Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Certains morts vont vite

d’autres moins...

L’Entité perfectionniste du bataclan a pratiqué le nettoyage du sang pour la purification éthique des locaux.

Dans tout le territoire occupé par le bataclan, le sang des dizaines de tués et de blessés y avait été lavé, pour le plus grand bien-être des massacreurs des partitions, à venir.
Que reprennent les sabbats assourdissants ! Dans les limites permises. Celles circonscrites par la Loi.

Comme ils sont oubliés ces pauvres enfants, passés dans les goyaux sinistres du schéol. À peine trois mois d’écoulés et le sable du sablier les a déjà recouvert d’une chape de plomb durci.
Les petites bougies sont éteintes et les fleurs artificielles ôtées des étroits trottoirs.
On ne sait même pas combien, parmi les grièvement touchés, sont morts à présent. Rien. On ne sait plus rien. C’est fini jusqu’au prochain holocauste.
Quand sera nécessaire un nouvel étal d’urgence.
Cependant qu’Ilan Halimi, de cujus depuis plus de dix ans, défraie encore et toujours la Chronique, et s’invite, inapaisable, à notre souvenir.

Ah injustice ! Ah servitude !

 

 


 

À ne pas manquer, Félix Niesche en conférence le 30 janvier 2016 à Lille :

Félix Niesche sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1384292
    le 29/01/2016 par Rk
    Certains morts vont vite

    C’est sûr on a parlé des 132 morts (je crois) mais rarement des 350 blessés : sans doute que la majorité a passé les fêtes à l’hôpital, combien en sont sortis, combien sont encore dans le coma ?!

    Hollande et les médias sont passés à autre chose, l’état d’urgence a été voté, le reste...

     

    • #1384457
      le 29/01/2016 par BabyBoom
      Certains morts vont vite

      Hollande declarait, le soir de l’attentat : "Je sais qui en est l’auteur" ... car telle une bete, il avait senti le pic d’avertissement du maitre, mais sans pouvait le dennonce ! Pierre Hillard le decrivait parfaitement lors d’une precedente video YT’2015. Si Hollande/Valls ne s’activent pas a appliquer, ce a quoi ils avaient promis a leurs maitres USA, une seconde vagues devra les convaincre de l’urgence du travail accompli ! Hollande avait suivi un Master aupres de John Negroponte, le guru de la Tension Bush ! Visiblement, sont programme est tres tendance, mais peu mieux faire (Les declarations d’amour du Manuelo El Tremblote Valls aupres du Crif d’Israel, nous auront epargne d’un debut d’annee sanglant de la part des Banksters Roshshilds/Sachs/Soros). Hollande & Valls ont vendu l’ame de la France au Diable FED...mais trop lents, essaient piteusement d’en stopper les consequences avec leurs petites mains maconniques).


    • #1384690
      le 30/01/2016 par messas
      Certains morts vont vite

      ....et du coup, combien d’entre eux ont pu voir franchement la tronche des "terroristes" ? l’un d’eux a confirmer reconnaître une des têtes que les médias nous ont servis ?


  • #1384329
    le 29/01/2016 par Rudi Boneick
    Certains morts vont vite

    Dans ce monde postmoderne ou il n’y a plus que l’instant présent qui compte , les morts sont rapidement oubliés.Sans compter que quand on prétend leur rendre hommage ca sent souvent l’ inauthenticité et la récupération narcissique. Rappelez-vous ces bobos parisiens immatures chantant "Oh Happy Days" le lendemain des attentats https://www.youtube.com/watch?v=XLs... Même les pires tragédies ne peuvent éteindre leur pulsion festive !

     

    • #1384407
      le 29/01/2016 par ursus
      Certains morts vont vite

      rudi boneick
      Les morts sont vites oubliés... Je dirais précisément que certains morts sont vite oubliés et d’autres moins... Peut-être la différence l’avant-garde et l’arrière-garde ?


    • #1384610
      le 30/01/2016 par goy pride
      Certains morts vont vite

      Si les morts sont vites oubliés par contre la pleurniche rituelle qui accompagne dorénavant toute mort spectaculaire atteint des sommets d’extravagance et d’outrance ; litres de larmes déversées, séances de pleurniche collective, matraquage médiatique certes fugace mais massif, , autels funéraires publics avec bougies, bouquets de fleurs...avec petits dessins, collages en papier...et tout ceci dans une atmosphère dégoulinante de mièvrerie...et bien entendu injonction de pleurer pour tout le monde sous peine de bannissement social...


  • #1385314
    le 30/01/2016 par Pierre Ghi
    Certains morts vont vite

    Notre Mère qui est Terre,
    Que ton nom soit vénéré,
    Que ta vie devienne la notre,
    Que ton amour soit partagé !
    Donne nous chaque jour
    La place qui est la notre,
    Pardonne nos faiblesses
    Et rachète tous nos torts,
    Comme nous tâchons aussi
    Sans cesse de nous améliorer,
    En dignes enfants de notre Mère,
    En nobles serviteurs de notre Père.


  • #1385651
    le 31/01/2016 par Béa
    Certains morts vont vite

    On ne peut pas être "de cujus" depuis 10 ans.

    L’expression latine dont la formule entière est " Is de cujus successione agitur " désigne celui de la succession duquel on débat. Par délicatesse, les notaires ont pris l’habitude d’utiliser cette expression lorsqu’ils rédigent un contrat de mariage ou un testament afin qu’en sa présence le donateur ne soit pas désigné dans l’acte qu’il signe, par l’expression " le (futur) défunt".

    Merci !


  • #1386738
    le 01/02/2016 par coyoterevolte
    Certains morts vont vite

    Le mur des photos aide à se souvenir. De temps en temps, au mot attentat, la mosaique apparaît dans mon esprit. Cela maintient le lien.