Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le nettoyage de printemps chez Au Bon Sens

Une fois la période hivernale terminée, afin de donner un coup de frais dans la maison, nos anciens avaient coutume de dire qu’ils opéraient un « nettoyage de printemps ». L’opération consistait à aérer et nettoyer de fond en comble chaque pièce de la maison, les draps, les rideaux, etc. Afin de vous aider au mieux dans cette aventure, Au Bon Sens vous propose une gamme de produits naturels pour nettoyer sainement votre lieu de vie.

 

Le Savon Noir

 

 

- 100 % écologique et biodégradable ;
- sans colorant, parfum ni produit de synthèse ;
- fabrication française unique pour un savon noir à l’huile d’olive ;
- remplace la majorité des produits ménagers ;
- très concentré (à diluer), il est particulièrement économique.

 

Le savon noir est un nettoyant multiusage. Dégraissant et détachant, il nettoie tous types de sols (parquets, céramiques, linos, terre cuite...), inutile de le rincer.
Il dégraisse fours, plaques et hottes, nettoie les sanitaires, entretient les cuirs, le marbre, le cuivre.
Dilué avec de l’eau dans un vaporisateur, il nettoie les vitres et ne laisse pas de traces.
C’est un insecticide naturel utilisable en agriculture biologique : sur les rosiers, plantes d’ornement, fruitiers, jardins potagers, le savon noir vaporisé aide à la lutte contre les pucerons.
C’est également un shampoing naturel pour les animaux (chiens, chevaux, pis de vaches ou de chèvres).
En matière de bricolage, il nettoie les pinceaux, les taches de peinture, les voitures.
Enfin, le savon noir vous fera réaliser de grandes économies : un litre suffit pour entretenir la maison pendant une année ! Très concentré, il est préférable de le diluer, à raison d’une à deux cuillère(s) à soupe de savon noir dans un seau d’eau.

 

Le papier d’Arménie

 

 

- parfumé à la résine de benjoin, reconnue pour ses propriétés calmantes et désinfectantes ;
- se consume lentement en laissant une odeur de benjoin et de vanille caractéristique ; 
- recette inchangée depuis 1885 ;
- carnet triple, format traditionnel ;
- fabrication française à Montrouge (Hauts-de-Seine). 

 

L’odeur unique du petit papier brun doit tout son mérite à la résine de benjoin.

C’est Auguste Ponsot, chimiste français du XIXe siècle, qui a découvert les vertus désinfectantes de cette résine lors d’un voyage en Arménie et décidé d’en importer les bienfaits en France. Réputé depuis l’Antiquité pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et expectorantes, le baume de benjoin servait autrefois, en usage externe, pour traiter l’asthme, la toux et les enrouements.   Né il y a plus de 120 ans, le célèbre carnet de papier d’Arménie contient des bandelettes détachables de papier brun parfumé. Sa fabrication artisanale repose strictement sur les méthodes d’origine et se déroule toujours dans l’atelier de Montrouge.

 

Mode d’emploi

Détacher une lamelle, la plier en forme d’accordéon, la déposer dans un brûleur ou une coupelle, l’allumer en soufflant légèrement pour éviter de l’enflammer car elle doit se consumer lentement.
Il convient de brûler une lamelle à la fois, trois ou quatre fois par semaine et d’aérer régulièrement l’habitation.

 

Acheter sur Au Bon Sens, c’est soutenir Alain Soral, Égalité & Réconciliation, les structures artisanales de nos militants et nos producteurs locaux partenaires.

Se procurer savon noir et papier d’Arménie sur Aubonsens.fr :

 

 
 






Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1734225
    Le 26 mai à 19:02 par moon
    Le nettoyage de printemps chez Au Bon Sens

    C’est bien le "papier d’Arménie,", pour offrir aussi.
    Bon le côté antiseptique, je ne suis pas convaincu, rien ne remplace une hygiène appropriée ; mais c’est agréable, et ca purifie l’air quelque-part, oui.

     

    Répondre à ce message

    • #1734311
      Le 26 mai à 21:38 par alubat435
      Le nettoyage de printemps chez Au Bon Sens

      Qui a dit "shampoing pour les animaux ? Personnellement, je me lave avec ce savon noir, cheveux et peau, depuis plus de 10 ans. Impeccable et je ne me suis pas transformé en cochon.

       
    • #1734416
      Le 27 mai à 01:35 par frugivore
      Le nettoyage de printemps chez Au Bon Sens

      Hé oui le côté antiseptique c’est pas important, les théories Pasteurienne sont une énième arnaque. Les bactéries et les champignons ne prolifèrent que si ils trouvent de quoi se nourrir, elles ne sont absolument pas un problème et sont même une solution car ils recyclent les déchets éventuellement présents, que ce soit dans un lieu de vie ou dans un organisme :)

       
    • #1734519
      Le 27 mai à 11:46 par Giustizia
      Le nettoyage de printemps chez Au Bon Sens

      @ alubat435 : savez-vous qu’au Maroc le savon noir, dit "saboun Bildi", est utilisé pour le corps ? Je l’utilise mélangé à du henné une fois par semaine pour le corps et les cheveux, c’est comme au hammam ! D’où votre remarque qui montre bien qu’il peut s’utiliser ainsi, et aussi pour le ménage.