Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Napoléon, admirateur de l’Islam et de son Prophète

En marge du débat sans fin qui s’est instauré sur le Net, sur la sincérité et la réalité de la conversion de Napoléon Bonaparte à l’Islam, voici quelques extraits authentiques de la pensée de l’Empereur sur cette spiritualité.

Dans les Mémoires écrits à Sainte-Hélène du général Gourgaud, Napoléon dit : « Jésus-Christ, simple prédicateur, n’exerça aucun pouvoir sur la terre, mon règne n’est pas de ce monde disait-il. Il le prêchait dans le temple, il le prêchait en particulier à ses disciples. Il leur accorda le don de la parole, fit des miracles, ne se révolta pas contre la puissance établie et mourut sur une croix, entre deux larrons, en exécution du jugement d’un simple préteur idolâtre… À l’opposé de Jésus-Christ, Mahomet fut roi ! Il déclara que tout l’univers devait être soumis à son empire… »

Plus loin, Napoléon poursuit : « Ce qui est supérieur en Mahomet, c’est qu’en dix ans il a conquis la moitié du globe, tandis qu’il a failli trois cents ans au christianisme pour s’établir ».

Dans sa Correspondance, au chapitre « Observations sur la tragédie de Mahomet », Napoléon écrit : « Il a détruit les faux dieux, renversé le temple des idoles dans la moitié du monde, propagé plus que qui que ce soit la connaissance d’un seul Dieu dans l’univers… Mahomet fut un grand homme, intrépide soldat…. Grand capitaine, éloquent, homme d’État, il régénéra sa patrie et créa au milieu des déserts de l’Arabie un nouveau peuple et une nouvelle puissance. »

Le comte de Las Cases, dans le Mémorial de Sainte-Hélène, raconte une anecdote intéressante : « A dîner, l’Empereur dit des choses curieuses sur l’Égypte, touchant un des chapitres qu’il avait dictés sur la religion, les usages, etc. (…) Alors, analysant de la manière la plus ingénieuse les deux religions de l’Orient et de l’Occident, il disait que la nôtre était toute spirituelle, et celle de Mahomet toute sensuelle ; que les châtiments dominaient chez nous : c’était l’enfer et ses supplices éternels, tandis que ce n’était que récompenses chez les Musulmans : les houris aux yeux bleus, les bocages riants, les fleuves de lait ; et de là il concluait, en opposant les deux religions, que l’on pourrait dire que l’une était une menace, elle se présentait comme la religion de la crainte ; que l’autre, au contraire, était une promesse, et devenait la religion des attraits. »

Voilà qui nous change un instant du discours sarközyste sur les "racines juives " de la France et des stéréotypes islamophobes diffusés par Marine Le Pen ou Éric Zemmour, qui se prétend bonapartiste !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Lool !

    Je trouve ça intéressant qu’on lutte contre la mis-islamie par de l’islamophilie.

    C’est pas forcément un mal, mais c’est assez inattendu dans cet occident où l’on voit tout l’échiquier politique (sans exception) taper sur l’islam et ce sans concessions.

    Concernant Napoléon, voir "Bonaparte et l’islam" de Christian Cherfils, et voir ses correspondances, notamment :
    - http://books.google.fr/books?id=Arn... : Pièce 4287, il fait une claire attestation de foi islamique.
    - http://books.google.fr/books?id=DID... : Pièce 3148, il y déclare que les principes du Coran (qui sont à la base de toute l’administration, la juridiction et la jurisprudence ottomane/arabe qui est à la base de nos institutions franco-européennes) sont ceux dont il a besoin. Albert Ali explique dans Marianne m’a tuer que le Code civil provient de là.

    Quand on a étudié Napoléon, rien dans ses écrits ne permet de douter sur le fait qu’il se considérait Muslim.

    Mais on vous dira toujours que non, c’était une manipulation, qu’il a accepté de jouer la comédie jusqu’à son lit de mort (théorie encyclopédico-wikipédio-franc-maçonne...).

    Dieu sait ce qu’il a voulu faire.

     

    • Curieux raisonnement..... Moi-même, je respecte Mohammed comme personnage historique essentiel, lui reconnaît bien des qualités au même titre qu’ Alexandre le grand, Constantin, Gengis Khan, Leonard de Vinci, Confucius... voir peut-être encore plus, vu l’ influence gigantesque qu’ il a eu sur le monde entier en faisant de l’ islam une grande religion monothéiste.
      De plus, je reconnaît aussi l’ intelligence des savants musulmans du moyen-âge qui ont permis des avancées et des découvertes dans des domaines aussi variés que la médecine, les mathématiques, l’ architecture, la philosophie, et j’ aime beaucoup la "musique arabe", la calligraphie orientale....etc
      Bref, je trouve la "culture islamique" très riche et très raffinée.
      Mais, je ne me considère pas du tout muslim !! Désolé.
      Ces correspondances de Napoleon ressemble plus à mon sens à de la diplomatie respectueuse, avec une admiration peut-être sincère.Et ce n’ est pas parce qu’ on ne dit pas catégoriquement que l’ on est pas musulman, qu’ on l’ est.
      Au passage, Napoléon se couronne empereur en présence du pape Pie VII à Notre-Dame de Paris en 1804, soit 6 ans après ces correspondances.Pour un mec qui se considérait muslim, donc qui croyait vraiment en Allah, c’ est un peu bizarre, non ?
      Il aurait pu faire comme Constantin sous autre forme, c’ est-à-dire se convertir à l’ islam ouvertement et répandre ainsi la religion en laquelle il croyait dans son vaste empire.
      Pour conclure, soit on peut le taxer de "kafir" (puisque ce couronnement est comme un crime d’ apostasie si il est muslim), soit de diplomlate avisé et d’ homme de culture éclairé.
      Perso, et ne vous en déplaise, je penche pour la deuxième solution.


    • En ce qui concerne le code civil, je vous conseille de lire des ouvrages d’ historiens du droit et d’ historiographes.
      Vous croyez que Napoléon a écrit lui-même tout le code civil ? C’ est un travail de juriste .Ca flatte sûrement les musulmans de penser que le code civil napoléonien est d’ inspiration Coranique ou Ottomane, mais ça ne semble pas très réaliste, quand on étudie impartialement le sujet.Je rappelle que le livre d’ Albert Ali est un roman, si vous m’ indiquez des travaux d’ historiens qui appuient ce que vous prétendez, je serais enchanté de les lire.


    • Un extrait de "l’ histoire de la fabrication du code" :
      "Non seulement Bonaparte s’est appuyé
      sur une idéologie codificatrice qui, en France, a été portée par la Révolution
      – et non par une monarchie absolue qui n’a jamais soutenu
      sérieusement un tel dessein –, mais les codificateurs ont travaillé sur
      les textes de l’époque révolutionnaire qui ont formé leur source la plus
      directe. Environ 200 articles du Code de 1804 se trouvaient déjà, par-
      fois mot pour mot, dans le troisième projet de Cambacérès présenté en
      1796. Ce noyau révolutionnaire porte sur des matières aussi variées
      que l’état civil, le mariage, l’adoption, l’acquisition de la propriété,
      l’ordre successoral, la location, la société, le prêt, le mandat, la compensation
      ou les quasi-contrats."

      Je savais pas que la révolution française était d’ inspiration coranique et/ou ottomane.

      Le texte cité dont est tiré l’ extrait est de Jean-Louis Halpérin : Ancien élève de l’École normale supérieure (1979-1982) et après une thèse sur le Tribunal de cassation sous la Révolution française1, il obtient son agrégation d’histoire du droit en 1988.Il est aujourd’ hui professeur de droit à l’ ENS.
      Je pense que ce monsieur est un peu plus qualifié pour parler du code civil et de son histoire qu’ albert ali.


    • N’importe quel étudiant en droit de première année sait que le Code Civil puise ses racines les plus profondes dans l’héritage très occidental du droit Romain... Affirmer que Napoléon se serait inspiré des Ottomans serait fantasque, pour ne pas dire autre chose. Enfin, quelles que soient les conclusions de ce débat sur l’islamité de Napoléon, je n’aime pas beaucoup l’appropriation de personnages historiques au service d’une communauté ou d’un discours, fut-il anti-sioniste ou subversif. L’appréhension d’un personnage comme Napoléon parait trop complexe pour le réduire à deux ou trois écrits soutirés on ne sait où et permettant à n’importe quel quidam de valider ses thèses ou croyances. Notre Histoire vaut mieux que ça.


    • @ Enkidou

      petite réponse de Voltaire et Goethe :

      Voltaire
      « dans nos siècles de barbarie et d’ignorance, qui suivirent la décadence et le déchirement de l’Empire romain, nous reçûmes presque tout des Arabes : astronomie, chimie, médecine »
      « dès le second siècle de Mahomet,il fallut que les chrétiens d’Occident s’instruisissent chez les musulmans »
      « Préface de l’Essai sur l’Histoire universelle » (1754), dans Œuvres complètes de Voltaire, Voltaire, éd. Moland, 1875, t. 24, p. 49

      Goethe :
      « Je ne peux pas t’en dire plus,il nous faut persister en Islam. »
      Goethe, 29 juillet 1816, Lettre à J.H Meyer, dans Goethe et l’Islam, paru dans Studia Islamica, No. 33 (1971), p. 151, G.-H. Bousquet.

      « C’est dans l’Islam que je trouve le mieux exprimées mes propres idées. »
      Goethe, 20 septembre 1820, Lettre à Zelter, dans Goethe et l’Islam, paru dans Studia Islamica, No. 33 (1971), p. 151, G.-H. Bousquet.

      « De quelque façon que nous voulions nous donner du courage, nous vivons tous en Islam. »
      Goethe, 19 septembre 1831, Lettre à Schopenhauer, dans Goethe et l’Islam, paru dans Studia Islamica, No. 33 (1971), p. 151, G.-H. Bousquet.


    • @Enkidou : j’ai déjà parcouru les références que tu soumets à propos du code civil.

      Je te suggère de lire le "roman" d’albert ali. Tu comprendras pourquoi il a justement choisi l’appellation de roman.

      Je sais pas... Mais j’ai relu et n’ait trouvé nul part une phrase où j’aurais dit qu’il a écrit le code civil tout seul.

      Je te suggère vraiment la lecture du "roman" que je te propose.

      Pour le reste, effectivement, diplomatie religieuse, respect, esprit conquérant ou réelle conversation à l’islam... On ne saura peut être jamais. Mais donner un avis tranché c’est difficile.

      A titre perso, je crois qu’il croyait en ce qu’il disait. Mais je ne fais pas de prosélytisme, je crois aussi que je peux très bien avoir tort, ce que je reconnaitrais qu’une fois qu’on aura plus d’éléments pour le prouver que toutes les recherches que j’ai faites et qui ne m’en ont pas encore convaincu...


    • @ sceptique

      Avec un Averroes qui ne parlait pas le grec Alexandrin, des Arabes qui recurent tout de Byzance, qui jusqu’à preuve du contraire, restait un Empire Chrétien, et des traductions Greco-arabes qui furent essentiellement le fait d’Arabes Chrétiens (Edesse, entre autres), sans oublier le fait que Voltaire n’était pas historien, mais pamphlétaire, et que Goethe n’a jamais vécu comme un vrai musulman, je crois qu’on peut encore dormir sur nos deux oreilles.


    • Merci pour les liens vers les correspondances.


  • Doit-on juger un croyant à ses paroles ou à ses actes ?

    http://upload.wikimedia.org/wikiped...

     

    • Ca, c’était avec ses correspondances.

      Je suggère vraiment de les lire et d’apprendre l’histoire de ce bonhomme. Bizarre qu’on ne l’étudie plus à l’école. Déjà qu’on l’étudiait pas beaucoup quand j’y étais (années 80-90).


  • ... dans le tableau de David comptez le nombre de cierges disposées sur les chandeliers. Doit-on déduire que l’instigateur du Grand Sanhédrin de 1807 s’était converti au judaïsme ?


  • tres bon article ,c’est fou comme on veut diaboliser l’islam !!


  • Napoléon était un impérialiste. Et puis je commence a trouvé abusif cette façon d’encenser l’Islam systématiquement. Je croyais que nous étions censés mettre le frein sur l’auto-flagellation et la repentance. Si à chaque fois qu’on trouve une corde, c’est pour se pendre....
    Arrêtons l’excès inverse. Ce n’est pas parce que nous devons empêcher la théorie du clash des civilisations qu’il faut tomber dans de genre de travers. Respect, oui, soumission, non.

     

  • Mahomet ... c’est qui !?
    Mahomet n’est surement pas le prophète des musulmans !

    "Mohammed" ou "Muhammad" est le nom du prophète des musulmans !

    A lire pour comprendre d’où vient le sobriquet "Mahomet" : http://moqawama.canalblog.com/archi...

     

  • #3507

    Tout comme Hitler. Qu’est-ce qu’on se marre. Mais bien sûr j’imagine que la proximité avec Hitler ne soit pas aussi brillante que celle avec le franc-mac "la paille au nez" ?

