Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jusqu’où vont-ils descendre ? – Conférence d’Alain Soral et Pierre de Brague à Nantes

9 mai 2015

La section E&R Nantes recevait Alain Soral et Pierre De Brague à Nantes le 9 mai 2015 pour une conférence sur le thème : « Jusqu’où vont-ils descendre ? Du Cercle Proudhon au dîner du CRIF : analyse de la classe politique française  »

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

Retrouvez Pierre de Brague et Alain Soral chez Kontre Kulture :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 
 

Livres de Alain Soral (102)

 






Alerter

128 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Mais qui est ce plouc dont parle Alain à 40 minutes ? Jancovici ?

     

    Répondre à ce message

  • concernant l’arnaque " Hollywoodienne " actuelle, car pour moi c’est bien le Système actuel qui est en cause, petit bémol....rien à voir avec LE classicisme Hollywoodien qui a produit tant de chefs-d’oeuvre et de petites perles moins connues, mais voyez le cinéma d’un Capra, c’est tout l’inverse du héros qui porte le monde à bout de bras...au contraire, la rédemption du " héros " ne vient que de l’entraide, du collectif, d’une solidarité humble, foncièrement saine et enracinée et qui sauve l’ensemble de la communauté : " Vous ne l’emporterez pas avec vous ", " M Smith au sénat ", " L’homme de la rue " ou " La vie est belle " sont autant de films sublimes qui illustrent cette grandeur retrouvée de l’âme humaine ( je pense également à l’un des chefs d’oeuvre de John Ford " Les raisins de la colère " ) et qui contredisent ce dévoiement réel qui constitue le Hollywood actuel, mais qu’est-ce que le cinéma américain aujourd’hui ?...il parait que même un médiocre cinéma français est au dessus, c’est dire !....évidemment je juxtapose deux époques séparées par un abime, qui laisse notre époque actuelle dans son nombrilisme médiocratique .

     

    Répondre à ce message

  • #1223439

    Juste une envie de dire merci ! Merci à E&R, à Alain Soral de nous donner accès à une culture pleine de richesses et de bon sens, moi qui ne suis pas un grand lecteur, je ne peux qu’être reconnaissant envers les derniers grands penseurs et sages de notre époque. Et qu’il nous soit permis encore pendant longtemps de pouvoir profiter de cette liberté de conscience si fragile et mise à mal. En m’informant sur E&R, j’ai ENFIN l’irrépressible et instinctif sentiment que l’on ne me ment pas et que l’on ne me prend pas pour un C** ! Un sentiment qui devient de plus en plus rare dans le flot d’information qui nous inonde en permanence et c’est, j’en suis persuadé, une arme formidable contre la morosité et la dépression, symptômes auxquelles nous sommes encouragé à nous laisser aller et qui touchent tellement de personnes aujourd’hui. Merci Merci et mille fois merci. Vive E&R et vive la dissidence !

     

    Répondre à ce message

  • J’ai téléchargé les trois vidéos pour les regarder plus tard il y a une semaine, maintenant que je les ai vues, je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt.
    Le passage qui m’interpelle est celui avec la question sur la trahison dans la dissidence, et je ne sais plus où je l’ai lu, mais on dit qu’on mesure la valeur d’un homme à la force de ses ennemis (ça peut être une connerie que j’ai entendu dans un film hollywoodien, mais le sens est là). En gros, si tout le monde est notre ami, on a du soucis à se faire sur ce plan.

    Quand au fait que Mr Soral dise qu’il ne vaut pas mieux que Jésus dans le fait qu’il ait été trahi, je crois que la trahison de Jésus lui a été fatale en quelque sorte alors que celle subie par Soral n’a fait que le renforcer, en plus du ménage, dont la dissidence avait bien besoin.
    J’ai toujours cru que le concept d’armée de Spartacus, dans le contexte du "faux jetonisme" généralisé actuel n’est qu’une utopie, la dissidence avait grandit trop et trop vite pour que ce soit authentique. J’espère sincèrement que du haut de ses 56 bougies il puisse passer le flambeau au plus grand nombre possible d’honnêtes gens, qui le confirmeront dans la durée.

    Enfin, ce qui se passe en France est décisif sur beaucoup de plans et à une échelle beaucoup plus importante qu’elle parait, et bien que la situation parait désespérée pour certains, j’y vois au contraire une énorme lueur d’espoir car le système abat de plus en plus de cartes, dont certaines lui seront fatales, encore une fois, dans la durée.

    C’est facile pour moi, d’écrire ces quelques lignes derrière mon clavier alors que d’autres sont sur le front et en prennent plein la gueule, mais j’espère qu’ils arriveront au bout de leur recherche de vérité et d’authenticité, c’est tout le mal que je leur souhaite.

     

    Répondre à ce message

  • Bon, ben je pensais ne plus avoir grand chose à apprendre de Soral ( Après 10 ans de visionnages depuis une certaine émission sur FR2 avec Evelyne Thomas ), mais cette conférence m’ a donnée tord ! " L’ éternel retour du concret " dans toute sa splendeur, étayé sur des faits indéniables et plus que concrets ( Comme 99% du temps des analyses de Mr.Soral ) les tentions montent de toutes parts, et sous toutes ses formes : Fiscales, morales, religieuses, politiques, géopolitiques, idéologiques, civilisationnelles ( Non, je ne parle pas de l’ Islam, ceci n’ est pas ironique, il vaut mieux préciser en ces temps " islamophobiques " ) ...

    La fin et le commencement semblent de plus en plus proche chaque jour qui passe, en espérant que le bon sens, la bonté et la franchise finissent par s’ imposer sur le long terme . Merci pour votre boulot suintant de vérité depuis tout ce temps .

     

    Répondre à ce message

  • Point intéressant touché du doigt par pierre de brague lorsque il évoque bergson et l’opposition entre l’intelligence et l’intuition.
    En tant qu’incarnation du génie français Bergson mérite largement d’être diffusé sur KK. Il n’est pas très connu, et difficile d’accès mais remet à sa place la philosophie matérialiste. Lui aussi a déchiré le voile du tribalisme en épousant la doctrine catholique ; ça contre balancerait Marx pour justement davantage d’équilibre mais aussi d’ironie (cf essai sur le rire de H bergson).

     

    Répondre à ce message

  • Moins je suis dupe du monde, plus je lis volontiers vos articles, je potasse vos vidéos. Mais dès que je repasse à la télé, ne serait-ce que pour mater un film, dès que je me remets à zapper pour faire un tour d’horizon, des nausées me prennent. C’est affligeant à quel point ce système ne change pas ; au contraire : plus il est débile, plus il s’enfonce dans sa débilité.
    C’est affligeant comme on nous prend pour des poulets en batterie et à quel point l’aspartam, le cholestérol, l’analphabétisme et la crétinerie sont portés au pinacle.
    Monde de merde.

     

    Répondre à ce message

  • Voilà ! J’ai fini de visionner la conférence en y étant allé petit à petit, histoire de bien comprendre, en revenant en arrière quand le besoin s’en faisait sentir et je n’ai qu’une chose à dire : BRILLANTISSIME ! Au fond de lui, je pense qu’un Jacques Attali, un Manuel Valls ou un Louis Aliot est jaloux d’Alain Soral. Je souhaite une patiente, persistante et passionnante montée en puissance à Pierre de Brague !

     

    Répondre à ce message

  • Très intéressant, voire passionnant. Des étincelles de Lumière dans nos Ténèbres actuelles, même si le beau temps de juillet pourrait nous induire en erreur et nous faire croire le contraire.
    Les notions de Quantité/Valeur opposées à la Qualité/Valeurs sont essentielles à saisir.

    Les querelles intestines de la "Dissidence" méritaient des explications, c’est chose faite dans cette conférence. Le passage, partiellement censuré, sur Vallaud-Belkacem, m’a bien fait rire (de façon classique et jaune à la fois), tout comme le pathétisme de la situation d’Agnès Soral.

     

    Répondre à ce message

  • #1232753

    Mille mercis pour cet entretien avec monsieur A.Soral et aussi P. de Brague de grands hommes qui savent débattre et offrir une vision éclairé même si on est pas toujours d’accord on y apprend et on écoute avec joie de telle conference...
    Merci E&R merci A.Soral et P. de Brague...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents