Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Serge Abad-Gallardo (frère pendant 24 ans) : "La franc-maçonnerie est au service de Lucifer"

Franc-maçon pendant vingt-quatre ans, Serge Abad-Gallardo a raccroché son tablier en se convertissant au catholicisme. Dans son dernier ouvrage, il dévoile le caractère luciférien de la franc-maçonnerie.

 

[...]

Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer qu’elle est au service de Lucifer comme l’indique le titre de votre ouvrage  ?

Il y a d’une part les rituels auxquels j’ai participé, mais cela n’est pas l’essentiel. Ce qui est important, c’est ce qu’on ne voit pas ou qu’on ne lit pas, mais qui se trouve entre les lignes. Des symboles maçonniques font implicitement référence à Lucifer. Lorsqu’on cherche un peu, on finit par découvrir ce lien.

 

Combien de temps avez-vous mis pour vous en rendre compte  ?

Je m’en suis rendu compte très rapidement, dès le grade d’apprenti, c’est-à-dire quelque temps après l’initiation lors d’une cérémonie qui glorifiait explicitement Lucifer. Mais on m’a dit que ce n’était pas le Lucifer auquel je pensais, qu’il s’agissait en réalité du porteur de lumière. Ce qui n’est pas entièrement faux d’ailleurs  ! Ce n’est que bien plus tard, lorsque j’ai commencé à retrouver le chemin de la foi que je me suis posé des bonnes questions. De même lors de la cérémonie d’élévation à la maîtrise, on a murmuré à mon oreille le terme « Tubal Caïn » qui renvoie à une influence satanique et est utilisé dans la plupart des rites maçons.

[...]

La franc-maçonnerie est donc intrinsèquement luciférienne  ?

Oui, la franc-maçonnerie est par nature luciférienne au sens de l’orgueil luciférien. On n’y célèbre pas de messes noires, en tout cas pas à ma connaissance, mais son objectif est de développer une autonomie exacerbée chez le franc-maçon, à partir de laquelle il va être enclin à se croire Dieu lui-même. Contrairement à l’Église qui défend le principe d’une loi, d’une morale naturelle, la franc-maçonnerie professe qu’il n’existe qu’une morale contingente et fluctuante et prône un nouvel ordre social où prédomine la liberté individuelle, où la loi serait l’expression de la société sans référence aucune à une morale ou une loi divine. Le relativisme est la clé de voûte de sa doctrine.

[...]

La franc-maçonnerie est-elle toujours influente  ?

Oui, son influence est très grande. Depuis le XIXe siècle, elle est à l’origine de toutes les lois sociétales sur le divorce, l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous. Elles ont été préparées, écrites et portées à l’Assemblée par la franc-maçonnerie dont l’objectif est d’établir un ordre contraire à l’ordre divin. Le fait qu’elle avance de moins en moins masquée est la preuve de sa puissance. Aujourd’hui, nos sociétés nagent dans l’idéologie maçonnique, à savoir le relativisme.

 

Ces deux modèles qui s’affrontent font penser à l’Apocalypse de saint Jean

Nous sommes certainement entrés dans une phase apocalyptique au sens biblique du terme. Il y a bien aujourd’hui un affrontement entre deux modèles de société  : celui de l’Église qui est le chemin vers Dieu et celui de la franc-maçonnerie qui en flattant à outrance l’orgueil humain conduit l’homme vers Lucifer.

Lire l’article complet sur lumiere-amour-verite.over-blog.com

Pour comprendre ces sociétés secrètes et leur influence,
lire sur Kontre Kulture

 

Le « coming out » de la franc-maçonnerie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant... il est temps de se rendre compte que si une église quelconque, aujourd’hui - disons une association culturelle pour faire plus neutre - prétendait se monter en affichant un fonctionnement basé sur le secret à plusieurs étages (les grades de la franc-maçonnerie), elle serait immédiatement interdite pour des raisons évidentes tenant au trafic d’influence et plus généralement à la sécurité publique.

    Mais on vit dans un monde bizarre où on met des poubelles transparentes dans les rues pour lutter contre les attentats pendant que certains peuvent tranquillement magouiller et comploter dans le secret le plus épais tout en se prétendant les défenseurs de la lumière et du progrès...

    Continuons à ouvrir les yeux... même si bien entendu (cet exemple en est la preuve) tous les francs-macs de base ne sont pas des détraqués psychopathes, et que la plupart se font berner par cet ésotérisme prétentieux sans chercher à nuire à quiconque, on finira bien par aboutir à la conclusion logique que les détraqués psychopathes, eux, ont impérativement besoin du secret et de la dissimulation pour agir en toute impunité.

    Mais sans doute pas pour toujours.


  • "on m’a dit que ce n’était pas le Lucifer auquel je pensais, qu’il s’agissait en réalité du porteur de lumière".

    Mais Lucifer signifie "porteur de lumière", donc il n’y en a pas d’autre auquel penser, c’est toujours le Lucifer biblique ; celui a qui apporté la "connaissance" (lumière) en faisant gouter le fruit défendu dans la genèse.

     

  • Le satanisme est simplement une adhésion aux cultes anciens d´avant la décadence politique monothéiste, laquelle se construit autour de la condamnation de déesses et dieux des civilisations conquises tel que Ishtar, déesse de la fértilité.


  • Si vous vous demandez comment les francs macons reussissent a prendre les rennes de certaines eglises sachez qu ’ils prient ce qu’ils appellent des entites christiques qui n’ont rien a voir avec JC. C’est pas la paix du christ qui les fera reculer mais l’eglise doit dire donner vous la paix de Jesus le Christ et vous verrez des gens partir ou vous sourir de maniere crispee.


  • A quand la séparation de la Franc-maçonnerie et de l’Etat ?
    La francmaçonnerie est une religion ésotérique/à inititiation , à ce titre elle ne doit pas se mêler de la chose publique, elle doit être interdite, elle retourne dans ses temples s’envoyer en l’air avec son zigomar de lucifer et elle nous lâche les basques.


  • Je reste persuadué , sans vouloir blesser les croyants addhoc ,
    que le protestantisme fut le " terreau" propice au développement de la FM . Ça ne veut pas dire que tous les prots sont FM . Mais cette rébellion prononcée contre l’église ,en insistant sur l’autonomie prépondérante de l’homme fut un creuset , historiquement propice à cette nouvelle secte .
    Et je pressens , qu’outre ces derniers , une bonne partie du peuple ( dit élu ) s’est engouffrée dans cette secte pour la promotionner , la financer , en prendre le contrôle , tout en faisant croire aux goys engagés que c’est eux qui dirigent .
    Pour ces derniers , c’était une aubaine pour déstabiliser un pays qui refusait par nature ,depuis 1600ans , leur collaboration à son fonctionnement
    Ce qui a permis de déboucher sur la révolution française : à savoir , leur première victoire Et main mise sur un peuple fard de l’Europe .
    De là , l’exportation de ce " modèle " outre atlantique fut une seconde victoire décisive : ils suffit de remarquer que depuis le début , TOUS les présidents sont FM .

     

  • toujours les mêmes dénonciations mal maitrisées
    rectification :
    un symbole est une coquille vide que l’on peut remplir de tout et son contraire :
    de plus la symbolique maçonnique est une création interne, que ce soit le symbole lui même que ses interprétations, il y a quelques emprunts à d’autres traditions mais cela reste marginal et totalement reformulé. donc dire que la FM est satanique est stupide puisqu’ idéologiquement et symboliquement elle est totalement étrangère aux notions de transcendance ou de puissance des ténèbres
    De plus l’idéologie maçonnique n’a rien de relativiste, elle ne relativise que les autres religions car c’est elle même une religion, la religion de la lumière et là elle n’est pas relativiste puisque la lumière maçonnique est la raison. le grand architecte est la lettre G comme geometrie et le porteur de lumière est l’homme.
    c’est une religion totalement immanente ou l’homme est la mesure de toute chose, ce n’est pas un athéisme puisque l’homme/dieu, est seul maître de son destin et seule la raison est porteuse de connaissance.
    la devise maçonnique est ordo ab chaos, mais cet ordre doit être construit selon un plan purement humain
    pour mieux comprendre, dites vous qu’à l’ésotérisme symbolique maçonnique correspond à un poil du cul près la philosophie des lumières dans le monde exotérique. ni plus ni moins, le reste est enculage de mouche et complotisme.
    ce qui n’est pas complotiste, par contre c’est le réseau, il existe et il est encore plus puissant qu’on ne croit (Delassus, dans son langage chrétien l’a malgré tout parfaitement identifié), il y a le réseau "politique" visible et très puissant mais le plus pernicieux est le réseau idéologique : l’humanisme dit des droits de l’homme et là pas besoin d’être maçon pour y adhérer

    D’ailleurs la philosophie des lumières précède la création de la FM moderne et elle prend sa source dans la pensée humaniste chrétienne de la renaissance qui a été lentement phagocytée par la pensée kabalistique hébraïque . on parle toujours de l’influence grecque de la renaissance mais on passe sous silence l’influence kabalistique ( l’origine historique de l’idéologie FM)
    je rappelle ce qu’est grosso modo la Kabale hébraïque : l’idée que la création est chiffrée et donc rationnelle et qu’il suffit d’en connaître les clés pour en prendre le pouvoir. un pouvoir immanent car humain, mais avec tous les attributs du divin.
    la FM n’est donc que le dernier avatar de cette idéologie.

     

    • (suite)
      l’idéologie FM est donc la résultante de la kabale dite chrétienne initiée par Joachim de flore qui "déchiffre les deux testaments pour en tirer une eschatologie et une philosophie de l’histoire (progressiste) et de la kabale hebraïque qui influence des penseurs aussi divers que Ficin, Pic de la Mirandole, Raymond Lulle Albert le Grand, Duns Scott, Thomas d’Aquin, Nicolas de Cues ou Paracelse (importance de l’alchimie comme passerelle des idées).
      En fait toute la philosophie et la théologie, dès le moyen âge ne sont qu’un combat entre raison et foi,
      Ce "parti de la raison immanente" donnera des Jean Bodin, Descartes, Montesquieu, Spinozza et enfin la philosophie des lumières.
      la foi ne pouvant que perdre devant la raison car la scholostique médiévale n’a jamais pu justifier rationnellement le dogme (question de méthodologie).
      nous avons donc assisté en quelques siècles à un bouleversement total des modes de pensée,
      on est passé lentement d’une pensée traditionnelle involutive et organique, fondée sur la transcendance à une pensée évolutive progressiste rationnelle, scientifique et normative qui exclut la spiritualité du champ de la connaissance la remplaçant pas une mystique de la raison, La FM est la concrétisation de cette mystique d’un genre nouveau :
      la transformation de l’individu par le "travail maçonnique", illumination par la raison, le but étant de construire le temple de l’humanité. une fusion mystique purement immanente entre l’homme et la raison
      c’est sûr que pour un chrétien c’est satanique mais ne dire que ça n’explique en rien l’avancée de cette pensée kabalistique dans le domaine des sciences, de la philosophie de l’histoire, et de la conscience morale et politique de tout un chacun : on est tous contaminés.
      la FM n"est que la partie folklorique et visible de cette transformation souterraine qui nous amène logiquement à l’athéisme matérialiste, au transhumanisme et à l’universalisme mondialiste. le choix est donc clair, c’est le progrès ou la réaction , pas de troisième voie
      (or de nos jours même l’Eglise est devenue progressiste).


    • A télécharger pour toi : le livre jaune no. 2 de Jan van Helsing… Bonne lecture Paramesh.


    • merci, mais je connais, ils disent un peu la même chose mais dans une version un peu trop folklorique et complotiste à mon goût. une analyse sérieuse de l’histoire des idées en occident amène au même résultat et est nettement moins contestable sur la forme et plus précise sur le fond : par exemple l’ecole de Frankfort a été historiquement infiniment plus active (créative) dans cette évolution des idées que la FM qui n’est somme toutes qu’un réceptacle et une passerelle (elle n’a fait que barbouiller de symboles une idéologie qui ne lui doit rien) l’efficacité de la FM c’est le réseau (la pratique), la théorie vient d’ailleurs.
      le catholicisme n’a pu combattre cette évolution que par la répression (l’excommunication).car son arsenal epistémologique n’était pas à la hauteur. le christianisme est à l’origine une pensée de type traditionnel, or une pensée traditionnelle ne peut se nourrir de dogme, c’est antinomique puisque c’est une pensée globale, organique, ou magie (art), religion et science sont indissociables. c’est toute la différence entre une pensée déductive (purement rationnelle) et une pensée inductive qui y inclut la sensorialité et l’intuition


    • A Paramesh,

      Il y a beaucoup de choses qui me semblent très juste dans ton intervention.
      Toutefois, l’impression générale qu’elle donne et qui est confirmée par ta dernière phrase me semble plus aléatoire.

      qui nous amène logiquement à l’athéisme matérialiste, au transhumanisme et à l’universalisme mondialiste

      La maçonnerie n’a pas vocation, dans ses fondement et dans son objet à fournir de solutions civilisationnelles ou de modèles politiques.

      Elle ne propose qu’une méthode initiatique, donc progressive, pour améliorer sa conscience afin de pouvoir s’ approcher d’un idéal. C’est-à-dire un idéal ou nous serions dépouillé de la mécanique de nos pulsions. Idéal hors de portée, précisons le.

      Cette recherche se fait par l’utilisation de symboles, qui sont sensés renvoyer à des archétypes anthropologiques à vocation universelle. Il s’agit donc d’un universel des idées et surtout pas d’un universalisme politique donc ethnique ou social, ça n’est pas le sujet.

      Que la maçonnerie soit un terreau idéal pour propager des idéologies politiques, c’est certain. Si celle-ci parvient à préserver sa dimension traditionnelle et à se purifier elle-même des vicissitudes du monde « profane « alors peut elle pourra-t-elle participer à l’émancipation humaine. Sinon, elle disparaitra, utilisée, pervertie et falsifiée comme le Christ ou Marx l’ont été.


    • écoute zézé, j’ai été maçon pendant près de dix ans au DH (curiosité) donc si je te dis qu’il y a un projet "politique" c’est qu’il y est. le travail maçonnique est justement fait pour y arriver (transformer l’homme en changeant sa façon de penser). construire le temple de l’humanité, c’est pas rien comme projet, l’arnaque est de dire : faites le par vous même dans le monde profane, nous on ne fait que vous rendre apte à le faire (manque de cul, chaque année les obédiences planchent toutes sur la même question sociale et quand on sait le nombre de politiciens, de décideurs et de fonctionnaires qui hantent les loges, t’inquiètes pas, le réseau fonctionne.
      De plus, dire que la FM est une société traditionnelle parce qu’il y a une symbolique des mythes et une initiation je te dirais que ce n’est pas parce qu’on mets les habits qu’on est le personnage : la FM n’est pas une société traditionnelle parce qu’elle est progressiste et qu’elle est dans le mythe du sens de l’histoire, ça c’est la preuve ultime. toute tradition est involutive, seule la FM est évolutive. le but de la tradition est de transmettre sans rien perdre, pas de réformer et de transformer (ce qui est soit dit en passant la meilleure façon de perdre ou d’oublier quelque chose puisque c’est devenu inutile.


    • Cher correspondant, je ne cherche en rien à polémiquer, ni à démonter ton positionnement. Il semble juste qu’il puisse exister d’autres approches que les loges « politiques « Il se trouve que l’appareillage du rituel est très propice à une récupération falsifiée et détournée de son objectif spirituel premier. Depuis Villermoz, le temple trouve une dimension anthropologique car il est désormais le temple de soi même et plus le temple sur la montagne de Sion. Pour ta dernière remarque, je n’ai pas dit qu’il s’agit d’une société traditionnelle, mais qu’elle a une dimension traditionnelle. En tant que recherche universaliste, elle ne peux que se nourrir de la tradition qui comporte une partie de l’expérience humaine. René Guenon dans le symbolisme de la croix, positionne l’initié à la croisée des bois, entre le bras horizontal qui nous relie à nos origines, au Logos, et à l’être en tant qu’être, et à celui qui vertical, transcendant.
      Apres, je comprends qu’en ces temps de Kali Yuga, certains se figent dans un passé consolant pendant que d’autres un peu mégalo pensent incarner le divin à eux seul. Ou doit on situer le curseur ? C’est une question tres personnelle…


  • La troisième question présentée ci-dessus est une clef importante pour la compréhension de la philosophie franc-maçonne. Rien de nouveau sous le soleil par rapport au fait de "croire/comprendre/avoir envie" d’être Dieu ; le problème est que cette philosophie rejette de facto le fait que Dieu puisse être "à l’extérieur", indépendant de notre pensée/cerveau, à côte de leur compréhension de l’intériorité de la chose.


  • Lucifer de son p’tit nom Lulu, qui est aussi le surnom que le mari de Najat lui donne : https://www.youtube.com/watch?v=gOx...
    eh oui, former des petits démons commencent dès l’école, en pervertissant leur nature ! (naturalisme)

    Lulu çà ressemble aussi à Lilith, la déesse juive, première femme d’Adam avant Ève, selon Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lilith
    ...et en l’honneur de laquelle chez certaines familles (juives donc) on offre en sacrifice des nouveaux-nés - non juifs bien sûr.

     

    • Oui mais avec des diminutifs on peut aussi et SURTOUT faire dire et théoriser tout et n’importe quoi. On sombre vite dans l’amalgame de détails qui ne sont en rien fiable en terme d’analyse.
      Là très sincèrement quand je lis certain commentaire c’est du n’importe quoi, j’ai l’impression de tomber dans un forum d’ados établissant des théories les plus farfelus en oubliant de garder les pieds sur terre.


    • Et si vous vous rencardez sur "La petite Lulu", bande dessinée conçue par la maîtresse de bergé, alors vous aurez quasiment fait le tour (et pourquoi pas en faisant le lien avec Lulu de l’article initial). Bon, il y a Lulu et Lulu (Ma vieille Mère s’appelle Lucette).


  • Lucifer ou Jésus-Christ, peu importe si ni l’un ni l’autre ne rendent l’humanité heureuse. Certes la Franc-maçonnerie est une nouvelle religion avec son culte délirant du progrès, sa corruption qui parasite la société, son sectarisme très dangereux, mais il faut lui reconnaître ce paradoxal bienfait qu’elle nous a affranchi de la religion antérieure qui ne valait pas mieux.

     

    • S’affranchir du Christ, fouetteur de banksters ? Depuis trois siècles de maçonnerie, on ne l’a que trop fait.


    • Non ce n’est pas égal : Lucifer vit aux Enfers, et Jésus au Paradis, çà le monde entier le sait.
      Le "succès" de la Franc-maçonnerie se déploie sur l’affaiblissement de l’Église et des cléricaux qui ont échoué dans leur mission, il faut le reconnaître.

      Çà signifie qu’il faut se ré-approprier par soi-même, d’abord par la lecture surtout, le sens spirituel de la parole du Christ qui a été dévoyé par trop de dogmes et de lois pontificales qui ont éloigné "les petits et les simples" dont le christianisme est la religion.

      Ce que vous appelez "bienfait" n’est qu’une course de rats apeurés qui tournent en rond dans le marasme consumiste de la consommation illimitée, que Lucifer et sa horde médiatique nomment : "bonheur" ou "progrès".
      Le bonheur ne peut être que spirituel, et c’est le Christ qui en est l’initiateur. Vous voyez c’est l’opposé.
      Il a dit "Sans moi vous ne pouvez rien faire", donc çà vaut le coup de se poser la question, surtout dans la société actuelle où Son nom seul provoque le déni ou la colère...


    • Que savez-vous du christianisme ? Ce qu’en disent ses ennemis qui ont récupéré le principe du pardon et de la rédemption pour les dévoyer en culpabilisation et socialisme esclavagiste.
      Le christianisme a permis la structuration de sociétés civilisées avec leurs arts et leurs techniques autant que la charité (solidarité). Les pays qui l’ont renié ou abandonné dégringolent. Ceux qui le retrouvent se redressent. Vladimir Poutine lui-même observe ses rites.
      Il est vrai que l’actuel catholicisme officiel collabore avec le socialisme destructeur, et est devenu de fait (mais pas toujours, loin de là) un anti-christianisme avec un bergoglio déguisé en pape.


    • Si elle ne valait pas mieux, demandez-vous pourquoi l’Eglise existe encore, après avoir été au coeur de l’Europe pendant plus de 1200 ans, alors que la plupart des empires sont tombés avant...
      Croyez-vous que les peuples supporteront autant de siècles cette secte et toute les idéologies qui en découle ?

      D’autant que la plupart de ce qui est potable dans notre monde actuel provient du christianisme...


  • "Oui, son influence est très grande. Depuis le XIXe siècle, elle est à l’origine de toutes les lois sociétales sur le divorce, l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous ."
    Ils prônent l’extinction des futurs hommes et femmes (le model naturellement Hétérogène) , ce qui explique le discrédit des catholiques et des musulmans considérés comme des empêcheurs de tourner en rond par les lucifériens , ce qui fait que l’ONU n’a pas été crée pour ce qu’on nous fait croire , pourquoi d’après vous il y a une statue de Prométhée avec tout les pays autour ?

     

    • @anoni, tout à fait, vous avez parfaitement bien résumé ce fait. Ne pas s’en remettre à Christ dans ce monde fourvoyé et pervers est dangereux pour son salut, la fm est bel et bien la pour détourner l’humain de Dieu, cette secte malfaisante et malveillante agit du bas de l’échelon jusqu’en haut. L’ennemi-satan et ses sbires agit aussi dans les lieux célestes, c’est une guerre également spirituelle entre le bien et le mal, ne l’oublions pas,


  • 24 ans pour comprendre...Ça réfléchit sec chez les Franc-macs...


Commentaires suivants