Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pierre Dortiguier : l’État islamique permet aux sionistes de détruire l’Irak et la Syrie

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’état islamique permet aux musulmans d’entretenir la haine.
    Daesh est une organisation qui échappe aux "mondialistes" et risque de devenir une puissance de destruction massive de la diaspora chrétienne en Asie mineure.
    Tout comme Al-qaeda, créé pour rejetter les russes d’Afghanistan ; Daesh à été "monté" pour détruire les chrétiens en Asie Mineure.
    Il serait bon aussi de se demander à qui cela profite...

     

    • Au moins vous, vous ne faites pas dans la dentelle, mais dans la vannerie. Vous annoncez que l’état islamique permet aux musulmans d’entretenir la haine (sous-entendu contre les chrétiens) alors que c’est les musulmans qui en soufrent le plus, car beaucoup de chrétiens sont soustrait de ses zones par différents organisations chrétiennes qui leur payent le voyage et leur préparent des conditions d’installation dans les pays à partir desquels elles opèrent. Mais pour ne pas faire dans la discrimination elles ramènent aussi quelques musulmans. Dire aussi que cet état échappe aux mondialistes, c’est voir court, très court même. Il suffit à cet état de lui tarir ses sources de financements et ses approvisionnements en armement pour le voir s’écrouler. Mais ils ne le font pas, parce qu’ils veulent s’en servir encore. Et pour être franc avec vous, vous faites en parole presque la même chose que fait l’état islamique en action : Aliéner nos problèmes merdeux dans un conflit religieux au profit d’une oligarchie vorace et paniquée.


  • J’suis pas tout à fait d’accord avec l’interprétation des faits que par ailleurs personnes ne contestent. Daesh détruit, c’est indéniable, mais justement l’idée derrière elle est moins politique qu’économique encore que ça revient au même : Je ne crois pas que les gens à la manoeuvre aux Etats-Unis essaient d’imposer une vision trotskiste du monde, mais bien au contraire ils veulent imposer leur vision ULTRA-libéraliste ! Et dans ce schéma, Daesch détruit, et les multinationales américaines reconstruisent par derrière en se voyant octrôyer des contrats mirifiques de reconstruction payés sur les ressources naturelles du pays ! C’est exactement ce qu’ils ont voulu faire en Irak, sauf qu’ils n’ont jamais pu vendre pendant qu’ils occupaient l’Irak une seule goutte de pétrole, donc c’est le contribuable US qui a payé tous les efforts US de reconstruction de l’Irak, sauf que in fine, si les multinationales ont bien encaissé les fonds, AUCUNE reconstruction n’a eu lieu (les contraits n’ont pas été honorés #insecurité) et les irakiens ont fini par mettre les américains dehors !
    Je vous invite à vous documenter sur ce que l’on a appeler "The infamous Custer Battles corruption case", où l’entreprise Custer s’est fait traîner en justice par l’Etat Américain pour avoir touché des milliards sans pour autant avoir honoré un seul contrat ; Ils ont eu un non-lieu tout simplement parce que ce n’est pas l’Etat Américain qui a payé Custer donc il ne pouvait être partie prenante au procès #vide juridique ;-p


  • Je pense qu’une grande partie des amendes infligées aux banques européennes, en faveur des USA, servent à financer cette arme de destruction massive que l’on nomme Daesh, Boko Haram, Al-Nosra, Al-Qaïda et j’en passe.
    Washington peut imprimer des dollars à sa guise mais cela se voit. Utiliser une richesse réelle payée par l’Europe est sans conteste, un atout.
    Les deux faits se rejoignent car ces mouvements djihadistes sont apparus après 2008 et dès les premiers versements de milliards de dollars par les banques UBS, BNP, Crédit Suisse...
    Quel hasard ! Qu’en pensez-vous ?

     

    • Le financement de ces groupes est établit : pillages, enlèvement, contrebande surtout daesh avec la Turquie qui refuse de coopérer. Et pour les armes c’est l’armée nigérianne (corruption) d’un côté et l’Etat Irakien ou Syrien (surtout prise de mossul) de l’autre pour tout ce qui est armement lourd plus la contrebande pour le reste !
      Les milliards soutirés aux Banques européennes, tout comme aux banques américaines ça peut paraître beaucoup, mais en réalité c’est symbolique comparé à la fraude gigantesque qui a lieu pendant toutes les années 2000 à Wall Street ! Voilà pourquoi Il ne me semble pas que l’on puisse établir un lien quelconque entre les deux !
      Le financement de daesh c’est vraiment de la cannibalisation de territoire : une fois qu’ils auront tout pillé et tout volé, ça commence déjà à se sentir d’ailleurs, il ne leur restera plus rien :
      Par exemple ils n’ont pas la technologie pour empêcher que de l’eau présente dans les nappes frelâtre le pétrole syrien, ni même de toute façon les pièces détachées pour réparer les puits ! Après il va falloir qu’ils trouvent de quoi se nourrir, parce que j’suis pas sûr qu’on va les laisser cultiver en paix les terres arables qu"ils ont déjà conquises !
      Daesh va bien être obligé de se mettre un jour à produire quelque chose, s’ils veulent prospérer en tant qu’Etat, et sur ce plan là je pense que c’est totalement compromis ;)


  • Si vraiment l’Amérique le voulait, elle aurait réitéré un lâcher de paquet sur le sois disant État islamique, comme ils ont su le faire sur Hiroshima.

    Ce n’est pas ce que je demande mais la question se pose quand tu vois qu’ils n’attaquent pas vraiment, alors que pour moins que ça les japonais en ont pris 2 !

    Le caractère dangereux du sois disant terrorisme islamique n’a apparemment pas surpassé celui du kamikaze nippon à qui la réponse de la frappe nucléaire ne s’est pas faite attendre.

    Nous sommes en guerre clament-ils, contre qui on se le demande ?


  • L’Irak est détruite depuis 1990, il radotte le père Dortiguier... La Syrie après 3 ans de guerre, c’est aussi un champ de ruine.
    C’est pas sa meilleur analyse.