Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

Avec Alain Soral et Xavier Poussard

Note de la Rédaction

Une émission enregistrée le 26 juin 2023.

 

C’est parti mon qui-QUI ?!,
l’émission des pronoms interdits et des développements debout !

Épisode 15 en audio sur le thème
« Le pu-putsch ! »

 

Avec Alain Soral et Xavier Poussard
Une émission animée par Pierre de Brague

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Soutenez la réinformation, soutenez Alain Soral !

 

Bonne émission à tous

 

C’est parti mon qui-QUI ?!, sur E&R !

 
 

Livres de Alain Soral (110)







Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3201912
    Le 28 juin 2023 à 09:45 par frank rigal
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    Wagner est surtout fort en guerre urbaine. Supposons que Poutine ait voulu les poster aux portes de Kiev. Impossible avant le pseudo-putsch. Facile maintenant : La frontière bielorusse est à 100 km de Kiev. De plus Poutine prévient ainsi toute intervention otano-kievienne contre son allié bielorusse. Entre parenthèses, le choix de Minsk pour la "retraite" de Prigojine est symbolique, puisque le non-respect des accords de Minsk est à l’origine de toute la situation actuelle.

    Deusio l’état major est ce que Poutine, historiquement, controle le moins, et par où un vrai coup d’état pourrait arriver. Mais d’abord cet état-major devrait éliminer Prigojine et controler Wagner. En planquant ceux-cis en Biélorussie, autre allié historique, Poutine les met à la fois à l’abri et en réserve en cas de tentative de coup d’état par l’otan major, pardon, l’état major.

     

    Répondre à ce message

    • #3202208
      Le Juin 2023 à 14:39 par Babar
      C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

      Si le but de tout ça était simplement de déplacer des troupes, on ne voit absolument pas pourquoi ils ont inventé tout ce cirque, il suffisait de leur donner l’ordre d’aller en Biélorussie et c’est tout. Ils serviraient de menace et les Ukrainiens seraient obligés de dégarnir leur front ailleurs. Et de toutes façons si c’est pour prendre Kiev par surprise, Wagner n’est absolument pas suffisant, c’est une ville 20 fois plus grande qu’Artemiovk.
      Et si il doit soi-disant y avoir un coup d’état de l’armée, pourquoi éloigner Wagner ? Ca n’a aucun sens toutes ces théories de billard à 10 bandes.

       
    • #3202325
      Le Juin 2023 à 17:03 par frank rigal
      C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

      Progojine peut avoir pour mission d’intégrer et préparer une élite militaire biélorusse dans Wagner pour préparer l’offensive contre Kiev. Le temps que les troupes Tchétchènes les rejoignent celà pourrait faire un total de plus de 100 000 soldats spécialistes du combat urbain. Durant cette période Poutine pourra avoir enclanché l’offensive finale, rappelons que les forces otano-kieviennes ne sont pas préparés à celà et se sont épuisées dans leur contre-offensive. Je ne donne pas plus d’une semaine à toute résistance entre le Dombas et les environs de Kiev. A ce moment là l’artillerie passera à l’action durant 24 heures, puis ce sera l’offensive de Wagner et des Kadyrov.

       
  • #3201919
    Le 28 juin 2023 à 09:51 par goy pride
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    Je parie sur Soral. Les Russes vont effectivement devoir solidifier leurs acquis et les rendre pérennes, et cela ne peut pourra pas se faire sans la prise de contrôle totale de l’Ukraine, ce qui nécessitera une offensive massive avec un nombre considérable de soldats mais aussi du personnel administratif pour prendre le contrôle de l’appareil d’Etat, le temps nécessaire pour faire le ménage et placer les bonnes personnes au pouvoir. Sinon cela serait garder un état hostile et terroriste juste à sa porte.
    Autre scénario possible : que les Américains deviennent raisonnables et négocient la fin du conflit avec des garanties sérieuses pour les Russes comme la neutralisation des milices ukro-nazis, la castration de l’armée ukrainienne, la validation des acquis territoriaux russes...mais ce scénario me semble improbable. Ils vont plutôt essayer d’entraîner les dindons de la farce des pays de l’UE dans une escalade guerrière contre la Russie afin d’affaiblir un peu plus l’Europe...

     

    Répondre à ce message

  • #3202014
    Le 28 juin 2023 à 11:32 par ruskov
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    En tant que Russe je peux vous dire que si Telegram, Twitter, Youtube etc etc etc. existaient en 1941, on serait tous sous Hitler 3 ou 4. Le pouvoir russe maîtrise la TV la radio et les journaux (et encore...) et croit que ça suffit. Mais j’ai déjà vu un vétéran de plus de 90 ans aller sur Telegram ! Les Russes adorent filmer, prendre des photos et tout poster sur Telegram sous l’émotion, et ça donne n’importe quoi comme "Poutine est déjà pendu sur l’étoile du Kremlin", etc... Et si le pouvoir ose fermer les réseaux sociaux, c’est la vraie révolution direct là pour le coup. Le vrai problème de la Russie post-soviétique c’est le contrôle de l’information, et là avec la crise Prigojine c’est devenu criant. Et je ne vois pas du tout comment y remédier.

     

    Répondre à ce message

  • #3202241
    Le 28 juin 2023 à 15:18 par jc
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    RangeloniNews (l’équivalent de Donbass Insider ialien), rapporte un message d’un canal ukrainien proche du gouvernement.
    Celui-ci dit rapporter les infos du MI6.
    Et selon cette agence, le déplacement de Wagner en Biélorussie serait une stratégie pour former une unité de 30 à 40000 hommes dont la tâche principale sera une nouvelle campagne contre Kiev au moment où les forces armées ukrainiennes sur le front sud seront en difficulté.

     

    Répondre à ce message

  • #3202494
    Le 28 juin 2023 à 20:55 par Stuart
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    La purge a commencé :

    Le commandant en chef de l’Air Force Surovikin et son adjoint ont été arrêtés pour trahison. Ils sont détenus au centre de détention de Lefortovo.

     

    Répondre à ce message

  • #3202638
    Le 29 juin 2023 à 02:28 par Renaud
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    Toujours aussi agréable à écouter. Juste une interrogation par rapport à un paramètre qui n’a pas été mentionné qui est celui de l’élection présidentielle américaine. Est-ce que la Russie aurait plus intérêt à terminer son opération avant les élections 2024 pour finir d’humilier l’administration Joe Biden mais il faudrait alors pour que ce soit fait dans les règles de l’art la finir entre 6 et 3 mois avant les élections. Ou alors est-ce que l’alliance avec Trump est telle que je le pense, c’est à dire que c’est lui qui a permis à Poutine et à la Chine de se surarmer pendant son mandat afin de tenir tête à l’occident dégénéré une fois sa réélection volée en 2020 (dont il était déjà au courant) pour vraiment affaiblir cette supposée super-puissance américaine et occidentale dans l’esprit des peuples du monde ("le pouvoir c’est la pleine") et dont d’ailleurs si Trump avait réellement injecté tout le budget qu’il disait qu’il injectait les États Unis n’auraient actuellement aucune crainte ni problème à faire plier la Russie. Hors non seulement il n’y a pas de trace de son budget dans l’armée "classique" (l’a t’il mis uniquement dans l’armée spatiale ou autre ?) mais en plus l’armée américaine fait de plus en plus face à une pénurie de main d’œuvre dû à la lobotomie wokiste et ses générations toujours plus faibles et fragiles qui veulent de moins en moins s’enrôler. Donc la Russie va de toute façon humilier l’administration Biden si elle termine son opération spéciale avant ou après les élections mais si elle l’a fait trainer jusqu’après alors il est assez évident que ce sera pour que Trump puisse encore une fois réaliser la paix, officialiser cette alliance entre lui et Poutine afin de le rendre tout puissant aux États Unis pour qu’il ne reste plus que l’Europe démilitarisée au Deepstate et à Israël pour y pleurer et bien évidemment pour créer une vague de paix très forte entre les États Unis et la Russie ce qui serait radieux pour le monde. Voilà, petite interrogation.

     

    Répondre à ce message

    • #3202791
      Le Juin 2023 à 09:23 par Esteban
      C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

      Bonjour Renaud,

      Je pense que si cela devait arriver, le résultat serait toujours plus mitigé, et moins tranché que ce qu’on pourrait espérer en théorie. Je veux dire par là que si les Russes accomplissaient leur opération spéciale avant le terme du mandat de Biden, les médias de l’OTAN (foutus pour foutus qu’ils seraient sur le terrain) basculeraient sur une com’ du type : "les Russes disent qu’ils ont gagné, mais c’est de la psyop ! La guerre continue, les guérillas urbaines sur le terrain, on ne lâche rien !"

      Pour avoir observé la politique américaine, ils ont un nombre record de dossiers qui auraient pu faire exploser l’état US de l’intérieur depuis leur création même...et pourtant le château de cartes ne tombe pas ! Ils sont spécialistes des contre-feux médiatiques sur les informations embarrassantes.

       
    • #3202964
      Le Juin 2023 à 14:13 par Renaud
      C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

      Bonjour Esteban

      Oui de toute façon les médias relaieront le narratif souhaité par le pouvoir pour amortir au mieux la chute cependant il est aujourd’hui de nombreux médias alternatifs puissant aux États Unis comme "Rebel News", "OAN", et bien évidemment Tucker Carlson sur Tweeter et même Elon Musk qui parfois l’ouvre en grand et leur influence est aujourd’hui supérieure ou égale à celle des médias du pouvoir. On voit observe petit à petit que si les médias du pouvoir sont un contre feu comme vous dîtes, ceux dit "alternatif" sont le contre feu de ce contre feu et arrive de plus en plus à faire taire cette propagande ou à la faire très rapidement changer de sujet, ce qui revient à peu près au même.

       
  • #3202773
    Le 29 juin 2023 à 09:09 par noue
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    La courte comparaison avec Medvedev n’est pas claire pour moi, si quelqu’un veut m’éclairer.
    En quoi le précédent Medvedev permet de s’interroger ?
    Et qui est à front renversé ?

    Merci !

     

    Répondre à ce message

  • #3202927
    Le 29 juin 2023 à 12:59 par Thermo Gudule
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    Très bonnes interventions ! Au fait, mais où est donc passée Zelensky ? Car cela fait très longtemps que l’ on ne l’ entend plus ... ?

     

    Répondre à ce message

  • #3202971
    Le 29 juin 2023 à 14:47 par valeurs
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    Bonjour Alain je viens de connaître ton site et en toute franchise je te soutiens car des personnes comme toi il en faudrait beaucoup dans se putain de monde et la terre tournerait mieux car l’intelligence de l’homme et la naïveté sa fait 2 et beaucoup de personnes en France écoute trop les médias et leur propagande merci pour ton savoir et ta connaissance et ceux dans tous les domaines merci Alain continue on et avec toi

     

    Répondre à ce message

  • #3203059
    Le 29 juin 2023 à 17:32 par Heisenberg
    C’est parti mon qui-QUI ?! #15 – Le pu-putsch !

    Superbe analyse. Merci à l’équipe Egalité Et Réconciliation.

    Il est clair que Poutine va ressortir renforcé. Cela montre l’adhésion de la population. Elle n’aspire pas à avoir un modèle de société occidental.

    L’analyse de Rachid Achachi vaut le détour aussi.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents