Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Emmanuel Todd donne raison à la ligne "gauche du travail, droite des valeurs"

Nous ne savons pas si l’historien, démographe et anthropologue spécialiste des modèles familiaux Emmanuel Todd s’inspire d’E&R mais nous pouvons faire le constat suivant : en produisant un travail sérieux et honnête sur la question des Luttes de classes en France au XXIe siècle (son nouveau livre) et en revendiquant clairement l’influence de Karl Marx, Todd délivre un message plus subversif que la plupart des commentateurs autorisés du système politico-médiatique. L’animateur de France Culture Guillaume Erner (ancien vendeur de prêt-à-porter féminin du Sentier et spécialiste universitaire de l’antisémitisme) fera d’ailleurs tout son possible pour lui couper la parole. Nous vous proposons ici, chers lecteurs, de passer au crible (à l’aune de la grille de lecture E&R) l’intervention de celui qui se définit lui-même comme un « vaincu de l’histoire ».

 

La paupérisation de la France

« Il y a un appauvrissement homogène de la société qui détache les 99 % des 1 %. »

La thèse principale du nouveau livre de Todd est la « paupérisation ». A contrario de la plupart des sociologues et autres économistes, le statisticien Todd démontre que l’inégalité n’est pas le problème fondamental de la société française : c’est la baisse du niveau de vie qui est au centre de tout ! Et l’auteur le dit droit dans ses bottes : c’est l’euro qui a détruit l’économie française de la même manière que l’Union européenne a détruit la démocratie représentative.

Attestant de la prolétarisation des classes moyennes, Todd confirme la dictature oligarchique d’une élite ultra-minoritaire. Les 1 % de « l’aristocratie stato-financière » sont bien décrits comme des parasites et des faux libéraux, des technocrates économiquement impuissants qui se vengent sur le peuple par « sadisme politique ». Pour lui, nous sommes dans « une société qui s’appauvrit, dans laquelle le système des partis a explosé, avec une haute bureaucratie qui ne comprend pas ce qui se passe et où la police mutile la population ».

Dans ce contexte, le « vaincu de l’histoire » (par l’euro et la paupérisation) Todd ne peut que s’enthousiasmer pour la révolte des Gilets jaunes qu’il espère voir s’amplifier par la contestation des classes intermédiaires de la réforme des retraites. Une autre manière de formuler la nécessité de l’alliance de la gauche du travail et de la droite des valeurs (donc de la bourgeoisie entrepreneuriale nationale et du peuple du travail) pour sauver la France.

 

L’impasse Marine

« Je spécule une collaboration future dans les violences faites à la société : le macrono-lepénisme. »

La mutation du libéralisme libertaire en libéralisme sécuritaire par son alliance avec le national-sionisme est finement pressentie par l’analyste Todd. Il nous le dit bien : politiquement et économiquement impuissant, le gouvernement ne peut que parler d’identité (islam et antisémitisme) et gérer la baisse du niveau de vie. « La société est paralysée, atomisée, avec un État fou et plein de ressentiments qui veut mettre au pas la société comme le parti national-socialiste ».

En s’engouffrant dans la brèche identitaire nationale-sioniste (et en reniant la ligne E&R), le Rassemblement national s’est tiré une balle dans le pied : Marine et sa ligne raciale (par lâcheté, calcul et incapacité à comprendre la question sociale) se coupe des Gilets jaunes et se condamne à être éternellement perdante électoralement.

Mais la nécessaire dérive autoritaire du pouvoir libéral ouvre des perspectives au RN : pourquoi pas, en période de crise, une cohabitation avec le pouvoir macronien ? Auxiliaire de police oligarchique prêt à « mettre au pas » le peuple réfractaire (puisque, comme le dit Goldnadel, les Gilets jaunes ne sont que des « islamo-gauchistes avec un chouïa d’extrême droite antisémite »), voilà qui sortirait Marine de l’impasse.

 

L’immigrationnisme

« Un peuple a le droit de contrôler ses frontières et c’est une idée consubstantielle à la démocratie. »

Emmanuel Todd le dit à plusieurs reprises : « Une démocratie, c’est un peuple sur un territoire ». S’il ne se présente pas lui-même comme un anti-immigrationniste absolu, il fait bien remarquer que les immigrationnistes radicaux sont par la force des choses des antidémocrates radicaux...

Un autre point est soulevé par le démographe en rapport avec cette question : le blocage de la mobilité économique et sociale. « Pour assimiler des immigrés, il faut avoir une société dynamique. Dans la zone euro et en suivant les règles commerciales de l’UE, la France est figée ».

Souveraineté et dynamisme économique : tout ce qui manque à la France pour gérer sereinement la question migratoire et sortir des obsessions sur l’islam.

 

L’antisémitisme c’est bidon

« Défendre les juifs, dont personne ne parle, c’est mettre la question juive au centre du débat. »

Grosse surprise pour l’animateur de France Culture lorsqu’Emmanuel Todd, petit-fils d’un rabbin de Bordeaux (mais aussi du journaliste, philosophe et romancier Paul Nizan), déclare à son micro que l’antisémitisme est un « problème qui n’existe pas ».

On discerne même un « Il n’y a pas d’augmentation » (des agressions antisémites) que l’intervieweur s’empresse d’évacuer.

Quant à son concept d’« antisémitisme 2.0 », n’importe qui peut déduire la virtualité de la problématique...

Todd ferait-il partie de ceux qui ont compris que la manipulation de l’antisémitisme était dangereuse pour la communauté juive ?

 

L’écologisme c’est bidon

« Il y a une augmentation incessante du taux de crétins diplômés dans le haut de la structure sociale. »

Là encore, la sentence est fulgurante : le véritable problème, c’est la baisse du niveau de vie. L’écologisme des classes éduquées est une « fausse conscience en train de se désintégrer dans l’absurde ». Pendant ce temps, les classes « inférieures », elles, se réarment intellectuellement...

 

Trump

« Pour les conformistes, lutter contre le populisme devient une raison d’être parce qu’ils sont vides. »

Pas de diabolisation de Trump pour Emmanuel Todd, au contraire : l’actuel président des États-Unis est aussi légitime que ses mesures protectionnistes.

C’est plutôt la faillite de l’establishment que l’invité de France Culture pointe. Les démocrates n’ont aucun programme, aucune idée, tout se résume pour eux à la lutte contre le populisme... Évidemment, l’impeachment n’aura pas lieu, les opposants au président américain se servent de cette procédure désespérée pour masquer leur inanité. De quoi méduser les auditeurs habituellement bercés aux revendications « progressistes ».

 

***

Les limites

Nous aurions aimé que l’historien et anthropologue en voie de marxisation en dise plus sur tous ces sujets, qu’il cible plus précisément les instigateurs de la situation catastrophique qu’il décrit et qu’il assume son positionnement... Mais pour cela, il y a Alain Soral et E&R ! Et en attendant que Todd franchisse le rubicon, nous saluons l’effort.

Prospective : Emmanuel Todd a tout à fait le profil pour jouer le rôle de maître à penser d’un leader populiste dans les prochaines années. Le calculateur aux petits pieds Mélenchon assumera-t-il enfin sa tentation doriotiste face à l’histoire ? Rien n’est moins sûr...

 

La vidéo :

 

En complément : Frédéric Taddeï reçoit Emmanuel Todd sur RT France

 

« Gauche du travail, droite des valeurs » avec le dernier SAPTR !

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai une très grande admiration et un profond respect pour Todd qui est un des derniers grands intellectuels français dans le sens bien compris du terme. En France il ne reste plus grand monde à son niveau. Et je ne dis pas cela parce que certaines de ses analyses vont dans notre sens mais juste pour la qualité de son travail sur les modèles familiaux. Un vrai bosseur produisant du concept.

     

    • Emmanuel Todd un grand intellectuel français ? Dans cette interview il glorifie la politique migratoire de Merkel et reproche à la France de n’être pas assez "ouverte" aux réfugiés et aux immigrés .

      https://www.les-crises.fr/emmanuel-...

      Apres avoir lu cet entretien, on réalise à quel point les "intellectuels francais" font preuve d’une immense trahison.


    • LOL...presque rien à ajouter @identitte effacée..

      La façon dont vous caricaturez Emmanuel Todd a le grand mérite d’illustrer parfaitement tout ce qu’il dénonce...

      J’ajouterais qu’au-delà de la création de concept la particularité des intellectuels français était face aux questions complexes d’appeler à avoir des réponses nuancées. Tout le contraire de la caricature.... utilisée par les propagandistes amateurs ou par professions.


  • Non merci... on a un Goy qui nous l’explique Très bien depuis des années. Pas besoin d’être confirmé par des menteurs.

    Merci Monsieur Soral, Jesus des temps modernes

     

    • Tu as raison, mais on est bien obligé de voir ce qu’il se dit !
      Si Todd faisait du Soral, il ne serait plus invité nulle part, perdrait son public, ne ferait plus de ventes et finirait en SDF !
      C’est là qu’on comprend toute la pertinence du plan économique d’E&R : on ne peut pas combattre l’ennemi qui vous soumet par l’argent (amendes, censures etc), si vous dépendez de lui économiquement !
      D’où l’utilité de faire un don.


  • J’ai vu avant-hier l’émission de Taddeï avec Todd et hier celle avec Mélenchon... Je pense humblement qu’un certains salut de la France pourrait passer par ces deux là. C’est une possibilité pas dénuée de sens. J’invite tout patriotes a voir ces deux émissions disponible sur RT.

    Et je suis d’autant plus heureux d’apprendre qu’E&R en arrive à la même conclusion.

     

    • Vous pensez vraiment que notre salut passera par un vote rouge ? Melenchon , celui qui ne supporte pas la "vue des blonds aux yeux bleus" selon ses propres mots ? La France est en train de pourrir dans son jus gauchiasse depuis des décennies. Je n’ose imaginer le cataclysme si ce bolchévique verdi de moisissures trotskiste passe, je vous garantis qu’on ne laissera pas faire, et on est nombreux. On descendra avec nos fourches pour lutter contre la faucille et le marteau !


    • « Le calculateur aux petits pieds Mélenchon assumera-t-il enfin sa tentation doriotiste face à l’histoire ? Rien n’est moins sûr... »


    • Melenchon, Ce vieux camelot nourri d’argent public. Ce Rouge immigrationniste qui hait la France. Vous êtes malade ? Que faites vous sur ER ?


    • Todd a fait un effort.
      Hum, Mélenchon est une girouette de la FM (plusieurs fois traître).
      Autrement dit, il fait de l’entrisme !
      Il phagocyte ; il a rassemblé la gauche dans un projet sociétal, pour détruire la gauche sociale ! Et ça a tellement bien marché qu’il ne peut plus revenir en arrière !
      D’où la diabolisation orchestré, pour lui donné un peu de crédibilité.
      [ certes, c’est un beau parleur, mais cela ne pèse rien face à la prise de conscience des GJ ]


    • Je me suis expliqué sur vos intérogations dans un message avec citation etc mais il n’a pas passé la modération. Un peu la flemme de tout recommencé du coup.


    • @Eric :

      Nous sommes sur E&R, autrement dit gauche du travail et droite des valeurs. Je répète :

      GAUCHE DU TRAVAIL !

      Du coup je vous retourne la question : Que faites vous sur E&R ?


