Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Identité, souveraineté, islam : Jacques Sapir face à Éric Zemmour

Au micro de Radio Sputnik, Jacques Sapir et Éric Zemmour ont analysé la présidentielle de 2017, Sapir défendant une ligne souverainiste équilibrée entre la gauche du travail et une vision « politique » de l’identité française, tandis qu’Éric Zemmour, peu préoccupé par la question sociale, a joué sa partition anti-Philippot. Sur la question de l’islam, face à l’essentialisme d’Éric Zemmour, Jacques Sapir a tenté de remettre un peu de sociologie dans le débat...

 

Éric Zemmour :

« L’islam est une théocratie [...] Il faut choisir entre l’islam et la France. »

Jacques Sapir :

« Vous faites une lecture fondamentaliste de l’islam, et moi une lecture contextuelle. [...] Il peut y avoir une lecture fondamentale, du point de vue de la foi, du fait religieux, mais il n’y a jamais de lecture hors contexte du fait religieux quand il s’applique dans le champ politique. »

 

Qui profite du choc des civilisations ?
Des réponses, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

Contre le projet sioniste de destruction de la France, une seule ligne possible :

 
 
 






Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Toujours cette peur de l’invasion musulmane ? : Continuez à vous aveugler ...

     

    Répondre à ce message

    • #1742240

      L’invasion musulmane est une réalité : l’islam, religion inexistante en France avant l’immigration afro-maghrébine massive des années 70-80-90, est aujourd’hui la deuxième religion de France. Des pans entiers du territoire sont à majorité musulmane, il y a des quartiers musulmans dans quasiment toutes les villes et même villages de France.
      Ce n’est pas en niant la réalité qu’on peut arriver à résoudre les problèmes.

       
    • Laissons les pays arabes et musulmans tranquilles 1 ou 2 décennies et on en reparle de l’"invasion" musulmane
      L’ultra intrusivité (barbarisme ?) du monde occidental dans les affaires du monde arabe est plus pertinemment la cause, l’"invasion" la conséquence
      Ce n’est pas en niant la réalité qu’on règle les problèmes, je suis d’accords...

       
    • #1742422

      @reymans

      Il y a une invasion musulmane, même dans les pays qui n’ont jamais eu aucune relation coloniale avec l’Afrique, comme la Suède ou le Canada, et les mêmes problèmes de ghettoïsation, d’inactivité et de délinquance.

       
    • #1742442

      @Reymans

      Pourtant cette invasion existait bien avant ces intrusions...

       
    • Je réitère, laissez les donc tranquillement chez eux quelques décennies sans aller déstabiliser leurs pays, bref qu’on les laisse pouvoir vivre dans leur pays sans être contraints de le quitter, et on en reparle.
      Vous ne pouvez pas d’un côté avoir conscience que tous les pays musulmans/arabes sont instables ou en guerre, et dans le meme temps parler d’invasion, c’est de la mauvaise foi à mon sens.
      Précisément, c’est focaliser sur les conséquences, en ignorant consciencieusement les causes, ce que j’estime être de la mauvaise foi, surtout pour quelqu’un d’un minimum informé, comme j’aime à croire qu’il y en a une majorité sur ce site

       
    • #1742876
      Le 10 juin à 13:29 par envolées_des_incultes
      Identité, souveraineté, islam : Jacques Sapir face à Éric Zemmour

      @ reymans
      Arrêtez de nous mettre ça sur le dos, alors que ns n’avons pas bougé une fesse de France. Quant à l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, je ne vois pas de conflit armés chez eux. Le fait est que des musulmans de Fronce et des africains vont chercher leurs femmes au bled, accentuant ainsi le grand remplacement et renforçant les différences. Nier l’évidence est absurde : nous voyons très bien ce qu’il se passe. Pas besoin de médiation ou d’études scientifiques, on connait les mecs qui le font. A trop charger la barque, elle coulera. Est-ce le but ?

       
  • Indépendamment de ce qu’on peut penser des positions de Sapir et de Zemmour, je pense que ce débat est surtout particulièrement rafraîchissant : en effet, ça fait un bien fou d’assister à un vrai débat de fond, avec de vrais arguments, une vraie liberté de ton, des protagonistes très cultivés, et le tout mené avec une grande courtoisie !!

    Quel contraste avec la médiocrité, l’idéologie primant sur la réalité, la pensée unique et la police de la pensée, l’absence de raisonnement, omniprésents sur tous les merdias de masse !!

     

    Répondre à ce message

  • #1742242

    Zemmour, l’énorme blague.
    Il nous dit que les musulmans "du quotidien" ne sont pas influencés par les débats d’intellectuels comme lui et Sapir, et en même temps, il nie la volonté de contextualisation de Sapir.

    Deux choses :
    - Comment peut-on refuser une contextualisation ? Une contextualisation, par définition, est un enrichissement d’un point de vue, et la refuser, c’est se fermer.
    - Cette même contextualisation, c’est celle qu’il tente maladroitement d’insérer dans le débat, sans s’en rendre compte, quand il affirme que les musulmans du quotidien ne sont pas influencés par les intellectuels : ils sont donc influencés par le contexte, et non par eux...

    Donc :
    - Selon Zemmour, un musulman est censé être, selon ce qu’il a envie de démontrer, soit pleinement déterminé par le contexte, soit pleinement déterminé par l’essence.

    Ma question est comment articule-t-il ces deux points de vue totalement contradictoire ?

     

    Répondre à ce message

  • Le seul truc qui cloche, vient du fait que Zemmour, contrairement à ce qu’il cherche à faire croire, ne se sent pas français du tout. Certes, c’est pas une racaille, il connaît bien la France, son histoire ... mais son objectif est ailleurs qu’en France, malgré qu’il laisse croire qu’il est plus français que les français de souche.
    .
    Qu’il soit juif traditionaliste ne poserait aucun problème, à condition de ne pas affirmer le contraire :
    « À la maison, il mange kasher.
    Il a deux vaisselles séparées, une pour la viande, l’autre pour le lait, car dans la Torah il est dit : “Tu ne mangeras pas l’agneau dans le lait de sa mère.” Jean-François Copé n’en revenait pas, lorsque Zemmour lui a raconté les deux vaisselles. Dehors, notre homme mange de tout. Sauf du porc. “Je n’aime pas.” Ah ? Même le Bellota ? “Je pense que j’ai sublimé l’interdit par le goût.” Il ne croit pas en Dieu, mais il fait quand même la prière à la synagogue. Et les fêtes religieuses. Et les bar-mitsva des garçons. On aperçoit une chaîne en or jaune sous sa chemise, on lui demande ce qui y pend, il sort un petit Sefer Torah, les rouleaux du texte saint. »
    .
    .
    La meilleure réponse à Zemmour et comme souvent cité, vient de Youssef Hindi, car va au fond du problème et explique la contradiction d’être "plus français que français" :
    Youssef Hindi répond à Éric Zemmour à propos de l’islam en France.
    https://www.youtube.com/watch?v=Ybi...
    .

    Par conséquent, et même si Hindi ne le dit pas, Zemmour représente en France, la plus extrême des extrêmes droites.

    

     

    Répondre à ce message

  • #1742258

    Que penser de ce que le maire du XVIème arrondissement de Paris dit à Zemmour à 30’14’’ ?

     

    Répondre à ce message

  • #1742263

    Que penser de ce que le maire du XVIème arrondissement dit à Zemmour (sur Israël), à 30’15’’ ?

    https://www.youtube.com/watch?v=VOc...

     

    Répondre à ce message

  • l’islam fait peur (comme le christianisme d’ailleurs)parce qu’il prône avant tout la justice et l’équité..il faut détruire ces religions les vider de leur substance et les réduire à un ensemble de "rituels"....(ramadan,hajj,carême,aller à l’église le dimanche et à la mosquée le vendredi,faire les pélérinages etc...)...il me semble que ces "valeurs"sont plutôt compatibles avec la France et pas avec l’oligarchie au pouvoir en France.
    il est temps que ceux qui se disent musulmans condamnent les discours de haine véhiculés par tous ces imams et leurs fatwas.....
    https://youtu.be/lHqrqMhRA5A

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi ne parlons nous pas de sionisme et leur impunité, de judaisme et de la laicité et d’économie… dans le sens de qui pratique et abuse de l’USURE…

     

    Répondre à ce message

  • Ce serait bien d’avoir un débat similaire, qui traiterait de la position du judaïsme dans notre culture et au moyen orient. Zemour n’en pipe mot. Il est bien placé pour en débattre pourtant. Mais surtout ne jamais en parler, alors qu’il y aurait beaucoup à dire. Quand Sapir parle de l’intervention américaine et occidental dans les pays arabes, pourquoi ne pas parler de la création du pays théocratique qu’est Israël. C’est quand même fondamentale ! Zemour n’en parlera jamais et si Sapir ose mètre une idée sur le tapis, il est mort...

     

    Répondre à ce message

  • #1743000

    Pfff
    Tout le raisonnements de sapir repose sur le fait que les sondages auraient donné +40% voir 45 a lepen. C’est a dire sur du vent, les sondages ça s’achète, ça se manipule.

    Elle a perdu parce qu’elle ne peut pas gagner c’est tout.

    Et zemmour qui dit qu’elle aurait du se concentrer sur l’ islam, etre la candidate 100% anti islam pour gagner...
    Les 2 c’est du nimp.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents