Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Enracinement et universalisme

Par Jean-Claude Michéa

1/ Pourquoi les élites font-elles l’éloge d’un mode de vie nomade et itinérant ?

La mobilité perpétuelle du capital et du travail est au cœur même de la logique capitaliste. Elle est le seul moyen – soulignait déjà Adam Smith – de permettre à l’offre et à la demande de s’ajuster de façon optimale. De là, la nécessité libérale d’un monde sans frontières dont l’invitation permanente à la mobilité – géographique ou professionnelle – constitue aujourd’hui la valeur centrale. Dans la mesure où la gauche occidentale contemporaine considère désormais ce cadre du capitalisme mondialisé comme historiquement indépassable – au nom de l’idée, médiatiquement imposée par Bernard-Henri Levy et les « nouveaux philosophes », selon laquelle toute volonté de rompre avec le capitalisme ne pourrait conduire qu’au goulag – il est donc logique que la célébration du caractère émancipateur de la mobilité généralisée soit devenue un rouage essentiel de son nouveau programme. Le problème c’est que ce mode de vie « nomade » (qui est d’abord, on l’oublie trop souvent, celui des élites globales et du monde médiatique) ne saurait être universalisé sans contradiction.

Contrairement à l’illusion que s’efforcent de répandre les classes dirigeantes, il faut rappeler, en effet, que le fameux « tourisme de masse » ne met en jeu que 4% de la population mondiale et que l’immigration, au sens strict, n’en concerne que 2% (même en comptabilisant les nombreux « expatriés » des pays riches). Si ce nouveau mode de vie sans frontière devait devenir la norme – comme le capitalisme global l’exige à présent – on se heurterait donc rapidement à des problèmes écologiques et énergétiques insurmontables (sans même prendre en considération le fait qu’il rendrait impossible tout investissement affectif durable et tout lien social solide). L’ONU elle-même reconnaissait, dans un rapport récent, que d’ici 2050 il sera absolument indispensable de réduire de façon drastique « les transports automobile et aérien et le commerce international à longue distance ». Avec cet éloge du mode de vie migratoire et de la mobilité généralisée on retrouve donc, sous une autre forme, l’éternel problème que posera toujours le projet libéral d’une croissance infinie dans un monde fini.

2/ Comment articuler enracinement et universalisme ?

Lire la suite de l’article sur ragemag.fr

Compléter l’analyse avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #320749
    le 02/02/2013 par lauburu
    Enracinement et universalisme

    "Pourquoi les élites..." parce qu’elles ont du fric et qu’elles peuvent voyager. Se taper des filles de toutes les couleurs, déguster des plats exotiques, des liqueurs autochtones , des petits bédouins des petites malgaches etc...Les gens riches n’arretent pas de se faire trimballer aux quatre coins de la planète, ça les fait jouir de jouer les nababs chez les pauvres d’Afrique ou d’Asie ou d’ailleurs... Quand on a de l’argent on a presque tout, sauf évidemment la santé si on n’a pas eu de chance de ce coté.

     

    • #320795
      le 02/02/2013 par Christian
      Enracinement et universalisme

      C’est comme avec la légion d’honneur. Moins on a d’honneur, plus on la mérite.
      Voici ce que dit le wiki.

      Aujourd’hui, l’élite finit par désigner l’occupation d’une position enviable. « Les élites » au pluriel, est une expression construite par la sociologie contemporaine pour expliquer les transformations politiques des sociétés développées dans une perspective non marxiste. L’utilisation du syntagme "élites" « permet d’embrasser, sous un concept plus abstrait, les divers types de groupes dirigeants ou dominants qui se sont succédé […] et dont les appellations datées ont changé au fil des régimes. [Surtout, il rappelle] la forme plurielle des groupes en lutte dans le champ du pouvoir et leur légitimité en permanence contestée.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lite

      Il est donc rassurant, je pense, au vu de cette définition, de ne pas faire partie des élites. Ceux qui en font partie sont éligibles à la légion d’honneur ; le fion de hamster quoi.


