Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Thanatocratie

Vaticinations sur la vaccination

   

Or donc, grâce à l’Inoculation létale que sous le nom de vaccination nous injectent les Abjects, la Postiche Pandémie va virer à l’Hécatombe. Partout les gens tomberont comme des mouches. Çà et là on verra des cadavres joncher la chaussée, enjambés par les Masques indifférents.
Hélas les vivants s’habitueront très vite à la présence perpendiculaire des morts.
Et puis on verra sortir les Rats ! Des conglomérats de rats. Venus des égouts, des caves, pour éternuer au dehors, et gicler leurs viscères empoisonnés dans les landaus et les poussettes Yoyo où pépient les bébés hébétés, sous l’œil noir des Nounous décoloniales qui maugréent contre le Racisme

   

Courage, nous aurons des jours meilleurs, nous retrouverons les jours heureux !
Nous aurons des masques protecteurs, des vaccins sains sans effets spéciaux, des médicaments gratuits, des respirateurs qui feront soupirer d’aise, des personnels de santé bien portant, des soignantes bien disposées, des hôpitaux ultra-chics avec des scanners aussi drôles que la Station spatiale internationale. On pourra faire les pitres à l’intérieur !
Demandez le programme des lendemains qui pansent !

   

Le seul mode de locomotion permis des patients ambulatoires dans la Pharmacie totalitaire numérique sera la suffocation. Puis retour au domicile élu atelier de production comme aux temps préhistoriques.
Et quelle est l’engeance mortifère qui a le pouvoir de nous infliger ce mode d’existence rabougrie ?
La lie des « gouvernements ». Pourtant, ils ne « gouvernent » rien, ils ne sont pas au gouvernail, la France et les autres nations ne sont pas de grands navires qui voguent sur les vagues successives du Covid, mais des salles de dissection qui sont récurées par une armée de Loufiats. Ils n’ont pas une idée, pas une initiative, encore moins une vision, ils suivent à la lettre les directives militaires du Comité de défense, qui lui même obéit au GQG de l’OTAN, le bras méga-armé des gigafortunes, qui mettent toutes les galères nationales en cale sèche.
Ils sont les serviteurs malades de la pulsion de mort, cette tendance qui pousse à accélérer l’entropie, la solidification du monde. Haïssant la nouveauté, l’inédit, la vie, tout ce qui résiste à l’extinction irréversible. Cette tendance devenue étatique, consécutive à la putréfaction du mode de production capitaliste qui ne peut offrir d’autre alternative à sa survie que la mort de l’humanité consciente, fonde la Thanatocratie.
Nous sommes entrés dans le régime thérapeutique d’un État thanatocratique.

   

Que tout soit irrémédiablement faux, truqué, est l’évidence suprême, et l’Essence de ce temps de gâtisme exaspéré. Ce qui me frappe, c’est le caractère minable de l’imposture et l’étonnement que ça puisse marcher.
Sous le masque d’une insupportable bienveillance morale se cache la plus dégradante singerie des plus ridicules valets, comme le Sinistre Cachsex bucco-génital aux yeux en boutons de bottine qui piétine la face des Gardés à vue suffoquant sous la camisole bucco-nasale, dans la grisaille oppressive des jours.
Ceci dit, une race qui a gobé l’Antiracisme, le Féminicide, le Réchauffement, et toutes les autres insanités inesthétiques et elgébétistes, était mûre pour la camisole buccale et nasale, et la piqûre létale.
Capable de prendre le coryza pour le choléra, la grippe pour la peste, le microlax pour sa macrocosmique connerie, et sa propre chiasse pour la dysenterie tropicale, il ne lui restait plus qu’à prier aux autels du Salomon de son propre holocauste.

