Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Libre Antenne #3

La Libre Antenne est une nouvelle émission d’ERFM. Animée par Loïc et des invités réguliers, elle donne la parole aux militants, adhérents et sympathisants d’Égalité & Réconciliation.

 

Pour ce troisième numéro de La Libre Antenne diffusé en exclusivité sur ERFM Loïc et Béa recevaient les appels de : Nicolas qui évoque son voyage en Syrie avec l’association SOS Chrétiens d’Orient ; Bruno qui nous parle d’alimentation et plaide la cause du végétarisme ; Nya qui s’intéresse à l’anthroposophie.

 

Écouter l’émission :

 

 

 

 

Vous souhaitez passer à l’antenne ?

Pour participer à la libre antenne d’ERFM, envoyez-nous un courriel à libreantenne@erfm.fr en explicitant d’une manière courte et précise le sujet que vous aimeriez évoquer.

 

Voir aussi :

Prolonger l’émission avec Kontre Kulture :

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1828990
    Le 28 octobre à 21:17 par manumilitary
    La Libre Antenne #3

    Je reviens sur l’intervention de l’auditeur qui évoque le végétarisme et le traitement critique que E&R en fait (notamment au travers du reportage récent de Vincent Lapierre). J’ai l’impression que ce parti pris provient du fait que ce mode de nutrition est considéré par la rédaction du site comme étant l’apanage des "bobos" et des "antifas", d’où cette vision négative ! En résumé, un patriote se doit d’être carnivore, le végétarisme, le végétalisme et le véganisme sont l’apanage des "gauchiasses" ;)
    Je rejoins aussi la personne sur le fait que de les paysans de nombreux pays du tiers-monde sont obligés (c’est flagrant pour l’Argentine, notamment) de passer de l’agriculture auto-suffisante à la mono-culture afin de produire uniquement des aliments pour nourrir le bétail des pays riches (les USA ou même la Chine, qui avec son passage à l’économie de marché capitaliste, considère le fait de manger de la viande comme un signe extérieur de richesse).

     

    Répondre à ce message

    • #1829324
      Le 29 octobre à 12:38 par VaeVictis80
      La Libre Antenne #3

      Les vegans sont dangereux car l’idéologie sous-jacente est l’anti-spécisme, étape postérieure du genrisme...

      Quant au végétalisme, si il est profondément stupide pour un nombre de raisons nombreuses et évidentes, dans le cas du végétarianisme, là, on peut débattre.

       
    • #1829395
      Le 29 octobre à 14:35 par féféo
      La Libre Antenne #3

      le vegan dangereux ? c’est une blague j’espère ! qui est en train de créer des virus résistants aux antibios dans les élevages et abattoirs ( voir grippe aviaire-porcine, vache folle et le scandale qui vient de sortir sur le bœuf à la tuberculose et j’en passe). vous n’êtes pas sérieux !
      sans parler des accidents de chasse

       
  • #1829276
    Le 29 octobre à 11:15 par inference.deductive
    La Libre Antenne #3

    Nicolas : Intéressante expérience.

    Bruno : Il n’y a qu’avec les adeptes des théories végétales qu’on peut entendre autant de bêtises à la minute... Désolé Bruno, mais 80% de ce que vous racontez est faux.
    Si vous posez la question gentiment, je prendrais le temps de détailler.

    Nya : La secte de l’anthroposophie, dans un entrisme discret mais tenace, fait beaucoup de mal à E&R et à ses propres adeptes... Je tiens à votre disposition des témoignages accablants si vous le souhaitez.

     

    Répondre à ce message

    • #1829339
      Le 29 octobre à 13:13 par Keepmeon
      La Libre Antenne #3

      Bonjour,
      Je suis plutôt d’accord avec Bruno, par contre votre avis m’intéresse !!
      Si vous en avez l’envie, je veux bien entendre, enfin, lire ce que vous en pensez.

       
    • #1830178
      Le 30 octobre à 21:53 par info73fr
      La Libre Antenne #3

      Bonsoir,
      Je suis très intéressé par les témoignages auxquels vous faites références. Je suis aussi frappé par ce qui ressemble à une promotion de l’anthroposophie par E&R !!

       
    • #1830260
      Le 31 octobre à 00:20 par Inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      @ Keepmeon
      Détails :



      "Une nourriture plus végétale est forcément plus bio, forcément plus locale, forcement meilleure pour la santé, meilleur pour l’environnement, meilleur pour l’écologie."



      Forcément plus Bio : Faux. Végétal et biologique sont deux choses différentes. La nourriture végétale Bio existe certes, mais la nourriture végétale non bio aussi. (Intrants chimique comme les fertilisants ou pesticides, OGM, irradiation, etc.) Une nourriture plus végétale n’est donc pas forcément plus Bio.
      Forcément plus Local : Faux. Les végétaux ne poussent pas toute l’année et pas partout. Les saisons, le climat, la température, les ressources de la terre, la présence d’eau ou pas, sont des facteurs qui font qu’une nourriture plus végétale favorise l’importation de végétaux depuis l’autre bout du monde, végétaux qui ne poussent pas au local, son trop cher, ou n’y sont tout simplement pas présent. Une nourriture plus végétale n’est donc pas forcément plus locale.
      Forcément meilleure pour la santé : Faux. Cela dépend des individus, de leur régime alimentaire avant changement, de leur hygiène de vie, etc. Pour certaines personnes, cela améliore la santé, pour d’autre, cela la détériore. Les symptômes, problèmes et maladies dont se plaignent les végétariens, végétaliens et végans sont légions, récurrents et souvent graves. Les gourous du cru/végétal appellent ça "l’effet détox". Ne vous y trompez pas, il s’agit à coup sûr de problème de santé.
      Forcément meilleur pour l’environnement : Faux. Impact sur l’environnement : Aucun. Les industriels pollueurs sont toujours la, ils industrialisent, traitent chimiquement en masse, polluent les sols, transforment génétiquement, et ils le font aussi "bien" pour les animaux, que pour les végétaux… Donc non, une nourriture plus végétale n’est pas forcément meilleure pour l’environnement.

       
    • #1830261
      Le 31 octobre à 00:22 par Inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      Forcément meilleur pour l’écologie : Faux. L’écologie est une science qui a pour objet d’étude les relations des êtres vivants (humains, animaux, végétaux, micro-organismes, etc.) entre eux et avec leur environnement. En bref, l’étude des milieux et les conditions d’existence. En quoi le changement d’un paramètre dans le régime alimentaire humain améliorerait cette science ? En rien.
      Et au contraire, la carence fer (zinc) du végétalisme entraine une euphorie mentale artificielle et un amoindrissement de la capacité de raisonnement, ce qui n’est pas très bon pour faire de la science. (Ce n’est pas pour rien que beaucoup de gourous obligent leurs adeptes à pratiquer le végétalisme.)
      L’écologie politique, elle, recherche pour l’homme le bien-être sous la forme d’une harmonie avec son environnement naturel en détectant, analysant et de combattant les dysfonctionnements éventuels d’un écosystème.
      Les disfonctionnements reconnues résident dans l’activité déraisonnée de l’homme : industrie, transport, engrais chimique, déchets industriels, épuisement des ressources naturelles, disparition d’espèces... En quoi une nourriture plus végétale des hommes, résoudrait-elle ces dysfonctionnements ? En rien, car ces dysfonctionnements sont autant présents dans les productions animales que végétales et les industriels gagnent chaque jour du terrain. Et oui, quand les végans font fermer un petit abattoir de province, devinez qui récupère le business ?

       
    • #1830262
      Le 31 octobre à 00:23 par Inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      Mot végétarien : Maintenant, il désigne un mode alimentaire, mais techniquement il vient du latin : végété : Sain et bien portant. Donc, mode de vie plus que mode alimentaire. Végétus : sain et bien portant. Donc, ne pas manger de viande, cela va forcément de soit.



      C’est une fausse association :
      Étymologie de Végétarien (cnrtl.fr) : Emprunté à l’anglais vegetarian, […] dérivé de vegetable « plante, légume ».
      Étymologie de végétal : Du latin vegetus (« vivant »), de vegeo (« animer »), pendant de vĭgĕo (« être plein de force, être plein de vie, être vigoureux ») que le Bailly donne pour apparenté à ὑγιής, hygiês (« sain, bien portant ») dont dérive, en français hygiène et ses dérivés.
      Étymologie de hygiène : du grec ancien ὑγιεινός, hugieinós (« bon pour la santé ») dérivé de ὑγίεια, hugieia (« santé »), ὑγιής, hugiếs (« vigoureux, bien portant »).

      Donc végétarien vient de l’anglais, pas du latin, et veut dire « Légume ».
      Sain, bien portant, c’est hygiês ou hugiês en latin, qui a donné hygiène.
      Donc aucun rapport avec la viande.



      Coté traditionnel des choses : Depuis toujours dans nos campagnes, les paysans mangent de la soupe, légume, pain, fromage, et une fois par an, le cochon. […] produit de la chasse occasionnel, une bête par an, le reste de l’année, cueillette sauvage, etc.



      C’est entièrement faux. Traditionnellement, depuis toujours dans nos campagnes, les paysans mangent de tout. Dans la soupe, on y trouve du lard, du gras, ou des œufs. Ils mangent des abats, des grives, des merles, du poisson, des crustacés, du lapin, des poules, du coq, du faisant, de la charcuterie, etc. Tous ce qui est disponible sur le marché du village, à la pêche ou à la chasse. Ils ont même trouvé des moyens de conservation des aliments animaux… (Salaison, charcuterie, etc.) Pour en avoir toute l’année…

       
    • #1830264
      Le 31 octobre à 00:26 par Inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      L’alimentation humaine est à 80% végétale.



      Alors pourquoi une alimentation composée de 20% de végétaux cru suffit largement à apporter les vitamines hydrosolubles, vitamines C et vitamines du groupe B nécessaires à la bonne santé de l’être humain ? Parce qu’une alimentation humaine à 20% végétale (cru) suffit amplement. Augmenter la part végétale de l’alimentation, c’est mécaniquement diminuer la part animale et inévitablement, être carencé en éléments nécessaires (certains acides aminés essentiels) qui se trouvent uniquement dans la part animale. De plus, manger à 80 % cru épuise en quelques années les mécanismes digestifs et l’absorption des nutriments est de moins en moins efficace. (Au passage pour un des commentateurs, les singes sont des omnivores…)
      La cuisson prédigère les aliments car elle les rend plus apte à l’hydrolyse digestive et soulage les efforts digestifs.
      La proportion de protéines animale (œuf, viande, poisson, crustacé, etc.) nécessaire à la bonne santé de l’être humain est de 1 gramme par Kilo corporel et par jour. Les rations de survie sont basées sur ce calcul. Donc pour un individu de 80 Kg, c’est 80 grammes de protéines animale par jour en deux ou trois prises. (80 grammes de protéine animale se trouvent dans 400 grammes d’aliment d’origine animal. Exemple : Viande de 200g le midi et 200g de poisson le soir.) Ceci représentant entre 60 et 80% du poids du repas.

       
    • #1830265
      Le 31 octobre à 00:28 par Inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      Physiologie pure : herbivore. Acidité de l’estomac, type d’intestin. Techniquement, cela ne veut pas dire qu’il faut être végétalien a 100%, Omnivore et carnivore n’ont pas d’enzyme dans la salive.



      Faux : L’humain, comme tous les omnivores a de la ptyaline contenue dans sa salive.
      La ptyaline est une enzyme (amylase) contenue dans la salive. Elle permet de transformer l’amidon (variété de sucre) puis le glycogène (molécule de sucre très longue) en dextrine et en maltose (autre variété de sucre).

      Beaucoup de chiens et de carnivores n’ont pas de ptyaline salivaire, ils ne peuvent donc pas digérer l’amidon. Mais ils s’en foutent puisqu’ils sont carnivores. La ptyaline salivaire est abondante chez les herbivores en général et présente aussi chez les omnivores.
      L’être humain n’est pas herbivore, il n’est pas mécaniquement et enzymatiquement outillé pour extraire les acides aminés de la protéine végétale du contexte fibreux dans lequel elle est enfermée : Lignine, cutine, cellulose, hémicellulose. Les vaches, elles, le sont. Les humains qui se disent herbivore, traditionnellement, depuis toujours dans nos campagnes, ont dit qu’ils sont cons à bouffer du foin…

       
    • #1830270
      Le 31 octobre à 00:31 par Inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      Impact vibratoire électro magnétique de la nourriture…



      Kamoulox.



      C’est être face à l’empire que d’être végétarien.



      Faux : "L’empire", ou plutôt quelques une de ses ramifications, ou plutôt les types qui dirigent ces ramifications, (sans compter quelques malins, gourous et petit escrocs à la marge) ont fait du végétarisme, végétalisme, véganisme, des parts de marché comme les autres, avec son greenwashing, ses stratégies marketing culpabilisantes, ses blender à 1000€, ses poires vibratoires à 4€ la pièce, etc.
      Ces lubies hypocrites pour apprentis sauveurs du monde ne sont autres que des voix de garage pour un militant contre-impérial. Et pour comble, ces types de régimes sont carencés, et l’empire, dans sa grande gentillesse pharmaco-chimique à la réponse pour vous : compléments alimentaires de toute sorte, poudres, levures, gélules ! Bon appétit bien sur.

      Votre temps de cerveau disponible est passé de la télévision à des recettes de cruisine ? Rallumez la télé, c’est moins dangereux pour tous le monde…

      @ info73fr :

      Vous pouvez commencer par le blog de Grégoire Perra.

      Un échange des plus intéressant est disponible ici :
      http://www.unadfi.org/lendoctrineme...

       
    • #1831945
      Le 2 novembre à 19:00 par JC
      La Libre Antenne #3

      @Inference.deductive
      Ok mais là c’est un peu parole contre parole, et je trouve qu’il y a un peu de mauvaise foi dans le fait que vous ne considérez pas l’argument consistant à dire qu’une part gigantesque de la production de nourriture (végétale) sert à nourrir la production de nourriture d’origine animale, donc forcément baisser la consommation de viande permettra de libérer beaucoup de ressources.

       
    • #1832203
      Le 3 novembre à 00:44 par inference.deductive
      La Libre Antenne #3

      @JC



      Ok mais là c’est un peu parole contre parole



      Ne me croyez pas, vérifiez par vous même. Au passage, je suis preneur de toute nouvelle information qui a une source fiable.



      je trouve qu’il y a un peu de mauvaise foi dans le fait que vous ne considérez pas l’argument consistant à dire qu’une part gigantesque de la production de nourriture (végétale) sert à nourrir la production de nourriture d’origine animale, donc forcément baisser la consommation de viande permettra de libérer beaucoup de ressources.



      La nourriture qui sert à nourrir les animaux n’est pas digeste pour l’homme, puisqu’elle est faite pour nourrir les animaux. Si la consommation de viande baisse du fait qu’on ne tue plus les animaux pour les manger, prenez en compte dans votre équation le fait qu’il faudra en nourrir beaucoup beaucoup beaucoup plus. A moins de les laisser froidement mourir de faim...

      Et à la vérité, si l’élevage s’arrête pour des raisons de véganisme, soyez certains que quelques années après, beaucoup d’espèces animales auront disparues parce que personne n’investie pour nourrir, élever et soigner des animaux qui ne sont pas "de compagnie", qui coûtent un bras en temps et en investissement et qui ne rapportent plus rien. Donc, plus de vaches, plus de moutons, plus de chèvres, plus de poules, etc. En fait dans un monde de végans, les animaux d’élevages n’ont leur place que dans des réserves surveillées et clôturées, pour ne pas que les prédateurs naturels (loups, humains affamés qui bavent, etc.) les déciment.

       
  • #1829350
    Le 29 octobre à 13:33 par Lobster
    La Libre Antenne #3

    D’accord avec toi inference.inductive. Le mec est perché avec ses concepts méta-scientifiques. 80% de bêtises on est d’accord, c’est à peu près çà.

    D’accord pour promouvoir la consommation de nourriture saine pour privilégier les producteurs locaux, d’accord pour promouvoir la réduction de consommation de viande pour notre santé, mais déjà l’argument consistant à dire que nous sommes naturellement végétarien, non merci. Allez en toucher quelques mots aux peuplades arctiques et demandez leur de végétaliser un peu leur diète. A priori, ces populations se portent aussi bien, voire mieux que nous, avec une nourriture composée à 80% de viande. Bref, le mythe du végétarisme naturel, non merci. Encore une fois, je suis pourtant d’accord que l’on consomme trop de viande dans notre alimentation.

    Bon et ensuite il est parti dans des délires d’énergie vibratoire de magnétisme, et tutti quanti, bref, là on est dans un fantasme lié aux pratiques de développement personnel, dont le lien avec notre société libéral est si évident, et qui ne repose sur aucune base objective. Non notre corps ne se recharge pas en énergie telle une pile électrique... L’énergie vitale est un concept qui n’a jamais été scientifique et qui date un peu maintenant... Vibratoire ne veut rien dire. Le magnétisme c’est bien pour accrocher des photos sur mon frigo, mais pour ce qui est de la biologie et de la physiologie, on va avoir du mal à en développer des concepts qui tiennent la route...

    D’accord pour promouvoir une alimentation saine et le recours à la production locale, non au jargon pseudo-scientifique pour tenter de faire passer des arguments fallacieux, faut pas prendre les gens pour des cons, même s’ils sont très demandeurs de ces concepts de type "new-age". Renseignez-vous sur la géobiologie si vous voulez un exemple d’enfumage magistral enrobé de jargon et de dénomination scientifique, çà vaut malheureusement le coup d’œil...

     

    Répondre à ce message

    • #1831951
      Le 2 novembre à 19:05 par JC
      La Libre Antenne #3

      Tu ne pars quand même pas du principe que notre univers est enfermé dans des lois purement scientifiques et rationnelles ? C’est évident que l’humain va verbaliser tout, même ce qui n’est pas prouvable, c’est pas pour autant que c’est faux et à balayer d’un revers de la main. Ce n’est pas parce que c’est surnaturel ou paranormal que c’est FAUX, on rentre dans le domaine de la croyance donc qui échappe à l’argumentation.

       
    • #1832372
      Le 3 novembre à 11:35 par Lobster
      La Libre Antenne #3

      je ne suis pas sûr de comprendre ton commentaire. Je peux toutefois dire que l’univers est décrit par des lois probabilistes. D’ailleurs, la probabilité fait partie intégrante de la science. Malheureusement parce que probabilité rime avec incertitude, certains relativistes pensent que la démarche scientifique n’est pas plus valide qu’une autre, et tente de nous faire avaler des couleuvres pseudo-scientifiques. Je précise que je ne suis pas scientiste, par contre je lutte ardemment contre ces pratiques qui revêtent un discours pseudo-scientifique pour se donner quelque autorité...

       
  • #1829373
    Le 29 octobre à 14:02 par laurent71
    La Libre Antenne #3

    L’Ethiopie, troisième producteur mondial de céréales...
    Peut être pas de la viande mais un peu de poisson quand même...

     

    Répondre à ce message

    • #1829464
      Le 29 octobre à 16:40 par Keepmeon
      La Libre Antenne #3

      Ces céréales pour nourrir nos bovins !!!! Les Éthiopiens ne voient même pas toutes leurs céréales se barrer vers l’Europe pour engraisser notre bétail.

       
    • #1829490
      Le 29 octobre à 17:35 par féféo
      La Libre Antenne #3

      @keepmeon merci !

       
    • #1829498
      Le 29 octobre à 17:59 par laurent71
      La Libre Antenne #3

      Les trois premiers producteurs de céréales au monde sont la Chine, les Etats unis et l’Europe, alors que d’après l’intervenant dans cette émission de radio, l’Ethiopie était le troisième producteur de céréales dans les années 90, c’est juste du délire, comme la plupart des sites de ces gens là, type viande info où tout n’est qu’un tissus de conneries.
      Pour des statistiques agricole fiable : Agreste.

       
  • #1829471
    Le 29 octobre à 16:48 par Keepmeon
    La Libre Antenne #3

    Il faut arrêter de dire n’importe quoi ou d’enrober avec des pratiques personnelles borderline et/ou aussi d’assimiler tous les Vegans à des gauchistes idiots. Mais dans les faits :
    Le végétalisme est bon pour la santé, pour les animaux, pour l’environnement et pour l’humain. c’est déjà pas mal !!!

     

    Répondre à ce message

    • #1829534
      Le 29 octobre à 19:10 par coyoterevolte
      La Libre Antenne #3

      "Il faut arrêter d’assimiler tous les Vegans à des gauchistes idiots."
      C’est toi le roi de la montagne qui décide ?
      Troublant que les vegans amis des céréales ne se préoccupent pas des agriculteurs qui se suicident. tout se passe comme si les vegans étaient complètement déconnectés des problèmes de production.
      est-ce idiot de blâmer l’empoisonné qui n’a pas le choix et de laisser l’empoisonneur continuer à intoxiquer les bêtes ? Un peu, quand même. Est ce idiot de ne jamais penser que les empoisonneurs de viande vont ensuite empoissonner les céréales ? Un peu, quand même.

       
    • #1831777
      Le 2 novembre à 14:47 par FaridDominique
      La Libre Antenne #3

      @ coyoterevolte
      On peut ne pas manger de viande et être contre les anti-spécistes, soutenir les paysans français.
      On peut ne pas manger de viande et ne pas supporter les bobos végétariens et les antifas.
      Rien à voir.
      Égalité et réconciliation.

       
  • #1829588
    Le 29 octobre à 20:58 par Abeille
    La Libre Antenne #3

    Les végans n’aiment pas le miel !

     

    Répondre à ce message

    • #1829878
      Le 30 octobre à 14:11 par Justin Antinanti
      La Libre Antenne #3

      Le professeur Joyeux (mentionné dans l’émission) lui, oui. Cf. "Le chirurgien et les abeilles".
      Et il y a une étude qui montre que les consommateurs de miel ont des brins d’ADN qui ne s’usent pas. D’où leur jeunesse ...
      Le Pr. Joyeux déconseille brièvement le végétalisme dans "Changez votre alimentation".

      Remarque sur la minute 34’30 : à la place de Bruno, je ne mangerais pas les pépins de pomme. C’est le professeur Michel Botineau qui le conseille dans un article de l’Ecologiste. Le pire étant les noyaux d’abricots, également sécréteurs d’acide cyanhydrique (vous m’avez bien lu !) pourtant vendus à Biocoop (avec la mention : ne pas dépasser un noyau par jour par adulte !...). Attention à la shoah par pépins !

       
  • #1830081
    Le 30 octobre à 19:46 par xavier
    La Libre Antenne #3

    Depuis 3 ans que je ne mange plus de viande, je me sent mieux mentalement et physiquement. Je mange bien plus varié et je me fais à manger des aliments crus bien plus qu’avant. Et oui en effet quand on mange végé, ça donne envie de manger bio. La première année, la viande me manquait, maintenant plus du tout. Plus d’inflammation du tout, oh merci ! Et je conseille la spiruline que je prend depuis quelques mois et que j’avais découverte sur votre site ! La spiruline m’a fait du bien aussi, je sais pas trop, je dirais plus d’énergie. En tout cas oui 80% végétal et 20% animal est certainement le plus adapté au corps humain comme les singes, ces frugivores. Gardons de tuer des êtres vivants juste pour quand on en a besoin, qu’en pensez-vous ?

     

    Répondre à ce message

  • #1830102
    Le 30 octobre à 20:20 par xavier
    La Libre Antenne #3

    L’anthroposophie semble être un sujet passionnant. On en veut plus ! :)

     

    Répondre à ce message

    • #1830182
      Le 30 octobre à 21:58 par info73fr
      La Libre Antenne #3

      Vous voulez plus de quoi ?!
      " L’anthroposophie (...) fut principalement développée par ***Rudolf Steiner***. (...) lorsqu’il intègre la ***théosophie de Blavatsky***, sa pensée s’enrichit des nombreuses traditions spirituelles : en particulier la mystique allemande, les traditions chrétiennes et des influences philosophiques orientales, qui imprégnaient fortement le mouvement théosophique, ainsi que de nombreuses traditions ***occultes***, astrologiques, religieuses, mythiques et philosophiques de l’humanité. (...)
      Les travaux de Steiner prétendent à une nouvelle forme de scientificité qui est souvent critiquée pour son caractère ***pseudo-scientifique***, notamment en santé et en agriculture ", etc.
      Mme Blavatsky ? Non merci !!

       
    • #1833828
      Le 5 novembre à 14:56 par Track
      La Libre Antenne #3

      La sagesse du corps.
      En réalité, cette dame ne s’exprime pas très bien, et néanmoins quelque peu naïve... Pour en avoir fréquenté, ils sont pas méchants, mais immensément bête sur les questions politiques politicienne, rationnelles, matérielles...
      Mais, comme, ne l’indique pas le nom, l’Anthroposophie, c’est la science de l’esprit (si on peut appelé ça une science). En somme, la spiritualité sans le dogme (ça, c’est la religion), et les mécanismes de l’esprit sur la matière, sur nos sentiments, nos comportements et nos réflexions profondes...
      Ils sont très tournés là-dessus. Mais c’est des billes sur la manipulation, le pouvoir, la stratégie, la compréhension profonde du mal... ce sont des idéalistes spirituels, à E&R, je dirais qu’on est idéaliste matériel (chez la base, je ne parle pas de la ligne)