Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

Le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’éminents experts israéliens de la santé, a publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux.

 

Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux possibles. Leur verdict est qu’« il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes ». Le rapport est long et détaillé. Je ne citerai que quelques-unes des conclusions les plus dévastatrices présentées dans le rapport.

« Nous avons reçu 288 rapports de décès autour de la vaccination (90 % jusqu’à 10 jours après la vaccination), 64 % d’entre eux étaient des hommes ». Pourtant, le rapport indique que « selon les données fournies par le ministère de la Santé, seuls 45 décès en Israël étaient liés à la vaccination ».

Si les chiffres ci-dessus sont sincères, alors Israël, qui prétendait mener une expérience mondiale, n’a pas véritablement rendu compte des résultats de son expérience. Nous entendons souvent parler de caillots sanguins causés par le vaccin AstraZeneca. Par exemple, nous avons appris ce matin l’existence de 300 cas de caillots sanguins en Europe. Toutefois, si les conclusions de l’IPC sont authentiques, le vaccin Pfizer pourrait être associé à plus de décès en Israël seulement que le vaccin AstraZeneca dans toute l’Europe.

« Selon les données du Bureau central des statistiques, en janvier-février 2021, au plus fort de la campagne israélienne de vaccination de masse, on a constaté une augmentation de 22 % de la mortalité globale en Israël par rapport à l’année précédente. En fait, janvier-février 2021 ont été les mois les plus meurtriers de la dernière décennie, avec les taux de mortalité globale les plus élevés par rapport aux mois correspondants des dix dernières années. »

L’IPC constate que « dans le groupe d’âge des 20-29 ans, l’augmentation de la mortalité globale a été la plus spectaculaire. Dans ce groupe d’âge, on constate une augmentation de 32 % de la mortalité globale par rapport à l’année précédente ».

« L’analyse statistique des informations du Bureau central des statistiques, combinée aux informations du ministère de la Santé, permet de conclure que le taux de mortalité parmi les vaccinés est estimé à environ 1 : 5000 (1 : 13000 chez les 20-49 ans, 1 : 6000 chez les 50-69 ans, 1 : 1600 chez les 70 ans et plus). Selon cette estimation, il est possible d’estimer le nombre de décès en Israël, autour du vaccin, à ce jour, à environ 1000-1100 personnes. »

Encore une fois, si cette analyse statistique est correcte, alors les chiffres rapportés par les autorités sanitaires israéliennes sont trompeurs de plus de 22 fois.

Ceux qui suivent mes écrits sont au courant de mon travail sur la corrélation indéniable entre la vaccination, les cas de Covid-19, les décès et la propagation des souches mutantes. L’IPC confirme mon observation, en fournissant des informations plus cruciales concernant les groupes d’âge.

« Il existe une forte corrélation entre le nombre de personnes vaccinées par jour et le nombre de décès par jour, dans une fourchette allant jusqu’à 10 jours, dans tous les groupes d’âge. Les 20-49 ans - une fourchette de 9 jours entre la date de la vaccination et la mortalité, les 50-69 ans - 5 jours entre la date de la vaccination et la mortalité, les 70 ans et plus - 3 jours entre la date de la vaccination et la mortalité. »

L’IPC révèle également que « le risque de mortalité après le second vaccin est plus élevé que le risque de mortalité après le premier vaccin ».

Mais la mort n’est pas le seul risque lié à la vaccination. L’IPC révèle que « à la date de publication du rapport, 2066 rapports d’effets secondaires se sont accumulés et sont parvenus au Comité d’enquête civ ; il et les données continuent d’arriver. Ces rapports indiquent des dommages à presque tous les systèmes du corps humain....Notre analyse a révélé un taux relativement élevé de lésions cardiaques, 26 % de tous les événements cardiaques sont survenus chez des jeunes jusqu’à l’âge de 40 ans, le diagnostic le plus courant dans ces cas étant la myosite ou la péricardite. On a également observé un taux élevé de saignements vaginaux massifs, de lésions neurologiques et de dommages aux systèmes squelettique et cutané. Il convient de noter qu’un nombre important de rapports d’effets secondaires sont liés, directement ou indirectement, à l’hypercoagulabilité (infarctus), l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, les fausses couches, l’altération de la circulation sanguine dans les membres, l’embolie pulmonaire ».

En Israël, le gouvernement cherche désespérément à vacciner les enfants. L’IPC souligne qu’une telle démarche peut être désastreuse.

« À la lumière de l’étendue et de la gravité des effets secondaires, nous souhaitons exprimer la position du comité selon laquelle la vaccination des enfants peut également entraîner chez eux des effets secondaires, tels qu’observés chez les adultes, y compris la mort d’enfants en parfaite santé. Comme le coronavirus ne présente aucun danger pour les enfants, le comité estime que l’intention du gouvernement israélien de vacciner les enfants met en danger leur vie, leur santé et leur développement futur. »

L’IPC souligne qu’« il n’y a jamais eu de vaccin qui ait affecté autant de personnes ! Le système américain VARES présente 2204 rapports de mortalité de personnes vaccinées aux États-Unis au premier trimestre 2021, un chiffre qui reflète une augmentation de milliers, en pourcentage, par rapport à la moyenne annuelle, qui s’élevait à 108 rapports par an ».

Je dois mentionner que le travail de l’IPC a été très peu couvert par la presse israélienne. Ces experts de la santé font un travail courageux, sachant que leur licence d’exercice de la profession médicale et leurs moyens de subsistance sont gravement menacés.

Gilad Atzmon

 

Retrouvez les textes de Gilad Atzmon, sur E&R :

 
 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2712668
    Le 24 avril à 17:12 par jojo
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    Le seul qui censure pas ER c’est google mais pour combien de temps ? moi j’ai été censuré partout et dans tous les domaines...

     

    Répondre à ce message

  • #2712737
    Le 24 avril à 19:03 par Druide
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    Je ne comprends pas pourquoi l’empire déciderait qu’il faut maintenant tuer les Israéliens avec des vaccins. J’aurais plutôt cru que la vaccination obligatoire en Israel servirait de modèle ensuite pour imposer des mesures plus coercitives dans les autres nations. Puisque le monde entier est épaté par cet exemple de "succès sanitaire haut la main grâce à la vaccination obligatoire", les nations seront de plus en plus désireuses de l’imiter en tous points. Israel étant d’autant plus prêt à imposer une mesure aussi liberticide qu’elle lui permettrait ensuite de discriminer davantage les populations non-vaccinés comme les Palestiniens et les Arabes dit Israéliens.

     

    Répondre à ce message

    • #2713482
      Le 26 avril à 08:35 par Nadia
      Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

      C’est tout à fait ce qu’il se passe, c’est Israël qui nous est montré en exemple par les médias comme succès de la campagne de confinement/vaccination.

       
    • #2714283
      Le 27 avril à 17:00 par clemclem
      Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

      C’est parce que vous n’avez rien compris et vous faites primer le sionisme dans tous vos raisonnements. La très très très grande majorité des juifs sont des gens normaux, comme vous et moi. Ils sont tout autant capables de révolte contre la bête que vous.
      Les satanismes qui nous gouvernent se sont caché derrière le sionisme depuis des décénnie, comme ils se cachent derrière le Vatican, et bien d’autres endroits.
      Ils n’accordent en vérité aucune importance aux juifs qu’ils extermineront dans les mêmes proportions que le reste.

       
  • #2712858
    Le 24 avril à 23:06 par quidam
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    Quelle confiance peut on accorder aux annonces officielles d’une entité qui travaille à devenir le centre du gouvernement mondial. Une entité dont un grand nombre de ressortissants détient les plus grands médias occidentaux , et dont les réseaux d’influence sont tentaculaires . Une entité qui est au centre de tous les conflits régionaux dans le but d’étendre ses frontières , et pour qui la fin justifie tous les moyens les plus vils..En ce qui me concerne je n’ accorde aucun crédit à cette entité, la stratégie vaccinale qui consiste à se poser en exemple dans un premier temps puis en victime au même titre que tous les autres pays avec un nombre de morts qu’il est impossible de vérifier.. On ne connait déjà, pas le nombre de têtes nucléaires que détient Israel, alors pour le reste on devrait se fier à leurs chiffres ?

     

    Répondre à ce message

  • #2712938
    Le 25 avril à 05:00 par 4h32445h353
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    Les vaccins, c’est fait pour acheter, vendre, acheter, vendre... c’est pas fait pour soigner !

     

    Répondre à ce message

    • #2713516
      Le 26 avril à 09:42 par Riddick
      Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

      "les vaccins c’est fait pour acheter, vendre, acheter
      C’est pas fait pour soigner"
      Excellent
      C’est fait pour faire des profits
      Et quel est le meilleur moyen de
      Maximiser ces profits:rendre malade
      Les personnes en bonne santé
      Ça s’appelle le libéralisme
      La liberté de faire tout et n’importe quoi.

       
  • #2712981
    Le 25 avril à 08:40 par caete
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    Quand ceux qui pèsent pour nous la balance bénéfice/risque nous mentent sur le risque, alors j’ai de gros doutes sur le bénéfice aussi.

     

    Répondre à ce message

  • #2713001
    Le 25 avril à 09:04 par anonyme
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    "Testen oder Kündigung - Israels harte Strategie gegen Impfgegner"

    "Das Land mit der hohen Impfquote zeigt, dass Normalität möglich ist. Aber auch, welche heikle Aufgabe auf Deutschland zukommt, wenn ausreichend Impfstoff verfügbar ist"

    Voilà ce qui fait le gros titre du journal der Welt am Sonntag.

    Traduction : "Se faire tester ou perdre son job. La stratégie implacable du gouvernement israélien envers ceux qui se refusent de se faire vacciner."

    "Le pays au taux de vaccinés le plus élevé montre qu’un retour à une vie normale est possible. Mais aussi le dilemme auquel l’Allemagne aura a faire face une fois qu’il y aura assez de vaccins de disponible."

    Il faut faire un dessin ?

     

    Répondre à ce message

  • #2713115
    Le 25 avril à 13:31 par pleinouest35
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    À l’écoute de DiViz’hebdo du 23 avril 2021, on saisit parfaitement que le confinement a été généralisé pour rendre impossible les traitements précoces, puisque si ces derniers sont autorisés, et donc deviennent par voie de conséquence reconnus, il est impossible, du point de vue du Droit, de mettre en œuvre une vaccination généralisée dont on sent parfaitement bien qu’on veut la rendre obligatoire. Une AMM doit être revue chaque année, en interdisant aux médecins de soigner, la vaccination devient politiquement le seul choix, et n’a donc plus besoin d’être justifiée.
    Mon point de vue c’est que c’est ignoble, surtout quand une thérapie génique prend pour cible toutes les tranches d’âges, même celles de ceux qui ne meurent pas de la Covid-19, alors même que les vaccinés restent toujours autant contagieux, et que les essais cliniques n’ayant pas été mené à leur terme nous devenons tous des cobayes. Nous sommes devenus la marchandise de Big Pharma.

     

    Répondre à ce message

  • #2713153

    Tout cela renforce ma décision : être le 66 millionième vacciné en France, ç’est à dire jamais !

     

    Répondre à ce message

  • #2713328

    Aucun vaccin n’a terminé sa phase 3, Autant dire qu’ils sont tous craignos. Que ce soit Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou le vaccin russe ou chinois, je laisse ma place aux cobayes non rémunérés de Big Pharma.*
    Quand on entend Raoult légitimer le vaccin pour les anciens, de quoi parle t-il ?
    *Je laisse aussi ma place pour les tests PCR aux nanoparticules et les masques en nanofbres (primés par la fondation Marcus Wallenberg avant la "pandémie, d’ailleurs).

     

    Répondre à ce message

  • #2713422
    Le 26 avril à 01:15 par Sinabil
    Rapport catastrophique sur la vaccination en Israël

    Le choix d’Israël comme laboratoire mondial de l’expérimentation humaine de thérapie génique ne peut pas s’expliquer uniquement par la vulnérabilité extrême de son Bibi, en quête de souteneurs pour lui donner la force de trainer son usine de casseroles judiciaires, ou par un cynisme impossible qui ferait de ce symbole unique du copyright mémoriel, le symbole inique de la plus grande violation des principes fondamentaux du Code de Nuremberg, ou par la puissance du lobby...pharmaceutique (bien entendu le lobby pharmaceutique n’existe pas).

    C’est peut être aussi parce que ce pays a réussi à créer le réseau de contrôle de l’information le plus étendu, avec les relais les plus vastes et variés, capable de transformer le moindre fait divers, dans n’importe quel pays, en enjeux diplomatique d’ordre international, dès lors que la confession religieuse de la personne impliquée est certifiée, avec comme objectif principal défendre l’image d’Israël, idéalement en tirant sur la grosse ficelle de antisémitisme.

    Ce réseau permet également de contrôler et d’étouffer n’importe quelle information dissonante.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents