Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dernier râle électoral

recueilli pieusement par Vincent Lapierre

Cher Félix, demain dimanche vous serez présent pour un nouveau direct d’ERFM, où avec Alain Soral et d’autres intervenants nous commenterons le résultat final de l’élection présidentielle. En attendant pouvez-vous nous donner votre avis sur le débat qui a opposé Marine Le Pen à Emmanuel Macron ?

Marine a été bien plus véridique que le Macron, cela seul compte. Lui s’est marqué comme un histrion habile, fait pour donner quelque lustre aux dîners en ville de la nouvelle inintelligentsia, sous-cultivée mais pétée de Thunes ! Là-dedans personne ne connaît la grande Culture Française mais s’extasie devant un plug anal place Vendôme, bien supérieur à la colonne, qui n’est qu’un grotesque symbole phallique du machiste Napoléon qui avait une petite bite.

 

C’est amusant, vous dites exactement le contraire de Thierry Meyssan !

Les grands esprits se rencontrent !

 

Pour sa part, Thierry Meyssan a considéré que « Emmanuel Macron est un esprit supérieur, bien plus intelligent que sa rivale, souvent charmeur, parfois cassant. Homme de théâtre, il maîtrise l’illusion. »

Sûr, les comédiens brillent par leur esprit, il suffit de les écouter parler pour s’en rendre compte. D’ailleurs ils votent tous Macron.
Macron intelligent c’est évident, mais un esprit supérieur faut pas charrier ! De cette sorte d’intelligence qui se mesure par Qi Qi ok, mais l’Esprit souffle du côté de Marine !
L’aisance du personnage, voire sa désinvolture qui fait penser à celle de Bertie Wooster, l’égocentrique personnage de Wodehouse, peuvent séduire. Mais il n’est pas charismatique, il fait « jeune premier », on peut tomber sous le charme, c’est une question d’orientation sexuelle.
Ceci dit, si l’on en croit à la fois et Meyssan et votre dernier reportage, En Marche serait donc un rassemblement d’ânes bâtés dirigés par un Aigle !

 

Quant à Marine Le Pen, Thierry Meyssan écrit qu’elle « ne dispose pas d’un esprit brillant capable d’éclairer des salons parisiens, mais d’un discernement clair qui lui permet instantanément d’éliminer la verroterie et les élucubrations ».

Où M. Meyssan prend-il que ses « salons » pharisiens, seraient sensibles ou intelligibles aux éclairements de l’esprit ? Il se croit au XVIIIe siècle peut être. Dans les salons français de Mesdames de Tencin ou de Sévigné, où l’on cultivait les lumières de l’esprit et l’art de la conversation.

 

Vous êtes souvent en désaccord avec les analyses de Thierry Meyssan ?

Non, pas plus que ça. Meyssan a raison de dire que Macron est intelligent, mais je n’ai pas la superstition de l’intelligence. Il y a une imbécillité intelligente. M.Macron a le niveau d’un élève de prépa convenablement doté. Qu’il touche sa bille en matière « d’économie » qui le niera ? Encore heureux il a été ministre ! Il donne pleinement satisfaction à ceux qui s’interrogent gravement sur la sortie de l’euro, la monnaie qui se rote ! Mais il ne s’agit pas d’arrêter d’euroter, mais de sortir de l’économie !

 

Comment sort-on de l’économie ?

En cessant d’y croire ! L’économie n’existe pas. Seul existe un culte, une religion économique, le monothéisme du marché. Qui est le judaïsme profane.
C’est pour cette raison qu’il est allié objectivement à l’autre monothéisme absolutiste : l’Islam. Les deux combattent pour le même substrat. Faire de la Terre une pouillerie, remplacer les classes exploitées conscientes par des populaces arriérées qui ne savent que pousser des cris et mettre le feu.
Le monde devient un égout sans fond où la vie triomphante est celle du Rat. Le pullulement et l’insatiabilité.
Par contre, subjectivement, les deux complices ne s’accordent pas. C’est pour ça que toute affaire cessante ils se foutent sur la gueule. Les uns veulent conserver les ténèbres désespérantes pour faire resplendir leurs consolations surnaturelles, les autres veulent les éclabousser de néons clignotants pour aveugler la conscience de son désespoir.

 

Quand vous dites l’Islam, vous voulez dire l’islamisme ?

Oui, bien sûr ! Il faut être bête comme un Charlie à pousser avec une fourche pour s’attaquer à une religion ! Qui est l’âme d’une race. Charlie Hebdo n’est pas anti-islamiste, mais anti-musulmans, ce qui est lâche et répugnant. Ils déplacent frauduleusement la question tragique de l’immigration sur celle de l’islam !

 

Dans vos écrits l’immigration est pensée comme une tragédie, validez-vous le concept de Grand Remplacement ?

La question n’est pas le remplacement par des « étrangers » venus du tiers monde, mais l’étrangeté d’un monde où l’on va devenir soi-même étranger dans son propre pays, où l’on va éprouver le déracinement chez soi, l’exil dans son pays natal.
Cela s’est produit, et la révolte contre cette dépossession radicale a été baptisée : le Racisme. Arnaque sémantique absolue !
L’horreur d’un tel mensonge et sa fondamentale duplicité résident dans la confusion de deux niveaux de la réalité. Il faut distinguer le niveau individuel, privé, et le niveau global, statistique. Le plan privé où l’on peut être plus ou moins xénophobe, et le plan global, politique, où l’on sait que l’on ne saurait sans dommage mêler des peuples séparés non pas par la couleur de la peau, ou la texture de la chevelure, ce qui n’est rien, mais par la croyance, les mœurs, la nourriture, l’âge de la puberté, le caractère...

 

Qu’est-ce qui vous différencie des identitaires à la Conversano ?

Mais l’analyse de cette dépossession de notre être générique, précisément !
Moi, je ne déteste pas les Arabes en soi. Dans leur substance. Pourquoi serais-je devenu comme ça ? Je n’ai jamais pensé que la cause formelle de l’Immigration fût l’Islam, sa volonté conquérante.
Mais le grand Capital.
Quant à sa cause finale, c’est le sionisme international.

Sur les rives du Jourdain, les vrais identitaires sont les Palestiniens ! Et ici les fourriers les plus intransigeants de l’immigration furent les organisations juives. Que l’on se souvienne que l’UEJF fut l’état-major de l’appel au secours du Racisme : « SOS Racisme ! »

 

Pensez-vous qu’il y ait quelque chose à attendre de ces élections ?

Ce qu’il y a à en attendre c’est ce qu’a dit Thierry Meyssan dans l’article que vous m’avez lu.

Le gouffre qui sépare les deux France va continuer à se creuser et à s’élargir. Les citoyens qui souhaitent défendre l’Intérêt général, c’est-à-dire la République, n’ont d’autre choix que de s’organiser pour résister, derrière la cheffe élue de l’opposition, Marine Le Pen, et de se préparer à exercer le pouvoir. Ils doivent admettre que le temps de la courtoisie est fini et que la colère gronde.
On ne saurait mieux dire.
Nous avons le choix entre la Peste et la Colère !

 

Donc, pour une fois, des élections portent un enjeu réel ?

Un enjeu oui, mais une possibilité non ! Que l’enjeu soit capital n’est pas dû à la nature, viciée, du suffrage universel mais aux convulsions ultimes d’une société pourrie, quand la réalité déborde de partout, même dans le paysage légal. De la même manière que la décision du capital financier d’informatiser toute la planète a été détourné de sa destination strictement commerciale et de destruction des emplois, par le génie populaire. [1]

Mais le caractère factice reste que la victoire de la candidate de la rupture authentique a été annihilée préventivement.
Par celle du Sénateur ! Un grand nombre d’ouvriers et d’employés qui auraient voté Marine se sont rabattus sur lui parce qu’il y a un surmoi social écrasant, le poids des généalogies historiques. Idem chez de nombreux jeunes, acquis au FN, mais plus proche socialement parlant d’une radicalité moins historiquement problématique à leurs yeux.

 

Précisons, le Sénateur, pour vous, c’est Mélenchon, qui fut plus de 20 ans sénateur.

Oui. Je crois que sénateur quand on l’a été, on en conserve sinon le titre honorifique, du moins l’odeur de moisi. C’est une sinécure 100 % parasitaire réservée à ceux qui ont bien mérité de l’Oligarchie.

 

Félix, irez-vous voter demain ?

Ma nature politique c’est l’Abstention. Mais il faut savoir faire exception. L’heure est grave.
Mais vous savez, Vincent, il y a la Marine antivoile et ceux qui naviguent dessus, à vapeur consensuelle !
Quand on entend M. Aliot s’en prendre au Naulleau pour avoir « fait des livres avec des gens infréquentables ! » [SIC]
— « Contre des gens infréquentables, proteste le filet de Naulleau tiède.
— « Non non non avec ! C’est votre nom qui est à côté du sien ! ... Moi je l’ai fait condamner Alain Soral ! » etc., ad nauseam...

Alors nous autres, nous ne serions pas sortis de l’Auberge sanglante si d’aventure le bellâtre pour écoles de commerce ne vaincrait pas.
Ce dont le Front aurait besoin c’est d’une Nacht der langen Messer [2], mais dans l’autre sens.

Propos recueillis par Vincent Lapierre.

 

Retrouvez Félix Niesche dimanche soir sur ERFM !

Notes

[1] Si bien qu’Internet, l’internet pour tous, a échappé à la gestion centralisée de l’information pour devenir une véritable auto-organisation libre. Jusqu’à quand ?

[2] Nuit des longs couteaux

Du même auteur, chez Kontre Kulture :

Félix Niesche sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1720621
    le 06/05/2017 par redsniper06
    Dernier râle électoral

    Dernier râle érectoral pour le mignon du système !!!...


  • #1720653
    le 06/05/2017 par fabien
    Dernier râle électoral

    J’aime bien Félix Niesche, j’ai apprécié ses interventions lors du premier tour de la présidentielle sur ERFM : je le trouve drôle, intelligent et plein de bon sens !

     

    • #1720932
      le 07/05/2017 par Zobbo
      Dernier râle électoral

      Comme vous avez raison !
      Félix est un grand écrivain et un grand esprit.


  • #1720682
    le 06/05/2017 par Riket Kosmos
    Dernier râle électoral

    J’adore ce sacré Félix ! C’est le gars qui, a l’écrit, parvient le mieux, à faire passer le jus entre mes synapses cérébrales et donc à mettre sous tension toute ma cervelle !! Il arrive à mettre mes méninges sans dessus dessous et surtout à m’éclater par la tournure de ses phrases ,mais par dessus tout de ses idées : qui méritent d’etre connues !
    cirage de pompes mis à part (définitivement pas je donne juste mon avis sur ce cher Félix !) Ce dernier "Raaaaale" électoraaaal est de salubrité publique !! Et comme le titre l’indique ; c’est "le" dernier avant la "réserve électo-rale" de mise avant chaque 2nd tour des élec-SION présidentielles ...


  • #1720756
    le 06/05/2017 par Enoch_Powell_was_right
    Dernier râle électoral

    C’est parfait !


  • #1720791
    le 06/05/2017 par MagnaVeritas
    Dernier râle électoral

    Félix dans le mille, comme toujours.

    Le petit robot macron n’a rien de brillant, il n’a rigoureusement aucun talent. Tout ce qu’il a, c’est un aplomb dingue, car il est fou, et des routines : Macron le golem a ses petites réponses toutes faites, notamment la réponse aux « attaques inconnues ». Il répète en boucle les mêmes choses. Regardez bien, vous verrez que je ne dis que la vérité.

    Le petit robot s’est fait enterrer Marine, qui l’a démasqué aux yeux de tous les Français, et il ne se relèvera jamais de ce faux débat car nous allons décoder tout ça à 200%. La moindre de ses techniques, la plus petite astuce, le plus fugace rictus seront analysés, comme l’a fait son équipe au sujet de Marine. Il a joué sur l’effet de surprise car personne ne savait qu’il avait plusieurs personnalités, personne ne connaissait cet alter ego de ce sinistre personnage, mais c’est une fois, une seule, pas deux.


  • #1720826
    le 06/05/2017 par PieGhi
    Dernier râle électoral

    Libérer les Nations, c’est les rendre à Dieu.


  • #1720934
    le 07/05/2017 par Atos, Portos et Aramis
    Dernier râle électoral

    C’est vrai que parfois on peut vraiment s’intéroger sur les réelles différences entre un felix niesche et un conversano.

    Cette mise au point n’était donc pas de trop.


  • #1720942
    le 07/05/2017 par Francois Desvignes
    Dernier râle électoral

    " la Vérité vous libèrera" (Jn 8)

    Seule la Vérité libère, pas les urnes.

    M.L.P. a dit la Vérité : elle nous a libérés.

    Pour détruire et annihiler sa victoire le parti du Mensonge a redoublé de mensonges et de propagande, focalisant sa critique sur la forme pour mieux nous interdire d’aborder le fond : qui est le menteur ?

    Les Pharisiens, pères du mensonge en politique, avaient eux aussi reproché au Christ de ne pas s’être lavé les mains avant de manger.

    Simplement parce que si ce reproche avait dû être écarté, ils eussent dû répondre de celui de leur imposture.

    Donc peut-être qu’ils crucifieront M.L.P. demain pour comme hier faire taire la Vérité

    Alors, comme hier et à partir du 8 mai, si la Vérité se tait les pierres crieront pour elle et à sa place.

    La Vérité qui a éclaté le 3 mai, continuera de crier et de plus en plus fort demain.

    Si Macron est élu, il ne terminera pas son mandat
    Et aucuns de ceux qui ont cautionné son mensonge n’y survivront.

    Voilà le paradoxe :

    M.L.P. c’était la paix à défaut de toute la Vérité
    Macron c’est l’insurrection à cause du mensonge

    L’insurrection commence le 8 : on l’aura votée !


  • #1720980
    le 07/05/2017 par Paskl
    Dernier râle électoral

    Voilà quelqu’un qui dit des choses intelligentes, sensées( je différencie d’intelligent) et non caricaturales.


  • #1720982
    le 07/05/2017 par SuperMariole
    Dernier râle électoral

    Super Félix,

    Enfin une parole positive suite au débat "raté" de Marine, c’est si rare, et que ça fait du bien par où ça passe.
    Certes, ceux qui s’attendaient à un K.O dès le premier round ont dû être déçu, moi-même je l’ai été, un peu.
    En tout cas, elle a su révéler la vrai personnalité de son adversaire, qui n’est qu’un pur sophiste. Dès le début du débat, il a employé sa figure de style préféré, la prétérition, comme avec Fillion ("Je ne l’appellerai pas François Balkany mais il ressemble plus à ça qu’à autre chose aujourd’hui".),en disant : "Je ne dirais pas, moi, que vous êtes l’héritière...(de mémoire). Héritière de quoi ? Elle a été élu à la tête de son parti, me semble-t-il.
    Mais pire que le débat, cette délectation abjecte de la colonnie des vautours de télé, serinant que même chez les électeurs FN, la prestation de Marine avait été jugée médiocre.
    Alors à ceux-là, qui hésite entre voter Marine ou s’abstenir, entre Marine et Marion, je leur dis : Vous êtes de vrais ânes de Buridan.


  • #1721163
    le 07/05/2017 par Silence Radio
    Dernier râle électoral

    Merci, c’était tout très bien sauf pour Internet, qui n’a pas été



    conçu à la base pour le commerce et la destruction des emplois



    ... pas du tout même puisqu’il s’agissait de réseaux universitaires révolutionnant immédiatement l’échange d’information. Voir ARPANET (Us) ou CYCLADES (Fr), deux bases essentielles d’Internet.


  • #1721343
    le 07/05/2017 par panda
    Dernier râle électoral

    je souhaites bonne chance a Carlos Menem , non , emmanuel maron , je vous prie de bien vouloir m’excuser
    je vous souhaites un bon tafta, une bonne nuit européenne, de nombreux et joyeux 49.3
    a bientot, dans 5 ans, si l’ otan le veut bien
    chantez, dansez vous le méritez, après 6 mois de labeurs au service de la France
    je me battrais de toute mes forces pour que l’ensemble des solutions proposées, celles qui ont dicté votre choix soit respectées, j’en fais la promesse


  • #1721655
    le 07/05/2017 par ric
    Dernier râle électoral

    Là, en si peu de mots, parvenir à en dire autant, avec une telle dextérité et sincérité... Merci.


Commentaires suivants