   


Ceux qui ont la force et le courage de supporter le chaos moral, de réfuter les mensonges grossiers, de résister à la déchéance, n’ont pas forcément la capacité de sentir ce côté minable de la dernière giga-imposture Coriza 19/20/21/22/etc...
Elle n’a de grand que sa dimension internationale
Savoir voir des singeries, non des supercheries platoniciennes. Sauf à penser que tout ce qui était invisible aux pauvres multitudes enchaînées dans les ténèbres de la Caverne va bientôt leur crever les yeux.
Idem pour la Grande Risette qui n’est que la stupide formulation de la Nécessité, mais qui passe pour un plan machiavélique de force.
Great reset, pourrait se traduire la situation nous dépasse, feignons d’en être les organisateurs ! Ainsi les États-tumeurs du Cancer bancaire généralisé, font tous comme s’ils avaient la haute main sur les choses, et la première chose qu’on fait pour apprivoiser des choses qu’on ne comprend pas, c’est de leur donner un nom.
C’est l’immanence crisique du capitalisme qui impose cette crise « sanitaire », cette mise au fer domiciliaire, cette jachère de l’économie ordinaire.
Mais le capitalisme n’apparaît pas comme dépassé, ce qui poserait la nécessité du socialisme. Au contraire la Hantise fantasmatique du bolchevisme font que les plus décidés des dissidents relient la Thanatocratie au socialisme.
Quiconque possède un minimum de conscience comprend qu’il faut arracher le domaine de la santé publique au Marché, aux mains des financiers. Idem pour le Numérique. Internet, qui a été détourné de sa logique strictement commerciale et distractive des GAFA, en a fourni la preuve éclatante. Les deux nécessitent le socialisme comme prémisse de leur développement, comme accroissement de leur puissance. Sinon cette puissance contrariée se retourne contre les peuples, la force productive devient force destructive. Pour la reproduction du capital pharmaco-numérique il faut être toujours souffreteux et en télétravail.
Tout autre base politique n’est que velléité.

   

Tout n’est que nullité, arriération, gâtisme dans le capitalisme sénile
et tout ce qui est rétrograde et passéiste paraît avec des noms prétentieux, des expressions emphatiques, une tonalité futuriste !
Comme l’Alexandre de Fosse d’Aisance, ce narcissique clown sinistre qui se prend pour un surhomme.
Tout est faible, étriqué, petit
Comme l’intelligence d’une féministe #Il M’a Tout Mis,
Tout se veut Moderne, Fort, Dynamique ! Le travail à domicile, nommé « télétravail », et la si bien nommée Intelligence artificielle, c’est-à-dire feinte, qui est comme l’art contemporain, sans art.
Le seul domaine où il y a « progrès » effectif, c’est le domaine militaire. Et c’est bien la seule réalité de ce spectacle : la violence de la bande armée, la répression qui va aller s’aggravant.

   

Plus d’un an avec la muselière, voila qui passe l’entendement le plus démocratique ! Et dans 10 ans quelqu’un écrira la même chose. Car de variants en variants in vitam æternam grâce aux Vaccins qui ruineront invariablement l’immunité naturelle collective, la propagation va s’amplifier et justifier des mesures toujours plus mortifères. [1] Que nous veut ce piège d’être malades bien que guéris ? Ce terrorisme fleurant la morphine et l’éther sulfurique va durer, jusqu’à devenir la norme d’un nouvel âge thérapeutique en phase terminale.

   

