Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les policiers en colère sur les Champs-Élysées le 20 décembre

Après les Gilets jaunes, les "GyrosBleus"

Jeudi 20 décembre, plusieurs associations rassemblant des policiers ou leurs compagnes appellent à un rassemblement place Clémenceau, devant le commissariat de police du 8e arrondissement de Paris sur les Champs-Élysées. Ils dénoncent notamment le manque de reconnaissance, le gel du point d’indice et les heures supplémentaires non payées.

 

Après en avoir, pour certains, assuré la sécurité à l’occasion des manifestations de Gilets jaunes, des « policiers en colère » appellent à un rassemblement jeudi prochain, 20 décembre, sur la plus belle avenue du monde.

L’événement, prévu à 21h30 sur les Champs-Élysées est annoncé sur les réseaux sociaux avec le hashtag #Lesgyrosbleus. « Aucune bannière politique, syndicale, associative », peut-on lire notamment sur l’affiche qui circule sur les réseaux sociaux.

 

Une idée née après « la prise de parole de Macron lundi »

Interrogé ce dimanche sur ce rassemblement, Guillaume Lebeau, vice-président de l’association MPC (mobilisation des policiers en colère) indique que l’idée de cet événement est née « après la prise de parole d’Emmanuel Macron lundi dernier ».

« Le président a fait des annonces pour certaines personnes, et pas pour d’autres. Une fois de plus nous sommes les grands oubliés. Pas de pouvoir d’achat, le gel du point d’indice, les heures supplémentaires non payées, 24 millions au total, ça fait beaucoup, surtout en ce moment. On nous soutient à la télé, mais après, il n’y a rien. C’est de la communication pour nos gouvernants. Du coup, nous avons lancé cet appel au rassemblement », déclare Guillaume Lebeau.

« Nous avons de plus en plus de travail et rien en retour, poursuit-il. À l’approche des fêtes, c’est déjà habituellement compliqué. Cette année, avec le mouvement des Gilets jaunes et l’attentat de Strasbourg, avec une surveillance accrue notamment sur les grands sites et marchés de Noël, c’est très compliqué. La fatigue se ressent et le ras-le-bol grandissant. »

 

Lire la déclaration de ce mouvement en ligne

 

Lire l’article entier sur lci.fr

Le malaise des forces de l’ordre oligarchique
sur Kontre Kulture

 

La police bouge, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

94 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je propose que les Gilets jaunes s’organisent et bloquent les policiers dans leur manifestation ... Il faut défendre la République !
    Les policiers devront comprendre un jour ce qu’est la seule lutte véritable, la lutte des classes ... Ce jour-là, ils arrêteront de défendre l’"ordre républicain".

     

    • On retrouvera dans cette manif de jeudi des flics et des CRS accompagnés de leurs compagnes et de leurs enfants, qui auront EUX-MEMES samedi dernier bloqué Paris aux GJ de Province ! Vont-ils se gazer et se matraquer entre eux ? Minable.


    • "Le président a fait des annonces pour certaines personnes, et pas pour d’autres"... Pauvres petits !
      Vous matraquez, vous gazez, vous empêchez les GJ de Province d’accéder à la capitale pour manifester pacifiquement et maintenant vous venez pleurnicher !


    • Au contraire il faut que les GJ entrent en contact avec les policiers pour qu’ils organisent une fraternisation et défilent ensemble sur les Champs Elysées . Le pouvoir serait réduit à l’impuissance, tout le "travail" précédent de répression serait anéanti .


    • Au contraire les GJ devraient fraterniser avec les poulets et défiler avec eux, le gouvernement ne pourrait plus réprimer les GJ ! On est exploité par les mêmes, on est sur la même galère .


    • Dans la deuxième partie de l’article : " Gyros bleus, GILETS JAUNES, TOUT LE MONDE EST LE BIENVENU pour nous soutenir . Ce n’est pas du tout un appel mais une précision " (Guillaume Lebeau) . C’est clair ? Tous place Clémenceau le 20 décembre, " Policiers et GJ même combat" !


    • Vous travaillez pour des escrocs, faut pas venir pleurnicher après pour le non-paiement de vos heures sup.


    • Le 20 décembre je viendrai vendre des gilets jaunes à la sauvette aux champs, j’attends un vrai raz de marée et un chiffre d’affaire conséquent, avec un prix imbattable.
      A tous les policiers, équipez vous le peuple vous attend.


  • Policier vous voulez faire une belle quenelle au haute instance ! Mettez un gilet jaune et venez en aide au peuple...

     

  • Tirage de couverture opportuniste. Aucune solidarité populaire, la simple défense d’interets de la profession en profitant de la lutte des GJ pour obtenir davantage.
    Va très vite venir le moment où les français n’attendrons plus une attitude noble de la part des forces de l’ordre.

     

    • Paradoxalement il est de l’intérêt des gilets jaunes de soutenir la revendication des policiers et de DEFILER et manifester avec eux, ils sont frères de race et de galère, pourquoi ne fraterniseraient-ils pas ? Unis contre ce gouvernement d’escrocs (Ferrand) et de voyous (Darmanin) , ce gouvernement n’aurait plus d’autre recours que celui de l’armée, qui pourrait imposer ses conditions : dissolution et élections à la proportionnelle . On verrait déjà plus clair et le peuple français (mis entre parenthèse depuis 60 ans), serait enfin représenté .


    • Vous avez raison Théodore. Mais qu’ils s’expriment alors sur le gilets jaunes clairement en disant qu’ils les soutiennent. La main tendue doit être des deux bords.


  • C’est quoi " les marches nocturnes non autorisées qui font trembler . " faut préciser , histoire de pas confondre avec les escadrons de la mort par exemple . Les GJ vont ils venir soutenir la police ?
    Ça m’étonnerait a moins que les "schmitts " portent un gilet jaune pour manifester . Tous en jaune contre Macron et sa fine équipe . Là il y aurait des tremblements et des grincements de dents .


  • On veut plus de moyens pour taper sur les gilets jaunes ! Merdalor !


  • Finalement, chacun y va de sa petite revendication salariale.
    Mais absolument aucunes revendications sur des problèmes de fond, comme les migrants, la démolition organisée de notre société par la communauté, les vaccins, ces saloperies d’épandage chimique sous notre nez, etc.
    Pourquoi l’oligarchie se priverait-elle, en face il n’y a rien de concret si ce n’est que quelques millions de paumés inconscients pressés de se rendre dans le premier centre commercial venu.


  • La police, à ma connaissance, n’a jamais fait passer une révolution . C’est l’Armée, et elle seule, qui décide en définitive : sans les Gardes Françaises et leurs canons la Bastille n’aurait jamais été prise . En 1789 l’armée, méprisée par les nobles, abandonne la monarchie . Si le Tsar a gagné en 1905, c’est que son armée a accepté de tirer sur la foule . Par contre en 1917 l’armée l’a abandonné . Mais je ne vois pas un Bonaparte sortir de Saint Cyr où personne ne peut échapper au lavage de cerveau sioniste .


  • Noble profession si on s’en tient à son slogan « proteger et servir ». Slogan compris ou espéré à l’attention du citoyen, mais en réalité pour le pouvoir. Donc hommes de main d’un pouvoir et son incarnation matérielle dans son oppression. Dur dur de faire la part des choses et dur de comprendre comment ce corps constitué ne manifeste pas plus souvent son désaccord avec ses maîtres malgré tout les leviers qui son à sa portée : boycott des cérémonies officielles, soutien aux gilet jaunes, menace de greve, droit de retraits, dénonciation, etc. Mais se manifeste maintenant pour sa part du gâteau.

     

  • Les GJ devraient les rejoindre pour tenter une fraternisation .

     

  • Qu’on leur mette le même dispositif de musellement qu’ont subi les gilets jaunes durant leurs dernières manifestations et qu’ils goutent à l’inflexibilité gouvernementale, ainsi ils finiront par comprendre que les hauts responsables ne se soucient pas plus des forces de l’ordre que du reste du peuple.


  • Le gouverne-ment appelle les gilets jaunes à défendre la raie-publique contre les casseurs déguisés en policiers et à se servir de boules-puantes afin de disperser ces : " fascistes, extrémistes, de droite , de gauche , du centre, antisémites, racistes, nazis, communistes, populistes, pro-Poutine , vichystes , islamistes refoulés , pour n’employer que quelques "superlatifs à la Botul Herr Lévy et Kassovitch !!!

     

  • Ils vont s’autogazer ?

     

  • Seront-ils réprimés par les Gilets Jaunes ?


  • Comme beaucoup, j’me suis fait gazer (n’en déplaise à BHL) sur les champs. Et pourtant, malgré une certaine rancune, il est évident qu’une alliance GiletsJaunes / GyrosBleus est a souhaiter.

     

    • Bonsoir,
      Depuis hier quand j’ai appris que les policiers s’apprêtaient à manifester, je change d’avis : samedi je m’étais juré que jamais plus je ne les soutiendrai, hier j’ai pensé le contraire puis de nouveau ce matin bcp de rancune.
      Mais c’est une occasion à saisir, il faut profiter de la mobilisation des policiers. De plus pour une fois qu’il y en aura moins en face, autant en profiter pour un rassemblement massif des GJ.
      La video de l’interview d’un CRS par Démos Kratos est intéressante, confirme ce qu’un homme rencontré dans le sud ouest l’été dernier m’avait confié au sujet de la gendarmerie, son frère étant gendarme, c’est aussi un peu touchant.
      C’est en les soutenant et en contenant notre rancune que nous pouvons tenter et espérer de donner encore plus de force au mouvement des GJ en ralliant les forces de l’ordre à notre cause. Il faut au moins essayer, il faut se donner tous les moyens possibles pour obtenir le RIC.
      En tout cas il y a certains GJ qui appellent à les rejoindre jeudi.


    • D’autant plus que les policiers n’ont pas du voter Macron , et leur entourage familiale doit aussi morfler comme nous !
      Il faudrait les rejoindre , ça aurai le mérite de clarifier la situation , manif des policiers avec ou sans les GJ !
      Si c’est avec ( même symboliquement ) ça renforce le mouvement .
      Si c’est sans , ont continu sans eux !
      Ne lâchons pas ! On a rien obtenu ! On continu jusqu’à ce qu’il dégage !


  • Ils sont aussi victimes d’injustices sociales ? Il ne leur reste plus qu’à revêtir un gilet jaune par dessus leur uniforme !
    Macron va-t-il envoyer les gilets jaunes pour les fouiller, leur confisquer les objets de dissidence et les réprimer ? Et j’espère que la manifestation a été déclarée et autorisée.


  • Perso, aucun soutien. On a vu de quel côté du manche ils sont...

     

    • DIVISER POUR MIEUX REGNER. Vous vous faites donc avoir en jouant LEUR jeu ...


    • Je suis plus partagé que vous.
      Ont-ils vraiment le choix ?
      La plupart doit certainement vivre dans la peur de la sanction, de plus, leur jeune âge ne leur donne pas encore le recul nécessaire à une certaine objectivité/critique sur la légitimité des GJ.
      Je leur reprocherai plus l’excès de zèle et de violence dont ils ont fait preuve récemment, alors qu’ils auraient pu exécuter les ordres avec moins d’empressement et de violence.
      Ca s’appelle le libre arbitre.
      Espérons que leurs proches fassent le travail.


  • Il faut absolument constituer un soutien au GyroBleu. Peu importe les coups et les comportements, Comme dit le Président, Une Main Tendu oui, mais une Main Ferme. Le mot d’ordre "ensemble contre les casseurs d’en bas et les casseurs d’en haut".

     

    • @Jean-Seb : peu de commentaires comme le tien malheureusement. Comme beaucoup, je déplore que les flics et CRS n’aient pas, d’eux-même, compris leur intérêt à se joindre au mouvement des gilets jaunes. Certes le bordel n’en aurait été que plus grand, mais au point où on en est, ça passe ou ça casse, et si chacun fait son truc dans son coin, avec la propagande médiatique qui va bien, ça ne pourra que casser. TOUS ENSEMBLE CONTRE LES CASSEURS D’EN BAS ET LES CASSEURS D’EN HAUT, bien dit !


    • Gilet jaune, GyroBleu... jaune + bleu çà donne du vert : on est en plein dans la transition écologique !
      C’est l’écolo Cohen-Bendit qui va être content :)


    • De toute façon, après, il reste l’armée pour la répression si la police bascule du côté des GJ.


  • Je ne serais pas étonné que cette initiative provienne de l’État profond qui nous l’a met profond tout azimut.
    Les flics ne sont jamais que des robots. L’important c’est d’avoir la télécommande.Et qui l’a.

     

    • Et pourquoi pas basé sur le volontariat aussi... les flics ont les mêmes problèmes que nous autres vous croyez qu’ils gagnent cinq milles euros par mois ? Mais voilà c’est leur job et le cul entre deux chaises et profondément.


  • Il est quand même triste, que peu de personne se souvienne de la belle pute Belkasem, la belle Kebab, c’est la même, elle aussi est en service commandé obligatoire du CRIJF, pour faire avorter la révolte des GJ . L’attentat, (false flag) n’ayant pas apporté le résultat escompté par les maîtres de Macron, ils utilisent tous les stratagèmes possibles et imaginables pour arrêter le peuple .


  • Bah voyons !

    Quand ça devient insupportable de se sentir comme un chien de garde soumis et obéissant du système et non pas un gardien de la justice...

    Quand ça devient insupportable de lyncher ces concitoyens innocents qui se battent pour tous...

    Quand on commencent à se sentir des collabos ...

    La solution ?
    Simple : manifester pour demander une augmentation !!!

    La blague !

     

    • Ces gens n’ont absolument aucune vergogne !

      Contrairement à ce qui est dit plus haut, ça n’est pas "diviser" que de ne pas les soutenir et leur cracher notre mépris, c’est leur montrer qu’à un certain moment il est indispensable de choisir son camp.
      Et ça n’est pas contre la populace que se trouve le salut. On ne parle même pas ici de morale mais de sauver sa peau.


  • Aucun geste envers les Gilets Jaunes. Pas un mot. Rien.
    Pourquoi ?
    C’est à croire qu’ils ne marchent qu’au fric !

    Ou peut-être que sachant que le ton va monter et se durcir, ils ont peur parce que sous-équipés et fatigués...

     

  • C’est un début. Leur manif est à 21h30, après avoir encadré les gilets jaunes toute la journée. Ils espèrent plus d’argent, sans se rendre compte peut-être du changement de paradigme politique ni de l’explosion de la bulle financière qui se profilent. Ils recevront une petite augmentation expresse et de belles promesses, comme en 2016. Mais qu’ils ne se fassent pas d’illusion, leur retraite ne leur sera jamais payée.

    Forcés au silence et à l’obéissance j’espère qu’ils ne seront pas en plus trahis par leurs syndicats et qu’ils rejoindront les gilets jaunes. Si nous ne changeons pas de gouvernance les choses vont s’aggraver, car le propre d’une tragédie c’est l’effondrement.


  • Ceci dit, ça serait un formidable pied de nez au gouvernement et aux medias aux ordres que des gilets jaunes suffisamment nombreux se joignent à leur manif. Il s’ agit de montrer aux yeux du monde (TV étrangères) que les gilets jaunes sont une vague essentiellement pacifiste, non rancunière envers d’autres citoyens sans-dents coincés entre leur hiérarchie et le peuple. Que les gilets jaunes, loin d’être des abrutis incultes et violents sont des citoyens raisonnables qui ont bien identifié le problème et leur ennemis......et que ce discernement intelligent est bien la preuve que l’on peut exiger le Referendum d’Initiative Citoyenne. Que le peuple dans sa majorité est mûr pour cela. Tous avec les policiers et leur familles jeudi 20. Le gouvernement va t-il envoyer d’autres policiers pour gazer et taper sur des policiers. En plus, question service d’ordre, pour le coup, il y aura ce qu’il faut au sein de la manif. Il y a vraiment une carte à jouer et elle pourra certainement faire réfléchir les plus septiques des policiers et définitivement convaincre les policiers qui sont gilet jaune au fond de leur coeur mais qui ne peuvent l’exprimer.

     

  • Rassemblement place Clemenceau : tout un symbole !


  • Ils vont monnayer leur soumission.

     

    • Intéressant, le corporatisme est assez fort dans la fonction publique. Le hasard veut que j’ai assisté vendredi à une réunion où était présent un ancien commissaire divisionnaire puis adjoint au procureur retraité qui fait maintenant du conseil.

      Il nous a expliqué que la Police était très bien pourvue (ville de 200.000 habitants ici, 450 avec l’agglo) en effectifs et équipements. Il a parlé d’"une belle Police".

      Bon, c’est en opposition avec ce que j’ai pu entendre, notamment l’achat sur leurs deniers personnels des gilets pare-balles par les Men In Blue.

      Je ne sais pas trop quoi en penser. N’y aurait-il pas en fait 2 polices, celle qui en prend plein la tronche dans les grosses agglos comme Paris, Lyon, Marseille et autres, et une autre où la fonction est plus "confortable" ?

      Dans les 2 cas, de toute façon, on défend son steack ?

      Mais c’est vrai ce que tu dis. S’ils obtiennent ne serait-ce que la moitié de ce qu’ils demandent, ils retourneront gazer du GJ ou du MPT sans remord. Délire quand même comment les relations verticales produisent toujours du combat horizontal. C’est terrible.


  • Juste une remarque déjà faite par le passé...mais bon.
    Les CRS ne sont pas la Police. Dans un certain nombre de pays, les forces de maintien de l’ordre et de paix publique sont d’ailleurs séparées.
    Les CRS servent l’état, et ce fait perdent leur qualification judiciaire.
    La police de quartier, ou judiciaire est celle qui passe son temps à interpeller les délinquants et criminels et a les voir ressortir sans suites pénales. Eux servent le peuple, et ils agissent de par les lois, et en majorité de leur propre initiative.
    La police qui a manifesté en 2016 était la police de quartier, et face a elle, il y a avait gendarmes mobiles et CRS.
    Il y avait d’ailleurs des policiers parmi les manifestants de la manif pour tous, et il y en a parmi les gilets jaunes (hors RG).
    Arrêtez de tout mélanger, c’est ce que veut le gouvernement. Pestez a loisir contre les CRS, c’est légitime, mais ne les associez pas aux flics de commissariat dont la mission n’est absolument pas la même...
    Je sais encore une fois parler dans le désert, et je m’attends déjà a des commentaires acerbes...allez-y !

     

    • Pour information les CRS font partie intégrante de la police nationale.
      Leurs missions sont bien sûr différentes de celles des commissariats et des unités de police judiciaire, ou de renseignements, ce qui ne les empêche nullement d’être envoyés en renfort saisonnier, dans les mêmes commissariats.
      D’aucuns appellent les CRS et les gendarmes mobiles : "les putes de la république".


    • #2103824

      Un paragraphe supplémentaire et vous m’auriez presque tiré les larmes des yeux !
      Ma soeur est flic, je connais un peu le milieu et je peux vous assurer que j’ai coupé
      les ponts avec ma soeur depuis longtemps tant leurs raisonnements sont en dehors
      de la réalité.


    • @Ricouille
      Vous n’avez pas saisi le sens de mon post. Je sais parfaitement que les CRS font partie de la police nationale. Je dis justement qu’ils ne devraient pas en faire partie, car leur raison d’être est différente.


  • Difficile de juger sereinement la situation :

    D’une côté, l’émotion qui tient rigueur de leur comportement face aux gilets jaunes ; et de l’autre, la raison froide qui ne veut pas tomber dans le piège de la division.

    Cela dit, on ne comprend pas bien dans leur revendications s’ils veulent de meilleures conditions de travail, ou s’ils expriment un ras le bol sur leur fonction objective de gardien du pouvoir.

    Cela ressemble à une pirouette qui frôle la double pensée orwellienne : "on n’en a marre d’être des pions mais on veut plus de moyens et de matériels pour mieux appliquer les ordres."

    Va falloir choisir parce-que les deux sont inconciliables : soit vous en avez marre d’appliquer des directives iniques qui ne servent que des intérêts privés, soit vous voulez de meilleures conditions travail pour mieux bosser, donc appliquer les ordres.

     

    • Je vous rappelle que pour un policier ou un gendarme, ça peut aller jusqu’à se faire virer de la fonction publique et dans les cas les plus graves avec perte des droits à retraite si la hiérarchie se met à lui tomber dessus, à charge naturellement. Au mieux, il fout sa carrière en l’air. Sans vous parler des stagiaires, adjoints et auxilliaires et autres non titularisés qui à la fin de leur contrat seront virés ! Quand on a une famille à nourrir, c’est pas facile. Seule une action de masse, collective, peut les mettre à l’abri des répressions de leur hiérarchie, comme la grogne des gendarmes en 2001. Le gouvernement ne peut pas punir ou virer tous les policiers et gendarmes.
      Certains leur reprochent leurs revendications très personnelles, certes.....mais ils ne peuvent pas reprendre les revendications des gilets jaunes....car risque d’être accusés d’incitation à la rébellion contre l’Etat. N’oubliez pas que la première qualité de ces corps constitués c’est d’obéir à l’autorité qui incarne l’Etat. Lorsque cette autorité, cette incarnation bascule, les forces de l’ordre basculent aussi. Alors unissons nous à leur mouvement afin de montrer que nous sommes plus intelligents et plus raisonnables que ces gouvernements qui jouent de nos divisions, que nous ne sommes pas rancuniers, plein de discernement et de sagesse et donc digne d’assumer le Referendum d’Initiative Citoyenne. Un RIC, sinon rien !


    • Oui, évidemment, mais l’excès de zèle était-il nécessaire, comme déjà dit plus haut ? - ils ont parfois sciemment visé la tête des GJ, et une jeune fille a perdu un œil !


  • On s’en fout il y a plus malheureux ! ils sont toujours là pour réprimer les sans grades et toujours absents lorsque l’on a besoin d’eux :"on peux rien faire"


  • " Les gilets jaunes sont les bienvenus pour nous soutenir " : qu’attendent les GJ pour saisir la balle au bond et les rejoindre place Clémenceau ? Le gouvernement serait totalement mis en échec . Il faut FRA-TER-NI-SER, comme devant la Bastille les émeutiers fraternisèrent avec les Gardes Françaises, ce qui leur permirent de prendre la citadelle .


  • voila ce que je viens de lire :

    Alliance, 1er syndicat de Police en France, appelle au blocage de tous les commissariats à partir de mercredi
    pour les droits communs c’est "open bar" !

    voudrait t on créer une situation explosive issues de zones de non droits que l’on ne s’y prendrait pas autrement
    avec bien entendu l’apparition des prétextes nécessaires, mais toujours absents, pour pouvoir enfin instaurer une dictature politique

    non seulement ces personnes font la preuves d’un arrivisme consommé, d’un égoïsme crasse, mais surtout d’une bêtise qui fait peur, surtout lorsque l’’on sait de quoi elles ont été capables ces quatre semaines

    jetez un oeil sur ce qui suit , (si vous n’etes toujours pas éborgné )
    https://fr.sputniknews.com/

    "ayons forces et honneurs"
    concernant votre force plus personne ne peut maintenant en ignorer la nature, quand à votre honneur vous aviez le choix de le faire éclater au grand jour, mais vous avez préférez les lacrymo

    ces deux articles ne sont pas anodins :

    http://lavdn.lavoixdunord.fr/508228...

    https://actu.fr/normandie/saint-eti...

    comment ces agresseurs ont t ils pu etre en possession d’équipements propres a la PN ?


  • Ils semblent tellement doués pour l’empathie, vont-ils en obtenir en retour ?


  • Soutien aux forces de l’ordre manipulées et dirigées par des incapables et des gens dangereux.


  • Les flics pourraient gagner la sympathie de la population s’ils pratiquaient un meilleur discernement dans leurs contrôles qui confinent dans énormément de cas au harcèlement vis à vis de ceux qui ont le "mauvais" morphotype !!!
    Qu’ils prennent en exemple ce qui se fait de mieux en Europe


  • #2103821

    @gomfdami

    Vous pensez sincèrement ce que vous écrivez ?
    Il n’y a pas que les forces de Police qui risquent leur poste me semble t-il.
    Bien d’autres, en commençant par les GJ courent des risques de tout ordre, y compris se faire gazer...

     

    • @bonsoir Sylvie.
      Pour répondre à votre question, vous arrive-t-il à vous même d’écrire ce que vous ne pensez pas ?
      Parmi les gilets jaunes, il y a une minorité d’abrutis prête à en découdre (c’est leur manière de s’exprimer), dans les forces de l’ordre, vous avez aussi cette minorité d’abrutis zélée prête à casser du contestataire, avec en plus un sentiment d’impunité. La nature humaine étant ce qu’elle est, ce pourcentage d’abrutis vous le trouverez partout. En cherchant, vous devez en avoir dans votre entourage. Par ailleurs, il ne faut pas se tromper de responsables quant à la manière de gérer par la force le mouvement des gilets jaunes. Aimeriez-vous vivre dans un pays ou l’Armée et la police n’obeiraient pas à l’autorité légitime ? C’est donc aux membres du gouvernement de rendre des comptes.
      Je pense que tendre une main qui ne soit pas fermée, encore et toujours, a plus de chance d’aboutir à une solution, qui sera comme la plupart des solutions, un bon compromis.
      Mais je suis intéressé d’entendre vos propositions.


  • #2103827

    Evidemment, ils ne se "mélangent" pas aux GJ et ils revendiquent entre flics.
    Ils veulent tout simplement défendre leurs salaires, ce qui est légitime, mais ils n’hésiteront pas à se mettre à l’encontre des GJ sans aucun scrupule dès que l’ordre sera tombé.


  • Donc la prochaine manif, ça sera des policiers et des gendarmes qui se feront gazer par les GMR/CRS... J’attends ça avec un certain délice...


  • On peut venir danser autour du feu gyrotoire ?
    Un GJ


  • Des beaux fonctionnaires qui se battent pour leur gueules. L état va donner une prime aux flics et ils rentreront recharger leur lance grenade... des charognards en gros. Ils demandent de la thune mais pas un changement démocratique....


  • Incroyable ! C’est fabuleux comme tout part en vrille. Ils ont fait leur taf, en obeissant, car c’est ca leur travail. Maintenant ils sont libres de manifester aussi. Le gouvernement macron c’est vraiment une tragedie. C’est risible dans un sens, comme dans un film.


  • soyons francs, j’ai hésité

    je défis quiconque de retrouver une seule prise de position dénonçant l’attitude de leurs "collègues" a l’encontre des gilets jaunes, émanant de ce syndicat ou de l’un de ses représentants

    si, au début, le binôme violences données contre violences reçues, a été admis,
    les faits largement diffusés démontrent le non fondé de cette assertion dans
    l’immense majorité des cas

    l histoire ne repasse pas les plats mais n’essayerait t on pas de nous repasser
    celui de 1848 ?

    qu’aurait t il de révolutionnaire d’acter cette demande, qui au demeurant
    ne l’est que par ce qu’elle représente, une alliance contre nature

    voila donc des gilets jaunes du lendemain dont les revendications,
    uniquement catégorielles, ne sont représentées que par un ensemble d’intérêts revendiqué à leurs seuls profits !

    depuis quelques jours apparaissent des témoignages "masqués" de personnes
    dénonçant des "ordres" qui ont pourtant été appliqués sans ciller

    entre deux sons de cloches, mon oreille se fie à celle dont le son est le plus franc tant par le timbre que par sa constance

    c’est une situation très perverse, que celle ou l’on frappe la joue droite tandis que dans le même temps on susurre dans l’oreille gauche les mots que l’on n’espérait plus
    le bon et le méchant, cela ne vous rappel rien ?

    ne plus tomber dans le panneau !

     

  • Dans le même temps, comme pour leur répondre, qu’ils fassent comme leur conseille leur Président qu’ils accompagnent lorsqu’il s’agit de tabasser du Jaune : qu’ils traversent la rue et ils trouveront un (autre) boulot. Pour une fois sans carapace, sans bouclier, sans casque, sans tonfa, sans flashball, sans calibre et sans la carte, il faut juste une paire de burnes pour changer de trottoir.
    Mais, trève de cynisme et au mieux, que des Gilets Jaunes les rejoignent... (en leur souhaitant qu’il n’y ait pas de Black Blocs déferlant place Clémenceau...)


  • Hahaha, après avoir vu Linda Kebbab (ça ne s’invente pas...) sur tous les plateaux cracher à la gueule du populo, tout en essayant de faire pleurer dans les chaumières sur la qualité de vie des "gilets bleus", appelant à leur Acte I un mercredi (tiens pas le samedi ?) je reste dubitatif. Quand leur chantage corporatiste (je ne parle pas que des syndicalistes comme elle seulement...) aura payé, et que la caste supérieure aura le caleçon bien humide, il est fort probable que tous retourneront au "taf" sans vergogne. Et avec le sentiment du devoir accompli...


  • Moi je suis gilet jaune et je demande aux autres gilets jaunes de venir soutenir les policiers avec moi jeudi. On dit souvent ’CRS avec nous’ alors ça n’aurait pas de sens de ne pas être avec eux.
    Comprenez moi bien, ils m’en ont fait baver mais nous sommes plus libres qu’eux alors c’est à nous de faire le premier pas. Si on défile à leurs côtés ça ne nous retire rien, et ça met une quenelle épaulée au gouvernement.


  • #2104071
    le 18/12/2018 par Anti-américain secondaire
    Les policiers en colère sur les Champs-Élysées le 20 décembre

    Oui cela s’appelle de l’opportunisme et à défaut de se refaire une conscience ces Messieurs demandent des "thunes".

    Mais le pouvoir d’achat des matraqués fiscaux ou physiques (depuis fin novembre), ils en ont rien à faire.

    Quand le parrain est fragile et en difficulté, ses meilleurs lieutenants demandent à le voir pour "discuter".

    Plus sérieusement et d’un point de vue analytique, il reste deux solutions au pouvoir.

    Soit faire des policiers une catégorie bien à part de sa population, mieux la payer pour faire "le sale boulot" et renforcer le sentiment grandissant, qu’il constituent une milice privée d’un détachement du pouvoir oligarchique mondial, basé en France.

    Soit, réprimer dans un premier temps les contestataires et commencer à sérieusement envisager l’option de la privatisation du secteur.

    Or compte tenu des finances du pays la deuxième semble plus plausible dans la mesure où cela éviterait la pente glissante des doléances en temps de crise et de permettre à du polonais ou du slovaque de faire le même boulot pour deux fois moins cher tout en chérissant ses maîtres en y mettant du cœur à l’ouvrage doublement zélés qu’ils seront par la peur d’être licenciés et par la reconnaissance d’avoir été tiré de la misère d’un village de l’est de l’Europe.

    L’armée Américaine a bien fait appel à Black Water.

    Ici très clairement ce mouvement cherche à capitaliser sur le sang des gilets jaunes en tentant de "rafler la mise" : "vous avez pris les coups de matraque et nous en en profite pour réclamer des avantages pour continuer à vous réprimer".

    Et puis, si le pouvoir oligarchique a pu aller aussi loin dans le processus de libéralisation, c’est bien parce qu’il se sentait à l’abri de la menace populaire, or qui s’est changé d’apaiser les craintes de ceux qui asservissent les peuples, pour se remplir les poches, toutes ces années durant ?

    et bon... on s’est bien fait à l’idée du "peintre polonais" et dans le domaine de sécurité "du vigile africain", alors pourquoi pas au CRS Bordure ou Sildave ?

     

    • En gros, ce que vous proposez, c’est d’accepter par fatalisme que le système soit encore plus pourri ? On n’est pas prêt d’avancer.
      Ca veut dire quoi au fait R E C O N C I L I A T I O N ?


    • @ Gopfdami
      On ne peut pas réconcilier l’eau et le feu !!!...foutaises que tout ça !!!....
      Les flics ont gazé , matraqué , tabassé les G.J (le petit peuple de France ) tels des bêtes féroces grenades ,flash ball, coups de tonfa et maintenant ils viennent nous la jouer pleurniche, sanglots et lamentations ?!...
      Tant que ces brutes suivront et obéiront aux ordre du pouvoir maçonnique ...inutile de rêver comme des bisounours ...
      ...Ce matin Un Lapin
      A tué un chasseur
      ....
      (Chantal Goya)
      Mais bien sûr !!!....et mes c....... sur la commode !!!....


    • Nous sommes assez d’accord, la SOLDatesque étant celle qui vit de sa SOLDe : les moins pêchus en Histoire auront oublié que durant le temps de l’Occident médiéval, à l’heure des batailles de clochers et autres guerres de territoires, lorsque la Noblesse ne pouvait payer ses mercenaires à l’issue d’une bataille, elle les autorisaient à pratiquer la razzia sur ses propres terres lorsqu’elles avaient échoué sur celles du voisins : aussi conservons en mémoire que les différentes branches de Black Water que vous évoquez s’appelent désormais Academi, planquée sous le concept de conseils logistique et sécuritaire pour les sociétés, à l’échelle planétaire :
      https://www.academi.com/
      ISIS, tous ses succédanés et tous les ENCartÉS qui « font du bon boulot » en sont un bon exemple.
      Ainsi, si les condés, au pays des droits de l’homme et des Malgrés-nous sont capables de tirer au flasball, à bout portant, sur un pompier en train de soigner un Gilet Jaune, gardons à l’esprit qu’un type aux abois, un tantinet sociopathe ou carrément psychopathe, venu du fin fond de l’Europe ou autre, n’aura aucun scrupule et décaniller votre grand-mère pour trois francs six sous, deux médailles et une plaque à vélo.


  • Manifestation à 21h30.Ridicule.
    Leurs jérémiades et revendications les concernent eux uniquement.
    Toutes les autres professions se rassemblent sous le gilet jaune sauf eux.
    Forcément ils se croient supérieurs aux autres car ils sont légalement armés et ils ont la "justice" et le pouvoir politique derrière eux.

    Ce qu’ils disent est simple.Du moment qu’on les augmente,qu’on leur achète des armes,du matériel ils obéiront aux ordres et feront toute repression demandée.

    Aux gilets jaunes qui ont l’intention de les soutenir.Vous vous comportez comme des victimes.Des individus qui sont le bras armé d’un système qui n’a que l’apparence de la démocratie ne méritent aucun soutien.

    Si les flics veulent manifester de manière respectable il n’y a pas de gyrobleus.Vous serez gilets jaunes comme tout le monde.Vous enfilez un gilet jaune et vous allez manifester avec le peuple dont vous faites partie malgré ce qu’on vous raconte à l’ENP.


  • La police n’a pas à se dissocier de la revendication des gilets jaunes, puisque c’est la même de toute façon parce que concerné eux aussi par ricochet .Nous sommes tous dans la même galère, car pour avancer il faut ramer dans le même sens . La division, c’est la défaite et dans ce cas précis, l’union a toujours fait la force .
    La police est le dernier rempart de l’oligarchie, il ne faut en aucun cas séparer les choses, ce serait stupide .


  • Leurs revendications catégorielles qui ne feront pas avancer le Shmilblik.Les policiers seront toujours les serviteurs non pas des citoyens, mais des pouvoirs !!!


  • Merci Alain Soral. Bravo pour ces rubriques qui suivent bien l’actu.
    Avec les gilets jaunes on en a gros. Demander aux GJ d’aider la Police ?
    Bizarre non ? Les GJ ne peuvent indéfiniment prendre les coups des forces de l’ordre tout en se battant pour eux, pour moins de taxes, impots, moins de lois absurdes qui nous entubent, lois hors-sol qui dissimulent la pression du Fisc, etc..

    Castaner et Macron mentent comme ils respirent. Les promesses pour janvier et le Printemps prochain, c’est LOIN ! On gagne du temps ! Demain on rase gratis !

    Les Forces de l’ordre doivent choisir !
    Qu’ils rejoignent le mouvement GJ, point barre !
    Les familles des Forces de l’ordre, leurs enfants et leurs hommes & femmes EN NOIR doivent se souvenir qu’ils vivent au milieu du PEUPLE JAUNE. Eux aussi ils consomment : ..., infirmiers, Epad, médecins, artisans, commerçants, conducteurs, cheminots, apprentis de travaux, armée, lieux touristiques, ... JAUNES ! Comment être SINCERE avec le Peuple tout en le matraquant ? La lacune de l’Etat qui ne répond pas aux attentes du Peuple ne se règlera pas par la matraque !
    Utilité des Forces de l’ordre contre les criminels OUI. Contre les GJ. NON !

    Ce ne sont pas les énarques, les Macron, Mélenchon sénateur-retraité, Hollande faux-cul manipulateur, Attali, Montebourg & son Harem chantre de l’appauvrissement industriel, les Syndicats & Martinez aux ordres des maîtres...dans leur décalage "abîmesque"… qui vont de leur braguette magique, faire pleuvoir à Noël les doublons en Or dont nous remplirons nos casques. Ne rêvons pas. Attendons-nous plutôt au pire !

    Soyons à fond avec le Peuple. Ce soir tous à Clémenceau ! Demain faisons la FÊTE A MANU ! 2019 année en JAUNE & en GYRO BLEUS !
    Arya


  • sur les 14 groupes syndicaux policiers existants...
    les représentants de seulement 4 groupes syndicaux
    qui claironnent haut et fort que tout est réglé, que l’Etat nous a subitement entendu nous autres fonctionnaires de police,
    cela ressemble à un fake….

    Je n’y crois pas.

    Ce soir et les autres jours, on me trouvera dans la rue avec les camarades en colère… et en 2019 en soutien aux gilets jaunes !.
    Arya


  • Castaner aurait fréquenté le grand banditisme à Marseille et commis des actes délictueux graves comme défoncer des mecs
    selon plusieurs sources bien visibles sur internet !

    Au final, comment croire à l’honneteté d’un système pareil, Benalla Castaner, etc... ?
    Quel exemple veut-on donner ? Promesses d’enfumage. Tout est pipo.

    Le système n’est pas à quelques morts prêt et se serre les coudes… mais ça va bouger… On ne complote pas indéfiniment contre tout un peuple !

    Arya
    GYROS BLEUS-JAUNES 2019 !


Commentaires suivants