Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

"C’est la justice de classe qui a condamné Esteban et Samuel"

Intervention de Serge Ayoub à Rungis le dimanche 14 octobre 2018 à l’occasion de la douzième journée de Synthèse Nationale.

 

 

Se procurer l’ouvrage de Serge Ayoub chez Kontre Kulture

L’affaire Méric, sur E&R :

Déjouer les pièges oligarchiques avec Kontre Kulture :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2066985
    Le 21 octobre à 18:41 par Karim
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Comme quoi on peut bien être Français et Arabe, merçi monsieur Ayoub.

     

    Répondre à ce message

  • #2067039
    Le 21 octobre à 19:51 par Choupinou
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    et le gamin de 12 ans, décédé à coups de barre de fer.... on va en faire un plat ?

     

    Répondre à ce message

  • #2067120
    Le 21 octobre à 21:16 par Cpasgagne
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Excellente analyse d’une situation dramatique et injuste. La "justice" française m’écœure autant que les médias ..... et c’est pas peu dire

     

    Répondre à ce message

  • #2067249
    Le 22 octobre à 00:06 par Ceslaoui
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Je serai bien moins dithyrambique que l’ensemble des commentaires lus : si M. Ayoub dit beaucoup de choses justes (et assez évidentes pour ceux qui se sont intéressés à l’affaire), il commet une erreur majeure : c’est de considérer ses énumérations comme des "erreurs" justement ! On part d’un fait divers qui vire au vinaigre, un gosse reste sur le carreau, et là toute la machine des réseaux médiatique, judiciaire, et politique s’emparent de l’affaire afin de faire de la grosse récup’. Rien, je dis bien rien, n’a été laissé au hasard dès ce moment là. Considérer une succession d’erreurs à ce niveau là, c’est soit très naïf, soit malhonnête. Je précise que j’ai arrêté la démo à 11 minutes.

     

    Répondre à ce message

    • #2067297
      Le 22 octobre à 05:19 par Seb
      Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

      Au moins tu as l’honnêteté de dire que tu es malhonnête. Puisque tu juges après 11 minutes sur 23.
      Serge Ayoub connaît mieux que toi le dossier, et de loin. Les erreurs dont il parlent en sont. La machinerie dont tu parles n’a rien à voir.

       
    • #2067447
      Le 22 octobre à 11:36 par Ceslaoui
      Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

      @Seb
      Une occasion de perdue de ne pas la ramener, dommage.
      J’ai complété à mon manquement, j’ai visionné et écouté la suite et fin de cette intervention.
      Des propos justes et intéressants mais rien qui ne fassent avancer le schmilblick au fond et que j’ignorais.
      Que Serge connaisse mieux que moi le dossier, c’est indéniable et facile à dire. Mais vous persistez à penser qu’il s’agit "d’erreurs" ? "La machinerie dont je parle n’a rien à voir" ? C’est plus des œillères, mais des paravents que vous avez aux coins des yeux. C’est pourtant évident : d’un point de vue strictement juridique, jamais les condamnés n’auraient dû choper les peines qu’ils ont eues. Parodie de justice, c’est d’ailleurs ce que Serge dit en substance. Ensuite, le tapage médiatique, et la politisation rapide et efficace de l’affaire (on a pu lire ci et là qu’il s’agissait du procès de "l’extrême droite").
      Alors avant de me prêter des propos que je ne tiens pas pour me taxer de "malhonnête" (que je "reconnais par honnêteté", merci j’ai ri), regarde toi dans une glace et relis toi avant de poster.

       
    • #2067849
      Le 22 octobre à 18:11 par Tumie
      Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

      Il faut prendre "erreur" comme un euphémisme ! ici dans ce contexte erreur= malhonnêteté !
      Excellente analyse de Serge même si on a suivi l’affaire un peu de redite n’est pas superflue !

       
  • #2067355
    Le 22 octobre à 09:47 par cgy
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Je me demande ce que deviennent nos deux amis, et quand l’appel aura lieu. Même si c’est jugé d’avance, il faut prendre un avocat honnête et soutenir la légitime défense. De plus, comme le fait observer Serge, il y a eu un intolérable amalgame entre les deux accusés ; les fautes alléguées (non prouvées) de l’un servent contre l’autre ! Et vice versa.
    Ces gens (nous ne les qualifierons pas) vous accusent en permanence de crime collectif (sans preuve) d’arrière-grands parents disparus, et dans ce cas des fautes (sans preuve) de vos copains de week-end ! Et vous payez au final pour des idées dont vous n’avez dit mot, prétendument issues d’un troisième accusé innocent, sur une supposition de leur part. Laquelle les entraîne, de leur seule impulsion, vers des heures sombres, mystérieuses et brouillardeuses qu’ils n’ont jamais vécues. Et dont ils vous collent le fardeau !
    Amalgame, confusion, extrapolations, mensonge : il faut démonter tout cela, en s’appuyant sur le droit existant. Normalement, nos deux amis sont acquittés, avec dommages et intérêts.

     

    Répondre à ce message

  • #2067434
    Le 22 octobre à 11:27 par Jean-Ma
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Magnifique allocution.

     

    Répondre à ce message

  • #2067680
    Le 22 octobre à 14:42 par VALDIMIR LE GRAND .
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Coups et blessures ayant entraîné la mort , sans l’intention de la donner , mais surtout par légitime défense parce que 3 contre 1 .Voila le véritable chef d’inculpation, malheureusement la justice parfois dérape et sert bien les gouvernants . Le message est avant tous , une totale et légitime impunité pour les violentes actions à venir des antifa , ATTENTION.

     

    Répondre à ce message

  • #2067729
    Le 22 octobre à 15:38 par nico
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    Ce qui a conduit a la mort du jeune se résume a une seule action d’auto défense qui n’a absolument pas été considérée a décharge pour Estéban.

    On peut dire que ce qui motive ce verdict aussi lourd, se résume a cette notion "d ’idéologie violente" qui , selon la défense caractériserait les 3 jeunes skin Head dans le box.
    Je ne peux m’empêcher de m’interroger sur ce qu’il en aurait été, si Esteban n’avait par exemple , été qu’un simple manifestant anti mariage gay, comme les antifa aiment a les traquer, pour les frapper en meute sous les yeux des leurs enfants.
    https://nos-medias.fr/video/la-mani...
    Lui aurait-on dans ce cas reconnue le droit a l’auto défense ?

    Sans ce décès, autant improbable qu’involontaire , cette affaire ne serait restée qu’une simple bagarre de rue.
    Hors , un seul des participants sort de ce cadre de la simple "bagarre " pour avoir porté l’unique coup fatale.
    Pourtant , tous se retrouvent dans le box des accusés .

    Je me pose alors cette question : Quelle est cette étrangeté qui consiste a ne condamner qu"un seul des 2 camps d’une "bagarre " ?
    Pourquoi les antifas, qui n’étaient clairement pas des victimes innocentes , mais bien des protagonistes actifs dans le déroulement de cet affrontement , n’étaient ils pas eux aussi dans le box , comme ce fut le cas par exemple dans pour l’affaire opposant les rappeurs Karris et Booba ?

    D’ailleurs, a propos d’idéologie de violence, dans le cas de la bagarre des rappeurs a Orly , on pourrait certainement dire des protagonistes qu’ils colportent une idéologie de violence, qui est pour le coup autant visible dans leurs actes , que dans leurs textes , tous parsemée "d’ hymnes aux calibres" et d’appels au meurtre en tous genres .
    Pourtant, dans leur cas, ce facteur n’a d’une aucune manière aggravé leur peine qui fut limitée a quelques de semaines de détention, et une amande pour payer leurs dégâts. .

     

    Répondre à ce message

  • #2067868
    Le 22 octobre à 18:25 par JEAN MARIE
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    j’aime bien S. Ayoub mais je ne le prendrai pas comme avocat ! Certes, ses auguments sont intéressants sur un plan "éthique" mais ils ne valent pas grand chose dans un prétoire où il s’agit juste de séduire et de leurrer des jurés car on est en cours d’assises et contrairement à ce qu’il dit rien ne finit avec l’instruction.
    Ce qu’on doit faire ici, c’est le procès d’une magistrature politisée, l’influence que les magistrats professionnels peuvent avoir sur la décision de jurés non-professionnels en intervenant en salle de délibération et surtout le procès de la LEGITIME DEFENSE. Qui est attaqué doit pouvoir se défendre avec ses moyens, sans se soucier de proportionner ses "arguments" de façon pointilleuse. L’avantage va à l’agressé, s’il tue son agresseur, tant pis pour lui. C’est bien de le penser c’est peu diplomate de le dire dans un prétoire le jour de son procès.
    En ce sens, S. Ayoub ne méritait pas sa standing ovation.

     

    Répondre à ce message

  • #2068388
    Le 23 octobre à 09:45 par katarina
    Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

    il n’y a pas eu de vrai jugements, mais un parti pris par la justice, j’espère qu’il y aura un appel, car les responsables sont les parents de Méric ! on ne laisse pas un enfant malade et chétif faire des manifs violentes, attaquer les gens, alors que sa vie ne tenait pas à un fil, moi j’ai un fils mais pas malade et chétif, mais le contraire, mais jamais il est allé agresser une personne ! en plus, attaquer quelqu’un par derrière mais pas seul, mais jamais ses parents où lui ne se sont jamais posés de questions, pourtant, j’ai lu que ses parents étaient des intellos ? si ses parents étaient des ouvriers, il serait encore en vie, le con de Méric,

     

    Répondre à ce message

    • #2068730
      Le 23 octobre à 16:05 par CLASH et PISTOLS memory
      Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

      Moi aussi , je doute tres fort que sa présence a fait tache lors du proces ESTEBAN/
      autrement, parfait ! visé juste, presque aucune erreur d’analyse : je dis cela, parce que j’ai 57 ans et j’ai bien vécu et trainé mon blouson de punk rocker dans les années 80s : j’ai connu serge Ayoub, j’ai meme bu un pot avec lui a saint michel en 1983 apres avoir fait une arnaque dans une brasserie : courir pour ne pas payé:oui il etait hardcore batskin a cette époque, mais sympa:perso,il ne m’a pas emmerdé, meme si j’etais punk rocker.

       
    • #2069414
      Le 24 octobre à 15:35 par manu
      Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

      @pistols memory : L’Histoire se joue à des instants T. Les années 80 ont été un instant T. Et Serge Ayoub a été celui - fils de magistrate et skinhead de plateau tv - qui a empêché le "jeune des 80’s" de penser. La pensée d’extrême droite est d’une richesse inouie (merci AS), or batskin a réduit la jeunesse des années 80 (celle qui visait la Vérité, le vrai) à une débilité difficilement pardonnable (ou l’a poussée à l’extrême gauche précisément du fait de sa débilité falsifiée : je tape sur tout ce qui bouge ouais.. Alors même que les enjeux à cet instant T (cf. skrewdriver) étaient énormissimes). Le mal a été fait.

       
    • #2069424
      Le 24 octobre à 15:43 par JL
      Serge Ayoub fait le point sur l’affaire Méric

      J’ai aussi 57 ans.

       
Afficher les commentaires précédents