Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

Note de la rédaction

Émission initialement diffusée en exclusivité sur ERFM le 21 juin 2019 à 19 h.

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l’émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond !

 

Le numéro du répondeur :

0 899 25 22 66

(0,25 €/min)

 

Le numéro est surtaxé afin de limiter les insultes et les messages interminables. Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !

 

Au sommaire :

00’30 : le sédévacantisme
03’40 : l’incendie de Notre-Dame
10’00 : être un homme
14’45 : comment renvoyer les Gilets jaunes sur les ronds-points ?
18’00 : l’affaire Vincent Lambert
25’00 : la dispute Cohn-Bendit-Collard
27’15 : Marine Le Pen et le dîner du CRIF
32’00 : Majid Oukacha
34’30 : Dominique Pagani
39’55 : l’affaire Dreyfus
44’20 : la dispute Asselineau-Philippot

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

À ne pas manquer, les 1001 vies d’Alain Soral :

 

L’émission culte Soral répond ! en vidéo, chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2224466

    Philippot a proposé liste commune à NDA et Asselineau, du pognon à lui et de leur laisser les deux premières places, et on a dit qu’il bouffait à tous les rateliers.
    Aujourd’hui, on lui reproche de ne pas avoir fait liste commune.
    Je dis pas que j’aime tout chez lui, mais à un moment, on ne peut pas faire mieux.

    Le perspective électorale est en effet nulle. Le Frexit aura le destin de la révolution à la sauce Arlette : une idée sans soutien reproposée à chaque élection. Même le souverainisme light façon "union des droites" n’a pas d’avenir, le RN uni à trois pelés de LR ne dépassant pas 30%.
    L’opposition à LaREM ça pourrait bien être le Parti socialiste.

     

    Répondre à ce message

  • #2224482
    Le 23 juin à 12:24 par bertin
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Soral,aujourd’hui chef de la dissidence,
    Demain...chef d’état ?

    Progressivement ,inexorablement,naturellement,
    Soral endosse le costume de Chef d’Etat .
    L’alliance des couches sociales et des corps de défense
    et de sécurité est indispensable .
    Les circonstances historiques décideront de l’avènement .

     

    Répondre à ce message

  • #2224537
    Le 23 juin à 13:54 par Clara Imbert
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Vous avez entendu la réponse d’Alain sur : "Être un homme" ??

    C’est exactement ce qu’il fallait repondre...
    Je n’ai qu’une chose à dire :

    Alain, si tu me lis - sait-on jamais - veux-tu m’épouser ?

     

    Répondre à ce message

    • #2224648
      Le 23 juin à 17:17 par Anthracite
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      Vous avez entendu la réponse d’Alain sur : "Être un homme" ??



      J’ai hâte d’entendre une femme lui demander ce que c’est que d’être une femme. Je crois sincèrement que ça répondrait en partie à votre question.

       
  • #2224634
    Le 23 juin à 16:38 par Bakloe
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Il n’y a pas d’acharnement thérapeutique dans les cas "Vincent Lambert". Ce sont des personnes handicapées ne pouvant pas se nourrir seules. Il n’y a aucune assistance respiratoire ou médicamenteuse pour les maintenir en vie.

    Dans son cas, le corps hospitalier qui l’a pris en charge s’est toujours opposé à toutes possibilités de stimulation et de rééducation dans un centre spécialisé à la demande de spécialistes. Selon votre raisonnement, il n’y aucune possibilité de savoir ce qu’il veut. Nous pourrions en dire autant des fœtus.

    Voir discours du neurologue qui soutient la famille Lambert, qui ne se résume pas qu’à sa mère, ce que vous auriez su si le sujet vous avez intéressé, et de l’un de ses frères lors de la dernière manifestation de soutien. Des hystériques aussi ?

    Un peu de sérieux !

     

    Répondre à ce message

  • #2224703
    Le 23 juin à 19:16 par christian
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Au delà des sujets abordés et de la vision qu’on peut en avoir (ou pas), je suis toujours frappé par la manière dont AS les traite.
    Non seulement il est capable de s’exprimer sur un nombre impressionnant de thèmes, quasiment tous (grande culture).
    De plus avec une cohérence, une franchise et une pédagogie remarquable (grande intelligence).
    Je ne parle même pas de la capacité à encaisser, à répondre et à assumer avec les burnes qui manquent à beaucoup (Force et Honneur).
    Y’a pas de gourou la dedans, juste un Bonhomme qui met les fiottes à poil et qui fait et fera des émules (loi naturelle).
    Amusant le lapsus, V. Lapierre, à 24’’30 (grand humour ;-).
    Il (re)faut des Bonhommes, Je suis un quidam à 100% sur sa ligne.
    Bien à vous.

     

    Répondre à ce message

  • #2225094
    Le 24 juin à 12:19 par Lau974
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Monsieur Soral,
    J’ai écouté votre émission sur Notre-Dâme, avec les gens de « Faits et Documents », et également, dans son ensemble, la conférence avec l’architecte Dominique Perrault concernant la réhabilitation urbaine de l’Île de la Cité.
    Vous avez dit ici que « on sait que » ce projet urbain était bloqué, semble t’il par Notre-Dâme sous sa forme précédente. Existe-il, pour étayer cette allégation, quelques faits et documents ?
    Merci d’avance,
    Lolo

     

    Répondre à ce message

  • #2225143
    Le 24 juin à 13:53 par Vendrou
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    A faire circuler d’office, là Soral fait vraiment très fort, vous rendez-vous compte qu’il est le seul sur 67 millions d’habitant a pouvoir dire les quatre vérités, heureusement que cet homme existe pour réveiller les consciences du danger qui nous guette. Longue vie à Soral.

     

    Répondre à ce message

  • #2225179

    Pas de souverainisme avec Asselineau...

    https://www.medias-presse.info/lupr...

     

    Répondre à ce message

  • #2226291
    Le 26 juin à 06:22 par Socrade
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Dans la partie "qu’est-ce qu’un homme" Soral se pose la question profonde de la présence de déchus sur le plan humain -ie dépourvus de virilité, inversés, lâches, traîtres- aux postes de commandement de la société, normalement dévolus à des hommes capables, affirmés, virils.

    Et la profonde réponse est : ces hommes sont déchus sur le plan humain naturel mais échus sur le plan humain christique ie tel que l’humain supérieur, premier, est défini par le Christ.

    En effet il inverse l’échelle humaine naturelle par l’implacable "les derniers seront les premiers". C’est cette morale d’inversion des valeurs qui fait que les derniers sur le plan de l’espèce, les LGBTQx, c’est à dire les déchus de la sélection naturelle sexuelle, qui est source causale de l’espèce, deviennent les premiers et sont au pouvoir.

    Evidemment le Christ n’a pas voulu la dévastation que nous subissons, il voulait détoxifier le judaïsme en inversant le dieu de haine psychopathe en dieu d’Amour, mais la toxicité vient justement de la mentalité d’inversion et l’inversion de l’inversion c’est de l’hyper-inversion.

    La question implicite qu’on entend dans son questionnement : pourquoi maintenant et pas au début du christianisme ?

    Parce que le catholicisme est la résistance de l’humain naturel à l’injonction christique d’abandonner toute réalisation positive pour s’immerger dans la relation négative à soi-même et le suivre jusqu’à l’auto-destruction complète. La forme humaine christique parfaitement réalisée est celle de l’étron du lion qui a dévoré une jeune fille chrétienne venu se sacrifier dans un amphithéâtre romain pour témoigner de sa Parole et le rejoindre dans l’au-delà. Le catholicisme a essayé de protéger les structures humaines naturelles en ne relevant que les aspects positifs -le Dieu d’Amour de Charité et de Miséricorde, qui est simplement l’inversion logique du dieu de haine de l’ancien testament- mais ça ne marche pas, la logique active est celle de l’inversion des premiers en derniers.

    Cette réaction de l’humain naturel a tenu 2000 ans et finalement la subversion christique a fini par tout emporter et maintenant le terme christique est échu, les derniers sont devenus les premiers.

     

    Répondre à ce message

    • #2228705
      Le 29 juin à 10:02 par Tetar 1er
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      Il faut déjà comprendre ce que veut dire premier et dernier. C’est premier au sens du monde, aux yeux du monde. Cela a toujours été compris comme cela (traduit autrement : celui qui fait tout pour être à la première place dans les satisfactions du monde va nécessairement renier suffisamment l’Etre, et donc arriver au ciel avec un bilan et une "oeuvre" qui ne plaideront pas pour lui..).

      Il n’y a pas d’inversion, il y a l’instinct de ce qui renvoie à l’Etre, à la Vérité de l’être dans sa forme parfaite, achevée, et cela ne dénie pas la possibilité de virilité, de grandeur, bien au contraire. Un soldat qui combat avec courage au risque de sa vie, c’est beau, et il n’est pas premier, ou bien il serait planqué au chaud quelque part.. Un type qui tabasse un autre par plaisir, ce n’est pas beau, et il a sans doute choisi une satisfaction facile qui lui donne le sentiment d’appartenir aux premières places du monde, pour un moment. Ce n’est pas une inversion car nous sommes faits pour sentir cette distinction-là, et la souffrir... Même pour le spécialiste des uber-mensch, Nietzsche himself, il était apparemment insupportable de voir frapper un cheval, alors il va falloir qu’il nous explique quelle "inversion" aurait provoqué cela chez lui...

      Bref c’est un proverbe à l’adresse individuelle, pas collective. Cela ne remet pas en cause les institutions, l’autorité des Rois et des Papes. Et cela a été étayé par St Paul, qui rappelait qu’il fallait être premier arrivé au Paradis (donc bien une notion de dépassement, mais dans l’ordre des abnégations, des sacrifices, du don de soi, et non de la débauche et des coups-bas, qui au contraire, à mon avis, ramollissent corps et esprit..pas très viril tout ça..)

      L’inversion (la haine de l’autorité, de la hiérarchie, du fait même qu’il y ait des dominants), ce n’est pas l’humilité chrétienne qui l’a inséminée, c’est le messianisme *biiiiip*, anti-chrétien par définition, arrogant, envieux, destructeur et déicide. Il n’y a rien de christiquement accompli dans la société actuelle, il faut vraiment être de mauvaise foi pour le prétendre. La doctrine catholique est imparable à ce sujet, encore faut-il la connaître.

      Aujourd’hui on pourrait presque dire que les LGBT font partie des premiers, en tout cas d’une classe bien plus agissante, dominatrice (tout ça n’ étant bien sûr qu’à moitié vrai étant donné que tout passe par quantités de réseaux de domination, et le travelo lambda n’est pas en soi un "premier").

       
    • #2228714
      Le 29 juin à 10:35 par Tetar 1er
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      J’ajoute également :

      - que se lamenter sur les premiers de ce monde (ceux qui jouissent et dominent CONTRE Dieu) mais en les jalousant secrètement, et en étant un "petit premier" dans son environnement médiocre, ce n’est évidemment pas être un de ces derniers qu’on nomme premiers en paradis. Au moins les premiers de ce monde auront excellé (dans le mal), et certains peuvent devenir des saints quand ils se convertissent car ils ont (parfois) en eux le sens d’un absolu, et une certaine suite dans les idées...Nous n’avons donc pas le choix : exceller dans le vrai et le bien, ou bien n’être rien... pas tellement un proverbe pour les médiocres...

      - il y a également un volet Soralien qui flirte allègrement avec ce qu’on pourrait appeler l’esthétique fasciste, ou bien simplement grecque (mais je trouve qu’il y a quelque chose de moins caricatural, moins machiniste et hygiéniste, dans l’héritage antique, c’est pourquoi je préfère dire fasciste). Le goût de l’athlète, le dégoût du marginal... d’abord concernant l’athlète : il ya une obsession corporelle morbide à ce sujet de nos jours. Jusqu’à Hollywood et ses acteurs tous façonnés au même moule... Je trouve qu’un paysage plus rustique, un paysan qui pourra très bien avoir les mains calleuses, des bras durs mais pas bodybuildés, un ventre bien rond, sans tablette de chocolat, est bien plus sain, bien plus puissant esthétiquement parlant, dans son être achevé, qui tire sa valeur du Réel, de son Etre réel. L’hygiénisme ne peut pas être beau en tant qu’il est déconnecté du Réel et qu’il ne transmet donc pas de valeur : c’est passer 2h dans une salle tous les jours pour faire mentir le réel de sa vie de cadre du tertiaire. C’est la superficialité même. Ensuite, la marginalité : je veux dire, d’Etre (pas le paraître travelo, signe d’aliénation mentale), non, plutôt le trisomique par exemple. Bien sûr que la grandeur c’est de sanctifier la vie dans tout ce qu’elle est, y compris ses formes les plus "petites". Un couple qui irait adopter des trisomiques rejetés par leurs parents, et qui élèverait cette pépinière dignement, dans toute l’adversité qu’elle présente, comment ne serait-ce pas PREMIER au sens de l’Etre PARENT accompli, c’est à dire image du Dieu Père qui prend soin de toute sa création, de l’aigle jusqu’à l’asticot ? Comment n’y aurait-il pas un tonnerre dans la poitrine de celui qui contemplerait ce spectacle, un tonnerre d’amour, un déchirement ?? L’inversion, c’est bien le monde (Satan) qui la suscite..

       
  • #2226709
    Le 26 juin à 17:00 par Jousay
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Quelle analyse ! Merci Alain pour ton travail. Que dire ? Force et honneur !? Humilité, courage. Bonne continuation à toi et à E&R. Je suis "fan" (admirateur) et de plein esprit avec vous.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents