Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi Marine Le Pen ne va-t-elle pas jusqu’au bout sur l’Union européenne ?

C’est la question un peu bête que nous nous sommes posée en écoutant le discours de la présidente du RN. Elle vante la France, sa souveraineté, son indépendance, l’amour du pays, et c’est très bien. Mais elle ne propose pas la rupture avec l’oligarchie européiste qu’elle présente pourtant comme la fossoyeuse des nations.

 

 

D’accord encore une fois sur le constat, mais comment peut-on crier « vive l’Europe des nations, vive la France » et ne pas remettre en question le dogme non pas européen, mais européiste ?

Ici, Marine Le Pen demande de « faire sauter le verrou de Bruxelles ». Mais toujours pas de sortir de l’UE. Quel sens donner à ce paradoxe ? Comment peut-on dénoncer l’oligarchie bruxelloise et rester réformiste dans son programme, car il s’agit de cela ?

 

 

Fustiger ceux qui criaient « c’est l’Union européenne ou le chaos », c’est aller dans le sens d’une sortie de l’UE, ou alors on est des idiots. Les paroles sont fortes, elles sont évidemment électoralistes, mais le propos s’arrête à la frontière du « chaos » justement, qui n’est en fait que le préambule de la souveraineté retrouvée de notre pays.

Pourquoi, dans cette profession de foi très gaulliste, ou gaullienne, ne pas aller jusqu’au bout et créer la rupture en Europe, en sortant carrément de l’euro ? Plus facile à dire qu’à faire ? Ce serait une révolution et les révolutions servent à ça, à se sortir de situations bloquées, avec deux plaques tectoniques en frontal qui produisent une tension telle que seul le fracas peut la résoudre.

Fracas, c’est le mot préféré de Mélenchon dans ses discours. Lui professe la révolution, le dégagisme, mais il traîne le pesant boulet du gauchisme inféodé à l’UE. Et Marine et Jean-Luc durcissent leur discours mais personne ne veut prendre la responsabilité historique de la rupture. Le réformisme, en l’occurrence, revient à une traîtrise nationale.

 

 

Le banquier Macron, qui a effectivement œuvré et qui œuvre encore à l’affaiblissement de notre pays sous prétexte de l’inclure dans un ensemble – l’Europe – plus vaste et plus puissant, afin de retrouver notre lustre d’antan, a bon dos. Marine Le Pen n’avait-elle pas renoncé à la rupture pendant sa campagne électorale, rentrant ainsi dans le rang des réformistes qui n’allaient rien changer dans le fond ? Marine & Jean-Luc, ces deux pseudo-populistes, seraient les CFDT de la politique.

Taper sur l’Union européenne ne suffira pas à nous rendre notre souveraineté. L’oligarchie bruxelloise et ses 60 000 soldats ne craint pas les mots, elle craint la contamination des Gilets jaunes et le réel désir de rupture. Pour l’instant, un pas a été fait par le peuple français qui n’écoute plus ses syndicats, réformistes, ses journalistes, menteurs, et ses politiques, esbrouffeurs.

Dans la ligne de sa présidente, le jeune Bardella a fait ses dents de lait contre l’Union. Tous les bons concepts – euro, délocalisation, emploi, souveraineté – sont là, le constat est correct mais il manque juste la pointe finale : la rupture.

 

 

La touche sociale, pour montrer qu’on n’abandonne pas les Français même si on abandonne en douce la souveraineté :

 

 

Macron est la cible toute désignée du tandem Bardella-Le Pen, mais Macron n’est que le pantin d’une puissance que le RN s’interdit de nommer, et encore plus d’attaquer, même si l’on envoie quelque timide message avec « la grande finance ».

 

 

Jordan, Marine, allez au bout de votre pensée, que cela débouche enfin sur de l’action ! Prenez exemple sur les Gilets jaunes : ils ont montré la voie.

Retournement d’alliance ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

88 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si on est contre l’UE, on fait un bide, les électeurs ont la mémoire du franc qui valait son poids en papier, et après tout cette organisation n’est pas responsable d’absolument tout ce qui va mal ici. C’est trop facile, aucun bruxellois n’intime à la France l’ordre d’augmenter les prix, les taxes, le chômage, l’insécurité ; d’exploiter l’Afrique ou d’aller en Syrie ou en Afghanistan tuer des gens. L’OTAN est au-dessus pour tous ces maux, mais aussi une caste politico-médiatique bien née ici et là depuis des lustres.

     

    • Preuve que vous ne connaissez pas le sujet et les GOPE.


    • ’’ C’est trop facile, aucun bruxellois n’intime à la France l’ordre d’augmenter les prix, les taxes, le chômage, l’insécurité’’.

      Bien sûr que si, justement.
      Allez vous informer par les conférences d’Asselineau sur ces sujets précis.

      Telles taxes ou augmentations de prix, c’est inclus dans les GOPE. Savez-vous ce que sont les GOPE ?

      Le chômage est dû au taux de change externe de l’euro.
      Savez-vous ce que cela implique ?
      L’euro est trop cher pour la France donc elle a un déficit de sa balance commerciale car elle vend moins, et si elle vend moins, c’est qu’elle produit moins, et si elle produit moins c’est qu’elle a licencié.

      Savez-vous que les GOPE ont en réalité créé la loi travail, les lois Macron, l’uberisation des emplois, et poussent à la privatisation de la SNCF, de EDF... ?

      Savez-vous ce qu’est l’article 63 du TFUE et ce qu’il implique ?
      Cet article du Traité sur le Fonctionnement de l’union européenne dit :
      ’’Toute restriction aux mouvements de capitaux entre les pays membres et entre les pays membres et les pays tiers est interdite. "
      Voyez-vous ce que cela signifie ? Que le contrôle des mouvements de capitaux est impossible et que contrairement à la période pré-Maastricht, si un industriel veut sortir 300 millions pour délocaliser ses usines en Asie ou en Roumanie il le peut.
      Avant Bercy aurait dit non si ça détruit l’emploi français. Car on délocalise là-bas pour réimporter ici, avec au passage des conséquences écologiques désastreuses,, ça c’est pour les Verts, européens devant l’éternel et soit-disant ecolos...
      C’est L’UE qui permet les délocalisations. Ainsi que l’évasion fiscale. Puisqu’on peut sortir tout l’argent qu’on veut.

      Au passage on note que la restriction s’applique aux échanges avec les pays tiers ce qui contredit le mythe de ’’ l’Europe puissance.’’ On l’a vu récemment avec l’interdiction par la Commission du mariage Alstom-Siemens. Les géants européens sont interdits par l’europe qui est donc bien une opération de vassalisation américaine.

      Savez-vous qu’un fonctionnaire bruxellois cotise seulement 15 ans pour avoir sa retraite à taux plein ?

      Savez vous que l’union européenne ne nous donne aucun argent mais nous coûte au bas mot 9 milliards par an ?

      Savez-vous que L’UE détruit l’agriculture française ?

      Avez-vous franchement réfléchi sérieusement à ces sujets avant de l’ouvrir ?
      Trop de gens donnent leur avis sans s’être intéressé au sujet pendant plus de 2 minutes...


    • Vous dites ’’ c’est l’otan, pas l’UE’’.
      Et bien je tiens à vous rappeler, ou plutôt à vous apprendre car vous sembler ne rien connaître au sujet que l’ article 42 du TUE place la défense européenne sous la coupe directe de l’otan.

      Au plaisir.


    • Tout votre commentaire est factuellement FAUX
      C’est bien Bruxelle et l’euro qui augmente les prix, c’est bien Bruxelle qui augmente le chomage libre circulation=travailleurs détachés,
      libre concurence","libre circulation des capitaux =désindustrialisation"
      Vente/privatisation des services public OBLIGATOIRE
      quand aux guerres que vous nommez elles sont toutes l’apanage de l’OTAN à laquelle tout pays doit adhérer AVANT même de rentrer dans l’UE.
      Un seul mot : vous êtes totalement a coté de la REALITE.
      Mon commentaire n’est pas la pour vous critiquer, mais juste pour vous inviter à comprendre.
      Renseignez vous sur les Gopé par exemple...
      Bien à vous.


  • C’est le desastreux débat lors de la dernière présidentielle et le cafouillage sur la sortie de l’euro qui a fait sans doute reculer MLP, qui tient compte du fait qu’une opinion peu clairvoyante semble tenir encore à l’UE , stratégiquement, peut être vise t-elle d’abord le pouvoir pour ensuite poser une question sur la sortie de l’UE par référendum, qu’elle perdrait à l’heure actuelle, ou bien imiter un peu ce qui se passe en Italie,c’est-à-dire au final pas grand-chose, finalement le brexit peut se rendre beaucoup plus utile pour Macron que prévu, en tant que repoussoir, de même que les "gilets jaunes" qui au final pourraient bien profiter au pouvoir en place, le piège de l’UE fonctionne , mais l’opposition souverainistes/europeistes n’a plus trop de sens vu l’etat d’une
    opposition quasi nulle, seul Asselineau pose vraiment la sortie de l’euro, de l’UE et de l’OTAN comme préalable, il faut le dire !

     

  • Parce que c’est une employée, une petite fonctionnaire sans envergure, qui n’a pas de lien avec la France profonde.
    Elle n’incarne rien d’autre qu’elle-même, qui n’est d’ailleurs qu’un rôle qui lui a été attribué, et qu’elle s’emploie à cautionner.

    Sinon, elle aurait été entendue, comprise, élue.
    Tous cette racaille politicienne est à vomir.

     

    • #2142177

      Vous en voulez à Marine Le Pen et réagissez de façon épidermique, je vous comprends, mais ne dites pas de bêtises tout de même. Marine Le Pen a réussi à convaincre énormément de gens de voter pour elle. Elle n’aurait pas pu le faire sans charisme et si elle n’y croyait pas un minimum. Avec tout ce qu’elle se prend dans la gueule depuis des années, ça m’étonnerait qu’elle porte les gens qui lui font face dans son coeur.
      Je ne vois pas en quoi être représenté par un éleveur de chèvre du Larzac aurait plus de crédibilité. On a déjà Jean Lassale pour amuser la galerie.


  • Sur les points pour retrouver notre souveraineté Asselineau est le seul qui dit clairement les choses :
    Sortir de l’EU
    Sortir de l’Euro
    Sortie de l’OTAN

    Si seulement MLP et JLM main dans la main disaient ensemble exactement la même chose... Mais bon ce jour là les poules auront des dents !!!!

     

    • Oui mais Asselineau fait à peine un pourcent, il doit pas avoir la même pression...


    • #2142190

      J’en peux plus des trolls de l’UPR. C’est pire que des morbacks. Le pire c’est qu’il y a aucun traitement.
      Est-ce que je vais sur le site de l’UPR pour leur dire de voter RN moi ?


    • Mais on n’est pas sur le site du RN ici.


    • Il suffit avec Asselinotte...


    • @JC : Ah bon ? J’ai dû me tromper de trottoir alors...

      Pour en revenir au commentaire de francky, ça fait un bail que l’équation est claire dans l’esprit de ceux qui y pensent à la façon d’une partie d’échecs. Trois coups à l’avance. Asselineau est ce qu’il est, on aime ou pas selon ses affinités politiques. Etant apolitique au sens des partis et leurs dirigeants, plutôt tendance Chouard, je ne vais pas lui faire de la pub gratuite, bien au contraire.

      Il convient cependant de noter qu’il a parfaitement raison. Les problèmes économiques de la France viennent directement de l’UE. Y’a pas photo. Il faut donc sortir de l’UE pour retrouver une autonomie économique. Etant données les pressions à venir de la BCE et de l’OTAN, une sortie de l’euro et de l’alliance militaire sont aussi nécessaires. Pas besoin d’une boule en cristal pour y voir clair.

      Certains n’en sont aujourd’hui qu’à constater les symptômes, ce qui est déjà un bon premier pas. Le jour où les causes profondes leur seront connues, ils en viendront à la même conclusion. Petit à petit, à leur rythme, y’a pas l’feu au lac. Le pays se sera écroulé bien avant mais c’est pas grave. On préfère écouter MLP parce qu’elle rassemble plus de voix que l’UPR, de même qu’on élit Macron parce qu’il plaît aux grand-mères.

      Il va falloir se relever les manches et faire oeuvre de pédagogie profonde avant qu’il ne soit trop tard. MLP n’aide pas du tout en n’allant pas au bout des choses. Je ne suis pas en faveur de tel ou tel parti, ça m’est complètement égal, mais plutôt de ceux qui décrivent correctement la situation actuelle et les moyens d’en sortir. MLP décrit plus ou moins bien la situation. Quant à la direction à suivre, il y a un gros moment de silence. Ça pue le conflit d’intérêts.


    • @The Médiavengers Zionist War
      ER n est en aucune façon le site du RN, donc on a le droit et le devoir de dire ce qu on pense des parti politique y compris du RN, pour preuve ecouter un peu le discours d’Alain Soral sur Marine....
      Comme deja dit je ne suis fan ni d’Asselineau, ni de MLP, ni JLM, mais retablir la vérité est la pricinpale raison d’être de ce site, même si cela vs déplait...


  • Le peuple français s’était prononcé par référendum contre cette "Union Européenne", cette abstraction totalitaire...
    Aucun politique n’avait soutenu et accompagné la voix du peuple, puisqu’ils sont toujours là, le cul au chaud, avec leurs grandes phrases, leurs sourires, leurs belles promesses.

    Sur quoi ils se sont engagés, qui mettrait en jeu leurs petites carrières ?
    Rien.


  • La réponse à la question est très simple :Marine Le Pen fait partie de l’oligarchie européenne. Son discours de plus en plus mollasson sur la putride "Europe" en est la première preuve.

    La seconde preuve est encore plus simple à administer : "Qui paye commande", elle est payée, et grassement, par l’Europe comme pseudo députée d’un pseudo parlement d’une pseudo "Europe" (en fait système diplomatique oligarchique) et elle est de fait fonctionnaire européen. Oligarque flemmarde de cette horreur.

    La "Grande Astuce" de l’Europe, c’est de corrompre tous les partis politiques européens en les rémunérant et ainsi et les castrant. Il se forme ainsi une énorme classe de politiciens offshore qui ronronnent au coin du feu qui sont tous de connivence (à l’exception du brave et incorruptible Niguel Farage) et qui vont tous à la soupe et en vivent. .

    Il y a donc en France deux bonnes soupes : la soupe du financement public des partis politiques, système de la domination de l’Etat français sur les partis politiques, et la soupe des députés européens ainsi sur-stipendiés. Tout cela est public et légal. ! quand on vous offre de l’argent, comment refuser ? C’est obligatoire en plus de de prendre. C’est gentil en plus

    Comme c’est facile de faire de la politique quand on est si bien payé. On se traîne à Bruxelles en TGV, billets remboursés, on couine quelques minutes au micro et on s’en va. On est à Saint Cloud dans la soirée.

    Le système à définitivement gagné. Même les Gilets Jeunes veulent aller à la soupe. Tout cela pour participer à cette farce de "parlement" qui n’a aucun pouvoir décisionnaire. Un "Grand Débat" avant l’heure au fond. "Parlez, parlez, on vous écoute, les enfants, mais c’est "Nous" qui décide".

    Le "Peuple", c’est bien, mais ça pue et il y a des limites. Que "Nous" fixons.

    Ce qu’il faut c’est un "Euroxit" Que l’Europe sorte de l’Europe, de la vraie.


  • Le FN tu lui enlèves l’immigration, et ça patauge.

     

  • Parce qu’elle serait alors obligée de dévoiler le pot aux roses dans son intégralité : à savoir qu’il n’y a plus d’Etat en France, que nous ne sommes plus qu’une préfecture de l’ordre européen...
    Et bien plus : que nos outils de souveraineté monétaire ne nous appartiennent plus ; que Bruxelles ( ou Berlin) nous a placés sous tutelle, comme un petit vieux place sous curatelle par ses enfants, et que pour dépenser le moindre euro, il faut la permission des Allemands. Les électeurs ne lui pardonneraient pas de dire la vérité.


  • Le FN est au Parti de la république ( pour ne pas dire le régime) , ce qu’ils sont les syndicats au Medef


  • Pour être élus , il ne faut pas être trop clivant, c est la loi de l électoralisme. Le RN est le seul parti qui défend la France avec tout les défaut de l électoralisme. Je suis d ultrème droite comme dirait Ryssen.


  • En cette période ou le peuple montre panache et radicalité et ou les idées fusent, ce parti politique me semble très très pâle. On n’a plus confiance.


  • Râler, protester, critiquer et profiter du Système. Ça fait 40 ans que ça dure. Quant aux français ça fait 40 ans qu’ils veautent comme des cons !


  • Parce qu’elle ne sait pas où elle commence ! L’Union Européenne donc. Et la France non plus ...
    Pour ce qui est de ce parcours qui a transité par la Cathédrale de Reims de façon abusive peut être, son parti actuel devrait peut être d’abord revenir sur le parcours justement de Marine Le Pen avant de parler du parcours des autres.


  • Peu importe en fait si c’est une façon de ménager la chèvre et le chou afin de parvenir au pouvoir sans faire trop peur sur le Frexit (car la seule solution pour sortir de l’Euro est de sortir de l’UE).
    Aucun extrême ne passera au second tour, ni RN ni LFI.
    Le suffrage uninominal à deux tour est là pour empêcher cette éventualité avec l’aide de la courroie de transmission idéologique que sont les médias de masse.
    Mais quand bien même si l’impossible arrive, que la masse élective ne se range pas derrière le pseudo "front républicain", quelle légitimité aura ce pouvoir en place pour faire un Frexit ? Sachant qu’on vient de ménager la chèvre et le chou, une partie de l’électorat qu’il aura fallut préserver pour arriver au pouvoir se verra cocufier.
    Macron a réussit à unir droite et gauche pour l’UE et le seul moyen de lutter contre ce mondialisme et l’unification de la droite et de la gauche CONTRE l’UE.
    Un CNR 2.0 en fait.


  • MLP ne veut pas effrayer Pépère et Bobonne qui sont conservateurs et s’accomodent de l’UE . La France fera son Frexit quand elle y sera obligée, quand il n’y aura pas d’autres solutions . Le RU des Brexiters est à 4% de chômeurs, un plus bas historique depuis 43 ans ! Seulement les Anglais, prévoyants, ont choisi le Brexit, ils n’ont pas attendu d’y être contraints .


  • Il m’est difficile de croire en quelqu’un dénonçant cette entité l’UE et d’en être rétribué.

     

  • Il faut comprendre une chose une bonne fois pour toutes : la politique ne consiste pas à dire la vérité, ni même à dire ce que l’on pense, mais à définir un discours adapté à la moyenne. Or, la moyenne des Français ne veut pas sortir de l’euro, ni de l’UE. La raison d’être d’un parti politique est de faire au moins 51% des voix, ce qui suppose de plaire à environ 20 millions d’individus dans ce pays. La métapolitique (E&R) et la politique (RN) sont deux activités totalement différentes, qui correspondent à des zones différentes du cerveau. Quand on fait de la métapolitique dans le cadre de E&R, par exemple, on cherche ce qui est vrai, la popularité est secondaire. Quand je fais de la politique en distribuant des tracts pour le FN/RN, ma priorité est d’être populaire et de ramener des voix. Le programme doit donc plaire au plus grand nombre, arrondir les angles, être diplomate, etc. Annoncer la sortie de l’euro et de l’UE dans le programme n’est pas payant sur le plan électoral car cela fait peur à la moyenne des gens. Combien de fois ai-je entendu sur les marchés ou ailleurs : "Ah oui, j’aime bien Marine, elle a raison presque sur tout, je voterais bien pour vous, mais je ne le ferai pas car c’est de la folie de sortir de l’UE." Il faut donc attendre une maturation des Français sur ces questions, et quand le fruit sera mûr, le RN reviendra dessus, mais en attendant, promettre la sortie de l’euro et de l’UE est un parfait repoussoir électoral.

     

    • Exact, et en attendant que le fruit soit bien mûr, votons RN aux européennes, non par conviction mais par stratégie.


    • D’accord avec vous M. Cerise...
      De plus, l’Europe et l’Euro sont destinés à éclater dans les prochains mois (lors de la prochaine crise qui arrive à grands pas) de l’avis d’un bon nombre d’économistes non-conformistes... Alors pourquoi prendre le risque de faire peur aux idiots (eh oui, ils votent aussi comme les électeurs de Macron) !


    • #2142196

      C’est ce que dit aussi Michel Drac : https://www.youtube.com/watch?v=zk9...


    • Y a rien à faire je ne saisis pas cette logique...
      A quoi bon élire Marine pour qu’elle reste dans l’UE et applique, fatalement, la même politique que tous les autres ?
      Autant réélire Macron cela reviens au même !
      Y a pas de différence entre politique et méta politique, il ne faut pas plaire il faut convaincre.
      La majorité des français semble convaincus qu’il est dans leurs intérêts de rester dans l’UE.
      Je ne vois pas en quoi les laisser croire qu’ils ont raison, leurs dirent ce qu’ils ont envient d’entendre et rester dans l’UE pour ne pas les effarouché va aider la France.

      Personnellement j’en veux pas de la Marine, c’est une héritière incompétente. Son seul atout à mes yeux était de donné à la France une chance de sortir de l’UE, au nom de la souveraineté nationale qu’elle prétend défendre.
      Si elle ne veut pas sortir de l’UE elle ne sert à rien, basta.


    • Hahaha, @Lucien : tes analyses sur beaucoup de sujets sont fulgurantes bien souvent. Mais concernant le "R"N il m’est impossible de te suivre... Lorsqu’on a des idées et des valeurs on se bat avec force pour convaincre ! Ces stratégies de dissimulation (dans quel sens d’ailleurs ?) sont à tout le moins celles de boutiquiers. Ou de bonnes femmes...


    • M. Cerise,

      et si vous étiez le dupe en croyant que le RN veut réellement sortir de l’UE ?
      aussi, quelle société est-ce que celle qui vise les fins sans considération sur les moyens ? car vous tenez qu’il faille manipuler pour réussir, c’est donc un certain mépris pour vos concitoyens, mais aussi il est possible que vous soyez parmi les manipulés.

      de cela, nulle trace dans votre commentaire.


    • J’abonde dans ton sens, Lucien.
      J’ajoute aussi la remarque que tu as déjà eu ici : ce sont aussi les militants qui font le parti en votant dans les élections interne.

      Locksman, en l’occurence, il s’agit pour la prochaine élection d’élire un max d’eurodéputés RN pour éviter la casse à Bruxelles avec un vrai groupe parlementaire qui peut faire des amendement.
      On est pas encore en 2022 !

      Gollinish ou JMLP vous le dirait comme moi : un bon souverainiste doit voter dans ses intérêts et des siens avec un vote utile, et c’est justementest le RN. C’est tout.
      Croyez-vous vraiment que JMLP ne va pas voter pour le RN ?
      Le RN est un outil. Si on ne s’en sert pas ou pas assez, il ne sert à rien.
      Il faut rester pragmatique sans être idéaliste vis-à-vis d’un parti.

      Une grande victoire du RN pour les européennes ferait du bien à tous, et permettrait de dire à Macron que qu’est la France.

      Je mets, en complément du commentaitre de Lucien et de la vidéo de Drac par the The Médiavengers Zionist War, cet excellent article de les-crises.fr :
      Karine Daniel (PS), élue en toute légitimité en 2016 avec 12 % des habitants de Loire-Atlantique, dont seulement 7 % avaient voté pour elle au 1er tour (70% d’abstentions !).
      https://www.les-crises.fr/a-tous-le...
      Personne n’a contesté son élection !
      C’est le même topo avec Macron !
      Car si personne ne retourne dans la Matrice pour voir comment fonctionne une élection, comment voulez-vous la combatre ?


    • Le 11 février à 00:09 par hahaha
      "Hahaha, @Lucien : tes analyses sur beaucoup de sujets sont fulgurantes bien souvent. Mais concernant le "R"N il m’est impossible de te suivre... Lorsqu’on a des idées et des valeurs on se bat avec force pour convaincre ! Ces stratégies de dissimulation (dans quel sens d’ailleurs ?) sont à tout le moins celles de boutiquiers. Ou de bonnes femmes..."
      - Merci de qualifier mes analyses de fulgurantes, mais vous n’avez pas compris celle-ci, que vous critiquez. Attendre de la fulgurance en métapolitique est normal, mais attendre de la fulgurance en politique politicienne est une erreur, c’est hors sujet. La politique politicienne n’a rien de noble et il faut accepter que ce soit l’univers des stratégies de boutiquières. C’est le message que je veux faire passer.


  • #2142012

    L’article pose une question mais n’y répond pas. Dommage.
    Marine Le Pen, que beaucoup ont vite considéré comme une idiote ne l’est pas tant que çà. Elle a bien du admettre, sans doute la mort dans l’âme (c’est une Le Pen, quand même !), que politiquement, la sortie de l’UE ne mènerai à rien.
    Les gens sont cons, les gens préfèrent qu’on leur mente, la situation étant ce qu’elle est, il est totalement contre-productif de se focaliser là-dessus.
    D’ailleurs, les mêmes qui ne veulent pas voter claironnent en même temps que quel que soit le candidat, il n’a aucun pouvoir réel. C’est vrai. Alors à quoi bon prétendre qu’on va sortir de l’U.E., tout seul, avec ses petits bras et ses mocassins cirés comme le fait Asselineau ? Qui est le plus escroc des deux ?

     

  • Pourquoi les authentiques souverainistes, amoureux de la France et de son génie bafoué depuis le Sarkoland, la Hollandie puis la Macronie, continuent-ils à attendre de la part de deux manipulateurs d’opinion (Méluche et MLP) qu’ils aient les c...... d’aller jusqu’à la rupture ? Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, seul Asselineau et son UPR ont les bolas de le vouloir et de tout faire pour.
    Ils vont mettre combien de temps les souverainistes sincères pour comprendre qu’on a plus le temps de tergiverser ?

     

  • Oui, il ne manque que les mots de Révolution nationale et sociale, ce qui fait que de plus en plus de gens sont à la fois orphelins de l’ancien FN, et de la politique en général... Ne pas s’étonner ensuite de l’explosion de l’abstention, ou des votes totalement par défaut et sans convictions, car de toute façon, quoique nous fassions, on y croit plus...


  • Madame Le Pen ferait un référendum .
    Pour ou contre la sortie de la France dans l’Europe.
    Laissons lui le doute pour 2022.


  • Vouloir le repli sur la "France seule" façon Asselineau ou Mélenchon version hard, c’est se résigner à constituer une sorte de réserve, de ghetto du genre du Vénézuela de Maduro, arcbouté sur ses principes de souveraineté et d’égalité des citoyens et s’enfonçant inexorablement dans l’isolement, les pénuries et le paupérisme. C’est vouloir avoir raison contre tout le monde et recréer une caricature de RDA où les certitudes et les slogans remplacent progressivement le pain et étouffent le rayonnement extérieur.
    Vouloir en revanche réformer en profondeur les institutions de l’Europe, c’est construire une puissance continentale capable d’affronter les Etats-Unis et de traiter d’égal à égal avec Poutine pour développer un projet eurosibérien et eurasiatique.
    Voulez-vous devenir des communards aigris et satisfaits que tout le monde ait la même chose, c’est à dire RIEN dans une France bunkérisée et collectiviste, ou voulez-vous édifier un bloc conquérant, disposant d’une force monétaire et financière et d’une dynamique économique démultipliée, qui pourra assurer la protection de dizaine de millions d’européens contre les menées de la dictature thalassocratique anglo-saxonne, les dangers du salafisme et le déferlement des peuples allogènes prédit par Jean Rapsail dans le Camp des Saints ?
    Je ne veux pas de repli et de retraite, je veux agir dans la mémoire des oeuvres de nos pères qui ont déployé le légions de l’Empire de Rome, couronné Charlemagne, acclamé Louis XIV et Napoléon dans leurs tentatives de restaurer la puissance de l’imperium des peuples d’Europe !

     

  • Il me semble que beaucoup de gens ne souhaitent pas comprendre que le RN n’a pas intérêt à défendre ouvertement une sortie de l’UE...
    Attention à ne pas faire le jeux des médias : évidemment, ils tentent de dépeindre le RN comme un partie EU-compatible, mais à mon avis, c’est surtout pour que la base électorale cacique du FN se détourne de Le PEN !
    Marine sait très bien que pour gagner une présidentielle (contrairement à son père), des concessions (d’apparence) sont nécessaires car la plupart des gens de ce pays sont stupides et souhaitent le beurre et l’argent du beurre tout en restant dans l’EUROSYSTEME.
    Marine tente d’attirer les sceptiques d’un nouveau franc, c’est une stratégie ; la sortie de l’Euro lui coûterait la prochaine présidentielle !


  • Je ne comprends pas vraiment pourquoi perdre son temps sur E&R avec le RN de Marine Le Pen qui est au fond un parti autorisé du système, ou plutôt promu car nécessaire au système. On a, c’est vrai, bien besoin d’un décryptage. Mais ces "oppositions" ça suffit, on a grandi, on sait que le système a besoin de contrôler son opposition. Ras le bol de ce jeu. Gardons notre énergie pour reconstruire dans l’ombre. (NB : écrit sous le coup de la colère ...)


  • Michel Drac propose une interprétation assez intéressante sur le sujet :

    https://youtu.be/zk9PL9sO0tE

    Grosso modo, il part du postulat qu’a minima un bon tiers de l’électorat du RN souhaite la fin de l’austérité tout en conservant l’euro, ce qui est évidemment contradictoire. D’où les circonvolutions du RN (et à moindre égard de LFI sur le sujet) : botter en touche pour ne pas s’aliéner un électorat potentiel qu’on devine composé en grande partie de boomers...


  • Le FN c’est le rassemblement pour l’Europe de la paye. Les postes de député payent super bien, avec les émoluments classiques plus les primes d’équipement et d’installation, auxquelles il faut rajouter les rétro commissions alloués par les groupes de lobbying et autres cohortes de boites de consultant faisant le sièges des bureaux de député invités dans les commissions ad hoc. Avez-vous jamais eu des nouvelles du camarade Chauprade qui fait pourtant partie de la commission chargée des relations entre l’UE et la Russie ? Le Rassemblement national aurait pu au moins profiter de sa présence continue dans l’hémicycle pour tenir au courant les citoyens des dossiers les plus croustillants. Rien, c’est la conspiration du silence à laquelle ils sont joints dans un bel ensemble au risque de se noyer dans la soupe, ce qui n’a pas manqué d’arriver. C’est à se demander ce que ces gens font de leurs journées. Pourtant il y aurait tellement de choses à dire en ce qui concerne l’économie digitale avec les clusters européens, ou bien l’intégration à la route de la soie avec les installation en Allemagne d’usines chinoises pour la fabrication des batteries et des véhicules autonomes. Mais comme disait un prophète, "si vous vous taisez,les pierres crieront", ce que l’on constate un peu partout dans le monde avec la révolte des éléments naturels qui semblent vomir la transition écologique assistée par AI.

     

    • Excellent....Merci pour votre prose oops !
      " Le silence de Chauprade sur les relations UE Russie "

      Il devrait donner son salaire de député à Xavier Moreau...
      Aujourd’hui voter pour quelqu’un à l’UE, c’est l’engraisser...
      pour être dépouillé

      Les élus ne donnent pas de nouvelles,
      ce sont les civils experts dissidents qui enseignent,
      informent des réalités et résistent aux mondialistes

      Tant que nous votons pour quelqu’un à l UE,
      nous donnons UN CONSENTEMENT à cette institution
      QUI NORMALISE ET APPAUVRIT LES PEUPLES
      Les instances supérieures le savent !!!

      Les moutons blancs votent POUR
      Les moutons noirs votent CONTRE
      Les moutons récalcitrants NE VOTE PLUS
      Mais nous sommes toujours des moutons à tondre dans ce système

      Retrouvons notre liberté et souveraineté en créant d’autres relations
      DEVOTER massivement en sortant spirituellement de ce jeu
      s’inscrit aussi dans l’invisible comme UN NON-CONSENTEMENT

      L’éternel l’entend.... !


  • "Pourquoi Marine Le Pen ne va-t-elle pas jusqu’au bout sur l’Union européenne ?"

    Mystère, hein ? Pourquoi, hein ? Même le belge Hercule Poirot n’aurait pu en trouver la raison. Je me demande si ce ne serait pas une histoire de sous, hein ?

     

    • #2142281

      Asselineau travaille gratuitement, c’est bien connu, et une fois au Parlement Européen, il donnera toutes ses indemnités aux pauvres. Amen.....

       

    • Bonne question.
      Merci de pointer la limite, mais en même temps... j’ai l’impressuon de n’avoir toujours pas lu la réponse ?
      est ce la peur ? La conpromission ? L’aveuglement ? L’incompetence ?


    • Le RN est en train de nager entre deux eaux, parce qu’ils veulent attraper les électeurs souverainistes et en même temps les pros Européistes en essayant de resserrer les mailles du filet . Comme pour l’euro, au départ le RN voulait s’en séparer maintenant, ce n’est plus leur priorité .Tout simplement pour racler le fond, et faire venir à eux les pros de l’euro pour en cueillir le plus possible .
      ,Je pense que c’est une stratégie pour les élections, éviter de faire la moins peur, pour que par la suite demander un référendum afin de sortir de l’Europe et l’euro .


    • Pour moi la famille le pen fait partie du système ... Marine s’est sabordée pour le second tour des présidentielles ... elle occupe un terrain, un créneau marketing, mais ne veut pas un vrai changement. Rockefeller avait dit "si vous voulez influencer un match de football, il faut posséder une équipe, si vous voulez décider du résultat il faut posséder les deux" . Ceux qui s’intéressent à beaucoup d’ong contestataire dont greenpeace savent de quoi je parle, le système prend le contrôle de la contestation pour la maitriser. Pour moi la pme le pen est là pour ça.


    • J’en ai assez de voir la boutiquière de la PME Le Pen qui n’a eu de cesse de ramener tant de gens vers le Système.
      Macron a été élu, en partie, à cause d’elle et de son incompétence. Ne pas oublier.

       

    • Elle a trahi son père, elle trahira ses électeurs.

       

    • La stratégie du RN, être rusé comme Ulysse, être un cheval de Troie, avec d’autres groupes souverainistes européens, pour déstabiliser les institutions, voire les inverser ?
      Néanmoins une chose est claire, une grande majorité de Français ne veulent pas sortir de l’Euro, la violence et les scénarios catastrophes du Brexit ne peuvent inciter les Français à un Frexit. De toute façon avec la récession mondiale qui arrive à grand pas, les banques européennes seront en mauvaise posture, surtout les Italiennes et cela aboutira peut-être avant fin 2019, à ce que l’Italie sorte de l’Euro, donc ébranlera sérieusement les fondements de l’UE. Si ce scénario se concrétise on pourra dire que pour une fois MLP et le RN auront été d’excellents stratèges.
      Et vu l’état de panique des parasites gouvernementaux, en voulant créer entre autres, une task force de deconstruction du discours du RN, cette fin de l’Euro est tout à fait plausible.


    • Si même vous, vous tapez sur Marine, c’est à désespérer de tout. Laissez-lui une chance d’arriver au pouvoir... ensuite vous pourrez dire "on a tout essayé" !

       

      • Ah non, merci ! Elle a fourni assez d’échantillons, de sa stabilité, sinon mentale, du moins politique. Par exemple, cet aplaventrisme, (qu’elle dénonçait tant, chez les autres) en allant larmoyer sur le présumé incendie de l’une des bicoques à Ferrand. Très intelligent, n’est-ce pas ? A-t-elle oublié, le nombre de fois, que ses adversaires politiques, ont essayé d’impliquer le FN, et sans preuve, dans la moindre incivilité ? Ou pire : la profanation du cimetière de Carpentras ? A-t-elle oublié les innombrables règlements de comptes, entrepris par la justice de m*** à son encontre et surtout, celle de son père ? Il fut un temps où elle aimait s’en prévaloir, pour mieux, s’en victimiser. Oublié tout ça ???

        Je ne mets pas cinq ans, si le RN survit jusque là, pour qu’il défende bec et ongles, l’immigration, si illégale soit-elle ! Et je ne parle pas du LGBTisme...

        Si on suit la courbe des reniements de cette clique, on arrive en plein dedans.


    • C’est pourtant simple : elle a un QI à deux chiffres donc est incapable d’avoir la moindre stratégie ou doctrine. A chaque fois elle prend position sur les problématiques au fur et à mesure qu’elles se présentent à elle et en fonction de ce qu’elle croit être l’opinion de son électorat mais n’a pas la moindre idée d’où elle va !


    • Par ce qu’elle la joue plus fine ...


    • A part cliver le peuple, sur le dos des immigrés, je ne vois aucune idée constante dans ce parti. C’est une opposition au système qui n’est que de façade. A l’instar de la France Insoumise qui n’a rien à proposer à part une 6e République - projet verrouillé par le sénat toujours à droite -, on attends aussi toujours le contenu constitutionel de cette 6e république. En fait c’est du marketing. A RN comme à FI.
      A la fin, qui gagne toujours ? Le système mis en place par l’oligarchie. L’UE avec ces partis faussement extrêmes, a de beaux jours devant elle.


    • Il faut bien comprendre une chose. A partir du moment où un pays est largement endetté, il n’est plus souverain.
      Cela veut dire que ce ne sont plus les politiciens qui mènent le bal mais ceux qui possèdent la dette, donc les créanciers. Il n’y a pas de miracle et la seule constante sera celle de payer les intérêts de la dette à temps.


    • Décidément, à l’approche des élections européennes, ce genre d’analyses se multiplie... Avec la dernière vidéo de Michel Drac aussi.

      Or, ce que le FN/RN pense sur la sortie de l’UE, on s’en moque, et c’est très bien d’ailleurs s’ils ne pourrissent pas la question et laissent l’UPR en tête là-dessus, parce qu’ils n’ont de toute façon aucune possibilité d’arriver au pouvoir par les urnes. Combien de Macron vous faut-il encore pour vous en convaincre ? Un seul ça suffira j’espère, pour éviter que MLP se retrouve en face de la candidate d’Attali en 2022. Ce parti familial a fait long feu, c’est une anomalie de notre paysage politique qui a été promue comme épouvantail, quoi qu’on en pense il faudrait un gros renouvellement de générations pour que les épouvantés deviennent électoralement insignifiants, or moi (et vous j’espère) je veux un résultat le plus vite possible et le plus pérenne possible. On se passera des carriéristes électoralistes, vivement la suppression des partis, ou la déprofessionnalisation de la politique, ou autre changement limitant la malhonnêteté et l’amoralité de ce système.

       

      • #2142278

        Que compte faire Saint-Asselineau à propos de cette fameuse dette ? On ne l’entend pas tellement là-dessus.... Surement un problème secondaire, comme d’habitude....


      • @The Médiavengers Zionist War : Concernant la dette Asselineau a été tres clair sur ce point egalement il a dit et répété (mais peu de sites alternatifs en ont parlé à priori....) qu il considere qu’un pays,contrairement à une personne ou à une entreprise, pouvait et devait - si l’interet supérieur de la nation l’exigeait - refuser de payer sa dette et même mieux decider d’annuler purement et simplement cette derniere (cf site UPR) en ce qui concerne les dettes privées et etrangere (banques). Il avait même eu un débat tres houleux avec un economiste/enarque du systeme à ce sujet...
        Et je ne suis pas mais pas du tout un "fan" de M 0.96%, mais il me semble juste dire rétablir la vérité...