    • #320796
      le 02/02/2013 par sulayman
      Enracinement et universalisme

      C’est surtout que quand on commet des exaction de partout ou on passe,on est obligé de rester en perpétuel mouvement pour ne pas se faire rattraper par les proche des victimes


    • #320962
      le 03/02/2013 par parisien
      Enracinement et universalisme

      Exactement Sulayman, ce qui explique le mode de vie des Gitans. Nos élites mondialisées sont d’une certaine façon des Gitans mondains.


    • #321201
      le 03/02/2013 par Louis
      Enracinement et universalisme

      Par extrapolation :
      "serait Gitan tout individu qui ne dispose pas d’une terre à enraciner qui soit suffisante pour son autonomie" ;
      une vielle histoire en fait ;

      Si la philosophie est l’art et la manière de s’interroger,
      je propose aux amateurs cette jolie pierre non propriétaire :
      http://www.youtube.com/watch?v=otCO...

      [modetaquin]Parceque faut comprendre que pour un rural, le gitan, ça commence avec 3 communes de distance (hein, faut le savoir ça). [/modetaquin]


  • #320838
    le 03/02/2013 par Jasmin Indien
    Enracinement et universalisme

    Nul n’est censé ignorer la réalité.
    Sur le site du lien donné, il y a un video sur france culture et Michea (45 minutes).
    Avec Michea et Christophe Guilluy, le meilleur sociologue français selon Michea, nous avons un discours à la fois pédagogique, intelligent et humoristique. Il a l’art d’écouter et de savoir répondre aux bassesses avec justesse et finesse. Malgré le mot culture et les soit disant efforts convenus cela reste de la gelée radiophonique (ça remue sans avancer, c’est épais et transparent, ça n’a pas vraiment de gout).
    Michea répond aux questions et en profite pour glisser quelques concepts concomitants. Les questions bateau étaient là pour faire ramer l’auteur qui aura su, avant toute réaction possible d’empêchement, placer ses fusées éclairantes. Il a aussi échappé au pièges tendus de présenter une problématique juive. Il y a eu complicité ou amitié car le coup n’est pas parti.

     

    • #321088
      le 03/02/2013 par Denis
      Enracinement et universalisme

      Jasmin indien, il y a longtemps qu’on avait eu l’occasion de vous lire par ici. A moins que je ne me trompe.
      Votre description de la "gelé radiophonique" est très imagé, bien senti. Bravo !
      Quand à la"problématique juive", rapelons nous ce qu’en disait AS : Michéa vise bien mais ne tire pas
      "c’est-à-dire l’aptitude à dépasser son idéal de toute-puissance infantile et à s’inscrire sous les chaînes humanisantes de la réciprocité"
      Voilà une parenthèse qui semble en effet taper dans le mille.


  • #320843
    le 03/02/2013 par goy pride
    Enracinement et universalisme

    L’ONU elle-même reconnaissait, dans un rapport récent, que d’ici 2050 il sera absolument indispensable de réduire de façon drastique « les transports automobile et aérien et le commerce international à longue distance ».



    L’Onu semble bien optimiste ! Il est à craindre que nous n’ayons guère plus de 20 ans de "tranquillité" et probablement d’ici une dizaine d’années l’explosion du prix des matières premières rendra les transports automobiles et aériens à vocation ludique l’apanage d’une élite. Dans le pire des scénarios "orwellien" l’impression d’étouffement induit par l’enfermement urbain duquel il sera de plus en plus difficile de s’extirper faute de moyens de transports sera rendu tolérable grâce à des arnaques comme la "réalité augmentée"...dans le meilleur des cas la réintégration de la ruralité dans le monde urbain afin de satisfaire les besoins alimentaires des masses nécessitant une main d’oeuvre considérable afin de mettre en place et gérer des système locaux producteurs d’aliments permettra de tempérer voir d’annihiler la problématique de cet enfermement des individus dans ces espaces artificiels bétonnés.

     

    • #320940
      le 03/02/2013 par joseph
      Enracinement et universalisme

      la pénurie de pétrole, claironnée depuis des lustres par les médias, est une arnaque : il y a suffisamment de pétrole pour tout le monde : vu que cette énergie est d’origine minérale- c’est prouvé par les chercheurs russes qui ont réussi à en créer en laboratoire-, et non fossile....le pétrole est potentiellement inépuisable !!!
      cette arnaque vise à faire du pétrole une sorte de valeur-refuge - tel l’or-, une monnaie de réserve en somme sur laquelle seraient gagés le dollar et l’euro...c’est mon analyse...quant à fuir les enfers urbains, il faudra avoir les moyens de s’installer plutôt à l’Etranger, en Afrique par exemple, là où 80 % du territoire est inoccupé...


  • #320968
    le 03/02/2013 par parisien
    Enracinement et universalisme

    Je vous invite à lire les excellents essais de Michéa. Il éclaire les faux-semblants et autres postures de notre monde libéral.


  • #320990
    le 03/02/2013 par antperi
    Enracinement et universalisme

    D’accord avec Michéa... Sauf que tout ce qu’il dit perd toute pertinence tant qu’il ne parle de la nature et des origines de ces "élites". Un peu à la manière de Boniface et sa critique de la politique israélienne... On critique mais on ose pas franchir la ligne oméga qui fait de vous un bani. Comme disait JMLP, il faudrait faire livrer des couilles dans ce pays !

     

    • #321092
      le 03/02/2013 par maximebossis
      Enracinement et universalisme

      @Antperi

      Tu as raison, mais mets toi deux secondes à sa place ! Désigner distinctement l’ennemi et stupidement se suicider professionnellement ? Heureusement non ! Il préfère évoquer le problème plus largement et en appeler à l’intelligence du lecteur qui tirera lui même les conclusions qui s’imposent !

      Il a au moins le mérite d’évoquer le sujet, d’amorcer une réflexion et une critique.

      Les types comme Michéa, écrivains critiques et engagés, sont rares, précieux. Les perdre serait très dommageable !


    • #321161
      le 03/02/2013 par anonyme
      Enracinement et universalisme

      disons que michea permet de se faire une trés bonne vision générale ...aprés à chacun de continuer son investigation en mettant les noms des "acteurs et clubs privés " de cette "révolte des élites".
      michea est necessaire !
      pour le reste il y a llp ,soral, et d’autres ...
      son angle d’approche est excellent dans le sens ou, quand on comprend ce qu’il expose on ne peut plus revenir aux paradigmes de l’establishment ,et donc soral prend le relai (méme s’il synthétise déja michea à sa maniére) tout naturellement !
      et puis michea cite souvent attali et bhl ,faut pas oublier ...il donne quand méme une direction valable.


    • #321921
      le 04/02/2013 par david
      Enracinement et universalisme

      @maximebossis

      il dé-vulgarise sans se mouiller, le gas est à la retraite ancien fonctionnaire.
      Si il n’a pas de courage maintenant, il n’en aura jamais, si ce n’est sur son lit de mort ....


  • #321132
    le 03/02/2013 par lauburu
    Enracinement et universalisme

    Réponse a Christian :: " La légion d’honneur, c’est comme les hémorroides, n’importe quel trou du cul peut les avoir ". ( Jean Yanne ).

     

    • #321437
      le 03/02/2013 par Christian
      Enracinement et universalisme

      Il en avait de bien bonnes le Jean.


    • #321486
      le 03/02/2013 par Olivier
      Enracinement et universalisme

      L’ONU est paradoxal, elle pense que les transports mondiaux vont diminuer mais prône l’immigration pour l’Europe. Vont-ils venir à la nage ?


  • #321549
    le 04/02/2013 par daoud
    Enracinement et universalisme

    J’y vois une justification plus haute sur le plan spirituel.
    Après avoir à l’instant fait un peu d’étude :)

    Des ilotes sont des serviteurs des être déracinés sans mémoires, nivelés par un universalisme tordu, prêts à servir des élus.
    Elus, qu’ils soient de chair ou de culture, bref ayant les moyens dans cette société capitaliste.
    * plus de sauvés par Jésus Christ qui aime tout les âmes de bonne volonté comme un messie
    * plus de fils d’Ismael qui pourrait taquiner les fils d’Issac
    ...

    Bref un paradis de puissants du moment que vous êtes en haut d’une tour de Babbel qui se tient.