Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral et Dieudonné portent plainte contre Manuel Valls

Ferney Voltaire, 26 novembre 2017.

 

Monsieur le Procureur de la République
34 quai des Orfèvres
75001 PARIS

 

Monsieur le Procureur,

C’est en tant que conseil de l’écrivain Alain Soral et de l’humoriste Dieudonné et en leur nom que je vous adresse leur plainte et dénonciation des faits qui suivent (article 40 du code de procédure pénale).

Ancien chef du gouvernement et actuellement député, Manuel Valls se livre depuis son retour du Moyen-Orient (mi-septembre 2017) à des déclarations toutes plus tonitruantes les unes que les autres, dénonçant l’islam, l’anticapitalisme, l’antisionisme etc. En particulier, la grande presse (Agence France Presse, 20minutes, Le Figaro, Franceinfo, France Soir etc.) a relayé des propos qu’il a tenus publiquement le 22 novembre 2017 au Marriott Champs-Élysées, lors de sa prise de parole en tant qu’invité d’honneur de la fête et du dîner du 37ème anniversaire de « Radio J » (« la radio juive de Paris et de la région parisienne »).

Les passages de ce discours, tenus sur le territoire national, depuis temps non couverts par la prescription, sont les suivants :

« Quand j’ai appris qu’il avait réuni plusieurs milliers de personnes qui l’avaient applaudi à la fin debout, j’ai réagi. Là, il y a un problème profond dans le pays. Dieudonné est antisémite et raciste et il est insupportable qu’il puisse continuer à se produire en spectacle. »

« Dieudonné est antisémite et raciste et il a été condamné pour cela (...) C’est insupportable qu’il puisse se produire. Heureusement, il y a des actions qui sont en cours mais il se produit ! Et, en se produisant, il gagne de l’argent et il peut ainsi continuer à se produire... »

« Aujourd’hui, ceux qui vont à son spectacle y vont en toute connaissance de cause. Ils savent qu’ils ne vont pas à un spectacle d’un humoriste, ils savent qu’ils vont à un spectacle de celui qui produit un discours de haine, qui est l’ami de ce néonazi qui s’appelle Alain Soral. »

« C’est quelqu’un qui a façonné l’esprit d’un certain nombre de jeunes, un public pas seulement celui des quartiers populaires mais aussi de classes moyennes. Avec Soral, ils ont réussi à faire la synthèse entre l’antisémitisme traditionnel de l’extrême droite et l’antisémitisme né plus récemment dans nos quartiers populaires et porté essentiellement par des jeunes de ces quartiers, originaires du Maghreb et surtout de confession musulmane puisqu’il faut dire les choses clairement. »

« Malgré la mobilisation post-attentats de 2015, malgré cette prise de conscience l’antisémitisme, ça continue et ça veut dire que le mal est profond. Quand on s’attaque aux juifs de France, on s’attaque à tous les Français. »

« Donc, il faut parler fort, ne pas avoir peur (...) C’est pour cela que je me suis de nouveau engagé alors qu’il aurait été peut-être plus sage d’observer un peu de silence (...) Je ne me tairai pas parce que c’est une bataille politique essentielle pour notre civilisation. »

Ces propos sont susceptibles de revêtir plusieurs qualifications pénales et vous restez bien entendu maître tant de l’opportunité des poursuites que du choix de la qualification la plus judicieuse.

Je vous indique à toutes fins utiles que concernant les infractions au droit de la presse, la diffamation (al. 1 a. 29 L. 1881) me semble constituée, de manière moins discutable que l’injure (al. 2 a. 29 L. 1881). En effet, Manuel Valls traite visiblement Dieudonné d’antisémite et de raciste en lui imputant des faits précis. De telles imputations portent bel et bien atteinte à l’honneur et à la considération de l’intéressé, métis camerounais qui lutte depuis toujours contre de pareils sentiments. De la même façon, l’imputation à Alain Soral d’être un « néonazi » vise certainement des faits précis, et porte atteinte à l’honneur et à la considération de ce dernier.

