Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Comment l’État a sauvé (provisoirement) les finances du football professionnel français ?

« Comment l’État a sauvé (provisoirement) les finances du football professionnel français ? » : une vidéo de Romain Molina.

 

La présentation de la vidéo :

Pendant que les dirigeants de L1 et L2 évoquent un manque à gagner se chiffrant en centaines de millions, l’impact comptable de la crise sanitaire a en réalité été positif selon le patron de la DNCG...

Grâce aux aides de l’État, le football professionnel français a pu traverser cette mauvaise passe presque sans encombre et sans rien changer à son modèle économique pourtant défaillant...

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si j’ai bien compris à coups de milliards au profit de fond d’investissements privés (prêteurs à gros intérêts) tout en détruisant l’économie nationale, le contribuable français renfloue les banques privées, et paye le chômage partiel lié au confinement du covid, les aides aux grandes entreprises, les subventions à certains grands médias, les édifices nationaux brulés, des millions de vaccins non utilisés (H1N1), en partie la reconstruction de Beyrouth, et même le football professionnel français, etc, etc, etc


  • Si le sport professionnel n’existait pas avec des salaires pire que des ministres , ce qui ne serait pas plus mal, il n’y aurait pas besoin de taper dans les caisses de l’État pour que ces messieurs puissent rouler en porche ou en Ferrari .Parce que personnellement j’en ai rien à foutre .Et pour les autres sports, que font-ils , ils regardent .
    Vive le sport amateur !

     

  • Je n’ai pas la télé et je dois payer quand même la redevance de m....
    Je ne regarde donc pas les matchs truqués du foot ou l’on fait jouer des millionnaires comme des otaries autour d’un ballon
    Mais je dois encore payer pour eux avec mes impôts
    Je n’ai pas voté pour les voleurs du gouvernement mais je dois payer leur salaire et pour leurs erreurs
    A la fin du mois je n’ai plus rien pour payer les choses nécessaires
    Le seul moyen est soit de renverser ces escrocs soit de quitter la France

     

  • Il découvre l’eau chaude...
    Quiconque s’intéressant sérieusement au football, le sait...
    Rien d’étonnant ni de choquant.

     

  • Tout va bien on a sauver les jeux ..pour le pain on verra plus tard.

     

  • "c’est tres cavalier,c’est tres risqué"

    ben non, y a toujours l’etat,les impots futurs pour rattraper le coup...
    ca s’appelle l’alea moral, les mecs savent que n’importe quelle connerie qu’ils fassent, l’etat et les impots,taxes futures seront la pour les sauver. Alors ils chargent la barque puisqu’il y a des cons pour bosser plus derriere pour rattraper le coup...

    cela ne s’arretera que dans le mur...


  • Le sport pro n’est "rentable" nulle part dans le monde.Comme l’ensemble des activités capitalistes qu’il faudrait nécessairement repenser. Malheureusement les classes moyennes fournissant chercheurs et penseurs ne sont pas consultées. Et ne l’ont jamais été.
    En Fronce, quand un club crève, la ville ou département/région/état cherche un repreneur ou achète le centre de formation...Par exemple.


  • Il est très bon ce garçon, il comprend les concepts et les rapports de force !!


  • #2520746

    Ce qui en reste, c’est que le football est une merde de sport : sport pour les cons, 80%des mecs et meme maintenant depuis la coupe de mon fion 98 : les nanas sont rentré dans la danse de ce sport de connard :
    j’ai aimé le foot dans les années 70S lorsque qu’il y avait des grands : bekenbauer, cruif, maier et l’équipe de saint -étienne sans parler bien sur du bresil : mais depuis 40 ans, c’est devenu de la merde : et maintenant c’est un sport pour racailles et dictature des banlieues.

     

    • @ The Clash,
      absolument, sans oublier de dire qu’ils ont changé plusieures règles du foot, comme celle du hors-jeu que les chances pour la France n’arrivaient pas à comprendre.


    • Commentaire absurde comme tout ce qui est excessif. Là c’est la litanie sur « le foot c’était mieux avant », comme par hasard quand on l’appréciait. Aujourd’hui il y a pléthore de très grands joueurs et d’excellentes équipes et la ligue des champions c’est du très haut niveau. La campagne de l’année dernière (surtout les quarts et les demi-finales) était d’un niveau exceptionnel du moins pour les amateurs. On peut apprécier cela et ne pas tenir compte du reste voire s’en contrefiche.


    • À ce commentaire rempli de finesse, on pourrait rétorquer, taquin, que The Clash est une merde de groupe. Une version diluée, gauchiste et donc marchande du Punk.
      Avec leur militantisme à deux balles, ils ont bien pourri la jeunesse anglaise de messages anti-fa, anti-racistes, anti-police, promus par CBS chez qui ils ont couru signer. Les conseils de grand-mère Jones ?

      Vous voyez, c’est facile.


  • Quand les historiens du futur constateront que durant notre époque il était normal de mieux rémunérer une personne a qui l’on confie un ballon qu’à celle à qui nous confions nos enfants, ils risquent de bien se marrer.


  • Tant qu’ il y a des gogos pour payer une place au stade pour 80 balles ou s acheter un maillot pour 100 balles au moins ces pauvres footballeurs continueront à rouler en ferrari

     

    • Justement, c’est ça le truc. Comme dit Romain sur la vidéo, la billetterie et le merchandising ne valent que très peu dans les finances des clubs de foot. Ils font leur fric sur la vente de joueurs. Comme les pantalon a une jambe : on vend / on achète / on vend... Du coup ce soir on a du foot dans des stades vides. Plus rien à f**** des pauvres con*** de supporters, ils peuvent rester chez eux.


  • je rêve de l’effondrement du football professionnel. l’impact du foofoot dans la société est désastreux.

     

    • Tout à fait d’accord, peut être davantage encore le football que l’ensemble des sports business ou l’argent qui coule à flot, la corruption, l’esprit de compétition ne sont qu’un des dénominateurs communs. Le gouverne ment se préoccupe non seulement de millionnaires voire de milliardaires, mais aussi de maintenir une activité de fric et de divertissement qui permet de faire diversion en se concentrant sur le futile et oublier l’essentiel.


  • Le football français depuis 30 ans, ne peut rivaliser avec les autres championnats européens, uniquement par le taux d’imposition plus élevé ( les meilleurs joueurs et leurs conseillers scrutent les conditions favorables ! ..), ..comme pour les entreprises ! !...

     

    • C’est vrai pour le fait de ne pas pouvoir rivaliser avec les autres championnats. Malgré la parenthèse Marseillaise du début 90’s avec du talents et des gros sous.

      Actuellement je les classerais comme ceci en terme de compétitivités :
      Liga
      Premier League
      Serie A
      Bundensliga
      Ligue 1

      Cela dit la France et les Clubs Français ont parmi les meilleurs (voir les meilleurs) centres de formations au Monde (Avec les Allemands et Brésiliens). Et les 4 Championnats au dessus de la Ligue 1 n’hésitent pas à piller les jeunes talents Français. Les Clubs Allemands notamment, Bayern, Dortmund pour ne citer qu’eux. Ca permet d’un côté aux joueurs Français d’obtenir un niveau de compétitivité et de professionnalisme très jeunes. Le cas de Varane, Benzema ou Griezmann partis tôt en Liga.

      Les Clubs Français font généralement un business de plus value sur la revente de jeunes talents. Ce que fait excellemment bien le LOSC depuis quelques années. L’Olympique Lyonnais également (ayant parmi les meilleurs centres de formations au monde). Contrairement aux grands clubs Européens qui finalement font très peu de reventes et achètent les talents parce qu’ils ont les moyens de Saoudien ou Quatari. C’est bien pour ça que le PSG revend en masse ses jeunes du Centre de Formation. Ils ont dorénavant les moyens d’acheter gros et lourds (Le transfert de Cristiano Ronaldo de la Juventus vers le PSG loupé à cause du COVID).


  • Economie du football :
    De riches industriels qui refusent d’augmenter leurs ouvriers d’un euro investiraient des millions à perte par amour du sport et des enfants des ouvriers. C’est absurde.
    Tout est faux dans l’économie du football professionnel surtout les sommes sur les transferts, sauf peut-être le salaire des joueurs.
    Les riches propriétaires de club sont là pour : blanchir de l’argent, redorer leur image d’industriel boursier esclavagiste, faire devenir fou les peuples par les sommes annoncées et bien sûr donner des jeux à la plèbe.
    Vous me direz : "maintenant ce ne sont plus des industriels mais des fonds de pension." ça ne change pas grand chose. L’essentiel est là : la version officielle ne tient pas la route. les riches ne veulent pas perdre d’argent, ils ne veulent pas donner un euro de plus à leurs employés. Par contre, ils peuvent s’arranger pour faire tourner en rond les gens avec des histoires de millions d’euros sur les transferts. Bidule vend à truc machin pour 60 millions...Le cours du marché est réglé par eux...Les riches se connaissent, se rencontrent et établissent des stratégies pour rester riches ou le devenir plus. Pour leurs supérieurs, l’argent n’est pas un objectif mais un moyen de soumettre les peuples à leurs désirs.

    Sur le niveau de jeu du foot : on a vu avec la France à Knysna en 2010 et avec le Brésil en 2014, qu’on peut casser la formation et régler comme un curseur, le niveau de football d’un pays ou d’un club.
    Pour les stars,idem : fabrication pure et dure de leur niveau de jeu. Lionel Messi est un bon joueur mais il a été surcôté (preuve avec son équipe nationale l’Argentine) par la propagande médiatique. Tout joueur de foot sait au fond de lui-même qu’il aurait du être scharklé comme Zidane mais ce ne fut jamais le cas, pour le petit choucou de l’oligarchie. Le pire est que Messi avait le talent pour faire du vrai bon foot...

     

Commentaires suivants