Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un diplomate italien arrêté avec trois garçons mineurs aux Philippines

Le diplomate italien détenu aux Philippines dans le cadre d’une enquête pour trafic et agression sexuelle d’enfants a été arrêté en compagnie de trois garçons mineurs dans un parc aquatique près de Manille, a annoncé lundi le gouvernement philippin.

Daniele Bosio, ambassadeur d’Italie au Turkménistan, a été arrêté ce week-end grâce à des renseignements fournis à la police par une association locale de défense des droits des enfants, a précisé la ministre de la Justice, Leila de Lima. "Il est détenu pendant l’enquête préliminaire du procureur", a-t-elle indiqué. "Il a été surpris en compagnie de trois garçons, âgés de 8 à 12 ans."

Ni la ministre ni la police n’ont donné de détails supplémentaires sur les charges pesant contre le diplomate. Mme De Lima a affirmé qu’il ne pourrait se prévaloir de son immunité diplomatique, n’étant pas en poste aux Philippines. Daniele Bosio est détenu à la prison de Binan, à une quarantaine de kilomètres de Manille, selon la police. "Des représentants de l’ambassade d’Italie aux Philippines lui ont déjà rendu visite", a assuré le chef de la police régionale, Jesus Gatchalian.

A Rome, le ministère italien des Affaires étrangères a indiqué avoir suspendu le diplomate après la décision de le maintenir en état d’arrestation prise par les autorités philippines. "Suite à la décision des autorités philippines de maintenir en détention l’ambassadeur au Turkménistan Daniele Bosio, le ministère des Affaires étrangères a décidé ce lundi la suspension de l’ambassadeur de son service", indique un communiqué à Rome.

Contacté dimanche par le Corriere della Sera, le diplomate a indiqué qu’il n’était pas pédophile et qu’il s’agissait d’accusations infondées.

 

Voir aussi, sur E&R : Maroc : un directeur d’école accusé de viols sur 12 orphelines

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants