Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bernard Lugan - Rwanda, un génocide en questions

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #781751

    Bernard Lugan se présente comme un expert, ce qui à mes yeux le discrédite complètement à mes yeux.
    De plus pour lui, Mitterrand n’a fait que demander la "démocratisation" du Rwanda, car la France est en Afrique pour la démocratie, comme le savent tout les experts. Et la haine entre Hutu et Tutsi, est une haine ancestrale :-) avec laquelle ni les anglais ni les français, n’ont rien à voir.... :-) (mode ironie ,on)
    Bon quand on a entendu ça, on peut dire que Lugan est un "expert".
    Vive les experts !
    Ne Varietur.

     

    • #781889

      Et toi ?
      Qu’es-tu donc ?
      Que connais-tu de quelque pays africain que ce soit ?
      Dans lequel as-tu vécu ?
      Sais-tu seulement lire ?
      Et comprendre ou analyser ce que tu lis ?


    • #781928

      mais non, il occupe la place d’expert au cours du procès.


    • #781954

      « Bernard Lugan se présente comme un expert, ce qui à mes yeux le discrédite complètement à mes yeux. »

      Pourquoi ? Il est évident qu’il est expert, un peu imbu de sa personne certes, mais ça se comprend, il doit lutter contre tant d’ennemis politiques. Il devrait sans doute moins insisté sur son expertise, ce sont les présentateurs qui devraient le faire.

      « De plus pour lui, Mitterrand n’a fait que demander la "démocratisation" du Rwanda, car la France est en Afrique pour la démocratie, comme le savent tout les experts. »

      On parle du Rwanda ici...pas de l’Afrique en général. Le Rwanda n’a aucune ressources sauf sa population nombreuse et pauvres. D’ailleurs Kagamé l’a déjà dit : le Rwanda si petit, si peuplé, si pauvre, le Congo si grand, si vide, si riche. Il en a tiré une leçon : il pille le Congo depuis 20 ans à l’abri de la culpabilisation des occidentaux, c’est la rente du génocide. On dit aujourd’hui que le Rwanda tire plus de 50 % de son PNB des ressources volées au Congo.

      Bref, la France n’avait aucun intérêt économique au Rwanda, simplement la volonté de mettre fin à des rebellions qui pouvaient déstabiliser la région (ce qui se produisit une fois la France partie).
      « Et la haine entre Hutu et Tutsi, est une haine ancestrale :-) avec laquelle ni les anglais ni les français, n’ont rien à voir.... »

      Euh, expliquez-vous. Le Rwanda a d’abord été une colonie allemande, puis belge jusque dans les années soixante... Qu’est-ce que les Français et les Anglais ont à voir avec des massacres documentés depuis avant l’époque coloniale allemande ?


    • #782130

      @Lavrov
      T’es vraiment mal placé pour le juger et ce qui sur c’est qu’il est plus expert que toi lol


    • #782411

      il y a effectivement du vrai dans votre raisonnement, Lugan ne peu pas tout dire, mais ce qu’il dit est déjà fort intéressant. Maintenant quand je vois un blanc (je suis français et blanc) parler de l’Afrique je me méfie toujours.


    • Ce qui est sûr en tout cas, c’est que toi tu n’es pas un expert de la langue française

      Expert :

      "Personne choisie pour ses connaissances techniques et chargée de faire, en vue de la solution d’un procès, des examens, constatations ou appréciations de fait." (Grand Robert)

      "Spécialiste habilité auprès d’un tribunal ou d’une instance quelconque à émettre un avis sur une question exigeant des connaissances spéciales." (Trésor de la Langue française)

      "Personne qui, en raison de sa compétence dans tel ou tel domaine, est désignée par une juridiction pour donner un avis technique autorisé." (Dictionnaire de l’Académie française)

      La défense a choisi Bernard Lugan comme expert au cours du procès, que veux-tu y faire ? Changer le nom de cette fonction ?


    • Lavrov : en attendant les fouilles archéologique effectué par les Belges et les Français ne mentent pas, les hutus sont arrivés les premiers de l’ouest et ils ont massacrés les primo-habitants qui était des pygmées et qui ne représente plus que quelques % de la population aujourd’hui, une minorité. Ensuite, les hutus ont commencé à s’installer, à défricher et cultiver les champs. C’est seulement à ce moment que les tutsis sont arrivés du nord, ils étaient éleveurs nomades, ils ont sédentariser dans la région et prospérer en vendant leur viande aux hutus. Petit à petit, ils ont commencé à dominer toute l’activité économique et ont finit par prendre le contrôle du territoire, instaurer une monarchie et tyranniser les hutus. C’est dans cet état la que les Allemands, puis les Belges les ont trouvé, et ils ont conforté les Tutsis dans leur sentiment de supériorité. L’origine de la haine est la, les Tutsis n’ont jamais pu supporté d’être dirigé par des inférieurs, ils ont massivement immigré à l’étranger après la décolonisation et l’instauration d’une république représentative qui a conféré le pouvoir aux Hutus. Mais dès qu’ils ont eu l’appui du grand frère anglo-saxon, qui voyait en eux le moyen dans changer l’équilibre des puissances dans la région, ils sont revenus mener une guerre nicaraguayenne d’une brutalité inouïe.
      Il y a un ostracisme incroyable des médias sur ça, l’avion du président a été abattu par les Tutsis pendant la trêve négocié par la France et qui durait depuis 6 mois (une perte de temps vu que le changement de pouvoir n’était pas négociable pour les Américains), au moment de l’attentat, il y avait déjà eu au moins 1 millions de morts dans le pays depuis le début des trouble. Après l’attentat, la France a permis aux Hutus de faire ce qu’ils crevaient surement d’envie de faire depuis 2 ans à savoir répliquer oeil pour oeil à l’agression en massacrant les civils Tutsis sans distinction et la ça a fait la une des médias ! Nos médias sont vendus aux américano-sionistes, les massacres de civils ont commencé en 1990-91 et ont en a pas entendu parler du tout, quelques vagues "attentats commis contre des représentants politiques Hutus" dans les villages de campagne, en réalité des villages entiers décimés dans le nord du pays sur une base ethnique.
      Exactement la même situation qu’au Kivu, 6 à 8 millions de mort depuis 1997, l’épuration ethnique avance bon train et pas un mot dans les médias ! Pourtant la France n’a rien à y voir, curieux non ?


  • Quelques articles sur le génocide du Rwanda en ce moment sur la "libre" Belgique, pas de traces de Bernard Lugan sur le site évidement, pas assez marxiste coultourel pour les orange-bleus sans doute.


  • #781786

    Monsieur Lugan, vous êtes un salarié de l’armée française : vous êtes juge et parti !

    Cela dit, je sais que vous dites la vérité sur le "déclencheur" du génocide.
    Mais vous ne dites pas que les accusations du président du Rwanda ne sont pas incompatible avec votre thèse.
    Nous avons parfaitement compris que les Américains ont commis un attentat qui a déclenché un génocide mais nous avons aussi compris que l’armée française s’est vengée en butant des amis de l’actuel président Rwandais, quand il n’était pas encore au pouvoir.

     

    • #781943

      Le président rwandais qui accuse la France est également juge et parti puisqu’il a renversé le pouvoir en 1994 et qu’il était contre le partage du pouvoir imposé par la France donc contre la France.


  • Puisque l’Afrique est le stock de matière première pour l’économie Mondiale
    Puisque aucun des territoires de l’Afrique n’est t’occupé par une nation
    Puisque cet économie dépend des ressource des nation africaine
    Puisque quelque soit l’intérêt ,il ne va que dans un seul sens

    Il faut que les dirigeants de ces nations soit prévisibles et contrôlables par le système occidentale
    or les imprévisibles risque d’être incontrôlables
    Et le système pour en venir a ses fins sors de sa botte secrète l’orchestration ou le pseudo :attentat,assassinat,insurrection,révolution,guerre démocratique,génocide,libération etc etc


  • #781804
    le 08/04/2014 par sabderrazak@gmail.com
    Bernard Lugan - Rwanda, un génocide en questions

    Lugan sur l’Afrique c’est du sérieux visiblement... A ce sujet, un lien intéressant sur le rôle de certains Musulmans pendant le génocide, pour une fois que les "méchants" ont un beau rôle, personne n’en parle hélas...

    http://www.dailymotion.com/video/x1...

     

    • #783035

      Tout à fait les musulmans Rwandais se sont très bien comporté au Rwanda....Ils ne sont pas occupé du côté ethnique "hutus" "tutsis"...Ce qui fait que beaucoup de Rwandais ont échappé au génocide grâce à la solidarité musulmane....Mais ça c’est pas dans la "doxa" de le souligné !!.


  • #781826

    Merci de nous avoir éclairé, je me souviens que peu après le génocide les anglais dans leur presse passaient leur temps à accuser la France et l’armée d’avoir une responsabilité majeure dans le génocide si ce n’était pas à en être à l’origine.

     

    • #782252
      le 09/04/2014 par J. de FERRIER
      Bernard Lugan - Rwanda, un génocide en questions

      En français on écrit : les Anglais et pas : les anglais.
      Il n’est pas interdit de consulter un dictionnaire....


    • #782444

      ^
      Mettons votre pédanterie de côté et posons nous la bonne question ; depuis quand les rosbeefs méritent-ils une majuscule ?


    • Tant d’agressivité pour une faute mineure... La courtoisie est devenue un luxe.


    • #783345

      @Ferrier

      NON, justement, pas obligatoirement, avec les gentilés c’est selon l’humeur de chacun, il ne s’agit absolument pas d’une faute... en outre, et même dans le cas contraire, il n’y a pas de quoi nourrir une fourmi, auquel cas, soyez humble et indulgent d’imaginer qu’il puisse s’agir d’une misérable coquille ou étourderie.
      Ayez pitié de votre orgueil, évitez de mordre sous la ceinture comme un roquet quelque peu hargneux et affamé, qui ne saurait à quoi s’agripper, aussi lâchement qu’inutilement, en prêchant hautement d’une chaire branque et vermoulue, histoire de se tailler une minute de reconnaissance virtuelle...
      RM.


  • #781931
    le 08/04/2014 par anonyme du 75
    Bernard Lugan - Rwanda, un génocide en questions

    L’analyse de Lugan est bonne mais selon moi il manque la vision globale c’est a dire la vision géostratégique. La région des grands Lacs est une région pleins de matières premières ce qui fait que beaucoup de puissances étrangères ont un intérêts direct a ce que cette région soit déstabilisé. Si Lugan dans ces analyses rajouteraient la vision géostratégique pour moi il serait l’un des meilleurs analystes des questions africaine.


  • #781985

    bonjour a tous , c’est sur que bernie , n’est pas pret a etre invité en prime time sur tf1...

     

    • #782241

      Lugan raconte des conneries sous couvert de patriotisme français. Ce sont ces pseudo scientifiques africanistes qui incitent aux tueries en Afrique pour venir les nier, sinon les justifier, dans les médias occidentaux.


    • @ BHENEN
      c’est sûr si le hutu prend sa machette et s’en va tuer son voisin, c’est la faute à Lugan, la France, le colonialisme etc.
      Eux les africains, ils n’y sont pour rien.


    • #785437

      A Ben
      Non les africains n’y sont pour rien. Car il y’a toujours la France à chaque fois qu’on parle de tueries en Afrique noire... et aucun autre pays occidental. Pose toi la question avant d’obéir à ton instinct franco néocolonialiste.


    • Les deux zones de pure barbaries en Afrique noire de c’est 30 dernières années sont :
      1- les grands lacs : 8 à 10 millions de morts pour s’emparer des ressources vitales exploitées par les Canadiens sans rien payer aux indigènes. Il fallait virer la France qui s’y opposait, c’est fait mais les massacres et l’esclavages des enfants continuent. Merci l’Amérique.
      2- le Soudan, plusieurs millions de morts parce que le gouvernement est islamiste et qu’il est à l’écoute attentive de la Chine, sont client, donc 1- séparation du sud pétrolifère pour le placer sous domination impériale et 2- renversement du gouvernement de Khartoum par la guerre économique (qui tue par la famine) et l’armement des rebelles tribaux au Darfour. Merci l’Amérique.
      Dans les 2 cas, l’Ouganda, qui est très souvent cité en pays modèle dans nos médias corrompus, sert de base arrière pour le ravitaillement et les soins des escadrons de la morts, le gouvernement est totalement sous domination impériale anglo-saxone. Merci l’Amérique !

      Pour le Mali, les pseudo-djihadistes "incontrôlable" sont payés donc obéissent aux Saoudiens, les Saoudiens eux-même répondent aux Américains pour qu’ils continuent à défendre leur régime dégueulasse contre une éventuel vengeance de n’importe quel pays riverain. Merci l’Amérique !
      Pour la Centrafrique, ils semblent que la France soit déjà bien plus responsable, vu que Idriss Déby à l’air impliqué, le but est également de repousser les méchants Chinois loin des puits de pétrole dans un premier temps, puis potentiellement de sortir le pétrole Soudanais par la cote ouest. Les Français doivent être plus durs avec les méchants Chinois, si ils ne les empêchent pas de s’implanter et d’exploiter les ressources que l’oncle Sam ne veut pas les voir exploiter, et à n’importe quel prix, les Français devront dégager d’Afrique, oncle Sam a déjà bien travaillé la détestation anti-française via ses ong et dans toutes ses universités d’Afrique de l’Ouest. Merci l’Amérique !

      On reparlera pas de la guerre civile du Sierra Leone (qui a fait 1 million de mort) organisé par le président du Libéria Charles Taylor sur ordre de l’oncle Sam pour piller les mines de diamants et que les bijouteries juives à New-York ai des produit de luxe à prix cassé, parce que c’est ce qui est arrivé de plus affreux en Afrique de l’Ouest depuis la décolonisation. Merci l’Amérique !


  • Ce qui prouve, a contrario, que la France est innocente en ce qui concerne le génocide du Rwanda, c’est que Kouchner a affirmé qu’elle était COMPLICE DU GENOCIDE, on aurait cru que ce voyou parlait de la Shoah . Tout est bon pour ces merdes quand il s’agit de salir la France .


  • #782229

    Lugan dit des inepties comme toujours. Je ne sais pas ce que ce genre d’individus cherche en Afrique. Il est tellement arrogant et suffisant qu’il peut se permettre de dire dans l’une de ses vidéos que les Houtous pratiquaient la lapinade ! !!

     

    • #782630

      @Bhenen : D’abords le mot Hutu ne s’écrit pas "houtou" ! Ensuite de par mon travail (une chaine de télé africaine), j’ai eu l’occasion il y a deux jours de filmer l’interview d’un ancien ministre rwandais de père hutu et de mère tutsi, Jean-Marie Vianney Ndagijimana, qui tient exactement la même analyse que celle de Lugan. Il était ambassadeur du Rwanda en France au moment de l’attentat, et le soir même de l’accident, il savait que c’était l’oeuvre du FPR (et donc de Kagamé). Cette version est partagée par bon nombre d’africains (et de Rwandais). Kagamé est très sans doute mouillé jusqu’au cou... après, il faut espérer que lorsque toute la lumière sera faite sur l’attentat de Juvénal Habyarimana et du président burundais de l’époque (présent également dans l’avion), cela ne réveillera pas de vieux démons emplis de vengeance. Enfin il est normal que la France enquête sur cet attentat car l’un de ses ressortissants (le pilote de l’avion) y a perdu la vie.


  • #782336

    C’est là qu’on s’aperçoit, une fois de plus, de la trahison de nos dirigeants, et en particulier de cette ra***** de Mitterrand, qui fomentent perpétuellement contre les intérêts français.
    Sous couvert de démocratisation - où plutôt démoncancerisation - il a placé un état, très favorable à la France, sous domination anglo-saxonne et sioniste.
    Non la France n’est pas responsable de ce génocide mais oui Mitterrand l’est entièrement.

     

    • Vous dites n’importe quoi : Mitterrand à défendu le Rwanda bec et ongle et jusqu’au bout quitte à autoriser les exactions après qu’on l’ai poussé à bout et au bout de 4 ans de guerre civile. Il savait très bien que derrière ça, il y avait la perte du Congo. Revoyez son interview d’adieu avec Elkabach où il AVERTIT les Français qui sont des veaux de ce qui va leur tomber dessus.
      Je viens de voir un interview de Mitterrand où il confirme (entre les lignes) la thèse de Maurice Rajsfus à savoir la rafle du Vel D’Hiv a été exécuté avec la liste de nom fournit par les juifs (le CRIF).

      On a vu la suite, Chirac a mis le doigt dans l’engrenage de la repentance perpétuelle et maintenant on est dedans, il s’est également couché platement sur le Congo, en proposant mollement d’intervenir pour sauver Mobutu puis en organisant, sur demande de Mandela "l’anglais", sa démission du pouvoir sur un bateau de guerre Français. Maintenant il y a 6 à 8 millions de mort au Congo.
      Plus ça va et plus je vois Chirac comme la dernière des lavettes. Son seul fait d’arme et de défense des intérêts Français aura été de mettre son véto sur la transformation de l’Irak en déchetterie radioactive.


  • #782893
    le 09/04/2014 par Rahan Abitbol
    Bernard Lugan - Rwanda, un génocide en questions

    Quand le génocide a commencé, il n’y avait plus aucun soldat français au Rwanda ! Et depuis très longtemps...alors les accusations mensongères des multinationales anglo-saxonnes, on en a rien à faire !

    Et l’espèce de général canadien de l’ONU (anti-Français) qui plombe la situation, ça ne vous semble pas bizarre ?

     

    • C’est faux, vous voyez bien la désinformation : il y avait des militaires Français pour encadrer l’armée Rwandaise dans sa contre guérilla contre les escadrons de la mort Tutsis entre 1991 et 1993. Une des conditions de la trêve signé fin 93 était qu’ils partent (je crois un repli sur le Congo-Brazza) et soient remplacés par des casques bleus Canadiens... on connait la suite.
      L’armée Française est quand même revenu avec l’opération turquoise, dès que les rebelles ont pris Kigali, pour exfiltrer 2 millions d’Hutu au Congo avec l’accord de Mobutu. 2 millions sur 6 millions d’habitants en 1989, moins les morts dans les exactions, il ne restait plus grand monde au Rwanda à la fin de l’opération. Aujourd’hui il y a 12 millions d’habitants, la démographie Rwandaise est un mystère, il serait très intéressant de se renseigner sur la composition ethnique actuelle, en 1989 c’était 15% de Tutsi et 85% de Hutu, mais après "l’épuration ethnique"...


  • #785553

    Ce n’est pas la première fois que Mr Lugan est en contradiction avec ce qu’il dit un jour et un autre,la preuve est qu’il a écrit sur le Génocide Rwandais avant ce bouquin qu’il nous présente et nous dit que les précédents sont obsolètes,alors qu’il avait déjà tous les documents !!Comment croire ce Monsieur qui est toujours du côté de l’armée française,il reproche à Mitterand d’avoir essayé d’installer une démocratie,est ce un crime !!!??


  • #787395

    Rwanda 1994 :

    "Si la question était « La France, complice ? », Hubert Védrine n’aurait pas tort. Mais ce n’est pas la bonne question. Celle-ci est bien plus simple. Et c’est pour cela qu’elle l’effraie et qu’il fait tout pour l’enterrer.

    La question est : François Mitterrand, complice ?

    Et par voie de conséquence : Hubert Védrine, complice ? Le commandant Paul Barril, complice ? Dominique de Villepin, complice ? Le général Huchon, complice ? Le général Quesnot, complice ? L’amiral Lanxade, complice ? Édouard Balladur, complice ? Alain Juppé, complice ?…

    On ne fait jamais assez attention aux évidences. Il en est pourtant une, aveuglante : « la France » n’a pas à endosser ce dossier. C’est une politique secrète qui fut menée par Paris au Rwanda de 1990 à 1994. Elle fut décidée par quelques-uns et mise en œuvre par un noyau, au prix d’importantes entorses avec la légalité républicaine. Jamais le Parlement ne fut informé. Jamais « la France » ne fut au courant. Cette politique a été tramée dans les coulisses du pouvoir, dans les officines de la cour. Hors de toute règle. Hors de tout débat.

    Elle ne fut mise au jour qu’une fois le pire commis. Et dès lors, pour masquer les responsabilités, « la France » servit de paravent. Tout comme les maîtres d’œuvre du génocide s’abritèrent derrière leur peuple, les responsables français impliqués dans le dossier se sont retranchés derrière « la France ».

    Ce tragique cache-cache dure depuis maintenant 15 ans. Depuis 15 ans, « la France », c’est-à-dire vous et moi, nous trouvons sommés d’accepter ou de refuser la marque d’infamie alors que nous n’y sommes pour rien.

    En 2004, lors de la publication de L’Inavouable, j’étais en colère. Je le reste aujourd’hui et le resterai peut-être. Simple Français, je ne peux accepter – comme beaucoup, je pense – de servir de paravent à des hommes qui, après avoir aspiré aux charges, esquivent les responsabilités. Et refusent d’admettre, en propre, leur part d’inavouable"


Afficher les commentaires suivants