Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Destruction de Beyrouth-Est : une attaque d’Israël avec une arme nouvelle ?

Le Premier ministre israélien a ordonné la destruction d’un entrepôt d’armes du Hezbollah à Beyrouth au moyen d’une arme nouvelle. Celle-ci étant mal connue a provoqué des dégâts considérables dans la ville tuant plus de 100 personnes, en blessant 5 000 et détruisant de nombreux immeubles. Cette fois, il sera difficile à Benjamin Netanyahou de nier.

 

Le premier Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a autorisé une frappe contre un entrepôt d’armes du Hezbollah au moyen d’une arme nouvelle, testée depuis sept mois en Syrie. On ignore si le second Premier ministre, Benny Gantz, a donné son accord.

La frappe a été conduite, le 4 août 2020, à l’emplacement exact désigné par Benjamin Netanyahu lors de son discours aux Nations Unies, le 27 septembre 2018 [1]. Le Hezbollah avait évacué ses armes de cet entrepôt juste après le discours de Netanyahu.

On ignore ce qu’est l’arme utilisée. Cependant elle a déjà été testée en Syrie depuis janvier 2020. Il s’agit d’un missile dont la tête comporte une composante nucléaire tactique provoquant un champignon de fumée caractéristique des armes nucléaires. Il ne s’agit évidemment pas d’une bombe atomique au sens stratégique.

 

 

Cette arme a été testée en Syrie sur une plaine à la campagne, puis dans le Golfe persique sur les eaux contre des navires militaires iraniens. C’est la première fois qu’elle est utilisée en milieu urbain, dans un environnement particulier qui a fait se réfléchir le souffle et les vibrations sur l’eau et la montagne. Loin de ne détruire que le port de Beyrouth, elle a tué une centaine de personnes, blessé au moins 5 000 autres, et détruit largement la partie Est de la ville (la partie Ouest a été largement protégée par le silo à grains).

 

 

Israël a immédiatement activé ses réseaux dans les médias internationaux pour masquer son crime et accréditer l’idée de l’explosion accidentelle d’un stock d’engrais. Comme souvent, on désigne de faux coupables, et la machine médiatique internationale répète à satiété ce mensonge en l’absence de toute enquête. Pourtant il y a bien eu un champignon de fumée incompatible avec la thèse d’une explosion d’engrais.

 

 

De même que ni la Syrie, ni l’Iran n’avaient communiqué sur cette arme lorsqu’ils ont été touchés, les partis politiques libanais ont immédiatement conclu un accord pour ne rien dire afin de ne pas démoraliser leur population. Une enquête a été ouverte, non pas sur la cause de l’explosion, mais sur la responsabilité du personnel du port dans le stockage de ces engrais supposés être la cause de l’explosion. Cependant ce mensonge n’a pas tardé à se retourner contre les partis politiques qui l’on imaginé.

Le Tribunal des Nations Unies pour le Liban, qui devait rendre public son verdict dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, en 2005, a décidé de différer celle-ci de quelques jours. Identiquement dans cette affaire, l’explosion d’une camionnette avait masqué le tir d’un missile comportant une arme nouvelle, comme cette fois l’explosion de nitrate a masqué le tir d’un missile comportant une autre arme nouvelle.

 

 

J’avais révélé, cinq ans plus tard, cinq ans trop tard, dans une revue russe la manière dont on avait tué Rafic Hariri [2], tandis que le Hezbollah publiait une vidéo attestant l’implication d’Israël.

Il importe de noter que l’assassinat de 2005 visait un ancien Premier ministre sunnite et que l’attaque de 2020 visait non pas le Hezbollah chiite, mais la Résistance libanaise dans son ensemble.

Cette fois, plusieurs ambassades ont procédé à des relevés, notamment en prélevant des échantillons de grains et des filtres à air d’ambulances s’étant immédiatement rendues sur les lieux. Ils sont d’ores et déjà en cours d’examen dans leurs pays respectifs.

Thierry Meyssan

Notes

[1] “Remarks by Benjamin Netanyahu to the 73rd Session of the United Nations General Assembly”, by Benjamin Netanyahu, Voltaire Network, 27 September 2018.

[2] « Révélations sur l’assassinat de Rafiq Hariri », par Thierry Meyssan, Оdnako (Russie) , Réseau Voltaire, 29 novembre 2010.

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les images prises par satellite parlent d’elles mêmes, c’est effectivement une attaque ciblée qu’a subi le Liban avec certainement la même arme utilisée pour faire sauter des infrastructures iraniennes ces derniers temps...
    Les Israéliens jouent avec le feu, tout se dévoile...


  • Ce n’est pas pour rien que le témoignage de ce type sur C-NEWS et BFM, disait à propos de Macron qu’il devait écouter le peuple libanais souverain plutôt que ses dirigeants corrompus... iraniens...

    Qui emmerde le monde entier à part cet Israel ?

     

    • Macron fait venir un porte avion, "le Tonnerre" à Beyrouth : les sionistes veulent envoyer des soldats français pour contenir le Hezbollah, ennemi juré d’Israël . Ils veulent que l’armée française fasse le boulot à leur place, que des soldats français se fassent tuer à la place des pleutres de Tsâââhâââl .


  • Netanyahou est un assassin et cet état l’est tout autant .Il n’y a rien d’antisémite d’écrire cela, mais forcé de constater ce que fait ce pays dans le monde .Imaginons une seule seconde la même chose en Israël .Que ne dirait-t-on pas ? Ils ne connaissent qu’une seule chose, la guerre et tuer psychologiquement et physiquement .
    Personne ne peut soutenir cet attentat meurtrier..


  • Vidéo convaincante, pour deux hypothèses :
    1) Israël ( ou un pays occidental ami) a attaqué Beyrouth afin de déstabiliser durablement le pays et de le placer ainsi sous protectorat « humanitaire » , sous la dépendance d’un autre pays ami ( la France)

    2) Le commanditaire est ...le gouvernement libanais lui-même, sous pression à cause de la faillite bancaire, et à deux doigts de céder le pouvoir au parti de l’Etranger... c’est une possibilité à ne pas exclure même si peu probable...

    En tout cas, la leçon, c’est que l’Occident, que d’aucuns nous décrivaient comme à l’article de la mort et dépassé par la technologie chinoise ou russe, cet Occident -là a encore une avance technique pour plusieurs décennies...


  • Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi les adversaires d’Israël, le gouvernement libanais, etc. ne dénonceraient pas cette attaque.
    Pour ne pas démoraliser la population ?
    Je ne comprends pas cet argument. C’est en identifiant l’ennemi et ses moyens qu’on peut le combattre et que l’on donne une raison à la population d’aller au-delà du deuil.

     

    • Dénoncer quoi ? Et qui les croirait hors les pays non alignés ( s’il en reste) ? Et puis, la politique c’est aussi les compromissions, les négociations secrètes, etc, personne ne demeure intègre très longtemps...


    • Pour ne pas s’en prendre une deuxième


    • Mais vous n avez rien compris à la situation politique et économique effroyable du Liban
      ( Etat est en cessation de paiement depuis quelques mois donc en faillite )
      Ce pays est dirigé par une clique de gros dégueulasses , toutes confessions confondues , sans foi ni loi ; qui ne pensent qu à profiter de leur situations de rente politique et financière ’ et n a que foutre du peuple , qui peut crever ( au meme titre que votre gouvernement Français )
      Ils remplaceront leur main d oeuvre nationale par des indiens ou bengladais , si elle venait à manquer ! ( au meme titre que le gouvernement Français remplace la main d oeuvre locale en faisant venir le tiers monde chez vous )
      Péter dans la soie et s éclater dans le luxe au détriment du peuple est leur devise
      Tous ces gens là , sont impliqués dans des affaires considérables de corruption en interne et à l international
      Toutes ces raclures n ont qu une patrie ! le fric et la corruption
      Et qui vous dit que les dirigeants Libanais ne sont pas dans l album photo de famille d Epstein en train d enculer des gosses ... puisque vous incriminez israel


  • Tant que l’agresseur,où qu’il soit,quelqu’il soit,restera impuni,il en profitera,c’est évident.


