Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

De l’apogée médiéval au "Moyen Âge obscurantiste"– Conférence de Claire Colombi à Grenoble

L’équipe d’E&R Grenoble a reçu Claire Colombi, historienne, médiéviste et auteur de La Légende noire du Moyen Âge, le 14 février 2017 à Meylan pour une conférence intitulée « De l’apogée médiéval au "Moyen Âge obscurantiste" : pourquoi la Révolution française s’est-elle acharnée sur cette période ? ».

 

(Une conférence audio largement mise en illustration)

 

Retrouvez Claire Colombi chez Kontre Kulture :

Prolonger la conférence avec Kontre Kulture :

Claire Colombi, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très instructif sur le fond, j’ai vraiment envie de lire ses ouvrages.
    En revanche, je ne veux surtout pas être offensant mais il est franchement désagréable d’écouter cette conférence car on a l’impression d’entendre Florence Foresti ou Diam’s nous parler de thèmes très sérieux.
    Malgré tout, je la soutiens et j’espère que Claire nous fera le plaisir de s’inspirer la sublime diction d’Henri Guillemin.

     

    • Pour ma part, je trouve Claire Colombi spirituelle : ses sorties sont souvent très drôles - Diam’s, Florence Foresti ? Pourquoi pas Booba ? ! N’exagérons rien : je dirais plutôt que Claire a un franc-parler un peu oralisé (en même temps, pour reprendre une expression de notre cher "Prêtzidant", il s’agit d’une intervention orale...)


  • — On n’est plus au Moyen-Age quand même.
    — C’est vrai. On est quelque part entre le IIè et le IIIè siècle avant J.C.. Encore un petit effort et on sera à l’Age de pierre.


  • Remarquable exposé mais « difficile » en audio (toutefois « sauvé » par les illustrations bien ciblées - Félicitations).
    J’aurais tellement de questions (Par exemple sur les Prud’hommes initialement chercheurs de compromis et aujourd’hui largement compromis).
    Peu importe..
    Dans la mesure où notre Pays est aujourd’hui envahi (pas obligatoirement péjoratif), Madame Colombani devrait nous proposer une conférence sur le Moyen-Àge de nos invités (Bien que dans les questions/réponses elle évoque brièvement les Ottomans). Quel était le Moyen-âge des Bosniaques, des Maghrébins, des Turcs ? Et pourquoi pas celui des autres Espagnols, Italiens, Polonais (Ces remarquables primo-immigrés en France, plutôt intégrables de fait parce que « Chrétiens »).
    Dans notre société hélas mélangée (point de vue personnel), il serait bon de connaître les racines moyenâgeuses des autres, aussi.
    Autrement, bon public, érudit, et bonne séance de questions/réponses.
    Nota : On parle Histoire, merci de ne pas m’assèner les circonvolutions habituelles...

     

  • Apogée médiéval”...

    J’ai trituré ma cervelle jusqu’à prendre le dictionnaire : bravo les mecs, grâce à vous j’ai découvert qu’au même titre que lycée et musée, apogée est un nom masculin qui se termine par -ée.

    Remarque peu utile, mais non négligeable pour un amoureux de la langue française !

    Merci.


  • Ce qui est profondément paradoxal, voire pathologiquement schizophrénique, c’est de glorifier l’oeuvre civilisatrice des colonies françaises en Afrique et en outre-mer, ainsi que les croisades à Jérusalem, donc aussi la légitimité historique du nationalisme israélien (ben si !!), et en même temps, d’en attribuer la responsabilité unique aux juifs.

    Alors, qu’est-ce qui se passe, il est où l’or Divin et qui vend des armes d’Amour ? mdr

    Pas de lumière sans ombre.