Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Méditation : la technique pour ralentir le vieillissement du cerveau

Bien vieillir, c’est désormais possible. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a réalisé une étude pilote publiée dans la revue Scientific reports. Elle révèle que les personnes pratiquant la méditation présenteraient des différences au niveau de certaines régions du cerveau pouvant prévenir le vieillissement de celui-ci.

 

15 000 à 30 000 heures de méditation

Les chercheurs de l’INSERM basés à Caen et à Lyon ont examiné 73 personnes âgées de 65 ans en moyenne, divisées en deux groupes. Le premier groupe était composé de six experts en méditation ayant 15 000 à 30 000 heures de pratique à leur actif. Le second, de 67 témoins ne la pratiquant pas du tout. Un troisième groupe plus large composé de 186 personnes âgées de 20 à 87 ans ont également été examinés pour évaluer les effets du vieillissement sur le cerveau.

L’ensemble des participants ont réalisé une imagerie par résonance magnétique (IRM) et une tomographie par émission de positons (TEP) du cerveau. Les résultats montrent des différences au niveau du volume de la matière grise et du métabolisme du glucose.

« Les régions cérébrales détectées avec un plus grand volume ou métabolisme chez les personnes pratiquant la méditation sont spécifiquement celles qui déclinent le plus avec l’âge » explique Gaël Chételat, une des auteurs de l’étude.

Avec le vieillissement, le volume cérébral et le métabolisme au glucose diminuent progressivement, ce qui a tendance à provoquer un déclin des fonctions cognitives. Ces changements peuvent s’intensifier avec le stress et une mauvaise qualité du sommeil. Ces deux manifestations sont les principaux facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer.

 

Méditation : une réduction des facteurs de vieillissement

« Ces premiers résultats suggèrent que la méditation pourrait réduire le stress, l’anxiété, les émotions négatives et les problèmes de sommeil qui ont tendance à s’accentuer avec l’âge », déclare Gaël Chételat.

Lire l’article entier sur msn.com

Un cerveau partagé entre science et religion,
lire sur Kontre Kulture

 

Le cerveau, au centre de toutes les attentions, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1858796

    La technique POUR (ralentir le vieillissement, épanouir sa créativité, voire "booster" ses performances...).
    Non : la méditation est une pratique spirituelle. Pas une technique de bien-être. C’est affligeant de voir à quel point l’occident s’est enfoncé dans un matérialisme qui ne lui permet plus de comprendre que d’autres "motivations" existent qui ne relèvent pas du "retour sur investissement", du "plus de ceci ou de cela".
    Méditer, c’est s’installer dans un état qui échappe au flux continuel des illusions du mental. D’une certaine manière, c’est justement n’avoir aucun but. illa llah...

     

    • @ chaussure
      Tu es droit dans tes bottes


    • La méditation c’est de la concentration avant tout. Spirituel ne signifie pas pour autant amalgamer avec de la prière ou autre joyeuseté religieuse. On travail sur des points que l’on veut amplifier ou améliorer, il y a aussi la réflexion.
      La méditation est semblable à l’autohypnose.
      Vous parler de spiritualité, mais dans la méditation vous pouvez tout autant travailler le côté matériel de l’individu, les organes et autres. Donc c’est large et ce type de spiritualité n’a rien à voir avec ce que la plus part pourrait entendre dans le domaine spirituel.


    • Les grands maîtres de la méditation ont tous une foi, une « religion », qu’il s’agisse du bouddhisme, taoïsme, hindouisme... et il existe également une approche de la méditation/ contemplation dans les traditions Abrahamiques, bien que peu mise en avant en occident. la méditation implique la mystique, la mystique implique une vision cosmologique donc un système (aujourd’hui on dirait "religion").

      Méditer pour des raisons techniques, ou de bien-être uniquement est en effet une innovation de cet occident matérialiste, et l’on a observé le même type de distorsion lorsque les art martiaux sont sortis du cadre traditionnel pour devenir des « techniques de combats » en occident.

      Voxpop

      Vous intervenez plusieurs fois pour expliquer aux gens qu’ils ne comprennent rien à la « méditation », mais vos explications sont encore plus confuses... Ça irait plus vite si vous précisiez de suite à quelle type de pratique de la méditation vous vous rattachez, qu’on sache de quoi on parle avec vous.



      Vous parler de spiritualité, mais dans la méditation vous pouvez tout autant travailler le côté matériel de l’individu, les organes et autres.



      L’une des fonctions de l’enseignement mystique est justement de faire saisir qu’il n’y a pas de séparation entre l’aspect matériel et spirituel, les deux étant en parfaite interaction. Cela rend votre intervention non-pertinente. Emilien parlait du coté « retour sur investissement » qui est très présent dans les domaines pseudo-spirituels d’une population occidentale qui refuse la « Tradition » en règle générale.


  • La prière a exactement le même effet, mais en cette époque dégénérée on préfère préconiser des méthodes dépouillée de toute forme de spiritualité traditionnelle plutôt que de conseiller aux gens de réciter des Pater noster, Je vous salue Marie ou des sourates du Coran...

     

    • N’importe quoi ! Cela se voit que vous ne connaissez pas le sujet. La prière n’a aucunement le même effet.
      Car dans la prière on utilise seulement la pensée sans la transcender. Certaines personnes qui par contre ont tendances se mettre en transe par ce qu’il vont croire que, esquisse en réalité les prémisses de la pratique de la méditation. Mais sans une réel technique ni la conscience de cela. C’est plus l’imaginaire seulement qui rentre en compte.
      Ne mélangez pas tout, la prière n’a strictement rien à voir avec la méditation, déjà pour dire cela c’est que vous ne connaissez ni ne pratiquez le sujet.

      Vous semblez transposer la méditation qui fait relation souvent au bouddhisme avec la prière pour les religions. Ceux qui se disent bouddhiste dans le domaine religieux se plantent assidûment et n’ont pas étudié l’historie du bouddhisme par exemple.
      C’est là la grande différence entre la philosophie et la religion, la philosophie amène à la réflexion et l’expérimentation tant dis que la religion amène à l’exécution et la foie sans aucune réflexion. Il faut croire mais pas réfléchir. C’est interdit dans le concept et le dogme des religions très souvent.
      Que cela ne déplaise aux pro religieux.


    • A voxpop,
      Vu l’état d’agitation dans le quel vous semblez être je doute de votre pratique régulière de la méditation.
      Le but de la prière est justement d’être transcendé en entrant en relation directe avec Dieu. Personnellement il n’y a rien de plus apaisant. Peut-être devriez-vous essayer ?



    • C’est là la grande différence entre la philosophie et la religion, la philosophie amène à la réflexion et l’expérimentation tant dis que la religion amène à l’exécution et la foie sans aucune réflexion.



      Voxpop :

      Et donc avant la « philosophie » (il vous reste à définir le terme si toutefois vous en êtes capable) les gens ne connaissaient pas la réflexion et le principe de l’expérimentation, mais ont quand même réussi à établir les fondements des Civilisations (Akkad, Mycènes, Égypte...), sans réflexion ni expérimentations...

      Les philosophes n’ont jamais suscité aucune véritable civilisation. Ce que les négateurs athées (dont vous reprenez la dialectique) renient n’est pas tant ce qu’ils nomment maladroitement « la religion », mais le principe de « Révélation Divine », pourtant seul véritable accès à la transcendance. Méditez là dessus...

      PS : Foi c’est sans -E à la fin, sinon c’est l’organe... Je pense pas que ce soit une coquille...


  • "la meditation pourrait ralentir le vieillissement du cerveau".....

    "pourrait".... Pauvres scientifiques, va.... Ca fait des milliers d’annees, plutot des millions, que les spiritualités, religions, et hommes connaissent ca, et les mecs debarquent en 2017, frileusement et avec hesitation. Bien sur que la meditation apure le systeme nerveux, a une action superieure a celle du sommeil, et prévient les maladies.
    Et elle fait bien plus : elle permet la circulation correcte des energies vitales dans le corps, qui, purifiées, montent au coeur et a la tete, permettant un accès au progrès spirituel de l individu, aux perceptions extrasensorielles, et finalement, l’Eveil.
    Mais bon, comme les scientifiques ne connaissent pas du tout le Prana, ni Shakti, il va falloir attendre encore 3 ou 4 millions d’années avant qu ils comprennent que l homme est constitué d’energie vitale à sublimer. Pathétique. Car une recherche interieure (meditation, justement) fait percevoir l energie vitale assez rapidement, si on est assidu et serieux. Alors que chercher uniquement "à l’exterieur", avec des machines, pfiouuu...

    A noter : pour mediter longuement, il faut purifier la nourriture, et donc etre de preference vegetarien, car la viande contient des energies basses d’instinct, de mort et de souffrances, contraires a la maitrise de soi recherché. Comment purifier ses instincts sexuels et les sublimer, par exemple, si on consomme viande et poisson ? La viande va tout de suite re-balancer des energies d’instinct dans le corps, et empecher que l energie sexuelle ne se transmue en amour pur envers tous et tout.

    A noter qu’un tres ancien texte du Yoga donne les 4 premieres causes de maladie :
    1) etre trop dans la foule
    2) ne pas assez dormir
    3) trop dormir
    4) la mauvaise nourriture.

    Bien sur, a notre epoque, la nourriture, polluée, passe probablement en 1) .

    Quant au 1) "etre trop dans la foule" , qui est mysterieux, il s’explique par les energies , et est tres interessant quant a sa signification :
    Cela veut dire que nous ne sommes pas reellement séparés les uns des autres, que des gens haineux ou desequilibrés nous passent leurs energies, nous sabotent le systeme nerveux et nous desequilibrent.
    Ce qui veut dire que ces spiritualités énoncent qu un homme, s’il veut etre lui meme, a intérêt à être au maximum, seul.
    D’ou la creation ulterieure de monasteres, pas seulement faits pour le silence.

     

    • Merci pour ce message.

      Moi aussi j’ai de la peine pour ces scientifiques. Il n’y a pas très longtemps ces couillons ont commencé à se rendre compte des bienfaits du jeûne. J’ai pensé la même chose que vous, tout le monde le savait depuis des milliers d’années et ces personnes "savantes" l’apprennent seulement maintenant.

      Ne pas oublier que c’est Einstein, voleur des travaux de Poincaré et Lorentz, qui a supposé que la vitesse de la lumière était maximale (ce qui est faux, cf le changement de spin d’électrons appariés) et que l’éther n’existait pas (à cause de l’expérience bidon de Morley) niant par là même le prana.

      Depuis ces scientifiques ont inventé la matière sombre... un retour aux sources en somme.


    • Il faut leur faire lire La Crise du Monde Moderne de Guénon pour les aider à rééquilibrer leur vision du monde.


    • À Magic,

      Merci pour vos précisions.
      Tout a fait exact, il en de même pour le jeûne, pour l’herboristerie, l’influence de la Lune, etc.

      Ce sont des choses ancestrales, que l’homme sait sur tous les continents, mais rien a faire, l’homme moderne a un mépris incroyable (qui est evidemment de la stupidité XXXL) pour les anciens. C’est comme le Moyen Age regulierement insulté, que ER a rehabilité recemment avec un livre. Meme ER et les dissidents subissent la meme discrimination : on dénonce des choses evidentes et de bon sens, constatées dans les faits, et bien non, on vient nous dire qu on est fachos, cinglés, etc !
      Il faut que les catastrophes arrivent materiellement, pour que les abrutis comprennent. C est desesperant, et c est aussi pour ca que je dis souvent que le Q.I. ne mesure pas du tout l intelligence humaine, mais simplement une capacite de calcul. Car franchement, tous ces rationalistes ont beau avoir de grands diplomes, ce sont de fieffés crétins sur la comprehension de l homme et de la vie, des ignorants sur l’Essentiel, et des gens extremement bornés et méprisants, qui, meme en lisant des choses subtiles sur la meditation, ne les comprennent pas du tout et les refoulent. On me dira : "c est normal, c est la methode scientifique moderne qui veut ca, les protocoles de demonstration, etc, sinon on croira n importe quoi."
      Je comprends, mais ca reste faux et incorrect comme methode, car la logique minimale, l intelligence minimale, est de pratiquer interieurement la meditation, pour voir ce qu il en est en profondeur, et non pas de se cantonner uniquement et paresseusement qu a des manipulations materielles.
      Si la definition de la science change dans le futur, et integre les experiences interieures, on fera un grand bond en avant.
      Mais c est pas gagné !


    • Merci pour ce message Chercheur !! Ça fait vraiment du bien de lire ces choses sur ER ! Cette vision (et pratique) des choses a véritablement changé ma vie, pour le meilleur. Et pourtant je n’y croyais pas avant, étant très « rationnel »… Mais si j’avais su tout cela (notamment en ce qui concerne la viande), je m’y serai mis bien plus tôt ! Le message doit donc passer. Et vive le travail sur soi (à tous les niveaux d’ailleurs).


  • Ça rejoint les travaux du docteur André Gernez sur la maladie d’Alzheimer.

     

  • Pour moi la méditation aurait plutôt à voir avec la respiration... c’est ce que dit la pratique zen.
    Par ailleurs la glande pinéale, au coeur du cerveau (ou 3ème oeil) serait une sorte d’antenne humaine vers le divin, pas plus grande que 8-10 mm, elle est faite de cristaux qui entrent en résonance par vibration... vibration justement provoquée par la respiration... mais aussi les émotions car celle-ci est entourée du cerveau limbique « émotionnel »... peut-être vie la visualisation donc.
    Le but étant d’atteindre un niveau de conscience plus élevé - et non pas vulgairement "de se détendre".
    Je cherche !

     

    • Pour vous oui. Mais en réalité vous faites erreur et vous ne limitez la pratique de la méditation qu’à de la relaxation.
      Ce n’est pas de la méditation que vous faites alors, mais seulement de la relaxation. Pour arrivé en méditation profonde vous devez passer par la relaxation et on pourrait même dire que l’auto-hypnose est la version occidentale de la méditation avec quelques éléments abscents.
      Pour pratiquer l’auto-hypnose ou la méditation vous devez passer par de la relaxation afin seulement d’améliorer votre concentration et le travail que vous voulez apporter.
      Donc vous voyez bien que vous amalgamez en faites les deux pratiques relaxation & méditation.
      Certains mots ont pour habitude d’induire en erreur les gens en fonction de leurs connaissances du sujet.
      Pour rentrer en méditation vous avez plusieurs étapes en faite :
      1 - relaxation
      2- concentration
      3 - entrer en transe
      4 - atteinte de la méditation.
      Le terme méditation permet d’englober tous ces processus que je viens de vous décomposer. Méditer aussi peut être seulement la réflexion + la relaxation. Mais la méditation ce n’est pas que la réflexion au calme en réalité.
      Mais si vous avez une personne qui ne fait que ça, il aura l’impression que la méditation ne sert qu’à ça et ne s’utilise que comme ça.
      Certain pro yogi vous diront aussi que la méditation cela n’a rien à voir avec le yoga, hors c’est faut c’est conjointement lié au contraire (une preuve que leur réflexion sur le sujet n’a pas été aboutis d’ailleurs). Certain défende plus leur gagne pain que l’idée même de la méditation.
      Le mot transe notamment est amalgamé souvent avec une attitude frénétique de type exorcisme ou sorcellerie dans les tribus alors qu’il peut s’appliquer dans d’autres situations bien moins grotesque et mensongère.


    • Comment conseilleriez-vous de débuter la méditation ? Par des bouquins ? Un enseignement ?


    • Voxpop vous êtes très confus dans un domaine qui vise l’ultime simplicité.
      La méditation c’est l’écoute, point.
      Je vous recommande la conférence d’Eric Baret, "Corps de silence", qui m’a personnellement sauvé la vie.
      _


  • C’est ce que j’avais constaté lorsque j’ai rencontré différent maître en arts martiaux ou bien certaines personnes âgés qui pratiquais assidûment le yoga ou la méditation.
    Les personnes âgés qui incorporaient cela à leur pratique bénéficier d’une plus vive capacité cérébrale en rapport à d’autres personnes du même âge.


  • C’est ce qui devrait être enseigné dès la maternelle... plutôt que la sexualité et autre gender !
    Nos élites savent hélas les bienfaits de la méditation, yoga, jeûne, huiles essentielles...c’est la raison pour laquelle la Mivilude (ancien responsable : Fennec !) rajoute chaque année de nouvelles contraintes aux médecines alternatives !


  • #1859162

    La définition du mot méditation renvoie à la réflexion et/ou à la contemplation.

    Le souci, c’est la façon dont elle est souvent pratiquée aujourd’hui : le but n’est plus de réfléchir ni de s’adonner à la contemplation mais de se vider la cervelle et d’évacuer ses frustrations. Un bon moyen, donc, de tenir sagement le peuple assis sur un tapis pendant qu’on le pille et qu’on lui retire ses dernières libertés. Est-ce la raison pour laquelle elle est tant vantée par les magazines à la mode et la télévision ?

    Ce qui m’embête également, c’est l’idéologie qui sous tend bien souvent cette pratique :
    L’homme est rendu responsable de tout, de son bien-être, de son état de santé, de ce qui lui arrive dans la vie... Et on ne parle plus du contexte économico-politique dans lequel il vit, et des conséquences directes et pourtant très néfastes que celui-ci a sur lui.

    Pour finir, sur un plan strictement spirituel : que penser d’une spiritualité sans Dieu ?

     

    • A "l’apres Macron",

      Vous livrez là une reflexion très intéressante, qui mérite des precisions claires :
      - une méditation bien comprise, pratiquée dans le cadre authentique, traditionnel et religieux (donc, pas avec le new age...) ne doit pas pousser à l’inertie.
      Gandhi ne s’est pas tourné les pouces, assis sur un tapis, sa non-violence de combat était si volontaire qu’il y avait quelque part un aspect violent, i.e. puissant. D’autres Maitres, la plupart, ont créé des oeuvres caritatives et se sont positionnés contre le matérialisme philosophique.
      Maintenant, il existe une rare voie philosophique, la non-dualité, qui impose d’être en retrait du monde, de ne pas s’identifier au corps physique et de ne pas entrer dans des actions "mondaines" et politiques. (Dzogchen tibétain, Shivaisme du cachemire, Advaita Vedanta hindou), mais c’est une voie très difficile et très rare.
      Les méditants inertes socialement que vous voyez sont donc plutot inertes à cause du boboisme new age, et non à cause de la méditation tradi.

      - definir la méditation comme seulement "se vider la cervelle et evacuer les frustrations" est si réducteur que c’est faux. Voir mon 1er post ci-dessus.

      - la fausse meditation qui est vantée par le Système n’est que de la relaxation, vous pensez bien que des athées ne vont pas dire aux gens d’aller s’Eveiller ! De même, leur yoga n’est que de la gym, et non du yoga.

      - ca peut vous dépasser, mais nous sommes responsables de ce que nous rencontrons, effectivement. C’est le karma. Essayez de l’apurer, par exemple, donnez une grosse partie de vos richesses aux pauvres, et vous verrez ce qui vous arrivera dessus.
      L’homme façonne le monde, même individuellement, et ce n’est pas un dogme, mais une réalité.

      - la méditation sans Dieu n’est PAS DU TOUT de la méditation, mais de la merde relaxante new age. Tous les bouddhistes sont croyants, tous les hindous aussi, tous les Taoistes aussi, tous les Soufis aussi, tous les chamanes aussi, tous les chrétiens aussi.
      Il y a un crétinisme athée occidental, qui tente d’inventer une spiritualité sans Dieu, mais c’est de la merde, du new age. Ils essaient de récupérer le Bouddhisme en disant qu’il est athée, mais c’est faux, tout bouddhiste est croyant par nature.

      Bref, distinguez bien l’authentique du new age.


    • #1859967

      Chercheur,

      Croire en Dieu ne garantit aucunement à l’homme de choisir la bonne voie spirituelle.
      Pour preuve, il existe bien des chrétiens franc maçons.


    • à "l’apres macron",

      Evidemment, non, ai je dit le contraire ?
      Mais dans les vraies traditions, il n’y a aucun problème.

      les franc macons ne sont pas la tradition, c’est du new age, le début du new age, même.


  • Sujet et commentaires très intéressants !
    A mon avis c’est lié à une forme d’auto-hypnose effectivement si on veut, et oui la prière et la transe (religieuse ou non) ont un lien avec la méditation. Je suis dans un petit quartier catholique en Asie et les femmes en particulier peuvent passer jusqu’à une heure à chanter des Ave Maria en boucle dans leur langue locale, avec une sorte d’escalade qui tend vers la transe collective. Plus elles sont nombreuses, plus cela dure longtemps et gagne en intensité. C’est magnifique par ailleurs.
    Les personnes diagnostiquées "autistes de haut niveau", ou "Asperger", dont on sait grâce aux IRM que les circuits neuronaux sont différents de ceux des personnes "neurotypiques", affirment souvent pouvoir "méditer" partout et à tout moment : leur travail d’adaptation sociale consiste plutôt à apprendre à ne pas méditer n’importe où et n’importe quand.
    A méditer !


  • Jeter sa télé, c’est bien aussi ; je dirais même qu’il est urgent de commencer par ça...