Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Additifs alimentaires

Depuis des dizaines d’années, ils envahissent les produits de consommation quotidienne.
Repérables dans la liste des ingrédients avec leur nomenclature « Exxx », ils colorent, conservent, aromatisent ou encore ajoutent du goût aux aliments industriels qui, sans eux, seraient insipides, moins appétissants et de conservation limitée...

Il existe 25 familles d’additifs alimentaires, les plus connues et fréquentes étant les colorants , les conservateurs, les antioxydants, les arômes artificiels, les exhausteurs de goût, les émulsifiants, les stabilisants, les acidulants, …

Leur nom est parfois inquiétant , ils sont souvent exclusivement synthétisés sans aucune origine naturelle, et les rapports bénéfices/risques sont de plus en plus contestés pour certains d’entre eux.
Ainsi, vous trouvez des additifs parfaitement autorisés en France mais interdits dans d’autres pays européens, d’autres qui, après un certain temps d’utilisation légale deviennent dangereux et interdits, d’autres contenant des neurotoxiques avérés, ou encore des additifs reconnus comme néfastes, interdits dans la majorité des pays, mais figurant dans le codex alimentarius !

L’argument principal des défenseurs des additifs alimentaires est celui de la « dose ». Chaque additif autorisé ne serait pas dangereux tant qu’il est consommé en quantités limitées.
Or, il n’y a pas de restriction de quantité connue, et aucune indication suivant l’âge ou la physiologie du consommateur. Ainsi, qu’en est-il des femmes enceintes qui consomment dans la même journée et durant toute leur grossesse des sulfites dans des fruits secs, des colorants et conservateurs de charcuteries industrielles et des édulcorants comme l’aspartame dans les cafés ? Toutes ces substances majoritairement reconnues comme toxiques passent la barrière placentaire et entrent en contact direct avec le sang de l’enfant à naître.
De même, qu’en est-il d’un enfant de 3 ans qui mangerait dans la même journée et ce pendant toute sa croissance, des gélifiants dans des bonbons, des colorants artificiels dans un yaourt aux fruits ou des épaississants à base d’aluminium dans une pâtisserie ?

On peut raisonnablement penser que la consommation excessive d’additifs alimentaires est, entre autre, à l’origine de l’augmentation de la fréquence des cancers (la fréquence des cancers a plus que doublé en quelques décennie, fréquence qui pourrait encore augmenter de 50% d’ici à 2020 selon le World Cancer Report), de l’hyperactivité constamment diagnostiquée chez les plus jeunes et soignée par la ritaline, de l’augmentation des allergies, des carences, des irritations du tube digestif, des irritations cutanées, ou encore de troubles du transit et de la digestion.

Que faire donc face à une législation autorisant plus de 350 additifs alimentaires en France, qui ne prend pas en compte toutes les études de toxicité et qui ne donne aucune indication d’utilisation selon les consommateurs ?  

La solution : L’alimentation certifiée agriculture biologique, dite « bio ». À défaut de tout produire et préparer soi-même, le label bio est un ensemble de produits certifiés sans pesticides, avec très peu d’additifs alimentaires autorisés, considérés comme inoffensifs et d’origine naturelle.
Autant dire une alimentation normale avant l’arrivée de l’industrie dans nos assiettes, à l’exception du prix, souvent doublé ou triplé par rapport à l’agriculture conventionnelle...
Malheureusement, les nouvelles directives européennes rendent les agricultures contrôlées et certifiées « bio » de plus en plus laxistes, autorisant un pourcentage d’OGM ou autres additifs alimentaires.

Autre alternative : S’armer d’une loupe et connaître la toxicité de tous les additifs alimentaires grâce à des livres énumérant chacun d’eux et leurs potentiels effets indésirables.

Aubonsens met cette semaine à la vente le livre de Corine GOUGET « Additifs alimentaires - DANGER » qui répertorie tous les additifs alimentaires et leurs effets secondaires dans un format poche très pratique d’utilisation et facile à emporter sur soi pour faire ses courses.
On y apprend par exemple les effets secondaires des additifs alimentaires les plus dangereux qui sont à supprimer en priorité :

L’aspartame (E951) avec plus de 90 effets secondaires : maux de tête, troubles digestifs, diabète, fatigue chronique, dépression, agressivité, déformations congénitales, etc. etc.

Le glutamate monosodique (E621) : Ulcère, vomissements, asthme, anxiété, troubles de la mémoire, migraines, infertilité, ...
Et tous les autres.

Nous rappelons que tous ces additifs (même les plus inoffensifs) n’ont rien à faire dans notre sang et que la meilleure des alimentations se compose de produits frais et matières premières, peu transformés et sans adjuvants chimiques. L’idéal reste un approvisionnement alimentaire de choix (potager, verger, élevage, etc. ou producteur de confiance) et un(e) cuisinier(e) qui a du temps pour préparer avec amour les repas du quotidien.

À bientôt sur www.aubonsens.fr !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #194296
    le 30/07/2012 par Gzawye
    Additifs alimentaires

    Malheureusement dans leur plan, il compte bien nous supprimer le temps...


  • #194302
    le 30/07/2012 par cc
    Additifs alimentaires

    Bonjour
    Je rebondis sur la cuisinière ! Je cuisine tous les jours et je pars le matin à 8h et je rentre vers 20h/21h le soir de ma journée de travail. Et bien pour cuisiner des produits entre épluchage quand nécessaire, sauce accompagnement si envie, légumes cuits ! en 10 min on est servi sans micro-onde ;-) juste investir une fois pour toute dans de bonnes Poêles, une bonne cocotte vapeur et un bon éplucheur ;-) et au gril électrique une viande ou légumes parfois aussi ;-). Après vous prenez l’habitude de lancer la cuisson d’autres choses pour le lendemain avant de servir ! Du coup on a de la marge ;-) Alors ne dites pas qu’on a pas le temps ;-) Et le plaisir de manger de bonnes choses après une journée de travail ! C’est le pied :-)


  • #194308
    le 30/07/2012 par Lylibre
    Additifs alimentaires

    Depuis que j’ai pris conscience que l’alimentation industrielle est très néfaste pour notre santé( cela fait plusieurs années), il n’y a plus de gâteaux, confitures, plats surgelés, yahourts, sirop, conserves dans mon placard ! Je fais tout moi même et mes enfants en sont ravis ! De plus, ils adorent participer et gouter à leur plat, ce qui les poussent aussi à éviter plus tard d’acheter ces produits qui sont fades, trop sucrés, trop salés et trop chimiques !
    Même si vous n’avez pas ou peu d’espace pour planter vos légumes ou plantes aromatiques, il y a plein d’astuces que vous trouverez sur internet ! Rien de mieux que de consommer ce que vous avez planté ! Mais soyons vigilant car là aussi, les puissants de ce monde tentent de nous interdire en douceur de replanter nos graines...(’ voir site sur les semences de Kokopelli).

    Tout est minutieusement calculé pour vous pourrir la santé que ce soit dans l’alimentation ou les médicaments qui sont , n’en doutez pas, nuisibles puisque chimiques. J’ai toujours maintenu ma foi en la nature qui regorge de nourriture et de plantes médicinales , toujours maintenu que tout produit chimique ne peut convenir à notre organisme !

    Notre façon de vivre dépend de notre santé. Depuis que la femme travaille, elle n’a pas ou plus le temps de préparer des plats, la facilité d’ouvrir un petit pot pour bébé, qui vers 3 ans, refusera de manger des légumes et pour cause !! Tout cela amène à un engrenage sans "faim" et l’on peut alors constater les dégats ( mauvaise santé, tension, divorce...)

    Reprenons notre vie et notre santé en main.


  • #194338
    le 30/07/2012 par inconscient001
    Additifs alimentaires

    pour s’infecter le moins rapidement effectivement l’agriculture bio est la meilleure solution commerciale...
    mais cela n’est qu’un fake parmit tout ceux lancer par les dominateurs...
    merci encore a Corinne Gouget qui nous offre une petite bible des produits que l’on ingere au jour le jour...on mourera moins bete et en ayant des reponses plausible quant a notre etat de sante qui selon les milieux peu se degrader tres rapidement...
    mais il ne faut pas se voiler la face les additifs ou du moins tout se qui touche a l’alimentaire n’est qu’une balle dans un chargeur de sulfateuse...


  • #194341
    le 30/07/2012 par arkhamian
    Additifs alimentaires

    Merci encore une fois pour cet article, qui en plus d’être intéressant, prouve que ER est un mouvement complet et sain.
    La chasse aux Exxx est ardue. Le meilleur moyen est de faire ses plats soi-même avec des produits isus directement du producteur. Parfois d’ailleurs, ceux-ci n’ont pas le label bio mais cultivent de manière tout à fait traditionnelle. Car le label a un prix... qui n’est parfois rentable qu’à une dose de production industrielle.

     

    • #194376
      le 30/07/2012 par Ne0
      Additifs alimentaires

      Surtout, les agriculteurs "bio" ne reçoivent pas de subventions de l’état... contrairement aux utilisateurs de pesticides.

      Cherchez l’erreur...


  • #194345
    le 30/07/2012 par William
    Additifs alimentaires

    Je tenais à pointer le fait que Corinne GOUGET est coupée de ses enfants à cause du système qu’elle dénonce. Acheter ce livre est un acte militant et un espoir de plus pour une maman de retrouver ses enfants. Bravo Corinne, tu paies le prix de la Vérité à visage découvert. L’intro de son bouquin est saisissante, n’oubliez pas de la lire et de de regarder la gallerie de dessins que des enfants lui envoient. On peut penser avec raison que les dernières générations, quand elles savent, prennent le taureau par les cornes assez facilement.

     

    • #194377
      le 30/07/2012 par pff
      Additifs alimentaires

      Tu as raison, c’est un petit bout de femme qui se bat contre des salopards qui lui ont piqué ses gosses pour la punir. Mais elle se bat, elle se bat... Quel bel exemple pour nous tous.
      .
      J’ai son livre depuis 3 ans maintenant ; il a complètement modifié ma façon de voir ce que j’ingère... et pendant qu’autour de moi tous le monde est malade et vieilli vitesse grand V, moi je pète la forme et je fais dix ans de moins que mon âge, j’ai l’esprit plus clair et je suis généralement de bonne humeur.
      .
      Merci CORINNE GOUGET.


    • #195430
      le 31/07/2012 par
      Additifs alimentaires

      Le fait que tu fasses plus jeune de 10ans n’est forcément pas lié à ton alimentation mais principalement lié à ton patrimoine génétique mais c’est vrai moi aussi je fais gaffe de pas bouffer des trucs avec des additifs genre colorants industriels etc , et à propos d’additifs , attention aux aliments en conserves , dans les boites ils foutent un revêtement sur les parois de la tôle des boites qui est toxique car il se diffuse lentement dans les aliments j’ai oublié le nom de cet additif ...


  • #194353
    le 30/07/2012 par le bleuet
    Additifs alimentaires

    tous ceux qui vivent dans des zones rurales ou semi-rurales peuvent aller faire leurs courses chez les petits producteurs locaux, les dimanches après midi aller a la cueillette aux fruits sauvages et locaux. ce sera toujours de sain a ingérer.

    de même pour la santé on sait qu’il faut fournir des efforts physiques, et bien reprenez l’habitude de marcher pour faire les petits trajets (moins de 5 km aller-retour) et de prendre le vélo sur des trajets de 30 km aller-retour.

    vous entretiendrez votre condition physique et ferez des économies d’essence.

    mais il y aurait une sacrée série d’articles a faire pour retrouvez un mode de vie sain... mais en contradiction complète avec le monde actuel.


  • #194408
    le 30/07/2012 par John
    Additifs alimentaires

    Je vais rebondir sur un point, qui m’a l’air tout bonnement caricatural à souhait.
    Entre les produits industriels et les produits bio, il y a de la marge pour mieux consommer ! Ce n’est pas tout noir, ou tout blanc.

    Déjà, en ne consommant pas de plats préparés (à réchauffer au micro-ondes par ex, biscuits, gateaux) on supprime l’essentiel des sources d’additifs.

    Au lieu d’acheter des produits tout fait, on s’orientera vers :
    > les conserves de légumes (légume, eau, sel et/ou sucre ; même si on peut facilement trouver sans sucre ni sel rajouté),
    > les surgelés de légumes
    > les viandes & poissons "bruts", cad, et on en revient toujours au même point, sans sauce, sans préparation en usine etc...
    > pour certains produits, on ne peut pas éviter complètement leur "préparation en usine", mais on peut limiter les effets des additifs, j’y reviendrai.

    Bref, achetons nos produits les + bruts possibles, et faisons nous-même notre popote à la maison, ça prend 2 minutes, et ça coûte bcp - cher que d’acheter des plats tous faits. Et on n’est pas obligé de dépenser des fortunes en bio.

    Concernant les conserves, elles sont faites d’aluminium, ont leur face interne recouverte d’un enduit neutre. Les légumes, notamment tomates sont acides. A l’ouverture d’une conserve, l’oxygène combiné l’acidité de l’aliment peut entrainer une porosité de l’enduit et une libération d’aluminium dans l’eau de la conserve.
    Une régle simple : consommer la conserve le jour-même, ou alors transvaser le restant de la conserve dans un autre récipient pas en aluminium.

    Pour limiter les effets néfastes des additifs & pesticides qu’on a pas pu retirer de notre alimentation, sachez que notre corps possède des mécanismes de régulation qui permettent de capter les toxiques et les éxcréter. Et on peut même aider notre corps en lui apportant certains nutriments et micro-nutriments, comme :
    > les flavonoïdes d’agrumes (en consommant le fruit, pas le jus !)
    > des légumes (de préférence les + colorés/foncés)
    > des fruits (notamment les baies : fraises, framboises, blueberry, blackberry ; ces colorants rouges, bleutés, violacés étant de puissants anti-oxydants)
    > des épices (curcuma, curry), ail, oignon, thym & herbes de provence
    > miel brut
    > noix & amendes crues
    > viandes et produits laitiers de bétail élevé en plein air
    > huile d’olive vierge 1ere pression à froid
    > thés (vert, blanc, noir, oolong)

    Donc si on veut, y a largement moyen ! Sans tomber dans le tout-BIO.

     

    • #194545
      le 30/07/2012 par Ne0
      Additifs alimentaires

      "les conserves de légumes"

      Mieux vaut se tourner vers les légumes surgelés, qui, contrairement aux légumes en boite, conservent tous leurs nutriments...

      Sinon pour le reste je suis d’accord, à ceci près que je trouve le bio indispensable...

      Pour résumer : il faudrait manger tout ce que la nature nous offre


    • #194684
      le 30/07/2012 par John
      Additifs alimentaires

      Les conserves de légumes conservent les vitamines et autres nutriments ; c’est un mythe que de croire que seuls les surgelés le font. Merci la propagande qui a voulu promouvoir le surgelé au détriment de la bonne vieille boîte de conserve.

      Et concernant le BIO, sauf si ça a changé mais je ne pense pas, ne concerne QUE le mode d’exploitation des cultures, PAS les éventuelles contaminations de polluants/pesticides provenant d’exploitations voisines, ou de l’environnement.
      Je vais prendre un exemple caricatural (quoique) :
      une plantation de tomates par ex, qui respecte la charte BIO tout ça, ok. Pas très loin à côté, il y a une exploitation, non-BIO, qui utilise pesticides et compagnie. Avec le vent, ces pesticides "s’envolent" et atterrissent dans la culture BIO, et en faisant des tests, on retrouve la présence de ces polluants sur les tomates BIO.
      Résultat des courses : la plantation de tomates aura son label BIO parce qu’elle a respecté la charte, malgré la présence de pesticides, parce qu’ils ne proviennent pas de l’exploitant de tomates, mais de "l’extérieur".
      La charte à p-ê changé depuis et prend en compte les contaminations externes, mais je suis pas sûr.
      Et de rajouter que si, ça été pris en compte, ça doit être récent, et que donc, pendant très longtemps, ça n’a pas tenu compte !

      Donc pour résumé, faut s’alimenter avec le - possible de produits raffinés (transformés), et donc avec le + possible d’aliments bruts.

      Et dans les cas où ça n’est pas possible, notre corps est parfaitement muni pour gérer les toxiques : la plupart sont métabolisés et excrétés ; l’autre partie est captée et neutralisée, puis excrétée.

      Et si vous faites en sorte de manger le - de produits raffinés/transformés, la part de toxiques & additifs ingérée sera tellement fortement réduite que notre corps pourra tous les métaboliser/dégrader et tous les excréter.

      Faut arrêter de paniquer pour un oui pour un non, ça, ça cause du stress pour rien et c’est + néfaste que l’additif que vous aurez ingérer dans votre biscuit...

