Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Identité, souveraineté, islam : Jacques Sapir face à Éric Zemmour

Au micro de Radio Sputnik, Jacques Sapir et Éric Zemmour ont analysé la présidentielle de 2017, Sapir défendant une ligne souverainiste équilibrée entre la gauche du travail et une vision « politique » de l’identité française, tandis qu’Éric Zemmour, peu préoccupé par la question sociale, a joué sa partition anti-Philippot. Sur la question de l’islam, face à l’essentialisme d’Éric Zemmour, Jacques Sapir a tenté de remettre un peu de sociologie dans le débat...

 

Éric Zemmour :

« L’islam est une théocratie [...] Il faut choisir entre l’islam et la France. »

Jacques Sapir :

« Vous faites une lecture fondamentaliste de l’islam, et moi une lecture contextuelle. [...] Il peut y avoir une lecture fondamentale, du point de vue de la foi, du fait religieux, mais il n’y a jamais de lecture hors contexte du fait religieux quand il s’applique dans le champ politique. »

 

Qui profite du choc des civilisations ?
Des réponses, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

Contre le projet sioniste de destruction de la France, une seule ligne possible :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’aurais aimé que Sapir ait un peu plus la niaque. Il reste coi à de nombreuses reprises quand il aurait fallu l’ouvrir, notamment lors de la sortie surréaliste de Zemmour sur OSS117. La pensée politique réduite entre autre à une réplique de Dujardin dans un film ... d’Hazanavicius ! Oups ! Navrant.

     

    • C’est votre remarque qui est d’une malhonnêteté navrante en osant réduire la pensée de Zemmour à cette portion de réplique d’un film qu’il prononce d’une façon volontairement anecdotique alors qu’il cite très pertinemment et plus longuement à l’appui de sa démonstration Renan, Engels, Rousseau, De Beauvoir pour ne citer qu’eux.


    • #1742131

      Vous espériez du spectacle de la part de personnes qui vous offrent leur intelligence.

      Ne vous étonnez pas qu’on vous prenne pour ce que vous n’êtes pas : un sot.


    • @François Desvignes, ayez svp l’obligeance de ne pas interpréter ou surinterpréter les propos des autres de manière erronée et quelque peu irréfléchie. Déplorer une absence de réaction et de réplique argumentée à certains moments de l’échange, ne signifie absolument pas vouloir et demander du " spectacle " ! Un peu de mesure, m’enfin ! :-) Et d’ailleurs, je préfère de loin la pondération d’un Sapir aux formules chocs d’un Zemmour plus superficiel à mon sens qu’il n’y paraît.
      Quant à @Jean, il serait bien inspiré de ne pas réagir en sorte de groupie qui voit de la " malhonnêteté " (il suffit de le dire, et hop !) là où il n’y en a aucune. Par ailleurs, vous affabulez car je n’ai nullement visé à " réduire sa pensée ", ne niant en rien l’intérêt de certains de ses propos. Mais parce que je suis en accord sur certains points, je devrais taire ce sur quoi je ne le suis pas (voir ici que je trouve même ridicules) !!! Kesako ! N’est-ce pas là une manière de raisonner immature qui appellerait, opportunément ici, le terme de " navrant ".


    • @Eric
      Je vous ai connu moins laborieux dans vos justifications, que vous arrive-t-il ? Ressaisissez-vous que diable !


    • Étant donnée la totale incompréhension dont témoigne votre commentaire initial en regard du mien, vous seriez bien mieux inspiré de rester concentré sur votre propre cas. Ce qui sera bien plus utile que de jouer au malin que vous n’êtes pas, et pour cause.


    • @Eric
      Encore faudrait-il que vous soyez de bonne foi, ce qui n’est pas le cas quand vous vous défendez de réduire la pensée de Zemmour alors que votre commentaire initial disait très exactement le contraire : "la pensée politique réduite entre autre à une réplique de Dujardin". Manifestement, vous osez tout de plus en plus... c’est à cela qu’on vous reconnaît.


    • Encore du procès d’intention à deux balles et de la mauvaise foi, puisque je m’appuyais sur un passage précis. Vous êtes au minimum malhonnête.


  • #1742036

    Sapir traine ses biais de classe. Il oublie que pour qu’advienne l’unicité de l’identité française, il y a eu d’innombrables guerres sur le sol national qui ont permis des solidarités et l’émergence d’un très fort sentiment patriotique entre les diverses ethnies, avec comme base, une religion forte et unique.
    .
    Il oublie aussi que nous avions les moyens de notre politique et de notre souveraineté, ce qui n’est plus le cas. Nous n’avons plus le pouvoir sur notre monnaie, sur nos lois, sur nos frontières, bref, nous n’avons le choix que du conflit. Il fait également l’impasse des retombées des politiques extérieures menées par le capital français. Il fait l’impasse des nouveaux moyens de communications qui retournent les cerveaux à distance, etc ... Il fait abstraction de trop d’éléments dans ses vœux pieux de souveraineté politique. C’est de l’anachronisme dopé à la méthode Coué .
    .
    Repousser le conflit ne fait qu’amplifier son ampleur lorsqu’il adviendra, car il adviendra. La cinquième colonne est suffisamment importante et aux ordres pour ne pas laisser les Français récupérer leur liberté de destin sans combattre.
    .
    Les mondialistes n’auront aucun scrupule à les mettre en mouvement dès que nous concrétiserons notre volonté d’indépendance vis-à-vis du marché et de la banque. On sent, déjà depuis un moment, l’influence des services étrangers dans nos banlieues et sur le net.
    .
    Sapir et sa vision de la souveraineté politique, c’est un peu le monde de bisounours. Il y a au sein de ma famille des mariages mixtes catho/musulman. Et ça part en vrille, depuis la mort du père, avec des enfants complètement paumés qui veulent forcer leur mère à se convertir à l’islam. C’est du délire. Dans quel monde habite Sapir ?

     

    • Et vos critiques concernant Zemmour ? Aucune, ou est-ce juste une étourderie, un oubli de " bisounours " pour reprendre votre terminologie navrante ? Quand il parle " d’ethnie ", n’est-il pas lui aussi quelque peu oublieux ? Un étourdi aussi sans doute !


    • @ Eric
      Pourquoi devrait-il critiquer Zemmour s’il est d’accord ? J’ai remarquer cette tactique depuis un moment, lorsqu’on est pas d’accord, on se fait de suite accuser de ne pas être "équilibrer" dans notre avis... Ce commentateur ne vous doit pas un avis "équilibré", on ne vous doit rien !
      Voyez-vous, je trouve votre avis totalement faux, je ne vais pas sournoisement exiger de vous un "équilibre" (en gros une auto-censure).


    • #1742121

      Slt, ça faisait longtemps ... Non, aucun oubli de ma part au sujet de Zemmour qui défend une vision réaliste de l’identité, quand bien même celle-ci pointerait vers des contradictions conflictuelles au sein de ce qu’est devenue la société fronçaise. Et je me contrefous qu’il soit juif si tel était le but de votre insinuation voilée. Le reproche que j’aurais à formuler à son sujet, c’est sur l’aspect social et sur l’euro, mais ça n’était pas l’objectif du débat, sauf erreur. Et puis à bien y réfléchir, il a raison : le capital ne se déborde jamais à gauche, y a trop de couilles molles et le capital barre la route.


    • "Voyez-vous, je trouve votre avis totalement faux, je ne vais pas sournoisement exiger de vous un "équilibre" (en gros une auto-censure). ". Très bien, n’hésitez pas à développer en assumant votre parti pris, ce qui sera plus reluisant. Merci de m’avoir fait découvrir une nouvelle et bien étrange définition de l’équilibre.
      Quant à @envolée des incultes, cela faisait effectivement longtemps ... qu’on n’avait pas lu votre prose délicate et toute en mesure sur l’intéressé. Par ailleurs, il n’y a de ma part aucune " insinuation voilée " puisque mon allusion est d’une part évidente, et que vous l’avez comprise comme quiconque, et que d’autre part tout le monde sachant cela il n’y aurait aucun sens à tourner autour du pot. Je me contrefiche d’ailleurs comme vous qu’il soit juif, mais cela n’ôte rien au fait que cela puisse constituer un début d’explication concernant un certain et très " léger " angle mort dans sa réflexion sur le communautarisme. Disons une focale passablement réduite. Allez savoir ! :-)
      Il est dommage qu’ils n’aient pas abordé la question de l’euro (pourtant au coeur de la problématique de la souveraineté), mais cela peut sans doute s’expliquer à mon avis tout simplement par le fait que c’est l’un des sujets que maîtrise Sapir et duquel Zemmour est beaucoup trop éloigné, arc-bouté qu’il est sur le problème identitaire à l’exclusion de beaucoup d’autres choses. Mais c’est son affaire, dans tous les sens du terme d’ailleurs :-)


    • @ envolées_des_incultes
      Soit, nos malheurs viendraient des français musulmans ou de musulmans vivants en France. A ceci près ces personnes n’ont aucun pouvoir de décision, en tout cas très mal organisés au sein de leur communauté à laquelle vous les renvoyez. Dès lors, comment pouvez vous prétendre une menace de leur part envers votre identité ? Ils ne vident pas les églises, ne siègent pas à l’académie française pour façonner notre langue, ne sont pas représenter à l’assemblée nationale ou européenne, etc... Bien entendu que l’on voit un programme basé sur le chantage à la France avec des migrants de tout horizon, vous y mettez volontiers des musulmans vivants chez nous depuis des décennies en les taxant forcément d’ennemis, une erreur car souvent ces gens s’abstiennent de voter pour une raison très simple, les gens comme vous.
      Je veux dire que si la raison demande des faits, il faut arrêter la foi dans le fantasme organisé du grand remplacement. Le vrai remplacement existe déjà, au Maghreb les gens vivent à peu de choses près à l’occidental, un modèle hérité du colonialisme et accentué par la mondialisation, il en est de même dans d’autres endroits du tiers monde, mais ce remplacement civilisationnel Zemour s’en tape car il ne menace pas sa vraie et véritable passion pour israel, la France n’est qu’un bouclier dont il se sert, soyons honnête.


    • #1742295

      à Pitchou

      Le grand remplacement est un fantasme ? je ne sais pas dans quel monde vous vivez , il y a 40 ans 99% de la population française était européenne et aujourd’hui ce n’est plus le cas.


    • Zemmour est beaucoup plus proche de ma réalité quotidienne que Sapir.


    • @ Pitchou
      "Merci de m’avoir fait découvrir une nouvelle et bien étrange définition de l’équilibre." Je n’ai jamais parler d’une définition de l’équilibre. Votre argument me fait penser à ce délire américain des safe spaces".


    • @Pitchou

      Le fantasme du grand remplacement... Qu’est ce qu’il ne faut pas lire, c’est probablement la raison pour laquelle les autochtones ne sont quasiment plus présent dans certains quartiers...


    • #1742401

      @ Pitchou
      Cette malhonnêteté qui consiste à me prêter des propos que je n’ai pas tenu concernant les musulmans + celle consistant à dévier la discussion sur le Magrehb ( que vient-il faire dans un débat sur l’identité française ?) + celle consistant à nier le remplacement de population, dont je suis témoin dans ma propre ville du Havre, ça fait bcp trop .
      Exagérer les propos d’autrui, faire dévier les sujets, nier les réalités, sont des caractéristiques rhétoriques qu’on les retrouve chez tous les grands gauchistes proches du capital, de BHL à Cohn bendit ; c’est une violence faite à l’intelligence, qui rend détestable leur écoute.


    • Le site est encore victime d’attaques. Je précise donc, dans un souci de plus grande clarté pour les lecteurs , que le post de 10h25 est de mon fait mais pas celui de 10h34.


    • @envolées_des_incultes
      L’identité française, et donc la mienne est une réalité autant que l’identité des esquimaux, je vous prête en effet des sous entendus, relisez vous. Zemour est le pape du grand remplacement, cela va sans dire qu’il s’agit des musulmans ou autres arabes prenant la place des autochtones en France, il confond Saint-Denis avec l’hexagone. Comment peut il affirmer une telle aberration lorsqu’on connait le taux de natalité des jeunes issus de l’émigration musulmane, comment ? Je réexplique à ceux aveugles car dogmatique, le grand remplacement civilisationnel a eu lieu au Maghreb et dans d’autres endroits du monde. D’ailleurs c’est une des raisons de la pauvreté, un monde post occidental avec toute les abus du capital, c’est là ou pour moi se situe le grand remplacement. Comme vous m’avez lu, je ne nie pas ce chantage abjecte fait à la France au nom d’un humanisme à travers des réfugiés fabriqués sur mesure pour toute sorte de déstabilisation et pressions. Zemour voit dans le musulman qu’un ennemi et pour cause, cette catégorie de français sera la dernière à appliquer le mariage pour tous, il reste encore un peu de virilité parmi cette couche de notre population. Les musulmans n’hésitent pas à condamner israel ouvertement, ce pays dont vous savez la force de pénétration des cultures dont la notre, je me répète, Zemour se sert de la France comme un bouclier pour la protection d’israel. Pourquoi ce type journaliste de son état ne cause jamais de la loi travaille ou d’autres sujets importants pour le peuple à la façon de Alain Soral, islam et islam et encore islam...réveillons nous.


    • @Pitchou



      cela va sans dire qu’il s’agit des musulmans ou autres arabes prenant la place des autochtones en France, il confond Saint-Denis avec l’hexagone. Comment peut il affirmer une telle aberration lorsqu’on connait le taux de natalité des jeunes issus de l’émigration musulmane, comment ?




      C’est bien simple il suffit de voir la composition démographique de la société française actuelle et de la comparer à celle des décennies précédentes, on remarque qu’il y a eu un sacrée changement en terme de peuplement...

      A titre personnel je vis dans une grande ville du grand Ouest, il y a encore 15 ans il n’y avait quasiment que des blancs alors qu’aujourd’hui on voit des allogènes à chaque coin de rue, celui qui me dira qu’il n’y a pas de grand remplacement doit vivre dans une réalité alternative car il n’est pas possible de nier ce fait objectif lorsque l’on vit en France.


    • @Mort de rire
      Dans certains cas le ressenti peut être considérée comme valide, s’agissant du remplacement civilisationnel ce dernier ne peut se soustraire à la loi des fats. A part vos lampadaires, vous avez des chiffres démontrant l’extinction de notre civilisation au profit de l’islam ou d’une islamisation de notre pays la France. Il est vrai que les musulmans sont fervents dans leurs croyances et par conséquent très visibles médiatiquement, d’autres communautés le sont autant, personne n’ose parler d’une destruction civilisationnelle de leur part. "La géopolitique mondiale" a décidé de mettre en avant des pays musulmans à des fins obscurs si l’on en juge par les guerres actuelles et les attentats, ce seul indicateur vous effraient, à croire que votre patriotisme censé protéger notre patrie est en berne. Se tromper d’ennemi volontairement ou pas, c’est déjà faillir à la clairvoyance qu’exige l’amour pour notre patrie. Nous sommes bien plus américanisés dans tellement de domaines que l’islam aurait un grand mal à nous envahir. Pour finir, je ne suis ni de gauche, ni de droite je ne vote jamais, mais j’ai un profond regret du recul, voire la disparition du christianisme dans notre pays.


    • Relisez-vous et reposez-vous @Carlin


    • #1743335

      ]@Pitchou. On ne va pas accepter de prendre un baton dans la tronche sous prétexte que ce baton n’aurait pas de volonté de nuire, et qu’une main étrangère le manipulerait. S’il doit y avoir une hierarchisation de l’ennemi, on s’occupe en premier de celui qui est à portée.
      L’islam est manipulé depuis des lustres par l’oligarchie anglo-saxonne. C’est un fait. Vouloir de nous qu’on baisse la garde, c’est nous prendre pour ce qu’on n’est pas. Encore une fois, nier l’islamisation de la France et le grand remplacement vous fait perdre toute crédibilité. Et nier la bêtise qui règne chez des immigrés et qui permet au socialo de les manipuler depuis les années 80, ça n’est pas sérieux.
      .
      Soral et ses potes sont au Havre actuellement, où une seconde mosquée, avec un imam controversé, est en préparation. Ca vous va comme chiffre ? C’est d’ailleurs non loin du seul endroit de la ville où j’ai vu des autocollants " Soral a raison", le quartier de Bléville. S’il passe dans le quartier de l’Eure, il verra un bout d’Afrique en Normandie ; le quartier où j’ai grandi ressemble à présent à Bamaco. Ils ont arrêté de mettre les photos de classe sur copains d’avant ; il y avait trop d’africains à partir des années 2000, ça faisait désordre.
      .
      Regardez les résultats des élections, et vous verrez si ces gens sont lucides au sujet d’un ennemi véritable. Toutes les zones périphériques, qui abritent des français ayant fuit l’immigration, ont fait de bons scores pour le FN, Méchantlong chez les immigrés autour du centre ville, et Macron dans le centre ville et dans la banlieue chic de Ste Adresse. Un classique.
      .
      Les immigrés éveillés, combien de divisions ? 1% d’entre eux ? Vous me faites rire.
      Je ne suis pas de ceux qui prétendent faire d’un oiseau, un poisson, en le plongeant dans l’eau.
      Et je refuserais toujours l’islamisation de mon pays. Si alliance il peut y avoir, elle sera de circonstance, mais ne vaudra jamais carte blanche. Au moins, je suis honnête avec vous.
      J’ai l’expérience de la mixité. Je sais qu’après plusieurs générations, alors que les parents n’avaient rien de musulmans pratiquants, sinon une lointaine culture issue des arrière grands-parents, les enfants peuvent repartir en délire sous l’effet de services et psy op, au point de vouloir bâcher leur propre mère. Donc niet.
      .
      Le Havre a été algérianisé sous les communistes, à l’époque de Duroméa. Depuis, c’est un flot sans fin. C’est ça la réalité.


    • @ envolées_des_incultes
      Votre hiérarchie de l’ennemi n’a aucune objectivité. Vous réfléchissez exactement comme une racaille islamo-fasciste, l’ennemi est celui que vous voyez, par conséquent le vrai lui reste planqué, après tout libre à vous, mais sachez qu’il existe des gens qui ne laisseront pas se développer ce genre de débilité nocive à notre nation, que si elles émanent, il nous faudra 50 ans voire plus pour reconstruire, si on y arrive. Votre idéologie basé sur l’immédiat n’a aucun argument, à part "près de chez vous"...Je vous l’accorde, c’est valide, mais votre solution engage la France, c’est d’elle que vous devriez attendre une réaction quand tous les traîtres ne pourront plus nuire. Vous me parlez d’immigrés, je vous parle de français musulmans, vous n’arrivez pas à nuancer ou du moins accepter qu’il y est autre chose que des ennemis. Une erreur d’analyse de votre part, si nous devions demain nous défendre directement contre une horde ou une nation belliqueuse à notre égard, ces gens seront là et d’autres bien sur eux prendront le premier avion pour une destination nommée la planque. Ne vous surestimez pas, et ne sous estimez pas l’adhésion de ces gens à notre pays, malgré leur religion différente. Regardez le nombre de nos soldats ou d’autres corps engagés sous notre drapeau, vous serez agréablement surpris, en quoi êtes vous qualifié pour hiérarchiser les croyances des citoyens. Je vous ai répondu par courtoise, puisse notre échange nous garder en paix.


  • Ça fait plaisir en tout cas de voir un débat entre deux personnes qui pensent, même si on peut avoir des désaccords avec l’un ou l’autre.


  • M. Zemour, une fois pour toute, je suis français et musulman de religion. Je ne vous dois aucun gage de patriotisme, j’aime certainement bien plus que vous ne l’imaginez ma patrie, mais c"est trop vous demander de me croire, continuer à tracer vos illusions. Ce sont vos opinions nocives en embuscade feintant les chrétiens sur votre propre religion, pourquoi ne dites vous pas une fois pour toutes votre frousse des musulmans qui pourraient en vouloir à des juifs, et basta. J’espère que vous survivrez à votre petite haine bien ordonnée afin que des français vous la rappellent, comme à ces vieux nazis.

     

  • "Il faut choisir entre l’islam est la France"

    Cette phrase n’est pas totalement fausse, on ne pourra pas être pleinement et entièrement musulman tout en étant 100% français à mon sens, la balance penche forcément vers l’un ou l’autre même si ce n’est pas voulu.

     

    • Je ne suis pas d’accord.
      La recherche sincère de Dieu n’entre pas en conflit avec l’amour de sa communauté.

      Par contre, s’il s’agit d’un musulman imprégné d’islam politique...


    • @ tarik

      Salut ! "il faut choisir entre Islam et la France"
      Question : vous trouver cette phrase juste ? Je dirais que je suis Français et j’aime ce pays et, suis croyant parce que j’ai la foi. La France est un pays et, l’Islam une croyance je ne vois pas le lien.
      Avec un Zemmour anti-IIslam, anti-musulmans et pour une guerre civile, est l’enfant naturel d’un certain Attali pour semer le chaos non seulement en France , mais dans le Monde.


    • Selon moi , 80% de l"’islam de France " n’est QUE politique .
      Zemour ne dit pas que l’on ne peut pas être Français et croyant , mais bien que l ’on ne peut être Français et musulman par rapport a sa vision a lui de ce que représente "l’islam" et les musulmans en France.
      Et je suis assez d’accord avec ca , car, la recherche "d"élévation spirituelle" n’est pas ce que l’on constate le plus dans les quartiers d ’immigration arabo musulmane .
      Ils sont comme tout le monde dans la consommation et "l’américanisation " . Ils se contentent simplement d’appliquer les règles et surtout les interdits dictés par leur communauté, d’avantage pour l’ appartenance au groupe que par foi .
      "L’islam de France" d’aujourd’hui me fait penser au catholicisme du moyen age.
      On ferme sa gueule , on ne blasphème pas , non par peur du châtiment divin, mais bien par peur du châtiment humain .
      Nous avions nous aussi nos autorités religieuses toutes puissantes.
      Aujourd hui , c’est eux qui se cachent pour manger ou fumer pendant le ramadan .

      Le danger avec l’islam politique, c’est qu’en politique justement, ce qui est payant c’est de miser sur la bêtise des masses (et non pas sur l’intelligence et la spiritualité de quelques individus )
      Daech illustre d’ailleurs parfaitement cette notion de " déspiritualisation " et politisation de la religion ou quand des "musulmans" se croient volontiers plus "royalistes que le roi" dès qu’on leur offre cette "promotion " . Quand bien même ils n’auraient aucun sens moral ou spirituel (Tous taulards délinquants violeurs etc qui n’ont jamais ouvert un coran de leur vie ) .


    • Tu as raison ; on ne peut pas être religieux et laïc en même temps. La communauté de Zemmour a choisi il y a longtemps de ne pas être Français ... Mais on n’en parle jamais de leur théocratie ; et tu es tombé dans le piège toi aussi ! Pourquoi toujours et uniquement l’islam et les musulmans ? Qui te dirige actuellement ? Des francs-maçons ... D’autres religieux.


    • #1742297

      Tarik à raison , de plus l’Islam ne reconnait pas les nations , il n’y a qu’une nation en Islam c’est l’Oumma , tandis que la Chrétienté reconnait les Patries de chaque peuple , voilà pourquoi les Musulmans ne seront jamais reconnus par les peuples de l’occident comme de véritables citoyens dans les pays Chrétiens ou de tradition Chrétienne.
      La preuve est là , les Musulmans ont toujours du mal à choisir au bout de 3 générations , cela prouve de part leurs foi Musulmane qu’ils ne peuvent pas choisir les deux , c’est soit l’un soit l’autre


  • Un responsable politique polonais vient de déclarer que la Pologne refuse l’entrée de "migrants" musulmans sur son sol afin de ne pas subir d’attentats terroristes . Il faudra combien de milliers de morts pour que les Français commencent à le comprendre ?

     

    • Eh bien oui il y a forcément un lien entre immigration et terrorisme, mais ce n’est pas un lien d’équivalence, là est le piège !

      D’un côté une politique d’invasion par une immigration venue du sud, de l’autre des réseaux agissants qui profitent de la misère sociale pour en enrôler certains issus effectivement de l’immigration.
      Mais quand Le Pen parle d’arrêter l’immigration elle a raison, là où elle a tort c’est quand elle ne prend pas la peine de bien faire le distinguo entre immigrés et terroristes : c’est ce qu’elle fait sournoisement quand elle associe les deux dans son expression récurrente "fondamentalisme islamique", sans jamais parler ni de ces réseaux, ni des musulmans patriotes !

      Or depuis la présidentielle qu’elle a perdu, elle n’a strictement rien changé à son discours, est-ce par bêtise ou par stratégie ?
      Constatez-le par vous-même : à chacune de ses interventions, elle emploie cette expression au moins cinq fois je dirais.

      Est-ce que le FN est un parti patriote ? Je ne le pense pas, car sinon comment expliquer ce déni des français musulmans qui représentent par leur nombre une manne électorale très importante ?
      Pourtant on ne peut pas s’en passer, surtout si on est constamment taxé comme Marine, d’être d’extrême-droite, pourtant elle ne fait toujours rien pour aller vers cet électorat-là !

      Donc : il faut arrêter l’immigration, mais pour çà qu’elle soit élue, et pour être élue, il lui faut cet électorat - c’est ce que dit Soral depuis belle lurette ! (elle n’en tient pas compte visiblement puisque son discours n’a pas bougé d’un iota !)
      Le FN est donc un leurre : un parti qui ne sera jamais au pouvoir ! En tant que patriote JE NE VOTE PLUS FN !!!


    • @reGénération : Je pense tout comme vous monsieur, j’attend avec impatience une intervention d’Alain Soral au sujet de la continuité du FN, qui garde son discours d’éternelle perdant et soumis au système donc.


    • @ Régénération

      J’ai fais mon devoir en votant FN aux deux tours et en militant à mon humble niveau autour de moi, réussissant à convaincre un paquet de monde dont beaucoup de Musulmans.

      Au vu de l’obsession du mépris voir des insultes du FN pour tous ces Musulmans patriotes, j’ai décidé de ne plus voter FN.
      Je vous rejoins : Un parti Français patriote ne crache pas sur des Français patriotes quelque soit leur confession et origine ethnique.

      Le FN joue trouble jeu à parler de Fondamentalisme islamique expression orwellienne qui ne veut strictement rien dire Quand il faudrait parler de wahabisme ce qui rendraient les choses largement plus claire pour tout le monde et notamment sur l’origine du mal. A moins que cela résulte de la volonté denke pas froisser nos alliés wahabites, à La Trump quoi !


    • Tiens donc de nos jours le patriotisme se résumerait donc à s’adresser aux musulmans ou non ? Je ne le savais pas merci de me l’apprendre car jusqu’à présent il me semblait que le patriotisme était la volonté de défendre la terre de ses ancêtres contre les invasions et les ennemis de son pays...


    • @réGénération @francette Vous confondez le monde des idées et le réalisme politique. Les musulmans patriotes dont vous parlez représentent une élite, ils sont de ce fait trés peu nombreux et ne pèsent rien électoralement. L’idée de la main tendue aux musulmans est peut-être la plus intelligente idéologiquement et la plus morale, mais concernant sa réalité et son application concrète ou sa praxis politique, elle relève malheureusement de l’utopie. Les musulmans votent en masse pour le parti qui présente le plus d’intérêts pour leur communauté, c’est à dire les partis de gauche qui s’adressent à la communauté musulmane, pas à la France. L électeur FN lambda à un vote identitaire en premier lieu et pas social, sinon il voterait Melenchon. Ce qu’il voit en premier, oui c’est le grand remplacement, le changement de visage et d’identité de son pays, et l’islamisation rampante de certains quartiers qui sont la conséquence d’une politique migratoire complètement folle. L’islamisation n’est pas un projet politique mais l’effet direct de cette immigration voulue par l’oligarchie pour régner par le chaos . Mais Le citoyen lambda n’en a rien à foutre que cela soit voulu par le sionisme et n’a encore moins envie de s’allier avec les musulmans pour botter le cul de cet ennemi invisible. Ne pas le voir ou s’en rendre compte conduit la ligne de E&R à une impasse intenable sur le long terme. Les utopies et les idées c’est bien beau, mais il faut prendre le réel tel qu’il est. Dire que le FN a perdu car il n’a pas tendu la main aux musulmans est stupide. Je vous rappelle que c’était la stratégie du FN en 2007, le discours de Valmy, Le Pen à Argenteuil, la beurette sur les affiches, etc... Pour quel résultat ?10,5% !! Les musulmans n’ont pas voté FN, une partie de l’électorat du front est allé chez Sarkozy, reprenant le discours identitaire à son compte .. Alors tendre la main aux musulmans c’est peut-être éthique et joli sur le papier mais dans les faits c’est d’une efficacité nulle. Cela fera fuir l’électorat FN et ne ramènera qu’une infime minorité de musulmans. Cette évidence ne me plait pas, j’aimerais qu’elle soit fausse mais il faut être réaliste. Je suis très pessimiste pour l’avenir.., E&R est une plate forme d’intelligence, ce qui est très rare, en consultant le site regulierement on a l’impression que c’est la réalité, on oublie que c’est du virtuel et que le réel, c’est que 80% de la population est tres conne et adore sa connerie, fds comme musulmans.


  • L’imam Zemmour qui m’explique que je suis un mauvais musulman ! Mouahahaha ! Et des gens le croient !


  • Zemmour : " L’Islam est une théocratie (...) il faut choisir entre l’Islam et la France ". On peut lui faire remarquer ceci : Israël est une théocratie, les Juifs doivent choisir entre Israël et la France .

     

    • #1742130

      Tour à fait.

      D’ailleurs le Vatican, l’Arabie saoudite et Isrël sont les trois dernières théocraties.

      Mais en quoi la pertinence de votre observation invalide la pertinence de la sienne ?

      Est-ce que Zemmour a raison quand il soutient qu’on ne sert pas deux maitres ?


    • Ok, mais plus d’islam veut dire plus d’Etat. L’islam est le bras armee du socialisme.


    • @ Eloïse mdr

      Le Bras armé rien que ça ?! Rassurez-moi : quand vous écrivez socialisme vous penser au Parti socialiste Français qui n’a rien de socialiste mais tout de libéral surtout depuis 1981 ou vous êtes une libérale anti-socialiste.

      Vous avez quoi contre le véritable socialisme bien compris et bien appliqué qui favorise une juste répartition des richesses et un filet de sécurité pour les plus pauvres ? Vous avez quoi contre la gratuité de l’accès à l’éducation, à la santé, aux produits de première nécessité subventionnés par l’Etat comme en Syrie, en Irak (avant), au Yémen, en Lybie (ou même l’électricité était gratuite ainsi qu’un logement offert aux nouveaux couple), en Iran, au Vénézuela, en Bolivie, en Equateur,... bref pour ces derniers vous allez m’expliquer comment l’Islam à permis à ces pays de se socialiser ! Ah mais merde ce sont des pays de tradition Catholique ! Mais alors l’Islam et le Catholicisme auraient quelque chose de commun ?? Oh mon Dieu ! Quelle découverte ! Les enseignements du Christ sur le partage des richesses et la solidarité...

      Lorsque l’on sait que Le panislamisme wahabite (ce que vous dénoncez et appelez Islam) a été utilisé contre le nationalisme arabe socialiste conservateur (Musulman, Chrétien), on voit là se dessiner toute la vacuité de votre perspicacité analytique.

      Le pire c’est que vous êtes fière de votre analyse.


    • @Francette

      Encore une demie-habile qui fait mine de croire qu’il existe une quelconque opposition de principe entre le socialisme et le libéralisme... Toute personne possédant un tant soit peu de culture politique sait que ces deux idéologie ne sont que les deux faces d’une même pièce crées a plusieurs dizaines d’années d’intervalles pour répondre à deux offres politiques différentes.

      Dans l’un des cas nous avons affaire à deux forme de la gauche, dans l’un des cas nous avons la gauche bourgeoise( libérale) et dans l’autre la gauche pseudo prolétarienne, pseudo prolétarienne car l’objectif principale des révolutionnaires marxistes était de renverser les fondements de la société occidentale et non pas d’améliorer la vie des petites gens, le prolétariat n’était que l’outil de cette révolution, il suffit de voir l’évolution récente de la gauche pour s’en rendre compte ( la gauche a maintenant lâché les ouvriers pour leurs préférer les minorités et les bobos lobotomisés par la consommation de masse), voir même la manière dont s’est déroulé la révolution """russe""" sous (((Lénine))) et (((Trotsky))).

      Par contre dans les deux cas nous voyons à l’œuvre un délire universalo-égalitariste qui vise à faire table rase de tout passé et toute tradition pour imposer un ordre nouveau modelé par l’idéologie à la mode dans les cercles progressistes, ces deux courants de pensées sont à la fois progressistes ( anti traditionnels), anticléricaux, égalitaristes, universalistes, sans oublier la croyance stupide en un soit disant progrès social. Il n’y a donc pour ainsi dire aucune différences majeur entre le libéralisme et le socialisme car en dehors des divergences économiques il n’y a pour ainsi que des similitudes, ce n’est pas pour rien si les socialistes historiques étaient majoritairement d’ancien libéraux...

      La redistribution des richesses est plutôt une idée associé à la droite catholique et à l’enseignement social de l’Église qu’avec la gauche, ce n’est pas pour rien que la première forme d’état providence a été crée par Otto Von Bismarck qui pourtant détestait le socialisme

      Pour ce qui est de la ""vraie"" gauche il est intéressant de noter que le grand modèle de la gauche a été de tout temps et en tout lieux Robespierre et la révolution ""française"" et donc l’ultralibéralisme guillotineur...

      PS : Tu n’as pas dû lire ni la Bible ni le Coran pour arriver à constater des "similitudes" entre le christianisme et l’Islam


  • Le niveau était assez bon et puis zemour l’a renvoyé au ras des pâquerettes.
    À quand un débat avec celui qui fait l’opinion en lui parlant d’homme à homme ?

     

    • #1742134

      Le cerveau d’un athée (Sapir) n’est pas celiui d’un croyant (Zemmour)

      Pour Sapir dire que la Foi est au dessus de la Raison est irrecevable : donc dans l’ordre politique, tout est temporel rien spirituel

      Pour Zemmour dire que la Raison est indépendante de la Foi est une hérésie, la Foi façonne la Raison, et la Raison est au service de la Foi (on justifie ce que l’on croit) : donc dans l’ordre politique les déterminismes de la Foi (le spirituel) dictent les choix de la Raison (le Temporel)

      Et vous savez qui a raison ?

      Zemmour.

      Car depuis Adam, on n ’ a rien fait de plus con que ce qu’on a fait au nom de la Raison, et rien de plus haut qu’au nom de la Foi.

      Ceux qui croient penser sont des cons.


  • C’est un débat Zemmour Soral qu’il faut !
    Zemmour cherche à exporter en France la politique israelienne contre les palestiniens.

     

  • Jacques Sapir est idéologiquement cosmopolite.

     

  • Le débat est intéressant - toutes proportions gardées. Mais est-il nécessaire à Radio Sputnik de présenter l’émission comme l’objet d’un choix à faire ?

    Il faudrait envoyer à l’un comme à l’autre l’opuscule très intéressant de Forget sur l’obsession identitaire.

    Quant aux chiffons rouges de Zemmour, entre autres l’Islam et les "banlieusards kebabisés", comment prétendre s’occuper de préserver notre identité sans maîtriser les leviers de notre souveraineté ? Entre autres choses, les politiques d’immigration sont décidées pour nous ailleurs. Comment donc peut-il concevoir un "combat de l’identité" si la France, en France, n’a pas le dernier mot ?


  • Monsieur Sapir ...et Monsieur Jourdain,

    Monsieur Sapir ,avec cynisme ,fait du mondialisme ,
    quand Mr Jourdain avec candeur faisait de la prose...
    Qu’Il se soit "emparé" du cerveau de Poutine relève
    d’un rêve mégalomaniaque !

     

    • L’universalisme gauchiste est l’antichambre du mondialisme, c’est un fait que je rappelle très fréquemment pour éviter que certains ne l’oublient.

      Le mondialisme a commencé au 18eme siècle au sein de cette hyperclasse cosmopolite qui a fait émerger les philosophes des """Lumières""", historiquement la gauche est née dans les loges maçonniques comme étant un moyen de détruire l’Eglise et la société traditionnelle.

      Par la suite la République universelle qui se constitue à la révolution n’a de cesse que de vouloir imposer son idéologie à tout les États voisins, tout comme aujourd’hui les tenants de la société ouverte cherchent à imposer au monde entier leurs idéologies par la guerre et les révolutions de couleurs(entre temps le marxisme a essayé de faire de même par le biais de l’URSS).

      Il faut d’ailleurs rappeler que le marxisme et le libéralisme ne sont que les deux faces d’une même pièce frappée à plusieurs décennies d’intervalles, les similitudes sont même évidentes. La seule différence étant le public visé, dans le premier cas on s’adresse à la bourgeoisie cosmopolite et dans l’autre on s’adresse au proletariat déraciné des grandes villes.

      Ces deux idéologies sont égalitaristes, progressistes (contre le mode de vie traditionnel et enraciné), antireligieuses, et universalistes ( elles cherchent à rassembler l’humanité entière pour imposer leurs idées).

      On pourrait aussi rappeler que les modèles des révolutionnaires marxistes à savoir Robespierre et la révolution """française""" étaient foncièrement libéraux (et même ultra libéraux).


    • #1742371

      @ Mort de rire
      Ce que vous dites est vrai. Par contre, vous occultez le terreau propice à ces courants d’idées que les détenteurs de pouvoirs ont laissé germer. En ne l’abordant pas, cela semble une source d’erreurs qui pourraient se reproduire ad vitam æternam.


    • @envolées_des_incultes

      Il me semble avoir résumé l’essentiel, si vous estimez que j’ai oublié quelque chose d’important n’hésitez pas à le rajouter.

      Par contre j’aimerais bien que vous m’en dites plus à propos du " terreau propice à ces courants d’idées que les détenteurs de pouvoirs ont laissé germer" dont j’aurais oublié de faire mention , je ne suis pas certains de ce dont vous faites allusion, je pense avoir fait une synthèse générale et avoir abordé les principales problématiques.


    • #1742671

      Je pensais à une incapacité à résoudre les pb économiques ds une société sous pression, figée et corsetée, et aux institutions défaillantes, comme aujourd’hui.


  • Une fois de plus Zemmour se fout de la gueule des français....


  • Débat de qualité, à la fois en raison de l’intelligence et du savoir vivre des débatteurs, mais aussi en raison de leur véritable opposition idéologique. Laquelle reflète deux sensibilités également à l’oeuvre dans la pensée d’un français de la rue. La manière abrupte qu’a Mr Zemmour de "refuser" en quelque sorte aux musulmans la possibilité de s’intégrer à l’identité française en raison de ce qu’il aurait compris de l’essence de l’islam me semble avoir un mérite. Celui de faire réagir les compatriotes musulmans. Je conçois que la charge de Mr Zemmour puisse les blesser, mais j’estime qu’il manifeste la crainte du français de la rue, qui en effet n’a peut être pas l’occasion d’échanger beaucoup avec des musulmans, mais qui voit quand même certaines manifestations de leur présence en france. Aussi les musulmans doivent contredire Mr Zemmour par des faits pour montrer s’il a tort. La sensibilité que manifeste Mr Sapir dans cette discussion est d’autant plus pertinente qu’il discute avec une personne juive qui nous dit qu’il ancre son identité dans le christianisme de la france et dans l’épopée napoléonienne. On ne peut pas rêver meilleure illustration de la pertinence de la nécessité de penser également le fait religieux avec la grille de lecture contextuelle qu’évoque Mr sapir ; En effet, si on fait confiance à Mr Israël Shamir ou Mr Israël shahak quant à l’essence de la religien juive, on ne peut qu’être frappé de la métamorphose qu’a pu accomplir l’identité française sur les familles qui ont engendré Mr Zemmour. Leur deux points de vue me semblent donc pertinents. saurons nous construire une société dans laquelle cette dialectique continuera de mettre en tension ces deux sensibilités ? J’ai bien peur que la sensibilité de Mr Zemmour l’emporte par manque de soutien à celle de Mr sapir. Mais c’est aux musulmans de nous détromper.


  • Hé oui, Zemmour est un identitaire, n’aime pas l’Islam et en a peur comme beaucoup de Français... C’est là le problème qu’il faudrait résoudre, qui à la solution aujourd’hui ? Personne.


  • J’habite un quartier à forte population immigrée, probablement majoritaire, qui ne vote JAMAIS FN. Les immigrés y rejoignent les bobos, tous plus ou moins antifas serviles. On ne peut même y mentionner ce parti sans s’attirer des hurlements ou des ennuis. On m’a craché à la figure (c’était une Grecque communiste, pas même "arabo-musulmane" !) lors d’un soutien verbal occasionnel près de la mairie du 18e à de vaillants militants FN venus distribuer quelques tracts aux bobos hébétés.
    Avec les porteurs de tracts Mélenchon lors de la campagne, on ne pouvait discuter qu’en s’affirmant proche de l’UPR. Ils étaient bien naïfs et bien braves, blancs le plus souvent. Les tracteux pro-Macron du premier tour à Paris étaient le plus souvent arabes ou lgbt, et ne s’entendaient pas du tout avec les pro-Mélenchon.
    Le postulat de monsieur Sapir : les neuf cube et autres faubouriens ne votent pas ou ne votent que très peu, est faux à vue d’oeil (voir les files africaines dans les bureaux de vote des quartiers "populaires"), sans même s’appuyer sur des preuves impossibles (triche généralisée, récurrente dans les municipalités rouges depuis des lustres).
    Les neuf cube votent au contraire systématiquement pour Macrenchon (qui que ce soit issu du système socialo-mac pas franc). Ce qui apporte beaucoup à court terme à des castes méprisées dans leurs pays d’origine, où elles sont vouées à une pauvreté sans espoir. A long terme, c’est fatal, mais ces gens ne sont ni prévoyants, ni instruits : la pacotille tout de suite, quitte à tuer la poule aux oeufs d’or.
    L’avantage principal est de dépasser les Français (c’est ainsi qu’ils nous considèrent et nomment) en privilèges : droit supérieur à l’emploi bas de gamme vital, à l’université, à la parole, au respect, à la religion, indulgence supérieure pour la petite et grande délinquance. Embourgeoisement immédiat, non corrélé au niveau d’études ou de connaissances, à l’effort, aux bonnes manières ou à l’assimilation, via les allocations innombrables distribuées en fonction de la fécondité et non du mérite, et grâce au trafic dissimulé ou non, traditionnel dans ces populations commerçantes et grégaires, habituées à fonctionner en groupe ou masse plutôt qu’individuellement. Ce qui pénalise les Français de tradition.


  • On a d’un côté la réconciliation nationale avec Jacques Sapir et de l’autre Éric Zemmour par son conflit horizontal, diviser pour régner en servant la toute puissance.
    Et un mot sur Marine Lepen, une traite, il est clair, qu’elle a saboté son débat.
    Donc, il reste plus d’être absentionniste et surtout ne voter pas blanc, car, ça permet de bourrer les urnes.


  • Au moins Zemmour n’esquive pas. C’est pas demain le débat Haziza-Soral


  • Zemmour est le parfait faux cul, il est tout sauf français !!! C’est à dire israHELLien...

    Si on suit sa définition de l’identité française, on devrait conclure que les seuls qui ne sont et ne seront jamais français ceux sont les juifs.

    Contrairement au judaïsme, une religion raciste qui se transmet par le sang de la mère, le christianisme et l’islam sont des religions universalistes qui ne confondent pas l’identité nationale avec la croyance. C.a.d vous n’êtes pas français parce que vous catholique et vous n’êtes pas indonésien ou égyptien parce que vous êtes musulman.

    D’ailleur, Zemmour fait un lapsus et dit qu’il est de culture judéo-arabe dont les parents parlaient parfaitement l’arabe ! Et maintenant, il prétend qu’il est français ??!!

    Zemmour change d’identité et de nationalité comme de chemise ? En réalité, il en a bien une identité, la seul qui se transmet par sa religion ! On parle bien de peuple juif et jamais de peuple chrétien ou de peuple musulman ?

    Vous êtes isrélien si vous êtes juif, c’est écrit dans la constitution de cet état israHELL.

    Sa tactique est la tactique de sa communauté, l’inversion accusatoire épicé par de la pleurniche victimaire.

     

    • Pour ce qui est de l’Islam je ne peux pas dire avec certitude que tu as tord ou non mais dans le cadre du christianisme je peux affirmer que tu racontes n’importe quoi.

      L’appartenance à la religion chrétienne à toujours constitué un des fondements de l’identité du peuple et ce dès le Moyen Âge voir même avant avec la fondation de Constantinople comme étant une ville exclusivement chrétienne, les monarques se sont toujours défini comme des chrétiens (la France est d’ailleurs à ce titre la fille aînée de l’Eglise ce qui n’est pas rien), tout comme les peuples se sont toujours défini par leurs religions.

      Il existait d’ailleurs un principe latin au 16eme siècle "Cujus regio, eius religio" qui disait "Chaque royaume, sa religion".

      Si le credo de la version nicéenne du christianisme parle d’une Église sainte, catholique (donc universelle) et apostolique, cela n’a jamais fait du catholicisme une religion universaliste.

      Si le message de l’Eglise s’adresse aux quatres coins du monde les croyants restent eux bien enracinés à leurs patries. Ce n’est pas pour rien que l’Eglise s’est adapté et a même fait sienne des pratiques païennes en Europe, chaque église est donc à l’image de ses fidèles et est donc locale et non pas mondiale. l’Eglise est universelle car sa mission est de répandre la foi dans le monde entier mais le christianisme lui est totalement localiste car les fidèles se doivent de respecter les us et coutumes de leurs pays.

      Par ailleurs il serait bon de noter que tout les pays chrétiens d’Europe ( mis à part la ripouxblique laïque) font une allusion à Dieu, l’Eglise, la Bible ou la Sainte Trinité dans sa constitution.


  • Toujours cette peur de l’invasion musulmane ? : Continuez à vous aveugler ...

     

    • L’invasion musulmane est une réalité : l’islam, religion inexistante en France avant l’immigration afro-maghrébine massive des années 70-80-90, est aujourd’hui la deuxième religion de France. Des pans entiers du territoire sont à majorité musulmane, il y a des quartiers musulmans dans quasiment toutes les villes et même villages de France.
      Ce n’est pas en niant la réalité qu’on peut arriver à résoudre les problèmes.


    • Laissons les pays arabes et musulmans tranquilles 1 ou 2 décennies et on en reparle de l’"invasion" musulmane
      L’ultra intrusivité (barbarisme ?) du monde occidental dans les affaires du monde arabe est plus pertinemment la cause, l’"invasion" la conséquence
      Ce n’est pas en niant la réalité qu’on règle les problèmes, je suis d’accords...


    • @reymans

      Il y a une invasion musulmane, même dans les pays qui n’ont jamais eu aucune relation coloniale avec l’Afrique, comme la Suède ou le Canada, et les mêmes problèmes de ghettoïsation, d’inactivité et de délinquance.


    • @Reymans

      Pourtant cette invasion existait bien avant ces intrusions...


    • Je réitère, laissez les donc tranquillement chez eux quelques décennies sans aller déstabiliser leurs pays, bref qu’on les laisse pouvoir vivre dans leur pays sans être contraints de le quitter, et on en reparle.
      Vous ne pouvez pas d’un côté avoir conscience que tous les pays musulmans/arabes sont instables ou en guerre, et dans le meme temps parler d’invasion, c’est de la mauvaise foi à mon sens.
      Précisément, c’est focaliser sur les conséquences, en ignorant consciencieusement les causes, ce que j’estime être de la mauvaise foi, surtout pour quelqu’un d’un minimum informé, comme j’aime à croire qu’il y en a une majorité sur ce site


    • #1742876

      @ reymans
      Arrêtez de nous mettre ça sur le dos, alors que ns n’avons pas bougé une fesse de France. Quant à l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, je ne vois pas de conflit armés chez eux. Le fait est que des musulmans de Fronce et des africains vont chercher leurs femmes au bled, accentuant ainsi le grand remplacement et renforçant les différences. Nier l’évidence est absurde : nous voyons très bien ce qu’il se passe. Pas besoin de médiation ou d’études scientifiques, on connait les mecs qui le font. A trop charger la barque, elle coulera. Est-ce le but ?


  • Indépendamment de ce qu’on peut penser des positions de Sapir et de Zemmour, je pense que ce débat est surtout particulièrement rafraîchissant : en effet, ça fait un bien fou d’assister à un vrai débat de fond, avec de vrais arguments, une vraie liberté de ton, des protagonistes très cultivés, et le tout mené avec une grande courtoisie !!

    Quel contraste avec la médiocrité, l’idéologie primant sur la réalité, la pensée unique et la police de la pensée, l’absence de raisonnement, omniprésents sur tous les merdias de masse !!


  • Zemmour, l’énorme blague.
    Il nous dit que les musulmans "du quotidien" ne sont pas influencés par les débats d’intellectuels comme lui et Sapir, et en même temps, il nie la volonté de contextualisation de Sapir.

    Deux choses :
    - Comment peut-on refuser une contextualisation ? Une contextualisation, par définition, est un enrichissement d’un point de vue, et la refuser, c’est se fermer.
    - Cette même contextualisation, c’est celle qu’il tente maladroitement d’insérer dans le débat, sans s’en rendre compte, quand il affirme que les musulmans du quotidien ne sont pas influencés par les intellectuels : ils sont donc influencés par le contexte, et non par eux...

    Donc :
    - Selon Zemmour, un musulman est censé être, selon ce qu’il a envie de démontrer, soit pleinement déterminé par le contexte, soit pleinement déterminé par l’essence.

    Ma question est comment articule-t-il ces deux points de vue totalement contradictoire ?


  • Le seul truc qui cloche, vient du fait que Zemmour, contrairement à ce qu’il cherche à faire croire, ne se sent pas français du tout. Certes, c’est pas une racaille, il connaît bien la France, son histoire ... mais son objectif est ailleurs qu’en France, malgré qu’il laisse croire qu’il est plus français que les français de souche.
    .
    Qu’il soit juif traditionaliste ne poserait aucun problème, à condition de ne pas affirmer le contraire :
    « À la maison, il mange kasher.
    Il a deux vaisselles séparées, une pour la viande, l’autre pour le lait, car dans la Torah il est dit : “Tu ne mangeras pas l’agneau dans le lait de sa mère.” Jean-François Copé n’en revenait pas, lorsque Zemmour lui a raconté les deux vaisselles. Dehors, notre homme mange de tout. Sauf du porc. “Je n’aime pas.” Ah ? Même le Bellota ? “Je pense que j’ai sublimé l’interdit par le goût.” Il ne croit pas en Dieu, mais il fait quand même la prière à la synagogue. Et les fêtes religieuses. Et les bar-mitsva des garçons. On aperçoit une chaîne en or jaune sous sa chemise, on lui demande ce qui y pend, il sort un petit Sefer Torah, les rouleaux du texte saint. »
    .
    .
    La meilleure réponse à Zemmour et comme souvent cité, vient de Youssef Hindi, car va au fond du problème et explique la contradiction d’être "plus français que français" :
    Youssef Hindi répond à Éric Zemmour à propos de l’islam en France.
    https://www.youtube.com/watch?v=Ybi...
    .

    Par conséquent, et même si Hindi ne le dit pas, Zemmour représente en France, la plus extrême des extrêmes droites.

    


  • #1742258

    Que penser de ce que le maire du XVIème arrondissement de Paris dit à Zemmour à 30’14’’ ?


  • #1742263

    Que penser de ce que le maire du XVIème arrondissement dit à Zemmour (sur Israël), à 30’15’’ ?

    https://www.youtube.com/watch?v=VOc...


  • l’islam fait peur (comme le christianisme d’ailleurs)parce qu’il prône avant tout la justice et l’équité..il faut détruire ces religions les vider de leur substance et les réduire à un ensemble de "rituels"....(ramadan,hajj,carême,aller à l’église le dimanche et à la mosquée le vendredi,faire les pélérinages etc...)...il me semble que ces "valeurs"sont plutôt compatibles avec la France et pas avec l’oligarchie au pouvoir en France.
    il est temps que ceux qui se disent musulmans condamnent les discours de haine véhiculés par tous ces imams et leurs fatwas.....
    https://youtu.be/lHqrqMhRA5A


  • Pourquoi ne parlons nous pas de sionisme et leur impunité, de judaisme et de la laicité et d’économie… dans le sens de qui pratique et abuse de l’USURE…


  • Ce serait bien d’avoir un débat similaire, qui traiterait de la position du judaïsme dans notre culture et au moyen orient. Zemour n’en pipe mot. Il est bien placé pour en débattre pourtant. Mais surtout ne jamais en parler, alors qu’il y aurait beaucoup à dire. Quand Sapir parle de l’intervention américaine et occidental dans les pays arabes, pourquoi ne pas parler de la création du pays théocratique qu’est Israël. C’est quand même fondamentale ! Zemour n’en parlera jamais et si Sapir ose mètre une idée sur le tapis, il est mort...


  • Pfff
    Tout le raisonnements de sapir repose sur le fait que les sondages auraient donné +40% voir 45 a lepen. C’est a dire sur du vent, les sondages ça s’achète, ça se manipule.

    Elle a perdu parce qu’elle ne peut pas gagner c’est tout.

    Et zemmour qui dit qu’elle aurait du se concentrer sur l’ islam, etre la candidate 100% anti islam pour gagner...
    Les 2 c’est du nimp.


Commentaires suivants