Mais compte tenu du contexte politique actuel, étant donné le passé de Manuel Valls, et surtout le lieu où il tient de tels propos, l’infraction de provocation à la violence ne me semble pas exclue non plus. Le fait de la provocation directe aux atteintes volontaires à la vie et aux atteintes volontaires à l’intégrité de la personne est prévu aux alinéa 1er et 2 de l’article 24 de la loi de 1881 et réprimé au même 1er alinéa (cinq ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende). Le motif discriminatoire de l’alinéa 7 serait à envisager également : si ce n’est à raison de leur origine (surtout donc pour Dieudonné), c’est peut-être mieux encore à raison de leur non-appartenance à une religion déterminée, et en l’occurrence à la religion juive, que Manuel Valls semble bien diriger ses attaques contre mes clients (d’où cette sempiternelle accusation d’antisémitisme, qui tourne comme un mantra).

Par ailleurs, en droit commun, dans le cas de l’artiste Dieudonné, la discrimination fondée sur l’origine, comme celle fondée sur les opinions politiques, s’avèrent répréhensibles puisqu’elles visent à entraver l’exercice normal d’une activité économique, en l’occurrence une entreprise de spectacle (articles 225-1 et -2 alinéas 1 et 3 du code pénal). Enfin, et toujours en droit commun, nous dénonçons le fait qu’au mois de septembre dernier Manuel Valls se soit rendu en Palestine occupée, entretenant des relations suspectes avec l’entité sioniste. Il n’est pas impossible qu’il s’agisse « d’intelligences » au sens pénalement répréhensible de l’article 411-5 du code pénal qui vise tant une puissance qu’une entreprise ou une organisation étrangères et réprime le fait dès lors que c’est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation (dix ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende).

Pour votre parfaite information il convient de rappeler que cet individu s’est rendu tristement célèbre en obtenant (il s’en vante encore) le 9 janvier 2014 la réformation d’une décision du tribunal administratif de Nantes, qui sur la plaidoirie de mon confrère Jacques Verdier venait de suspendre l’arrêté préfectoral interdisant la tenue du spectacle de Dieudonné le même jour. Décision d’espèce qui viole tous les principes de notre droit, et comportement dénoncé par la plupart des politiciens sérieux (Joxe, Lang).

Manuel Valls n’en est d’ailleurs pas à son premier esclandre. Depuis des années il n’a de cesse de répéter de manière obsessionnelle les mêmes propos et il les multiplie ces derniers jours. Ainsi, le 25 août 2013, alors qu’il était ministre de l’intérieur, lors de l’université d’été du PS à La Rochelle, il avait hurlé à la tribune son combat contre Alain Soral et Dieudonné, au nom de… la démocratie.

Au demeurant, ses discours systématiquement déraisonnables, extrêmement agressifs et grandiloquents s’accompagnent généralement de sudation exagérée, de tremblements incontrôlables de l’extrémité du membre supérieur droit, de regards perdus, les yeux exorbités, de hurlements et de gestes violents. Sans préjuger de ce que son discernement ou le contrôle de ses actes en serait aboli, ce qui exclurait sa responsabilité, ou même l’atténuerait (article 122-1 du code pénal), il faut dire que le trouble psychique ou neuropsychique n’est pas non plus à écarter. Certes, les relations qu’Alain Soral et Dieudonné entretiennent depuis de nombreuses années avec Manuel Valls leur donneraient qualité pour agir dans l’intérêt de ce dernier et saisir le directeur d’un établissement de soins psychiatriques d’une demande d’admission (article L 3212-1 du code de la santé publique). Néanmoins, l’admission en soins psychiatriques sur décision du représentant de l’État serait plus adaptée, étant donné que la sûreté des personnes est en jeu, et surtout qu’il est porté atteinte, de façon grave, à l’ordre public.

Quoi qu’il en soit, le comportement de cette personne doit cesser. Je vous prie de bien vouloir me tenir informé des suites que vous choisirez de donner à ma plainte, dans un délai utile, compte tenu de la courte prescription qui a cours en matière de presse (trois mois).

Veuillez me croire,

Monsieur le Procureur,

Votre Bien Dévoué,

Damien Viguier

 


 

Pour comprendre le zèle absolument délirant de Manuel Valls, nous rappelons le parcours de soumission de cet ancien pro-palestinien :

 

Le vrai visage de Manuel Valls :

 

Valls éternellement lié à Israël :

 

Manu, les « whites et les blancos » :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Valls le chien de garde du CRIF, voir chez Kontre Kulture :

 
 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1850883

    Belle quenelle judiciaire que de proposer au procureur de le faire interner !!

     

    Répondre à ce message

    • #1855293
      Le 6 décembre à 10:36 par Liberty69
      Alain Soral et Dieudonné portent plainte contre Manuel Valls

      Oui , pendant que Dieudonné rassemble pacifiquement 8000 personnes à son spectacle, d’autres de la communauté de l’errance perdent leur temps à aller se ridiculiser en peignant le mot "Juifs" sur des rideaux métalliques de commerce.
      Moi ce qui me fait grand plaisir, c’est que Dieudonné ou Soral garde cette vision de Paix dans le monde !
      Valls est un va en guerre, un provocateur, voir un fasciste en essayant de nous imposer sa vision !
      Vive la Liberté ! le mot qui figure dans "Liberté, Egalité, Fraternité".

       
  • #1850884

    Me Viguier sait que le procureur molins va classer sans suite, évidemment ! Lui restera alors à saisir le doyen des juges d’instruction du TGI competent, qui devra alors désigner à son tour un ou des magistrats instructeurs.. en attendant, au moins 6 millions de plaintes, c’est faisable largement vu que Valls accuse tout le monde, sauf ses maîtres ! Que la paix te gagne, Manolo, tu fais pitié, vraiment.....

     

    Répondre à ce message

  • #1850894

    Malheureusement les motifs de plainte n’aboutiront pas. La justice en République française n’existe pas, c’est pourquoi il nous faut la faire. La méthode judiciaire de combat implique des ressources que seul le peuple des lamentations contrôle en ce moment. C’est d’ailleurs le fer de lance de leur combat actuel ; seller toute forme de dissidence par l’argent et la corruption, sous le boisseau d’une apparence de justice.
    Votre procédure aura donc le mérite, encore une fois, de le démontrer pour l’Histoire.

     

    Répondre à ce message

  • #1851058
    Le 30 novembre à 09:39 par Liberté
    Alain Soral et Dieudonné portent plainte contre Manuel Valls

    Bonne idée , il ne faut pas laisser dire n’importe quoi à ce
    fanfaron qui veut prendre du galon en faisant de la provocation
    et de l’abus de langage sur votre dos .

     

    Répondre à ce message

  • #1851085
    Le 30 novembre à 10:30 par philippe
    Alain Soral et Dieudonné portent plainte contre Manuel Valls

    Bonjour et bravo pour vôtre travail !

    L’accusation en boucle d’"antisémitisme" à l’encontre de Mr Soral et de Mr M’bala M’bala est parfaitement nauséabonde. Ils nous mettent en garde contre le "sionisme", qui, tout comme le "racisme" se situe au niveau d’une idéologie qui affirme qu’un groupe est, de façon inhérente, supérieur à un autre. Condamner l’idéologie mortifère du grand Israël n’a rien d’"antisémite", c’est tout le contraire.

    Le 10 novembre 1975, l’Assemblée générale des Nations unies adopte une résolution proclamant que le "sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale". En plus d’avoir défié 71 résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU, l’Israël n’en reste pas là et refuse de signer le Traité de Non-prolifération des armes nucléaires. Il est le seul pays du Moyen-Orient à ne pas l’avoir signé !

    Alain et Dieudo sont des défenseurs de la paix, le reste n’est que mensonges.

     

    Répondre à ce message

  • #1851116

    Il ne le vole pas son procès le Manu. Le retour de bâton est inélucatable !

     

    Répondre à ce message

  • #1851356

    Si il y a procès je veux me porter partie civile !

     

    Répondre à ce message

  • #1851392

    Bonjour oh Justice,

    A l’accumulation de faits de haine et d’insultes en place public d’un homme d’État envers deux de ces compatriotes et maintenant envers un public de spectateurs où va s arrêter l’ignominie de cette homme ?
    Quand va t-on arrêter cette homme dans son indécence et le mettre face à la loi et ses devoirs de citoyen français ?
    J’en appelle au français acteurs de notre justice pour faire condamner cette homme pour ces propos et le faire arrêter dans cette spirale de haine et de violence.
    Par le relais de ces propos sans aucunes condamnations je ne reconnais plus la France, Messieurs et Mesdames de la justice ou du conseil d’État faites quelques choses car votre silence face à ces faits en devient insupportable.
    Je crois encore en mon pays la France et ses valeurs républicaines dans le respect de sa constitution, de son droit.

    Amen

    Nova

     

    Répondre à ce message

  • #1851846
    Le 1er décembre à 08:31 par MagnaVeritas
    Alain Soral et Dieudonné portent plainte contre Manuel Valls

    Bien joué, mais comment se fait-il que la réponse ait mis si longtemps à se mettre en place ? La réponse face aux calomnies du Système, j’entends.
    Et comment se porte Me Danglehant, depuis deux ans ?

    @ Me Viguier :



    « Dieudonné est antisémite et raciste et il a été condamné pour cela (...) C’est insupportable qu’il puisse se produire. Heureusement, il y a des actions qui sont en cours mais il se produit ! Et, en se produisant, il gagne de l’argent et il peut ainsi continuer à se produire... »



    - Mensonges de valls : dieudo a été condamné pour de paroles interprétées comme "antisémites", pas pour un essentialisme antisémite, n’est-ce pas ? L’infraction et la personne ne sont pas la même chose.
    - Insupportable qu’il puisse se produire ? Non seulement dieudo a payé sa prétendue dette à la société, mais en plus il n’a pas été condamné par la justice à ne plus se produire. Valls invente des lois et des condamnations. Cela n’est-il pas interdit ?
    - Gagner de l’argent serait un crime ? valls insiste lourdement sur ce point, comme d’ailleurs la ldj et d’autres groupes terroristes.



    « Aujourd’hui, ceux qui vont à son spectacle y vont en toute connaissance de cause. Ils savent qu’ils ne vont pas à un spectacle d’un humoriste, ils savent qu’ils vont à un spectacle de celui qui produit un discours de haine, qui est l’ami de ce néonazi qui s’appelle Alain Soral. »



    - Encore une fois, dieudo n’a pas été condamné à ne plus se produire. Les spectateurs vont en effet au spectacle en toute connaissance de cause : ce qui n’est pas interdit est autorisé, peu importe la frustration de valls, qui s’est pris pour le chef aux pleins pouvoirs.
    - Dieudo produit un discours de haine ? par qui cela est-il décrété sinon par valls ?
    - L’accusation calomnieuse de "néonazi" est ridicule et illicite, mais elle cache encore un autre niveau d’ignominie : celui selon lequel un prétendu "néonazi" devrait ne pas avoir d’ami, celui lequel tout ami d’un "néonazi" serait condamnable, infréquentable, uniquement par association. C’est légal de prétendre ça ?

    Que ce soit sur l’interdiction inventée de se rémunérer ou celle d’avoir des amis, n’est-ce pas le coeur du délire haineux antidémocratique ? Condamner deux fois, trois fois, mille fois, pour les mêmes faits, cela me paraît être une claire violation de principes fondamentaux du Droit. N’est-ce pas ?

    MV

     

    Répondre à ce message

  • #1852242
    Le 1er décembre à 17:38 par jvidepi
    Alain Soral et Dieudonné portent plainte contre Manuel Valls

    Quand même !

    Bien qu’a mon avis cette action soit condamnée d’avance, elle demeurera un témoignage éloquent de l’état de déliquescence du droit français sous le joug sioniste. Les juristes du futur pourront apprécier, non sans gêne, le parti-pris et la soumission de l’appareil judiciaire d’aujourd’hui comme nous jugeons actuellement les simili-procès des temps passés.

    Le passage sur la santé mentale de Valls est particulièrement judicieux. Chapeau bas à Maitre Viguier.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents