Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

Déstabilisation économique, sociale et géopolitique mondiale

Le battage médiatique et la campagne de désinformation à propos de la propagation du nouveau coronavirus COVID-19 créent dans le monde entier un climat de peur et d’incertitude depuis que l’OMS a déclaré qu’il s’agissait d’une urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier.

 

La campagne de peur est en cours, créant la panique et l’incertitude. Les gouvernements nationaux et l’OMS induisent le public en erreur.

« Environ 84 000 personnes dans au moins 56 pays ont été infectées et environ 2 900 en sont morts », indique le New York Times. Ce que le journal omet de mentionner, c’est que 98 % des cas d’infection se trouvent en Chine continentale. Il y a moins de 5 000 cas confirmés à l’extérieur de la Chine (OMS, 28 février 2020).

Pour le moment, il n’y a pas de véritable pandémie à l’extérieur de la Chine continentale. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Au moment d’écrire ces lignes, le nombre de « cas confirmés » aux USA est de 64.

Le chiffre est minime, mais les médias sèment la panique.

Il y a pourtant 15 millions de cas d’influenza [la grippe, NDLR] aux USA.

Le dernier rapport de surveillance FluView du US Center for Disease Control and Prevention (CDC) indique que le 18 janvier 2020, il y avait 15 millions de cas de grippe, 140 000 hospitalisations et 8 200 morts en cette saison grippale aux USA.

 

Données sur la pandémie du COVID-19

Le 28 février 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rapportait 83 652 cas confirmés de COVID-19, dont 78 961 en Chine continentale. En dehors de la Chine, il y en avait 4691 (OMS, 28 février 2020).

L’OMS rapportait aussi 2791 morts, dont 67 seulement à l’extérieur de la Chine continentale.

Ces chiffres confirment que la pandémie se limite principalement à la Chine continentale.

De plus, des données récentes tendent à démontrer que l’épidémie en Chine est maîtrisée. Le 21 février 2020, la Commission nationale de la santé de la République populaire de Chine a rapporté que 36 157 patients ont été déclarés guéris et ont quitté l’hôpital.

Des rapports chinois confirment que les gens ont suivi un traitement et récupèrent de l’infection virale. Le nombre de patients infectés diminue aussi.

Selon l’Administration nationale des produits pharmaceutiques de la Chine, les hôpitaux utilisent le médicament antiviral Favilavir « pour traiter le coronavirus avec un minimum d’effets secondaires ».

Examinons les chiffres :

La population mondiale est de l’ordre de 7,8 milliards de personnes

La population de la Chine est de l’ordre de 1,4 milliard de personnes.

La population mondiale moins la Chine est de l’ordre de 6,4 milliards de personnes.

4691 cas confirmés et 67 morts rapportés (à l’extérieur de la Chine) sur une population de 6,4 milliards ne constituent pas une pandémie. 4 691/6 400 000 000 =0,00000073 = 0,000073 %

Aux USA, 64 cas sur une population d’environ 330 millions ne constituent pas une pandémie. (données du 28 février) : 64/330 000 000.

 

Pourquoi la propagande ? Racisme à l’endroit des personnes d’origine chinoise

Une campagne délibérée contre la Chine a été lancée et une vague de sentiments racistes contre les personnes d’origine chinoise est en cours, colportées en grande partie par les médias occidentaux.

The Economist rapporte que « Le coronavirus répand le racisme contre les gens d’origine chinoise et aussi entre eux ».

La peur du covid-19 fait que les gens se comportent mal, y compris certains Chinois.

« La communauté chinoise de Grande-Bretagne est confrontée au racisme en raison de l’épidémie de coronavirus » selon le SCMP.

« Les communautés chinoises à l’étranger sont de plus en plus confrontées à des abus et à des discriminations racistes dans le contexte de l’épidémie de coronavirus. Certaines personnes d’origine chinoise vivant au Royaume-Uni disent avoir été victimes d’une hostilité croissante en raison du virus mortel originaire de Chine ».

Le même phénomène se produit aussi partout aux USA.

 

Guerre économique contre la Chine

La stratégie des USA consiste à se servir du COVID-19 pour isoler la Chine, malgré le fait que l’économie des USA dépend largement des importations chinoises.

La désorganisation à court terme de l’économie chinoise est largement attribuable à la fermeture (temporaire) des circuits commerciaux et du transport.

L’urgence de santé publique déclarée par l’OMS se conjugue à une désinformation médiatique et à l’interdiction des vols en direction de la Chine.

 

Panique à Wall Street

La désinformation médiatique a pris une autre dimension en semant la panique sur les marchés boursiers.

La crainte du coronavirus a entraîné une chute des marchés financiers partout dans le monde.

D’après des rapports, la valeur des marchés boursiers mondiaux a fondu d’environ 6 billions de dollars. Ce déclin serait jusqu’ici de l’ordre « de 15 % ou plus ».

Cela cause des pertes massives d’épargne personnelle (c.-à-d. d’Américains moyens), auxquelles s’ajoutent les faillites personnelles et les faillites d’entreprises.

C’est aussi toute une aubaine pour les spéculateurs institutionnels, notamment pour les fonds spéculatifs des sociétés. La débâcle financière entraîne des transferts importants de richesses monétaires dans les poches d’une poignée d’institutions financières.

Le plus ironique, c’est que les analystes lient nonchalamment en chœur l’effondrement des marchés à la propagation du virus, alors qu’il n’y a que 64 cas confirmés aux USA.

« Il n’est pas étonnant que les marchés soient à la baisse… le virus a pris tellement d’ampleur… »

 

Pouvait-on « prévoir » le krach financier de février ?

Il serait naïf de croire que la crise financière n’était attribuable qu’aux forces du marché qui ont répondu spontanément à la propagation du COVID-19. Le marché était déjà soigneusement manipulé par des acteurs puissants qui se servent d’instruments spéculatifs dans les marchés sur les instruments dérivés, dont la « vente à découvert ».

L’objectif tacite est la concentration de la richesse. C’était toute une aubaine financière pour les « initiés » qui connaissaient à l’avance ce qui mènerait à la décision de l’OMS de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier.

 

La pandémie de COVID-19 (nCoV-2019) était-elle connue à l’avance ? Quelles sont les répercussions probables ?

Le 18 octobre 2019, le Johns Hopkins Center for Health Security à Baltimore a entrepris un exercice de simulation consciencieusement élaboré d’une épidémie de coronavirus appelée nCoV-2019.

Lors de l’exercice appelé Event 201 Simulation of a Coronavirus Pandemic, on a « simulé » une chute des marchés boursiers de 15 %. Elle n’était pas « prévue » selon les organisateurs et les commanditaires de l’événement, la fondation Bill and Melinda Gates et le Forum économique mondial.

La simulation effectuée en octobre appelée nCoV-2019 a eu lieu à peine deux mois avant l’apparition du COVID-19.

La simulation de pandémie du John Hopkins simulait une chute des marchés boursiers de « 15 % ou plus », qui correspond largement à la baisse qui a vraiment eu lieu à la fin de février 2020.

Bien des aspects de cet « exercice de simulation » correspondent en fait à ce qui s’est réellement produit lorsque le directeur général de l’OMS a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale le 30 janvier 2020.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que ceux qui parrainaient « l’exercice de simulation » du John Hopkins Center sont puissants et bien renseignés dans les domaines de la « santé mondiale » (fondation B. and M. Gates) et de « l’économie mondiale » (FEM).

Il convient aussi de noter que l’OMS a initialement adopté un acronyme similaire (pour désigner le coronavirus) à celui de l’exercice de simulation d’une pandémie du John Hopkins Center (nCoV-2019) avant de le changer pour COVID-19.

 

Corruption et rôle de l’OMS

Qu’est-ce qui a motivé le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, à déclarer que le nCoV-2019 constitue une « urgence de santé publique de portée internationale » le 30 janvier, alors que l’épidémie était largement confinée à la Chine continentale ?

Tout porte à croire que le directeur général de l’OMS Tedros servait les intérêts de puissants partenaires corporatifs.

Selon F. William Engdahl, Tedros entretient des liens de longue date avec les Clinton et la fondation Clinton. Il est aussi étroitement lié à la fondation Bill and Melinda Gates.

De pair avec le Forum économique mondial de Davos, la fondation Gates a parrainé « l’exercice de simulation » du John Hopkins nCoV-2019.

Comme ministre de la Santé, Tedros a également présidé le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et la malaria dont la fondation Gates était la cofondatrice. Le Fonds mondial a été entaché de scandales de fraude et de corruption.

« Pendant les trois ans de campagne menée par Tedros pour obtenir son poste à l’OMS, il a été accusé d’avoir caché trois épidémies majeures de choléra pendant qu’il était ministre de la Santé de l’Éthiopie, qualifiant faussement les cas de "diarrhée aqueuse aiguë" (un symptôme du choléra), afin de minimiser l’importance de l’épidémie, une accusation qu’il a niée. » (Engdahl, op. cit.).

Une campagne de développement d’un vaccin massive a été ordonnée par le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. De nombreuses compagnies pharmaceutiques y travaillent déjà.

À cet égard, il est important de rappeler la fraude de l’OMS pendant le mandat de son prédécesseur, le Dr Margaret Chan, qui a déclaré ceci au sujet de la pandémie de grippe porcine H1N1 en 2009 : « Les fabricants de vaccin peuvent produire 4,9 milliards de vaccins antigrippaux par année dans le meilleur des cas. » (Margaret Chan, directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé, citée par Reuters le 21 juillet 2009).

Il n’y avait pas de pandémie de H1N1 en 2009. Il s’agissait d’une fraude pour faire de l’argent, comme l’a révélé le Parlement européen.

 

Quelle est la prochaine étape de la pandémie de COVID-19 ? Est-ce une fausse ou une vraie pandémie ?

• La propagande contre la Chine n’est pas terminée.
• Pas plus que la « pandémie de peur » à l’extérieur de la Chine, malgré le nombre vraiment bas de « cas confirmés ».
• La crise financière se poursuit, soutenue par la désinformation médiatique et les ingérences financières.
• Si les relations commerciales habituelles (et le transport) entre les USA et la Chine ne se rétablissent pas, la livraison de biens de consommation « Made in China » exportés aux États-Unis sera compromise.
• Cette situation pourrait déclencher une crise majeure dans le commerce de détail aux USA, où les biens « Made in China » constituent une part importante de la consommation mensuelle des ménages.
• Du point de vue de la santé publique, les perspectives d’éliminer le COVID-19 en Chine sont favorables. Des progrès ont déjà été rapportés.
• Dans le reste du monde (où il y avait environ 3 000 cas confirmés le 28 février 2020 ), la pandémie de COVID-19 se poursuit, de pair avec la propagande en faveur d’un programme de vaccination mondial.
• Sans une campagne de peur conjuguée à de fausses nouvelles, le COVID-19 n’aurait pas fait les manchettes.
• D’un point de vue médical, une vaccination mondiale est-elle indiquée ?
• 43,3 % des « cas confirmés » en Chine sont maintenant considérés comme « rétablis ». Les reportages occidentaux ne font pas la distinction entre les « cas confirmés » et les « cas infectés confirmés ». Ce sont ces derniers cas qui sont pertinents. La tendance est à un rétablissement et à la baisse des « cas infectés confirmés ».

La campagne de vaccination massive de l’OMS (susmentionnée) a été dûment confirmée par son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 28 février : « … plus de 20 vaccins sont en cours de développement dans le monde et plusieurs produits thérapeutiques sont en cours d’essais cliniques, dont les premiers résultats sont attendus dans quelques semaines ».

Il va sans dire que cette décision de l’OMS constitue une autre manne financière pour les cinq principaux producteurs de vaccins : GlaxoSmithKline, Novartis, Merck & Co., Sanofi, et Pfizer, qui contrôlent 85 % du marché des vaccins. Selon CNBC :

Ces sociétés sont entrées dans la course pour combattre le coronavirus mortel et planchent sur des programmes pour créer des vaccins ou des médicaments… Sanofi fait équipe avec le gouvernement des USA pour développer un vaccin contre le nouveau virus, en espérant que ses travaux sur l’éclosion du SRAS en 2003 vont accélérer le processus. En 2019, Merck a tiré des revenus de 8,4 milliards de dollars du marché du vaccin, un segment en croissance à un taux annuel de 9 % depuis 2010, selon Bernstein.

GlaxoSmithKline a annoncé ce mois-ci son partenariat avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations [CEPI] en vue d’un programme de vaccination… La CEPI a vu le jour lors du Forum économique mondial de 2017.

Fait à souligner, la CEPI lancée à Davos en 2017 est soutenue par la fondation Bill and Melinda Gates, the Wellcome Trust (une fondation humanitaire britannique multimilliardaire) et le Forum économique mondial. Les gouvernements de la Norvège et de l’Inde en font partie et leur rôle consiste principalement à financer la CEPI.

 

Chronologie

- 18 octobre 2019 : La fondation B. and M. Gates et le Forum économique mondial sont des partenaires de « l’exercice de simulation » d’une pandémie au nCoV-2019 effectué par le John Hopkins Center for Health Security en octobre 2019.
- 31 décembre 2019 : La Chine alerte l’OMS de la découverte de plusieurs cas de « pneumonie inhabituelle » à Wuhan, dans la province du Hubei.
- 7 janvier 2020 : Les responsables chinois annoncent avoir identifié un nouveau virus. L’OMS nomme le nouveau virus 2019-nCoV (exactement le même nom que le virus ayant fait l’objet de l’exercice de simulation du John Hopkins Center, sauf le placement de la date).
- 24 et 25 janvier 2020 : Sommet de Davos sous les auspices de la CEPI, qui est aussi le fruit d’un partenariat entre le Forum économique mondial et la fondation Gates, au cours duquel le développement d’un vaccin contre le 2019 nCoV est annoncé (2 semaines après l’annonce du 7 janvier 2020 et à peine une semaine avant la déclaration de l’urgence de santé publique de portée internationale par l’OMS).
- 30 janvier 2020 : Le directeur de l’OMS déclare une « urgence de santé publique de portée internationale ».

Voilà maintenant qu’une campagne de vaccination a été lancée pour enrayer le COVID-19 sous les auspices de la CEPI en partenariat avec GlaxoSmithKline.

 

Conclusion

Le COVID-19 (alias nCoV-2019) représente un pactole valant des milliards de dollars pour les grandes sociétés pharmaceutiques. Mais il contribue aussi à précipiter l’humanité dans un dangereux processus de déstabilisation économique, sociale et géopolitique.

 

Le couillonnavirus, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2400866
    le 04/03/2020 par petit porteur
    Coronavirus COVID-19 : Une fausse pandémie ?

    S’il y avait panique les Bourses auraient continuer à baisser, or elles remontent nettement depuis deux jours, et ce ne sera sans doute pas un simple "rebond" .

     

    • #2401202

      Sanofi + 4, 05 % aujourd’hui... Airbus - 1, 03 %...


    • #2401316

      Les bourses ont un peu remonté parce que la Fed a pris les devants en abaissant ses taux mais cela ne durera pas longtemps : elles ne vont pas tarder à replonger et le "coup" de la Fed pourrait bien être contre-productif. Le fait que la Fed ait baissé ses taux prouve qu’elle a peur du krach... Les investisseurs vont rapidement le comprendre...


  • #2400867

    A propos du coronavirus en Chine Zemmour parle de "justice divine" et il jubile : cynisme d’un raciste . Mais Zemmour est guetté par un danger : il est trop sûr de lui, et il va sans doute trébucher .


  • #2400873
    le 04/03/2020 par panpan dédé mimi
    Coronavirus COVID-19 : Une fausse pandémie ?

    "La simulation effectuée en octobre appelée nCoV-2019 a eu lieu à peine deux mois avant l’apparition du COVID-19."
    Et voilà, on a tout compris.
    Merci l’article !
    Ils innovent, quand même, nos spéculateurs. Les attentats pour semer la panique, ça commençait à ne plus fonctionner.
    Autre chose, un détail : le maire de l’Oise qu’on dit avoir attrapé le corona ne fait que le porter en lui, nous apprend la presse. Il n’est pas malade, pas gêné du tout, respire à l’aise.
    C’est pratique, ce genre de maladie ; et surtout incontrôlable par le bulot moyen : aucun symptôme, pas d’alerte. Les labos seuls décident qui est infecté, qui ne l’est pas. Aujourd’hui, pandémie virtuelle, demain vaccins et maladies réelles ?


  • #2400878

    Très utile le coronavirus : il a dégommé la question des retraites dont on parle beaucoup moins . Un clou sioniste chasse l’autre, nous carambolons de scandales en escroqueries .

     

  • #2400879

    Je me pose la question : On pourra nos obliger à être vaccinés ?

     

    • #2400997
      le 04/03/2020 par Heisenberg Wallace
      Coronavirus COVID-19 : Une fausse pandémie ?

      Je ne serais pas surpris qu’ils aillent jusque là...


    • #2401034

      Ça commencera par des pubs bien crades, comme sur le tabagisme ou les effets de l’alcool au volant, avant de se convertir en texte de loi pour mieux protéger la population. Ils sont capables de tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.


    • #2401204

      Oui un vaccin qui ne servira à rien si ce n’est à nous épuiser encore plus sans parler d’y ajouter une puce puis après confinement et le tour est joué ...Plus qu’à lâcher les gaz de la 5 G dont la Suisse vient de se retirer vu les dégâts constatés ou de provoquer la crise financière !
      c’est 2009 mais plus sournois, on inquiète pas trop puis on monte la pression doucement et puis on demande de vacciner qu’à la fin et ceux qui seront contre, seront les irresponsables !. J’espère me tromper mais cette analyse vient d’une personne qui n’a pas l’habitude de se tromper !


    • #2401375

      @redol
      C’est exactement ça. Tout vaccin nous épuise c’est un viol immunitaire. Puces..
      Mais quant à ceux qui seront contre qu’ils seront considérés irresponsable ?
      Je crois que ça peut être : obligation de se faire vacciner avec l’intervention de l’armée.
      La banque, l’état, et leurs mafias, en effet, devaient fomenter des attentats, pour imposer la peur et l’obéissance, comme dit plus haut, à présent on passe à stade supérieur, au génocide, par arme bactériologique ou par contrôle médicale via les vaccins, les puces logées dans les aiguilles des seringues.


  • #2400897

    Sans "comploter" on va dire que ce corona tombe très bien pour justifier pas mal de choses.


  • #2400903

    Une chose est certaine depuis hier le 3 mars : le nombre de gens guéris de ce virus a atteint et dépasse maintenant la moitié des cas recensés.

    On voit sur le graphique maintenu à jour régulièrement en bas à droite, que la montée des cas guéris est plus rapide que la propagation en nombre de cas nouveaux :
    Johns Hopkins CSSE

    Cela veut donc dire 2 choses :
    - il faut maintenir la propagation à un niveau bas pour que les rémissions gagnent du terrain,
    - on constate que lorsque les gens atteints sont pris en charge rapidement la mortalité s’effondre, sauf pour les gens vraiment âgés ou ceux hyper en contact avec le virus (les anticorps ne fond pas le poids face à la charge virale).

    En conclusion, il est probable que la crise sanitaire récupèrera mieux que la crise économique car cette dernière utilise de manière opportune la première pour mettre sur le dos d’un virus une ’correction’ qui devait de toute façon arriver un jour.

    C’est la différence dans laquelle tombent souvent les complotistes, entre provoquer une situation et exploiter de façon cynique une situation qui se présente.

    Un exemple récent en France est le coup du 49.3 passé un samedi pendant que les médias hypnotisent la masse sur le Covid-19.

    Mais bon ! Le cynisme n’exclue pas l’amateurisme.


  • #2400918

    "Pour le moment, il n’y a pas de véritable pandémie à l’extérieur de la Chine continentale. Les chiffres parlent d’eux-mêmes."

    Cette affirmation est fausse : il y a désormais beaucoup plus de cas qui se déclarent hors de Chine qu’en Chine : aujourd’hui 131 nouveaux cas en Chine, il y en aura bien davantage en Europe et en Iran par exemple, sans parler de la Corée (435 nouveaux cas ce jour).

    Aujourd’hui, il y a 38 nouveaux décès déclarés en Chine, il y en aura sans doute davantage hors de Chine bien que l’épidémie ait plusieurs semaines de retard (et donc une proportion de cas sévères moindre) hors de Chine.

     

    • #2401032

      En effet, cet article évite soigneusement de mentionner l’Iran et le nord de l’Italie. Ce biais évident permet néanmoins de le lire entre les lignes et appréhender l’agenda motivant son auteur. Tout n’est pas faux dans son contenu, tout n’y est pas non plus présent, mais on aurait tort de jeter le bébé avec l’eau du bain.

      Après les efforts ricains pour interdire Huawei, afin d’installer leurs propres routeurs aux grandes oreilles à la place, je serais curieux de voir si la Chine s’en prendra à Microsoft et la fondation Gates. Guerre commerciale oblige, tous les arguments sont bons pour éliminer un concurrent.


    • #2401090

      L’Iran ? les chiffres sont donnés de l’extérieur et les mollahs dénoncent une propagande de déstabilisation.
      par contre l’Inde vient d’annoncer ses premiers cas : 4 touristes italiens. (alors qu’elle a des milliers de km de frontière commune avec la Chine)
      Hahaha, vous trouvez pas ça grotesque ?


    • #2401193

      Le terme de pandémie se réfère au nombre de pays touchés et pas au nombre de cas.
      Sur ce dernier point, la Chine en compte, pour l’instant, 95%


    • #2401319

      @domino

      Il y a ce soir 83 pays officiellement touchés ce qui ne veut pas dire que les autres ne sont pas...

      Et des foyers importants sur plusieurs continents : c’est ça la définition d’une pandémie et on y est.


  • #2400919

    Se débarrasser de ces empoisoneurs fabriquant de mort pour vendre leurs vaccins , ne sera pour les peuples que de la légitime défense !


  • #2400925

    " 67 morts rapportés (à l’extérieur de la Chine)"

    Attention à ces chiffres qui évoluent vite et qui ne veulent rien dire pour l’instant.

    Ce matin, ce n’est plus 67, c’est 229 et ce soir nous seront près de 300. L’épidémie ne fait que débuter hors de Chine, les patients mettent souvent plusieurs semaines avant de décéder. Les chiffres vont énormément monter. Dans quelles proportions ? C’est difficile à dire à l’heure actuelle. Mais plusieurs millions de morts après 1 ou 2 ans ne m’étonneraient guère.

     

    • #2401085

      oui des gens meurent tous les jours, de la grippe d’infections nosocomiales et autres bizzreries mal diagnostiquées, surtout chez les vieux (le dernier mort du couillonovirus avait 92 ans, (certainement qu’il revenait de chine en trotinette électrique). on est en train de mettre sur le dos de ce virus toutes les morts suspectes des hôpitaux. vous y croyez vous au test miracle qui t’annonce que t’as le virus ? on nous a fait le même coup avec le VIH et toujours avec l’OMS à la manoeuvre. (les trois quarts des décès des testés séropositifs sont mort à cause de la trithérapie imposée par l’OMS (encore une jolie collusion big pharma OMS)
      je rappelle notre bilan en Thailande : 1 seul mort après deux mois de pandémie et des dizaines de milliers de touristes chinois. théoriquement on est dans l’oeil du cyclone, and what ? ici les gens guérissent et on n’en fait pas tout un plat.En fait tout le monde flippe pour une forme de grippe un peu virulante qui a touché Wuhan la ville peut être la plus polluée du monde. l’hécatombe était prévisible (combien de millions de morts annuels dûs à la grippe ?)


    • #2401634

      "Wuhan la ville peut être la plus polluée du monde"
      Beaucoup avaient peut être déja une grosse faiblesse respiratoire, et cette petite grippe à terminé le boulot pour les plus vieux et plus faible.
      J’ai vraiment l’impression qu’on nous prend "encore" pour des c. à la mémoire courte.


  • #2400941

    Le coronavirus COVID-19 , c’est comme les éoliennes, il y a toujours un os dans le pâté.
    Ah ! la belle trouvaille, pendant qu’on regarde tourner les pales, ils nous font les poches, et lorsqu’on a les yeux et les oreilles fixés sur les conneries que racontent nos médiats mainstreams , pendant ce temps, la LREM avec notre ami microbe s’occupe de nous en passant par-derrière .Sans déconner, vous ne sentez rien derrière, même lorsque vous serrez les fesses , quelques choses qui essayent de ... si, si .


  • #2400949

    Pour que le Coronavirus joue sur la mortalité d’un pays, il faudra qu’il tue les bien-portants. Or pour l’instant, ce n’est pas le cas. On nous bassine avec les contaminés, mais l’important c’est les cas graves et les décès.
    En Italie aujourd’hui : « le nombre de cas a atteint les 2502 cas ce mardi, et 79 personnes sont mortes » ; « Les personnes décédées avaient "de 55 ans à 101 ans", mais il s’agit "surtout de personnes de plus de 70 ans" avec une majorité d’octogénaires et nonagénaires, et "beaucoup avec des pathologies antérieures". » C’est comme la grippe ou une bonne canicule : ça emporte les plus fragiles (très âgés et/ou malades) et hâte donc leur morts de quelques jours à quelques semaines. C’est triste, surtout si c’est votre grand-mère ou votre vieux père, mais ça ne doit pas nourrir une peur irraisonnée.


  • #2400977
    le 04/03/2020 par petithous
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    Le coronavirus répand le racisme contre les gens d’origine chinoise et aussi entre eux ».




    Les chinois racistes anti-chinois ... Fallait l’inventer celle là !!

     

    • #2401112

      Tout est question d’échelle. En Europe dans les années 30-40 il existait bien un racisme intra-européen. En tous cas on pouvait voir les choses ainsi de loin. Et les massacres entre Tutsis et Hutus, c’est une expression de racisme intra-africain. Si les “chinois”, comme on les appelle chez nous, se sont mis sur la gueule pendant des siècles d’une province à l’autre, c’est la preuve qu’ils ne se considéraient pas comme un peuple unifié. Les Ouïghours en savent quelque-chose.


    • #2401115

      mais non, le problème n’est pas dû au racisme mais à la peur de la contagion, les chinois de Wahan sont discriminés par les chinois des autres provinces, par peur du virus.
      Ici en Thaïlande la police interdit toute discrimination dans les lieux publics et commerciaux car il n’y a pas que des touristes chinois il y aussi beaucoup de thailandais qui sont chinois ou métissés (14% de la population)


  • #2400985
    le 04/03/2020 par Cave canem
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    J’ai l’impression de vivre la bataille de France : certitudes mais improvisation dans les actes et les discours , manque de moyens et d’anticipation, désorganisation totale, médiocrité décomplexée
    On va foutre la branlée à ce virus qui ose s’attaquer à notre pays si fort, si avancé, si certain de ses capacités à faire farce ou face au choix
    Ils sont cons ces chinois, ils ont sabré leur économie pour rien, juste un rhume
    Faites confiance à nos politiques, nos journalistes, nos experts ils nous ont toujours menés à la victoire et à bientôt sur les routes


  • #2401022

    Le Coronavirus et le gauchisme historique bancaire .

    Les crises financières,les dettes et la corruption des états,
    la ruine du petit épargnant, un classique de la collusion des Banques
    et de l’Extrême Gauche Révolutionnaire
    Les petits intellos.ont fourni de gros bataillons au couillonnovirus
    et ont été les meilleurs alliés de la criminalité financière .
    La bourgeoisie "intellectuelle" de l’Immonde,travaille main dans la main,
    avec la bourgeoisie d’argent disait De Gaulle .
    Il est grand temps que le Populo avec un Vrai Chef,reprenne le contrôle
    du pays .


  • #2401029

    Ce n’est pas le virus, mais plutôt son exploitation par le système médiatique, qui peut précipiter l’humanité dans un dangereux processus de déstabilisation économique, sociale et géopolitique.
    Peut-être même que c’est l’objectif... Quand une crise semble inévitable (due aux politiques financières, engendrant une révolte des peuples), le gagnant est celui qui l’anticipe... ou la provoque.
    Il faut s’interroger devant les grandes campagnes médiatiques qui visent à un mouvement massif de peur (mais aussi parfois, de colère, de pitié ou de tout autre sentiment) : pour quoi ? Pourquoi maintenant ?

     

    • #2401327
      le 04/03/2020 par Pouf pouf
      Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

      Très juste.
      Si vous savez le système cycliquement instable et que vous avez les moyens de l’anticiper ou de le déclencher, vous maintenez votre dominance...
      Il suffit de tracer des pointillés au bon endroit pour voir certains s’écrouler et récupérer leur énergie.


    • #2401440
      le 05/03/2020 par alderic-dit-le-microbe
      Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

      Mais ils n’ont pas besoin de ça, ils tiennent la banque, la justice, les médias, la médecine, donc la santé, ils font les lois, et décide de la violence.

      Le point de fuite, c’est le dernier cité.

      Tu es un esclave Néo. Tu ne décides de rien. Les frangins t’enserrent entre leurs griffes et t’inondent de mensonges.


  • #2401110

    En tout cas, le coronavirus, traité à longueur de journée dans les medias, entretient une peur plus ou moins rationnelle et détourne le peuple, bien à propos, de la loi sur les retraites, passée en force à cette occasion, enfants dispensés d’école, marchés fermés, manifestations interdites, élections remises en cause...sans parler de la razzia sur les masques et solutions hydroalcooliques, entre un Patrick Peloud qui nous prépare à plusieurs centaines de morts en France, ( LCI), un autre médecin qui assure que dans plus de 90% des cas le virus est bénin ( A2), nous pouvons nous poser des questions...


  • #2401156

    on peut voir tout cela sous différents angles

    - il faut distinguer la mortalité relative et la mortalité absolue, si la 1ere est très anecdotique, la seconde est inquiétante
    je rappel que la grippe saisonnière nécessite 28 hospitalisations pour 100000 cas, nettement plus importante dans le cadre de ce corona virus, d ou l’impossibilité que chaque personne puisse accéder a une prise en charge hospitalière, lorsque que, ne serait ce que 5%, des personnes contaminés le nécessiteront

    - on en vient a se demander si la chine n a pas elle même organisée cette épidémie , cela lui coute mais coutera beaucoup plus envers ceux dont elle est encore redevable
    au final gagnera celui qui gardera , chez lui, les outils de production, et une MO qualifiée opérationnelles
    bref celui qui conservera un poids économique crédible face a celui représenté par un papier équivalent monnaie ne valant plus que le papier et l’encre qui la compose


  • #2401225

    Quand il y a eu le H1N1 en 2009, j’étais naïf. Là je ne tomberai pas dans le panneau. Depuis le début, ça pue.

     

    • #2401311

      Je comprends. Mais la difficulté dans cette existence, c’est que la donne est à chaque fois différente. Cette fois, cela peut-être différent...

      En tout cas, les 107 morts en Italie en moins de deux semaines alors que l’épidémie débute et est encore localisée par-ci par-là sont bien réels...


    • #2401356

      C’est vrai. Ni imprudence ni psychose, mais le juste milieu. C’est ça qu’il faut.


  • #2401228

    Le médicament antiviral Favilavir (Fapilavir) est confirmé efficace.
    J’ai fouillé un peu le net, toute l’Asie ou presque en parle depuis 48H et la Chine aurait mis en production.
    C’est une molécule très connue, notamment chez les humanitaires qui les utilisent contre la fièvre jaune ou le chikungunya, par exemple.

    Par conséquent, il faut comprendre pourquoi personne n’en parle dans les mainstreams au point que le pouvoir prévoit possiblement un stade 3 dans les mesures de confinement, à savoir une aggravation de la psychose.

     

    • #2401449

      Ben oui goyband, mais vu que tu ne donnes même pas un lien, tu es un peu complice de l’omerta, non ?


    • #2401668

      j’en ai parlé la semaine dernière, c’est un médicament proposé par un laboratoire thai qui le fait produire en Chine depuis fort longtemps (la molécule est générique aujourd’hui), on l’utilise ici pour plein d’infections donc utilisé dès le début de la crise (avec de la chloroquine). c’est le ministère de la santé thai qui a informé il y a quinze jours ses homologues chinois du succés de cette thérapie en Thailande pour ce coronovirus.


    • #2401915

      @paramesh
      Merci de te manifester. J’avais bien noté tes précédents commentaires, mais ça nécessite un peu plus d’argumentation. Le problème est que la Thaïlande a quand même un mort sur 50 malades, environ. Donc ça ne fait pas un résultat spécialement meilleur que ailleurs. Mais comme tu es sur place, tu as peut-être plus d’infos et que tu pourras nous faire partager...

      Cela étant dit, la Thaïlande semble à part quand même, oui,, mais par le faible nombre de malades alors qu’elle est très proche de la Chine. En même temps ce faible nombre de cas se retrouve dans les autres pays d’Asie du Sud-Est, en fait tous ceux où actuellement la température moyenne tourne entre 25 et 30 degrés Celsius.....


  • #2401258

    La raison pour laquelle il y a très peu de cas détectés aux États-Unis, c’est tout simplement qu’aux États-Unis il y a très très peu de test disponibles, à cause de l’inefficacité de l’administration américaine. Elle est bien partie pour gérer le coronavirus à la manière dont fut géré à la Nouvelle-Orléans le cyclone Katrina.
    Je prédis que d’ici 15 jours il y aura au moins plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de cas déclarés aux États-Unis (en supposant qu’ils arrivent à fabriquer suffisamment de tests fonctionnant correctement, d’ici là).
    D’une manière générale, j’ai remarqué sur le long terme que les textes de Mondialisation.ca étaient assez souvent mauvais, entachés d’erreurs pas vraiment excusables. Celui-ci ne déroge pas à l’habitude, enfin bon.


  • #2401274
    le 04/03/2020 par patrick M.
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    c’est le MACRONOVIRUS qui est très dangereux, épidémie de connerie et de destruction de la France puissance mille !

    et contre ce virus horrible le seul vaccin c’est LE COURAGE PAR UNE REVOLUTION DU PEUPLE !

    Guérison garantie et définitive !


  • #2401337

    comme l’on fait remarqué certains commentaires, l’impossibilité d’accès a des soins lourds représente une cause importante de la mortalité
    si 85% des personnes ne nécessitent aucune prise en charge particulière, il n’en est pas de même pour les 15 % restant ! surtout si 20 ou 30 % de la population est porteuse du virus

    ce virus a une pathogénicité "vicieuse" qui n’a rien a voir avec celle du virus de la grippe - il faut s’ôter cela de l’esprit - ce n’est pas une grippe, ni un rhume, c’est autre chose

    pour l’instant son action principale est représentée par des disruptions
    ces disruptions seront les problèmes majeurs auxquels il va falloir faire face car elles engendreront pénuries, faillites et pauvreté, une stagflation dans toute sa splendeur

    ce virus représente aussi une opportunité ( ou une volonté si ce virus a été volontairement diffusé ) pour rebattre les cartes, pour imposer une orientation liberticide et coercitive aux politiques a venir
    mais cela n’est pas le fait de ses gènes , mais uniquement le fruit des pensées des cerveaux malades qui animent " l’élite "

    le manque, les pénuries, les ruines associés à une pauvreté et une violence rampante dans un système coercitif, n’est ce pas ce qui commence a se passer en chine ?
    n’est ce pas aussi ce qui nous pend au nez ?

    le 2 mars en italie ( je ne me fie plus qu’a ces chiffres, ceux de la chine étant pipés )
    2000 personnes atteintes
    250 personnes hospitalisées
    50 personnes décédées
    désolé mais on n’est pas dans une logique d’influenza

    certains pays semblent passer " entre les gouttes ", tel la thailande, faut t il pour autant nier ou minimiser ce qui se passe ailleurs .... existerait t il un co-facteur responsable de ces disparités ( co-facteur inconnu ou connu , je ne la sais pas )

    prendre ses précautions pour les 30/60 jours a venir me semble etre le resultat d’un bon sens
    celui ci témoignant d’une volonté saine de faire face a une adversité dont personne ici ne peut mesurer a cet instant ni sa durée, ni son étendue et ni sa violence

     

    • #2401396

      4000 cas maintenant en italie.
      D accord avec vous,

      Ce truc est très infectieux, imaginez 50 % de la population infectée, même avec un cfr de 3%, pour une population de 60 000 000 ça fait près d un million de décès et plusieurs de cas graves. Et surtout, des mois de rémission.

      Pas pour rien que la Chine a mis son économie à plat, et appliqué des mesures avec une telle discipline. Ce sera loin d etre le cas en europe. Le virus était en guerre en Chine, en Europe pour lui ça va être les vacances.

      Peut être qu on aura des remèdes à temps, mais fanfaronner en prétendant tout savoir de ce virus me paraît très surprenant.


    • #2401559

      Le gros probléme avec ces chiffres c’est qu’on ne connait pas du tout le nombre de porteur, de "contaminé", car on peut le porter et n’avoir AUCUN symptomes et ne jamais en avoir ou juste avoir un petit rhume.
      La seule chose qu’on connait c’est le nombre de mort.
      Donc scientifiquement parlant on ne peut pas faire de ratio.
      Si on se base sur ce nombre de mort, c’est comme n’importe qu’elle autres grippes avec les autres variétés de coronarovirus .

      Tout ceci en supposant que le test est fiable, pas de faux positif. Ce qui est loin d’être le cas par exemple pour le HIV ou des labos ont prouvé l’arnaque du test.
      Connaissant le degré de corruption même au plus haut niveau comme le montre l’article, on a ce quoi à avoir de gros doute sur le caractére scientifique des études et des infos.
      (On ne teste jamais la présence d’un virus mais seulement sont empreinte, ce qui ouvre encore plus la porte à toutes les spéculations possibles)


    • #2401633

      il y a des primo infections qui sont asymptomatiques puis des ré infections secondaires qui elles ne le sont pas

      en france les hôpitaux disposent de 6/8 lits pour 1000 personnes, reste les couloirs et les tentes de type "mash"

      sans symptomes vous pouvez diffuser le virus sans le savoir
      symptomatique, bien que confiné, le mal aura été fait
      considéré comme guérit , vous pouvez être un futur patient a problèmes
      c’est ingérable

      je crains que tout cela soit l’œuvre de la main de l’homme et non de celle de dieu, en tout cas ce virus commence a crever les bulles de spéculations sur lesquelles reposaient tout un ensemble de richesses

      - qui a acheter de l’or "a la tonne" ces 5 dernières années ?
      - quelle valeur , ces dernières semaines, voit ses cours grimper ?
      - qui va créer et subir les disruptions a venir ?
      - qui pourra gérer le niveau et la nature de celles ci ?

      la chine qui apparait comme étant la 1ere victime, pourrait bien au final en être la 1ere bénéficiaire
      ce pays a les moyens de s’amputer d’une partie de lui même pour parvenir a cela


  • #2401342

    H1N1 bis repetita.
    Voici ce qu’on peut lire concernant le virus H1N1 de 2009 :
    - "Fin janvier 2010, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe auditionne l’OMS, suspecté « d’avoir exagéré la menace de la grippe "sous la pression des laboratoires" ». Il est reproché notamment à l’OMS d’avoir récemment modifié la définition d’une pandémie mondiale grippale, retirant la notion d’un taux de mortalité supérieure à une grippe normale. Avec ces nouveaux critères, une pandémie existe dès qu’un nouveau virus se répand rapidement à travers le monde, même si sa mortalité est faible. Une enquête affirme également que des « liens d’intérêt entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques sont avérés ».
    Nous verrons bien d’ici quelque temps comment se seront effectuées les spéculations économiques et politiques sur le coronavirus.


  • #2401423
    le 05/03/2020 par Jobi joba
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    Il y a des leçons à tirer de ce nouvel épisode de propagande mais aussi quelques raisons de se réjouir.
    La scène du corona virus met en lumière les acteurs du mondialisme, ceux qui sont prêts à déclencher des paniques pour créer de véritables crises, de nous mettre dans des situations schizophréniques en propageant des craintes tout en limitant nos protections. La différence entre les mesures et les propos de prophète de malheur d’un macron, en opposition à Trump, raisonnablement engagé pour limiter l’exposition de ses concitoyen, est patente. Les médias, l’OMS, les démocrates US, Big pharma d’un côté et d’un autre côté, les peuples.
    On peut constater que l’état profond continue d’avoir sa main mise sur les outils de propagande et les organisations internationales. Mais si je compare avec l’époque du H1N1, on s’est moins laissé prendre et beaucoup, très tôt, ont su dénoncer la propagande et en rire. Et le rire, comme dans le roi nu est la garanti de notre santé mentale.
    Il n’en demeure pas moins que l’état profond va continuer et trouver de nouveaux moyens de nous effrayer et nous pomper du fric. Il est urgent de créer des plateformes d’informations avec des intervenants spécialisés, notre OMS à nous par exemple.
    urgent de s’assurer de nos circuits et du contrôle de nos circuits de production de la bouffe, des médocs et tout ça. ces cons-là auraient pu par exemple être capable d’affamer les citadins. Si les médocs sont fabriqués en Chine par exemple, alors cela nous condamne.
    il peut s’agir d’une sorte de ballon d’essai. mais je trouve que l’on s’est mieux comporté que jadis.
    On apprend.

     

    • #2402054

      On ne s’est pas laissés prendre par H1N1 le SRAS et toutes les précédentes parce qu’il n’y avait pas de raison de tomber dans le panneau.
      Cette fois la situation est très différente, dans les premières semaines les médias n’ont pas arrêté de minimiser l’importance de cette épidémie, même un certain nombre de médias dits alternatifs. Et cette épidémie n’a rien à voir avec les précédentes, il y a potentiellement un réel risque de propagation pour plus de 50% de la population mondiale tellement ce virus semble être contagieux. Sa létalité aussi est bien supérieure, les chiffres officiels augmentent de jour en jour, plus de 3,4% hier, et ne parlons pas des officieux. Le "ce n’est qu’une grippette" entonné en coeur dès le début commence à se faire de plus en plus rare. Pourquoi croyez-vous que l’Iran prenne autant de mesures drastiques, et leur chiffres copieusement sous-évalués.
      Les malades guéris se retrouvent réinfectés parfois quelques jours plus tard, avec des complications non-observées lors de la primo-infection.
      Beaucoup se sont laissés prendre, mais pas comme vous l’entendez.
      Beaucoup se sont dit : "encore une opération de propagande de l’élite mondialiste pour créer une psychose alors que le virus est anodin"
      Je me suis d’ailleurs aussi beaucoup posé la question, mais cette fois c’est différent, en tout cas beaucoup d’éléments le laissent à penser. Cette fois-ci les chiffres de l’OMS ne sont pas surévalués mais SOUS EVALUES.
      Il est évidemment très probable que l’origine de ce virus soit humaine. Panamza a d’ailleurs fait un article intéressant sur les liens entre Israël et le virus.
      L’économie mondial est à l’agonie et devait rendre son dernier souffle d’ici 1 à deux ans, ce virus ne fera que précipiter les choses, il a probablement été voulu pour ça.


  • #2401481

    Quatre décès ont été confirmés par le gouvernement français liés au coronavirus : un patient chinois de 80 ans le 14 février à Paris et un enseignant français de 60 ans le 26 février dans l’Oise. Un troisième décès a été confirmé le lundi 2 mars, il s’agit d’une femme de 89 ans hospitalisée et décédée à Compiègne et testée positive au coronavirus après le décès. Le mardi 3 mars 2020, la Direction générale de la Santé annonce un quatrième décès dans le Morbihan : il s’agit d’un homme âgé de 92 ans. (celui de 60 ans est mort d’une embolie !!!!)
    N’importe qu’elle coronaro virus, il en existe 40 sortes, les auraient tué.

     

    • #2401551

      Voilà... C’est tout ce qu’il faut retenir il me semble. C’est une grippe quoi.
      Le truc doit être en circulation depuis au moins le début de l’hiver. Si on ne l’attrape pas maintenant on l’aura peut être dans 3 ou 4 ans. C’est inarretable. C’est une grippe quoi.
      Mais si ça peut motiver tout le monde à rester chez soi pendant un moment je veux bien. J’ai besoin de vacances.


    • #2402023

      41 morts en 24h en Italie et ce n’est que le début. Cela contredit vos propos par les faits, hélas.


    • #2402068

      anonyme
      Réponse :
      Pour comprendre pourquoi le coronavirus fait tant de mal à nos voisins, il faut notamment regarder du côté de la moyenne d’âge de la population italienne. Les spécialistes s’accordent désormais sur le fait que, si la maladie est bénigne dans l’écrasante majorité des cas, le Covid-19 peut s’avérer particulièrement dangereux, voire mortel, pour les populations déjà fragilisées par d’autres pathologies. En effet, selon les premières études effectuées par les autorités sanitaires chinoises, les patients déjà atteints de maladies cardiovasculaires sont les plus menacés par le virus, devant les diabétiques ou les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques ou d’hypertension.

      Ils seraient mort avec n’importe qu’elle grippe, ou même sans.
      Pourquoi on ne parle plus des morts par les grippes autres que celle là ?
      On pourrait ainsi faire des comparaisons.
      Ils ne le font pas ! Le nombre de mort par les autres grippes auraient ils cessé au profit des morts par ce covid19 ?


    • #2402405

      @Jay

      J’aimerais que vous ayez raison. Malheureusement, ce n’est pas le cas et vous découvrirez par vous même que les chiffres vont monter en flèche dans les jours à venir dans de nombreux pays et qu’ils iront bien au-delà d’une vulgaire grippe saisonnière. Dans un mois, on comptera plusieurs centaines (ou plusieurs milliers selon les mesures qui seront prises ou pas) de morts quotidiens en Europe alors que le printemps sera là...


  • #2401483

    Tout est bidon, c’est une grippe d’inter saison pas plus dangereuse que les autres. D’ailleurs en même temps que le nombre de victime du covid augmente, le nombre de victime des autres grippes diminue. Il existe 40 variétés de coromachin.

    Le but de ce virus est de montrer l’absurdité des paradigmes de la médecine moderne complétement déconnecté de la réalité, mais pas de la réalité financière. Je fait allusion aux dogmes pasteuriens. Le systéme IMplose de par sa propre connerie. En d’autre terme, la vraie victime est la médecine moderne, elle n’en a plus pour longtemps, elle est contaminé.


  • #2401484

    Pour ceux qui commencent à sentir la gorge qui gratte, et qui aprés produisent du mucus par les bronches ou le nez. Conseil.
    - Footing 30 mn cool pour bien transpirer. Ouverture de l’émonctoire cutanée et soulagement de l’émonctoire pulmo-ORL.
    - Jeune de 2j
    - reprise légère sans produit laitier, viandes ou poisson, et encore footing 30 mn pour bien transpirer.
    Le problème devrait être réglé en 4j. Donc pas il n’y aura pas de test, vu qu’on teste ceux qui sont vraiment mal et donc vous ne serrez pas contaminé car pas testé.

     

    • #2420473

      Oui je confirme !
      J’ai passé plus de 8 jours au lit, je n’arrive pas à respirer , perte de conscience, douleurs aux poumons dans certaines périodes de la journée.. et voici ce que j’avais essayé :

      - Jeune de 7 jours (ma situation s’est changé dès le 3eme jour) .
      - La nuit je mange des légumes et des fruits riches en vitamine C.
      - Le 4eme ,5,6 et 7eme jours : marche en plein soleil pour obtenir de la vitamine D...et maintenant tout va bien après avoir boycotté les médicaments et les longues heures à l’urgence !


  • #2401489
    le 05/03/2020 par pin-parasol
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    Liens déjà relayés mais il faut en remettre une bonne couche :

    https://www.lepoint.fr/monde/epidem...

    +

    https://www.gouvernement.fr/sites/d...

    Nouvelle forme de terrorisme ; Cela fonctionne pour le moment.

     

    • #2403671

      A propos de vos liens, il apparaît que le plus grand criminel, ou plutôt le plus avide de pouvoir, a tout intérêt à maîtriser le poison et son antidote. Sachant faire passer l’un pour l’autre, il peut organiser son agenda à la perfection. Et comme le souligne J.Goebbels : « Pensez à la presse comme un grand clavier sur lequel le gouvernement peut jouer. »

      Dans le deuxième lien, je note un paragraphe significatif :
      “Parce que les crises sanitaires portent avec elles des risques considérables de déstabilisation économique, sociale et politique, nous devons agir au niveau international en nous dotant d’une gouvernance solide. Soucieuse au plus haut point de la sécurité sanitaire mondiale, la France a compris la nécessité de renforcer les moyens de la recherche AU PLUS PRÈS DES LIEUX D’ÉMERGENCE DES ÉPIDÉMIES. C’est pourquoi elle a joint ses forces à celles de la Chine pour créer à WUHAN un laboratoire P4.”


  • #2401493
    le 05/03/2020 par cogitations
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    D’après Le Parisien, le Val d’Oise serait aujourd’hui touché. On y ferme des lieux scolaires.
    Cependant, les esclaves ne peuvent être empêchés d’aller bosser, si bien que le "confinement" est très bizarre : pas de messe bien aérée, mais des entassements forcés de populace dans le métro.
    Soit on confine chacun chez soi par des mesures de type Seveso, et l’économie s’écroule, soit on laisse tout le monde tranquille, et à Dieu vat.
    L’année 2019 semble avoir été une année-test pour agir sur l’économie par la catastrophe.
    Parmi les fléaux induits, les attentats ne paient plus en terme de propagande, la stigmatisation de racisme ou d’anti-chosisme non plus. Les migrants coûtent trop cher, même aux riches, se montrent trop, ne servent à rien et font détester le pouvoir. Les incendies d’usine, d’immeubles d’habitation (pour tester ou dévier l’attention) et de bâtiments stratégiques, idem. Les grèves s’éternisant, bien que très contrôlées et tests en temps réel, coûtent cher également. Les retraités... ? On sent que Satan tâtonne : qu’inventer ? Qui sacrifier ? La dernière panique H1N1 n’avait pas vraiment pris. Mais en y mettant les moyens, un vrai virus, de vrais cas, on peut imposer n’importe quoi, après tout.


  • #2401526

    La Chine aurait mis son système à la rue pour un gros rhume ?
    Sans compter, qu’avec un truc aussi contagieux, il est difficile de sortir des mesures de confinements sans infecter ceux qui se cachaient .
    La société est cupide. Les gens sont cupides. Les chinois sont cupides et pragmatiques. Donc s’inventer une fausse pandémie avec tout ce que cela engendre d’irrationnel et d’ingérable ... Des gens cupides n’inventent pas un tourbillon déflationniste pour masquer des cadavres car ils assument pleinement et ils ont des banques centrales ...


  • #2401555

    Et si le masque etait le responsable de la propagation du virus ? masques contaminés ?

     

    • #2401573
      le 05/03/2020 par lucosstar
      Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

      Il vaudrait mieux que vous retourniez à votre sieste plutôt que de balancer des bêtises plus grosses que votre ignorance. Commencez par apprendre ce qu’est un virus... Juste pour info, celui-ci ne survit pas hors d’un hôte... Il survivra tant bien que mal dans un environnement aqueux et ce sur une courte période. Aucune chance qu’un virus puisse être inoculé dans un masque, qu’il survive dans ce milieu déshydraté et sec pour ensuite contaminer le porteur du masque.

      Alors c’était quoi ce poste, un faisceau d’indice ? Vous voulez vous aussi participer à propager la peur ? C’est bien de combattre l’hystérie collective en inventant des fake news toutes droites sorties de vos névroses paranoïaques obsessionnelles. Bravo mon gars.

      Ne me faites pas plus rire en demandant des sources, en deux minutes dans n’importe quel bouquin niveau lycée vous trouverez toutes ces informations. Et ça c’est cadeau juste pour vous éviter que vous ne criiez victoire trop tôt, bactérie et virus = différents organismes, l’un est vivant l’autre non, respectivement.


    • #2401605

      Donc un masque utilisé par un malade ne représente pas de danger. même une semaine après ?


    • #2401613

      DURÉE DE VIE DU VIRUS
      Le virus d’une grippe banale a une durée de vie variable, elle est de :
      plusieurs jours sur des surfaces inertes (boutons, poignée de porte..).
      alors notre suspect corona.......


    • #2401771
      le 05/03/2020 par lucosstar
      Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

      De mieux en mieux
      Puisque vous êtes allés chercher vos informations sur Doctissimo
      https://www.doctissimo.fr/html/doss...
      (paye ta référence, au passage…), autant avoir l’honnêteté de la citer en entier…

      La voici ci-dessous, vous avez juste fait un copié collé en supprimant qq passages pour que cela apparaisse comme une preuve : ce que l’on appel du mensonge par omission.

      DURÉE DE VIE DU VIRUS
      Le virus de la grippe a une durée de vie variable, elle de :
      • 5 minutes sur la peau ;
      • quelques heures dans les sécrétions séchées ;
      • 8 à 12 heures sur les mouchoirs, vêtements, papiers etc ;
      • plusieurs jours sur des surfaces inertes (boutons, poignée de porte..)

      Là c’est pour vous aider : masque = mouchoirs, vêtements, papiers etc ; = 8 à 12h.

      Ce qui répond partiellement à votre premier poste qui, encore au passage, ne fait que déformer la réalité de votre message original. Vous ne parliez pas dans votre message de masque déjà portés par des malades. Qui serait assez con pour se coller sur le visage un masque qui a été porte par un malade ? ils vont à la poubelle ces masques la, ou le virus finira en qq heures par disparaitre…

      Un peu de lecture pour vous :
      https://scholar.google.be/scholar?q...


    • #2402183
      le 06/03/2020 par Nekrathaal
      Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

      certains masques contaminés sont réutilisés en raison du manque de masques en chine, ils sont alors passés à la vapeur ... les masques chirurgicaux simples sont jetés.
      Quant au mode de transmission , le virus n’est pas aérien mais il peut rester en suspend dans l’air quelques minutes ... ce qui oblige l’utilisation de masques ou protections équivalentes.
      Pour ce qui est de la durée de vie du virus, c’est 8 heures sur des gants chirurgicaux, 4 à 5 jours pour la plupart des surfaces et jusqu’à 9 jours sur du métal.
      Ne désinformez pas, ceci est très dangereux


  • #2407930
    le 14/03/2020 par Frank Einstein
    Coronavirus COVID-19 : une fausse pandémie ?

    Faut suivre... L’enfer en Australie... Après l’oeuvre magistrale de l’artiste et activiste (art-activiste) Piotr Pavlenski, le nouveau coronavirus ? Fan malgré moi de ce mouvement pseudo-artistique qui a commencé avec la destruction des tours jumelles de New York le 11 septembre 2001, je ne peux attendre qu’avec horreur la nouvelle oeuvre abominable qui va être diffusée prochainement, non pas dans votre magasin de journaux préféré mais tout simplement à la télévision... Quand l’art et la science se rejoignent...

    Ça me coûte moins cher d’acheter un billet d’avion pour aller aux Etats-Unis ou traverser toute l’Europe plutôt que de prendre le train et de faire un petit tour dans mon pays. Donc ne jamais confondre mondialisation et globalisation, s’il vous plaît ! Tout comme ne jamais confondre multiculturalisme et pluriculturalisme même si Casimir est un super dinosaure très gentil.


  • #2410908

    Je me demande si l innatendu dernier opus du Da vinci Code blamant la surpopulation mondiale et sa destruction par un virus ne serait pas un indice et la pseudo epidemie de covid19 un coup d essai pour voir comment se diffuse une pandemie visant la chine en pratique sur le terrain sans pour autant mettre trop a mal le systeme economique des interesses dans l histoire . Une sortie de coup d essai pour joindre l utile a l agreable a savoir comment continuer a dominer, ralentir la chine, la surpopulation dans uns terre limitee. Voir quelles sont les filieres necessaire pour continuer a tenir la finance, les filieres strategiques a rapatrier concernant la sante, la logistique, ... pour tenir le coup face a ses ennemis. puisque nous vivons tous ensemble. Enfin ce qu on peut voir c est que le systme de sante ne tient pas le coup. Mais je vais peut etre un peu loin.


  • #2424652

    "41 morts en 24h en Italie et ce n’est que le début. Cela contredit vos propos par les faits, hélas."
    Non les chiffres italiens sont faux, c’est le médecin qui travaille pur le ministère italien qui l’affirme : on attribue un très grand nombre de décès pour une autre cause au coronavirus (et c’est ce qui semble se passer ailleurs dorénavant) ; il affirme que seuls 12% des décès officiels sont réellement dus au coronavirus. Donc on est loin du carnage annoncé.


Commentaires suivants