Le covidisme est d’abord une adhésion idéologique, puisqu’il n’y a pas une aperception, une intuition confirmée de la pandémie. Il y a seulement un Récit avec des illustrations sur écran.
À cet égard on mesure la vanité de la Science puisque la réfutation scientifique de la pandémie n’est d’aucune utilité auprès du Covidé qui croit dans le Récit.
Le magistral Pr Raoult, l’excellente Dr Alexandra Henrion-Caude, l’infatigable Louis Fouché, et tous les autres vrais disciples d’Hippocrate de Cos, ne sont utiles qu’à ceux qui ont déjà réfuté le Récit, pour leur fournir une assise médicale.
C’est plutôt à nous d’aider les médecins en rupture à faire un pas de plus. Ayant compris le caractère factice de Coriza-19, ainsi que le caractère strictement répressif des mesures, logiquement toutes ces comédies ne peuvent être que le fruit d’une malveillance consciente. À partir de là, c’est à nous de jouer en montrant la cohérence de la pensée généalogique sur la nature du Pouvoir mondial.
Ce serait peine perdue avec le Covidé. Que des gouvernements soient aussi radicalement malveillants, hostiles, voilà qui lui paraîtra toujours beaucoup plus absurde qu’une Peste mystique. Tenter de lui exposer les tenants et les aboutissants serait vain. Il lui faudrait l’éveil, le réveil, une résurrection, une conversion existentielle, et ceci ne se peut sans la grâce.
Je ne dis pas : c’est des cons. Loin de nous ces facilités. L’intelligence et la conscience sont deux choses que l’on confond. L’une est mesurable et du règne de la quantité. L’autre est le seuil de l’Esprit.
Croirait-on ébranler les Piliers édéniques du christianisme en expliquant que le serpents ne parlent pas ? Sornettes ! Il serait plus judicieux de douter d’un Dieu bon qui aurait créé la femme.
C’est pourquoi la réfutation scientifique de la pandémie n’est d’aucune utilité, puisque ce sont d’abord ceux qui meurent qui protestent et qui se documentent.
Le Covidé, étant inauthentique, n’est qu’un mortel au sens religieux, mais pas un vivant au sens existential. Nul Vivant ne peut propager la Corruption du cadavre, parmi les Vers, ils sont de trop. L’Injection totalitaire va y remédier.

   

L’État Véreux qui t’inocule
Le venin du Virus dans les veines
Perpétuera la pandémie !
C’est cela seul qu’il spécule
Ô rage, ô servitude ennemie !

Et tu fais la queue, tel un veau
Pressé d’être une escalope
Lardée par un Esculape
D’inoculations, in vivo !
Félix Niesche

 

Notes

[1] La Vaccination de masse, qui a débuté le 20 décembre 2020 en Israël et 8 décembre 2020 en Grande-Bretagne, a été suivie dans ces deux pays d’un PIC statistique de décès hallucinant.
Mêmes statistiques létales aux Émirats arabes unis. En Inde, l’épidémie était quasiment finie quand ce pays s’est mis à vacciner tout le monde ! Du coup, l’épidémie recommence de plus belle !
En France, la « troisième vague » arrive en même temps que la vaccination, et proportionnellement à son intensité. Dans la Nièvre, le taux de vaccination est supérieur de 2 % à la moyenne nationale, et justement, la troisième vague explose en ce moment, à cet endroit. Le Dr Alexandra Henrion-Caude parle des anticorps facilitants contenus dans les vaccins.

Retrouvez les textes de Félix Niesche sur E&R !

 
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2695333
    Le 28 mars à 17:46 par un promeneur
    La Thanatocratie

    Exceptionnel !
    Félix se surpasse encore, c’est du Grand Art !
    Je salue la magnifique utilisation de la langue, ça c’est de la maîtrise, et quand le contenant est aussi pertinent que le contenu, alors Serviteur Monsieur, on s’acoquine avec le Sublime !

    Merci encore à vous, puisse la Providence vous garder loin des fourches covidistes de la thanatocratie !
    Puisse-t-elle aussi préserver toutes les âmes honnêtes qui liront la prose du Grand Félix et ces humbles lignes.

     

    Répondre à ce message

  • #2695386
    Le 28 mars à 19:27 par Lérins
    La Thanatocratie

    Ce superbe texte de Félix N. est une preuve supplémentaire que les poètes sont des visionnaires. On ne s’en lasse pas :

    "Ceci dit, une race qui a gobé l’Antiracisme, le Féminicide, le Réchauffement, et toutes les autres insanités inesthétiques et elgébétistes, était mûr pour la camisole buccale et nasale, et la piqûre létale.

    Capable de prendre le coryza pour le choléra, la grippe pour la peste, le microlax pour sa macrocosmique connerie, et sa propre chiasse pour la dysenterie tropicale, il ne lui restait plus qu’à prier aux autels du Salomon de son propre holocauste."

    Qu’il me permette d’ajouter respectueusement à sa liste, la fable des prétendus "attentats du 11 9". Quand on a accepté de la gober, sûr que l’on est prêt pour la piquouse à perpétuité !

     

    Répondre à ce message

    • #2696883
      Le 30 mars à 23:12 par anonyme
      La Thanatocratie

      Et le test anal voyons !

       
  • #2695418
    Le 28 mars à 20:06 par Travis Visart
    La Thanatocratie

    Faut dire qu’il écrit bien m’sieur Félix, avec plein de belles métaphores. On en apprend tous les jours, ce fut pour moi vaticinations (prédire l’avenir) et esculape (médecin de renom) qui manquaient à mon dico des mots bizarres.
    Sur le fond, belle analyse, on est bien dans une société mortifére, ou les veaux ravis, sous hypnose médiatique, font la queue pour se faire innoculer un vaccin archilouche et bricolé à la va-vite.

     

    Répondre à ce message

    • #2695799
      Le 29 mars à 13:57 par Adélaïde
      La Thanatocratie

      Personnellement je ne suis pas sûre que le vaccin ait été bricolé à la va vite, vu que le flacons servant à y mettre les vaccins ont été soit disant fabriqués avant la pseudo pandémie.
      Ce qui a été fabriqué selon moi n’est pas un vaccins anti-covid, mais plutôt une thérapie pour filer la maladie ou du moins détruire le système immunitaire laissant la porte ouverte à toutes sortes de maladies.

      Colonel Kadhafi : "Ils vont créer le virus, faire semblant de trouver la solution et vendre les antidotes"

      Bon ici ce n’est sans doute pas un antidote pour sauver mais pour achever.

       
  • #2695436
    Le 28 mars à 20:44 par Mister Mayo
    La Thanatocratie

    Texte extraordinaire que je m’empresse d’archiver. Merci Félix !

     

    Répondre à ce message

  • #2695536
    Le 28 mars à 23:52 par Sedetiam
    La Thanatocratie

    La problématique de pareils textes, c’est qu’ils ne causent qu’aux initiés dont l’esprit est une terre cultivée par le courage du laborieux ayant suivi les conseils d’Ésope, arrosés de ceux de La Fontaine, pour y semer le verbe, jusqu’à reconnaître au point de convergence, ce trésor qui est l’ignorance savante qui est la leur..

     

    Répondre à ce message

  • #2695541
    Le 29 mars à 00:03 par l’abbesse du Thaud
    La Thanatocratie

    [.. ]. « Ce qui me frappe, c’est le caractère minable de l’imposture et l’étonnement que ça puisse marcher. […]. Ceci dit, une race qui a gobé l’Antiracisme, le Féminicide, le Réchauffement, et toutes les autres insanités inesthétiques et elgébétistes, était mûre pour la camisole buccale et nasale, et la piqûre létale. »
    Certes la race des prolos gobe mais les il faut admettre que nos maîtres sont très forts…Ainsi, Il est patent qu’ils ont donné le droit de vote des femmes lorsqu’ils furent assurés de pouvoir médiatiquement contrôler leur vote, et il est également patent qu’ils peuvent maintenant se permettre des « impostures minables » après s’être assurés que (l’immense majorité de) leurs esclaves étaient devenus vraiment très cons.
    « [.. ;] Je ne dis pas : c’est des cons. Loin de nous ces facilités. L’intelligence et la conscience sont deux choses que l’on confond. L’une est mesurable et du règne de la quantité. L’autre est le seuil de l’Esprit. »
    Certes, mais cher Monsieur Félix vous venez me donner la définition du « Con » que je cherchais depuis longtemps, savoir l’individu dont l’intelligence l’esprit et la conscience, qui ne se confondent pas sont simultanément à plat …Et, Il faut néanmoins admettre que, chez beaucoup de gens, ces 3 catégories ont été subverties en même temps. La liste de ces subversions est interminable : l’école publique, l’ingénierie sociale, Vatican 2, le pachamama de Bergoglio, etc.
    Si en général, on ne trompe guère en disant qu’à long terme on est tous morts, alors en thanatocratie la nouveauté c’est que c’est plutôt à court terme.
    Vaste programme , comme disait l’autre...

     

    Répondre à ce message

  • #2695565
    Le 29 mars à 03:09 par RrexX
    La Thanatocratie

    Magnifique prose aux senteurs celiniennes

     

    Répondre à ce message

  • #2695650
    Le 29 mars à 10:16 par Enki
    La Thanatocratie

    Dimanche 28 mars 2021 « Dimanche des Rameaux »

    « Entre acclamation et condamnation.
    Dernière entrée de Jésus à Jérusalem : pour l’instant, une foule l’acclame et voit en lui « celui qui vient au nom du Seigneur ». Pourtant, même si les attentes messianiques étaient grandes, la parodie de procès de la part des Juifs et des Romains retournera les foules contre Jésus
    . »

    La foule, cher Gustave Le Bon, ne veut pas, ne peut pas, ne souhaite pas voir, écouter, ressentir la vérité, sa vérité. Elle hésite. Au final, cette foule masquée d’anonymes devenus, complice par son consentement tacite de son autorisation à suicide, à livrer son Enfant intérieur : son âme.

    La parodie de la pandémie, comédie trop humaine, hélas le « trop » est de trop, ce trop c’est l’inoculation finale.

    Jésus avait dénoncé les imposteurs, leurs impostures. La foule écoute les sirènes médiatiques, attirées 24/24 par ces voix, ces images ... Et pourtant, tel Ulysse, Jésus avait prévenu de se boucher les oreilles, fermer les yeux afin que ses hommes du peuple, incapables de discernement entre le bon, le beau, le vrai, et le faux, le laid, le discordant, le dissocié ... n’atterrissent sur l’île des sirènes, s’y faire dévorer ...

    Faites attention aura prévenu Circé, vous allez rencontrer des sirènes. Elles tenteront de vous attirer. Vous ne devez pas écouter leur chant [radiophonique, télévisuel, publicitaire, smartphonique, haut-parleur grandes surfaces ....] ou vous vous échouerez contre les rochers." Et elle dit à Ulysse : "Tu ne peux écouter ce chant qu’à une condition : tu devras avoir des bouchons de cire pour les oreilles de tes compagnons. Et ils devront t’attacher au mât du bateau."

    Ce n’est pas la bouche qu’il faut se masquer. Mais se boucher les oreilles et fermer les yeux. Écouter son intelligence, son bon sens et son cœur.

    La foule saoule devenue, ivre d’ « infaux » sottes , elle se livre stupide, niaise aux marchands et livre par là-même son destin, son humanité.

    Dernière entrée de Jésus à Jérusalem, dernière entrée de Jésus dans vos maisons (?), avant qu’ils ne viennent vous y chercher (?) pour la mascarade finale ?

    J’ai déposé votre magnifique pamphlet M. Niesche sur un site de poésies avec indication de publications par E&R.

    http://www.mespoemes.net/sites/lire...

     

    Répondre à ce message

  • #2695704
    Le 29 mars à 11:39 par Pépé le Moko
    La Thanatocratie

    Qu’en termes galants ces choses sont dites !!!

    Moi , je me contente à voir tout ça en quantité de vaseline nécessaire pour que ça passe mieux ...

    Et je ne pense pas qu’un veau adorable soit pressé de devenir une escalope , mais que les barbares qui sont pressés de bouffer des escalopes se créent ... et nous créent ... un très sale karma de merde !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2696746
    Le 30 mars à 19:42 par TontonNestor
    La Thanatocratie

    Brillant ! Chapeau bas.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents