Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

La proclamation de la République

De la convocation des États-généraux à la proclamation de la République, les étapes qui ont conduit de la monarchie chrétienne de Droit divin au monde qui est le nôtre.

 

 

Les épisodes précédents, sur E&R :

 






Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2160359
    Le 15 mars à 13:40 par Gloire au 17ėme
    Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

    Merci infiniment à Marion pour fouiner les archives et en restituer un compte rendu aussi approfondi. Robespierre est un fourbe, et les Frankistes, mais aussi la garde suisse, comme Necker, les généraux suisses idem, pour aller plus loin et tout connecter correctement faut découvrir Sean Hross et bien relire Augustin Barruel ou Eliphas Levi, la franc-maçonnerie est infiltrée par les Templiers. Ces derniers que certains appelent la Couronne sont les vrais maîtres et il faut tenir compte de la swiss connection, en France on a dix années de retard sur le sujet. C’est presque énervant.

     

    Répondre à ce message

    • #2160492
      Le 15 mars à 17:14 par anonyme
      Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

      non, Robespierre est très bien, écoutez les conférences de Henri Guillemin.

       
    • #2160561
      Le 15 mars à 18:35 par machin
      Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

      @anomyme
      Robespierre était une ordure libérale qui prônait la liberté, comme le Medef, contre le bien commun et la protection du peuple.

       
    • #2160644
      Le 15 mars à 21:14 par Marion Sigaut
      Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

      Je ne pense pas que Robespierre ait été libéral, il me semble au contraire qu’il est l’ancetre du dirigisme le plus totalitaire. Ses prises de positions sur la Vendée, sur Lyon, sur les massacres de Septembre, sur la mort du roi, tout absolument tout est abject.On le prend pour un type bien parce qu’il parlait tout le temps du peuple et disait vouloir le bien du peuple.Blablabla. Il ne voyait du peuple que les stipendiés des tribunes ou les lascars qui braillaient dans la rue sur son passage quand il couvrait les 1 000 m qui séparaient le comité de salut public ou le Manège de son domicile.
      La seule chose qu’on puisse mettre à son crédit est que, contrairement à tout son entourage, il n’a jamais tapé dans la caisse. Ce n’est pas suffisant pour faire oublier le reste. Turgot, l’abominable Turgot a lui aussi été totalement désintéressé, et la première mesure qu’il a prise en arrivant au pouvoir a été de diviser son salaire en deux. Ca ne l’a pas empêché d’affamer les petites gens et d’envoyer les gosses crever à l’atelier.
      Tous ces idéologues sont des ordures, mais il y a les ordures aux mains pleines et les ordures aux mains moins pleines. Le peuple ne leur a rien demandé ni aux uns ni aux autres. Robespierre n’a pas pipé mot à la suppression des corporations et a trouvé bon qu’on partage les communaux, brisant ainsi une tradition multi millénaire de démocratie populaire des campagnes.

       
  • #2160570
    Le 15 mars à 18:55 par Catholique & Français
    Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

    Il est important de signaler que les massacres de septembre 1792 se sont déroulés dans le climat de paranoïa aigüe et de fièvre obsidionale provoquée par l’invasion prussienne et la reddition de Verdun, mise sur le compte de la trahison des "aristocrates" de la ville. Petion était plus un lâche et un pauvre type qu’un démocrate fanatique ; il a d’ailleurs fini comme un misérable, comme un minable qu’il était.

     

    Répondre à ce message

  • #2160715
    Le 15 mars à 23:37 par VIVACHAVEZ
    Marion Sigaut – La naissance de la République (8/8)

    Avant de lire Marion Sigaut, je haïssais déjà la révolution française, maintenant je ne trouve pas de mots pour la décrire. Et pourtant, je suis loin de manquer de vocabulaire.......

     

    Répondre à ce message