  • Depuis exactement 75 ans (6 août 1945) et les deux seules bombes nucléaires ayant été jetées sur des villes suite à l’accord du président Truman presbytérien pro-sioniste, aucune zone urbaine n’avait été touchée par un engin nucléaire.
    N’est-ce pas Monsieur Netanyahou président de l’entité sioniste, malgré avoir voulu cacher cela dans de la fumée de nitrate ?
    Si ce genre d’explosion se reproduit en milieu urbain (prétendument par des terroristes), nous aurons atteint le summum de l’oppression par le système même par rapport au masque obligatoire et au confinement...


  • Rien d ’étonnant dans l ’analyse de T .Meyssan lorsqu ’on se rappelle qu ’ Israel ne recule ni ne reculera jamais devant l ’emploi d ’ aucune arme à sa disposition ni évidement devant strictement aucune transgression d ’ordre moral : la " morale" talmudique est la défense des intérêts exclusivement juifs en total mépris de l ’autre partie : Hais ton prochain autant que tu t "aimes .

     

  • Ajoutons que c’est probablement la même bombe utilisée par le criminel Khazar Nethanyaou au Yémen, 2 fois.
    J’espère que la justice israélienne va enfermer ce fou même si ce n’est que pour corruption.


  • Les médias mainstream restent largement sur la thèse de l’accident et de l’explosion de Nitrate D’amonium. Voilà peut-être le carton rouge que va de prendre le système. Si la thèse de Meyssan est vraie, le Liban même détruit et le Hezbollah ne resteront sans rien faire. Ils sont allé trop loin dans le mensonge et l’impunité.

     

  • Autant le titre ajouté par ER comporte un point d’interrogation, autant l’article de Meysan ne laisse aucune place au doute .
    Ses arguments sont malgré tout solides.
    Si il a raison , c’est terriblement grave.
    Je souhaite de tout coeur que la vérité éclate et que les responsables ne profitent pas une fois encore du "nettoyage de scene de crime" qu’on appelle l’anti-conspirationisme."

     

    • Les copains l’image de Netanyaou censé illustré l’article montre la banlieue sud et le quartier chiite de Beyrouth très reconnaissable grâce à son aéroport et tout petit port de plaisance sexy.
      Le port de Beyrouth il est à 10km de là au nord.
      Evidement les journalopes ont déjà debunké ce gag. Essayer de faire passer un aéroport pour un port c’est comme gros !


  • Bonjour,

    La grande explosion avec un champignon ( similaire à ce qu’on observe dans une explosion nucléaire ) à eu lieu exactement à 18h 08 minutes et 1 secondes.
    Pour ceux qui font de la numérologie ont peut dire que cela correspond à 1881...

    Sans être complotiste on peut remarquer que c’est bizarrement la date de la création du mouvement sioniste... enfin je me comprends...


  • Il est vrai que je ne suis pas expert en explosion, mais il n’y a qu’à voir les explosions de divers produits "conventionnel" pour s’apercevoir qu’au Liban, cela ressemble plus à une explosion de type nucléaire comme beaucoup l’ont observé.

    un grand pas a été franchis dans la folie, après l’uranium appauvri dégueulasse, voici des mini nuke balancés sur des villes civiles, ça sent pas bon tout ça ...


  • Si cette thèse, pas du tout improbable, mérite d’être évoquée, elle soulève néanmoins 2 questions.

    1) Pourquoi le Hezbollah planquait il des armes en plein milieu du port de Beyrouth (Je ne suis pas sur que ce soit un lieu bien approprié) ?
    2) Pourquoi ce même Hezbollah balaie t’il d’entrée cette hypothèse ?

     

    • C’est un mensonge.Le Hezbollah n’a jamais stocké d’armes dans le port de Beyrouth. Ni avant ni maintenant. De plus depuis la guerre des 33 jours en 2006, le port est sous protection de la FINUL( Nations-Unis) plus particulièrement l’entrée du port est surveillé par la marine Allemande qui inspecte toutes les cargaisons.

      L’article de Thierry Meysann comporte beaucoup d’erreurs sur des détails importants. Voir l’allocution télévisée de Hassan Nasrallah à la télé du 07/08/200. C’est sur le site de Al Manar où vous pouvez lire une traduction française.


  • Là j’ai du mal à suivre Meyssan sur cette démonstration... C’est pas une arme nucléaire !!! Une arme nucléaire c’est d’abord un éclair intense qui brûle les yeux et les capteurs des caméras ; fission nucléaire oblige, même pour du "mini nuc" A l’époque des essais nucléaires aériens, les films n’arrivaient pas à saisir ce flash qui brûlait les pellicules. Et il ne faut pas non plus se méprendre sur le nuage en forme de boule qui se forme au moment de la détonation par la condensation de l’humidité de l’air sous la pression de l’onde de choc. Ce phénomène est très visible sur les ailes des avions de chasse lorsqu’ils font une ressource brutale... l’onde de choc du bord d’attaque de l’aile condense l’humidité de l’air et rien d’autre... Hiroshima c’était 15 000 tonnes de TNT... Là à Beyrouth ; c’est 2750 tonnes... Ça peut pas faire l’effet d’une bombe de 250kg ! Je sais pas ce que cherche à démontrer Meyssan en balançant au débotté une info imprécise et non recoupée ? Alors bien-sûr, il n’est pas interdit de penser que ce bâtiment pouvait abriter des armes du Hezbollah... Mais celui qui savait qu’il y avait aussi 2750 tonnes de nitrate d’ammonium et des feux d’artifice à coté n’avait pas besoin d’une arme spéciale pour y mettre le feu et faire péter tout ça... (Ça faisait quand même 6 ans que la douane libanaise avait alerté le gouvernement sur la dangerosité de ce stock de nitrate). Alors une attaque israélienne aujourd’hui c’est pas prouvé ! Mon avis, c’est pas un mégot quand même ? Peut-être que les deux F16 qui sont passés au même moment étaient là justement pour ne pas tirer et qu’en cas d’accusation Israël, qui ne manqueraient pas d’arriver, il sera facile à l’entité sioniste de prouver que leurs avions n’ont pas tiré ? Couverture habille pour brouiller les pistes de ceux qui ont fait le boulot sur le terrain ? Allons savoir ? Malheureusement, Meyssan se décrédibilise un peu sur cette démonstration foireuse...

     

    • On ne peut pas faire des bombes nucléaires toutes petites. Toutes les grandes puissances ont développé la recherche dans ce sens depuis les années 80, tout le monde s’étant rendu compte les très grosses bombes (100 fois, 800 fois Hiroshima) étaient inutilisables.
      Par la structure même de la fission nucléaire, il y a une limite basse. Par contre... souvenez-vous des articles de Jean-Pierre Petit sur les mini bombes à antimatière. On produit et on stocke de l’antimatière dans un cristal dans les accélérateurs de particules, et ça permet de faire des bombes ... sans limite basse, de la taille d’une balle de golf, et qui ne polluent rien du tout.

      Après, s’il s’agit de faire péter 2750T d’engrais mal rangé à côté d’un arsenal stratégique, faut être idiot, aussi. C’est tendre le bâton...


    • @Jacques Candide.

      Vous avez vu deux explosions nucléaires sur Arte et vous voilà expert en arme atomique.

      Y a des éclairs, y a des radiation , bla bla bla.

      L’armement atomique a fait beaucoup de progrès en 75 ans. Dès 1953 (8 ans après Hiroshima) il existait des obus atomiques. Le flux électromagnétique généré par l’explosion n’est pas forcément dans le visible ou l’infrarouge, cela dépend de matériaux utilisés, de la température et de beaucoup d’autres choses.

      Nous sommes en 2020. Les labos de l’armée n’ont jamais arrêté de travailler sur les bombes de 4eme génération : fusion sans fission...

      Pour l’instant, Meyssan à une crédibilité beaucoup plus grande que la votre qui est celle d’un warrior internet.


    • Quand une bombe atomique explose elle génère forcément plusieurs blast qui vont à un rayon plus ou moins élevé en fonction de la taille de l’explosion, vous avez :
      1- le radiative blast ou flux neutrons qu’on peut réduire ou maximiser en fonction des matériaux et de l’architecture de la bombe. Ces neutrons finissent forcément par être absorbé par des éléments de structure dans l’environnement et ça toutes les chances de rendre les atomes concernés radioactif un bon moment et donc détectable au conteur geiger. Les neutrons grillent ou parasitent aussi les appareils électroniques
      2- le termal blast ou puissance thermique qui brule fort tout ce qu’il y a autour parce que la température d’une explosion atomique ça monte quand même à quelques millions de degrés. Une explosion atomique aurait fait fondre au moins partiellement le béton des silos (d’où le terme vitrifier).
      3- le air blast ou onde de choc qui pète tout ce qui n’a pas bruler dans un rayon encore plus large.
      4- rien ne perd rien se crée tout se transforme : la fission d’un atome radioactif fissible coupe l’atome en 2, génère de l’énergie, des neutrons de fuite, et deux nouveaux éléments qui sont généralement bien plus radioactifs que le premier.


  • Que des suppositions. Il n’y a aucun fondement ni du côté de Mr Meyssan ni du côté des médias. On croit ce que l’on veut bien croire selon la version qui nous intéresse. Ils n’apportent aucune preuve même légère. Une image ne constitue rien.


  • Comme toujours la cause de l’explosion était connue en m^me temps que l’information.
    Merci à monsieur Meyssan pour son travail qui lui a déjà valu de passer près de la mort.
    Il nous confirme ce que beaucoup d’entre nous avaient déjà compris.
    Que Dieu le protège.


  • Nous savons désormais comment la structure d’acier centrale des Twin Towers a été détruite.

    Je fais le pari suivant : A l’endroit et au moment où cette bombe a explosé, le vent était nul ou il n’était pas dirigé vers Israël.


  • Merci à tous, excellent travail !!!


  • C est intéressant l explication Est / Ouest avec le silo. Le travail de démolition continue dans la région. Si Macron s est précipité la bas ce n’ est pas a cause de l histoire mais parce qu on lui a donné une mission

     

  • Juste une precision toutes les explosions suffisamment puissante sont capable de dégager un nuage en forme de champignon contrairement a la croyance populaire nul besoin de fission


  • L’hôtel de ville de Tel-Aviv est illuminé aux couleurs du Liban. Dès que j’ai vu ça au JT, je me suis immédiatement dit que ça sonnait faux.


  • Et on attend avec impatience les commentaires mis à jour de ceux qui, ici, se prenaient pour des experts en explosions. Un petit conseil, toujours attendre un peu avant de commenter et de dire n’importe quoi. Dans certaines situations, il faut attendre que ça se refroidisse au lieu de commenter à chaud. Oui, israel est bien capable de ce genre de saloperie. Petit clin d’oeil en passant à Aldo "Stérile" (l’homme qui fait des vidéos dans sa bagnole) et qui ne s’est pas gêné pour critiquer le patron pendant qu’il était en garde à vue (admirez le fair play !!!!) en disant qu’il était obsédé par israel. Alors Aldo, un petit commentaire sur le gentil israel ?

     

    • Si on attend c’est plus du jeu !

      Ceci est un forum, pas l’académie des sciences. Les messages du forum sont juste des avis.

      Les différents avis vous permettent de ne pas oublier une hypothèse possible. Le forum ne permet certainement pas de connaître la vérité.

      Par exemple toutes les vidéos qui circulent sont contrôlées. Pourtant sur le port il devait y avoir des caméras de surveillance.

      Tout le monde a un mobile à Beyrouth, pourtant très peu de vidéos sont diffusées. Youtentube veille à ne pas diffuser les vidéos les plus intéressantes.


    • « Par exemple toutes les vidéos qui circulent sont contrôlées. Pourtant sur le port il devait y avoir des caméras de surveillance. »
      Des images ont circulé dont certaines ont disparu. J’au vu relayée sur le Twitter de Jovanovic une vidéo où l’on voit distinctement un missile atteindre la zone en feu, missile qui déclenche évidemment l’explosion. Faudrait remonter le fil très (trop) fourni et beaucoup trop foutraque pour voir si la courte vidéo s’y trouve toujours.
      @VIVACHAVEZ, vous avez raison. Je n’ai regardé qu’un court extrait de la vidéo de cet Aldo car j’en ai comme vous marre de ce genre de types et des coups sous la ceinture. Je ne peux m’empêcher de voir une bonne dose de lâcheté derrière tout ça. En même temps, il affiche clairement la couleur, sur son profil Twitter est précisé « pro-Israël », ce qui met notre courageux à l’abri des ennuis ! Quand c’est comme ça les mecs feraient mieux de la mettre un minimum en veilleuse.


  • Lu quelque part :
    "Selon les experts militaires, en 2005, seule l’Allemagne était parvenue à maîtriser cette nouvelle technologie. C’est donc Berlin qui aurait fourni et programmé l’arme du crime. »
    Le savoir-faire allemand au service de crimes présents et futurs ?
    Tous ces incendies récents en France.


  • Après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’état sioniste, le Golan, l’annexion de la Cisjordanie, l’arrestation d’Epstein, de Weinstein, de Ghislaine Maxwell, de la chloroquine, de Georges Floyd etc...l’état profond a eu raison de bibi le fou d’attaquer le Liban. Maintenant avec le dossier Crossfire Hurricane, que vont-ils encore nous sortir pour arrêter Hurricane TRUMP ?!


  • Pourquoi Le Drian est allé au Liban fin juillet rencontrer les différentes parties ? Pour parler de quoi ? Négocier quoi ? Les prévenir de quoi ? ...
    (Pour affaiblir le Hezbollah ?)
    On va vous aider si ... !?


  • Le président libanais Michel Aoun vient de déclarer que les explosions pouvaient provenir d’une attaque extérieure par un missile ou une bombe.
    Ça va chauffer !


  • Si c’est un missile comme le prétend Meyssan, on devrait le voir sur les vidéos. Or ce que nous voyons c’est soit des oiseux, soit des faux missiles rajoutés par des malins. Il ne suffit pas de dire "c’est un missile !" pour faire apparaître la preuve. Elle est où la preuve ?

     

    • Question tout à fait légitime.
      Cela dit, un missile est-il visible à l’oeil nu et/ou sur une vidéo ?
      Si le champ de vision du film fait 100m, la cible au centre, donc il y a moins de 50m entre la cible et le bord d’image.
      Si le missile vole à Mach 1, il fait 300 m/s soit 1/6 de sec. pour faire 50m. La caméra filmant à 25 images/sec filmera l’objet sur 4 images. Mais s’il vole au-dessus de Mach 4, il peut passer sans qu’une seule image ne le capture. Les missiles hypersoniques peuvent voler à plus de Mach 10. Donc encore plus durs à capturer ne serait-ce que sur une image.
      Juste une hypothèse, je n’ai aucune expertise en missiles.


  • Que Meyssan se rassure, Netanyahou ne cherchera jamais à se disculper de ce crime ... il ne l’avouera pas, mais le laissera croire ... comme pour dire : voyez, on fait ce qu’on veut, quand on veut et où on veut. Cela a tjrs été comme ça. Ainsi, leur message est à peu près : nous sommes forts et vous êtes cons.

    Tant qu’il n’y aura pas une puissance armée contre les responsables de ces malfaisances criminelles ... ça durera. Je sais que pour certaines puissances ce n’est pas évident, ne voulant pas être les déclencheurs de la 3ème et dernière guerre mondiale ... mais au moins, que les autres, réfléchissent un tantinet.


  • N’y a-t-il pas une section "physique-chimie" chez ER ? Je ne suis expert en rien mais je sais ce qu’est un nuage de Wilson : à l’arrière de l’onde de choc existe une dépression qui abaisse la température de l’air laquelle, s’il y a assez d’humidité et que l’on est sous le point de rosée, entraîne la condensation dudit air — c’est un nuage instantané. Mais ça ne dure que quelques secondes. Un champignon nucléaire, c’est de la matière (terre et tout ce que l’on veut) qui est aspirée par la dépression créée par l’immense boule de feu (et non par l’onde de choc) qui s’élève comme une bulle. Pour le reste, je ne sais pas. Donc ne confondons pas : la boule blanchâtre est un nuage de condensation et pas de la fumée. En revanche, la forme de la fumée dégagée par les brasiers peut avoir des explications particulières qu’il convient de prendre en compte.

     

    • Tout à fait d’accord avec vous. Ce qui est troublant ce sont les trois flaches apparaissant dans la fumée de la première explosion mineure qu’on distingue nettement à intervalle de 2 s en trois endroits différents, le dernier apparemment déclencheur de la deuxième énorme explosion. La première explosion et l’incendie qui en résulte permettant d’augmenter la température du stocke d’NA suivi par trois déclencheurs dont un seul fonctionne ?


  • On peut penser ce qu on veut de meyssan mais lieu au moins il est à Damas et pas à Paris au chaud
    Donc je pense qu il est au courant de tous les dessous de carte de la région
    Donc effectivement l explosion ressemble plus à une attaque qu’un accident non seulement vu l ampleur de la deflagration mais surtout de l onde de choc qui a causée la majorité des dégâts
    Pour ma part y’a pas à aller chercher bien loin pour connaître les responsables : l axe us-sioniste
    Plusieurs indices le laissent penser : survols fréquents d avions et de drones sionistes au dessus du Liban , survol d avions us poseidon pour récupérer des renseignements de la zone, pression maximale contre le hezbollah et le Liban (pression financière ), visite du chef d état major us il y a qqes jours en ish-rael, visite de le drian la semaine dernière pour mettre la pression au gouvernement libanais....
    De plus l armée sioniste a deja testé ce type d arme en Syrie (missile delilah)


  • Lâchez les chiens sur les plateaux télés (Zemmours et autres spécialistes qui diront en substance que c’est bien fait pour les libanais ).


  • Rien à voir avec un champignon nucléaire ni même un nuage de fumée.

    Il s’agit d’un champignon de vapeur d’eau qui s’évapore immédiatement comme on le voit et qui a totalement mouillé les zones sinistrées, comme on le voit sur les images vidéos.

    C’est lié au fait que l’explosion a eu lieu sur le port donc quasiment sur l’eau.


  • Quand Bibi est faché il le fait savoir indirectement.


  • Improbable.
    Car Macron ne se serait jamais déplacé en zone Radioactive.
    Toute arme nucléaire a des retombées radioactives grave.
    Je penche pour l’accident ou le sabotage pur et simple sur le nitrate d’amonium.

     

    • Une explication pourrait être la THERMITE déjà utilisé dans divers attentats , seul des échantillons relevés sur place le confirmerai .
      A suivre


    • Logique en effet.

      Sinon, admettons que je veuille emmerder les libanais, si je sais qu’il y a des tonnes de produits chimiques qui n’attendent qu’un petit coup de main pour exploser - d’où le rôle du renseignement - à la AZF^10, alors c’est là que je taperais sans avoir à sortir une arme démesurément puissante. Juste de quoi initier l’explosion. Ca coute moins cher (qu’une arme nucléaire) et en plus, ça fait passer le stockage de produit chimique en première ligne des coupables et aide à masquer le "petit coup de main", qu’il soit missile, bombe ou autre sabotage de tout poil. Cool. Non, pas cool, désolé pour les libanais, mais c’est pour faire comprendre le raisonnement du responsable potentiel au cas où, sait-on jamais, il s’agirait d’un acte volontaire.

      Après, ceux qui ont les moyens de se payer des armes high tech et surpuissantes pour les tester sur le dos du libanais moyen qui ne demande qu’a ce qu’on lui foute la paix, eh bien soit, mais c’est pas très économique.


  • Il me semble que les emplacements désignés par Netanyahou ne sont pas les mêmes que ceux "bombarbés" le 4 août dernier. Netanyahou pointe l’aéroport et ses environs alors que ce qui a explosé est complètement ailleur. Quelqu’un peut méclairer ou je suis dans le tord ?

     

  • Ce n’est pas crédible . Le jour même j’ai vu une vidéo où on voit l’immeuble brûler avant l’explosion . Il n’y a pas de missile . Peut être un sabotage mais pas de missile .


  • Je ne crois pas à l’explosion nucléaire, rien ne le laisse à penser. Le nuage n’est pas spécifique aux explosions nucléaire, pas d’onde électromagnétique, pas de flash, pas de radiation à ce jour.
    Si missile rien ne le prouve et le montre sur les vidéos.

    Je penche sur 2 hypothèses.
    1. L’accident. Pourquoi ? Vu l’état du pays, la corruption, la crise et le fait que cela fait 6 ans que 2750 tonnes de nitrate sont stocké, la sécurité du port devait être de 0. Si corruption au plus haut niveau de l’état, j’imagine que l’administration portuaire est elle aussi bien bien corrompu.
    Chose logique, là une petite connaissance de l’administration des ports en général et des douanes et toujours utile.

    2. Possible qu’un état ou entité terroriste est eu vent de ce stock et y voit l’occasion de finir le Liban. 2750 tonnes de nitrate à disposition sans aucune sécurité, l’aubaine ! Du coup pour tout faire péter pas besoin de missile ou de bombe nuke. Tu fais cramer l’usine de feux d’artifice à côté, et au vu de la sécurité...
    Si opération de sabotage c’est une réussite pour le saboteur en terme de coût opération-résultat !


  • La vidéo qui accompagnée l’article a été striké ??


  • Vidéo retrouvée, explosion Syrie 2019
    https://youtu.be/DOjbgTTrSNg

     

  • Il n’y a pas besoin d’arme mystérieuse pour faire exploser le nitrate d’ammonium, surtout pas une arme nucléaire qui laisserait de la radioactivité. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...


  • La comparaison avec l’explosion expérimentale effectuée en Syrie est saisissante et il s’agit probablement du même type d’arme : une onde de choc hyper-rapide et localisée, qui provoque une propagation de condensation par compression lorsque les conditions thermodynamiques de type adiabatique sont présentes (d’où le dôme en forme de brouillard dans les deux cas). Thierry Meyssan a probablement raison sur ce point, et il est le premier à l’avoir signalé.

    Par contre je pense que cette arme est conventionnelle, et non de type nucléaire. Il s’agit d’une arme qui génère un effet de compression massif sans doute par voie chimique, et en ce sens Meyssan a raison, c’est une arme nouvelle. En fait on dirait une MOAB "miniaturisée".


  • AZF Toulouse : aucune expliquation scientifique de comment on fait exploser un stock de nitrate d’amonium seul. Rien de probant chez les "experts" convoqué pour le procès.

    Donc nitrate d’amonium = explosif = desinfo.

    Il faut bien donc autre chose pour faire peter du nitrate d’amonium.
    De la à penser, que ce stock de nitrate a servir a couvrir l’emploi du arme nouvelle, c’est pas impossible du tout.
    Bombe à antimatière pourquoi pas : pas de retombé radioactive ni de flash electro magnetique typique d’une arme nucléaire.
    Voir la video proche de l’explosion ou un vois la sphère d’explosion rouge/orange qui est nettement au dessus du niveau du sol.

     

  • Alors, je ne suis pas encore artificier, mais ce n’est pas un champignon mais une onde de choc/souffle/blast.
    Cette dernière est mieux visible quand l’air est chargé en poussière ou en humidité (regardez quelques explosions dans la jungle au Vietnam, vous verrez).
    Et l’onde de choc, c’est commun à toutes bombes à effet de souffle, donc 90% des bombes conventionnelles...


Commentaires suivants