Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron, le coup d’État et la tentation de l’Aventin

La mise en place du « système Macron » se poursuit, tant pour ses dimensions formelles, qu’informelles. Ces dimensions nous confirment la nature autoritaire de ce système, sous un masque affiché de la « bienveillance ». Les incidents qui se sont multipliés au Parlement, où La République en Marche et ses alliés trustent l’essentiel des postes, avec la décision du président de la République de présenter un message au « congrès » (l’Assemblée nationale et le Sénat) réuni à Versailles, ne sont pas de bon augure. Les projets d’ordonnances et de lois viennent compléter le tableau.

 

Un coup d’État silencieux ?

Un premier incident a donc marqué la session inaugurale du Parlement élu lors des dernières élections législatives. Au-delà de l’élection de M. de Rugy, un représentant typique de l’opportunisme parlementaire le plus débridé, et l’une des personnalités les moins honorables de cette assemblée, c’est la monopolisation des postes par LREM, en particulier en ce qui concerne la questure, qui a retenu l’attention. Bien sûr, rien n’interdit au parti majoritaire à l’Assemblée de rafler tous les postes. Mais, ce système des dépouilles à l’américaine est profondément étranger à la culture politique française. Cette dernière, justement parce que nous sommes dans un système où les pouvoirs ne sont pas strictement séparés – comme aux États-Unis – inscrit dans ses pratiques l’obligation du pluralisme. C’est cette tradition que LREM a foulée aux pieds. Mais, nous avons eu plus, en l’occurrence qu’une manifestation de mépris pour l’opposition. Le président de la République est, en effet, en train de se livrer à un véritable coup d’État silencieux.

Ce coup d’État vise ses adversaires, mais il vise aussi ceux qui le soutiennent. Comment ne pas voir que la décision d’Emmanuel Macron de parler devant les deux chambres réunies en Congrès va miner l’autorité et la crédibilité de son Premier ministre, M. Édouard Philippe. Assurément, les relations entre le président de la République et son Premier ministre n’ont jamais été simples sous la Vème République. Mais, du moins, mettaient-elles quelques mois avant de se dégrader explicitement. Aujourd’hui, c’est dès le départ que le Président entend nous montrer qu’il est le seul à prendre des décisions, qu’il est non pas l’ultime autorité, mais bien la seule. Et, ce faisant, il tord à nouveau la Constitution de la Vème République et à un degré bien plus important que n’importe lequel de ses prédécesseurs. Ceci, combiné avec la très faible légitimité d’une assemblée élue par moins de 16 % des électeurs inscrits, est bien la marque d’un coup d’État silencieux.

 

Quand le Président ne respecte même pas l’esprit de la loi…

La décision d’Emmanuel Macron de ne pas donner d’interview pour le 14 juillet, et de présenter un message au Congrès réuni pour l’occasion à Versailles, sont deux actes qui montent cette fois un mépris profond pour ceux qui l’on soutenu, et qui on voté tant pour lui que pour les candidats qui se sont présentés sous l’étiquette En Marche. La réunion du Congrès est la plus spectaculaire, mais pas nécessairement la plus significative. Dans la constitution de la Vème République, la réunion du Congrès est réservée à des actes solennels. Pas à la présentation du programme du quinquennat. En décidant d’annoncer son programme dans ces conditions, Emmanuel Macron montre qu’il renverse dans la réalité l’ensemble de l’édifice constitutionnel français, un édifice qui veut que le gouvernement, et son chef, le Premier ministre, déterminent et conduisent la politique de la nation. Il faut ici rappeler à ceux qui les auraient oublié, les deux articles de la Constitution de la Vème république.

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

La véritable opposition au macronisme c’est la réconciliation nationale,
chez Kontre Kulture :

Jacques Sapir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1759051

    Macron sera le président invisible, ou furtif, pire que Hollande : pas d’apparition dans les médias, pas de comptes à rendre.
    La colère ? On envoie les CRS ou on fait péter un barbu aux heures de pointe.
    Seulement comme dit De Benoist "Sorti du politique, l’homme retourne en quelque sorte à l’animalité."
    D’où l’intérêt de lire et de s’informer.


  • Évidemment, si on le juge comme un homme politique.. ça coince ! Mais c’est tout sauf un politique.
    Si on le jugeait sur ce qu’il est vraiment, tout de suite la situation serait plus claire.


  • L’été ne sera pas chaud, mais la rentrée sera caniculaire !!


  • Plus la conscience de vérité monte, plus l’illusion se révèle au grand jour. Il faut savoir ce qu’on veut.

    Il faut que tout ce monde d’illusion s’effonde pour que quelque chose de nouveau basé sur la vérité puisse avoir la chance de se construire.

    Alors arrêtons de vouloir s’accrocher au vieux monde, de vouloir revenir au passé, quittons le navire qui coule, osons sauter et affronter l’inconnu avec sa période d’insécurité, d’instabilité et de doutes. Et créons quelque chose d’original, d’inédit qui corresponde mieux a la nouvelle conscience humaine.

    Je pense que le taux d’abstention montre déjà ce mouvement d’abandon du vieux navire. Alors courage a tous ceux qui osent !

     

    • Tout à fait d’accord, même si la transition n’est pas facile pour tout le monde.
      En revanche, que Macron décide de ne pas faire d’interview me va très bien, moi je n’avais pas envie de l’entendre parler.


  • "Le coup d’Etat" il a lieu tous les 5 ans aux législatives, depuis 1958, avec le scrutin majoritaire à deux tours . Mais de cela MOTUS, c’est tabou, personne n’en parle, même le FN est bien trop mou sur la question alors qu’il est 10 fois moins représenté à l’Assemblée "Nationale" qu’il ne devrait l’être (8 députés, à la proportionnelle il en aurait eu 80) .

     

    • C’est clair, et cela n’est jamais venu à l’esprit des cadres du FN de parler de ça - cette sous-représentation qui crève les yeux - en directe à TV au journal au quoi (ou au débat présidentiel), en fait cette position de faiblesse et victime les arrange bien : ils touchent leurs salaires et co, puis basta, ils espérent juste le retoucher le mois prochain.


  • Le seul grand service que Macron puisse rendre aux Français c’est de rétablir la Proportionnelle : il rétablirait ainsi rien de moins que la Démocratie et la République . L’Histoire parlerait alors de lui comme de " Macron le Libérateur "... Il l’a promis dans son discours devant le parlement mais, pas plus que les autres, il ne tiendra sa promesse : ses maîtres sionistes l’en empêcheront .


  • C’est la minorité silencieuse qui gouverne...Macron comme Trump est un pantin, une marionnette...


  • #1759447

    Macron la marionnette commedia dell’arte... sionarde et franc-macs !!!...et le petit peuple gavé de certitudes et de dogmes s’endormira tranquille et peinard !!!...et après bronzette au mois d’août où l’on fait les fous, les gros matous, les sympatous ...et à la rentrée quand la bise fut venue le cocu se trouva fort dépourvu quand le chômage et les factures fut "viendus" !!!..


  • #1759574
    le 04/07/2017 par heureux qui, comme Ulysse...
    Macron, le coup d’État et la tentation de l’Aventin

    Le coup d’Etat s’est produit au premier tour de la présidentielle (code électoral piétiné et fraude massive rendue possible par le nombre de candidats), nous assistons seulement à sa traduction dans le réel, et la fête ne fait que commencer...


  • Il a tout de meme ete elu !!
    Et quelqu’un peut repondre à ca : on critiquait l’inégalité riche pauvre à l’assemblée...mais gràce à LREM des infirmiers, aide soignants, kinés, instituteurs etc ont été élus aux postes de députés.
    Etant moi meme infirmier je vois plutot d’un bon oeil ces arrivées (oui nous sommes aussi des ouvriers, du medical dans ce secteur).
    Ne trouvez vous pas cela positif ??


  • #1759778

    Macron, le coup d’État et la tentation d’ enc.... le petit peuple avec vaseline casher et remboursée par l’UE !!!..


Commentaires suivants