Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Vent Paraclet

Allons mes enfants, de l’a-patrie, le jour de gloire n’est pas arrivé.

 

De toutes les Forces qui nous oppriment la French Army sous commandement de l’OTAN est la plus fondamentale, car elle est la surface de sustentation sur laquelle se projettent les autres fonctions régaliennes, y prennent leur assise, leur puissance et le sentiment de leur puissance.
Que serait, par exemple, le pouvoir réel de cette Mégère indisposée, qu’on appelle « La Justice » par antiphrase, sans la poigne de la Gendarmerie ?
Quelle force réelle possède le grouillement de cancrelats de Cabinets dans leurs petits costards étriqués, pour imposer leurs décisions nuisibles de cloportes, de rouler à 30km/h et de mettre des radars partout, si ce n’est celle de la Gendarmerie ?

Les Gilets jaunes, en dernière analyse, sont des gens qui ont perdu l’illusion suprême que l’État était au service du peuple. Si la masse bovine les avait suivi la simple police n’aurait pas suffit. Les tanks, l’aviation c’est quand même autre chose ! Regardez nos amis israéliens, qui subissent une énième agression antisémite du Hamas, que deviendraient ils sans leur armée ?

La French NATO Army reste donc le dernier recours de messieurs les banquiers, les pharmaciens et les grands fournisseurs d’accès aux déduits impubères qui vibrent de leurs sex-toy roses.
Notre monde est réel, ce qui veut dire pas du tout rationnel, mais brutal et injuste, et sans autre raison d’être que le Bon plaisir de quelques uns que l’on nomme « Puissants » parce que derrière eux se tient la Giga Force des armées technologiques modernes.

La propriété privée qu’est-ce en dernière analyse, sinon un rapport entre les hommes légitimé dans le Droit, et qui ne tient que par la Force. C’est par l’existence d’une Force physique organisée que tout tient ! La propriété, le droit, la morale.
Tant que Madame France Télévision règne, mesdames et messieurs du Famas restent peu présents dans le sinistre spectacle sanitaire, mais ça ne durera pas, au train où ils vont, et à la destination qu’ils ont choisie. D’ailleurs tout y pue déjà de la caserne : couvre-feu, passeport intérieur, arrêt domiciliaire...

Imaginons que demain de vrais révolutionnaires naissent, malgré la vaccination et l’obscuration racisée. Naissent sans gilets fluos, mais avec une conscience lumineuse à la place.
Qu’ils découvrent comme Jason le point faible du Titan Talos Numérique. Que ce point faible du géant numérique totalitaire c’est précisément d’être totalement numérique, informatisé jusque dans le moindre détail. Ceux qui ont l’esprit militaire me comprendront...
Contre ce Jason et ces nouveaux argonautes, il n’y aura d’autre recours, que l’Armée, l’instrument discipliné des classes dirigeantes.
Comme hier, à Barcelone, Orwell et ses camarades avaient compris l’importance vitale de la prise du Central téléphonique, que l’Armée « républicaine » leur a repris.
À propos d’Orwell et de ses camarades, ils ne disaient pas pour désigner leurs ennemis, les « fachos », mais « los Moros », les Maures. Les « hordes d’Arabes pouilleux » de Franco, ainsi que Bernanos les a nommé dans Les grands cimetières sous la lune.

Or donc, j’en étais là de mes ruminations, l’autre nuit, dans les Landes, sous un ciel sans lune, quand soudain, un orage extraordinaire éclata accompagné d’une furieuse rafale qui fit bruisser sauvagement les arbres. Dans ce grand vent qui s’emparait de mes sens, il y avait un autre Vent qui me ravit en esprit. Et parmi les éclairs silencieux et éblouissants il y eût aussi comme un feu qui sortit, me traversa je ne puis dire autre chose.
Ce Vent Paraclet, comme s’il avait su mes pensées, en souffla les scories comme vile poussière, et m’insuffla la Vérité. J’ai su que cela m’était donné pour être révélé. J’ai tardé car je n’aspire plus qu’au silence et à l’oubli du monde.
Voici :

Le projet réel, auquel les différentes tribunes de généraux préparent, est le contraire de ce qu’ils disent vouloir. Il consiste à tirer de l’armée de réserve immigrée une cinquième colonne opérationnelle.
Pour ce faire l’Armée devrait intervenir physiquement, donc visiblement, dans les banlieues. La violence de l’intervention laissera croire qu’on nettoie ces banlieues des trafics, mais en réalité ces derniers seront réorganisés, sa pègre purgée, militarisée, pour en faire une variété de French Daesh opérationnel, entraîné, prêt à marcher pour le capital. C’est ainsi que Daech est née, vêtu de pied en cap et armé jusqu’aux dents par l’OTAN, Israël et les Zémirats ou l’Arabie)
En Ex-France, depuis des dizaines d’année l’impérialisme yankee forme ses Young Leaders préférentiellement parmi les « élites » des banlieues. Maintenant on va y forger un commandement militaire.
Réduire les mafias, les faire servir à ses desseins, est un truc classique de la dictature militaire.
Cette Armée mixte, avec ses cantines hallal, ses tapis de prière dans les chambrées, et les officiers chassés aux heures des dites prières, partirait en guerre pour libérer les quartiers d’insécurité ? Irait-on claironner à tous vents la préparation d’un Putsch ?

Monsieur Zemmour, qui est à moitié au courant, semble-t-il, dit que ce Puputsh c’est « l’Opération Ronce ». Si tel est son nom, elle a déjà piqué au vif ces dames actuelles, qui en sont toutes démangées.
J’ai toujours trouvé dérisoire cette idée du Zemmour et des deux autres Frisés qui prendraient la tête de Légions National-Sionistes. Car une guerre civile c’est toujours risquée, imprévisible, l’issue toujours incertaine, dans le feu d’autres capitaines pourraient surgir comme un orage d’acier dans un ciel serein.

Ce qu’ils veulent est bien plus noir que la guerre civile, c’est aller jusqu’au fond de la Nuit.

Il ne faut pas voir, ici, je ne sais quel « antimilitarisme » qui nous est étranger.
Il n’y a pas l’ « ARMÉE » en soi, éternelle, intangible. Il y a des armées comme il y a des époques. Et la French Army actuelle est bien assortie à son époque.
Une fronde militaire qui ne poseraient pas, d’abord, l’exigence de rupture avec l’OTAN, nous paraît à nous, d’abord, une comédie.

L’OTAN envisage, comme certains gauchistes, qui eux font semblant d’y croire, qu’un point de rupture pourrait se produire chez les peuples maintenus dans la camisole de force pharmaco-fasciste. Alors on va lever des troupes dans la grisaille monochrome des populations retardataires des trafics et des négoces. Et la vraie destination, la cause finale de l’Immigration paraîtra dans son aveuglante lumière.

Comme celle de l’incendie de Notre-Dame, trop aveuglante pour la multitude insipide des fidèles. Ce Feu nano-thermique était aussi un test pour mesurer le degré d’extinction de l’Esprit dans les gens de France, et de son Clergé ! Peut on dire que le Sabre ressemble au Goupillon ? Certainement.
Nous sommes entre les mains d’un Cadavre sous la volonté de puissance des servants de l’ORCUS.
Ce que veut pour la France ce pouvoir maudit qui nous muselle et nous inocule ses venins, est la Seconde Mort. Défunte déjà dans sa materia secunda, elle doit disparaître jusque dans sa substantia.
Telles sont les pensées soufflées dans le vent Paraclet.

Félix Niesche

Retrouvez les textes de Félix Niesche sur E&R !

 
 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2731706
    Le 24 mai à 17:56 par Decee
    Le Vent Paraclet

    Merci Félix pour l’allusion érudite au Paraclet, si bienvenue en ce temps de Pentecôte.
    Le paraclet :
    "THÉOL. [Parfois avec une majuscule] Nom donné au Saint-Esprit, troisième personne de la Trinité, signifiant ,,aide, protecteur, intercesseur, consolateur`` (Bible 1912). Invoquer le Paraclet. Il entonna le veni sancte spiritus, éclatant appel au paraclet (Barrès,Colline insp.,1913, p.195).[Madame de Maintenon] pouvait appeler la protection du Paraclet (Montesquiou,Mém.,t.1, 1921, p.117).L’homme allégé, allègre, s’ouvre à la paix du paraclet (Philos., Relig., 1957, p.52-3) :
    . Qu’importent à ce siècle incrédule de nos merveilleuses légendes : saint Georges rompant une lance contre Charles VII au tournoi de Luçon, le paraclet descendant à la vue de tous sur le concile de Trente assemblé... Bertrand,Gaspard,1841, p.159.
    − En partic.
    ♦ [P. réf. au baptême de Jésus, Matth. 3, 16] Le Saint-Esprit sous la forme d’une colombe. Elle était enchâssée dans un reliquaire en forme de colombe, parce qu’on avait vu la colombe du Paraclet apporter l’huile destinée au sacrement du premier roi chrétien (A. France,J. d’Arc,t.1, 1908, p.517)
    [P. réf. à St Jean] La théorie du Paraclet, qu’on ne distinguait pas beaucoup du saint Esprit. Paraclet (...) devint pour les chrétiens une sorte de remplaçant de Jésus, procédant comme lui du Père, qui devait consoler les disciples de l’absence de leur maître, quand celui-ci aurait disparu (Renan,Église chrét.,1879, pp.69-70).Paraclet (...) désigne tantôt le Christ, tantôt l’Esprit-Saint (Dheilly1964"

    Ce Vent Paraclet vous apporta donc une révélation, bien sinistre au premier abord, mais l’important c’est de savoir et de comprendre, puisque savoir c’est pouvoir. Et que l’espoir demeure.

     

    Répondre à ce message

  • #2731831
    Le 24 mai à 20:38 par Pasquale
    Le Vent Paraclet

    Mise en scène d’affrontements entre joueurs de la même équipe : Dharma-nain contre Pue-le-var, Zemmour contre Merluchon, ... bref NacSio contre SocSio.

    Felix nous invite à nous intéresser plutôt à ce qui se trame en coulisses.

     

    Répondre à ce message

  • #2731866
    Le 24 mai à 21:04 par aldébaran
    Le Vent Paraclet

    Attention, je viens par le présent message uniquement pour tenter de faire rire les lecteurs tentés de mettre fin à leurs jours, après cet article des plus désespérants. Il n’y a qu’une seule personne qui puisse nous sauver : Benoît Hamon.
    Rions tous, même les plus jeunes !

     

    Répondre à ce message

  • #2731881
    Le 24 mai à 21:22 par fab
    Le Vent Paraclet

    Quelle plume, Félix !
    Bravo Camarade.

     

    Répondre à ce message

  • #2731933
    Le 24 mai à 22:46 par alideb78@gmail.com
    Le Vent Paraclet

    « Le projet réel, auquel les différentes tribunes de généraux préparent, est le contraire de ce qu’ils disent vouloir. Il consiste à tirer de l’armée de réserve immigrée une cinquième colonne opérationnelle. »

    Même conclusion pour moi.

    Les généraux que l’on a pu voir parler ressemblaient à des vieilles pédales 33e degré salivant à l’idée de voir arriver les jeunes males de banlieue venir faire leur service militaire, dans un uniforme tiré à 4 épingles le tout dans un souci d’intégration républicaine.

    Mais quelle riche et douce idée que de fournir savoir, logistique et matériel militaire à des types violent et limités qui détestent la France et les Français !

     

    Répondre à ce message

  • #2731999
    Le 25 mai à 00:26 par nobody
    Le Vent Paraclet

    Les premiers vaccinés sont ceux qui croient au système. Les french dreamers, cadres et autres pseudo gagnants de la mondialisation, ainsi que les boomers. Boomers qui par ailleurs sont incapables de nommer l’ennemi.
    La réduction de population ne vise pas au qualitatif sinon ces french dreamers aurait été préservé, car compatible avec le logiciel de globalisation.
    Ils veulent donc des soumis façon kalergi, ce qui implique que le gaulois réfractaire (non-vacciné) sera pourchassé façon terminator, ou goulagisé.
    C’est l’occident qui est visé, car que se passe-t-il au Japon, en Chine ou en Afrique ?

     

    Répondre à ce message

  • #2732078
    Le 25 mai à 08:21 par j’ai-vu
    Le Vent Paraclet

    J’avais remarqué aux Tuileries, quand les manifs de GJ étaient interdites sur les Champs-Elysée et place de la Concorde, que les policiers dans le jardin, surveillant les passants mais travaillant peu, causant entre eux, étaient des barbus, dans des groupes de barbus ou multiculti. Des étrangers contre les Français.
    Le phénomène de la cinquième colonne est amorcé depuis longtemps. Lors des manifs anti mariage-homo, les royalistes (en particulier) étaient ciblés et battus, souvent par des divers. J’ai même vu un prêtre en soutane se faire matraquer, alors qu’il tentait d’intercéder pour un jeune homme frappé sauvagement.
    Monsieur Niesche désespéré, continuez d’écrire, tout n’est pas perdu.

     

    Répondre à ce message

  • #2732104
    Le 25 mai à 09:21 par Nadia
    Le Vent Paraclet

    Magnifique texte Félix ! C’est ce que vous décrivez, c’est cela le véritable projet.
    Merci (aussi pour votre humour)

     

    Répondre à ce message

  • #2732252
    Le 25 mai à 14:05 par À l’affût
    Le Vent Paraclet

    Magnifique plume ,Félix ! tout en finesse et criant de vérité de ce qui se trame...

     

    Répondre à ce message

  • #2732326
    Le 25 mai à 16:21 par Enki
    Le Vent Paraclet

    Courant 2019 avant veille d’un manif Gilets jaune rue de la République deux gars disons basanés pas franchement du Cru, espacé l’un de l’autre de 50 mètres, l’un l’autre, armés de kalachnikov ou fama. Il était 10h du matin. Peu de passants, ni circulation intense. Aucune raison d’être présent là pour surveiller quoi ? Qui ? J’étais en bus. Un jeune gars aura aussi remarqué. Ferait-ils dès lors une immersion dans la population, les lieux, comme pour s’entraîner à repérer les lieux, le climat psychologique ? Je n’ai pas eu le temps de photographier. Ils font faire le sale boulot par d’autres ethnies avec les éléments les plus basiques, question de karma...

     

    Répondre à ce message

    • #2732427
      Le 25 mai à 20:17 par Enki
      Le Vent Paraclet

      Oublié de préciser rue de la République à Rouen.

       
Afficher les commentaires précédents