Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2014-2018 : augmentation de 424% des actes antifrançais par l’oligarchie !

Alors que le système médiatico-politique nous bassine depuis des années avec les stats – issues en plus d’officines communautaires – d’actes « antisémites » étranges, exagérés ou carrément bidonnés, « actes » qui tombent toujours à pic en plein dans les campagnes de culpabilisation massive de la population, voici des stats indéniables, celles des actes antifrançais depuis 4 ans et encore, elles n’incluent pas ceux du premier trimestre 2019 lors duquel le gouvernement a ordonné de réprimer sauvagement les Français qui manifestent contre les décisions injustes du pouvoir. En 4 ans, tenez-vous bien, les actes antifrançais ont explosé avec une hausse de 474% !

 

La presse n’en fait pas ses gros titres, et c’est normal : la prostituée se ferait aussitôt tarter par ses macs : grand patronat, réseaux maçonniques, gouvernement larbin et lobbies communautaires. La belle brochette qui nous sert d’élite !

Cette stat qui ne ment pas, elle, est tirée de l’émission quotidienne de débats de Frédéric Taddeï sur Russia Today. Le thème du jour d’Interdit d’interdire était : « La police fait-elle un usage excessif de la force ? »

 

 

Pas besoin d’en discuter pendant des heures, tout le monde est d’accord sur la réponse. Une réponse – gouvernementale – qui crève les yeux, pourrait-on dire. Et on le dit. Un article du Monde diplomatique analyse parfaitement les causes et les effets de cette répression new look, qui plaît tant à notre petit président. D’ailleurs, l’émission de Taddeï commence par une revue de presse en images et à 4’00, Macron déraille complètement :

« La meilleure manière d’éviter les utilisations et ces cas, c’est d’éviter d’avoir des gens qui considèrent que le samedi après-midi est fait pour casser les vitrines, casser les institutions ou s’attaquer aux forces de l’ordre. Parce que, je vous le dis très simplement, je ne laisserai pas les forces de l’ordre sans aucun moyen ni d’assurer l’ordre public ni de se défendre face à des gens qui arrivent aujourd’hui armés et avec les pires intentions. »

D’abord, ce que le petit président appelle avec un mépris certain les « gens », ce sont des Français. Et ces Français ne manifestent pas depuis 17 samedis contre les forces de l’ordre, mais bien contre l’ordre inique des dirigeants de ce pays, qui nous conduisent tout droit vers le désastre, un désastre économique et social : destruction des services publics, revente à l’étranger des meilleurs morceaux du pays, ouverture des frontières à une immigration massive, paupérisation des classes laborieuses, alignement sur les intérêts américano-sionistes, soumission au soviétisme européen...

Ah oui, l’article du Monde diplo, en accès libre, que l’auteur nous pardonne s’il se fait traiter de comploto-conspirationniste par la paire de clowns Rudy IIIe Reichstadt & Jean-Yves Camus à cause de notre reprise :

À partir d’une étude richement documentée sur les ouvriers allemands entre 1848 et la fin des années 1930, l’auteur recherche les raisons pour lesquelles ces derniers s’accommodaient ordinairement d’un ordre social et politique qui leur était défavorable, ainsi que les conditions qui les amenaient, plus exceptionnellement, à le rejeter. Sa principale conclusion est que la stabilité repose essentiellement sur les contreparties concédées par les dominants aux dominés : « Sans le concept de réciprocité — ou mieux, d’obligation morale, un terme qui n’implique pas l’égalité des charges ou des obligations —, il devient impossible d’interpréter la société humaine comme le résultat d’autre chose que de la force perpétuelle et de la supercherie. »

Pour Moore, la rupture de ce « pacte social implicite » explique les contestations qu’il étudie. Souvent, remarque-t-il, elles découlent de transformations techniques ou économiques qui rebattent les cartes et fournissent autant d’occasions de réévaluer à la baisse les contreparties offertes antérieurement. Certaines fractions des élites « ne jouant plus le jeu » apparaissent alors comme « parasites » et perdent leur légitimité.

Pour se convaincre de l’actualité de cette analyse, il suffit de rappeler les transformations contemporaines du monde du travail, qui ont « déstabilisé les stables », pour reprendre la formule du sociologue Robert Castel. Nombre de ceux qui ont un emploi ont vu se dégrader leurs conditions de vie, au point qu’ils doivent lutter pour « boucler les fins de mois », comme le répètent à l’envi beaucoup de « gilets jaunes ».

Cette situation a été encore aggravée par le démantèlement progressif des protections apportées par l’État. En France, celui-ci a joué un rôle central pour tempérer les contradictions entre le travail et le capital. Le développement de services publics de qualité — dans l’éducation, la santé, les transports, les communications, l’énergie, etc. —, accessibles à faible coût et sur l’ensemble du territoire, a permis de limiter les conséquences les plus néfastes d’une relation salariale structuralement défavorable aux travailleurs, au moins à partir de la seconde moitié des années 1970.

[...]

Les gouvernants mesurent sans doute mal les effets désastreux de ces manœuvres sur leur légitimité. Ils donnent en effet le sentiment de ne pouvoir tenir leur place que protégés par les boucliers et matraques des forces de l’ordre et par les prétoires des chambres de comparution immédiate. Ils accréditent la perception que leur pouvoir ne reposerait que sur la « force perpétuelle » et la « supercherie », dont Moore a montré la fragilité. C’est au contraire la « réciprocité » qui conditionne la stabilité de l’ordre social et politique dans la durée.

On ne va pas tout mettre, mais l’analyse tape dans le mille. Les Français, sans le savoir, ont élu un ennemi irréductible à la tête de l’État, qui trahit ainsi son devoir. Devoir de protection aujourd’hui et de projection dans l’avenir. Or avec Macron et sa bande, ou ses employeurs véritables, il n’y a plus de protection et l’avenir est bouché. Ce sera eux ou nous, l’oligarchie antifrançaise ou les Français.

 

Ce sont les Gilets jaunes et les forces de l’ordre qui morflent,
jamais les responsables du désordre

JPEG - 87.4 ko

Le ver est dans le fruit :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Sans prétention, j’indiquais déjà à l’époque que la photo de campagne de Macron avait quelque chose d’ orwellien...bah j"avais pas tort...

     

    Répondre à ce message

  • « Ce sera eux ou nous, l’oligarchie antifrançaise ou les Français. »

    Est-ce que les Français tiennent à leur pays ?

    Les gauchistes commencent à comprendre que l’importation continue de ressources humaines africaines posent un problème.

    Est-ce à dire qu’ils en concluent - les mélenchonistes etc - que la solution est le retour à la patrie ?

    Voulons-nous une "société ouverte" mais chaotique (et meurtrière), ou une véritable socialité vécue à l’échelle de la nation entre tous les acteurs qui contribuent à fortifier ce socle pérenne dont les générations futures auront besoin pour se construire ?

    Est-il encore possible d’avoir un esprit conservateur dans un monde en changement constant, emporté par une technologie de plus en plus perfectionnée qui annihile, au moins virtuellement, toute frontière ?

     

    Répondre à ce message

    • Ouai bah que les français viennent à la campagne
      nos campagnes qui meurent faute de ne pas avoir de population
      faute aux français qui désertent et migrent vers les villes

       
    • Bonjour, permettez moi de répondre à vos propos, toutes les campagnes ne sont pas toutes pourvues, d’hôpitaux, de pharmacies, de centres de soins, de commerces et d’écoles à proximité ( distance inférieure à 20 km). Et tout le monde n’a pas le permis et/ou est véhiculé... Il est donc plus aisé de vivre au mieux en périphérie des Grandes villes où l’accès au transports communaux, régionaux, les centres scolaires, les centres de soins, les commerces et centres commerciaux... sont plus faciles d’accès.
      Bonne journée

       
    • l’oligarchie n’est pas anti-française. elle est pour les français riches !
      Ce qu’elle combat et opprime c’est le peuple des français pauvres.

       
    • @anonyme
      "L’oligarchie n’est pas anti-française. elle est pour les français riches !
      Ce qu’elle combat et opprime c’est le peuple des français pauvres.".
      Ce que vous appelez les "français riches" sont en réalité des "bien-pensants mondialisés et ne sont français que par les papiers (comme certains autres)... Donc l’Etat combat effectivement bien les Français.

       
    • Réponse à vous Mélissa.
      C’est pas le problème ! Si les services ferment dans les campagnes c’est parce que les gens s’en vont et pas le contraire désolé.
      C’est une solution pour l’avenir que je propose en revenant vers nos campagnes nous pouvons créer de nombreux services ou du moins de l’émulation ! Et vous qu’elle solution, juste une ?

       
    • Bon imaginons juste un instant ce qui peut etre fait pour les autochtones et le pays avec les 250 milliards d’€ voles aux Francais pour les etrangers du Tiers Monde, tout ce qui peut etre fait pour l’infrastructure du territoire...

       
  • Oui c’est hors sujet mais... Les Français dorment de moins en moins ! Ceci est un acte anti-français la cause je pense l’installation gigantesque de compteur linki.
    A QUAND QU’ON CASSE CETTE MERDE DE COMPTEUR ?

     

    Répondre à ce message

    • Non la France n’est pas.... sémite !!
      Si toute critique contre Israel est soi-disant de "l’antisémitisme" puisque sémite...
      la France, elle, n’est pas sémite.
      Ce qui fait par déduction "l’anti-France" de délit pénalement majeur sur son territoire.

       
    • En ce moment l’attaque Linky a lieu sur Maisons-Laffitte.
      Les camionnettes OK Service sillonnent depuis plusieurs semaines les rues et installent à tours de bras. dans les résidences, si vous êtes absents : ils installent.

      La municipalité laisse faire. Le syndic est en vacances.

      Les camionnettes stationnent illégalement sur les banquettes mais ne sont pas verbalisées.

      Thémistoclès

       
    • @chat lent

      On attend la preuve de vos propos...

       
    • à Thémistoclès : à St Germain - qui fait partie de la même intercommunalité de communes - tous les compteurs ont déjà été installés cet été, Maisons-Lafitte était peut-être la fin du circuit.
      Non, ils ne demandent pas ; chez moi ils ont mis tous les Linky non pas chez les habitants mais regroupés dans un placard, quand on passe devant on a les cheveux qui se dressent sur la tête !
      Je plaisante, pour l’instant rien à signaler niveau santé.
      Pour refuser, il aurait fallu faire savoir notre désaccord 2 mois avant, à la mairie de la commune-pilote (à savoir Le Pecq) pour entamer une procédure, mais personne ne s’est bougé. Et s’en prendre aux installateurs d’Engie ne servirait à rien.
      Vous inquiétez pas on l’a dans le cul !
      Moi ce qui m’inquiète davantage c’est plutôt la 5G.

       
    • chat lent si vous pétez le compteur, vous n’aurez plus d’électricité ! Mais comme vous êtes habitué à vivre à la campagne à la dure, une bougie suffira ! :)

       
  • Tout ce qui arrive aux états-nations comme la France était déjà prévu de longue date et bien expliqué dans le protocole de Toronto.
    Dommage que peu de personne ne l’ai lu ou soit au courant de cela.

     

    Répondre à ce message

  • Rodrigues ferait bien de ne pas participer à ces débats. Il faut les laisser parler entre eux. Il y a les réseaux sociaux, c’est suffisant. Mais, l’attrait de se pavaner sur un plateau... Selon ce qui arrivera dans l’avenir, ce Rodrigues pacifique et pacifiste pourrait avoir à rendre des comptes au Peuple. Dites moi la différence entre lui et les autres sur le plateau ? (Sauf verbiage). Quand c’est pas chez Hanouna...
    Les révolutions télévisuelles sont à double-tranchant. Mais Le Borgne croit qu’il voit mieux que l’aveugle, il est Roi chez Taddeï, parfait,
    Le gentil Peuple, lui aussi, n’a qu’un œil.
    Attention Rodrigues !

     

    Répondre à ce message

  • Les "zélites" souffrent également de désorientation progressive. La communication authentique n’est possible qu’entre égaux. Les subalternes ne font donc remonter que les informations qui apportent satisfaction aux responsables en charge. Et dissimulent les informations désagréables qui pourraient nuire à leur avancement. Ce qui fait qu’au bout d’un moment, les "zélites" ont une image grossièrement déformée du pays réel et agissent comme saisies de folie. On dit alors qu’elles sont déconnectées de la réalité...

     

    Répondre à ce message

  • 524 % sauf erreur.

     

    Répondre à ce message

  • Ces chiffres sont évidents .La France est sacrifiée par une bande de malades au pouvoir avec le "chef" qui est un véritable psychopathe .Ce n’est pas la peine d’aller plus loin .Un pays rondement mené par un président normal dont ses intentions sont saines,louables, ne réagit pas contre son peuple et avec des propos complètement disproportionnés et discriminatoires .
    Il est évident qu’il y a un sacré problème de voir des chiffres d’une augmentation de 424% des actes antifrançais par l’oligarchie ! en 4 ans .Ce qui est impensable et scandaleux à la fois , à savoir que nos oligarques sont les ennemis d’un peuple qui finance ces mêmes oligarques .Ils veulent carrément notre peau .C’est absolument hallucinant .

     

    Répondre à ce message

  • Cette augmentation des actes anti français commence en 2014, au moment où Macron devient Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique - en ayant fait virer l’honnête Montebourg qui s’opposait à la vente de SFR à Drahi et au bradage d’Alstom à GE . Dès que Macrotte est au pouvoir la braderie peut commencer : le petit banquier va transformer l’Elysée en Banque d’Affaires ! En ce moment il est en train de brader ADP à la Bank of America ! préférée au français Vinci ! Et il est question de privatiser les barrages, soi disant sur ordre de l’UE . Tout ce qui a été créé avec l’argent des Français est bradé et leur est donc VOLE . On comprend que les gilets jaunes protestent .

     

    Répondre à ce message

  • #2160582

    Excellente analyse de fond, avec une sensationnelle conclusion de quatre lignes. Merci à E&R et au rédacteur.

    En appliquant aveuglément, et sur ordre, les directives ultra nocives de Bruxelles, relais de la finance internationale, Macron a réussi à déclencher une lutte, dont on peut dire qu’elle sera "à mort", entre le peuple et ses prétendues "élites", et cela n’a fait que commencer en novembre 2018.

     

    Répondre à ce message

    • Oui, et cette lutte "à mort" c’est exactement ce qu’ils veulent et le peuple joue sa partie a perfection comme prévu dans leur plans. Ils connaissent très bien la psychologie humaine mais nous, nous ne connaissons pas, nous ignorons totalement wui nous sommes. Nous nous prenons pour de pauvres moutons impuissants alors que nous sommes des être divin tout puissants (puissance divine et non pas physique, ce qui est bien plus supérieure et s’impose sans guerre ni violence)

      Tant que nous déciderons d’ignorer et de résister cette réalité de nous, ils gagneront leurs batailles, par l’épuisement économique, psychologique, physique et spirituel.

      Ils sont là pour nous réveiller de notre léthargie spirituellle, et ils font du bon boulot. Ils continueront jusqu’au jour où nous reconnaîtrons qui nous sommes vraiment ; des êtres divins invincibles, omniscients, omnipotents, d:amour inconditionnel et de joie illimitée. Tout ca les 2 pieds sur terre, bien ancré dans la matière et notre corps.