Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nell Irvin Painter chez Yann Barthès : noire et femme, donc féministe et antiraciste

Aux États-Unis, dans les émissions de variétés qu’on appelle talk-shows, tout le monde lui déroule le tapis rouge. Car Nell est à la fois noire et femme – oui, ça existe – et donc antiraciste et antisexiste. C’est logique du point de vue gauchiste des choses. Personne n’ose contredire les gentilles confusions mondialistes de la chercheuse issue de Harvard, et encore moins le petit prince du mondialisme français, Yann Barthès, l’homme qui coche toutes les cases de la bien-pensance.

 

Masochisme

Reçue comme une vedette mondiale de la Pensée dans Quotidien sur TMC le 7 février 2019, alors qu’elle vient seulement de pondre un livre contre les méchants hommes blancs, l’activiste va tranquillement raciser les petits Blancs en plateau qui vont applaudir à rompre leur bourrette [1]. L’entrée grandiloquente de la star en plateau sent le rachat d’années d’esclavage : son nom clignote comme une affiche géante sur Broadway et toute l’équipe LGBT de Yann est sur le pont. Une vraie femme noire, mince, faut pas rater ça les filles !

Après les 5 tonnerres d’applaudissements et les 35 standing ovations pour celle qui incarne la culpabilité et la stupidité profondes des petits Blancs terrorisés, Yann attaque l’interview d’une Noire au milieu d’un marais de Blancs. Chaque réponse de Nell est ponctuée d’énormes éclats de rire tant son humour est puissant. Certes, dans ces rires, il y a 5% de joie spontanée et 95% de culpabilité salingue mais c’est pas grave, ça se voit pas à l’écran.

 

JPEG - 46.6 ko
Painter entre les deux lobbies dominants

 

Regardez comment les deux Blanchettes admirent l’invitée : c’est vraiment de l’antiracisme, on ne pourra jamais les accuser de racisme après ça. Nell explique pourquoi elle a écrit l’Histoire des Blancs. Yann, à cours de questions intelligentes et ne voulant pas tomber pour racisme involontaire, diffuse alors l’extrait terrifiant de Nadine Morano qui parle de « race blanche » chez Ruquier. On comprend dès lors que Nadine représente la méchante Blanche et Nell la gentille Noire, en plus Nell est super cool et Nadine pas cool du tout ! On retient en passant la remarque de Laurence Ruquier qui ose un « c’est quoi un pays de race blanche », bien dans la ligne de son hypocrisie fondatrice.

Painter, en pleine tournée commerciale antiraciste, a eu droit à son émission sur France Culture, évidemment. Dès qu’il s’agit de taper sur la vilaine France, synonyme de colonisation, d’esclavage et de racisme, la radio gauchiste pseudo-publique est là, en embuscade.

 

Maxime Cervulle : « L’identité blanche sous sa forme ordinaire se présente dans le contexte français comme la capacité à incarner une position neutre, une position universelle. C’est une identité blanche qui ne dit donc pas son nom mais elle se construit bien dans l’opposition systématique à des groupes ou à des individus qui sont vus eux comme toujours particuliers. »

Nell Irvin Painter : « C’était le cas aux États-Unis il y a deux ans trois ans peut-être. Maintenant, dans les médias, on voit un homme blanc désigné comme homme blanc, c’est neutre... Dans les années passées ce n’était pas nécessaire, s’il est normal, il est blanc. »
[...]
« Les Américains ont commencé avant les Français de penser la race et le racisme je crois. Et maintenant pour le Parti démocrate, démocratique, démocrate, on est en avance depuis deux années je crois. Ça bouge très vite aux États-Unis maintenant, et je crois qu’ici en France que ça ne change pas beaucoup… »

Malheureusement, chez Yann, le débat ne peut pas voler aussi haut, rapport aux concepts vaporeux qui fondent son idéologie ras-les-pâquerettes. Alors on passe des extraits de chansons.

Question du journaliste blanc Yann Barthès à 7’26 :

« L’élection de Trump, est-ce que c’est les Blancs qui ont eu peur pour leur race, euh, qui ont eu peur de la fin de l’Amérique blanche ? »

Réponse de Nell à 7’46 :

« Mais Trump il a fait sa campagne en disant “Make America great again”, et on a entendu “Make America white again”. Alors c’est une crise de blanchité parce qu’il est l’Homme blanc. »

Après une extraordinaire salve d’applaudissements qui ponctue cette stupéfiante découverte, Nell enfonce le clou à 8’17 :

« En même temps maintenant le Blanc il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes... Maintenant les Blancs américains se questionnent : qu’est-ce que ça veut dire, d’être blancs ? »

 

La suite est une petite blagounette qui a fait sursauter les identitaires sur les réseaux sociaux, qui en ont profité pour hurler au métissage forcé et à la fin de la race blanche : Nell explique que pour survivre au réchauffement, il faut que les Blancs à la peau menacée par les rayons ultraviolets qui provoquent des cancers, couchent avec des Noir(e)s. Pour une fois qu’une idéologue fait de l’humour, on ne va pas lui en vouloir !

En tout cas, merci à Yann Hitler Barthès d’avoir remis la « race » au cœur du débat, on avait l’impression qu’on ne pouvait plus en parler. On remarque juste que les non Blancs ont le droit d’en user, mais pas les Blancs, sauf s’ils font l’apologie de l’antiracisme, surtout le plus bête des antiracismes.

Notes

[1] Bourreau, bourrette.

Noirs et Blancs sur l’échiquier, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le "Camp du Bien" dans toute sa splendeur. Ils sont beaux, justes, bons, vrais, si généreux et éclairés, intelligents et ouverts....Oups !...Je suis tellement ému, que je vais aller vomir ...sur l’écran.


  • #2142042

    Le racisme décomplexé au nom de l’antiracisme. Il fallait bien être tordu pour en arriver là.

     

  • Quel genre d’untermensch regarde cette émission ?


  • De nombreux noms, soit qu’ils désignent une espèce animale, soit qu’ils ne s’appliquent qu’à des hommes ne varient pas au féminin (bourreau, médecin, filou, professeur, etc.)


  • #2142058

    Ceux qui sont autorisés à prendre la parole dans les médias devraient surtout se demander pourquoi et comment, s’ils sont bien les êtres extraordinaires de réflexion qu’ils prétendent être.

    Mais le plateau télé en lui-même, cette connivence ordurière, devrait alerter le neurone.


  • L’antiracisme alimente le racisme, voire le crée là où il n’est pas ; idem pour le féminisme qui a besoin du sexisme, idem pour l’antisémitisme qui ne peut se passer de la shoah en en faisant l’extension à tous les coins de rue ; en fait, ces gens recherchent la division pour leur survie, la division les nourrit, les épanouit, il suffit d’un regard pour s’en convaincre.
    Ils usent et abusent du mot "haine", qui n’est bien souvent que leur propre haaaaaine crachée sur l’autre par inversion accusatoire ; liberté, égalité, fraternité ne les intéressent finalement pas car c’est tout le monde à la même enseigne, donc adieu à l’image survalorisée de victime ; insurmontable pour l’égo. Pourtant hein ! Ils la sacralisent la République Universelle !


  • #2142060

    Elle accède à cette parole médiatique grâce à des Blancs, auxquels elle souhaite se conformer.
    C’est ignoble de soumission et de mensonge intrinsèque.


  • Non... Le niveau de connerie !!!
    Et elle est universitaire ? Là aussi il y a un effondrement vertigineux !!!
    Si c’est ça la propagande mondialiste, ça ne vole pas haut !
    "Qui a créé la distinction entre les blancs et les noirs ?" Ben, la nature !
    "Les blancs sont des menteurs" ; oui, bien sûr, tous les blancs sont des menteurs, c’est ça ! Eh, ce n’est pas parce que tu en as un en fasse de toi et qu’il sourit à ton discours d’innocent les mains pleines qu’il faut généraliser ! Et puis bien sûr, il n’y a pas de menteurs chez les noirs... Une jolie démonstration de racisme cette pauvre dame.


  • Alain Soral et d’autres le dénoncent depuis longtemps, mais il fallait tout de même décrypter.
    Les choses sont maintenant dites très clairement.
    Antiracisme=racisme anti-homme blanc responsable de tout les maux de la terre.
    Lors des prochains troubles sérieux nous saurons qui seront visés en premier lieu.
    Les femmes blanches ça va, elles peuvent servir de réceptacle pour les nouvelles chances pour la France pleines de vitalité et de virilité, n’est-ce pas ?
    J’aimerais avoir un mot d’humour mais plus les semaines passent plus ce spectacle me devient écœurant et répugnant.


  • Une prédicatrice à deux sous. Chalghoumi version Barrack Clinton.


  • #2142070

    Ceci n’est pas du racisme : « En même temps maintenant le Blanc il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes..."

    Ceci est du racisme : « En même temps maintenant le Noir il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes..."

    Ceci est du racisme : « En même temps maintenant l’Arabe il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes..."

    Ceci est de l’antisémitisme (spécialité raciste) :« En même temps maintenant le Juif il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes..."

    Mais non, non et non, ceci n’est pas du racisme : « En même temps maintenant le Blanc il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes..."


  • #2142071

    Là, on a vraiment un pur produit marketing, un épouvantail, un clown, bien maquillé, bien phagocyté, réduit à sa seule façade.

    Et en plus, on te dit qu’elle est intelligente.
    Sous-entendu, toi, non.

    lol, prosterne-toi, c’est Ronald Mc Donald pimpé en blackos classe à lunettes !


  • #2142074

    On retient en passant la remarque de Laurence Ruquier qui ose un « c’est quoi un pays de race blanche »

    réponse : c’est un pays où tu es animateur télé

     

  • "Nell Irvin Painter"

    Merci de m’avoir fait connaître une personne dont j’ignorais tout jusqu’à maintenant ; moi qui suis pourtant plus de culture anglophone que francophone. Vous avez le talent vous les Français d’attacher de l’importance et faire de sortir de l’ombre une personne qui sans doute n’en revient tjs pas de toute l’attention qu’on lui accorde. J’ai beau avoir fait tous les sites dissidents blacks qui se fouteraient de sa gueule mais cela s’est avéré une perte de temps : personne ne la mentionne ! Si des gens comme Tommy Sotomayor, David Carroll, SomeBlackguy, Tree of logic, etc ne la mentionne pas c’est qu’elle représente vraiment rien. Tommy Sotomayor est un phénomène ; d’une vérité verbale et franchise qui ferait rougir Alain Soral (j’insiste). En tant que Noir il se moque ouvertement du côté victimaire des Noirs. Quand il était parti au Las Vegas, il put dormir gratuitement dans un des hôtels de Donald Trump. On pouvait suivre tout ça en live. Si lui ne la mentionne pas, c’est que ça ne vaut vraiment pas la peine d’aller chercher plus loin.


  • Le blanc est un terme large, les généticiens disent que les blancs sont à la base quatres peuples distincts : Les chasseurs ceuilleurs de l’est, de l’ouest, les indo iraniens et les natoufiens.
    Même Hitler l’avait compris Un nordique, un Italien, Anglais, un Arabe, Arménien et Berbère tous sont on la peau claire avec des variations de couleurs et de morphologie différentes. Donc c’est cette femme qui est stupide. Par exemple Zidane et Menard ne se ressemble pas physiquement, Zidane a la peau pale et les yeux vert et Menard a une teinte de peau légèrement grise et les yeux marrons. Hitler à la peau blanche pâle et les yeux bleus foncé tandis que le Pen a une peau rose et des yeux bleu ciels. Ce que je veux dire c’est que des personnes qui n’ont pas la même physionomie ne descende pas de même ancêtre donc le vocable blancs est très larges. Le pen qui est Breton doit certainement avoir l’haplogroupe R1b tandis que Hitler a l’haplogroupe E1b1b comme celui de Zidane et Mussolini, tandis qu’un suédois aura L’haplogroupe I. En revanche tous les noirs ont le même haplogroupe génétique.

     

    • Tout est relatif. Le terme "blanc" se généralise essentiellement dans la rencontre entre Européens et Noirs en particulier dans la cohabitation dans les Amériques. Les deux se definissaient par leur couleur de peau ou race parce que n’étant pas indigènes dans ce continent ils ne pouvaient faire autrement. Un blanc au USA ne s’appellera pas "Européen" et un noir subsaharien ne s’appellera pas "Africain". Les populations Arabo-berberes voisines des noirs au Sahel sont appelées par eux "Baydane", littéralement "blancs" en arabe. Cette appellation est donc toute relative. Dans le contexte américain et nord européen, on deniait autrefois le qualificatif de "blancs" aux Européens du sud, en particulier aux Italiens. Rentrer en contact avec des populations éloignées permet de se rapprocher de celles plus proches qui n’étaient pas considérées comme telles autrefois. Il est vrai en revanche que dans les rapports entre Européens et Moyen orientaux/Nord Africains, il n’est pas fait mention de couleur de peau. Les uns sont appelés "Sarrasins", "Maures", "mahometans", "musulmans", les autres "nassaras" (chrétiens), "romis" (Romains), "kouffars" (mécréants), ou de manière plus moderne "gharbiyin" (occidentaux).


  • Un peintre, ça devrait aimer les couleurs !
    Ah...mais, le noir et le blanc ne sont pas des couleurs... me glisse-t-on dans l’oreille.


  • Pourquoi vouloir comparer ce qui n’est absolument pas comparable ?
    Les États-Unis sont un pays raciste, et ça depuis toujours mais beaucoup moins actuellement, quoi que . La France n’est pas et n’a jamais été un pays raciste .
    Les noirs aux USA n’avaient pas le droit de monter dans le même wagon que les blancs, ne pouvaient même au travail aller dans les toilettes des blancs, les toilettes étaient séparées .Ils ne pouvaient pas non plus rentrer dans un bar ou un restaurant de blancs .Dans toutes les circonstances, ils séparaient les noirs des blancs .Toutes les tâches ménagères chez les bourgeois étaient faites par des noirs .
    Ça c’est du racisme à l’état pur .Quand est-ce que cela a existé en France ?
    Aujourd’hui même, un étranger qui entre en France, et qui n’a jamais cotisé, gagne plus qu’un retraité Français qui a cotisé pendant toutes ses années de travail .
    Ou est-il le racisme en France.
    J’attends un exemple .Et qu’on arrête de nous faire chier avec le racisme, ce qu’on voudrait inventer pour nous accuser, alors que le Français est le plus hospitalier de la planète, que ce soit en termes hospitaliers pour exemple, logement, aides de scolarisation, etc. etc. et ...
    Ça suffit à passer à autre chose, par exemple ce que vivent certains Français au quotidien, et après on pourra parler du reste .

     

  • Pourquoi est ce nécessaire de dire qu’on est anti raciste comme si c’était une quelconque vertu..Ce mot de raciste ne veut plus rien dire.

    Il y a les ignares qui voient tout à travers le prisme du déterminisme épidermique et les autres, plus sain d’esprit, c’est tout !

    Se dire anti raciste est stupide en soi.
    Cette femme se défini comme Noire et Femme, donc anti raciste ? par conséquent, si on suit cette logique aucun Noirs n’est racistes ?? hmm ..bancal lol


  • "La lutte des races a été inventée par la bourgeoisie pour faire oublier la lutte des classes". On y est.
    C’est ce qu’ils font ("l’Establishment", et surtout les Démocrates), pour que "Noirs", "Blancs" et "Latinos" de même CSP ne se fédèrent pas face au 1% d’en haut.
    La culpabilité (esclavagisme) et la vengeance tribale sont bien alimentées. Vous devinerez aisément par qui ...
    Les "Noirs" (catégorisé ainsi au USA), ne se remettent jamais en question, en dehors de l’excuse sociale et du "racisme" supposément "systémique", quant au fait qu’ils sont impliqués dans un nombre conséquent de meutres alors qu’ils ne composent que 15% de la population.
    Mention spéciale au public d’émasculé(e)s qui applaudit à son propre génocide (je parle de la culture Occidentale avant ingérence anglo-saxonne et US), battant par là-même constamment sa coulpe.

     

    • "La lutte des races a été inventée par la bourgeoisie pour faire oublier la lutte des classes". On y est.’’

      Il n’y à rien de plus faux ! Les races existent, c’est prouvés génétiquement et comme dans toute les espèces vivantes, même végétales, il **peu** y avoir conflit ou concurrences. Par contre oui il est évident que là maintenant les gens qui contrôlent nos sociétés font tout pour faire haïr l’Homme blanc.
      D’ailleurs je vous conseille fortement le Mythe du XXème siècle de Alfred Rosenberg(pendu a Nuremberg), ensuite fais ce que vous voulez des précieuses informations contenus dans ce livre mais je vous garantie que votre vision de l’histoire et du monde va être complètement bouleversée.
      Ce livre donne enfin de la logique à tellement de choses dont ces fameux afghans, hindoux et berbères aux yeux bleues et verts sans compter aux fameux ’’âges d’or’’ des peuples moyen-orientaux et nord africains il y à plusieurs milliers d’années et que ’’étrangement’’ ensuite ont ne les à jamais revus ’’briller’’....
      Ça rend logique aussi pourquoi ce sont les européens qui ont conquit et cartographiés le monde, découverts et assurés le bon fonctionnement de toute les technologies modernes etc... alors que dans l’histoire ’’officielle’’, écrite par la Rome multiethnique décadente, ont les à décrit dans le passé comme de simples ’’barbares’’(celtes et germains) non civilisés... Étrange évolution fulgurante de ces peuples ’’barbares’’ et étrange régression/effondrement des fameux peuples égyptiens, perses, sumériens, hindoux, grecs, romains....

      Rosenberg y donne son point de vue, avec énormément de références et de sources et bien franchement, tout devient logique.


    • @Pierre Loup
      Vos références sont absolument farfelues !
      Elles n’ont rien à envier aux bêtises des afrocentristes, les Européens ont assez contribué aux avancées civilisationnelles pour ne pas avoir besoin de dénigrer celles des autres.
      Dans la logique de certains nazis et neo-nazis, des "Aryens" blonds aux yeux bleus auraient navigué un peu partout et créé toutes les civilisations sur la terre. Je laisse le soin à chacun de se rendre compte à quel point cette hypothèse est invraisemblable.
      On a aujourd’hui la chance d’avoir des études génétiques qui ont été faites : les Égyptiens étaient des moyen orientaux, les Sumériens, Perses, les Phéniciens, Babyloniens et les anciens Harappeens de la civilisation de l’Indus aussi. Les Grecs et Romains anciens étaient assez semblables à ceux d’aujourd’hui avec donc de fortes origines Moyen-Orientales. Les Indo-européens d’origine étaient pour moitié moyen orientaux (de type Iran/Caucase), ils étaient à l’origine plutôt bruns. Plus anciennement les Européens aussi tirent une bonne part de leur ascendance du moyen Orient. Tout ce que je décris est tiré d’études génétiques sérieuses et objectives.
      L’écriture, l’agriculture, les prémisses des mathématiques, l’alphabet etc... Liste non exhaustive, viennent du moyen Orient. La poudre, le papier, la boussole par exemple viennent de la Chine.


    • @Pierre Loup

      Tu commences bien mal ton message car s’il y a bien une discipline qui ne peut formellement démontrer l’existence univoque, complète, transversale, caractéristique de races, c’est bien la génétique.

      Quant à l’ouvrage que tu présentes, il suscite mon intérêt. Kontre Kulture ?


    • La premiere phrase de Mathieu est juste, bien sûr qu’aujourd’hui, la lutte des classes a été substituée par la lutte des races ou la lutte des sexes, c’est d’un évidence, il ne s’agit pas là de polémiquer sur la capacité ou le génie de telle ou telle race, culture ou autre, mais simplement de constater que nos dirigeants, effrayés par une lutte verticale de la base vers le haut, instrumentent la lutte des races (tout le discours sur l’antiracisme) ou la lutte des sexes (tout le discours sur le féminisme) pour éviter qu’il y ait une convergence d’intérêts, il suffit de voir nos gilets jaunes, il n’y a majoritairement que des blancs, cela démontre bien que leur stratégie fonctionne bien


  • Il y a une prouesse dans la logique gauchiste, comme dit Bergoglio qui est du même bord, " nous cheminons, on chemine ". Ce sont des chercheurs, mais du bas, des enfers !

    Car les blancs sont des oppresseurs et les non-blancs des victimes mais les races n’existent pas. Cependant j’aime la diversité et je célèbre nos différences car nous sommes tous les mêmes.
    La quête de l’homme universel sera rugueuse...


  • Arrête ton racisme anti-Blanc Nell Irving Paintoche...
    Le Blanc est comme il est.. Avec ses qualités. On n’y peut rien c’est comme ça.


  • Ils disent que le racisme anti-blanc n’existe pas et est une réponse au racisme des blancs, d’une certaine façon ils ont raison. Je dirais qu’il se fonde plus sur un complexe d’infériorité des "racises", complexe physique pour certains, complexe lié aux réalisations et aux capacités intellectuelles le plus souvent. Le ressentiment contre les "racistes" ne risque donc pas de disparaître, du moins pas avant que n’existe qu’un seul groupe homogène à tout point de vue.
    C’est le ressentiment, fondé sur l’intuition d’être inférieurs intellectuellement (en plus du complexe physique de certains) qui nourrit les militants anti-racistes du bas, les marionnettistes quant à eux authentiques racistes et racialistes pensent pouvoir détruire un concurrent en le culpabilisant et le poussant au métissage.

     

    • #2142309

      @ Inuit,
      Votre analyse est très juste. Je l ai souvent remarqué. Ce ressentiment vient d un complexe d infériorité.
      Il faut comprendre ce que c’est pour un noir de vivre dans un monde (occidental, blanc, moderne) où il n’a rien inventé. Toute la modernité tehnique humaine a été inventée par des blancs.
      Les militants sont toujours en tête pour cracher sur les blancs qu’ils jalousent mais pour rien au monde ils ne voudraient vivre en Afrique. C est cette contradiction terrible qui nourrit leur haine et les rongent.
      C est leur incapacité à s arracher au confort du monde moderne blanc qu ils veulent faire payer aux blancs
      Ces méchants blancs dont ils ne veulent surtout pas quitter les pays.


    • On n’a pas de leçon à recevoir de la part de personnes qui ont quitté leur pays et donc ont fui leurs responsabilités vis à vis des leurs et de leur patrie, c’est aussi simple que cela, et si notre comportement ne leur plait pas, on n’a pas à les tolérer non plus.
      Parce qu’en le faisant, on se retrouve avec cette ribambelle d’enfants gâtés par le pouvoir profond, qui ne doit sa place en France qu’au pouvoir profond, et qui chouine et nous insulte à longueur de journée, comme un gosse pas content de la purée de carottes qu’on lui sert.
      Il serait temps que les français reprennent aussi leur place d’adulte et leurs responsabilités vis à vis des leurs et de leur pays, car pour le moment, ils ressemblent à ses parents qui appellent Super Nany pour les aider à sortir de l’emprise tyrannique de leur gamin capricieux.
      Ce spectacle est lamentable, à tous points de vue.


  • Les mecs blancs autour qui rit et applaudissent...
    Cette ’’nouvelle’’ société qui se met en place depuis la défaite de l’Europe en 1945 est un asile psychiatrique à ciel ouvert.


  • Quand Peterson, vedette mondiale, vient en France, l’émission de collabos ultime qu’est cette chiasse appelée Quotidien envoie le merdeux l’accueillir et faire l’interview dans un studio. Vous voyez pas qu’on le fasse applaudir...
    Par contre faire applaudir une phrase comme "En même temps maintenant le Blanc il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes...", ça va... Amalgame, racisme, MAIS DANS LE BON SENS ! Celui qui est autorisé. Que dis-je, autorisé, encouragé ! Heureusement, notre raciste noire, contrairement à Peterson, ne va vendre son dégueulis qu’aux journalistes et à quelques antifas. Malgré toute la pub dont elle va bénéficier. Les peuples occidentaux se réveillent et toute la propagande mondialiste et métissolâtre devient de plus en plus contreproductive.
    Faisons confiance à ces connards : ils sont les pires ennemis de leur propre cause.


  • #2142216

    En même temps maintenant le Blanc il est stupide, il ment,
    il est corrompu et il harcèle les femmes... Maintenant les Blancs
    américains se questionnent : qu’est-ce que ça veut dire, d’être blancs ?

    Peut-on dire la même phrase en remplaçant Blanc par :

    Noir, Jaune,etc... sans se faire attaquer par la Licra, Sos racisme.

    Je vais rappeler ici la phrase de Desproges quand on lui demandé d’adhérer

    à sos racisme :

    "J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettrons un S à racisme.

    Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et

    des anthracite-argenté.

    Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou

    le Parisien-baguette. C’est sectaire."

    Pierre Desproges, Fonds de tiroir

     

  • "En même temps maintenant le Blanc il est stupide, il ment, il est corrompu et il harcèle les femmes... ".Mais je me suis reconnu...cette brillante personne parle de moi...
    Avec de tel propos, il est impossible que la vision sociétale de ces gens n’est pas ses jours comptés...


  • Comme disait Légitimus,
    Il faut cultiver la différence et non indifférence.


  • sacrés amerloques !
    toujours prompts à exporter leur bêtise et leurs conneries.


  • Le public jubile parce que malgré le rapport de domination racial, la femme noire, plutôt que d’être ouvertement haineuse envers les blancs qui sont de tout temps ses bourreaux et plutôt que de les attaquer physiquement, est dans ce rapport de soumission acceptée. Cette fausse compassion lui servant à masquer cette haine du blanc qui aurait pu faire d’elle une femme digne, cela finit par s’exprimer par un projet de destruction des blancs par le métissage.


  • Selon Alain Soral le racisme anti-blanc n’existe pas puisqu’il n’a pas été théorisé. Le problème, c’est qu’il l’a été, il s’appelle antiracisme.


  • La deuxième image, on dirait trois hommes. Sinon ils répètent tous des dogmes sorostissimes (né schwartz donc noir), sans les comprendre.
    Mais est-ce que l’élu (à la civilisation d’environ 60 000 ans) est blanc ou oriental ou l’un et l’autre quand ça l’arrange ? Là est la question.


  • Je vais passer sur son français "formidable" parce qu’en fait on y entrave que dalle et je vais mettre ce discours complètement abscons et vide sur le compte du manque de maîtrise de la langue.
    Elle doit être plus intelligente qu’elle ne paraît en s’exprimant en français, je lui accorde cette excuse. Par contre, qu’elle nous lâche le vit ici pour vendre son bouquin et direction JFK airport le plus rapidement possible. Tanque iou.


  • Moi je vois cette scène de manière bien différente.

    Déjà vous remarquerez que tout le monde se force à sourire sur la photo (les sourcils froncés ne mentent pas).
    Les bobos qui assistent à ce genre de comédie ne le font pas par masochisme, loin de là. Leur soumission apparente à l’idéologie antiraciste résulte d’un calcul sournois :
    "Je ris en public à ces feintes foireuses, je suis donc dans le bon camp, personne ne peut m’accuser d’être raciste. Cela va me permettre de pratiquer insidieusement un racisme effroyable. En tant que DRH, je vais pouvoir écarter les CV des gens trop racisés, en tant que directrice d’école, je vais pouvoir pressuriser les enfants issus de l’immigration pour qu’ils changent d’établissement. Je vais enfin pouvoir m’installer dans des quartiers bourgeois bien blancs et refuser de fréquenter toute personne racisée.
    Mais non enfin je ne suis pas raciste ! La preuve j’ai ris lors de l’émission de Yann Moix".

    C’est ce même genre de calculs que réalisaient les apparatchiks de l’URSS lorsqu’ils participaient aux défilés du 01er mai avec le drapeaux rouges et leurs belles banderoles. Le but de la manœuvre : pouvoir se rendre le weekend dans leur Datcha privée à bord de leur luxueuse berline américaine sans être accusé de trahir les idéaux de la révolution.
    "Je suis un vrai communiste, proche du peuple, la preuve j’étais au défilé du 01er mai".

    Cette femme serait la bourette de petits blancs naïfs ? je dirais plutôt que c’est elle qui tend aux bobos le bâton du néocolonialisme.

     

  • C’est évidemment un sketch... n’est-il pas !?


  • Regardez les stats du F B i sur la criminalité par race, dossier clos 14.88 !


  • O.K . Quelque séances de bronzage, une peinture des dents ou du dentier, un coup de fond de teint, c’est le dernier look des vieilles bourgeoises bobos qui vont s’approprier la parole des Noirs. Tout comme les pseudo gilets jaunes qui jouent au smigard sur bfmtv.


  • En même temps si on remplace blanc par juif...


  • C’est à dire que dans un pays qui ne fait pas de statistiques, sauf pour encenser les demi-dieux de son État ou qui servent sa propagande, ne pas s’énerver et aller fouiner de par le vaste monde, au-delà de la frontière de l’abrutissement et du conditionnement : https://www.intelligence-humaine.co...
    Une fois lu que cette méchante France blanche vient de perdre 1 point de Q.I. se demander si son immigration est le fait d’un axe sud/nord ou est/ouest...
    Ce qui évite d’acheter une télé, d’en payer la redevance pour s’entendre dire des âneries...


  • J’ai visionné très attentivement une vidéo de l’une de ses interventions à Harvard (https://www.sam-network.org/video/t...) sur le livre phare de sa pensée. Quand on lui a demandé s’il existait une "race juive", elle a répondu que cette question méritait une recherche spécifique ! De toute évidence, elle n’a pas répondu à la question fermée par un oui ou par un non et semblait très indisposée, comme si ce chapitre de la race juive lui avait été interdit ! Au passage, cette descendante d’un esclavagiste juif a fait ses études à Princeton et non à Harvard ... mais cela ne change rien sur le fond : elle n’a pas inventé le couscous !


  • C’est bon elle coche toutes les cases.
    C’est drôle venant d’une dame qui veut ressembler à une occidentale. Il manque plus que le blanchiment de peau et c’est la bobo parfaitement intégrée.
    Un français noir, anti féministe et réellement antiraciste.


  • Une fois de plus le zéro de la pensée déguisé derrière des phrases n’impessionnant que les ignares, une noire parce que chez les socialistes, c’est cool et en fin de compte une montagne de clichés. Les socialo sionistes à l’oeuvre...combien de Français gobent cela ?


  • Ce que j’aime sur Wikipédia, c’est que ça permet de faire sortir le loup du bois, et notamment révéler la duplicité, les allégeances, et les protection. En l’occurrence, la madame est mariée à un certain Glenn Shafer. Oui, il est blanc. Mais il est aussi et surtout de la communauté qui n’existe pas.

     

  • Les wagons de l’impérialisme socio-économique US ne contiennent pas que tout ce qu’ils déversent dans le tangible (coca, mac-do, tabac, stupéfiants ect...ect...) sur ce pays et sur ce continent, malgré l’incongruité évidente de leurs présences insistantes pour nombre d’entre eux, comme leurs ’’chansons’’ par exemple, qui vous font regretter de ne pas parler la langue qu’elles utilisent puis d’en déplorer l’inanité quand vous les comprenez...Les wagons US amènent aussi, importent par copié-collé, leurs problématiques spécifiques prêtes-à-porter, prémâchées qui sont adoptées localement par leurs distributeurs médiatiques qui diffusent déjà leur ’’culture’’(il manque des mots pour qualifier le vrai niveau de vraie médiocrité de ce à quoi ils font passer l’océan). Il suffit souvent de remplacer un mot français par un vocable ou une onomatopée ’’américaine’’ pour vaseliner le suppositoire. Ce serait profitable si c’était positif, ça n’est à l’évidence malheureusement pas le cas. C’est sans doute une retombée du l’accent mis sur le pouvoir de nuisance, qui va du hamburger au tapis de bombe au napalm en passant par les chansons à la con, les films à la con, les ’’sanctions’’ de tous ordres. La ’’Conquête de l’Ouest’’ continue.


  • Ceci m’inspire une petite réflexion ;

    Les "droits de l’homme" nous font croire qu’on doit le respect à tout être humain simplement parce qu’il est un être humain. Mais cette vision là nous fait oublier qu’il y a des comportements respectables et d’autres qui ne le sont pas, qu’il y a des personnes qui font des efforts pour servir les autres et le bien commun, et, à côté, des personnes qui profitent de tout sans faire aucun effort, voire, qui crachent leur fiel sans s’en trouver aucunement incommodée.
    Bref, les droits de l’homme sont une entourloupe de la pensée, ne nous permettant plus de distinguer les comportements dignes et honorables de ceux qui sont à blâmer.
    Il est temps de revenir à la base : les vertus sont admirables, pas les vices. Admirons de nouveau les gens admirables, et respectons ceux qui sont réellement respectables.

     

    • Très juste. D’ailleurs, quels sont les lobbies qui ont à ce point insisté sur l’égale dignité des hommes quels qu’ils soient, indépendamment de leurs actes, et ont imposé cette idée à la société française ? Avaient-ils quelque chose à se reprocher, individuellement ou collectivement, ces lobbies ? Avaient-ils un besoin ou une peur personnels à éloigner en s’assurant d’être toujours "bien traités", quoi qu’ils fassent ?

      En tout cas, je vous garantis que les délinquants, les criminels ( dont les violeurs et autres criminels et délinquants sexuels ), les fous et les terroristes du tiers-monde qui se déversent en ce moment chez nous viennent, entre autres choses pour ça. Chez eux, leurs comportements déviants se soldent par des tabassages en règle, tant de la part de la population que de celle de la police. Ouais, les "droits de l’homme" chez eux, c’est juste une expression qui fait bien. Qui fait "pays développé". Alors que chez nous, c’est vraiment la loi ! Alors ? Alors pour faire une carrière de déviant, l’occident c’est mieux. C’est beaucoup plus confortable ! Tu peux être une ordure ET garder tes droits d’être humain. T’es "sacré".

      En dehors de ça, qui est réel, il faut aussi dire que, en tant que déviants, ils les retiennent pas beaucoup là-bas... Tu penses... "Tiens, l’autre fumier qui veut se tirer... Eh bah, je regarde ailleurs et voilà tout !". Et hop, tous les tarés, les inadaptés, et j’oubliais, les malades, viennent se faire prendre en charge chez nous. Chez les salauds de racistes. Pour les enrichir culturellement. Tiens, à propos d’enrichissement... La Finlande, qui, jusqu’à récemment, invitait des migrants dans les écoles et les garderies, pour les intégrer, on imagine, vient de leur en interdire l’accès. Pourquoi ? Oh, un détail. Trop de viols de gamins, les parents se plaignaient, ça commençait à se voir...

      Merci les lobbies. Merci les progressistes. Vive les francs-macs !


    • À quand les "Devoirs de l’Humanité" ?


  • La France a le "génie" d’importer le pire des USA et de s’en délecter en remuant la queue, sollicitant l’approbation de son maître d’outre-Atlantique, comme un bon chien bien obéissant (c’est pas gentil pour les chiens, que j’adore)
    Quand cesserons-nous ce mimétisme négatif, et quand adopterons-nous des autres peuples de la Terre le meilleur de ce qu’ils ont produit (exemple pour les US : l’excellence de la pédagogie dans le système universitaire)


  • Le carnaval de Dunkerque commence en mars cette année. La chose est en avance.


  • S’il n’y avait plus de blancs, sur qui les noirs déverseraient-ils leur rancune.
    La disparition des blancs résoudra t-elle tous leurs problèmes ?
    Poser la question, c’est déjà y répondre…


  • Selon le triangle Karpman, cette femme donne une belle prestation de manipulation, étant à la fois victime, bourreau et sauveur en étant au centre du débat.


  • Euh, le féminin de bourreau, c’est bourrelle, pas bourrette.
    A la limite, ça serait la fille du bourreau, vu sa gueule, c’est donner du mademoiselle à une vieille fille. Si c’est mal admis, ça peut donner lieu à un procès pour gérontophobie.


  • Je suis africain par mes racines et j’ai honte tellement honte que cette "femme" parle en mon nom et en ceux de mes semblables.. Quelle misère !


  • On vit bien dans une époque où tout est centré sur "les émotions", les faits, le scientifique doit absolument être réinterprété, c’est ce que veulent les "lobbies".

    James Watson, prix Nobel et pionnier du génétique a dit "Les africains sont moins intelligents que les blancs" .
    C’est ce que le médecin Pierre Mailloux déclara également, et ce ne sont pas les seuls.

    Mais bon, soit, donc vous avez bien compris, tout le monde est beau et gentil, égal à l’autre.


  • Et si pour montrer mon antiracisme je dis que j’aime Dieudonné ça marche ?!

     

  • L’ambiance est super bizarre sur le plateau de Yann Barthès... Plusieurs fois je me suis dit "Ouah c’est ça le vrai racisme"...


  • C’est une femme ça ?


  • Attribuer un caractere en fonction de la peau n’est ce pas la du racisme ? L’homme blanc serait stupide, harceleur, corrompu ? Elle n’a pas du sejourner beaucoup en Afrique dans laquelle ce cokctail est assez bien repandu. Qu’elle en veuille historiquement aux blancs americains pour le passé esclavagiste des USA allez c’est comprehenssible. Mais elle a vite oublié que c’est aussi le vote blanc qui a permi a un noir d’etre president US. Ils n’etaient pas stupides a ce moment la ? Trop drole le malaise au sujet de l’evocation de Michael Jackson qui etait d’apres elle plus fou parce qu’il voulait devenir " belle" que " blanc". Le lgbtiste Barthes a failli se chier dessus....


Commentaires suivants