Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Droit de réponse au Point qui accuse Alain Soral de faire un salut nazi

Damien Viguier
Avocat

 

FERNEY-VOLTAIRE, 4 SEPTEMBRE 2019

 

Monsieur Sébastien Le Fol
Directeur de la publication du Point.fr
1 boulevard Victor
75015 Paris

 

Objet : droit de réponse

 

Monsieur,

Je m’adresse à vous en tant que conseil d’Alain SORAL (Monsieur Alain BONNET, dit Alain SORAL, né le 2 octobre 1958 à Aix-Les-Bains 73, de nationalité française et suisse, écrivain, demeurant à Ternant, lieudit Les Chapuis, 58250).

Le 2 septembre dernier sur votre site internet lepoint.fr vous publiez un article librement accessible signé Saïd Mahrane et intitulé Enquête : Marc-Édouard Nabe, l’ami de Moix devenu "balance".

On peut lire, au début du 4ème alinéa de cet article :

Il (Marc-Édouard Nabe) se répand dans Paris, évoque l’existence d’une photo qui représente Soral, Moix et lui, sur laquelle Soral fait un salut nazi, souvenir d’une soirée parisienne [parenthèses sont de nous].

Voici le problème : sur cette fameuse photo prise lors d’un cocktail à la fondation Dubuffet le 25 novembre 2004, Soral ne fait pas le salut nazi. Pour plaisanter il fait mine d’être horrifié par les deux personnes situées à sa gauche (Nabe et Moix) et de la main signifie qu’il les repousse.

 

 

Il n’est pas impossible que Nabe ait répandu le bruit qu’il s’agissait en effet d’un salut nazi (« esquissé », et « pour rigoler »), mais le fait de colporter le mensonge d’un tiers n’absout pas le colporteur, ou alors il faut dire qu’il s’agit d’un mensonge.

Vos lecteurs auraient facilement pu juger sur pièce, au vu de la fameuse photographie. Et c’est ici que le procédé de Saïd Mahrane, votre journaliste, est particulièrement malhonnête : il ne la produit pas. Il est déjà trop facile de faire dire à une image ce qu’elle ne dit pas, mais c’est encore plus facile lorsque l’image est absente.

Par conséquent, sauf à ce que vous supprimiez purement et simplement le syntagme « sur laquelle Soral fait un salut nazi », nous sollicitons une rectification qui pourrait consister à conjuguer au conditionnel le verbe « faire », et mieux à le remplacer par le verbe « esquisser », et à joindre la photographie en cause.

À défaut vous pouvez publier la réponse dont la teneur suit :

Sur la photo évoquée Soral ne fait pas le salut nazi. Il fait mine d’être horrifié par les deux personnes situées à sa gauche (Nabe et Moix) et de la main signifie qu’il les repousse.

La publication de cette réponse devra, conformément à l’article 1er alinéa 2 du décret du 24 octobre 2007, être mise à disposition du public dans des conditions similaires à celles du message en cause et présentée comme résultant de l’exercice d’un droit de réponse, l’espace commentaire ne suffisant pas.

Vous pouvez adresser la présente à votre conseil habituel.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma respectueuse considération.

Damien Viguier

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents