Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi les Asiatiques ont-ils les yeux bridés et les Africains les cheveux crépus ?

Retrouvez Frédéric Delavier chez notre partenaire Instinct de Survie :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

156 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il a un peu perdu Dupontel. Mais bon y’a pas que Dieudonné dans la vie.


  • Aucune population humaine ne possède exclusivement des gènes propres. Les Homo sapiens forment une seule et même espèce. Les différences anatomiques que l’on perçoit, par exemple entre un individu asiatique et un européen, ne sont que l’expression plus ou moins forte de gènes communs.
    Cette mixité génétique dans l’espèce humaine est tellement importante que si vous avez besoin d’un don d’organe ( un rein par exemple) vous avez autant de chance de trouver un donneur compatible dans votre voisinage qu’à Dakar au Sénégal.
    "En fait, il n’y a pas de marqueur génétique de la race. On n’a jamais pu en isoler un qui soit présent, par exemple, chez tous les “Noirs” et absent chez tous les “Blancs”. .
    Les populations humaines forment un seul et même groupe taxinomique, une seule espèce.
    Les études génétiques démontrent que l’espèce humaine a une origine récente : il y a de très faibles variations génétiques entre les différentes populations humaines.
    Pour illustrer cette petite différenciation, on peut comparer deux chimpanzés (pris au hasard) et deux humains. Les chimpanzés présentent plus de différences génétiques que les 2 humains entre eux... Leurs origines sont donc plus anciennes que la nôtre... (voir dossier Homme-singe)
    Le nombre de gènes est sans rapport avec la taille ou l’importance que nous accordons à une espèce : 14 000 pour la mouche Drosophile et... 30 à 40 000 pour l’Homo sapiens...
    Quelle que soit la couleur de notre peau, nous possédons tous des mélanocytes, produisant de la mélanine (pigment naturel) sous contrôle de nos gènes. Suivant sa concentration, ce pigment fonce plus ou moins notre épiderme. Parallèlement, la quantité et l’intensité des rayons solaires influent sur notre corps qui, pour se protéger, produit plus ou moins de mélanine : c’est le phénomène de bronzage.
    Les populations exposées de façon continue au soleil développent un "bronzage permanent" ! Si vous partez à pied d’une région sub-tropicale vers le nord, vous rencontrez, au fur et à mesure, des populations de plus en plus claires, sans rupture...
    C’est donc graduellement que cette variation se déroule... du brun foncé au blanc-rosé. Il vous est alors impossible de déterminer à partir de quel moment un individu est blanc, noir ou jaune car toutes les nuances sont présentes et s’enchaînent !
    Du brun "chocolat" au blanc "cachet d’aspirine" tous les homo sapiens ont la même origine .
    les differences viennent de l’adaptation et pas de genes differents.

     

    • Si, les races n’existent pas (sachant qu’une race est un groupe partageant un caractère commun à ce groupe et exclusif à ce groupe), comment se fait-il que l’on ne trouve jamais d’yeux bridés chez les blancs ?

      "Les Homo sapiens forment une seule et même espèce"

      Ne confondez vous pas espèce et race ?


    • c’est faut, il y a 0.001% de différence entre une génome africain de souche et un européen de souche.... pas la penne de faire de la désinformation, pour appuyer ton avis bien pensant...


    • "les differences viennent de l’adaptation et pas de gênes différents."

      L’adaptation ne ce traduit-elle pas par, justement, des gênes différent ?

      Il parait qu’on ne peux transplanter de la moelle d’une personne noire a une blanche,a confirmer ..

      "Les populations exposées de façon continue au soleil développent un "bronzage permanent" ! Si vous partez à pied d’une région sub-tropicale vers le nord, vous rencontrez, au fur et à mesure, des populations de plus en plus claires, sans rupture... "

      Un enfant africain, privé du soleil d’Afrique, devient-il blanc ? et inversement

      Les différences sont là pour moi, même minime, si on oublie pas que ce qu’on a en commun est bcp plus fort que celle-ci tous ce passe bien.

      De toute façon il me semble que la notion de race concerne les taxinomistes, pas les généticiens.


    • Post intéressant, juste une remarque sur votre dernière assertion :
      « les differences viennent de l’adaptation et pas de genes differents. »

      C’est un peu l’éternel débat entre l’inné et l’acquit (qui vaut également pour la santé, les aptitudes, etc), ce n’est pas l’un OU l’autre, mais l’un ET l’autre qui jouent.

      Mettons que je parte vivre avec ma femme en Afrique, et que nos enfants se mélangent exclusivement à des descendants de blancs vivants sur place, peut-être (ça reste une supposition) effectivement qu’au bout de qques générations à agir de la sorte, les gênes se seront adaptés et que nos descendants naîtrons avec la peau noire en ayant pourtant que des ancêtres à la peau blanche... mais c’est un processus lent qui mettra des générations (donc traces dans les gênes).

      Pareillement, un blanc et une noire auront un enfant métis (donc héritage par les gênes).


    • Intéressant, seulement, comme beaucoup, vous réduisez la race à la génétique. Bernanos et d’autres parlaient de race britannique et italienne. La race est une notion génétique (très attaquée et peut être de manière justifiée) et culturelle ... et religieuse et... c’est tout un ensemble, sorte d’union d’individus partageant le même basique ou s’y approchant de loin en loin, comme des poupées Russes.
      C’est tout ça la "race". Il ne faut pas réduire le truc au génétique.
      Quand Chopin (Polonais) est venu en France sa musique à tout de suite été reçu et comprise. Alors que Oum Kaltoum, en France sa subtilité ne pourra être comprise sans une initiation préalable (et encore) par un européen (Jésus, amour courtois, pardon... - l’amour courtois a totalement été absorbé, il détermine la vision de l’amour de chaque européen sans qu’il le sache. C’est ça aussi la race).


    • comme plein d’éspèce differencier race et éspèce


    • Ces arguments sur les % de genes communs sont stupides. Il y a 100% de similitudes entre le parpaing et l’etre humain : tous les deux sont fait d’electrons, de neutrons, et de protons, de a a z. Je mets quiconque au defi de contredire cette evidence !


    • @Jean bragaz,
      connaissez vous les origines de l’amour courtois ?
      Les troubadours, l’Espagne des mores, la culture Islamique ?
      L’amour courtois c’est ça la race ? Ça dépends aussi de notre volonté d’accepter "l’autre" ?


    • Discours d’idéologue qui n’y connait rien. Tu ne connais pas les mécanismes d’adaptation. Que ce soit par les différents types de sélection, effets aléatoires ou par mutations (et sélection des mutations adaptées), des différences génomiques existent, ce n’est pas qu’une question phénotypique. Tout comme il en existe entre des sous-espèces, des races, etc. L’expert a parlé, au revoir.


    • Réponse a denis : je vous invite à vous déplacer en Bretagne et surtout sur l’île d’ouessan et vous rencontrerez de nombreux hommes blancs aux yeux bridés !


  • J’aimerais bien que ce soit une blague, il semblerait que non.
    Il ne faudrait pas publier ce genre de vidéo à mon humble, non pas à cause de sujet dont on peut parler librement, mais du raisonnement complètement bancal enveloppé dans une démarche pseudo-scientifique.

    ps : je n’ai pas pu aller plus loin que 6 minutes...

     

    • De toute façon il n’y a rien de raciste dans ses propos. En revanche personnellement je ne prend pas du tout son explication au sérieux. D’ailleurs lui même vu la façon dont il en parle ne se prend pas spécialement au sérieux. C’est juste une supposition comme ça qu’il émet, ça n’engage que lui. J’avais déjà entendu une autre explication sur les origines des yeux bridés, quoique partiellement partagé par lui. Une histoire de vent si je me souviens bien. Faut arrêtez d’avoir peur de ce que peuvent penser les gens. La liberté c’est accepter la liberté de l’autre d’être con, ce qui en réalité veut dire qu’il pense quelque chose qui nous dérange.


  • Intéressante vidéo mais 2 minutes auraient suffit.
    Énormément de répétitions, répétitions, répétitions :)

     

  • J’aime beaucoup ce type. Il suinte pas la haine mais l’honnêteté et le bon sens. Sa conclusion est top et l’analyse claire. Merci Fred.
    .
    (Au passage, j’ai été surpris d’apprendre que c’était toi qui faisait les supers bouquins de muscu qui m’ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de mon corps voilà déjà des lustres ; tu es bourré de talent. Merci encore.)

     

  • Merci pour ces explications, un Frédéric toujours intéressant à écouter. Lorsque tu as parlé des "petits yeux vicieux" à 10’15, je me suis tout de suite souvenu des requins, qui ont les yeux fermés au moment de l’attaque de leur proie, pour les protéger. Tout ceci semble très logique, mais il est bon de nous le rappeler, c’est tellement intéressant comme sujet, ça fait du bien d’entendre autre chose ... Remerciement.


  • Chez certains Européens notamment à l’est (Allemagne, Pologne...) on trouve une forme intermédiaire entre les yeux typiques caucasiens et ceux asiatiques. Mon père et un de mes frangins quand ils ont les yeux ouverts la peau de l’orbite située sous l’arcade sourcilière recouvre complètement leurs paupières comme chez beaucoup d’Asiats’. Du côté de la mère de mon père ils sont originaires des Ardennes donc pas loin des Boches...si vous ne voyez pas ce que je veux dire regarder une photo de Saddam Hussein il a exactement ce genre d’yeux ! Zbigniew aussi ! Ah ! Ah ! Métissage suite à des invasions barbares (Huns...) ?

     

    • Parmis les peoples aux yeux en forme d’amande il y a le chanteur Jean-Philippe Smet (Aka J.H) qui est originaire de Belgique - ?- que l’on peut citer à titre d’exemple avec ses enfants : son fils David et sa fille Laura qui disposent eux même de cette caractéristique.

      Il y aussi les peuples scandinave : le pilote de F1 Mika Häkkinen, l’informaticien Linus Torvald...

      L’acteur David Duchovny aussi origine de Pologne/d’Ukraine l’actrice Milla Jovovich (les femmes ayant généralement de plus grand yeux).


    • @goy pride

      Quel bel Homme fut Saddam !!!! ce n’est pas bush, sarko ou soros qui pourraient égaler sa beauté . Paix à son âme .


    • Bon observateur Widevision ! Belle brochettes de people représentative de ce genre d’yeux ! Effectivement il semblerait qu’en Belgique il y a pas mal de gens avec cette caractéristique ! En fait il ne sont pas vraiment en amande, c’est juste la peau de l’orbite recouvrant la paupière supérieure qui est le truc "inhabituelle", en ce qui concerne la forme elle me semble standard pour des caucasiens.


    • type Finlandais, blond et clair due au nord mais en plus morpho asiat pour le froid ...
      en fait les finlandais sont assez proche des asiatiques :)


    • Les Finlandais possède le même marqueur génétique que certaines tribus Turques de la Sibérie. Depuis de par leur langue du groupe Ouralo-altaïque ( la même famille que les langues Turques, Chinoises, Japonaises), on peut considérer que les Finlandais sont originaires de Sibérie et sont donc plus asiatiques ( Plus Turcs que autres ethnies asiatiques) que européens même si ils ressemblent plus à des européens qu’à des mongols.

      De plus, d’autres populations d’Europe de l’est possède le même marqueur que les Yakoutes de Sibérie ( les lituaniens, etc ). L’apparence aryenne ( Blond au yeux bleus ) n’est pas quelque chose qui vient annuler l’origine Turco-mongole des Finlandais et certaines autres populations de la mer Baltique.

      En effet, la population Turcique dans son ensemble de divise en tribus ou groupes qui sont plus ou moins bridés.
      Parmi ces groupes, il y a la tribu des Kiptchak Turcs qui regroupe des Turco-mongols ayant les yeux bridés à semi bridés et ayant la caractéristique d’être de chevelure châtain à blond et avec des yeux clairs ( bleu, vert ). Ces Turcs sont sont beaucoup entrés en contact avec les populations slaves de Russie et de Pologne. D’ailleurs les polonais et russe connaissent bien ces Turcs, qu’ils nomment par le nom " Polovtsy "
      Voyez ici une petite fille du groupe Turc des Kiptachaks : http://farm1.static.flickr.com/79/2...

      Un autre exemple : celui du célèbre Ataturk qui est bien connu pour être d’origine Kiptchak.

      Il y a aussi la piste des Huns dont les populations Hongroises sont les descendants et présentent eux aussi le marqueur mongoloïde mais beaucoup moins que leurs lointains cousins Finlandais, du fait de mixage ethniques beaucoup beaucoup de populations différentes depuis l’antiquité romaine. ( Par ailleurs, Les hongrois et bulgares rejettent leur origines Turco-mongols du simple fait qu’ils sont chrétiens et que la majorité des descendants de Gengis Khan sont devenus des musulmans ).

      Si vous ou vos parents possèdent des caractéristiques asiatiques, ce n’est pas surprenant si vous avez des ancêtres Est-Nordiques ( Finlande, pays Baltes ) ou bien Slaves de Russie ou de Pologne ou de Hongrie ou Bulgarie.
      Ou bien plus directement vos ancêtres sont des Turcs Kiptchaks ou Turcs d’un autre groupe installés en Europe . :)


    • Bravo pour ton narcissisme et tes faits divers ! c’est fort !
      Mais lui il parle du « EN GENERAL »


  • très intéressant , c’est plus profond que ça n’y paraît. Dans le même genre : pourquoi les européens ont ils la peau blanche (contrairement à nos ancêtres communs venus d’Afrique du sud qui devaient avoir la peau cuivre foncée) ? Une réponse est donnée dans le livre "Qui sommes nous ?" de Cavalli-Sforza : la peau claire permet d’absorber le peu de soleil qu’il y a, et qui, combiné avec le lait, permet de fabriquer la vitamine D, qui est une hormone très importante dans le bon développement de l’organisme (par exemple antirachitique). Ceci est corrélé avec le fait que les peuples du nord qui ont conservé une peau plus sombre (par exemple les inuits) sont ceux qui trouvent la vitamine D directement dans leur nourriture, souvent à base de poisson (le foie de poisson en contient, cf l’huile de foie de morue ...)

    Au delà de l’exactitude scientifique qui est toujours difficile à établir (à cause de la nature transcendante de l’Histoire, cad non scientifique puisque non reproductible), ce mode d’explication des faits observés, qui peut être qualifié de "systémique" (cad faisant intervenir un sytème physique), permet d’échapper naturellement à tout "racisme", puisqu’à partir du moment où les aspects physiques sont relégués à la contingence du climat, comment peut on en considérer une supérieure à une autre ? Au dessus des races, ce qui fait le point commun de tous les hommes, c’est le processus d’adaptation au climat.

    La pensée systémique est très puissante : elle permet par exemple d’envisager l’évolution des sociétés humaines et de leur forme politique, cad de l’Histoire, comme la conséquence de la seule véritable force systémique à l’oeuvre : la productivité. Je conseille pour une introduction douce à ces concepts le livre "De l’inégalités parmi les sociétés" de Jared Diamond.


  • j’adhère à "nous sommes les enfants du climat, de la terre, c’est la terre qui façonne nos visages, nos corps, nos expressions et nos esprits".


  • Superbe vidéo toujours au top Fred.

     

  • je savais pas qu’il était anthropologue,le prof de musculation,chapeau bas !


  • Une tradition scientifique française héritée de Claude Bernard demande à ce que la question du « pourquoi » soit remplacée par celle du « comment » (et qu’en corolaire le « pour » soit, dans le cas de l’exemple présent, remplacé par « …en adaptation à… »).

    La question du pourquoi appelle virtuellement à une infinité de réponses valides : « adaptation », « création divine », « volonté des extraterrestres », « parce que c’est joli » « parce que c’est évident »…

    La question du « comment » appelle virtuellement une réponse unique qui correspond un mécanisme. Seule la question du comment est ici légitime si on s’accorde à ce que la finalité des sciences expérimentales (ou hypothético-déductives) n’est pas de trouver la Vérité mais de décrire et de trouver la meilleure relation logique entre des conjectures.

    Si tant d’encre a coulé sur Darwin c’est qu’il a décrit un mécanisme juste (du moins jusqu’à preuve du contraire) sur le fond mais en utilisant une forme correspondant à la question du « pourquoi ». C’est à Claude Bernard, médecin et physiologiste français et fondateur de la biologie moderne à qui on doit cette distinction, malheureusement de moins en moins enseignée, entre la question du comment et du pourquoi. A ce titre les bouquins de biologie anglo-saxons sont une catastrophe.

    Ce qui peut apparaitre comme du pinaillage est absolument nécessaire car notre langue permet à la fois de communiquer des connaissances rationnelles et des représentations esthétiques qui ne sont pas scientifiques. Un autre exemple typique est la substantivation des verbes qui est très utile en poésie mais rationnellement débile. Ainsi, « aimer » se trouve substantivé en « Amour » capable de tirer des flèches dans nos cœurs et de fil en aiguille on finit par nous vendre que des fusils servent à tirer sur l’affreux « terrorisme ».

     

    • merci pour ce commentaire. j’ajouterais pour nuancer (et non pour contredire), que la question du comment engendre le pourquoi, qui engendre à son tour du comment, dans une processus qui ne se clôt qu’avec la transcendance de la croyance ou de l’idéologie.

      Q : Pourquoi le ciel est bleu ? R : parce que les molécules de l’atmosphère absorbent tout sauf le bleu
      Q : Et pourquoi les molécules absorbent certaines couleurs et pas d’autres ? R : parce que la structure de la matière est discrète
      Q : Et pourquoi la nature de la matière est discrète ? R : et merde ! parce que Dieu l’a voulu comme ça ...

      Au fond la seule chose qui nous importe est le comment, car c’est la seule chose qui est effective, cad qui mène à l’action. L’explication est au final toujours inatteignable.


    • @toto : je partage entierement ce point de vue ! La recherche scientifique des causes devient inutile a un certain niveau et n’a pas d’interet autre que technique, on peut casser l’atome pour trouver le proton, le proton pour trouver les quarks, on pourra ensuite indefinient s’acharner a trouver de quoi est fait le quark et de quoi est fait ce qui compose les quarks... et ? Cela ne nous eclairera aucunement sur la question ultime de "pourquoi y a t-il quelque chose plutot que rien" !


    • En continuation du message d’Hugo,

      Très justement vous ne dites rien d’autre que ce qu’affirmait déjà Claude Bernard en disant qu’il faut se débarrasser de tout finalisme en sciences en séparant la question du « pourquoi » de celle du « comment ».

      On ne peut déplorer que cela ne soit fait ni dans le présent article de Frédéric Delavier, ni dans les commentaires, ni dans la presse, ni dans la majorité de la littérature scientifique. Sans ce petit effort de forme les passions vont continuer à s’enflammer autour de discussion de comptoir.

      En 1919 Gottfried Feder publiait par exemple un petit livre (dont la traduction est en vente sur Kontre Kulture) expliquant, courbes à l’appui, la distinction entre capitalisme de production et d’usure. Ici aussi l’évidence est ignorée et on continue à opposer le capital (en général, sans faire de distinction) au travail. Sur ER il y par exemple une pétition demandant aux banques de supprimer les frais bancaires (ce qui légitime l’usure) alors qu’il faudrait payer des frais bancaires et supprimer l’usure.

      Il ya un moment où il faut savoir si on veut être sérieux ou rester stérile.


    • @toto
      Merci toto de vos précisons, la réponse au pourquoi ne peut pas avoir de support mesurable, quantifiable ou seulement désignable par une forme perceptible de quelque manière que ce soit. Quand elle se pénètre de sens, elle l’emprunte au sens du comment, ou à celui de l’hypothèse improuvable, ou encore à celui du délire métaphasique (ne rien voir en ce mot de péjoratif, le délire saint procède de l’émotion née du besoin de remplir un vide ou un manque ressenti). La distinction entre le délire et le rêve, sans être systématique, est que le rêve se fait en état de sommeil et le délire en état éveillé. Le choix des mots est pour ce qu’il est, mais la perception est derrière le choix et non l’inverse. On peut s’interroger sur ce vide ou manque ressenti, mais il est préférable de m’arrêter là, car les hypothèses sont nombreuses et les réponses rares ou peu convaincantes.


  • c’est a cause des tempêtes de sable que certains peuples ont les yeux bridés


  • Voilà qui bat en brèche la théorie créationniste.

    On est bien peu de choses...

     

  • Je ne suis pas du tout convaincu, mais alors, pas du tout. Tellement pas, que je me retiens de jurer.

    Les faits montrent que les grands types humains dépendent d’influences locales (géographiques) mystérieuses, non mécaniques au premier abord, tout comme les accents et le parler, d’ailleurs.

    Mon oncle m’a dit autrefois une chose étrange que je n’ai jamais oubliée : Les instances catholiques ont constaté que certains missionnaires ressemblaient tout à fait à des Chinois après plusieurs décennies de présence en Chine. Ils avaient changé de race, pour expliquer grossièrement les choses.

    Je rajouterais un truc en dehors du sujet, mais intéressant. La plupart des missionnaires partis en Chine constataient de vive voix que ce qu’ils enseignaient était complètement débile par rapport à l’enseignement de Lao Tseu, et même de Confucius. Si on traduit en clair ce que ça veut dire, on arrive à ça : Il n’y a pas de Dieu scrogneugneu et assez démoniaque assis sur un nuage à surveiller chacun de nos faits et gestes. Il y a la « Voie ».

     

    • C’est marrant cet effet d’adaptation spontanee semble avoir arrete de se produire de nos jours chez les centaines de gens ayant vecu en Asie....


    • C’est vrai que les choses sont d’une complexité inouïe et de ce fait difficilement réductible à quelques théories simples...A propos de ces missionnaires je pense que les choses ne sont peut être pas si mystérieuses que cela. D’abord en vieillissant les humains tendent à plus ou moins se ressembler dans certaines limites bien entendues (un vieux Gabonais ne pourra jamais passer pour un un vieux Suédois de souche et vice versa). Ensuite après plusieurs années et a fortiori plusieurs décennies passées dans une contrée étrangère on finit pas s’acculturer qu’on le veuille ou non ! Le phénomène est inévitable, est au-delà de notre volonté et contrôle. Cette acculturation inclue la gestuelle, les mimiques du visage...et de ce fait un occidental peut dégager une sorte d’aura orientale et inversement un asiatique né en France dégagera un quelque chose de français. Une anecdote qui peut être illustre ce dernier phénomène : je suis expatrié à Taïwan depuis plus de 15 ans, un jour avec deux amis français qui étaient venus me voir nous sommes allés au Zoo de Taipei. Lors du passage au guichet à l’entrée la guichetière s’adressa spontanément à moi en chinois mandarin, or quand mes deux amis sont passés après moi elles leur parla d’entrée en anglais ! Je ne connaissais pas cette femme au guichet, je l’avais jamais vu...comment savait-elle que j’étais capable de comprendre le chinois le parlant couramment ? Mon physique est l’antithèse de l’Asiatique standard ! Donc je suppose qu’après plus d’une décennie à vivre ici j’ai développé dans ma gestuelle, mes expressions faciales quelque chose d’autochtone...


    • Un de mes amis qui vit avec une Congolaise depuis 30 ans, s’est fait immédiatement repéré par d’autres Congolais comme vivant avec une Africaine...
      Nietzsche disait que la politesse, une noblesse des manières, la danse, une stature droite, transforment une population en 2 ou 3 génération.


    • La théorie de la gestuelle et des mimiques faciales me paraît très juste et je confirme le témoignage précédent : après seulement 4 mois passés en Corée j’ai pris pas mal de tics de langage propre à la sonorité de la langue, alors j’imagine pas ce que c’est après 15 ans !

      Pour en revenir à l’histoire des missionnaires, ils ont dû effectivement prendre toutes les mimiques locales et avec le temps, les rides se sont creusées là où la peau se plie, dessinant alors sur le visage d’un européen celui d’un peuple utilisant un langage, des sons et des mimiques différentes. Logique.


    • Disours obscurantiste ridicule. Définis le "tao", puisque tu te crois si malin.
      Tu as l’air de te prendre au sérieux quand tu affirmes qu’il n’y a pas de Dieu parce que des missionnaires se seraient soi-disant rendu compte de la prétendue absurdité de ce propos lorsqu’ils ont pris connaissance des écrits de Confucius et de Lao-Tseu.
      Cette affirmation appelle une question : sais-tu de quoi tu parles ? Tu me fais penser à tous ces crétins qui font de la sinologie parce qu’au fond, ils savent qu’ils sont des cancres. Mais comme ils s’intéressent à des domaines exotiques, ils sont sûrs que personne ne viendra les corriger. Perdu.
      Les écrits de Confucius et de Lao-Tseu sont de la philosophie politique. Ni l’un ni l’autre ne se prononce au sujet de la religion, sinon en disant qu’il faut la respecter et suivre ses rites. Ils ne parlent pas de la véracité de l’existence des dieux.

      Des hommes auraient changé de race ? c’est étonnant, ils n’ont pas fini dans un cirque ? ou plutôt, tu es sûr que leur identité n’a pas été usurpée ? Ce dont tu parles est tout au plus une acclimatation. Même sur de nombreuses générations sans se métisser, ce serait une affirmation très douteuse.


  • Bonjour,

    Personnellement j’ai les yeux forts en amande. Du côté Européen, ma mère et mon oncle ont les yeux sous cette forme (certainement un passage des Huns) et du côté paternel ils sont originaires des hauts plateaux de l’atlas. Ce qui fait que souvent on me prend pour un eurasien surtout avec mon crâne rasé. Les Turcs m’apostrophent souvent dans leur langue.


  • muais.. tout ca n’est que suppositions.. encore faudrait-il prouver qu’il y a transmition genetique d’information aquises au cours de la vie et a cause de l’environement, a ma connaissance c’est impossible.

     

    • Il n’y a pas acquisition génétique au cours de la vie, mais brassage génétique lors de la reproduction. Les brassages génétiques aboutissent à des différences entre les individus, conférant à certains un avantage sélectif sur d’autres par rapport à leur environnement, ce qui augmente ainsi leurs chances de reproduction, et donc leurs chances de pouvoir transmettre cet avantage sélectif à leur descendance...


    • On n’acquiert pas des yeux bridés ou des cheveux crépus au fil de notre vie, on en a des prémices à la naissance, au hasard du mélange des chromosomes de nos parents, puis on les transmet à nos descendants.
      Si ces traits donnent un avantage de survie dans le milieu environnant, il y a plus de chances que nous nous reproduisions... et fort probablement avec des congénères ayant le même type d’avantage.
      Au fil des générations, ces traits auront donc plutôt tendance à s’accentuer si l’environnement ne change pas.
      La sélection naturelle, tout ça... ça vous parle ? ;)

      Pour ce qui est de la transmission de données génétiques acquises, il ne peut s’agir, à ma connaissance, que du résultat d’importantes mutations globales de l’organisme, provoquées par des éléments extérieurs, de fortes radiations par exemple, qui auront un impact au plus profond du génome.


    • Nous, ils faut juste que les bridés survivent mieux et se reproduisent plus.


    • pas besoin de transition génétique, l’environnement agit comme un filtre. Ceux qui correspondent aux critères physique requis prospèrent plus facilement et donc la lignée en question domine la région au niveau démographique.


    • Dans le cadre Darwiniste (ou neo-Darwiniste), on ne transmet pas ce qu’on acquiert durant le vivant. La preuve, les ovules des filles sont deja crees des sa naissance, quoiqu’elle fasse durant sa vie, ce seront ces ovules qui seront passes a la descendance.

      En revanche, on passe ce qui nous a permis de survivre, et on ne passe pas quelque chose qui ne nous a pas faire survivre assez longtemps pour avoir le temps de forniquer. Donc en effet, si quelque chose vous rend plus vulnerable (par les yeux), eh bien il y a peu de chances que des gens comme vous existent encore dans 20 ou 30 generations car vous portez un "Handicap".


    • ""Il n’y a pas acquisition génétique au cours de la vie, mais brassage génétique lors de la reproduction. Les brassages génétiques aboutissent à des différences entre les individus, conférant à certains un avantage sélectif sur d’autres par rapport à leur environnement, ce qui augmente ainsi leurs chances de reproduction, et donc leurs chances de pouvoir transmettre cet avantage sélectif à leur descendance...""

      ca c’est la theorie de l évolution, ca reste une théorie, supposée aussi, je ne vois pas en quoi avoir mal aux yeux empecherais de faire une descendance... ca tient pas debout ces theories, etant déiste je penche plutot pour le creationisme meme si je ne pourrais jamais le savoir vraiment, le doute est bon !


    • Renseigne-toi, lis les livres de Pierre Lance, et tu découvriras que la transmission génétique des caractères acquis est une réalité. Le scientifique ayant démontré ce fait le paya d’ailleurs de sa vie à l’époque car les nazis y voyaient un grand danger pour leur idéologie racialiste.
      .
      C’est, lorsqu’on y songe, incroyable. Les gens se donneraient sans doute plus de mal pour acquérir de nouvelles qualités de leur vivant s’ils se doutaient qu’ils en transmettront une part à leur progéniture. Imagine un peu les transformations chez les humains si cette réalité était mieux connues et ses conséquences appréhendées à leur juste valeur.


    • @bristol je crois en Dieu comme toi et je suis donc créationiste, comme toi. Une espèce ne peut pas évoluer à proprement parler mais par un mécanisme de sélection, le sous-groupe d’une espèce peut être privilégié par rapport à un autre sous-groupe de la même espèce. Je te donne un exemple extrême pour simplifier. Enferme des milliers de personnes dans des prisons blindées sans eau ni nourriture, avec une seule sortie, une ouverture tellement petite que seuls les personnes atteintes de nanisme puissent sortir. Au final, seuls les nains survivent. Ce n’est pas une évolution c’est une sélection, qui fonctionne selon un principe tout simple, un filtre. La où les néo-Darwinstes ont tout faux c’est qu’il prétendent que le génome est capable de muter pour créer une espèce plus adaptée. Or les seuls mutations d’un gêne sont celles produites par l’environnement, les radiations par exemple. Mais ces mutations sont aléatoires. Le code génétique est une séquence de 3,4 milliards de nucléotides. Modifier aléatoirement un nucléotide dans une séquence ordonnée ne peut pas produire une évolution mais plutôt le K.O (cancer par exemple).


  • Il y a d’une part la selection naturelle : en europe les gens a la peau blanche etant plus resistant ( meilleur adaptation au manque de soleil), ils avaient donc plus de chances de se reproduire. Mais il ne faut pas mettre de côté la selection sexuelle. Être blond n’offre aucun interet biologique, tout comme avoir les yeux bridés. Il s’agit juste d’attributs de seduction, il suffit que les premiers groupes d’hommes a s etre installer en asie est préférés les femmes aux yeux en amande pour que tout leurs decendants est les yeux de la même forme.

     

    • C’est peut etre parce que je n’ai pas les yeux bridés que certaines fautes d’orthographe me sautent aux yeux :

      "Que les premiers groupes d’hommes est préférés les femmes aux yeux en amande pour que tout (tous) leurs descendants est les yeux de la meme forme ."

      Il ne s’agit pas du verbe ETRE (il est) mais du verbe AVOIR (au subjonctif présent ) : qu’ils aient

      que j’aie , que tu aies , qu’il ait , que nous ayons , que vous ayez , qu’ils aient .

      Ce serait je pense très utile qu’E&R donne des petits cours d’orthographe basique (accorder les verbes , ne plus intervertir systématiquement infinitif et participe passé . . . ) à destination de l’actuelle population française passée par l’antiéducation antinationale , afin de lui permettre de maitriser sa langue (et accessoirement d’éviter au lecteur à avoir à retranscrire mentalement des commentaires qui sont par ailleurs pertinents ) .


    • J’ai souvent entendu cette théorie elle me fait beaucoup penser a des théories freudiennes fumeuses.
      Plus on se rapproche du grand froid, plus les hommes se reproduisaient avec des blondes et plus on va vers le chaud, plus les hommes se reproduisaient avec des subsaharienne ?
      D’autre part Delavier vient d’expliquer pendant 10 minutes le bénéfice des yeux bridés, pour ce qui est des cheveux blond, ca serait un apport des néandertaliens, donc je ne suis pas sur que tu puisses dire que ce ne serve a rien.


    • Je suis navré pour toi qu’un débile mentale t’aie apostrophé avec du blabla de traumatisé de l’école car ton commentaire est à mes yeux le meilleur.
      Delavier qui s’improvise spécialiste de l’évolution ne doit pas connaître la sélection sexuelle. C’est en effet la piste qui me semble la plus vraisemblable.


    • Donc selon la "theorie de selection sexuelle", d’une part les blondes seraient toutes belles et les brunes toute moches. De plus les moches ne se reproduiraient pas ou auraient tres peu d’enfants en comparaison des femmes belles.
      C’est quand meme tres mal connaitre la gent masculine.. Pour qu’une femme n’ait pas de partenaire il faut qu’elle soit vraiment tres tres tres tres moche ou qu’elle ait un handicap particulièrement lourd.
      Bref de la charlatanerie freudienne reprise par les médias, car je souvent entendu cette "théorie" a la télé.


    • @ anonyme
      Votre remarque sur les fautes d’orthographe et d’inattention m’a interpellé pour plusieurs raisons. Je tairai le côté désagréable que cela peut provoquer chez le lecteur et mettrai l’accent sur les préjugés qui entourent cette question. Sur ce même blog, j’ai entendu quelqu’un que je peux nommer, mais je ne le ferai pas, dire que les jeunes générations sont incapables de faire un travail de précision parce qu’elles ne peuvent pas faire une phrase sans qu’elle ne soit truffée de fautes. Voici un contre-exemple qui peut démolir cette assertion : le cas d’Auguste Rodin, il est connu pour sa grande précision dans l’exécution de ses œuvres d’art et aussi par sa mauvaise maitrise de la langue française. D’autres contre-exemples sont légion qui prouvent que ceux qui maitrisent une langue dans ses règles linguistiques ne font pas pour autant des grands penseurs, mais souvent des penseurs médiocres. Ils peuvent faire de bons professeurs de littérature sans plus ou des idéologues à la petite semaine et selon les aléas, ce qui est contraire à une pensée structurée et auto-évaluante ou autocritique. En fait, tout dépend du type de mémoire qui a été privilégiée par don naturel ou par acquis et du type de pensée qu’on peut réduire à deux types sans être dans le parfait et l’exhaustif : la pensée analytique et syncrétique (globalité) partiellement souvent ou complètement à des rares cas, et la pensée comparative, statique et descriptive qui est la plus répandue. L’une dissèque et traque les liens cachés ou apparents et l’autre surfe sur l’étendu des choses en s’arrêtant sur ce qui les distingue et fait leurs propriétés. Mais rien ne n’empêche leur combinaison, ce qui ne peut être que parfait. En ajoutant, les déformations de tous genres qui nous font, nous voilà face à l’inextricable. Tout ça pour dire, soyons indulgents.


  • Menteur ! Les races n’existent pas !

    Plus sérieusement, je m’étais toujours dit en voyant les inuits (http://www.glenbow.org/thule/images...) que les yeux bridés ça permettait de faire une sorte de filtre solaire naturel pour éviter de se faire cramer la rétine par la réflexion du soleil sur la neige.

     

    • l’albedo ... pour éviter de se cramer la rétine ... trop ingénieux .... oooouuuuuaaaahhh !!! gueuh !!

      je pense qu’ils testent sur E&R le niveau intellectuel de leur audimat .

      Soral va tomber de haut !!


    • "l’albedo ... pour éviter de se cramer la rétine ... trop ingénieux .... oooouuuuuaaaahhh !!! gueuh !!

      je pense qu’ils testent sur E&R le niveau intellectuel de leur audimat .

      Soral va tomber de haut !!"

      Sérieux je déteste les crétins dans ton genre. Mon message a pas l’air de te plaire ou de te convaincre, ça serait trop te demander d’expliquer pourquoi au lieu de te contenter de dire "c’est nul".
      Imbécile va !


    • Ne t’inquiette pas, ce katapugnon est un troll ! Le genre de mec présentant les mêmes troubles psychologiques que le proxenette de la LDJ ! Celui qui pour se sentir fort rabaisse le faible ou celui qui est dans une situation de faiblesse (ici nous nous exposons en donnant un avis prêtant donc le flanc a une attaque !). Le genre de parasite constamment dans la réponse et jamais dans l’initiative ! Tellement dans l’air du temps du tout-vanne ! La seule chose c’est qu’il ne peut exister que grâcea nous...ce qui relativise légèrement son importance et la portée de ses attaques. Amicalement.


    • Pourtant il y a des gens qui prétendent que les chinois auraient été les premiers découvreurs de l’Amérique à cause justement des inuits. De la meme manière que les malgaches sont afro-indiens mais sans traces historiques...
      Dans son exposé, le monsieur théorise que la bride des yeux asiatiques vient de la forme du crane avant une adaptation à la poussière ou le froid.
      Cela dit pour que ce soit transmissible à la descendance, il faut que ça soit inscrit dans les gènes sinon ça ne le ferait pas.
      Il y a des gènes différent d’un individu à l’autre mais aussi d’autres gènes qui sont semblables chez un groupe d’individu et différent d’un autre, donc il y a des races.
      Le cas de la coloration de la peau est un bien bel exemple : cela vient de la différence de régulation hormonale de la mélamine qui est controlé par un gène. Ce gène peut etre différent d’un groupe d’individu à l’autre et transmissible à la descendance, c’est une race.

      Les théories anti-racialiste me paraissent etre une malhonneté intellectuelle comme la théorie du genre et les anti-racistes qui mènent un combat louable bien que de façon souvent inapproprié ferait bien de se méfier du chomage : si il n’y a pas de races, il n’y a pas non plus de racisme !

      Pendant que vous débattez sur la question, à l’université de Tel-Aviv, où les gens sont racialement mélangés, on continue de séquencer le génome humain frénétiquement à la recherche du gène juif qui prouvera l’élection divine scientifiquement, en interdisant les mariages inter-raciaux et en stérilisant les juifs éthiopiens noirs pour que l’hérésie disparaisse. CQFD Et chez nous on continue de proner le métissage qui n’a pourtant plus aucun sens en l’absence de race.


  • Bof, un peu "discussion de comptoir" et surtout très long pour pas dire grand chose... pourtant ces questions sont intéressantes


  • Merci ER !
    Il doit avoir un peu trop de poussière ou de gras dans son crane. On se demande, suivant son raisonnement, quel devrait être la forme de son crâne ? Une feuille de papier ? Un point, sans forme, rien ?!? ;-)
    Ce qui m’a ému, c’est sa relative honnêteté et tous les efforts qu’il déploie pour nous expliquer à sa façon, la théorie de l’évolution ("version amélioré").
    Ce genre de raisonnement vient d’un autre que l’on ne soupçonne pas tellement. Il faut aussi bien se souvenir que le sport (et surtout la théorie qui est derrière) à pris le contrôle de tous ce qui est en relation avec l’activité physique (on utilise pour ça, le qualificatif de motricité humaine). ;-)))
    Mais si on regarde un peu mieux, en observant les bases théorique de la physiologie de l’effort (http://www.altitude.ch/altitude_inf...), il se pose alors un petit problème dans l’échantillonnage : le choix des échantillons à sonder (tout système est vrai en ce qu’il affirme, et est faux en ce qu’il nie - Leibnitz), puisque la conscience (psychologie ?!?) est mise de côté (la réalité est dure) et que l’on retient que les données biologiques.
    Pour le sport cette séparation est dramatique, spécialement pour les "sports de combat" où la composante "conscience" est fondamentale. On fait du rafistolage "psychologique" et on tombe dans la contradiction en permanence (il y a la conscience du corps d’une façon pensée et il y a la conscience du corps sans pensée).
    Sans lien avec l’esprit, certains hommes se targuent d’une pseudo-virilité qui n’est qu’une sorte de démence pubère, une violence hors contrôle, bien loin de la virilité traditionnelle que seule une profonde maturité vécue peut octroyer (ne pas confondre avec les jeux vidéos).
    Le culturisme fait partie de cette vision mondialiste du corps, qui est celle de la soumission du corps à une sorte de constructivisme (vision financé par le grand capital et sa consommation : adidas, nike, etc,). Le culturisme c’est une sorte de pornographie du sport, ce n’est que le résultat de toutes ces idées (non-idées) poussées dans ces derniers retranchement. Cette caricature hédoniste est vraiment frappante, et pour les hommes, elle frise l’homosexualité (une sorte de tique incontrôlable, se regarder en permanence dans le miroir). Pour ceux qui ont ce problème, même à petite dose, s’en empêcher ne résout rien, il faut tout simplement comprendre.

     

    • Je trouve ton commentaire arrogant et ton développement hors-sujet. Si pour toi le raisonnement tenu dans cette vidéo n’est qu’absurdité, alors essaye au moins de répondre à la question toi même ; à ton avis, pourquoi les Asiatiques ont les yeux bridés et les Africains les cheveux crêpés ? Ca sera déjà plus honnête que de pamphlétiser sur le culturisme. D’autant que tu te serais sans doute abstenu si le même discours avait été tenu par un spécialiste scientifique de la question, tout maigre en blouse blanche avec des lunettes.

      A lire certains commentaires (pas très futés), beaucoup semblent être convaincu que la vidéo est une ânerie délibérément offerte à la critique des sympathisants de ce site par E&R, tel un morceau de viande sanguinolent jeté dans la cage des fauves affamés.

      La popularité grandissante de ce site est hélas inversement proportionnelle à la qualité et l’aptitude au discernement de ses intervenants.


    • C’est toujours les mêmes qui critiquent la musculation et les mecs musclés... Quand on aime le sport, on aime son corps c’est plutôt logique. Mais ça se mérite un corps musclé ou du moins athlétique et bien dessiné. Et il est possible d’être instruit cultivé et d’avoir un corps musclé. Il suffit de savoir gérer son temps. Comme Soral qui boxe et écrit.

      Delavier a de plus fait de très bons bouquins qui pourraient t’aider si tu ressembles à un animateur de canal plus.

      Très bonne analyse Delavier !


    • Ca fait du bien la branlette intellectuelle ? Faut croire que oui.


    • Savoir pourquoi les asiatiques ont les yeux bridées, pourquoi les africains ont les cheveux crépus ?
      Africains ? Asiatiques ? Races ? Oui // Cheveux ? yeux ? Caractéristiques ? Oui // Compréhension du fait d’aborder quelque chose d’une façon plutôt que d’une autre ? Choix ? Peut-être.
      Les races ont nécessairement une relation avec les individus qu’elles désignent.
      Mais quand on parle d’individu c’est l’être qui prime d’abord et qui fait que les caractéristiques (couleur de peau, yeux bridés, cheveux, etc.) trouvent toutes leur explication.
      À ce niveau, la question qui a été posée parait absurde.


    • Je fais mes 3h de muscu hebdomadaire en écoutant du Soral du Guillemin ou encore Marion Sigaut. Ta réflexion peut être vraie pour un narcisse qui fait ca uniquement pour se donner des érections devant un miroir.
      Je sais pas ou t’habites, mais perso si je m’intéresse a la muscu et a la boxe c’est uniquement pour pouvoir me balader sans me faire péter la tronche après 23h.
      Pas besoin de grands discours philosophiques.


    • torcos92




      Mais qui a dit le contraire ? Il ne s’agit pas de condamner ceux qui pratiquent une activité.
      Le fait que les théoriciens du sport (et ceux qui manipulent derrière) se sont accaparés par le langage et la compréhension que nous avons de notre corps, en procédant à des ajouts pratiques/théoriques, comme la notion de construction du corps, est quelque chose qui devrait faire réfléchir.
      Le progrès... toujours plus haut, plus vite, plus fort, sans voir que ce qu’on nous vend, procède d’une folie et d’une idéologie pour créer "l’homme nouveau" qui sépare l’homme de lui-même dans l’exagération, puisqu’il faut l’aide d’un psychologue pour retourner au niveau d’entrainement zéro.
      Il ne s’agit pas de nier la réalité biologie et ses fondements, le problème c’est ce que l’on en a fait, la manière comme on l’organise ; c’est un peu comme l’atome.
      Les conceptions sur la construction du corps, changent la conscience et la connaissance que nous en avons. Si l’on ajoute des notions dualistes et étrangères à notre réalité humaine, elles perturbent l’accès à la connaissance de notre corps (fonctionnement de la conscience du corps, sans l’intervention de la pensée). Une sorte de novlangue du corps.
      Si l’on pouvait changer subtilement (sans que l’on s’en aperçoive vraiment), le surgissement rythmique de la pensée (non réactive à l’origine) on pourrait créer un conditionnement inconscient (le doute, la peur). L’intelligence serait indirectement perturbé, ainsi il en va avec le corps.
      Le sport est un produit de la révolution industrielle, et non pas de cette fable inventé qui le fait venir du mont Olympe en Grèce antique. Les présupposés de cette époque n’ont rien à voir avec le monde d’aujourd’hui, faire de l’histoire d’une façon linéaire est enfantin et nuisible.
      Depuis de début du XX siècle, les autorités de l’éducation dans la formation des entraineurs ont changé ce qui était traditionnel dans les arts martiaux japonais (même dans la canne française) pour en faire un produit de consommation, en nivelant tout par le bas. Les bases théoriques de l’haltérophilie développé par Mateev ont été "amélioré" pour la grande consommation de nombreuses activités et servent des pratiques disparates comme le golf ou les arts martiaux.
      Il y a des domaines qui marchent mieux que d’autres, si l’on regarde comment on procède à la rééducation des gens qui ont eu une hémiplégie, en général, il n’y a pas de dogmatisme, puisqu’il faut remettre en condition naturelle les gens.


  • "Nous sommes les enfants du climat. Et c’est la Terre qui nous façonne et qui façonne nos corps, nos visages, nos expressions et nos esprits."
    Waouh..........
    Un disciple de Darwin ?
    Un adorateur de la sélection naturelle en tout cas...
    Je ne partage pas son crédo purement matérialiste et machiniste.
    J’ai de la peine aussi avec le survivalisme. C’est clairement un manque de vision spirituelle, un puissant attachement à la vie matérielle, la peur de mourir, la peur de la vraie survie : celle qui vient après la mort...
    Tant de perfections dans ce monde, visibles et invisibles, qu’il serait intellectuellement destructeur de nier une création et une administration de l’univers..
    Les Athées se réclament de la logique. Ce qui potentiellement, ferait d’eux les meilleurs croyants.. Dégagés des superstitions qui gangrènent les religions, poussés par cette soif de comprendre si typique de l’esprit humain, ils ne peuvent que se rendre à l’évidence qu’il n’y a pas de vérité absolue en ce monde, mais plutôt des vérités. Elles sont multiples, tout en faisant partie d’une seule, vers laquelle toutes se dirigent, lentement mais sûrement..
    Il est stupide de penser que l’esprit découle de la matière..
    Quand ce monsieur nous dit que c’est la Terre qui façonne nos esprit, Je comprend mieux pourquoi sa grande passion c’est ses muscles...

     

    • Je partage votre opinion ! nos esprits façonnent nos corps et nos particularités mais il n’est pas stupide non plus de supposer que certaines régions ou climats peuvent par contre accentuer certaines particularités déjà existantes.


    • t’es un âne , la terre et le climat façonne nos esprits mais c’est l’esprit qui a façonner les règles et les lois physiques et mathématiques que nos chercheurs essaient d’expliquer... même le hasard n’est pas due au hasard tout découle de dieu et dieu est en toutes chose.. tu n’est pas assez éveiller pour comprendre que la science c’est aussi dieu et que les religions sont des règles établies par des groupes humain pour faire vivre en harmonie des hommes ensembles, elles sont ,ces religions, adaptées a des climats et des géographies et aux populations qui y vivent... les religions sont soumises aux règle de dieu, et a la sélection naturelle...


    • @ delavier
      « c’est l’esprit qui a façonner les règles et les lois physiques et mathématiques que nos chercheurs essaient d’expliquer... »

      Suivant ce raisonnement, ce serait Newton qui aurait créé la loi de la gravitation. Vous croyez vraiment qu’avant lui, il n’y avait pas de pesanteur ? C’est insensé !
      Les lois physiques n’ont évidemment pas été écrites par les hommes, mais par Dieu !


    • @delavier
      t’es un âne , la terre et le climat façonne nos esprits mais c’est l’esprit qui a façonner les règles et les lois physiques et mathématiques que nos chercheurs essaient d’expliquer... même le hasard n’est pas due au hasard tout découle de dieu et dieu est en toutes chose.. tu n’est pas assez éveiller pour comprendre que la science c’est aussi dieu et que les religions sont des règles établies par des groupes humain pour faire vivre en harmonie des hommes ensembles, elles sont ,ces religions, adaptées a des climats et des géographies et aux populations qui y vivent... les religions sont soumises aux règle de dieu, et a la sélection naturelle...

      C’est toujours le supérieur qui gère le supérieur, l’inférieur ne peut pas gérer le supérieur. À cause de ça, quand on parle de ces choses là, il faut annoncer à quel niveau on parle, parce qu’autrement on rentre dans des conversations sans fin.
      Oui le hasard n’est pas dû au hasard, mais cette affirmation n’est pas destinée à cautionner une idéologie, ni la folie humaine destructive. La compréhension absolue du bien et du mal et le non dualisme n’est pas à votre niveau, ni au mien. Donc la prudence est de mise si l’on veut prêter à Dieu plus un projet qu’un autre. Se faire l’interprète de Dieu de cette façon est au minimum très fort, à moins d’être l’un de ses prophètes ou de faire part d’un peuple élu quelconque avec des pouvoirs divins.


  • C’est reparti pour la polémique stérile franco-française, puisqu’elle n’a lieu que quasi exclusivement dans notre "beau pays" dit des Lumières, traitant de l’existence ou de la non existence de races.
    Je propose donc à la réflexion commune la définiton suivante qui s’appuie sur la classification générale du vivant :
    Espèce : "On parle d’espèce pour regrouper toutes les populations interfécondes et dont la descendance peut elle-même se reproduire."
    Exemple - L’espèce humaine : un caucasien peut se reproduire avec une asiatique. Un africain peut se reproduire avec une caucasienne, etc... Les descendants issus de ce métissage pourront également se reproduire avec qui bon leur semble appartenant à l’espèce humaine, quelque soit la race donc.
    Race : "Une race est une collection d’individus ayant en commun un certain nombre de caractères morphologiques et physiologiques qu’ils perpétuent lorsqu’ils se reproduisent entre eux".
    Exemple : si des individus de race noire se reproduisent exclusivement entre eux, leurs caractères morphologiques et physiologiques se perpétueront (y compris s’ils déménagent à Stockholm !). En clair, il sera impossible que le fruit d’une telle union aboutisse à un enfant de type asiatique ou caucasien. Ou encore, deux suédois ne pourront jamais donner le jour à un pygmée ... sauf "intervention inopinée" du facteur ou du plombier !

    Nier l’existence de races est donc d’une crétinerie scientifique ahurissante qui étonne jusqu’aux enfants (enfin ceux qui ne sont pas encore trop décérébés par l’Education Catastrophique Nationale) !

    Ceux qui prétendent militer pour la "race unique" ne le font que pour des raisons idéologiques foireuses consistant à prétendre lutter contre le racisme.
    Or, pour les gens normalement intelligents, il est évident qu’il n’est pas raciste d’affirmer qu’il existe différentes races ! Ce qui est "raciste", c’est d’établir une hiérarchie entre ces races ... un peu comme le font, paradoxalement, les afficionados de la discriminition positive en affirmant qu’un individu, du fait de son appartenance ethnique, a forcément besoin d’être aidé pour réussir. En sous-entendant donc qu’il est incapable de réussir sans cette aide et c’est cela qui est, à mon avis, très "raciste" comme position !

    Etonnant, non ! ... aurait dit Desproges.

     

    • Merci. Je commençais un peu à désespérer en expliquant autour de moi tout ce que tu viens de dire : la fausse négativité du mot "race", "l’espèce" humaine et non "race" humaine, etc.
      Ceux qui défendent l’idée que les races n’existent pas s’appuient sur des études expliquant qu’aucun résultat sur la recherche génétique ne permet d’affirmer que les races existent...mais occultent généralement les études indiquant le contraire, ou celles n’affirmant rien tout simplement.

      Encore une fois on a des yeux, et on peut visuellement distinguer au moins 5 races dans l’espèce humaine, races étant elles même divisée en sous catégories, sans pour autant affirmer que telle race est supérieure à telle autre, ce qui ne veut rien dire en plus, supérieure en quoi ? par rapport à quoi ?


    • Bien résumé.
      Je ne regarderai pas cette vidéo dont le titre est selon moi suffisamment stérile pour ne pas susciter mon intérêt.
      J’étais encore moi même conditionné il y a peu à ne pas entendre cette définition claire et sans équivoque.
      La propagande est telle qu’il est impossible d’employer le mot race sans l’associer à l’idéologie raciste encensée depuis peu, et sans entrainer une confusion gênant le moindre dialogue intelligible.
      Je n’en ai juste rien a cirer de savoir pourquoi untel est brun et l’autre blond.
      Si c’est là une finalité de la recherche scientifique, perso, je m’en passe.


    • Merci Phiddipidès.

      Tu as parfaitement répondu à l’idéologie niaiseuse de la "race humaine".

      Je copie ton texte pour pouvoir le ressortir le moment voulu sur d’autre forum.


  • Les esquimaux aussi ont les yeux bridés.

     

  • L’homme façonné par le milieu et le climat.

    @asiatique
    Explications assez connues par les scientifiques, ils appellent ça le "masque de froid", typique dénisovien ...

    Contre le froid, crâne plus concentré yeux bridés avec double paupières et ce gras.
    Ils viendraient de la Sibérie et aurait migré jusqu’en Indochine et la aurait perdu leurs poils pour des raisons de transpi intense due au climat humide et chaud.

    Le poil est généralement l’ennemi de l’homme qu’il a du perdre pour transpirer (régulation de température), comme il était le champion de l’endurance ce qui a permis sa chasse longue en pleine journée, pour se procurer les protéines carnées.
    Perso je dois avoir une évolution inverse (involution ?), j’ai pas mal de poils dans le dos et le torse, dont j’ai remarqué qu’ils servent de climatisation quand il fait très froid et aussi de pare-soleil. Je pense avoir alors une adaptation "européen des montagnes".

    Pour la peau claire, tout le monde sait, que c’est pour une captation des UVs plus intense pour la vitamine D et la constitution du squelette, pour les latitudes plus élevées et ce serait apparu assez tardivement (-30 000).

    Vu la diversité génétique en Europe, en fait on est quand même assez métisse, même avec une relative uniformité de la peau claire du à la latitude, alors quenelle de la nature au système !


  • De bonnes intentions naïves et un peu de bon sens néanmoins ces mêmes explications simplistes et ce bon sens on suffit il y a moins d’un siècle a justifier les actes les plus sordides ; je pense notamment a la femme présentée lors d’une exposition universelle parce qu’ayant de grosses fesses. Il y a effectivement ceux qui acceptent la réalité et ceux qui par n’importe quel prétexte vont chercher a la manipuler sous couvert de recherche "scientifique". Il y a aussi les cas ou on veut bien accepter ces théories dans un sens mais pas dans l’autre notamment le professeur cheick antha diop décrié comme étant afrocentriste par la communauté scientifique parce qu’il osait avancer que les égyptiens étaient des noirs en se basant sur une recherche historique et une méthode de datation au carbone 14.


  • Bon Fred l’explication concernant les yeux brides des asiatiques ressemble plutot a de l’anthropologie de comptoir. Alors tu dis les Asiatiquees ont des cranes plus courts dont des yeux assortis qu’il faut proteger par de l’hybridation et du gras. Admettons. Donc pourquoi est-ce-que les asiatiques ont le crane plus court ?

     

    • j’ai répondu t’a pas regarder ma vidéo, le crâne s’élargit pour loger des sinus maxillaire qui protège du froid les yeux et les éléments nerveux comme des brique creuse isolatrices... et ce que tu perd en longueur tu le gagne en largeur autrement t’aurais un crâne gros comme une pastèque et remplie d’eau ,trop gros pour loger ton petit cerveau banane !... suis ma vidéo au lieu de mater en même temps des film de cul ;)


  • salut à tous.

    Mouais, bof bof sa réponse... Un peu trop de raccourcis à mon gout...

    Le fait est qu’on a tous (blancs, noirs, jaunes, rouges,...) les mêmes gènes en terme de "quantité et qualité" -> même génotype. Le soucis inexplicable, c’est que "ce stock" de gènes est utilisé différemment d’un individu à l’autre, et donc, extérieurement, ils sont exprimés différemment (yeux, couleurs, cheveux, taille,...) -> pas même phénotype.

    De là, point. On ne peut rien affirmer de plus.

    Une population noire qui se reproduit au pôle nord ne deviendra pas blanche même après x milliard d’années. De même que des bébés blancs au Sahara naîtront toujours blanc même si leurs parents ("vikings" partis en vacances) ont reçus une bonne dose d’UV.

    Et si je me sciais les jambes, mes prochains descendants auraient quand même des pieds pour marcher...

     

  • Je trouve fascinant ces explications sur nos origines et comment au fond chacun est porteur d’une évolution du vivant.

    Par contre, avec notre mode de vie actuelle ultra-sédentaire et abondante en malbouffe, ça fait assez froid dans le dos d’imaginer à quoi ressemblera l’homme dans 1000 ans ?

    Enfin, 1000 ans, y a qu’à voir le taux d’obésité déjà un peu partout pour voir vers quoi on se dirige.

     

  • les régions d’Asie sont très venteuses, face au vent on plisse les yeux, c’est ce qui a probablement influencer le faciès des asiatiques. C’est parce que les girafes ont tiré sur leur cou qu’ils l’ont long, c’est parce que les asiatiques ont plissé les yeux qu’ils les ont bridés (épigénétique). le crane court est peut être une cause et non un effet. j’ai tendance a penser que les cause sont toujours environnementales.
    adel

     

    • C’est la même explication que donne Cheick Antadiop (au sujet du vent et des yeux bridés) ainsi que ses disciple, le Prof Coovi Gomez entre autres. Je pense, à mon humble avis, que c’est l’explication la plus plausible. Bernard Stiegler utilise d’ailleurs la notion d’épigénétique pour expliquer la transmission de la mémoire des outils, ainsi que l’évolution desdits outils dans le temps, d’une génération à l’autre (sur des milliers d’années).


  • Très bien, mais alors pourquoi les asiatiques ont-ils le crâne plus court et plus large que les européens ? Y-a-t-il une raison scientifique, en rapport avec l’évolution et la nature, à cela ?

     

  • Et dans le sud est asiatique ou il fait 25-30 degré en moyenne toute l’année,leur crane court et large,c’est également du a l’adaptation au froid ?
    Cela fait 70 000 ans que la thailande est peuplée.Il n’a jamais fait plus froid dans le sud est asiatique qu’en europe,malgré les évolutions climatique.Les thailandais ont un crane large et court.Donc le crane large et court n’est pas une adaptation au froid.

    Au niveau des yeux bridés ton explication est interessante et peut être valable,par contre ton explication sur la forme du crane ne parait pas correcte,les européens du nord n’ont pas le crane large et court,si l’on suit ta logique les suedois devraient de plus en plus ressembler a des asiatiques avec les millénaires ce qui n’est pas le cas.

    Il est toujours interessant de reflechir mais ne presente pas ça comme la verité,plutot comme une hypothese que tu proposes.En science on fait des hypothèses et ensuite on doit les demontrer de manière irrefutable avant de pouvoir presenter ça comme la vérité.

     

    • La dernière glaciation date de 30.000 ans.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Glaciation

      Les thaïlandais ont donc eu très froid.


    • Voici un lien precis de la derniere glaciation il y a environ 26 000 ans :Carte 1Ou l’on voit qu’il faisait nettement plus froid en europe.
      Et encore une carte des végétations ou l’on voit qu’en thailande la vegetation était de toundra et tropicale...
      Carte 2
      Donc ce que tu affirmes est faux.
      La derniere periode de glaciation n’a touché la thailande que dans une mesure tres faible en regard de l’Europe qui était déjà peuplée.
      Ceux qui ont eut le plus froid ce sont les européens et les chinois du nord pas les thailandais...
      Ceci dit une partie de la population de thailande vient de chine,mais en europe il y a les memes mouvements de population.La population europeenne vient d’asie,celle d’asie d’afrique etc...
      Tout cela est compliqué et l’on ne peut pas reduire la question de la forme des cranes au seul impact des températures.


    • a Ronan

      Je suis d’accord avec la fin de ta réponse : c’est compliqué.

      Ma remarque n’avait pour autre but que de montrer que l’argumentation simplifiée à cause de la taille des messages et du temps accordé au message par le lecteur n’est pas toujours à la hauteur du problème.

      Mais il est vrai qu’on se laisse parfois emporter par l’envie de répondre.

      Cordialement.


  • Un peu le bazar mais des propositions intéressantes , surtout le coup des yeux plus en avant ...
    Donc merci :) ...


  • Ne m’en veuillez pas cher Monsieur Frédéric Delavier, vous m’avez plus fait rigoler qu’apprendre quelque chose... J’en suis désolée.

     

  • La "musculation".


  • Ridicule. Utilisation de l’explication matérialiste (Sélection naturelle) de l’évolution pour expliquer l’oeuvre de Dieu alors qu’on sait que l’évolution ne tient absolument pas à la lumière de la science (et non du scientisme). Les suédois n’ont pas la face large pour permettre aux sinus d’isoler du froid. Zut alors !


  • Merci beaucoup M. Delavier pour toutes vos vidéos aussi intéressantes les unes que les autres.


  • Pourquoi certains africains du sud ont les yeux bridés ? (bochiman etc.. ?)
    Pourquoi certains peuls ont les cheveux lisses ?
    Pourquoi certains bretons n’ayant aucuns gènes asiatiques ont les yeux bridés ?
    Pourquoi moi même j’ai les yeux bridés alors que je suis d’origine européenne ?

    Pourquoi selon mr delavier on ressemblera à ça en 3012 ?

    http://www.lexpress.fr/actualite/so...

    Sinon, une autre version dit que sapiens s’est mélangé avec d’autres espèces, néandertal, desinova, l’homme du cerf rouge etc... et que c’est ce qui a donné ses différences actuelles, qu’en fait nous descendrions de plusieurs types d’hommes

     

  • Son Guide des mouvements de musculation 5ème édition est magnifique, le plus bel ouvrage du genre au monde.
    Un des points communs avec Soral, c’est qu’ils sont passés par l’Ecole des Beaux-Arts.

     

  • Je ne pense pas être hors sujet en abordant la taille du pénis chez les asiatiques, qui d’après de nombreux articles et recherche est dans la moyenne la plus basse comparé au autre "race" , comment expliqué cela ?

     

    • Je ne serai pas répondre a ta question existentielle...par contre la nature étant bien faite, madame est proportionnée a monsieur... ;)


    • j’ai lu une étude il y a maintenant plus d’une dizaine d’années qui traitait du sujet de la taille du pénis. c’était plutôt une étude sérieuse, pas lu dans un magasine de stars.
      je me souviens que ça expliquait plusieurs facteurs :
      . Le premier est au niveau de la morphologie.
      C’est vrai que même si c’est pas la taille de l’être qui détermine la taille du sexe, un être plus important en taille aura des hanches plus élargies et plus de sang. Donc le corps peut avoir un sexe plus grand sans mettre en danger l’être qui le porte.

      . seconde chose si je me souviens portait sur la capacité extensible du sexe.
      Il semblait qu’en fait la peau noir est plus sèche et moins extensible que la peau blanche. Donc la nature a mis en place un système qui veut que le noir a un sexe plus important de base avec une érection moins importante. Et le blanc inutilité d’avoir un sexe important de base mais avec une érection plus importante. Ce qui en définitif donne quelque chose d’équivalent lorsque l’utilité de la chose intervient.
      ajouté au premier point, on a déja une vision de la chose plus compréhensible.

      si vous avez d’autres explications allez y les amis ;)


  • J’ai toujours pensé que les asiatiques avaient les yeux bridés car le soleil se lève sur leur face et que pour ne pas être éblouis ils ferment légèrement les yeux.

     

    • C’est certainement une explication raisonnable mais, dans ma cour de récréation on en avait une autre :
      comme les Asiates bouffent beaucoup de riz ils sont toujours constipés et, sur le trône, habitués à forcer, d’où les yeux bridés.
      Quant au petit pénis, c’est qu’ils sont court sur pattes et qu’il faut pas que ça traîne par terre ; c’est une nécessité hygiénique !


  • Juste une question , si les yeux bridés sont , principalement , une évolution pour s’adapter au froid pourquoi les scandinaves ne sont pas "chinois" ?? :p

     

  • Moi, je crois que Dieu aime la diversité. Tout simplement.

    Il a créer différents types d’hommes et de femmes. Différentes races avec différentes caractéristiques et prédispositions. Et nous ne pouvons que l’en remercier.

    Nous pourrons lui demander le pourquoi des yeux bridés quand nous nous trouverons face à lui.

     

    • Dieu pourrais faire les choses facilement mais Il les a fait compliqué afin que l’on réfléchisse à Son oeuvre ? Dieu aurait pu faire la terre et les cieux en une fraction de seconde mais il a choisi de l’étaler sur le temps (en sept jours ou sept milliards d’années métaphoriquement c’est kif-kif).



  • La couleur noire de la peau protège ceux qui vivent près de l’équateur des inflammations cutanées dues aux ultraviolets de la radiation solaire, qui peubent conduire à des épithéliomes dangereux.
    [...]
    Les cheveux crépus permettent à la sueur de rester plus longtemps sur la tête et de prolonger l’effet refroidissant de la respiration.
    [...]
    Le visage et le corps des Mongols sont conçus pour être protégés du froid, qui est très vif dans la partie de l’Asie où ils vivent. Le corps et surtout la tête tendent autant que possible à la rondeur, et le volume du corps est plus grand. Tout cela diminue la surface relative par rapport au volume du corps ou de la tête, et réduit la perte de chaleur vers l’extérieur.
    [...]
    Les yeux sont protégés du froid par des paupières en forme de boules de graisse qui fournissent ainsi un isolement excellent et laissent une ouverture très fine permettant de voir tout en étant protégé des vents très froids de l’hiver sibérien.




    Luca Cavalli-Sforza- Gènes, peuples et langues- pp29-30
    Tout ceci n’explique pas tout, mais reste intéressant. Quelques remarques sur certains commentaires :
    - Le type nordique n’est pas le plus septentrional en Europe, et ne se trouve pas dans les zones les plus froides d’Europe, à savoir le nord de la Scandinavie (peuplé par les Lapons) et la Russie (peuplée par le type est-européen, au crâne court et large)
    - Les traits mongoloïdes sont atténués à mesure qu’on se dirige vers le sud. Ainsi, les yeux sont moins bridés en Asie du Sud-Est.

    Après, il reste la question des Aïnous, mais comme il est dit dans la vidéo, il peut y avoir plusieurs chemins pour parvenir au même résultat.

     

    • Je ne pense pas que cela vaille pour la Russie entière, je dirais surtout le nord de la Russie, qui borde la Finlande par exemple, là il y a une prédominance des types est-baltiques et baltiques en général, ainsi que les types apparentés aux Lappons. Les Russes sont cependant assez variés dans leur ensemble.


  • C’est bizarre cette histoire de théorie de l’évolution, après soit disant des milliers d’années au moins d’alimentation majoritairement omnivore l’espèce humaine(toutes races)a toujours indiscutablement une anatomie digestive, dentaire et autres de frugivore qui est la copie conforme de celles des grands singes anthropoïdes.
    La science de l’anatomie comparée est enfantine a comprendre, aussi facile que de comparer un rond avec un rond donc tous ceux qui nient cela se mettent la tête dans le sable et ont leurs propres raisons(dur de lâcher la barbaque et autres nourriture addictive) chacun saura et que ca plaise ou non ne changera pas les faits 

    Darwin et autres biologiste/naturaliste/anatomiste l’avait écrit a l’époque et c’était bien l’une des seules choses d’honnête et de factuelle qu’il avait écrite...

    http://imageshack.us/a/img35/9305/m...

     

    • Bizarre ton tableau...
      Déjà, je n’ai pas les mêmes informations concernant l’humain, et pourtant je suis un professionnel. Je ne dis pas que c’est une vérité absolue, mais selon la théorie, son tube digestif est aussi court que celui des carnivores. Ce qui est étonnant n’est pas qu’il mange de la viande mais plutôt que son régime soit - potentiellement - omnivore.
      Ensuite, et c’est une certitude pour l’avoir observé à plusieurs reprises, différentes espèces de singes sont carnivores, contrairement ce que dit ton tableau. Il y a aussi des opportunistes qui mangent des oeufs, ou des insectes.
      Assez fallacieux aussi au niveau de la classe "singe/anthropoïde" : au lieu de chercher les caractéristiques des "frugivores", on nous met une catégorie systématique. Soit on fait des comparaisons au niveau du régime alimentaire, soit d’autre chose, mais il ne faut pas tout mélanger.
      J’aime bien aussi les « devrait être ceci cela ». Il n’y a pas de devoir. Si l’humain devrait avoir un régime frugivore, pourquoi son régime alimentaire est-il plus vaste ? Il est généraliste, c’est tout. Différentes espèces sont plus ou moins spécialisées au niveau du régime alimentaire. Les généralistes sont plus versatiles et plus indépendants (si l’hôte ou la proie d’un spécialiste disparait, il a peu de chances de pouvoir s’adapter à autre chose), mais ils exploitent moins bien chaque régime spécifique.
      Cette combinaison de carnivorie, avec des bactéries qui apparemment nous aideraient à nous attaquer aux végétaux, a sa raison d’être.

      Et pourquoi ne pas protéger les végétaux plutôt que les animaux ?

      Je suis un ancien végétarien et je pense comprendre ton propos, mais les choses sont souvent plus complexes qu’elles n’en ont l’air.


    • J’ai fait une vidéo dessus, la particularité humaine c’est qu’on cuit les aliment, donc pas d’estomac énorme et acide comme un carnivore et petit intestin par rapport a un végétarien qui a une usine a fermenter dans le bide car on a externalisés à digestion par la cuisson... Le feu a changer fondamentalement notre anatomie , buste court jambe longue, meilleur autonomie ... Accé a un plus grand territoire et une plus grande variété d’aliment, sans compter la conquête des territoires nordique en emportant notre chauffage avec nous... Le top du top l’homme, bon après il fait des fois des bêtises ...


    • Vous devriez lire ce guide frugivore qui clos le sujet une bonne fois pour toute sur le mythe de l’omnivorisme de l’Homme(bien qu’une montagne de preuves existe depuis très longtemps qui démontrent que nous somme une espèce frugivore ) qui ne veut pas dire grand chose, chaque espèce a une alimentation physiologique, le plus elle s’en éloigne le plus elle dégénère. Avant de parler de carences en je ne sais quelle mythe scientifique, il y a des sportifs champions ultra marathoniens Michael Arnstein, ultra cycliste Harley Johnstone et autres qui sont frugivore ou fruitariens crudivore stricte depuis des années ( http://www.youtube.com/watch?v=KE5Z... ) alors qu’il n’est pas possible de vivre en bonne santé longtemps(difficile de survivre sur le long terme même) avec uniquement soit des produits animaux des carnivores/omnivores, soit des céréales/grains des granivores soit des verdures/herbes des herbivores 
      Les vrais omnivores et carnivores ont l’enzyme uricase non présente chez l’Homme empêchant la surcharge délétère en acide urique venant des produits animaux : http://dictionnaire.reverso.net/fra...

      http://guidealimentairefrugivore.co...

      Les grands singes anthropoïdes type bonobo (le plus proche de l’Homme) consomment quelquefois des produits animaux (1-5%) quand il n’y a pas de fruits c’est l’alibi classique de dire que les singes frugivores mangent aussi des produits animaux, ce n’est évidemment pas nécessaire ni optimale, leur alimentation est principalement basée sur 60 a 90% de fruits + des verdures, notre anatomie digestive en est la copie conforme, le doute n’est pas possible, même mécanique, même carburant.

      Vous êtes peut être un professionnel mais ce tableau comparatif vient des énormes travaux des génies hygienistes pratiquant l’alimentation physiologique basées uniquement sur les fruits/noix et verdures/légumes crus que sont les géants Herbert Shelton, Arnold Erhet(assassiné 15 jours après la sortie d’un ouvrage majeur en Allemagne a la sortie d’une conférence a succès), cela ne vient pas de doctissimo 

      Monsieur Delavier le problème est que vous basez toute vos théories au demeurant intéressantes et qui peuvent faire réfléchir sur la théorie de l’évolution qui est une escroquerie qui ne tient pas debout 


    • Pensez ce que vous voulez de l’alimentation qui convient à votre corps. Mais n’oubliez jamais une chose : c’est une des seules choses dont vous assumerez obligatoirement et inévitablement les conséquences. Vous pouvez vous tromper sur l’économie, la politique, etc... Ca n’aura aucun impact réel sur vous. Si vous vous trompez sur l’alimentation qui vous convient, vous le paierez cher voire très cher. Idem pour vos enfants si vous les intoxiquez régulièrement.

      J’étais sceptique quand on m’a parlé du régime frugivore. Et puis j’ai essayé, pour voir... Ca m’a pris seulement 2 jours pour observer des changements importants sur mon organisme, en premier lieu la disparition de ma tendance à renifler tout le temps ("allergie"...). Je me pensais en pleine forme et en pleine santé. Mais depuis j’ai réalisé qu’en fait mon corps m’envoyais tout un tas de signaux comme quoi des choses ne vont pas. Mais comme tout le monde a ces mêmes symptômes, ben c’est "normal"... Et c’est pas pour déplaire aux entreprises pharmaceutiques.

      Expérimentez sur votre corps, et vous saurez très rapidement. Le reste n’est que branlette mentale.

      Autre détail, et pas des moindre : un aliment cru a beaucoup plus de gout !


  • C’est bizarre cette histoire, ma grand mère m’a toujours dit que si les asiatique avait les yeux bridés, c’était uniquement par ce qu’ils bouffent pas mal de riz, et le riz ca constipe, et quand on pousse au chiotte et bah on plisse un peu les yeux, et du coup, le fait de manger du riz sur plusieurs générations fait qu’aujourd’hui il ont les yeux bridés.

    Elle m’a aussi dit un autre truc ma grand mère, très important, hautement sensible, elle m’a expliqué comment et pourquoi la terre tourne, et bah en fait, c’est à cause du fait que nous, les hommes , marchont dessus, et qu’a tout ce qu’on est (7 milliards), quand meme !! Et bien cela fait tourner la terre, le cycle jour/nuit assurant une bonne rotation car tout le monde ne marche pas au meme moment, finalement c’est logique !

    Alors c’est qui le boss du logos ?
    C’est bibi !
    _ :)


  • Très très déçu par le niveau de la vidéo (...), par les discussions de comptoirs, par la censure des posts essayant de relever le niveau.

    @E&R, @AS : vous êtes à un tournant de votre site, du mouvement, ce genre de page va faire fuir les gens qui raisonnent et qui ont une culture scientifique, je trouve cela bizarre et ne me l’explique pas, à moins de penser que la religion est incompatible avec la science, ce qui est loin d’être le cas.

    Si vous ne passez pas ce post, merci au moins de le faire suivre à l’équipe qui réfléchit à la stratégie du mouvement, pour votre bien.

    E&R est un endroit formidable pour plein de chose, il n’y a que la science où c’est vraiment, mais vraiment très faible. Cette réduction science = productivisme est due à une lecture du monde exclusivement politico-historique : un peu comme si la botanique et la classification en général s’étaient arrêtées au 18ème siècle, où l’on classait par l’apparence alors qu’elles sont devenues la systématique (organisation par système avec étude interne).

    Cette approche que maitrise AS parfaitement est nécessaire, elle n’est pas suffisante.

    Henri Laborit apporte bcp et l’ignorer est une erreur de taille, alors que lui n’a pas ignoré les grilles de lecture capitalistes et marxistes qu’il connaissait très bien et qu’il a intégrées dans La nouvelle grille.

    Voilà !...

     

    • En botanique on classe selon l’apparence de chaque plante. Par exemple la formule florale, forme de la tige, ... On s’amuse pas à faire des analyse ADN pour chaque organisme trouvé, et la classification se base uniquement sur l’apparence (bien sûr que derrière il y a aussi des corrélation entre apparence et tout ce qui est moléculaire),...
      La religion n’est pas incomptatible avec la sciences, mais elle ne sert à rien ! Il existe beaucoup de scientifique qui sont pratiquants et qui ne sont pas créationniste. Religion et sciences, c’est deux sphères différentes. Religion = foi ; sciences = connaissance...


    • @sam : sur votre 2ème partie, je pense qu’on est assez d’accord, par contre pour la botanique vous devez avoir soit une méconnaissance du sujet (rien que le nom), soit des connaissances qui datent un peu ;-)

      Pour le reste, aujourd’hui on classe grâce à la phylogénétique et pour le coup, l’apparence et la systématique sont complétées par la génétique et la bio moléculaire de manière très importante.

      C’est une évolution majeure due aux techniques de génétique et d’analyse moléculaire qui a remis en question cette science très sérieusement depuis 10 ans.

      Le pb est que cela demande un nombre de prérequis relativement élevé pour être compris et que bcp préfèrent s’en remettre à des explications bien plus faciles à admettre car elles nous donnent l’impression de comprendre, sans rien expliquer, vous voyez, on en revient à la distinction foi/science car expliquer n’est pas donner une raison. C’est certainement cette ambiguïté qui persiste.

      L’objet de la science n’est pas de trouver des raisons, mais d’expliquer, de comprendre.
      Celui de la foi n’est pas de comprendre mais d’avoir une raison.

      Le logos donne la science, que certains scientifiques se soient pris pour ce qu’ils ne sont pas, c’est certainement vrai, mais c’est le pendant de certains religieux qui ont peur que la compréhension fasse perdre la foi.

      Quand les uns arrêterons de faire aux autres des procès d’intentions, on pourra peut-être tenter de les concilier...


  • Je tente une troisième fois de poster un message sur le sujet abordé dans cette vidéo qui est des causes de la différenciation morphologique entre groupes d’êtres humains.
    Je suis extrêmement surpris de voir que mes deux premiers messages ne sont pas passés. Je ne pensais pas, en effet, qu’ER, que j’apprécie beaucoup comme site « non politiquement correct » justement, effectuait de censure sur ces sujets.Mon post se contentait de faire un renvoi vers le site suivant, sans préciser d’ailleurs si j’étais ou non en total accord avec les vues qui y sont développées :
    http://www.intelligence-humaine.com...
    Les thèses défendues sur ce site, à l’appui d’études scientifiques diverses, sont, à la louche, que oui, il existe des différences morphologiques entre groupes humains qui, pour des raisons diverses, ont connu des périodes d’éloignement prolongé, depuis la sortie d’Afrique.Cela, un enfant de 4 ans pourrait s’en rendre compte.
    Or, il semble que, même sur ce premier constat, une sorte de « tabou » existerait. De même qu’on ne pourrait plus dire, dans notre société, que le papa et la maman c’est pas pareil (sinon on est taxé de misogynie), on ne pourrait plus dire qu’un Chinois et un Congolais n’ont pas le même morphotype. Evidemment, en filigrane, l’idée est que, dans notre société, dès qu’on pose le constat d’une différence on est taxé de racialisme ou de divers vocables en –isme (dont « antisémitisme » bien sûr, même si ça n’a rien à voir).
    L’intérêt supplémentaire de ce site est d’ouvrir la réflexion sur deux autres traits différenciateurs qui dépassent la simple question morphologique : il s’agit des traits « comportementaux » ou « neurologiques » (tests de QI, taille mesurée – et totalement indéniable, du cerveau –).On se demande bien en effet pourquoi des différences morphologiques ne s’accompagneraient pas de différences neuronales ou comportementales. Là aussi, un enfant de 4 ans pourrait s’en rendre compte.
    Pourquoi serait-ce un « tabou des tabous », le crime des crimes en somme, de poser un constat clair, qui est, si on y réfléchit bien, le contraire justement du racialisme.
    Connaître nos différences c’est justement apprendre à les respecter.
    Le dernier point intéressant dans ce site, et qui pourrait faire là encore l’objet d’une discussion, est le côté « prévision des évolutions », qui montre que, en raison de sa politique d’immigration, les Etats-Unis ont un QI national qui baisse régulièrement, ce qui laisse entrevoir

     

    • Merci de votre message.
      Le site http://www.intelligence-humaine.com est un site de vulgarisation scientifique très intéressant.

      Il fait part du résultat de recherches tout à fait sérieuses, nombreuses et référencées à travers le monde.
      Elles ont été validées par de nombreux universitaires et notamment par le prix nobel de médecine James Watson.
      http://www.polemia.com/pdf/differen...
      De nombreux sites internet en parlent et il n’y a aucune raison de censurer ce sujet, à moins de considérer que la situation décrite dans le film idiocratie est le but à atteindre pour la france et l’europe.


    • Ha mais vous aussi, vous etez sur E&R ! La majorité de la communauté scientifique sont d’accord pour dire que le Q.I n’est pas determinant pour mesurer réelement ce qu’est l’intelligence, qui est bien plus complexe. La réalité c’est que ce genre de classement qui peut etre une réalité, je n’en sait rien mais je sais que certains s’en serviront pour une mauvaise cause. Pour ma part, j’ai vu des Q.I de 80 ou de 120, de toute ethnie. Je suis à 105, mince cela ne correspond pas à ma zone géographique ! Lol faut pas se leurrer, les capacités intellectuelles sont peut etre du à la génétique, mais ne choisit pas sa couleur.


  • Serait ce des intérêts éditoriaux qui pousserait ER à relayer ce genre de propos ?
    Quel crédit apporter à cette parole ? Qui est il ? Au nom de quel expertise parle-t-il ? (Je ne parle pas là uniquement de diplôme)
    On est dans une reprise très caricaturale de ce que Hippocrate et Hérodote ont pu dire en ce qui concerne la physiognomonie, je ne suis pas certain que cela soit très rigoureux de le penser aujourd’hui sans s’efforcer d’en interroger les présupposés.

    Je suis plutôt déçu pour le coup de ce genre de lien qui ne fait pas honneur à l’intelligence de certaines analyses d’Alain Soral.

     

    • L’intérêt de cette source d’information qu’est ER, c’est justement qu’elle ne se laisse pas dicter ce qu’elle doit diffuser ou non par des petits flics dans ton genre.
      Si tu veux du débat aseptisé avec des gens qui ont tous l’air d’ "experts" et autres "spécialistes", mate donc France Télévision.


  • (suite et fin)
    de manière inéluctable, une perte de domination dans les années à venir.

    Là encore on peut ne pas souscrire, mais au moins a-t-on le droit d’en discuter sans être censuré. Après tout, lorsqu’on lit « l’Etre contre l’Avoir » de Francis Cousin, on découvre une thèse parallèle – qui n’est pas non plus raciste -, Cousin expliquant qu’il y a un fonds « révolutionnaire » en Europe qu’on ne trouve pas dans les population immigrées (pas plus qu’en Asie d’ailleurs). D’où l’idée que la politique d’immigration est le complice du mondialisme (mais là-dessus je pense qu’ER serait d’accord).

    Voilà, j’espère que ce message ne sera pas censuré cette fois-ci, car cela me décevrait énormément de voir qu’ER pratiquerait, sur la question des races, la même « censure » que les mondialistes dégénérés sur la question de la différenciation des genres (fameuse « théorie du genre). Et cela en aboutissant, finalement, aux mêmes effets.

    Bien cordialement.

     

    • C’est difficile de parler de "Race" ... surtout au niveau culturel /QI / psychologie...
      Rien n’est fixé,et surtout pas le cerveau : ou se cache donc la qualité intrinsèque qu on pourrait appeler "Race"....
      Même les etudes sur la taille du cerveau n’ont rien demontrées...et de nos jours les aborigènes (longtemps considérés comme "sauvages" par excellence) jouent a Call of Duty... Donc c’est bien l environnement qui definit la culture...et ce qu on appele l intelligence... Et non la "Race"

      Au mieux il y a des traits culturels dominants, acquis par l education, la tradition,les mythes fondateurs ou la religion...
      Il y’a eu des grands penseurs/scientifiques des quatres coins du monde, pourvu qu ils aient recu une education de qualité !

      Donc sur quoi se baserai le concept de race ?sur les caracteristiques physiques ? Sur la culture acquise ? Sur la genetique ? (les différences sont anecdotiques)
      Si tout le monde avait accès, au sein d une societe libéré de la discrimination, au même niveau d’education, a la même culture (religion compris),Au même conditions de vie,etc pendant 20 ou 30 ans... est ce qu il y aurait encore la moindre différence intellectuelle,sociale,psychologique ; entre Un Africain, Un Russe ou un Chinois ?
      Mis a part les dispositions naturelles inherentes aux humains(on est pas tous egalement doué) et les differences physiques ...

      Quelquepart parler de Race c’est entretenir la disparité sociale qui s’est batie et justifiée sur ce concept erroné de "Races"plus ou moins developées...
      Tout ce qui a été prouvé c’est que le statut social suit le pretendu classement des "races"(sauf exceptions) ... mais lequel a engendré l autre ?


  • Avant tout : les races existent..

    Ensuite, contrairement à ce que certains ont l’air de croire ici, le raisonnement de Delavier, bien qu’un peu confus, tient la route. Cela dit, je ne sais pas d’où Delavier tire son explication, mais un élément fondamental me parait très douteux : les crânes courts et larges existent aussi en Europe, et pas seulement en Scandinavie, tout comme il existe des porteurs de crânes long et fins au Sud. Et un grand nombre de personnes ont un crâne assez rond. Voir les vieilles études de phrénologie.
    D’autre part, je ne suis pas certain que des tempêtes de sable soient plus dommageables pour les yeux que des tempêtes de neige. En outre, comme ça a été relevé, les Inuits ont les yeux bridés. J’ajoute qu’il est assez facile de fabriquer des protections pour les yeux : un tissu (on peut regarder au travers), de l’écorce fendue, du cuir fendu, etc. on pouvait le faire il y a 10000 ans.
    Aussi je doute que la sélection s’applique directement sur les paupières. Si son explication se vérifie, alors les paupières bridées devraient être seulement un épiphénomène de la morphologie du crâne.
    Cela dit, j’ai de vagues souvenirs comme quoi les crânes courts et larges seraient typiques des montagnards, alors je ne sais pas.
    Personnellement, une hypothèse de sélection sexuelle me paraissait crédible, mais si c’était le cas, il devrait tout de même y avoir des non-bridés en Asie.
    Une hypothèse folle : les races viennent de sources génétiques complètement différentes et toutes convergent vers une seule espèce.

    Tout ceci reste hypothétique, c’est la grande faiblesse de la biologie évolutionnaire. Avec la théorie de l’évolution, on peut expliquer tout et n’importe quoi et c’est séduisant car cohérent... mais rien n’indique que ce soit vrai. Une fois qu’on a compris le truc, on peut dire tout par n’importe quoi.

    L’explication sur les cheveux crépus semble douteuse aussi. Si on cherche la petite bête, on peut se demander pourquoi tous les africains ne sont pas blonds, car une masse de cheveux sombres est un piège à infrarouges, et comme la chaleur est normalement évacuée par la tête, une concentration de chaleur à ce niveau pourrait s’avérer dommageable. Cela serait évité avec des cheveux blonds.

    Ou bien on pourrait dire que la graisse autour des yeux est apparue pour protéger les asiatiques du froid et que cette protection a relâché la pression sélective sur les yeux enfoncés, etc.
    L’oeuf ou la poule ? Questions triviales, réponses ardues.


  • Superbe occasion de placer cette célèbre blague :

    Agenouillé dans une église, un Noir s’adresse à Dieu :
    - Seigneur, pourquoi m’as-tu fait la peau noire ,
    Et dieu lui répond :
    - Pour te protéger des ardeurs du soleil africain.
    - Pourquoi m’as-tu donné des bras et des jambes immenses ?
    - Pour que tu puisses grimper aux arbres ou courir plus vite si un animal te poursuit dans la brousse.
    - Pourquoi m’as-tu mis des cheveux crépus ?
    - Pour qu’ils ne s’accrochent pas aux branches ou dans les lianes..
    - Alors pourquoi, Seigneur, m’as-tu fait naître en Seine Saint Denis ?

    Blague a part, Frédéric Delavier nous explique gentillement l’inégalité des races humaines.
    A lire :
    Le comte Arthur de Gobineau  :
    Essai sur l’inégalité des races humaines.

    Professeur J. Philippe Rushton :
    Race, évolution et comportement, une perspective sur l’histoire de vie.


  • J’engage tous les membres d’E&R que le sujet interroge à se renseigner sur les travaux de Roger Dommergue Polacco de Menasce. Ses recherches sur le sujet, notamment ses connaissances très pointues sur l’influence du système endocrinien sur le type racial, sont des incontournables. Une race, avec ses caractéristiques physiques mais pas seulement, est le fruit de l’adaptation pluri-millénaire de l’homme à un milieu précis. Il démontre également la prééminence du système endocrinien sur le système nerveux, le premier étant le chef d’orchestre, le second un simple exécutant. Sujet passionnant repris d’ailleurs par nombre de scientifiques ces dernières années, notamment dans des études en cours qui tentent de démontrer l’influence du système hormonal (et de ses dérèglements) dans l’émergence de nouvelles épidémies, notamment l’augmentation des naissances d’enfants autistes. Les travaux de Dommergue se sont notamment attardés sur l’influence de la circoncision juive au 8ème jour, date de début de la première puberté chez l’enfant mâle, travaux tendant à prouver le pourquoi de certaines spécificités de l’âme juive, entre autres, l’esprit spéculatif et l’absence d’esprit de synthèse (d’empathie pour l’autre).

     

    • Polacco de Menasce fascine quelques esprits ! Mais l’évolution d’un individu, ou d’une ethnie, n’est pas comme il le dit, ou alors à la marge, tellement à la marge que çe n’est pas significatif à l’échelle où on doit situer le débat (en plus, la vie et tout ce qui s’y rapporte, est multi-factrielle, tout expliquer par un facteur c’est avancer l’heure de sa mort biologique ou morale).
      Exemples :
      Manger du soja c’est absorber beaucoup de phyto-oestrogènes et c’est contraire aux
      voir de belles femmes augmenterait l’intelligence, et en tout cas la pauvreté diminuerait en quelque sorte le quotient intellectuel, la pauvreté consommant beaucoup de ressources disponibles de l’être humain. Je crois à ce sujet que les bodybuilders avertis par Delavier et Gundhill ou d’autres très bons experts, recommandent d’éviter le soja, même s’il contient le fameux glutamine (que certaines oies confondraient vite avec une glut amine). Il est fort possible que le soja et plus généralement les céréales consommées localement aient une influence sur l’évolution des ethnies.
      A l’inverse, lire, étudier, donne à beaucoup l’envie de dominer par l’entourloupe. Ce n’est pas le signe distinctif des Juifs, je dirais même, si je pouvais extrapoler mon expérience des baveux du prétoire, qu’ils sont moralement au-dessus du reste. Exemple vécu : un avocat bien Goy, bien grand, bien à rien, demande une somme exorbitante, absolument indécente, je vous jure, pour un travail qu’il n’a pas fait et sur une somme qui n’a pas été récupérée par la victime. Alors que le seul avocat qui ait reconnu, et remboursé sans traîner, un trop-perçu était de la communauté que vous aimez sans oser le dire clairement (c’est bon, là, je ne charge pas vos auteurs préférés ; je serais plutôt à "deux doigts" de reconnaître à l’un d’eux son philo-sémitisme). Je n’ai pas poussé la familiarité jusqu’à lui demander s’il était circoncis mais au moins un de ses associés avait l’air d’être d’une certaine orthodoxie. On n’a pas continué avec lui, probablement à tort, mais le contexte était particulier.


  • Les "Lumières" et les Francs-Maçons ont décidé d’effacer Dieu du coeur des hommes et à voir de nombreux commentaires, ils y ont réussi...

    Tout le monde devrait être convaincu ici qu’ils ont d’ailleurs choisi le côté du diable par leurs pratiques que même les athées qualifient de sataniques : Mensonges, usure, vols, meurtres, pédophilie, etc.

    Nous savons que pour servir leurs intérêts, ils se servent de moyens de propagande tel que la télévision et les manuels scolaires.

    De ce fait, la pleurnicherie Shoananesque comme souffrance unique et incomparable à celle des autres "sous-races" prend les 3/4 du livre d’histoire sur certains programmes scolaires.

    Alors, posez-vous la question de savoir pourquoi la "théorie" (le mot parle de lui-même alors qu’il est enseigné comme une vérité absolue) de l’évolution est la seule enseignée au détriment de la création.
    Je me suis moi aussi fait berné par ce concept (ayant eu un cursus universitaire scientifique) pourtant lorsqu’on regarde les faits honnêtement et objectivement avec un cerveau "désendoctriné", rien ne tient, ne serait-ce que par l’organisation ultra ultra ultra complexe et fonctionnelle des êtres vivants.

    Prenons un exemple (qui n’a pas pour but de convaincre à lui seul mais au moins de faire réfléchir, j’espère) : Dans le cas de l’humain, toutes nos cellules de notre corps (cellules somatiques) sont composées de plusieurs "paires" de chromosomes à l’exception de nos cellules sexuelles dont le patrimoine génétique est composé d’un seul exemplaire (divisé par 2). Lorsque les cellules sexuelles (mâle et femelles) se rencontrent, elles donnent chacune un exemplaire de chaque chromosome donnant ainsi un nouvel être humain avec ses chromosomes par "paires". Question : Comment un "simple" corps peut-il savoir qu’il faut diviser son patrimoine génétique en 2 et qu’un corps "étranger" va lui donner la partie complémentaire. Et surtout comment peut-il induire cela jusqu’à l’intégrer dans ses gênes ? Sans compter la prodigieuse complexité de cette division cellulaire (méiose) ou seulement des processus de fécondation. Il y a forcément un concepteur/organisateur pour mettre en place tout cela, toutes ces "usines à gaz" hyper fonctionnelles.

    Ceci poussa Louis Pasteur à dire : "Peu de science éloigne de Dieu mais beaucoup y ramène".

    Ne tombons plus dans les pièges de "l’élite" ou du moins analysons objectivement les autres options ; surtout celles qu’elle dénigre, et pas seulement dans le politique ou le sociétal.

     

    • Un parcours scientifique me parait un peu vague pour justifier avoir un avis autorisé sur une des questions les plus complexes de la biologie car elle met en jeu énormément de pré-requis (génétique, bio moléculaire, etc.).

      Quant à votre exemple, pas besoin d’aller chercher si compliqué, pourquoi sommes-nous là ?

      La science ne répondra jamais à cette question car tout scientifique qui le prétendrait se tromperait de crémerie et se comporterait non pas en scientifique qui explique "comment ?" mais en philosophe qui cherche "pourquoi ?"...
      Le pourquoi est d’ailleurs finaliste, il implique que les choses ont été faites "à dessein".

      De la même manière, "pourquoi Dieu aurait créé les maladies génétiques ?" Quel théologien oserait s’y risquer ?

      La foi n’est pas de l’ordre de la compréhension humaine, fichez la paix aux scientifiques sérieux et humbles !
      Je sais ce n’est souvent pas le cas, mais finalement pas plus souvent que les religieux (...)


    • @ Pouf

      Wow tu m’a impressionné !

      Je ne m’attendais pas à des éloges mais là... je peux dire que tu as élevé le débat ^^

      Déjà, il faut croire la "théorie" évolutionniste sinon il faut se la fermer (Je te cite) :
      "Un parcours scientifique me parait un peu vague pour justifier avoir un avis autorisé (...) fichez la paix aux scientifiques sérieux et humbles !".
      Excuse-moi de ne pas t’avoir demandé ton avis pour m’exprimer sur un sujet. Par contre, tu ne te gêne pas, semble-t-il, de donner le tien sur bon nombre de commentaires. Commentaires par ailleurs démontrant une humilité à toute épreuve (Je laisse les autres voir l’historique pour en juger).
      J’espère quand même que la Sacro-Sainte Théorie de l’évolution ne fasse pas à certains des descendants avec d’immenses chevilles.

      Ensuite, il faut détourner une question embarrassante par une pirouette et de préférence sur un ton dogmatique de manière à ce que personne ne puisse contester :
      "Quant à votre exemple, pas besoin d’aller chercher si compliqué (...). La science ne répondra jamais à cette question (...)"
      Cela a au moins l’avantage de ne pas avoir à y répondre.

      Enfin, dénigrer impérativement l’autre solution ou ceux qui la proposent (voir plus haut) :
      "La foi n’est pas de l’ordre de la compréhension humaine."
      @Sam : "Celui de la foi n’est pas de comprendre mais d’avoir une raison."
      Croyant = naif

      — -

      Je sais que la question " "pourquoi Dieu aurait créé les maladies génétiques ?" avait pour but de décrédibiliser la mienne et n’attendait pas forcément de réponse mais je vais quand même y répondre pour ceux que ça intéresserait :

      Le début du récit de la Génèse explique que l’homme et la femme ont été créés parfaits. Ils ne devaient donc ni vieillir ni mourir ni tomber malades dans la mesure où ils respectaient les lois et commandements divins. Or ce ne fût pas le cas. Ils ont donc perdu la perfection et ont commencé à dégénérer puis sont morts. Entre temps, ils ont transmis l’imperfection à leurs descendants mais Dieu, dans son amour et sa Justice, à prévu un moyen de salut. Je m’arrête là car ensuite on sort du cadre de la question.

      Bien sûr, pour avoir la réponse à toutes (et je dis bien toutes) les questions sur l’humain, il faut faire l’effort de lire et d’analyser (sans extrapolation) les Ecrits Saints ; un conseil que vous ne trouverez pas dans les manuels scolaires, bien entendu.
      C’est tellement plus facile de dire "La foi n’est pas de l’ordre de la compréhension humaine".


    • @Okepi-Malin

      1) Pas de précisions sur ton parcours scientifique ?

      2) Visiblement tu as mal lu ou je me suis mal exprimé : en quoi ai-je dit qu’il fallait croire la théorie évolutionniste pour comprendre ? J’ai juste dit que pour l’infirmer il fallait des arguments d’un niveau que tu n’as pas plus que moi, même si j’ai un peu étudié la question et que je connais les disciplines en question. (Retour à 1)

      3) Si tu n’as pas compris que la foi n’a rien à voir avec la logique, je te renvoie toi-même aux lectures des textes que pour le coup j’ai aussi pas mal étudié... Je pense que tu es passé à côté de qq chose.

      4) A ce propos, ne vois-tu pas de contradiction à la lecture littérale du récit de la création entre genèse 1 et 2 ?...

      5) Quelle est la nouvelle alliance ? Sur quoi repose-t-elle ? Sur la liberté de l’Homme de croire ou non à l’incarnation de Dieu dans Jésus pour être sauvé (si je ne m’abuse). Quelle liberté laisse-t-il à l’Homme qui n’est donc d’après toi plus à son image (puisque dégénéré) ?

      6) Sur ma prétention, je ne vois pas de quoi tu parles, j’argumente sur ce que je pense, lis, crois savoir, comme tout un chacun le fait.
      J’ai la chance d’avoir une culture scientifique (Master en Bio) et biblique (famille) que j’essaye de mettre en contradiction pour comprendre...

      7) contrairement à toi, je n’ai pas de base "sainte" (dogme) et reste donc ouvert aux différentes analyses, théories, personnes. Ce qui ne remet pas en cause la foi des autres, juste ma compréhension.

      Si tu es de bonne foi, lis Laborit, lui-même croyant, anti-impérialiste et scientifique, tu comprendra bien mieux que mes pauvres explications, mais attention, cela demande de prendre du temps et de vouloir comprendre, pas de vouloir justifier ses choix...


  • Bonjour,

    je croyais que les asiatiques avez les yeux bridés car le riz sa constipe , du coup il fond une grimace qui bride les yeux lorsqu’ils forcent quand ils sont en action aux toilettes !

    humour bien sur .


Afficher les commentaires suivants