    • J’ai toujours peur de lire les commentaires dès qu’on évoque l’UE voire le RN (heureusement le journal de bord semble y échapper, ouf !) et là bingo ! En 2e message celui de l’éternel donneur de leçon qui croit avoir tout compris mais inverse UE & OTAN* et en 3 l’arrivée du parti qui veut tenez vous bien le retour au gaullisme que le pays n’a jamais quitté, mené par un inspecteur des finances qui n’a plus de mission mais fait des conférences !
      Il y a trop de messages de défoulement qui n’amènent strictement rien.

      * car il apparait évident (pas pour tous, hélas) que si l’UE fait reposer sa défense sur l’OTAN, c’est que ça lui a été dicté et que donc, elle est sous la coupe du Pentagone


    • Je n’ai nullement confiance en une bonne femme qui a renié son père parce qu’il n’était pas sionistement correct.
      Je n’ai nullement confiance en une bonne femme qui remue du cul sur du Goldman pour fêter la défaite des patriotes.
      Je n’ai nullement confiance en une bonne femme tout court.


    • La paradoxe est d’ordre financier et sa réponse se trouve dans le fait de continuer de bouffer dans la gamelle du Système que l’on dénonce, sans trop se fouler : ainsi le chien a beau aboyer il n’en redeviendra pas loup.
      Son rassemblement n’est en rien "national" qu’il en a même perdu son front : demain la face ?
      Et cela, les Gilets jaunes l’ont bien compris.
      Reste les téléspectateurs devant le « Grand débat » qui eux, ne comprennent pas, ô combien le Système les enfile.


    • Sérieusement, qui se préoccupe encore de ces guignols ? La loose totale.


    • Il y en a ici qui oublient volontairement l’influence néfaste de son compagnon connu pour son amour pour qui vous savez et ce sans compter la proximité du célèbre avocat, qui fut l’ami proche de mitterrand, Europeiste bien connu...desole de contredire les amoureux de Marine , le mouvement rn à bien renonce à la sortie de l’euro et de facto à la souveraineté de la France, ce qui est un, comble pour un Parti qui se veut souverainiste...force est de constater que le mouvement des Gj est de nos jours, le seul mouvement politique patriotique en France, qui propose à la fois, la sortie de l’euro et le ric. Raisons pour lesquelles, on. Leur envoie sur la gueule , grenades explosives et tout objets mutilation...


    • En admettant que le RN ait perdu de la crédibilité pour choisir de ménager la chèvre et le chou en qui concerne une sortie de l’UE, quelle stratégie adopter pour les prochaines échéances ? L’abstention ne fera que renforcer la troïka (même à considérer l’élection comme une farce), et dans la mesure où un groupe doit atteindre 5% min. pour valider son entrée, l’UPR a difficilement de chance à percer à moins d’un miracle (en dépit des analyses justes de leur président). Reste Dupont-Aignan (ex-young Leader) ou Philippot mais on ne peut pas dire qu’ils soient visibles.


    • JM Le Pen n’a jamais voulu le pouvoir, ni pour lui ni pour son parti. Il a juste souhaité avoir un accès aux médias et vivre de la rente de situation que lui procurait ses bons scores aux présidentielles et aux européennes. Il y avait beaucoup de cadres de valeur au FN, mais le choix a été fait de ne jamais enraciner le parti dans les campagnes, au niveau local. Sur les 36000 communes de France, pas une seule avec un maire FN élu sous les non inscrits qui aurait à force consitué un maillage solide et ramené sans coup férir les fameuses 500 signatures. L’électoralisme est un piège, dans lequel sa fille fonce tête baissée. Elle n’a aucune culture politique et s’est prostituée au système et ne sera très probablement jamais présidente. Le RN est en situation de quasi banqueroute avec 24 M€ à rembourser. Il suffit que les juges aux ordres lancent une requête et c’est terminé. Elle fera sûrement un bon score aux européennes mais comme Papa ne brisera jamais l’idole oligarchique. Cela demande un sacrifice limite christique dont elle est incapable. Compte tenu de son niveau, elle constitue la meilleure opposition pour n’importe quel candidat en face. Macron ne peut pas rêver mieux comme challenger et sur le fond des choses, ils sont finalement assez d’accord. Les GJ vont être récupérés et noyautés par la gauche, et finalement neutralisés. Le scénario le plus probable reste une crise financière majeure qui rebatte les cartes avec ce coup-ci, contrairement à 2008 l’impossibilité pour les états surendettés de sauver les banques. Crise grave, clash énorme, troubles sociaux autrement plus violents mettront certainement un terme à cette mauvaise pièce de théâtre. Maintenant, si on n’a rien à faire le dimanche à part promener le chien on peut toujours aller voter en sachant que ça ne sert à rien. Le scénario à la Piero San Giorgo se rapproche. Tic Tac ....


    • Parce qu’elle veut accéder au pouvoir !


    • Blablabla, elle est très forte pour lire un discours écrit par son beau-frère...il y a des années ! MLP est la présidente autoproclamée d’un parti-leurre ! Elle n’offre rien d’autre que de l’espoir en contrepartie de la rente républicaine. Ne comptez pas sur elle pour "faire sauter un verrou" quelqu’il soit ! On est dans l’escroquerie intellectuelle. Qu’on se le dise !


    • Le RN est dans la stratégie électorale, les Français ont peur de la sortie de l’UE. Si la Grande-Bretagne réussit la sienne, ça pourrait changer. D’où la bataille féroce autour du Brexit.
      D’où aussi l’obturation de la lunette médiatique sur Asselineau...


    • Il est évident que MLP pratique le grand écart, dans un but électoraliste ! Mais malheureusement 1) sa capacité à rassembler laisse songeur (on va pas revenir sur le "débat" de l’entre deux tour) 2) elle et plus généralement la droite dite nationale sont coincées entre la bêtise des électeurs FI, et celle des électeurs LR.

      Comme dit l’autre, on n’est pas sorti de l’auberge !


Commentaires suivants