Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec Jean-Claude Michéa

Janvier 2013

Jean Cornil a rencontré le philosophe français Jean-Claude Michéa, chez lui, à Montpellier.

Philosophe « inclassable », Jean-Claude Michéa a un parcours singulier. Venant d’un milieu communiste, anarchiste, penseur critique du libéralisme et singulièrement du libéralisme culturel qu’il assimile à la gauche. Dans cette émission, Jean Cornil ira à la rencontre de ce philosophe étonnant, très éloigné des schémas traditionnels de la pensée politique.

 

Compléter l’analyse avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #317137
    le 30/01/2013 par BzH
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Merci pour cette découverte .


  • #317157
    le 30/01/2013 par Chamblard
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Ce mec, c’est un grand.


  • #317212
    le 30/01/2013 par picadello
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Toute petite précision (" Eloge de la paresse"):l’obsolescence programmée date des premiers métiers à tisser au XIX ème siècle. Pour rendre la fibre de soie, naturellement très résistante, plus rentable, c’est à dire jetable rapidement, les industriels ont vite trouvé une recette pour rendre cette fibre cassante.L’obsolescence programmée est consubstantielle aux économies d’échelles, on dirait.


  • #317253
    le 30/01/2013 par Arthemis
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Ce type, c’ est le top du top ...


  • #317278
    le 30/01/2013 par Thibaud
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    C’est une vidéo passionnante qui me donne beaucoup à réfléchir.


  • #317285
    le 30/01/2013 par fayce
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    excellente analyse merci E:R


  • #317296
    le 30/01/2013 par Raco33
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Cet homme est enorme et d’un calme !!! Cest pas nos philosophes excites de bhl et filkien crotte

     

    • #318585
      le 31/01/2013 par Repliques
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Pense ce que tu veux de Finkielkraut, mais c’est un des rares à inviter Michéa dans ces émissions. Et oui, si vous écoutiez réellement AF au lieu de fantasmer, vous connaîtriez Michéa depuis longtemps, ainsi que beaucoup d’autres penseurs... Mais c’est plus rassurant d’être un ignorant.


  • #317309
    le 30/01/2013 par Revolver Ocelot
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Toujours aussi limpide ! Du grand art !

    Cependant, j’aurai aimé lui poser une question : il semble opérer une distinction entre le libéralisme et le totalitarisme, en rappelant qu’Orwell préférait le libéralisme au totalitarisme. Mais le libéralisme ne peut-il pas lui même produire une société de type totalitaire ? Dans ce cas, cette distinction n’aurait plus beaucoup de sens.


  • #317311
    le 30/01/2013 par Antonin
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Michéa d’après cet entretien est complétement à gauche du travail et à droite des valeurs...


  • #317337
    le 30/01/2013 par gloopy
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    du haut niveau.

    a quand un gouvernement de la quennelle ?

    président : michéa
    ministre de l’education nationale : lugan
    ministre de l’intérieur : chauprade
    ministre de la culture : dieudonne
    ministre de l’économie : jovanovic
    ...
    conseiller spécial du gouvernement : soral

     

    • #317440
      le 30/01/2013 par blanc
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Avec Pierre Hillard comme ministre des affaires étrangères .Il sera utile à ce poste pour lutter contre le mondialisme.


    • #317455
      le 30/01/2013 par tcheki31
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      ministre du fromage : Hollande !


    • #317466
      le 30/01/2013 par anonyme
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Effectivement ca pourrait avoir de la gueule !!
      Peut-être Chauprade plus à la Défense !!

      De plus pour Michéa en cherchant bien on peut lui trouver un petit air de notre actuelle président .
      Avec quelque chose en plus tout de même !!!
      Du style si ma tante en avait .....


    • #317489
      le 30/01/2013 par Ahm
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Je voterai pour Asselineau en économie...


    • #317516
      le 30/01/2013 par Adriatique
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Bonsoir,
      à défaut de votre gouvernement utopique, ce que j’aimerais voir c’est un regroupement de la toute l ’élite dissidente sur un seul et même site internet. On pourrait même y adjoindre mrs Asselineau,Collon,Chouard,Hillard
      et d’autres.
      Ca aurait pour effet de décupler la puissance de leur voix... Evidemment il n’y serait pas question d’avoir tous le même avis, mais un tel ensemble serait plus à même de faire avancer le schmilblique,de glisser des quenelles magistrales et de dézombifier vite un maximum de gens honnêtes et de bonne volonte. Il faudrait pour ainsi faire que chacun d’eux abandonne ses interets particuliers et/ou partisans. C’est utopique aussi , j’avoue.Cordialement Adriatique.


    • #317544
      le 31/01/2013 par alain de près
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      michel drac en éco pour moi


    • #317905
      le 31/01/2013 par jeu
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Le site qui regroupe le plus de penseurs dissidents intéressants existe déjà : c’est Egalite & Reconciliation...


    • #318530
      le 31/01/2013 par ali78
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      LLP pour la santé !


    • #319875
      le 02/02/2013 par quidam
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Paroles d’esclave qui se cherche encore des maîtres. Pour ta gouverne, gouverne-toi.


    • #330227
      le 13/02/2013 par dede
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Soral président
      Michéa 1er ministre
      Bourguignon pour l’agriculture ...
      Chouard à la justice ...

      On l’a la dream team ...y des ressources mais comment monter tout ça à la tête...


  • #317341
    le 30/01/2013 par Badro
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Une analyse juste et impartiale d’un philosophe issu du peuple,c’est une agréable surprise...
    Merci et bonne continuation à E &R Tv ,la télé intelligente.


  • #317343
    le 30/01/2013 par Simone Choule
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Bon et bien là on tient une pointure, un cador, une épée. En plus il est drôle : "l’économie en tant que science sérieuse, équivaut à l’astrologie du XVe siècle".


  • #317357
    le 30/01/2013 par Apocalypse
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    J’aime beaucoup Jean-Claude Michéa. C’est quelqu’un de sérieux, intelligent et de tout à fait respectable.

    Je ne serais pas loin d’épouser la philosophie libérale si elle existait réellement...mais j’en doute fort ! Disons que si nous étions réellement en France sous l’influence de la philosophie liérale, nous pourrions parler librement de tous les sujets et de toutes les périodes de l’Histoire.
    Le système actuel amène la guerre de tous contre tous ? non pas pour tous...Il existe une communauté qui partout où elle s’insinue dispose de privilèges, de droits et de libertés interdites aux autres....
    N’est-ce pas le signe d’une idéologie, d’une morale, d’un système de valeurs ?

    Il faut bien comprendre que si nous étions dans le paradigme de la philosophie libérale, Soral serait invité sur les plateaux de télé, et Dieudonné pourrait faire tranquilement ses spectacles.

    C’est à partir de là que Michéa tourne en rond...C’est dommage.
    En réalité tout pouvoir a besoin d’une morale pour se légitimer...

    Michéa dit que la philosophie libérale a été pensé pour contrer le totalitarisme. Il explique que dès qu’il y a une hiérarchisation des cultures, des valeurs, des normes sociétales, il y a mécaniquement "totalitarisme"...
    Et bien justement Jean-CLaude Michéa ! C’est dans le totalitarisme que nous sommes, et il a un nom : Le Mondialisme.

    La folie de cette "philosophie libérale" qui n’est ni philosophique, ni libérale, c’est de vouloir s’imposer finalement comme seule idéologie possible pour le monde, ce qui en fait est parfaitement contradictoire avec ses principes qui dictent justement de tolérer tous les modes de vie, toutes les cultures, et toutes les opinions religieuses...
    La tradition en réalité aurait tout sa place dans une VRAIE philosophie libérale qui si elle se respectait ne flirterait pas systématiquement avec l’impérialisme...

    En tout cas, voilà pourquoi moi qui ne me sent pas proche de la pensée traditionnelle, je refuse et dénonce cette mascarade mondialiste infecte...

     

    • #330248
      le 13/02/2013 par dede
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Tu as raison le libéralisme c’est aussi pour certains :
      * pouvoir vivre dans leur idéologie de domination
      * d’autres vivre dans leur idéologie d’universalisme


  • #317376
    le 30/01/2013 par nicheren
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    dommage de ne pas avoir la suite car son analyse de l’obsolescence à partir d’une ampoule électrique est un régal d’intelligence et de sagesse sans aucun jargon "économiste"

     

    • #317760
      le 31/01/2013 par leon
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      non ca s’arrete là c’est bien dommage !C est vrai qu’on voit pas le temps passer !
      Cela dit sur l’obsolecence programmée il y a bien d’autre documentaires, tout aussi facile d’accés ! (youtube par ex)


  • #317410
    le 30/01/2013 par Skeletor
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    et il argumente avec des exemples simples et concrets. Ca facilite la compréhension. Plaisant à écouter.


  • #317424
    le 30/01/2013 par Fred
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Je retranscris ici une petite note qui rend la lecture de Michéa très très drôle, percutante et instructive :

    "pas vu pas pris" tend à devenir la maxime la plus sûre du libéralisme triomphant (comme le sport en administre la preuve quotidienne à mesure qu’il se professionnalise et qu’il est médiatisé). Comme souvent, c’est le sympathique Yannick Noah qui a su formuler, avec sa rigueur philosophique habituelle, les nouveaux aspects de cette question morale. Son fils, Joakim, ayant récemment commis, selon les mots de Yannick lui-même, "une petite boulette" (alcool et drogue au volant d’un véhicule sans permis, avec, en prime, excès de vitesse) notre héros national a aussitôt tenu à lui rappeler publiquement que l’essentiel, en l’occurrence, aurait été "de ne pas se faire pécho" ; ajoutant au passage, que "ça fait vingt ans que je fais le con et je suis encore populaire parce que les gens pensent que je suis un mec bien. Alors Joakim peut faire la même chose."
    En hommage à cette belle leçon de pédagogie paternelle, je propose donc d’appeler principe de Noah la loi qui tend à gouverner une partie croissante des échanges économiques contemporains.

    Jean-Claude Michéa, La Double pensée. Retour sur la question libérale.

    Savourez !


  • #317446
    le 30/01/2013 par spirit
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Trop bref cet entretien....je serai resté une heure et plus ou deux !!!!


  • #317454
    le 30/01/2013 par Frére Jean
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Excellentissime ! Bravo à M.Michéa , j’admire beaucoup son travail , toutes ces critiques sont de véritables coups de tonnerres , et il a de fait particulièrement raison sur le milieu universitaire. Merci à Jean Cornil pour l’interview.


  • #317460
    le 30/01/2013 par Salim93
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    pourquoi en Philo j’ai pas eu un prof comme sa ??


  • #317472

    Excellent et bien trop court.


  • #317502
    le 30/01/2013 par Jean Leroy
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    J’ai un immense respect pour ce mec, mais quand même le "toi, mon chat" et le livre de cuisine en arrière plan, ça relativise un mythe... Ce doit être la retraite...

     

    • #317663
      le 31/01/2013 par Christian
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      C’est juste la preuve que c’est un homme tout à fait normal.


    • #317763
      le 31/01/2013 par leon
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      si toi aussi tu connais "Toi,mon Chat" tu ne vas quand même pas le lui repprocher !! (moi je ne sais pas de quoi ca parle, est ce un roman ? un livre sur les chats ?)
      Et ca montre qu’il ne se met pas en scène ,contrairement a certains qui organise soigneusement leur bibliotheque avant chaque interview.


    • #317859
      le 31/01/2013 par @JeanPierrrrr
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      c’est peut être un livre de sa femme :D


    • #318407
      le 31/01/2013 par toto
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Et ca montre qu’il ne se met pas en scène ,contrairement a certains qui organise soigneusement leur bibliotheque avant chaque interview.



      Ce fut ma première réflexion.

      Mais une fois qu’on a dit ça, on doit aussi reconnaître que des livres exposés de face dans une bibliothèque en arrière plan, c’est une mise en scène.

      Conclusion ? Il est possible que le journaliste lui ait proposé cette mise en scène (réflexe professionnel) et que Jean-Claude Michéa ait choisi ces livres par dérision ou, au contraire, pour bien montrer qu’il fait parti du peuple avant d’être un intellectuel...

      Quoi qu’il en soit excellente interview d’un esprit humble et brillant.

      Respect.


  • #317535
    le 30/01/2013 par Sam
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Exellente analyse, dommage qu’il s’expose peu.
    Il doit y avoir, deux, trois, entretients (videos) de lui sur le net. Pas plus.


  • #317700
    le 31/01/2013 par @JeanPierrrrr
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Gauche du travail, droite des valeurs....allez dis-le !


  • #317814

    Pour prolonger la discussion sur l’obsolescence programmée, je vous invite à regarder le documentaire suivant qui donne un bon aperçu de cette question à l’heure de la guerre énergétique et de la multiplication des sommets pour le climat :

    http://www.youtube.com/watch?v=u-9g...

     

    • #318636
      le 31/01/2013 par goy pride
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      Depuis des années j’avais identifié "l’obsolescence programmée" et je pestais contre cela. On me prenait pour un con parano tout le temps entrain de se plaindre et puis maintenant c’est "Ah ouais t’avais raison !"


  • #317865
    le 31/01/2013 par anonyme
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    au milieu de la vidéo : "on revient à la guerre juridique moderne""
    eh oui ! il n’y a plus qu’une valeur commune respectée (si ! il en reste une) les tribunaux !! et la flicaille ! les avocats (et leurs gras profits, soit dit en passant ...) et comment configurer l’amas d’interdictions que la judiciarisation à outrance de la vie quotidienne engendre.
    voilà où mène le "libéralisme" (sic)


  • #317882
    le 31/01/2013 par anonyme
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    j’aime bien aussi cette phrase, qui mériterait d’être creusée et étudiée ... , "l’économie, qui est à peu près comme l’astrologie de la Renaissance."


  • #318040
    le 31/01/2013 par Bertrand DGD
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Il n’y a pas de honte à aimer les chats. Céline aussi aimait son chat Bébert. Moi, ce que j’ai remarqué, c’est le coffret cd de King Crimson, preuve que JC Michéa est un homme de gout et un érudit aussi en matière musicale.
    25 minutes, c’est court mais c’est la densité qui compte et, en l’occurrence, nous sommes servi.
    Merci E&R, merci Jean Cornil et surtout, merci Monsieur Michéa.

     

    • #318461
      le 31/01/2013 par Le Puritain.
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      @ Betrand DGD,

      ce que je vais dire n’a, au fond, aucune espèce d’importance ! Mais qu’importe ! Je tiens King Crimson (périodes 69-75) comme étant la quintessence de la musique "rock" (pour faire large !).
      Boublement ravi de partager ce goût avec toi, et avec Jean-Claude Michéa !
      P.S. Un nouveau bouquin de Michéa devrait sortir en mars !


  • #318052
    le 31/01/2013 par jeff
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Un entretien Michéa/Soral,ça serait du très haut niveau,ils ont beaucoup de points communs
    hélas ! c’est impossible

    plus on s’élève dans la société et plus l’oxygène moral se raréfie.Excellentissime ! Mr Michéa

     

  • #318221
    le 31/01/2013 par Mansur
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Je suis agréablement surpris par ce qu’il dit à 10:30, à propos de l’identité commune conférée par le marché, avec l’exemple du centre commercial de Montpellier, car ça rejoint totalement ce que j’avais dit sur la vidéo intitulée « La ruée des soldes », où l’on pouvait admirer des hordes de consommateurs ramper fièrement sous des stores et se jeter sur les produits comme des bêtes sauvages :



    En plus on dirait qu’ils sont fiers d’être filmés ainsi. J’ai même l’impression qu’ils exagèrent parce qu’il y a une caméra. En fait, ce comportement est très bien vu dans notre société déstructurée de consommation. Il prouve votre normalité. Les petites gens en général ont toujours eu le besoin de prouver cette normalité, nécessaire à la vie communautaire. Si, au début du siècle dernier, une caméra avait été présente dans une église paroissiale lors de la messe, il n’aurait pas été étonnant de voir des gens surjouer leur ferveur. De même aujourd’hui lors de la prière dans les pays musulmans.
    Aujourd’hui, le catholicisme ayant été détruit, les petites gens ne communient plus dans la religion (dont l’étymologie est « relier » (les gens), du latin religare), mais dans l’abominable bêtise de l’ultra-consommation.
    Sur facebook, j’assiste au lamentable spectacle de gens normaux communiant sur des publications ayant trait à l’excitation provoquée par les soldes.
    Dieu a été remplacé par Mammon.



  • #318462
    le 31/01/2013 par toto
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Un petit peu plus de Jean-Claude Michéa dans une introduction à une présentation de Paul Jorion :
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=38977


  • #318591
    le 31/01/2013 par ouimais
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Sur la question de l’obsolescence programmée le choix de l’exemple de la RDA paraît particulièrement malheureux : sans ironiser sur le symbole catastrophique de la Traban - et d’ailleurs Monsieur Michea limite fort prudemment son apologie du durable aux appareils ménagers "inusables"- nous lui diront que nos nostalgie ne sont guère portées à s’aventurer outre le "Rideau de fer" de notre jeunesse.

    Nous ne pouvons concevoir d’utiliser des engins dont la conception
    exclurait toute possibilité de perfectionnement, donc de mise en oeuvre du génie de ceux
    dont le plus grand talent est d’améliorer ce qui existe ( nous ne confondons pas véritable innovation utile dans les domaines de la réduction du gaspillage des ressources ou de la sécurité et fausse nouveauté ressortissant au pur marketing ).

    Un appareil ménager convenablement entretenu et utilisé selon ses capacités , de bonne marque, donc plus cher à l’achat, mais sans gadgets inutiles, peut durer bien plus de dix ans. Il faut aussi considérer que les techniques évoluent pendant la vie de l’appareil .
    On nous
    affole par des reportages sur les habitués du SAV, souvent incapables de "savoir apprendre" le fonctionnement d’un appareil et ignorants de la nécessité de ménager la machine, pour ne pas parler des gogos qui font visiter leur cuisine comme autrefois on ouvrait le capot de sa voiture pour faire admirer l’alignement des cylindres.

    Il y a des pays où l’on a très vite su découvrir et neutraliser à grande échelle l’obsolescence artificielle , le remplissage des cartouches d’imprimantes n’obéissait guère
    aux préconisations des fabricants dans certaine régions du côté de l’ Est...

    La contradiction interne du capitalisme est implacable ...on n’ose même plus parler de la croissance zéro, utopie foireuse de l’après-68 ... faute d’arguments on va alors revoir du côté de chez Malthus, et voilà l’écolo qui qui se laisserait convaincre par l’efficacité de la limitation des naissances à la chinoise. Lui et ses semblables ignorent que seuls les régimes autoritaires font ce qu’ils ont annoncé . La démocratie endort la vigilance. La nécessité n’est inscrite à aucun parti .

    Mais en est-on vraiment à cultiver la nostalgie de l’Allemagne de l’Est, ce lieu d’un temps zéro immuable désespérant comme celui des écrits d’Arthur Koestler ?!

     

    • #318663
      le 01/02/2013 par goy pride
      Entretien avec Jean-Claude Michéa

      En quoi produire des appareils de qualité capables de durer une vie entière empêcherait les améliorations ? Bien au contraire cela stimulerait la recherche authentique vers des innovations ayant une utilité réelle et non pas du genre gadget comme c’est bien souvent le cas. En produisant des appareils de très haute qualité, cher à l’achat mais capable de durer une vie entière et réparables à prix raisonnable on va effectivement diminuer la nécessité et la motivation d’un renouvellement ce qui aura pour effet non pas de ralentir le perfectionnement des appareils mais au contraire d’éliminer les innovations parasites qui ne justifient pas la production d’une nouvelle génération d’appareils et le remplacement de l’ancienne. Afin d’inciter le consommateur à renouveler ses appareils il faudra lui proposer une innovation authentiquement pertinente comme une réelle amélioration des performances. Quant aux anciens appareils ils garderont une haute valeur commerciale et pourront être revendus d’occasion pour les jeunes adultes n’ayant pas encore les moyens de s’offrir le nec plus ultra de la nouvelle génération. Quand aux appareils vraiment dépassés ils pourront être recyclés. Le discours affirmant "fabriquer de la merde pour permettre le progrès" est une escroquerie intellectuelle enseignée dans les écoles de commerce.
      Pour l’anecdote chez mes parents il y a un mixer moulinex qui a plus de 40 ans, héritage laissé par un arrière grand mère. Il est parfait et nécessite aucune amélioration. J’utilise un auto-cuiseur de riz qui a aussi 40 ans d’âge, il est parfait ! Les nouveaux auto-cuiseur sont blindés d’électronique et de fonctionnalités bidons...les voitures d’aujourd’hui sont devenues irréparables hors des réseaux franchisés ! Blindés d’électroniques à la con ! A quoi sert un remonte vitre électrique ? Je ne suis pas manchot ! Est-ce un progrès ? Non une aliénation ! Et comme par hasard les véhicules actuels de conception simple, durable, énergétiquement performants, d’une versatilité d’usage extraordinaire, presque intégralement réparables à la maison... sont interdits ou soumis à de contraignantes législations dans les pays occidentaux ! Par exemple les mini truck 4x4 japonais...
      De toute manière la raréfaction des ressources n’autorisera plus l’obsolescence programmée qui est pour le rappel un insensé et criminel gaspillage de ressources !


  • #318634
    le 31/01/2013 par goy pride
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    Enfin ! Michéa n’est pas assez présent sur le net ! Il faut dire que c’est un type qui doit être jaloux de sa tranquillité et de ce fait doit plutôt fuir le feu des projecteurs.
    Certains diront que Michéa n’est pas assez radical...or justement c’est ce qui fait son intérêt ! En effet si son discours reste encore confiné dans le paradigme usuel il n’en a pas moins une valeur pédagogique. C’est avec ce genre de discours que l’on peut commencer à initier en douceur certaines personnes sans les effrayer et les faire fuir en courant devant la radicalité des propos tenu par certains dissidents.


  • #319007
    le 01/02/2013 par pacifique&craintf
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    trés agréable et instructif entretien ! en plus, que c’est aprèciable, lorsque l’intervenant n’est pas sans cesse interrompu ! merci pour cette délicatesse !


  • #330238
    le 13/02/2013 par dede
    Entretien avec Jean-Claude Michéa

    C’est conceptuellement très bon mais alambiqué en articulations.

    Heureusement qu’il y a, "à compléter avec Comprendre l’Empire ..."

    Il le dit lui même, sa personnalité s’accorde peu avec la lutte égoïste et de réseau et ce que Soral arrive à préciser avec merveilles ...

    à 6’10 - 6’22
    Il parle bien du contexte de l’époque 17 18 19e ou la coexistence des différents est difficile.

    Puis il disjoint bien les réponses aux difficultés de coexistence :
    la gauche idéologique libéraux+radicaux+républicains
    et le mouvement socialiste ailleurs
    et les rétro monarchistes et catholiques

    Puis il saute au 30 dernières années pour parler de la gauche ou le vrai socialisme est totalement fagocité par cette gauche idéologique.

    Pour revenir très brièvement sur l’affaire Dreyfus qui prépare la fusion ... affaire de réseaux ou il faut mouiller la chemise et engageante ... qu’il survole ... pas comme Soral :)
    Ce qui explique pourquoi les quenelles d’Alain sont toujours très fines.


Afficher les commentaires suivants