    Pour l’instant à part des musulmans qui tout à coup vénèreraient "la paille au nez" pour son ouverture d’esprit exotique, je ne vois aucune réconciliation possible. nLe programme franc-mac est de convertir les français à l’Islam. Si les musulmans ne sont pas contre alors ils sont mon ennemi.

    Salutations nationalistes.

     

    • Voilà un mariniste (ou identitaire) qui n’a rien compris au message ER/Soral ou a ce que raconte pierre hillard par exemple...

      L’islam est l’ennemi objectif de l’impérialisme mondialiste qui a besoin d’individus massifiés, sans foi (encore moins l’islamiste), consommateur homogénéisé...

      Le système ne va pas chercher a promouvoir l’islam d’un coté et les LGBT asexués ou le consommateur mouton. C’est incompatible.

      Illusion... Lisez les livres de Soral avant de donner vos avis lumineux...



    • Le programme franc-mac est de convertir les français à l’Islam.



      J’espère qu’il s’agit d’une plaisanterie. Sinon, que les français se convertissent à l’Islam, je ne suis, en tant que musulman, ni pour ni contre. Un croyant qui s’oppose à ce que quelqu’un adopte sa croyance, c’est un comble (en tout cas pour un chrétien ou un musulman). Mais je m’oppose au prosélytisme irrespectueux et arrogant.


    • Certains comme Hitler ou Napoleon furent de grands manipulateurs du verbe. Éloger pour mieux guider ; c’est facile, c’est démagogique.
      Cependant, la Franc-maçonnerie veut que l’on se convertisse à l’Islam ?
      Non seulement c’est absurde, c’est ube ineptie, la franc-maçonnerie veut supprimer toute spiritualité, et en plus, l’Islam est aux antipodes de la Franc-maçonnerie.
      Donc tes théories du complot pêchées sur Dieu sait quelle site... C’est pas très convainquant.
      À titre d’exemple, Kamal Ataturk. Franc-maçon anti-islam.


    • #3595

      Révisez votre histoire de France. Napoléon n’était pas franc-maçon. Tous ses frères et soeurs l’étaient, tous les maréchaux d’empire l’étaient. Sa femme l’impératrice Joséphine l’était. Lui ne l’était pas.

      Il voulait supprimer la Franc-maçonnerie mais a finalement préféré la contrôler en y nommant son frère comme maître. C’est habile de sa part.

      Il n’y a aucun document qui prouve qu’il était maçon. Tout ceci n’est que propagande ! De plus, à cette époque, être maçon n’avait pas le même sens qu’aujourd’hui. La loge est l’endroit où il fallait être pour être moderne, pour être à la mode. Ce qui fait que tout le monde devenait maçon.

      Napoléon, lui, a préféré contrôler les loges plutôt que d’y adhérer.


    • Je ne pense pas qu’on puisse comparer Hitler a Napoleon ...

      Il y a eu plusieurs fois ou des chefs d’Etat Francais se sont interesse ou rapproche du monde musulman :

      - Francois Ier et son alliance avec Solimane le Magnifique
      - Louis XIV et Kara Mustafa
      - Napoleon Ier en Egypte

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Allian...


  • #3539

    Je commence a en avoir marre du prosélytisme de Blanrue. Napoléon, Voltaire... et Jésus même non ?

    Pourquoi lutter contre l’islamophobie avec de l’islamophilie ?

    Napoléon a toujours su manipuler les gens et les peuples avec des éloges. Et son admiration supposée pour l’islam n’en fait pas un musulman !

     

    • Quand on ne dit pas du mal de l’islam, c’est du prosélytisme...

      Finalement, on se demande si la réconciliation est possible.


    • Un mariniste qui n’ arrive pas à avaler la vérité et admettre que l’islam est fédérateur pour l’humanité ! L’ entité judéo massonique à détruit la religion catholique mais ils ne nous pouront qu’ échouer contre la religion de Mahomet ! Satan joue très bien son rôle ici-bas et je connais les écrits du coran qui condamne l’ orgueil. Il y a un verset du coran qui te concerne, il dit malgré qu’ ils seront la vérité ils diront que ce n’ est pas vrai ! Le mépris de cette religion ne fait que s’ étendre en occident afin d’ d’éradiquer cette religion suivie veut pas se soumettre à la pensée unique et satanique... (Talmud)


    • Trois questions à Jean Lefebvre : Est-ce que tu reconnais l’existence de l’Islamophobie ? Est-ce que l’Islamophobie est normale ? et enfin - Est-ce mauvais de lutter contre l’islamophobie ?
      Si tes réponses à ces trois questions sont OUI alors je crois que tout est perdu d’avance d’essayer de te ramener à la raison. Mais il faut tout de même te faire entendre la vérité.
      Si par contre tu es d’accord que l’islamophobie est anormal, et que ce n’est pas mauvais de lutter contre cette dérive, alors tu n’as pas à te faire une fixation sur l’outil avec lequel on engage la lutte.
      Quoi de plus sage que d’accepter la diversité des outils de lutte. D’aucuns feront recours a la justice, au respect et au principe de diversité pour réfuter toute forme d’islamophobie. D’autre par contre sont loisibles de lutter au nom de leur islamophilie. Comment peut-on aimer une chose et laisser les détracteurs tenter jours et nuits de la ternir sans rien faire. Personne ne doit devancer les islamophiles dans cette lutte contre l’islamophobie. Il en est ainsi et il en sera toujours ainsi en toute chose. Pourquoi ne pas l’accepter pour ce cas d’espèce. Reviens à la raison mon cher !


    • #3594

      @birouni

      L’islamophobie existe de plus en plus, c’est anormal et il faut le combattre. Ce qui m’énerve surtout ici c’est que je suis bonapartiste, et passionné d’Histoire de France. Quand je vois Blanrue, de plus en plus, utiliser des citations ou déformer le message des grands hommes de notre histoire pour en faire des musulmans, je deviens fou (surtout quand on touche à Napoléon).

      Je suis pour une réconciliation nationale (sauf islamo-racaïlles comme dit dans le livre de Soral) mais qu’on évite de déformer notre histoire dans un but prosélyte. Ca se voit de plus en plus...

      Je refuse également qu’on propose l’Islam comme unique recours, unique solution de résistance à l’Empire (comme le fait Dieudonné). Alain Soral ne se perd pas dans cette voie dans son dernier livre et propose d’autre chemins.

      Je respecte ceux qui pratique leur foi en toute sincérité. Mais je me battrais pour qu’on ne me l’impose pas, ce qui est normal.

      C’est ce que fait Blanrue en présentant l’islam comme le chemin de la raison empreinté par tous les grands hommes ! Navrant.


    • Mouai...

      Lefèbre : bonapartiste qui ne connait pas l’histoire de napoléon (ou pas plus que ce qu’il a glané par ci par là)...

      Après plusieurs semaines d’études, je ne suis pas sûr de toujours bien tout cerner, alors arriver comme ça et donner ses avis sans même savoir ses rapports à l’islam, c’est un peu prétentieux.


    • @ Lefebvre

      Tu es passionné d’Histoire c’est très bien

      Blanrue par contre a fait de sa passion un métier.

      C’est un niveau au-dessus non ?


    • #3622

      C’est pas parce qu’il est historien qu’il a raison. Là il utilise de petits morceaux pour en faire une vérité en occultant tout le reste de la vie de ces hommes.

      Dois-je le croire, parce qu’il est historien, s’il dit des bêtises uniquement dans le but de manipuler les gens ?


    • Lefebvre : Joli procès d’intention sans preuves...


    • Ce n’est pas parce qu’il est historien qu’il a raison

      Comme ce n’est pas parce que tu es passionné d’Histoire que tu as raison

      C’est juste ce que je voulais démontrer


  • L’islam en Europe, tout comme l’immigration invasion n’est que le truchement du judéo-mondialisme qui se sert de lui comme d’un moyen parmis tant d’autres pour détruire notre Civilisation.

    Ces “élites” sont responsables de cette présence afro-maghrébine (ce qui bien sur ne dérange ces immigrés qui profitent largement de la situation), elles organisent l’industrie du halal, financent la construction de mosqué, et encouragent toujours plus l’immigration invasion..

    Ces immigrés, en partie grace a votre travail, connaissent désormais comme nous les pièges tendus par le système, ces elites qu’ils prétendent nous aider a combattre sont celles responsables de leur présence par dizaine de millions en Europe, ils sont ici uniquement par et pour le profit idéologique et économique de nos chers élites cosmopolites apatrides.

    Donc un peu de cohérence, le meilleur moyen de contrecarrer ce projet destructeur, le Choc des Civilisations, serait pour eux de rentrer sur leurs terres, dans leurs patries respectives, qu’ils n’auraient jamais du quitter, simplement.

    Bref, arretez donc de raconter n’importe quoi, vous etes en train de perdre le peu de considération qu’avaient encore certains Catholiques français pour vous.

     

    • Leurs "terres" ? La plupart n’y sont pas nés, certains n’y sont jamais allé et sont ici depuis des générations. Il n’y a pas de "retour" possible dans la plupart des cas.


    • De quels sauvageons tu parles ?

      Tu mélanges islam et racailles...

      Incroyable.

      Je suis français muslim, invité de personne.

      Par contre, toi tu devrais sortir un peu de chez toi et parcours les terres qui constituent mon beau pays pour te rendre compte que ses citoyens ne sont pas ceux que ton idéal imaginaire te fait croire.

      C’est incroyable ce genre d’inepties.


  • Napoléon, après Voltaire et Victor Hugo... à chaque fois le même procédé : découper de tous petits bouts de l’oeuvre immense de toute une vie et en tirer des conclusions hâtives.
    C’est le même procédé que ces sites de soi-disant musulmans qui pullulent pour "démontrer" que la Bible n’est pas un texte inspiré ; et réciproquement certains athées ou même "chrétiens" prennent de tous petits bouts du Coran ou de la Sunna pour discréditer injustement l’Islam et son prophète.
    Tout cela sont au mieux des gamineries... quand vous étudiez une oeuvre ou une personne faites-le bien ou abstenez-vous s’il-vous-plaît.

    On attend beaucoup mieux d’E&R que de donner tribune à l’Internet-poubelle. Et avec la vidéo récente de monsieur Soral à propos de Gamal Abina, et certains propos qui y ont été tenus, ça commence à bien faire.

    Le conflit de civilisation que l’on nous prépare n’est certainement pas bipolaire, méchants sionistes contre gentils musulmans, donc restons alertes, ouverts et indépendants. Merci.

     

    • Ici c’est pas de l’internet poubelle, mais un historien qui vient de te publier un papier lol

      En plus pourquoi ne pas étudier toi même l’Islam ? plutôt que de l’étudier par des intermédiaires à la limite ?
      Je la considère comme la plus belle religion du monde.Chacun son avis tu me diras.


    • Tu te trompes mon ami, on n’entre pas au Paradis en fonction des ses bonnes ou mauvaises actions !
      Beaucoup de Musulmans font cette grossière erreur.
      Nous n’entrerons au Paradis que grace à la miséricorde de Dieu, ni plus ni moins.


  • "La supériorité de Mahomet est d’avoir fondé une religion en se passant de l’enfer."
    (Napoléon Bonaparte / 1769-1821)

     

    • Faux. l’enfer existe en Islam et il est décrit avec beaucoup de précisions (même le degré de température de son feu est cité comme multiple de 70 de celui sur terre). nous musulmans n’échappons pas à cette crainte.. d’autant plus que de multiples "chemins" y font entrer trés facilement (ex : retarder la prière de l’aube, contracter un crédit, faire l’amour avant mariage..etc).

      C’est bizarre que Napoléon parle comme ca.. il me semble que dans le christianisme il "suffit" de reconnaitre Jésus dans son coeur pour entrer au paradis (exemple des deux Larrons justement..). Chez nous c’est le "mizan" (la balance) qui pèse les bonnes et mauvaises actions de toute la vie du musulmans.. et malheureusement si elle pend du mauvais coté c’est l’enfer.


    • Napoléon le savait très bien que la notion d’enfer existe en islam. Il a peut-être voulu dire quelque chose d’autre...


  • je me suis pris à réver, je me voyais fondant une nouvelle religion comme Mahomet avec le glaive et le coran.
    Nous allions l’épée dans une main les droits de l’homme dans l’autre...

     

  • Pour ceux qui souhaitent lire et s’attarder sur cette période "finale" de Napoléon :

    Réf. succinctes : "Correspondance de Napoléon 1er : tome V p. 518"

    "Correspondance de Napoléon 1er : pièce N° 3148". Journal inédit de Sainte Hélène, de 1815 à 1818 (Gal Baron, Gourgaud)

    " Correspondance et Mémoire sur l’administration intérieure 1798-1799", la pièce n° 4287 du 17 Juillet 1799

    Enfin quant à son éventuelle profession de foi en arabe, traduite et publiée par M. Desgranges aïné, secrétaire-interprète officiel, et imprimé en 1839 à l’imprimerie royale - Lire p. 130 et 131