  • Vu ces deux interventions hier soir.
    On pourrait également ajouter que Todd est admiratif des GJ, mouvement pour lui héritier de la nouvelle classe prolétaire (les "mauvais prolétaires" étant ceux qui votent FN pour se "passer les nerfs" sur les immigrés), nouveaux révolutionnaires donc, de la France blanche hors métropole.
    Après, je crains que comme son histoire de catholicisme zombie (plus valable aujourd’hui selon ses propres dire), il se contente de surfer sur l’air du temps (avec peut-être l’aide de la lecture d’ER effectivement) et n’apporte pas véritablement sa pierre à l’évolution de ce système condamné, trop confortablement installé dans sa petite bourgeoisie "catégorie CPIS" comme il le dit encore une fois lui-même. On sent que Todd a envie d’aller plus loin (d’ailleurs il a vraiment chaud aux miquettes face à Erner, avec sa comparaison sur le national socialisme…), mais qu’il n’ose pas se lâcher totalement, car c’est effectivement un petit bourgeois qui aurait trop à perdre et qui ne veut prendre le risque de se "pestifériser" à la Soral. De plus, à l’oral ; il est un peu foutraque et décousu, quant à son obsession allemande, il n’en démord pas et souligne trop celle-ci au détriment de la domination de Wall-Street.


  • Je ne crois pas plus à son Macron-lepénisme qu’au Hollandisme révolutionnaire, je valide Todd sur ses diagnostics, pas sur ses prospectives...
    Mais il est toujours interessant de l’écouter, d’une part car il défend le protectionnisme que le vrai libéralisme n’est en effet pas vraiment d’application sur le territoire français et qu’on se ment (en fait il y a un mauvais libéralisme doublé d’un mauvais étatisme/socialisme mal foutu pour garder la paix sociale plus qu’autre chose). Et sa sociologie du pays m’apparait à compléter avec les travaux de Christophe Guiliuy.
    A noter que depuis que je réécoute Michel Onfray, j’ai des fois l’impression de retrouver le Soral de 2007, à croire que la crise du pays réaligner les penseurs...


  • Todd qui fait enfin dans le « Soralisme révolutionnaire » (avec nuances de circonstance disons) ? Je suis pantois...

     

  • Même s’il ne va pas jusqu’au bout, Todd possède en lui une double éthique, à la fois juif et breton, comme Soral est de gauche et de droite à la fois - ce qui place Todd peut-être au-dessus de Michéa, et largement au-dessus d’Onfray.

    C’est cette double éthique qui permet la dialectique en passant de l’un à l’autre et vice versa, en fuyant la spécialisation, synonyme d’aliénation, de soumission, de confort intellectuel et de paralysie gauchisante.

    Todd surfe sur la brèche mais il ne va pas au bout - c’est pour ça qu’il est invité partout et "crée l’évènement" -, alors que le patron lui, il y va, et sans doute que son prochain livre dépassera de loin les inquiétudes mondaines pour attirer l’attention sur des concepts fondamentaux mais oubliés, et tenter de faire réfléchir sérieusement.


  • Comme Zemmour, Todd va à la maraude dans les champs de "l’extrême drouaate" pour y glaner quelques vérités . Ca pimente et rend mangeable leur brouet sioniste .

     

  • Je voudrais juste indiquer que le fait d’avoir des individus qui jouent le rôle social d’intellectuel est à mon sens le symptôme de la perte de bon sens du peuple ....
    Qui a empoisonné l’âme française ??
    Voila la seule question à laquelle devraient répondre ses intellectuels, plutôt que de montrer du doigt ce qui ne fonctionne pas.

    Quand le « qui » sera connu de tous, la sanction exemplaire pourra être appliquée.... comme nous l’a appris la justice contemporaine !



  • Prospective : Emmanuel Todd a tout à fait le profil pour jouer le rôle de maître à penser d’un leader populiste dans les prochaines années.



    Hélas, je ne suis pas sûr que son état de santé physique lui en laisse la possiblité...hélas.


  • L’aristocratie financière française ou l’oligarchie représenterait 1% de la population.
    Sur un pays de 67 millions d’habitants, cela nous ferait 670 000 oligarques.
    ça en fait du monde !

     

    • Parmi les riches il faut distinguer ceux qui ont travaillé dur et font vivre beaucoup de monde c’est-à-dire les Bâtisseurs (souvent on se limite aux apparences et on élude les efforts, sacrifices, risques pris, etc...) de ceux qui font de la prédation pure, parasitent la société par des fourberies financières c’est-à-dire les destructeurs.


    • L’Oligarchie, partout dans le monde occidental, c’est LE RADEAU DE LA MEDUSE - ils n’ont plus qu’une seule alternative pour garder leurs actifs : SE MANGER ENTRE EUX car la classe moyenne sera bientôt ruinée.

      Thémistoclès


    • Barton,

      En fait, si on reprend votre calcul et le chiffre de 670 000 personnes,je pense que le plu simple, est de diviser cet effectif en trois parties non-égales :
      1/ Partie 1 : entre 1et 2 % de ce chiffre, qui sont vraiment les oligarques.
      2/ Partie 2 : Dans celle-ci j’inclus ce que j’appelle les "gardiens", qui n’ont aucun pouvoir décisionnaire ( à part les rares "têtes", quoique même, elles exécutent enfait), et ces "gardiens" sont ceux qui sont à même de mettre en oevre la FORCE dite légitime, pour réprimer colères et revendications du populo !
      Ça inclut forces de l’ordre, poulets, gendarmes, et même armée ( en cas de vrais "big troubles"), qui sont appelés, envoyés avec des ordres et qui les exécutent sans état d’âme !
      Dans cette rubrique, disons qu’on peut mettre grosso modo, 10 % de votre chiffre.
      3/ Partie 3 :
      100- (10+2) = 88 donc 88% de votre chiffre est ce que j’ai l’habitude d’appeler "larbins moyens et supérieurs", c’est à dire une palanquée de gens ayant des compétences, pour faire fonctionner tout le système ; ça va du "top executive", au programmeur, au développeur, en passant par les employés de banque, les "top executive" des banques, les publicitaires, les chines de garde médiatiques,etc, etc...

      Sans compter les nombreuses tâches effectuées en "outsourcing" ça et là aux quatre coins de la planète.....
      J’y inclurai même toutes les cohortes de "larbins inférieurs", nécessaires au "buen vivir" des vrais dirigeants :les livreurs pour leur bouffe, les employés de maison pour qu’ils rentrent se mettre les pieds sous la table devant netflix, les nounous pour les mômes, etc...

      En fait les vrais décideurs responsables des orientations du système globaliste, c’est 1 à 2 % de votre chiffre, pour l’Afronce.
      Et grosso modo, ce schéma peut être reproduit dans tous les pays de la globalosphère !
      J’ai simplifié au max ( 2500 caractères obligent), mais faudrait creuser et faire des catégorisations plus précises ( un vrai boulot de socio), mais souvenons-nous de Brezjinski et de son 80-20 : 20% de la population pour faire tourner le système, et 80 %....qui ne servent à rien !
      Avec les progrès des machines en vitesse de calcul à mon avis dorénavant c’est plutôt 10-90 !


  • "Souveraineté et dynamisme économique : tout ce qui manque à la France pour gérer sereinement la question migratoire et sortir des obsessions sur l’islam."

    Certes camarades, mais pas seulement. Pour assurer la pérennité de mon peuple, il faut 1) des stats ethno-raciales et ainsi sortir de cette espèce de partie de cache-cache avec la vérité (et tant pis si elle ne plait pas) 2) agir en conséquence : remigration (je ne détaille pas ici, ca a déjà été fait ailleurs) et moratoire migratoire (10, 20 voire même 30 ans s’il le faut) 3) promouvoir la natalité des indigènes, cad des Français de souche et assimilés (réellement assimilés hein)

    Quant à l’islam, il suffira d’arrêter l’obsession de la laïcité et redécouvrir la métaphysique chrétienne (ce dont bon nombre de gens redécouvrent d’ailleurs).


  • Todd c’est bien la personne qui pense que lorsqu’on aura réglé les problèmes sociaux (justice sociale) les autres problèmes disparaitront ? Exit la race (qui n’existe pas ?), exit l’ethnie (qui est une construction sociale ?), exit la religion révélée (qui est une invention de l’Homme ?). C’est la gauche tout ça, et la gauche c’est le cancer terminal du matérialisme. J’en ai la nausée.

     

  • Peut importe ce qui dit Todd , n’importe qui d’autre dirait ça , se ferait recalé comme populiste. Ces gens parlent entre eux


  • " Marine et sa ligne raciale" : un des premiers délires de votre article. Bel exemple de tentative de manipulation. Comme quand vous évoquez l’écologie. Il faut argumenter un peu mieux les gars.


  • Arf ! Arf !,
    L’animateur à la minute 30:48 qui parle de "les fruits de la pauvreté" !
    Ce n’est pas un lapsus, mais clairement une affirmation.
    [ cet inconscient risque d’entendre un peu plus de bruit ! ]


  • hollandisme revolutionaire


  • C’était autour de l’an 2000 que Pierre Guillaume m’a raconté qu’il croisait régulièrement Emmanuel Todd dans la rue (ils habitaient proche l’un de l’autre) et que Todd était très gentil envers lui ; ils se parlaient dans la rue ; Todd avait de la sympathie pour Guillaume et ses thèses.

     

  • Après le Hollandisme révolutionnaire voici le macrono lepénisme, un oxymore dont Todd à le secret.


  • Partant de son travail d’anthropologue très sérieux et respectable Todd s’aventure dans des généralisations et affirmations politiques douteuses. Quand il essaie de comprendre la réalité de vie de l’1% il devient ridicule, car il omet complètement la réalité déterminante qu’a cette classe, qui fait, avec la collaboration d’une bonne partie des 99%, la loi, les lois.
    L’argent pour les 1% joue uniquement un rôle en terme de capacité d’exercer ce pouvoir de faire la loi. Si Todd ne peut pas constater cela dans le contexte d’une discussion sur l’électorat il se démarque en tant qu’academicien incapable d’une vraie pensée synthétique. La vraie question c’est pourquoi dans une société émerge systématiquement une classe dominante qui cherche à dominer à tout prix le reste tandis qu’une bonne et même très bonne partie de ce reste continue à rêver que d’une chose : de se rapprocher de la classe dominante ou de carrément la joindre.


  • Ne reprochons pas à Todd de ne pas aller plus loin encore dans ses analyses. Pour le rappel il a déjà franchi la ligne rouge de ce qui est autorisé à dire pour un membre de la communauté ! Le seul a être allé aussi loin c’est peut être Chomsky mais il l’a fait en distillant en même temps quelques grosses contre-vérités (notamment en ce qui concerne le 11/09) pour faire bonne mesure et ne pas complètement se mettre à dos l’establishment. Mais Todd franchit la ligne rouge sans donner de contre-partie ! Du moins publiquement et pour l’instant. Cela signifie qu’il va probablement commencer à avoir des emmerdes si il persiste. Maintenant observons si il sera capable d’encaisser sans faire de concession.
    J’espère qu’il tiendra bon, qu’il ne succombera pas à certains atavismes tribaux afin qu’il puisse jouer un rôle dans la France de demain quand les gens normaux soucieux de l’intérêt collectif de la nation auront repris le pouvoir dans ce pays. On aura besoin de puissances intellectuelles comme lui pour reconstruire la France. Je voudrais aussi revoir émerger une prestigieuse élite intellectuelle juive européenne tel que l’Europe en avait produit au 19, début du 20 ème siècle afin de supplanter les médiocres actuels omniprésents dans les médias.

     

  • Si Marine était sur une ligne national-sioniste, Zemmour ne passerait pas son temps à dire qu’elle est de gauche et Marion ne serait pas partie.

    Après qu’elle soit entourée de personnes qui ne partagent pas sa ligne, oui. Mais il est bon en politique de ne pas avoir que des ennemis et des procès.


  • "Les instigateurs de la situation catastrophique"...

    Non seulement Todd n’en dit mot ,mais il les dissimulent
    habilement derrière les 1% de la classe supérieure .
    Il craint que la lutte trop voyante contre l’antisémitisme
    soit un danger pour la Communauté .
    Son admiration pour le monde anglo-saxon," démocratique",
    montre les contradictions profondes du personnage .
    Après avoir trouvé Macron très bien,il le condamne violemment . .
    Curieux,... Macron antisémite ?


  • Oh ben ça alors !? C’est une grosse surprise que ce problème psychiatrique chez ces élites avec Macron en particulier, vraiment surprenant tout de même ! Cf l’analyse de ce psychiatre italien.
    Un système pervers ne peut que faire la promotion du super pervers : de Chirac, DSK,… les fainéants obsédés du cul jusqu’au sadique agité Jupiton.
    Leur limite ne sera que physique...


  • Même si ponctuellement ça semble servir la cause, je me limite aux fondamentaux : Todd, Ferme ta gueule ! (Vidéo Soral).


  • Capacité hors norme d’anticiper les événements ce qui est le propre de l’intellectuel...comme Alain


  • Le XXIe siècle est celui de la terreur d’un mafia satanique. Ce que nous vivons s’apparente à l’imposition d’une l’inversion civilisationnelle universelle. L’imposition, c’est la violence comme mode d’action. L’inversion, c’est le satanisme comme pensée perverse. La civilisation, c’est l’humanité indifférenciée. L’universel, le mondialisme niveleur.

    On pourrait la comparer au nazisme où Hitler est remplacé par une communauté de suppôts servile au démon. Un nazisme fantasmé qui pratique le gazage de populations. Où la génétique est cotée en bourse, l’agression militaire préventive légalisée, l’intoxication politique, médiatique, scientifique, industrielle, généralisée, le pillage financier est une règle.

    Avec l’ingénierie d’abrutissement social comme seul horizon. Où des cadres courent au bas de tours de verre, font du yoga et de la méditation de pleine conscience pour vider leur esprit et diminuer leurs souffrances, vers la robotisation. Le XXIe siècle, c’est la propagation de l’obscurantisme, de la violence, la gestion des pathologies : déséquilibres, pertes d’intégrité et d’identité d’une vie pourrie de mensonges. Oui, l’Homme est diminué, atomisé. Ce n’est pas le "système" qui est en danger, c’est l’Humain.


  • Ce qui est (une fois de plus ) frappant dans l’entretien de France ’Culture’, c’est la réaction du bon petit journaliste obéissant qui dès l’évocation de’ l’accusation d’antisémitisme utilisé comme chantage ’ à la 27’ coupe aussitôt la parole à Todd pour l’empêcher de développer son propos.. Un procédé utilisé systématiquement par les commissaires politiques du PAF afin de sauver leur place de journaliste ( avec ses émoluments princiers) et qui se soumettent avec zèle aux injonctions de leurs puissants patrons.. Un phénomène récurrent que l’on retrouve sur tous les grands médias et qui ne peut plus échapper à personne.


  • c’est pas croyable comment le mec de France sphincter est con. Il VEUT que Todd parle d’immigration


  • #2380029

    De la lèche non méritée. Todd cache l’essentiel, à savoir que la guerre de classe qu’il dénonce est menée le plus férocement depuis son territoire de résidence, à l’aide de ses concepts truqués comme la démocratie, la république, le suffrage "universel", les règles économiques et financières, etc ...

    Ses prévisions concernant l’avenir sont fausses car de plus en plus comprennent que le vote ne sert à rien.

    C’est un agent impérial qui fait simplement preuve d’opportunisme à un moment où ça tangue partout, y compris au cœur de l’empire. Les fondements du système de domination sont en voie de désintégration, y compris en Chine. Donc, ils ne pourront plus refaire le coup de 2008.

    Combien d’entreprises françaises ont-elles été pillées par les USA durant les 30 dernières années ? Qui a œuvré pour profiter de nos retraites ? Où sont passés tous nos fleurons nationaux ?

    Safran sera-t-il la prochaine entreprise victime des flibustiers de G.E ? Les mecs ont déjà un pied dans la place . . .

    L’important, c’est tout ce que Todd ne dit pas. Personne n’a oublié qu’il a fait une conférence avec le fils de Carla Bruni.

    Todd, le promoteur du Hollandisme révolutionnaire, est grillé à vie.

    Nous n’avons pas besoin de lui pour enfoncer des portes ouvertes. On a déjà suffisamment de truffes dédiées à cette tâche.


Commentaires suivants