      Quand on a identifié ce qu’on ne veut pas manger, et identifier ce qu’il faudrait manger à la place, il n’y a plus qu’à le faire !
      Sauf que, bcp de gens n’auront pas le courage et/ou la motivation pour tout remette en cause : leurs habitudes alimentaires, leurs façons de faire les courses etc... et ne procéderont jamais au changement auquel ils souhaitent pourtant aspirer ; mais c’est la nature humaine et ses contradictions. :)


  • #194445
    le 30/07/2012 par Grindsel Tirédunevi
    Additifs alimentaires

    Le bio n’échappe pas aux épandages aériens de métaux lourds.


  • #194452
    le 30/07/2012 par mimiche
    Additifs alimentaires

    Du pétrole sort (après passage par la case guerre) la chimie, qui détruit la nature et nous donne des maladies, desquelles nous ne sommes autorisés à nous soigner que par la même chimie, sortie du même pétrole, au grand bénéfice de la Banque, et sous le contrôle éducatif, médiatique, et politique que cette même Banque exerce : l’Empire Chimique.


  • #194512
    le 30/07/2012 par Plouf
    Additifs alimentaires

    Un petit bout de femme qui se bat se bat .... contre par exemple quelqu’un qui a tout le
    monopole des médias, qui est en matière de nutrition la référence absolu, j’ai nommé Jean Michel
    Cohen. Qui nous raconte que " selon le comité d’experts européens l’aspatrame a été accusé
    à tort !"

    merci et bravo à Corinne Gouget (honte à l’autre).


  • #194618
    le 30/07/2012 par jacque D
    Additifs alimentaires

    Comment se fait il qu’avec tous ces poisons, l’esperence de vie ne cesse d’augmenter ?

    C’est juste une question

     

    • #194647
      le 30/07/2012 par le chat rouge
      Additifs alimentaires

      L’espérance de vie (notamment en bonne santé) commence à décliner ...


    • #194780
      le 31/07/2012 par jl
      Additifs alimentaires

      Bien malin celui qui connait l’espérance de vie des enfants d’aujourd’hui.

      Il faut bien se rappeler d’une chose : les gens qui meurent aujourd’hui sont nés pour la plupart il y a 60 à 90 ans (entre 1920 et 1950), Pendant leur petite enfance ces gens là ont échappé à toute cette chimie qui ne s’est répandue que plus tard.

      Nous et nos enfants sommes des cobayes immergés depuis notre naissance dans cet environnement chimique. PERSONNE n’a jamais vécu toute une vie après avoir ingéré tant de saletés dès son plus jeune age (dès le stade foetal...). Il faudra donc attendre quelques décennies avant de comprendre les méfaits (et les bienfaits, il y en a certainement...) de notre mode de vie actuel.

      Attention donc à ne pas commettre l’erreur de comparer votre mode de vie avec celui de vos contemporains. Il est très facile de se satisfaire de certaines précautions en se disant qu’on est plus prudent que la moyenne. Mais la vrai comparaison devrait se faire avec la génération de nos arrières grands-parents.

      Et là, le fossé est énorme. Les gens qui sont nés au début du siècle dernier (les centenaires qui peuplent nos maisons de retraite) ont connu, au début de leur vie des conditions de vie plus proche de celles des Romains que des nôtres.

      J’ai l’habitude de dire par boutade que mon grand-père était chasseur/cueilleur. Mais dans les faits, c’est exact. Sa vie consistait pour le plus gros en braconnage, pèche, chasse et cueillette. Tous les jours il faisait 10 ou 20km de marche en forêt...
      Il est mort à 94 ans, ma grand-mêre à 98ans, et c’est des gens comme eux (qui n’ont jamais pris le moindre médicament avant leurs toutes dernières années) que les statisticiens comptabilisent dans leur "accroissement de l’espérance de vie" pour nous vanter les progrès de la médecine et de l’agriculture.

      A méditer...


    • #195001
      le 31/07/2012 par personne
      Additifs alimentaires

      juste -> (wiki)

      "Antonio Giacomo Stradivari dit Stradivarius, est né en 1644 à Crémone, et décédé le 18 décembre 1737 à l’âge de 93 ans"

      notez bien sa date de naissance .... rare sont ceux de nos jours qui vivent assez vieux pour profiter de leur retraite ( et j’en sais qqchose, 2 décès de proches l’année passée....)

      qu’on vienne pas me dire que la medecine moderne nous a permis de vivre plus vieux .... par contre, ce qui est sûr, c’est qu’elle nous rend plus cons (voir l’étude très récente de l’université d’harvard sur la corrélation entre baisse du QI et absorption de Fluor )

      a bon entendeur... ;o)


  • #194626
    le 30/07/2012 par MICHEL DUMESTRE
    Additifs alimentaires

    Quelques précisions concernant ce livre : Corine Gouget n’en est pas l’auteur, juste la traductrice.
    L’ouvrage est un travail anglais issu des pires milieux végétariens, secte qui doit être dénoncée avec vigueur. Ce sera fait en 2013 dans un livre que je ferai paraître.
    Cette traduction de C.Gouget est utile, mais exagérée, sauf à manger intégralement bio, ce que je ne peux que recommander, mais qui n’est pas toujours réalisable. Mais ,la critique y est tellement totale que le "bon sens" s’en éloigne bien :
    Ainsi la vitamine C, celle que je propose (infos @micheldumestre.com) depuis des années est obtenue par un procédé naturel mais industriel, la biofermentation (cf. wikipedia) : c’est avec plus ou moins de garanties du E300 ; mon maître le double Nobel Linus Pauling mort dans sa 94 ème année en a consommé chaque jour 12 grs ; eh bien dans ce livre de prétendu bon sens (plus on le souligne, moins on en a) elle est classée orange c.a.d un peu dangereuse car diarrhéique ! L’agar agar est épinglé aussi, le sodium ascorbate aussi etc.rien n’est plus fantaisiste, mais les végétariens le sont, bons élèves de la Blavatsky, des francs-maçons anglais , de la théosophie dont le but a bien été, de faire perdre aux peuples européens leurs alimentations, donc leurs forces, leur virilité au profit de la nourriture des esclaves indiens ; le résultat est lisible : décroissance de l’intelligence, du "bon sens", féminisation par l’alimentation, acceptation de tout et surtout de rien par les peuples d’Europe : dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es ! il est clair qu’avec des graines germées, des légumes et des fruits en quantité animalesques, on obtient des malades de glucides (maladies cardio vasculaires, cancers, diabètes) des amaigris et des aigris.
    A lire certes, mais avec modération.
    Michel Dumestre, nutritionniste naturopathe.

     

    • #194676
      le 30/07/2012 par Claude
      Additifs alimentaires

      Merci pour ces précisions.


    • #194701
      le 30/07/2012 par John
      Additifs alimentaires

      Les additifs doivent à la fois être interrogés au niveau moléculaire, pour évaluer leur éventuelle toxicité TOUT AU LONG de leur cycle métabolique JUSQU’A leur excrétion, mais aussi au niveau des process industriels mis en oeuvre, ce que les gens cachent souvent (pourquoi cacher, s’il n’y a rien à se reprocher ?)

      # Un additif peut être "neutre" en l’état, MAIS, une fois métabolisé en sous-produits peut (ou pas)devenir toxique pour le corps ; la toxicité de chaque sous produits doit être évaluée. Et grand nombre d’additifs se dégradent dans le tube digestifs en sous produits toxiques, mais les industriels préfèrent vanter la neutralité de la molécule de départ, et cacher ce qu’elle advient une fois ingérée.

      # Les process industriels qui ont permis la fabrication de l’additif ont toute leur importance, car très souvent des résidus (toxiques) issus des process se retrouvent dans le produit final, et les législations le permettent, au détriment de la santé des consommateurs.

      Savez-vous que l’acide citrique industriel (qu’on trouve dans les sodas, et diverses préparations) n’est pas extrait du citron comme on pourrait le croire, mais obtenue par cultures d’une souche bien choisie de bactéries, en bio-réacteurs, par des procédés bio-technologiques ?
      Quand on parle de souche bien choisie de bactérie, on parle évidemment de manipulations génétiques pour maximiser la sécrétion d’acide citrique par ces bactéries, et pour renforcer leur résistance à ce même acide (faudrait pas que ces bactéries en meurent).

      Je ne connais pas les détails de la bio-fermentation dans le cas de la vitamine C, mais tout me porte à croire qu’il s’agit encore là de bio-technologies, avec souche de micro-organismes bien choisie pour maximiser le rendement. S’inspirer d’un procédé naturel, et l’adapter à l’échelle industrielle par tout un tas de process, et avec certainemnt des manipulations génétiques, perso, je n’appelle pas ça "naturel".

      Savez-vous que TOUTES les huiles
      > NON (extra) vierge
      > NON 1ère pression
      > NON à froid
      sont donc TOUTES : raffinées, en plusieurs pressions, et à très hautes températures ?

      Les fortes pressions et hautes températures produisent des radicaux libres et acides trans.
      Le raffinage fait intervenir des catalyseurs de métaux lourds, du charbon actif, et de l’hexane pour filtrer le tout.
      Et on retrouve des résidus de métaux lourds, de l’hexane, et des acides trans dans votre bouteille d’huile ; la législation le permet : Bon appétit ! :)


    • #194708
      le 31/07/2012 par YO
      Additifs alimentaires

      Salut michel,ayant testé la vitamine C en poudre E300 je peut te dire que j’ai eu une sacré diarré car quand on est en surdose c’est ce qui arrive donc le produit a été correctement répertorier .


    • #194933
      le 31/07/2012 par William
      Additifs alimentaires

      Mangez des fruits et arrêtez de nous gaver avec vos poudres et autres produits vendus avec grosses marges... Corinne GOUGET a tellement eu d’ennuis que quel que soit l’origine de sa traduction, elle est une résistante. Un peu de respect monsieur étant donné que son business est certainement moins florissant que le vôtre.


    • #195224
      le 31/07/2012 par marco
      Additifs alimentaires

      @Michel Dumestre :
      Mr Dumestre je suis un utilisateur de la vitamine C que vous conseillez depuis quelques années déjà et j’avoue que c’est un produit très utile, pas cher et trop délaissé par la médecine "officielle".
      J’avais vu la vidéo de votre conférence avec Salim Laïbi qui doit dater de 2008 il me semble.
      Si vous voulez faire d’autres conférences sur les sujets de la santé, la nutrition etc...
      Je pense que l’association E&R serait intéressée et pourrait mettre en place quelque chose.

      Amicalement
      Marco


  • #194949
    le 31/07/2012 par MICHEL DUMESTRE
    Additifs alimentaires

    Bio-technologies// peurs modernes :
    En réponse à mon post, l’on prend la défense des bactéries ? de l’homme ? , de quoi ? : l’exemple de la vitamine C illustre l’exagération du livre de C.Gouget : une levure est utilisée pour mettre en culture du glucose OGM free (même point de départ que dans les végétaux et les animaux) ; la levure obtenue par des spécialistes de biotechnologies est une , brevetée, contrôlée, n’est toxique à aucun moment de son action , et surtout ne se retrouve pas dans le produit final. Grâce à cette bio technologie on a pu supprimer les anciennes longues étapes de solvants chimiques. L’on obtient un produit remarquable au plan de la qualité et du prix. L’humanité peut l’utiliser (elle ne le fait hélas pas) et créer une vie plus longue, plus souple, et plus pacifique.
    Passer sous silence de réels progrès, des enjeux énormes, avec des raccourcis bien peu scientifiques, ne me semble pas très positif. Que cherche-t-on en fait ? jeter le bébé avec l’eau du bain ? pour quoi faire ? aucune proposition ; dont acte.
    Puis on évoque les huiles : autre sujet. Je publierai les produits impliqués et retrouvés dans les huiles modernes, mais il ne s’agit pas ici de biotechnologie ; Le thème des graisses saturées, monoinsaturées, polyinsaturées dans l’alimentation moderne, leur présence et/ou leur absence, est un dossier fondamental pour la compréhension de l’évolution catastrophique de l’état de santé des hommes d’aujourd’hui. Prudence .
    On se plaint aussi, comme pour donner raison à C.Gouget (laquelle ne refusait pas mes cadeaux de C) de "diarré", pas de diarrhées, ce doit être plus grave ou plus puissant ! mais j’indique ce phénomène temporaire à ceux qui m’interrogent, avec publications.
    La C= une dose/jour ; celle indiquée par C.Gouget est de 10mg/jour : dose de l’obéissance au NOM, pas dose du bien-être. Ici réside la seconde tricherie grave
    Quelle est la motivation pour condamner certains progrès : l’exemple de la C est éloquent ; C.Gouget la critique pour une partie peu importante et courte de son utilisation, pose une dose nulle et fausse, pour l’inclure dans une critique d’un monde général de l’agro-alimentaire
    Procédé assez irresponsable. Il me fallait répondre.
    Le fond du problème semble récurent : par post, juger vite, condamner encore plus vite.
    Le système ne souhaite pas que nous prenions le temps (celui de notre vie) pour étudier tranquillement. Faisons donc ce qui ne plait pas au système, il se pourrait que l’on y gagne à tous les niveaux.
    MD

     

    • #195156
      le 31/07/2012 par Pil
      Additifs alimentaires

      Tiens C. Gouget est passée dans l’émission strip tease...
      Il faut faire attention à cette dame, qui a une sérieuse tendance à l’interprétation hâtive et subjective ! En conférence ou en interview, ça se révèle catastrophique...

      Rien à voir avec la rigueur d’un M. Desmurget par exemple. (je pense à lui car je viens de finir de bouquin, en vente chez vous d’ailleurs)


    • #195251
      le 31/07/2012 par John
      Additifs alimentaires

      La vitamine C et ses 12g/jour est une aberration ; de même que les comprimés de 500mg ou + de vitamine C sont une escroquerie. Pourquoi ?

      Il faut faire un peu de biochimie. Chaque vitamine, nutriment, sel mineral, oligo-élément etc... posssède un SEUIL D’ABSORPTION par le tube digestif.

      Dans le cas de la vitamine C, ce seuil d’absorption s’élève aux alentours de 60 mg (l’équivalent de vitamine C contenue dans une orange), et cette absorption se fait principalement, au niveau du duodénum (la transition entre l’estomac et l’intestin grêle). Faudrait que je replonge dans mes bouquins de bioch, mais le seuil d’absorption s’exprime en quantité sur un laps de temps, et si je me souviens bien, ce laps de temps est de qqs heures.
      Pour résumé, toutes les qqs heures, notre organisme ne peut absorber que 60mg de vitamine C, tout le reste étant directement excrété sans passer par le sang.
      Si le seuil d’absorption est de 60mg, ça signifie que quand on avale un comprimé de 500mg, entre 85 et 90% de la vitamine C du comprimé finira... dans les selles ; même pas dans l’urine, parce que pour cela, il faudrait que ça passe dans le sang, or ça ne passe pas la barrière d’absorption.
      Et sachant que la vitamine C, parce qu’elle est hydrosoluble et donc ne peut pas être stockée dans le corps contrairement aux vitamines liposolubles comme la A, la E et la D, la vitamine C, donc, qui est absorbée et passe la barrière du sang, n’a qu’une durée de vie très limitée (2-3 heures) au bout de laquelle, elle est excrétée dans les urines.

      Résumé : prendre un cachet de 500mg ou + de vitamine C le matin, pensant avoir fait le "plein" pour la journée, c’est une arnaque, que les pharmaciens et laboratoires ne vous révèleront jamais, le marché étant si juteux !
      Si on veut faire le plein de vitamine C, ce n’est pas en 1 prise, mais en de nombreuses prises : 60 mg toutes les 3 heures.

      Et c’est pareil pour tout ; et au seuil d’absorption s’ajoutent aussi :
      > la bio-disponibilité du nutriment ingéré : les vitamines & minéraux naturellement présents dans les fruits, légumes, et viandes/fruits de mer ont une bien meilleure bio-disponibilité que leurs "équivalents" isolés ou synthétiques, pas parce que c’est naturel et que c’est forcément mieux, mais dû à l’environnement bio-chimique et électrique (avec les éléctrons).
      > les conflits d’absorption, par ex entre les cations 2+ et 3+ (Zn, Cu, Mg, Se, Mn, etc..)
      > les absorptions facilitées, par ex Vit C + Fer, Vit D + Calcium etc...


  • #195212
    le 31/07/2012 par Soralienbreton
    Additifs alimentaires

    Pour une oeuvre complète (théorique mais surtout pratique) sur l’alimentation, je conseille Méthode de Nutrition d’Olivier Lafay... :)


  • #195574
    le 01/08/2012 par Thib
    Additifs alimentaires

    Sans mauvais jeu de mot, c’est effectivement faire preuve de bon sens que de supprimer tous les additifs alimentaires de son alimentation évidemment.

    Mais 11 à 12 euros les 8 yaourt bios... Nous les pauvres, crèveront en premier, comme d’hab. ( Prix vu en grande surface il y a une dizaine d’heure ).
    Pour comparer à Leader Price pour 12 euros j’ai de quoi manger pour presque une semaine ( je suis seul, et j’en ai largement pour une semaine si je vais chez le hard discounter en bas de chez moi ( mais les produit se périmant 2-3 jours après l’achat, ça nécessite d’y aller plusieurs fois dans la semaine, mais à vélo ça fait du sport ! )

    Mais on peut n’être pas en bonne santé, cela n’empêche pas d’avoir une vie heureuse, et je pense que le vrai coca vaut mieux que le light ou zero, il suffit juste d’aller faire deux heures de sport avant d’en boire avec les potes.

     

    • #195663
      le 01/08/2012 par Pil
      Additifs alimentaires

      Tu peux les faire toi même, c’est pas compliqué et pas cher :)
      Pas de Yahourtière en vente chez au bon sens ?


    • #196244
      le 02/08/2012 par Arseyan
      Additifs alimentaires

      Exact pour la yaourtière.
      Mais ça ne s’arrête pas là.
      Si ce n’était que les yaourts, nous n’avons pas de maison, mais un apart ( le loyer est bien moindre ), donc pas de jardin, donc pas de potager.
      Mais effectivement ça peut être toujours ça de pris. Pour l’instant je suis condamné à manger tous ces produits chimiques, espérons qu’un jour j’aurais mon jardin avec mes légumes !


    • #198964
      le 07/08/2012 par Stephane
      Additifs alimentaires

      Tu peux toujours faire 2h de sport avant de boire du coca, ça ne le rendra pas moins cancérigène...
      Sauf mon respect, c’est vraiment n’importe quoi :-)
      Bois ton coca de temps en temps, en sachant que c’est de la merde, mais en appréciant un max. Et puis c’est tout. Tant que ça reste exceptionnel...


  • #195673
    le 01/08/2012 par plouf
    Additifs alimentaires

    Linus Pauling prenait tous les jours 16 à 18 grammes de vitamine C, il a vécu jusqu’à 93
    ans, prenait encore l’avion pour se rendre partout au monde à ses conférences, jusqu’ à peu avant sa mort.
    Mais bien-sûr il n’ a absolument rien compris en biochimie...vu qu’il était prix Nobel en chimie... !

     

    • #196563
      le 02/08/2012 par John
      Additifs alimentaires

      De telles doses de Vitamine C, au mieux sont sans effet", au pire devienent toxiques pour l’organisme, tout dépend de la physiologie de chacun, et des conditions dans lesquelles l’organisme se trouve.

      Comme pour tout, tout excès est néfaste un moment ou un autre, et peu mporte que ce soit naturel, synthétique, ou issus de biotechnologies. Et les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, glucides et acides gras ne font pas exception.
      Comme pour les huiles essentielles (H.E.) en aromathérapie :
      > il y a une dose en -dessous de laquelle le produit n’a pas d’effet sur l’organisme, ou un effet négligeable
      > il y a une dose active
      > et il y a une dose toxique, au-dessus de laquelle le produit devient toxique
      Comme quoi, les H.E. ont beau être naturelles, ça ne les empêchent pas d’être toxiques à partir d’une certaine dose. Des fois, l’écart entre dose active et dose toxique (voire léthale) est très infime.

      Et ça ne veut pas dire que si ça devient toxique, c’est forcément léthal. Le degré de toxicité dépend de chaque individu, et de la nature et dose du produit en question.
      Dire que ça devient toxique signifie que le corps va activer ses défenses afin de dégrader / piéger le toxique en question.

      Ce Linus Pauling, dans le cas où ce surdosage de Vitamine C lui aurait été toxique, il aurait très bien pu prendre dans son alimentation des choses pour neutraliser cet excès et "limiter la casse".

      Mais, justifier ses 93 ans avec la prise quotidienne de 16 à 18g de Vitamine C ingérés, et uniquement avec ce détail, c’est accepter l’arnaque intellectuelle.
      Je sais bien que bcp de gens sont dénués d’esprit cartésien et aiment à croire aux "recettes simplistes", mais, vu que tout interagit avec tout, dans une telle complexité, et où la génétique des individus, l’état physique et mental (stress par ex), et les facteurs externes influent sur le "résultat", faire le lien direct et unique entre [surconsommation de Vit C] et [vivre jusqu’à 93 ans], c’est :

      > soit bafouer complètement la moindre rigueur scientifique
      > soit faire de la propagande pour les comprimés surdosés de Vit C en accès libre en pharmacies, et même dans les magasins tout court.

      Je vais vous donner en conclusion une image simpliste mais pas caricaturale du tout :
      Acheter une boite de cachetons "multi-vitamines & minéraux" à 10 euros, revient à jeter entre 8 et 9 euros directement dans les chiottes.

      Mais si ça vous procure du bien-être de le faire... ;)


    • #201554
      le 10/08/2012 par driss
      Additifs alimentaires

      John : merci pour ce bon sens qui fait du bien


  • #196264
    le 02/08/2012 par Jeremy
    Additifs alimentaires

    L’exageration est loin d’etre un levier pour la persuasion. Le fond de l’article n’est pas discutable et il n’y a pas besoin de pousser le raisonnement bien loin pour l’avaliser.Nous pouvons meme aller au dela du cas des additifs alimentaires et elargir le probleme au domaine de l agroalimentaire en general. Entre les frites surgelees qui sont plongees dans des bains d’acides amines a concentration constante afin d’avoir une cuisson homogene, les carres de poivrons reconsitutes apres broyage pour les brochettes a barbec’.... Les exemples pouvent etre deroules indefiniment.....

    Premiere erreur : "vous trouvez des additifs parfaitement autorisés en France mais interdits dans d’autres pays européens". Une nouvelle legislation Europeene est rentree en vigueur en janvier 2012 qui prevaut sur la legislation francaise (cette meme priorite hierarchique qui rend presque inutile notre bon cher Parlement).

    Deuxieme erreur : "il n’y a pas de restriction de quantité connue". Je ne sais pas ou sont puisees les informations de l’auteur de l’article mais cette affirmartion est totalement fausse. Certains colorants sont limites, selon l’application dans laquelle ils prennent place... Tout comme les sulfates cites et bien d’autres additifs alimentaires.....

    Troisieme erreur : "Malheureusement, les nouvelles directives européennes rendent les agricultures contrôlées et certifiées « bio » de plus en plus laxistes, autorisant un pourcentage d’OGM ou autres additifs alimentaires". En me placant seulement sur le plan "additifs alimentaires", les nouvelles directives etaient bien plus laxistes auparavant. Ce qui dailleurs a freine un bon nombre d’entreprises aromatiques qui voulaient se lancer sur ce marche de niche... D’ou au coup exorbitant des matieres premieres biologiques....

    S’attaquer aux additifs alimentaires est une chose, mais utiliser les armes de ses ennemies (notamment ici la mesinformation) n’est pas tres efficace sur la duree...


  • #196267
    le 02/08/2012 par Laura
    Additifs alimentaires

    Le label bio, quelle belle connerie !
    Un exemple : des tas de marques bios utilisent de l’huile de palme. Qu’elle soit bio ou non ne change en rien le fait que les palmiers à huile sont cultivés en rasant des forêts primaires (Indonésie, Malaisie...).
    Le bio, ça doit être tout un état d’esprit (emballages, transport, produits locaux...). Et très peu de marques bio l’ont réellement.
    A quoi sert de bien se nourrir si on vit dans un poubelle pleine de merdes toxiques et où la nature perd chaque jour d’avantage ses droits ?


  • #196897
    le 03/08/2012 par plous
    Additifs alimentaires

    Rigueur scientifique, esprit cartésien.. la vitamine C n’est tout de même pas une potion magique préscrite par le charlatan X !
    Elle est tout simplement la plus importante des vitamines, le chef d’orchestre de tous les autres nutriments , vitamines et minéraux pour lesquels elles participe à leur absorption. Si
    nous ne devions prendre qu’un seul complément alimentaire par jour, il faudrait choisir la vitamine c !
    Mais il ne s’agit pas d’acheter des "cachetons" à la supérette du coin au même en pharmacie avec des additifs nocifs que l’on connait, mais d’en prendre de la bonne vitamine C naturelle et en quantité suffisante, plusieurs grammes si’il le faut, sachant que
    l’apparition d’une diarrhée unique indique que nous avons atteint notre seuil d’absorption intestinale.
    Si cela vous procure du bien-être... oui parfaitement, et pas besoin de faire de longs discours en biochimie ou autre les resultats nous les constatons sur nous :
    Meilleure forme, meilleur sommeil, plus belle peau, cheveux, meilleurs performances sportives, résistance aux maladies, rhumes, bronchites, problèmes respiratoires..
    Comme dit le docteur GILBERT CRUSSOL, grand expert de la vitamine C et dont j’ai pas
    mal écouté les conférences : " bien ou mal vivre à vous de choisir !"

     

    • #197023
      le 03/08/2012 par John
      Additifs alimentaires

      Un complément alimentaire, c’est pour compléter son alimentation, de compenser une carence alimentaire.

      Et en 2 lignes tu réussis à confondre complément alimentaire et vitamine C naturelle : magique !

      > Un complément alimentaire, c’est forcément pas naturel. Ca se présente sous diverses formulations (gélules, comprimés, cachets, poudres etc...) et c’est forcément avec des additifs, au moins pour stabiliser la formulation. Peu importe que ce soit isolé, filtré, cristallisé à partir d’extraits naturels, ou synthétique ou d’origine biotechnologique, un complément alimentaire n’est JAMAIS l’aliment brut.
      > La vitamine C naturelle, c’est celle qui est naturellement présente (notamment) dans les fruits & légumes. Donc prendre de la vitamine C naturelle revient à consommer le fruit ou le légume. Et en consommant l’aliment brut, on consomme aussi son eau, ses minéraux, ses vitamines, ses fibres, ses huiles essentielles, ses colorants, ses sucres, etc... en clair, tu ne "manges" pas que de la vitamine C.

      Sachant que le seuil d’absorption de la vitamine C, que ça te plaise ou pas d’ailleurs, est de l’ordre de 60mg / 2-3 heures, valeur variant un peu selon les individus et les besoins de leur organisme (stress par ex) ; posons 100mg / 2-3 heures comme valeur haute maximale pour arrondir. Ca nous fait :
      > 100 x 12 = 1200 mg = 1,2 g maximum absorbable / jour, si on prend le laps de temps de 2 heures.
      > 100 x 8 = 800 mg = 0.8 g maximum absorbable / jour, si on prend le laps de temps de 3 heures.

      On est quand même très éloigné de la 20aine de grammes / jour dont Pauling se gavait !
      Et la diarrhée signifie que le seuil a été largement dépassé, atteint forcément, mais surtout largement dépassé. Et on peut manger des choses pour freiner l’apparition de la diarrhée et fausser notre perception du dépassement du seuil. Et quand on sait que ce seuil varie à chaque instant selon notre état physique, psychique, des stress etc..

      Je donne des clés de compréhension, après faites ce que vous voulez, ce n’est pas ma santé mais la vôtre.

      @Plous : ta façon de brandir tel ou tel nom et comme parole divine, tout en refusant la contradiction et la compréhension scientifique des choses, montre ton fanatisme pour des propagandistes de vitamine C synthétique (cf Pauling).
      D’ailleurs, 18g/j ce n’est pas atteignable sauf à se gaver de synthétique, et un tel gavage n’a aucun effet positif, à part celui d’enrichir les fabricants de C synthétique par la propagande.


  • #197173
    le 03/08/2012 par plouf
    Additifs alimentaires

    Personne dit de prendre 20 gr. de vitamine c par jour. En prévention, pour un confort et
    bien-être 1à 3gr. suffisent. En cas de maladie, stress, opération à augmenter.
    Voici un schéma : - apport minimal inférieur à 10mg/jour= mort rapide par scorbut.
    - apport minimal entre 60 et 10mg/j=mort lente affections diverses
    -apport minimal entre 60 et 100mg:j vie en apparence normale mais pathologie encore abondante avec sénescence précoce et longévité limitée
    - Consommation optimale entre 1000 et 1500mg:j =véritable état de bonne santé avec résistance aux infections, sénescence retardée et longévité accrue
    -consommation optimale supérieure à 2500mg := physiologie optimale avec amélioration des performances physiques et intellectuelles, pathologie très reduite, retard encore plus marqué de la sénescence et allongement important de la durée moyenne de la vie.
    Mais comment fait-on pour atteindre les 1à2 gr. par jour avec 20 mg de vit. C par orange ?
    En mangeant 50 oranges ?
    Eh beh on complète avec de la vitamine C en poudre naturelle éxtraite de cérise d’acérola
    sans aucun additif.

    Si tu te contentes d’un apport minimal, c’est ton affaire, moi je préfère peut-être enrichir un peu les fabricants de vit. c toi, à coup sûr t’enrichiras les lobbys pharmaceutiques !


  • #197182
    le 03/08/2012 par michel dumestre
    Additifs alimentaires

    Bon, 1 dernier mot pour le prétentieux "john" ; il nous ressasse les bêtises d’un ex-étudiant, puis saisi de doute, avoue devoir replonger dans ses livres. C’est le Nobel Dr. Albert Szent-Gyorgyi qui, avec le chimiste hors pair Irwin Stone (The healing factor), alertent l’autre Nobel L.Pauling sur les extraordinaires capacités de la C ; mais, ils oublièrent de demander à notre "john" son avis. "john" les méprise, (et nous avec) ! ses livres d’ancien potache, peu compris, lui diront ce que ces hommes cachaient, et que lui le bon "john" va vous dire. Attendez qu’il retrouve les bouquins , on va rire !
    Il est intéressant de regarder le modèle animal : plus de 99% des animaux la synthétisent ; et devinez quoi : à des quantités équivalentes à celles que je propose, en bon élève de l’école américaine (coucou "john") de médecine orthomoléculaire. Désolé, "john". Mais pire encore : la production endogène suit les besoins de l’individu : de plus de 170 grs à environ 10 grs chez la chèvre selon les situations.Même les animaux s’y mettent, poor "john".
    L’attaque contre la C a été une constante bataille que le gouvernement us mène depuis des années ; aujourd’hui un petit soldat 2ème classe "john" ici, d’autres ailleurs, pour bloquer tout réel progrès, libérateur des vieilles féodalités.
    Il n’en est pas moins vrai que "john" m’a donné la possibilité de citer Irwin Stone et son "healing factor". En pdf à charger pour ceux qui aiment la plénitude de la vie, et la lutte anti-vieillissement.
    Le modèle animal reste une base simple de compréhension : là, pas d’erreur possible.
    Le dentiste G.Crussol a participé à ouvrir la voie en France, en son temps, à la connaissance de la C ; nous le considérerons, pour éviter toute polémique, sous ce seul angle positif.
    La vitamine C est efficace , soit à des doses très faibles pour, juste éviter le scorbut, soit à des belles doses physiologiques (et oui "john") cad en rapport avec les doses animales, pour une qualité de vie bien supérieure.
    Cela ne fait pas la fortune des labos de compléments alimentaires : peu chère, ils la fuient, lui préférant d’autres produits plus lucratifs ; sorry john !
    Amusant aussi que "john" ne cite que les fruits pour leur contenance en C : mais le foie (abat) des animaux en contient beaucoup, et beaucoup aussi des autres vitamines ;il y avait dans les modes alimentaires avant 1945, une sagesse empirique à retrouver.Ce sera l’objet d’un prochain livre.
    Un test sérieux peut aider à comprendre.
    C’est mon souhait pour tous

     

    • #197326
      le 04/08/2012 par John
      Additifs alimentaires

      @ Plouf : Si personne n’a dit de prendre 20g/j, pourquoi donc ériges-tu tel ou tel docteur ou nobel qui se gavaient de Vit C synthétique, comme parole divine ? Merveilleux rétropédalage.

      @ Dumestre : Moi je ne suis pas un professionnel du secteur, toi oui ; pas la peine de s’enflammer, tu défends ton commerce. Sauf que t’apprécies pas que je parle du seuil d’absorption, ni que quand je dis que ce qui n’est pas absorbé part directement dans les WC.

      Bio-assimilation, seuil d’absorption, conflits d’absorption, et facilitations d’absorption, incidence des stress dans tout ça, c’est un peu la base si on veut être sérieux.
      Il n’y a que moi qui parle de ces bases sur ce thread. Vous 2 autres, juste vous brandissez le nom de tel ou tel scientifique, et c’est tout.

      Tu mens sur certains de mes propos, mais tlm peut relire. Tiens c’est tellement gros : je parle notamment des fruits et légumes comme sources de vit C, le "notamment" signifie que ce n’est pas exclusif, parce que tlm ne mange pas du foie, vois-tu, alors que les fruits & légumes, c’est quand même + courant.

      Je n’ai jamais dit que la vit C est inutile, j’ai juste dit qu’il y avait un seuil d’absorption.
      > Et compte tenu de ce seuil d’absorption, on a largement de quoi faire son plen de vit C dans son alimentation une fois qu’on a été éclairé sur le sujet, sans avoir recours à une supplémentation.
      > Et, tout excès est du gaspillage qui partira directement dans les WC.

      Par voie orale il y a un seuil d’absorption. Donc à part se faire des intraveineuses, je ne vois pas comment passer outre cette barrière. A quand l’apologie des intraveineuses de vit C ? J’en frémis d’avance !

      Et concernant les bienfaits de la vit C sur des maladies, je n’en ai pas parlé parce que ce n’était pas le sujet. Mais tu insinues que je pense que la vit C n’a aucun effet bénéfique sur le corps : est-ce un aveu de ton manque d’arguments et un aveu de ton obsession pour me dénigrer ? :)

      C’est cool que la vit C aide à combattre les maladies cardio-vasculaires ou les cancers, mais personne ne se pose la question essentielle : pourquoi ce sont des maladies de pays riches ??

      Une hygiène de vie saine est le meilleur rempart aux maladies & infections.
      Sauf que vous 2 là, vous ne jurez que par la vit C, occultant complètement la base : l’hygiène de vie.

      Ha c’est beau le fanatisme, j’adore !

      ps : T’as un pb avec mon prénom ? C’est con pour toi, je ne suis pas américain ; garde ta haine pour qqn d’autre.


    • #197413
      le 04/08/2012 par John
      Additifs alimentaires

      Bon et puis je vais m’arrêter là après ce dernier post, parce que "converser" avec des fanatiques de la vitamine C, c’est comme parler à un mur. Et je n’ai pas l’intention de dicter le comportement des gens, ni n’ai l’autorité pour, juste j’apporte un éclairage sur le sujet.
      Et bien que j’ai de l’affection pour Biquette, je ne me sens pas chèvre pour autant, mais toi si, Dumestre ?

      J’ai entrepris une vulgarisation de certains phénomènes biologiques pour le grand public.
      Une fois éclairé sur le sujet, les gens peuvent prendre leurs propres décisions, ce qu’ils font, j’en ai rien à cirer, je n’ai aucun intérêt personnel là-dedans.

      Et je n’ai pas besoin de vomir ma haine sur les autres, domaine où tu excelles, Dumestre.
      Ca me rapelle les méthodes des gauchistes bien-pensants : ce n’est certes pas le même discours de pensée, mais les méthodes sont les mêmes, à savoir vomir sur celui qui ne va pas dans le même sens que toi.

      Prendre connaissance du seuil d’absorption, ça signifie que l’intestin, ce n’est pas une passoire, même les vitamines (vitales pour l’organisme) ne peuvent pas passer la barrière du sang dans n’importe quelles quantités. Le corps lui-même bloque l’absorption de molécules vitales.
      Donc le gavage de vitamines n’a aucun effet bénéfique ; saturer son sang en vit C suffit, et cette saturation est facilement atteignable sans prendre de cachetons ou de poudres.

      Une fois dit ça, si des gens veulent quand même se gaver de vit C, mais qu’ils se gavent, j’en ai rien à cirer. Ils sont libres de le faire.
      S’ils pensent que leur corps est trop con pour avoir mis en place ce stupide seuil d’absorption, et qu’ils veulent se faire des intraveineuses de vit C pour by-pass ce seuil, mais qu’ils le fassent, j’en ai juste rien à cirer, qu’ils fassent ce qu’ils veulent de leur corps.
      Je n’ai pas besoin de vomir sur eux pour qu’ils ne le fassent pas ; je ne suis pas responsable d’eux.

      La vit C est utile, mais n’est pas une panacée.
      Avant de tomber malade et ne devoir son salut qu’à la vit C, il pourrait être souhaitable de faire en sorte de ne pas tomber malade pour commencer.
      Cad, et on en revient au sujet initial, manger le - possible de produits transformés, raffinés, et donc, manger le - d’additifs, huiles hydrogénées, huiles ("de moteur"), etc...
      Et manger à chaque repas des aliments qui aident à combattre les toxiques (cf un de mes posts + haut) de la vie quotidienne et des aliments qu’on n’a pas pu éliminer de notre assiette.


    • #197428
      le 04/08/2012 par John
      Additifs alimentaires

      Un petit complément pour ceux qui s’intéressent au très vaste sujet des anti-oxydants.

      Bien qu’on s’éloigne quelque peu du sujet initial des additifs dans l’alimentation des pays dits riches, développés, et des maladies qui leurs sont associés, les anti-oxydants peuvent dans une certaine mesure lutter contre ces maladies, ou contre les toxiques responsables de ces maladies.

      Evidemment, une hygiène de vie saine (pour résumer : activité physique & intellectuelle, sommeil de bonne qualité et régime alimentaire sain) est le meilleur rempart à ces problèmes. Mais ne soyons pas naïfs, conjuguer hygiène de vie saine et "vie moderne" ce n’est pas évident tous les jours et pour tout le monde.

      D’un point de vue strictement anti-oxydant (bien que la plupart des composés ci-dessous possèdent bien d’autres d’activités que celle d’anti-oxydant), on peut citer (avec ex de sources non exhaustives) :

      > Vit C, que certains considèrent comme THE panacée (mais quid des autres alors, mystère mystère lol)
      > Vit E : poissons gras, foie, jaunes d’oeuf, huile végétale vierge 1ère pression extraite à froid...
      > Flavonoïdes : agrumes ; catéchines des thés (vert, noir, blanc, oolong, pas les thés aromatisés hein) ; à noter que les catéchines des thés sont libérés à chaud, donc à boire chaud, et pas glacé.
      > Polyphénols : vins, raisins, pommes ... mais pas le jus, le fruit entier (peau & pépins de préf)
      > Super-Oxyde-Dismutase (SOD) : melons
      > Pigments végétaux : Caroténoïdes (dans presque tout ce qui est orange, avec les variantes allant du jaune au rouge, les caroténoïdes sont également présent là où il y a de la chorophylle) ; Anthocyanines (les couleurs violettes, mauves, bleues, roses, rouges, de certains fruits & légumes & fleurs)
      > Certains oligo-éléments : Selenium, Zinc, Manganèse, Cuivre (fruits, légumes, fruits de mer notamment coquillages..)
      > et d’autres encore... bref, ça va bien au-delà de la seule vitamine C.

      Et avec tous ces anti-oxydants qu’on nous dit indispensables pour ralentir le vieillissement, prévenir les maladies et les combattre aussi etc... notons une particularité animalière, véritable mystère de la science.
      Il existe un petit mammifère (assez laid faut l’avouer) vivant uniquement dans des galeries sous-terraines qu’il creuse lui-même, qui à la particularité de vivre toute sa vie dans un état super-oxydé, et qui vit merveilleusement bien en très bonne santé. Comme quoi, hein :)


    • #197502
      le 04/08/2012 par Aubonsens
      Additifs alimentaires

      À NOTER QUE ce "John" n’est pas le "John" de Aubonsens.
      Maintenant vous pouvez continuer à vous battre les puristes...


    • #197537
      le 04/08/2012 par Stephane
      Additifs alimentaires

      Comme dirait Dieudo : John, ferme-la ! :-)

      Que Dumestre ait tort ou ait raison, il a Pauling et Irwin Stone derrière lui, donc tu feras jamais le poids, même si tes arguments peuvent se tenir.

      Donc la solution c’est d’essayer une petite supplémentation en Vitamine C de qualité de 2, 3 grammes par exemple et voir le résultat (ou non).

      A noter que l’acide L-ascorbique est dextrogyre et non pas lévogyre d’ailleurs comme le dit étonnamment Dumestre (ça c’est le truc qui m’a fait tiquer chez Dumestre), car le "L" c’est la conformation moléculaire (stéréochimie), mais "lévogyre" c’est le pouvoir de rotation optique.

      D’ailleurs on précise en principe : acide L(+)-ascorbique, où le (+) veut bien dire dextrogyre. On apprend ça (j’ai appris ça en tout cas) en 1ère année de médecine avec l’étude des énantiomères, alors a fortiori en études de médecine orthomoléculaire.


    • #197624
      le 04/08/2012 par Aziz-Nîmes
      Additifs alimentaires

      Salut les gens,
      Ca doit être mon 1er post sur E&R, mais j’avoue que ce débat a piqué mon intérêt.

      Tout a commencé parce que Michel Dumestre n’a pas supporté la critique de la vitamine C (vitamine dont il fait son fond de commerce, ce n’est pas innocent à préciser je pense) dans l’ouvrage des additifs alimentaires, et il s’est mis à vanter les mérites de cette vitamine en citant la longévité du double Nobel Linus Pauling et sa consommation de 12g/j.

      Puis John nous explique l’existence du seuil d’absorption (je pense que beaucoup de gens comme moi on était pas au courant de ça, et c’est pas un fantasme, ce seuil existe bel et bien, tapotez sur google), et que de façon très pertinente, à cause de ce seuil, tout gavage par voie orale est une aberration et du pur gaspillage. Ce qui est totalement logique en y réfléchissant un instant.

      Ensuite, selon moi devant l’impasse du seuil d’absorption, qui rend la glorification du gavage par voie orale assez douteux, ça digresse sur les bien-faits de la vitamine C sur tout un tas de maladies, bien-faits que personne n’a contestés, mais que curieusement Michel Dumestre a été le 1er a insinué que son interlocuteur contestait, avant même qu’il ne s’exprime sur le sujet...

      En faisant une petite recherche google, on peut lire que les bien-faits de la vitamine C (dont parle Pauling) pour lutter contre le cancer par ex, mais d’autres maladies aussi, c’est par intraveineuse, pas par voie orale, donc usage thérapeutique.

      En arriver à confondre prise par voie orale, et prise par intraveineuse, uniquement pour essayer de se donner raison, pour des gens qui se veulent sérieux et honnêtes, et pour chercher à discréditer à tout prix la seule personne qui a expliqué le seuil d’absorption intestinale dans ce "débat"... ça craint.

      Et en arriver à faire une telle fixation sur la vitamine C (2ème rappel, cest son fond de commerce à Michel Dumestre), en occultant volontairement tous les autres éléments qui participent à la bonne santé, c’est presque faire l’apologie de l’hygiène de vie de merde et ne devoir son salut qu’à la prodigieuse vitamine C... ça craint encore +.

      Et pour finir en arriver à un tel mépris d’un prénom anglais, John en l’occurence, même pas de ses écrits (en même temps contester le seuil d’absorption intestinale, c’est se disqualifier d’office) mais de son prénom ! J’hallucine complet...

      Il y a clairement des hystériques prêts à toutes les pires bassesses, et on les a parfaitement identifiés.


    • #197636
      le 04/08/2012 par John
      Additifs alimentaires

      @ Aubonsens :

      Je n’ai jamais prétendu être le "John" de Aubonsens, ni même essayé de me faire passer pour ; je ne savais même pas qu’il y’en avait un, et pis je n’y vais pas sur ce site.

      Mais bon, grâce à ce message, on sait qu’il y a vraiment des parano partout, qui voient des complots partout, des infiltrés partout, qu’il faut à tout prix désamorcer et neutraliser... parano totale.

      Et la "bataille" est finie, t’arrives un peu après la guerre, comme les flics dans les films.

      D’un côté, une explication biochimique vulgarisée sans autre prétention que d’expliquer, et de l’autre, l’apologie du gavage, hmm... par voie orale, intraveineuse, on sait pas trop, ça confond, ça mélange les 2, un peu comme ça les arrange.
      Faudra m’expliquer à quel niveau se situe la "bataille". Mais on s’en fiche, ce n’est plus mon affaire, les gens sont assez grands pour faire ce qu’ils veulent, et j’en ai rien à cirer de ce qu’ils feront.


    • #199535
      le 08/08/2012 par rural
      Additifs alimentaires

      ILs utilisent souvent l’acide D ascorbique comme anti oxydant car il est moins cher , mais il n’a pas les propriétés de vitamine comme l’acide L ascorbique ( vitamine C )
      Sinon faut eviter de boire du coca light et tout ce qui contient des edulcorants c’est sur


  • #197836
    le 05/08/2012 par katiba
    Additifs alimentaires

    Article, fort intéressant à plusieurs niveaux. La guéguerre que se livrent Michel Dumestre & co contre John est aussi très intéressante et très révélatrice, mais passons.

    Note : ce qu’a expliqué John, et ce que je vais dire, ça ne s’apprend pas en Ecole de chimie, pour l’avoir faite, mais en recoupant plusieurs ouvrages, anglais pour la majorité, et en faisant une synthèse. Donc ton mépris mal placé, toi qui confond voie orale et voie intraveineuse selon le cas qui t’arrange, tu peux te le mettre où je pense.

    Bref, ce n’est peut-être pas le cas du livre, mais l’impression que me donne l’article est que le livre est un catalogue des additifs, avec listing de leurs effets indésirables et/ou toxiques, un peu comme les livres d’aromathérapie, qui propose un catalogue des huiles essentielles, avec listing des propriétés, SANS JAMAIS préciser les dosages à partir desquels on observe telle propriété, et sans préciser non plus si c’est observé in vivo, in vitro, par voie orale, cutanée etc..

    Si c’est effectivement ça, alors oui, c’est intéressant, mais ne doit être considéré à aucun moment comme une bible.
    Et ça joue sur "leur nom est parfois inquiétant"... laissez-moi rire, si on commençait à nommer les constituants de notre organisme (qui est fait de molécules chimiques, au passage), on fait quoi, on arrête de vivre ?

    Et ça poursuit sur les maladies, allergies, cancers... si les additifs ont leur part de responsabilité, notons que le marché faramineux (et donc très puissant) des huiles industrielles pèse bien plus dans la balance.
    Comme John a très bien résumé, toutes les huiles non vierges non extraites en 1ère pression à froid, peuvent raisonnablement être considérées comme des huiles de moteur, d’un point de vue des process.
    Acceptez-vous de cuisiner avec des huiles de moteur, faut croire que oui.
    Et c’est sans parler des huiles hydrogénées, acides gras trans, véritables poisons.

    Et ça finit sur le tout BIO sans jamais dire que le soja (emblématique du BIO) est blindé de phyto-oestrogènes, une des causes avec les pesticides (qui agissent comme des oestrogènes) des dérèglements hormonaux (puberté précoce des filles, féminisation des garçons, troubles physiologiques graves des enfants et des adultes).
    Et que seul le soja fermenté (sauce soyu par ex) est dépourvu de ces oestrogènes.
    Manger du soja non fermenté, c’est un peu comme prendre une plaquette de pilules ; ça vous fait quel effet, messieurs ?

    Tout n’est pas bon dans le BIO.

     

    • #198963
      le 07/08/2012 par Stephane
      Additifs alimentaires

      T’inquiètes les mecs à fond BIO savent très bien tout ce que tu dis.

      Les huiles 1ere pression à froid ou bien le soja (qu’ils mangent sous forme de tofu), c’est le B.A.-BA du mec BIO, faut pas les prendre pour des nazes non plus (au contraire, ils sont par nature beaucoup plus renseignés que le consommateur lambda sur ces choses).

      Le problème c’est plutôt qu’ils sont souvent TROP renseignés, et deviennent fous :-) Ca arrive dans tous les domaines dès que tu bloques sur un sujet. Faut savoir prendre un peu de recul à un moment, c’est tout.


    • #199418
      le 07/08/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Additifs alimentaires

      Le tofu est fabriqué la plupart du temps avec du soja non fermeté. En plus d’avoir mauvais goût, c’est également mauvais pour la santé. Effectivement, comme le dit "katiba", tous les produits dérivés du soja sont très nocifs, sauf lorsque le soja est fermenté (autre exemple : le miso, qui sert à faire des soupes japonaises et qui est détoxifiant, le gouvernement japonnais conseille aux policiers qui font la circulation d’en boire 2 bols par jours).
      Cette mode du soja est insensée.
      "notre organisme (qui est fait de molécules chimiques(...)" -> C’est un peu jouer sur les mots. Il y a chimie naturelle et chimie artificielle. Un élément chimique artificiel a très peu de chance d’être bon pour l’organisme, et en définitive il n’a rien à faire dans un plat.
      La question du dosage ou de la voie d’absorption n’est pas vraiment la question car on parle de produits alimentaires, pas de médicaments ! Il ne faut pas noyer le poison ;)
      Ce qui est mesquin, c’est que derrière ces E300, E301 etc... se cachent aussi bien des éléments courants et inoffensifs que des poisons plus ou moins dangereux.
      « Tout n’est pas bon dans le BIO » -> évidement, puisque le bio c’est... rien. C’est juste un aliment produit un peu près normalement. Même "bio", la ciguë est mortelle !


  • #197886
    le 05/08/2012 par QuoVadis
    Additifs alimentaires

    Fin juillet la cour européenne a interdit aux cultivateurs et commerçants de vendre et cultiver les fruits et légumes non enregistrés aux catalogues. Cette procédure de maintien dans un catalogue normalisé coûte extrêmement chère, en tout cas elle dépasse les moyens des petits producteurs. La dictature se met en place de façon progressive, ciblant ce qui constitue l’aspect vital de l’homme à savoir son alimentation. Seuls seront autorisés à la vente les merdes chimiques industrielles ou génétiquement modifiées imposées par les lobbys (Codex alimentarius) comme Monsanto. En attendant d’interdire les jardins potagers individuels.
    http://www.dailymotion.com/video/xs...


Afficher les commentaires suivants