Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Les policiers chient dans leur froc" : un syndicat de police porte plainte contre Yann Moix

Le syndicat alternative police CFDT a annoncé samedi soir avoir saisi le CSA après des propos de Yann Moix dans l’émission Les Terriens du samedi selon lesquels les policiers « chient dans leur froc ». Dans un communiqué diffusé dimanche, le syndicat annonce avoir également décidé de poursuivre l’écrivain et polémiste en justice.

 

Yann Moix a tenu ces propos lors de l’émission sur C8 de Thierry Ardisson qui avait invité le journaliste Frédéric Ploquin, venu présenter son livre La peur a changé de camp, et deux policiers venus témoigner. « Si vous venez dire ici que les policiers ont peur, vous savez bien que la faiblesse attise la haine : dire que vous chiez dans votre froc, alors que vous faites un métier qui devrait prendre cette peur en compte… », a -t-il dit sans terminer son raisonnement.

Yann Moix « profite de sa célébrité médiatique pour déverser tout son fiel de haine anti-flic », a dénoncé dans un communiqué le syndicat Alternative CFDT, condamnant des propos « à vomir ».

Le syndicat a invité Yann Moix à « faire un reportage avec les policiers dans les quartiers difficiles et s’en prendre "plein la gueule" et on verra bien s’il a "les couilles" de rester sur place ».

Au début de l’année Yann Moix, lors d’un reportage sur les migrants de Calais, avait accusé la police de violences « affirmant détenir des preuves vidéos », rappelle aussi le syndicat qui « attend toujours ».

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Pour la gouverne de Yann Moix, sur E&R :

Sur le démantèlement des forces constitutives de l’État-nation France,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.