Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Camel Bechikh invité des Grandes Questions sur France 5

Émission diffusée le 15 février 2014 : Valeurs, théorie du genre : que faut-il transmettre à nos enfants ? avec comme invités Camel Bechikh, Alain Finkielkraut, Marcel Gauchet, Ivan Rioufol, Marc Daniau et Claire Franek.

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est la philosophie de vie entre tous, la sagesse de vivre, qui devrait etre étudié, apprise à l’école par nos enfants ; beaucoup plus tot qu’a l’heure actuelle ! Je parle d’une vraie philosophie, pas celle actuelle qui n’est que déplorable...


  • 56 minutes divisé par 6= 9.3 minutes ; Camel Bechikh à eu droit à 3 minutes.
    L’avantage de l’internet ? on peu zapper les imbéciles...

    Merci E&R

     

    • #734082
      le 20/02/2014 par petit peintre chrétien
      Camel Bechikh invité des Grandes Questions sur France 5

      Je me doutais un peu que FOG ne donnerait pas la parole à Camel trés longtemps. Mais en même temps, c’est normal, c’est l’esprit qui avais le plus à dire, et de manière fine et intelligente. Si la télé, c’est 50% du temps du cerveau disponible, alors EetR, c’est les 50% autres....


  • #733838

    Je suis stupéfait, j’ai réussi à être d’accord avec Finkelkraut du début à la fin, incroyable !


  • 1. Le philosophe chanteur (il cumule lui) est d’une inculture crasse ("on s’occupait que des nourrissons"...) remplie de clichés. C’est imbuvable.

    2. L’enfant est dans un processus de construction, de la famille vers d’autres sources (on dira faussement "indépendance"). A nul moment il est question de liberté (ahah) supérieure à la propriété parentale (Gauchet) ni qu’un enfant ne devrait être la charge de personne (Finkel).

    3. La surinterprétation du livre est une voie de garage où tombe Rioufol, ce qui élude les autres bouquins idéologiquement offensifs.

    4. Les auteurs sont neuneu par contre. Vouloir déconstruire des stéréotypes à des jeunes enfants (comme dit Finky) c’est vouloir s’immiscer dans la structure du gosse sans se questionner du fondement des préconçus et stéréotypes. Se protéger, ce n’est pas avoir "peur" seulement et "non confiance en vous na !" hein Claire.

    5. Finky énonce justement que pas mal de monde (pas que les élites !) veut "l’indifférenciation" ou "l’égalitarisme". On doit dire que par cet aspect droidelom (même en dehors du PS), la France a une tare constante à porter : elle continuera l’essentialisme gauchot (c’est pour ça que ça me fait marrer qu’on puisse croire en une France extrémiste)


  • Dans l’introduction de l’émission , le philosophe en fauteuil Ikea donne une conception purement relativiste des valeurs . " Il faut apprendre aux enfants à penser par eux-mêmes " . Très bien . Mais cela n’exclut pas de leur enseigner les valeurs traditionnelles , pour qu’ils puissent ensuite éventuellement les refuser . Penser par soi-même , mais en ayant étudié nos traditions . Le peuple du Livre s’y attelle avec acharnement et fidélité , quoique ( Talmudisme trahissant la Torah ) . Le peuple chrétien quant à lui puisera sa force , notamment , dans les Evangiles .


  • Aucun intérêt pour Bechikh de passer dans des émissions débiles en mal d’audimat, entouré de quelques débiles qui n’ont rien à dire, il ne fait que se dicréditer et discréditer sa parole. Franchement, je salue Dieudonné et Belghoul qui ont décidé de boycotter définitivement ces média sans intérêt dont le but principal est la part de marché, avec comme arrière pensée la validation des pires abjections et la mise à égalité de tous les intervenants. La logique même de tout le système qui en vit. Être contre le système et lui permettre de se perpétuer est on ne peut plus contradictoire et contreproductif !

     

    • Parce qu’il est bon que les Français voient autre chose comme musulmans que les décérébrés égorgeurs d’al qaida ou les voyous type la fouine.

      Je suis très heureux au contraire qu’il se soit présenté..

      ça aidera certainement à la réconciliation.

      Dieudo et Farida sont au front, ce sont des combattants.

      Camel est dans les salons, c’est un diplomate.


    • @ Attila
      Lorsque l’on est sur un terrain face à un adversaire, il faut être sur le même pied d’égalité sinon tout ce que nous pouvons faire ne sert à rien, c’est lui qui fixe les règles, c’est lui qui autorise jusqu’où l’on peut aller et c’est lui qui siffle la fin de la récré. Il faut que l’adversaire soit dans les mêmes conditions, dans le cas contraire les dés sont pipés. La diplomatie ne sert à rien si elle ne peut s’exprimer que selon les règles de l’autre, elle n’intervient que lorsque aucun des protagonistes ne peut s’imposer à l’autre mais tant que l’autre est diabolisé au point de devoir se justifier pour en placer une, le terrain est déjà miné et rien ne peut changer... Et aujourd’hui, le terrain médiatique le plus avantageux ne se trouve plus là où certains l’imaginent encore sinon un Dieudonné, un Soral ou une Belghoul ne terroriseraient pas autant. Refuser leurs règles c’est déjà les obliger à suivre de nouvelles règles qui ne sont surement pas en leur faveur et amener de plus en plus de curieux qui souhaitent écouter le discours original dans son intégralité et non une version tronquée, biaisée ou noyautée ;)


    • @ solmed

      on ne combat pas l’extrémisme par l’extrémisme, ni l’arrogance par l’arrogance.. tout comme on n’éteint pas le feu avec le feu.

      Tu dois être bien jeune et inexpérimenté pour tenir de pareils propos ;)

      Bien à toi camarade


    • @Attila
      Mon bon ami, visiblement vous avez une bien mauvaise connaissance des hommes et de la vie et n’avez, me semble-t-il, aucun savoir des situations de crise ou du moindre de vos choix votre vie ou celle d’autres personnes en dépendait. Je suppose aussi que vous n’avez jamais vécu des situations de chaos où garder la tête froide vous permet de mieux réfléchir pour trouver des solutions immédiates. Cela ne s’apprend pas derrière un clavier, dans un bureau ou chez soi, vous l’aurez bien évidemment deviné.
      Quant à vos commentaires, ils étaient sûrement destinés à d’autres car ils ne répondaient pas à mon intervention. Je vous conseillerais, pour mieux les comprendre de vous imprégner de l’excellent Lao Tseu ;)
      Pour ce qui est de ma jeunesse apparente, je la prends comme un compliment, et si elle reste celle de mon esprit cela continuera malgré tout à faire de moi, au minimum, votre frère ainé, peut-être un tonton, qui sait...


  • J’aimerais attirer l’attention sur la mise en scène de ce débat que je trouve assez intéressante.
    La pseudo-philosophe maison n’est pas assise avec les autres, mais derrière les "contre", comme si on avez voulu que l’estocade, que l’argumentation censé les abattre, leur soi porté dans le dos.
    Autre chose, mais non maitrisé cette fois, c’est le lieu choisi. Dans une sorte de café/brasserie/troqué, notre pseudo-philosophe se retrouve "derrière un pupitre...ah non pardon, c’est un Bar !" (18"10) Quel image incroyable d’avoir posé derrière un bar une femme qui nous fait de la psychologie de comptoir !
    Quand le fond et la forme se rejoignent, ça donne de grand moment de télévision.
    A quand une interview de Hollande avec le journaliste allongé sur le fauteuil médical et François en dentiste nous parlant de la crise...


  • 47:06 Finky complotiste ?!


  • Au sujet de la LGBT,

    Lorsque cette saucisse de Franek, répond à Camel :

    "qui doit dire à qui ce qu’il fait faire ?"

    Cette partialité est écoeurante ;

    - qu’elle se retourne elle-même la question au sujet des intrusions de ces militants du genre dans nos écoles... pourquoi auraient-ils un droit d’exception, de dire ce qu’il fait faire ou ce qui serait juste, alors ?

    RM.

     

  • à 7 ans l’enfant a un instinct de survit il a conscience de la mort ,il fait attention pour en échappé
    Tout les espèce vivant ont un instinct de Survit cela va de la Bactérie en passant par l’espèce humaine jusqu’à la baleine à bosse
    Cet instinct est innée ,atrophié à la naissance et se devellope de 0 à 7 ans

    Ayant cet instinct de survit il est inutile de prévenir le suicide chez l’enfant

    Je pense que l’enseignement de la théorie du genre a pour but soit de remplacer soit de transformé soit de rendre acquit la survit soit sous-jascente à l’instinct de survit

    Il y a un autre instinct ,l’instinct de procréation présent chez tout les espèce vivante
    Chez l’homme depuis des lustre cet instinct est innée ,atrophie de 0 à 13 et se développe ensuite
    Sauf que depuis l’avènement de l’argent cela introduit le conditionnel c-a-d si pas d’argent ,pas d’enfant


  • #734111

    Alain Finkelkraut sur un sol en damier, cela lui va si bien.


  • Alain Finkielkraut essaie de donner des arguments en faveur de la censure d’internet. je suis d’accord sur le fait qu’il faille limiter l’accès au numérique dans l’instruction et l’éducation.


  • Du grand Finkelkraut... Comme quoi il ne faut jamais être trop catégorique avec les gens !

     

  • Ils me font rire les deux artistes à la ramasse, ils ont tellement fumé d’herbe de provence dans leurs vies qu’ils parlent au ralenti...

    zéro culture, zéro conscience politique...la vie est belle, les médias sont gentils et nous apportent la bonne parole...peace quoi.... faite l’amour pas la guerre quoi...

     

    • #736982

      Ceux-là, je pas ce qu’ils ont pris mais on dirait vraiment des carcasses de junkies.

      A la question "faut-il donner leur "livre" à lire aux enfants ?" il faut répondre "leur confieriez-vous vos enfants ?"


  • on voit que Camel Bechik, n’a pas l’habitude des débats, il n’a pas osé s’imposer. C’est déjà une reconnaissance pour lui d’être sur le même plateau que Finki.


  • Pour savoir qui parle, il serait honnête qu’en début d’émission soit divulgués les CV complets des intervenants. Marcel Gauchet a dirigé des thèses, dont celles de gens qui travaillent dans l’actuel gouvernement.


  • à 36min03 : je dirais que c’est normal parce que vous avez l’air d’être vraiment très conne vu ce que vous dites...


  • Vous allez dire que je suis faible d’esprit mais je ne peux pas ! Je ne peux plus mater ces émissions avec ce genre de clowns invités ! Même quand au milieu de cette médiocrité sont présents un ou deux personnages que j’apprécie cela reste au dessus de mes forces ! Cela fait plusieurs décennies que l’on doit se taper cette merde, j’en suis arrivé à un stade où j’en suis gavé, je ne peux plus avaler de cette médiocre soupe !


  • #734544

    Le vrai racisme dans toute sa splendeur :

    À 30’30", Camel Bechikh dit : « À mon sens la nudité, depuis le Déjeuner sur l’herbe, n’est plus subversive, donc il y a une forme d’arrière-garde de la subversion à présenter la nudité comme étant potentiellement subversive. »
    F.-O. G. de lui répondre, avec une condescendance et un mépris absolus : « Même avant, avec Rubens, et puis la Vénus de Milo », accompagné d’un geste qui signifie « t’es bien gentil mon petit garçon mais tu ne connais pas la culture française, et d’ailleurs tu ne peux ni ne dois la connaître, parce que tu n’es qu’un... »
    Bechikh, plein de sa culture authentiquement française, lui répond : « C’est complètement autre chose », mais personne n’en a rien à foutre, il est hors-champ caméra, on l’a bien renvoyé à sa place d’arabe de service. Bref, il se fait broyer et humilier par l’appareil médiatique et son serviteur F.-O. Gisbert, avec le soutien tacite de tous les autres sur le plateau.

    Je sais et sens bien que Camel Bechikh est au-dessus de tout ça, je ne m’inquiète pas pour lui. Mais on a là une parfaite illustration du racisme de nos anti-racistes officiels.
    Finkielkraut aurait dit la même phrase que Bechikh ...

     

    • #734602
      le 21/02/2014 par Gerard John Schaefer
      Camel Bechikh invité des Grandes Questions sur France 5

      Alors là, FaridDominique, je crois que tu interprètes beaucoup ! F.O.G. recadre juste un invité, certes sans doute à la façon dont il souhaite orienter le débat, mais n’est-ce pas son rôle sur ce plateau ?

      Rubens était Flamand, et la Vénus de Milo, grecque, mais là n’est pas la question. Tout le monde a tort !

      Camel Bechikh se trompe déjà à propos du Déjeuner sur l’herbe, qui avait vachement fait jaser le milieu bourgeois dans lequel il était présenté : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_D%C...
      Parce que c’est ce qui compte, la plupart des nus de Rubens représentaient des allégories, un personnage, une idée, et étaient perçus comme tels. De plus, tout dépend du lieu, du contexte et du public où la représentation de la nudité est donnée, et vers quelle forme conceptualisée l’auteur à l’origine, l’oriente.

      Ça n’a rien à voir avec la France... que tu peux par ailleurs représenter nue, tout dépend l’aspect, le corps, que tu lui donneras, et dans quel cadre, sur quel support il se produira.
      Par contre, la nudité, quoi qu’on dise, et à quelque degré que cela se manifeste, ne laisse pas indifférent.
      La nudité nous renvoie à notre condition, même lorsque sublimée... la mort, idem.
      Tout ça je le sais, je suis peintre, précisément de nu féminin, mis en scène, on ne peut pas mieux faire.

      Je pense qu’on s’accordera sur un point : ces émissions télé sont épouvantables ! Pas mécontent d’avoir laissé s’exprimer mon instinct de survie en la giclant par la fenêtre voilà quelques années...
      Je n’habite jamais qu’au premier.


    • #735004

      @FaridDominique

      C’est certain !
      Au passage, Bechique tiens un discours fortement inspiré de Bourdieu. Il a du lire "Manet, une revolution symbolique".


    • Gegare John Sheafer
      JUSTEMENT Béchique dit qu’après l’immense scandale que provoque le Déjeuner sur l’herbe la nudité devient une provocation de 4ème zone !
      Vous avez compris de travers mais je crois surtout, vous êtes gêné par le culture de Camel Bechique !


    • #736980

      Je suis parfaitement d’accord avec FaridDominique.

      Si vous écoutez bien, le membre du club Le Siècle franz-olivier giesbert appelle M. Bechikh "BeNchikh". Ce connard se donne même pas la peine de ne pas écorcher son nom.

      Que ce soit au niveau du temps de parole, de la condescendance et des conneries qu’ils lui disent en pleine face (notamment souligner qu’il n’a pas de livre à présenter), on sent quand même qu’ils le prennent pour un zozo alors qu’il n’a dit que des trucs pertinents de A à Z. Après, je sais pas si c’est par racisme ou autre.

      C’était trop drôle comme il s’est foutu de la gueule de ces deux tox ! Il leur a dit en substance qu’ils étaient has-been, et c’est exactement ça ! Comme ils le sont auprès des adultes, ils s’attaquent aux enfants. Ils changent de public.
      Leur argument : « vous avez peur. Il faut pas avoir peur comme ça. Il faut vous laisser faire. » ça me fait penser à un des dessins de la semaine d’il y a quelques semaines : "aie confiannnnnce !"
      Perso, je les ai plutôt vu eux et le gouvernement se chier dessus.

      Cet imbécile de giesbert se croit malin avec ce qu’il dit mais dans ce cas on peut citer les milliers de nus gréco-romains, etc. il est ridicule. Le déjeuner sur l’herbe de manet a quelque chose de très particulier, on voit bien que c’est l’oeuvre d’un malade : les femmes sont nues mais les hommes habillés. C’est évident que ce n’est pas une relation normale. Les nus de Rubens n’ont rien à voir avec ça. Pour illustrer leur propos, ils auraient pu citer l’origine du monde de courbet, plutôt.


  • Consolation : la dernière phrase est de Camel et résume tout ! "Ce qui a été défait en des années peut être refait en quelques mois !". Amen.


  • Mme Claire est parfaitement insupportable. Elle pèse ses mots mais ils n’ont aucun poids. Au contraire de ceux de monsieur Bechikh.
    De toute évidence notre société est travaillée en profondeur par des forces maléfiques afin de la disloquer, et des justes dans son genre (homme ou femme d’ailleurs) s’interposent avec beaucoup d’aplomb voire de témérité. C’est un devoir de les entendre.


  • J’ai bouillonné de colère à l’intérieur de moi à certains moments, mais bon, pour une fois finki a dit des choses vraies sans hystérie, ce qui a sans doute apaisé ma colère.
    Merci E&R pour cette vidéo.


  • Il sont beaux, les deux bobos ! Gros travail, qu’ils disent ; trop drôles les bosseurs bobos. Des bobards de bobos subventionnés quoi !


  • Nous sommes tous nus sous nos vêtements, ce rappel égalitaire est rassurant dans le théâtre social. Il y en a un autre dans le même esprit, c’est celui de la reine d’Angleterre qui va quotidiennement quelques minutes sur un trône toute seule. Alors j’invite ce couple de créateurs livres jeunesse à faire un tome II de Tous à poil, celui-là reprendrait les mêmes personnages, cette fois-ci ça s’intitulerait Tous aux chiottes. Vraiment, quelle belle entreprise « d’apaisement » pour les enfants, comme ils disent !

    Et aussi, pourquoi ne pas rendre les adultes de leur livre encore plus familiers pour le jeune lecteur, en laissant un oval en pointillé à la place des visages, où il pourrait coller la photo de sa maîtresse, du papa de son copain… Ces illustrations s’y prêtent, elle sont déjà tellement voyeu… réalistes.

    Il n’y a rien d’apaisant pour les adultes à se rappeler que les enfants sont nus sous leurs vêtements, comme il n’y a rien d’apaisant pour les enfants à se rappeler que les adultes sont nus sous leurs vêtements.


  • Aucun intérêt d’avoir invité Camel Bechikh. Celui ci s’est exprimé durant 2 petites minutes. Et la parole a été majoritairement donnée aux partisans de la théorie du genre. Débat stérile et inintéressant. FOG est insupportable de parti pris de media mainstream.


  • j’ai religieusement écouté notre finki national. j’aurais jamais cru être capable de cette performance


  • On a du souci a se faire avec l’intellectuel français que FOG dit être le meilleur ou l’un des meilleurs, si c’est ça le top ...


  • Un débat règlementaire où la parité ethno-confessionnelle a été dûment respectée.

    Moins de deux minutes pour Camel qui aura pu insister tout de même sur l’évidence de la preéminence légitime de l’influence des parents sur leurs enfants par rapport aux institutions.

    Plus de 10 minutes gaspillées par la Mühlmann, consoeur de FOG, fébrile d’ignorance et vraiment pas au niveau, mais née du bon côté du mur.

    Plus de 10 minutes pour le lobby gaucho-homosexuel béat de bohneur et rêvant de foutre tout le monde à poil, sinon t’es pas cool. L’homme-femme et surtout la femme-homme qui s’en prend particulièrement à Camel car il représente tout ce qu’elle a en aversion en phantasme.

    Plus de 10 minutes pour Finky le parrain, et pas sicilien celui-là, qui a été étonnement raisonnable.

    Une intro en chanson et grosse caisse militant pour la théorie du genre.

    Les livres incriminés, seul matériel important, ont à peine été évoqués. Camel a certainement le sentiment d’avoir été trahi.

    Bienvenue dans la fosse aux lions.


  • #737022

    Ouah, il a pris un coup de vieux depuis le seigneur des anneaux, Gollum !

    - 1. 2 philos à 2 balles : muhleman la suce-Système derrière son bar qui a du sucer à la chaîne pour devenir prof, c’est juste impossible autrement, et le laideron faux comique anticatholique dans les séquences à part. Tous deux nuls, consensuels, inaptes à la pensée.
    (Le pire c’est qu’ils doivent lire ER et mes commentaires puisqu’ils reprennent mot pour mot mes thèses à propos de l’enseignement sur internet, ce qui corrobore le fait qu’ils ne savent pas penser, seulement plagier.)
    - 2. La présentation de l’idéologie du genre par ces sinistres clowns est fallacieuse : ils prétendent que cette idéologie dit que les déterminants sexuels ne sont pas seulement biologiques, ce qui est faux, cette idéologie ne dit pas cela. Elle nie l’inné pour ne reconnaître que l’acquis. Evidemment, comme ça ne résistait pas aux faits, ils ont été obligés d’adapter et d’admettre que OUI, l’inné existe. Mais c’est là où se trouve la subtilité : ils l’admettent certes, mais de manière négligeable. C’est là le message de cette idéologie. Il le dit, le moche, en plus de vouloir inculquer l’individualisme le plus crasse aux enfants : "il faut leur apprendre [aux enfants] à se déterminer par eux-mêmes".
    Tout individu sain d’esprit aura compris que l’idéologie du genre n’est que l’expression de graves pathologies de ses auteurs.
    - 3. Les enfants « appartiennent » à ceux qui en sont responsables, soit les parents. La loi est ainsi faite, ce n’est pas aux « philosophes » d’en décider autrement.
    - 4. « La théorie du genre n’existe pas » : réponse 1 et réponse 2. ATTENTION, IMPORTANT : wikipedia a redirigé la page « Gender Theory » vers « Gender Studies » afin de légitimer les mensonges de belkacem « la théorie du genre n’existe pas ». Encore accessible par le cache, faites-en une copie.
    - 5. Les deux toxs, bon, je les ai déjà réfuté : « c de l’intox, du fantasme, poules mouillées, lol, bouh ! », poubelle.
    - 6. Littérature jeunesse. Définition : une phrase répétitive par page. Ah oui, et une image sur une autre page. Sans commentaire.
    - 7. Finki est correct quand il parle pas d’israel, avec son éloge de l’altérité, mais il parle avec précaution, il ne compromettra jamais ses paires.
    - 8. Le gauchet et son baratin scolastique relativiste ne fait que noyer le poisson et cacher le poison que l’état a instillé aux enfants, il parle même pas de « war against boys ».


  • ...pauvre Gisbert, de bout en bout ses commentaires sont consternants, et ses tentatives poussives de relance des propos, affligeantes ... "donc, c’est positif internet, alors ?" ..."Dieu merci, il l’a dit" (ha ha ha !) ..."on vous reconnait là avec vos jeux de mots"..."c’est bien dit dans votre livre ça, il faut le dire" ... Heureusement, les bons niveaux d’intervention de Finkielkraut, Gauchet et Bechikh nous soulagent de ce piètre animateur qui devrait se cantonner à ricaner complaisamment aux facéties narcissiques bobo-branchouilles (sur prompteur) du rejeton Bedos.


  • #741178

    Faut-il encore y voir une tentative de désinformation par amalgame, par brouillage des idées et du débat public ?

    a/ Le système (Gouvernement UMPS) est montré du doigt sur des questions de destruction des repères chez nos enfants avec l’expérimentation de la théorie des genres à l’école.

    b/ Un des éléments de ce système (Copé et l’UMPS) s’insurge pour des motifs imbéciles (qui heurtent le bon sens commun) à propos de quelque chose qui évoque la nudité et le fait éducatif.

    Et hop ! Le tour est joué... pour raisonner sur a/ on va décortiquer b/...
    ...Vous vous posez des questions sur a/ ? Et bien réfléchissons sur b/...

    Malhonnêteté intellectuelle des "élites" ?
    Manipulation d’opinion ?
    Pilpoule ?


Afficher les commentaires suivants