Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

Note de la rédaction

Émission initialement diffusée en exclusivité sur ERFM le 21 juin 2019 à 19 h.

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l’émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond !

 

Le numéro du répondeur :

0 899 25 22 66

(0,25 €/min)

 

Le numéro est surtaxé afin de limiter les insultes et les messages interminables. Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !

 

Au sommaire :

00’30 : le sédévacantisme
03’40 : l’incendie de Notre-Dame
10’00 : être un homme
14’45 : comment renvoyer les Gilets jaunes sur les ronds-points ?
18’00 : l’affaire Vincent Lambert
25’00 : la dispute Cohn-Bendit-Collard
27’15 : Marine Le Pen et le dîner du CRIF
32’00 : Majid Oukacha
34’30 : Dominique Pagani
39’55 : l’affaire Dreyfus
44’20 : la dispute Asselineau-Philippot

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

À ne pas manquer, les 1001 vies d’Alain Soral :

 

L’émission culte Soral répond ! en vidéo, chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

 

Soutenir ERFM

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2223968

    Posé , clair et nette !


  • Petit lapsus sur Vincent Lambert / Vincent Lapierre ;)


  • Bonjour M. Soral,

    Sur le sédévacantisme, vous dites que « vous n’êtes pas en pointe sur le sujet ». Et c’est vrai, car votre analyse n’est pas juste, vous faites erreur.

    « Vacant » signifie « vide », « inoccupé ». Or il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que le siège de Pierre à Rome est bien occupé par quelqu’un, et qu’il n’a jamais été « vacant ». Ainsi, le sédévacantisme est une notion erronée et une mauvaise interprétation de la réalité.
    De plus, si le siège était vacant, il n’y aurait personne ni aucun hérétique à dénoncer, le danger serait moindre. Mais si au contraire le siège est occupé par un imposteur hérétique, l’ennemi à combattre existe et est identifié.

    En résumé, l’analyse juste est celle-ci : depuis Vatican II, le siège de Pierre est occupé, mais par une suite d’imposteurs qui sont les chefs d’une autre religion qui n’a rien à voir avec la Tradition catholique et qu’il faut dénoncer.

    Il suffit d’ailleurs d’écouter les messages de la Sainte-Vierge (La Salette, Lourdes, Fatima...) qui nous a averti de cela : l’apostasie arrivera dans l’Église et Rome deviendra le siège de l’antéchrist. Elle n’a jamais annoncé que le siège de Pierre serait vacant, mais qu’il serait occupé par un imposteur.

    Selon certains eschatologues catholiques (Louis d’Alencourt entre autres), Vatican II serait l’antéchrist dont parle la Sainte-Vierge, car Vatican II correspond à la création d’une nouvelle Église (ayant gardé l’apparence de la Traditionnelle).
    Donc, depuis cette date le siège de Pierre est occupé par des imposteurs = des papes de la nouvelle religion œcuménique, mais des anti-papes catholiques.
    C’est d’ailleurs pour ça que la prophétie de Malachie continue après Pie XII.

    Comme toujours, quand on n’est pas parfaitement compétent sur un sujet, il vaut mieux laisser les spécialistes expliquer la question, et ici faire appel aux religieux de la FSSPX et de la Fidélité Catholique qui sont les seuls à maintenir la Tradition et la Doctrine catholique originelle.

    Suggestion : il pourrait être intéressant d’inviter un abbé de la Tradition à faire une conférence avec vous (l’abbé Olivier Rioult par exemple). ;-)

    Amicalement,
    Alain

     

    • #2224012

      Comment peut-on savoir que la FSSPX représente la ’’vraie’’ tradition catholique ? Il faut déjà s’estimer soi-même assez compétent pour affirmer ça.

      Pourquoi la FSSPX est-elle co-financée par Maximilian Krah, un homme d’affaire sioniste très proche de Mgr Fellay ? https://sedevacantisme.wordpress.co...

      Comment expliquer que la librairie Notre Dame de France (la procure de St-Nicolas-du-Chardonnet) déroule le tapis rouge à Eric Zemmour ? http://laportelatine.org/publicatio... Zemmour qui dit pourtant clairement dans son bouquin qu’il n’a pas la foi, qu’il ne croit pas au Christ ni à l’Immaculée Conception. Il prétend aimer dans le catholicisme son ’’style’’, son culte des images, sa pompe, etc... en gros, le folklore. La bigoterie des bourgeoises à serre-tête, tout ce que je hais personnellement dans l’Eglise et à quoi j’espérais échapper en allant à la FSSPX...

      Simples questions, je ne prétends pas du tout connaître la vérité. On ne sait plus vraiment à qui se fier alors dans le doute, je pense comme M. Soral qu’il faut s’accrocher aux Evangiles.


    • #2224017
      le 22/06/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      lol, c’est plutôt toi qui n’a pas voulu entendre ce qu’Alain a développé...

      Il a pourtant pris des précautions pou rassurer les casses-couilles pinailleurs fanatiques en n’entrant pas plus avant dans ce qui ne le concerne pas, tout en dévoilant la supercherie de l’actuel pape en place, au niveau politique, financier, celui du Pouvoir terrestre.

      Peine perdue, il faut que vous la rameniez avec vos petites chapelles...
      Occupez-vous plutôt des "philistins", plutôt que de venir faire l’intéressant à peu de frais.
      Parce qu’avec une attitude comme ça, vous êtes condamnés à toujours vous faire baiser.
      Et là, c’est toi qui doit comprendre. À moins d’aimer ça...


    • #2224018

      L’art de couper les poils de cul en quatre se perpétue. Le talent en vue d’enquiquiner, c’est de reprendre chaque poil et de le recouper par le milieu, Bravo ! Attachez vous donc, comme dans « le bon usage » à accepter les termes couramment usités par les sous-développés intellectuels que nous sommes, là, à vous lire...


    • #2224020

      Bla-bla-bla.
      Quand on essaie de faire entrer la rationalité dans la foi, on se ridiculise deux fois !
      Et on me casse les couilles en prime...
      AS.


    • #2224047

      « Vacant » signifie « vide », « inoccupé ». Or il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que le siège de Pierre à Rome est bien occupé par quelqu’un, et qu’il n’a jamais été « vacant ».



      Il est vacant, c’est à dire qu’il n’est pas occupé par un VRAI pape. Vous le dites vous-même :



      depuis Vatican II, le siège de Pierre est occupé, mais par une suite d’imposteurs qui sont les chefs d’une autre religion qui n’a rien à voir avec la Tradition catholique et qu’il faut dénoncer.



      Voilà, c’est la même chose que ce que dit AS en définitive... sauf qu’il s’agit de considérer qu’un siège occupé par un imposteur est comme vide, car un authentique pape ne l’occupe pas. L’imposture ne saurait combler ce que l’authenticité place.

      Le siège n’est pas vide car effectivement y’a un arrière-train pour s’asseoir dessus, mais c’est une vision très matérielle et basse de la chose.. dire que le siège est vide en dépit de cet arrière-train c’est se poser d’un point de vue moins terre à terre, et plus en terme de valeur intrinséque de la fonction papale.


    • Nan mais que le siège soit vide d’un vrai Pape ou occupé par un faux, vous pinaillez là !

      C’est le problème avec les dogmatiques, ils ont un manque d’élasticité neuronale. Du reste je vois pas l’intérêt d’une conf. avec un abbé, on la connaît leur béatitude.

      Vous remarquerez que ce ne sont pas les curés qui sont convoqués au Tribunal de la République, mais Soral.
      D’ailleurs si les curés étaient des combattants on les aurait vu combattre depuis 1789... Redorer l’image de l’Église en profitant de l’audience de Soral c’est votre idée ?

      Pourquoi le Christ est venu apporter le glaive et non la paix, mais pas les curés ? Que l’Église se remette en question, qu’elle fasse des vues, qu’elle intéresse les jeunes, et les gens reviendront dans les églises.

      Et alors seulement, Soral pourra y venir faire une conférence, ça serait top.

      Les Gilets jaunes sont bien plus combatifs que les curés vous trouvez pas - en descendant un peu de votre nuage ?


    • #2224076

      D’accord je retire ce que j’ai dit sur les bourgeoises à serre-tête, c’était pas très gentil... Et j’ai rencontré des gens super aussi à la FSSPX, je ne rejette pas tout en bloc. Mais quand même je reste sur mes gardes.


    • #2224147

      @Alain
      C’est plutôt l’antichrist, au lieu de l’antéchrist qui est de la novlangue du même acabit que le judéo-christianisme.
      (anté- : avant)
      (anti- : contre).


    • Emmanuelle, C’est pareil. On dit plutôt Antéchrist comme indiqué ici > https://www.cnrtl.fr/definition/ant...


    • #2224180

      Stricto sensus vous avez raison, le terme de sédévacantisme est, en soit, imprécis, et mauvais. Mais c’est un terme qui parle directement à ceux qui s’intéresse un minimum à la Tradition. Il désigne d’une manière générale ceux qui ne tiennent pas les 6 affreux ( Roncalli, Montini, Luciani, Wojtyla, Ratzinger, Bergoglio) pour Pape de la Sainte Eglise.
      _


    • #2224195
      le 22/06/2019 par le moine vengeur
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      Tout est très sérieux...très sérieux !
      mais très bien quand même !
      jusqu’au bla-bla-bla,
      alors là ,plié,
      mais où en serions-nous sans AS ?


    • S’il y avait un Pape vicaire du Christ, il serait dépositaire de la triple autorité, serait couronné (cérémonie du couronnement supprimée...) et porterait la tiare (triple couronne), jetée par Montini "PaulVI". Dans leurs initiations, les franc-maçons pourfendent la tiare, eux ne se trompent pas. Le simple bon sens suffit pour comprendre. Vatican II est une apostasie formelle çerte, mais découronner le Pape sans que cela choque c’est énorme d’enfumage. Ils ont tout ravagé et squattent les bâtiments catholiques. C’est l’ abjecte dans l’abjection. L’ éclipse de l’Eglise par un astre qui n’est pas l’ Eglise. Mais nous étions prévenus.


    • #2225629

      Pourquoi jouer sur les mots ? c’est bien parce que le siège est occupé par des imposteurs et cela depuis Jean XXIII que les sédévacantistes disent que le siège de St Pierre est vide, c’est vous qui êtes mal documenté sur le sujet.


  • #2223986
    le 22/06/2019 par Atos, Portos et Aramis
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Certes Dominique Pagani à un petit côté "gauchiste" qui lui colle à la peau mais ne vous y trompez pas. Comme le dit si bien le Président Mr Soral, Pagani est un grand penseur marxiste. Le meilleur Roussauiste encore en vie et un parfait connaisseur de la philosophie de Hegel. En somme il maitrise à la perfection toute la théorie sur le valeur Travail, celle là même qui est au cœur de la séquence "Gauche du travail’ propre à la doctrine d’E&R ! Ce qui fait de lui un intellectuel à prendre au sérieux.

    Personnellement ca me fait plaisir de voir qu’Alain Soral le reconnaisse et lui rende hommage (malgré la petite critique sur son absence d’œuvre mais qui reste légitime).

    Je tiens d’ailleurs a préciser à ce propos que Pagani n’a pas vraiment "rien écrit". Il a justement sortie un livre : Féminité et Communauté chez Hegel ! Un excellent ouvrage d’une complexité éclairante sur la dite valeur travail. Œuvre qui j’en suis certain scotcherait le président sur place !

     

    • #2224024

      Le problème c’est qu’il n’est pas qu’un hegeliano-marxiste éclairé.
      C’est aussi un antifasciste de pacotille !
      AS.


    • #2224031

      Que dit Pagani de Soral, celui qui a popularisé Clouscard en France, notamment chez la jeunesse ?
      J’avais juste vu une vidéo où il se désolait que "l’extrême droite récupère les travaux de Clouscard et les rend populaires". Un esprit aussi brillant ne se contenterait certainement pas de coups aussi bas ?


    • #2224202
      le 22/06/2019 par Atos, Portos et Aramis
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      @ Leviathan :

      Ce n’est pas parce que Soral et Pagani ont des divergences sur certains points que ca invaliderait d’un seul coup toute la pensée critique et tout le travail de deconstruction du système de ce dernier. Ou que ca ferait de lui quelqu’un d’automatiquement moins brillant.


    • #2224257

      « Ce n’est pas parce que Soral et Pagani ont des divergences sur certains points que ca invaliderait d’un seul coup toute la pensée critique et tout le travail de deconstruction du système de ce dernier. Ou que ca ferait de lui quelqu’un d’automatiquement moins brillant. »

      En effet. Sauf qu’on ne parle pas de ça, mais de courage, de cohérence, et de morale.
      Pagani traite Soral de facho et d’infréquentable, sans jamais le remercier de son travail gigantesque de populariser Clouscard depuis 20 ans.
      C’est sûr que briller, c’est joli...


    • #2224454

      Bah encore une fois je vois pas en quoi Pagani manquerait de morale ou de cohérence. Il est en accord avec lui même. On l’a dit c’est un "gauchiste", un gauchiste convaincu. Donc il est tout a fait normal qu’il n’aille pas dans votre sens sur certaines questions mais il ne trahi en rien sa famille politique ou ses idées en faisant ca. Il reste fidel à sa pensé de gauche. Vous êtes fidel à vos idées et lui aux siennes donc si il manque de moral ou de courage pour cette raison qu’en est-il de vous ?

      Quand à Soral, il ne popularise pas Clouscard depuis 20 ans mais 10. Et Pagani le fait tout autant dans son coin. Aussi, à partir du moment ou Soral se décrit lui même comme un "Brun" comme il le fait par exemple dans cette émission, je vois pas pourquoi ca deviendrait une insule dès l’instant que c’est quelqu’un d’autre qui le dit.


    • @anonyme



      je vois pas en quoi Pagani manquerait de morale ou de cohérence. Il est en accord avec lui même. On l’a dit c’est un "gauchiste", un gauchiste convaincu.




      Tu réponds toi-même à ta question, car il est incohérent d’être gauchiste, c’est-à-dire immigrationniste et mondialiste, et de défendre le peuple, i.e. la nation française, de façon sérieuse et conséquente.


    • #2224546
      le 23/06/2019 par Atos, Portos et Aramis
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      Pagani n’a jamais été ni immigrationniste, ni mondialiste. Je vous met au défi de trouver une phrase de lui qui pourrait le laisser entendre.

      Donc affirmer ca de lui c’est soit mentir à son sujet soit parler sans savoir et dans les deux cas c’est très malhonnête.


    • #2224624

      Vous avez mal écouté. D’après Mr Soral, Pagani n’oserait pas "franchir le pas" en défendant les positions dites "de droite (ou d’extreme droite"), car cela le décridibiliserait auprès de son auditoire favoris des petits salons : les gauchistes affamés de "bonne et correcte" culture.

      Il est nécessaire de cracher sur les valeurs de droite pour s’intégrer dans ces milieux "universitaires" et donc de ridiculiser le "fascisme" : Pagani ne sacrifierait jamais ce plaisir de salon pour un quelconque soucis de vérité, et c’est là qu’il manque de courage et qu’on peut vraiment dire qu’il n’a rien d’un philosophe ; contrairement à Socrates, qui bien n’ayant jamais rien écrit comme Pagani a au moins eu le courage d’assumer ses positions et a accepté son procès politique. Il en est d’ailleurs mort comme chacun le sait, et je doute que Pagani osera jamais aller jusqu’à une situation où il risquerait même de se compromettre, malin et fûté comme il est.

      P.S : Navré pour l’écriture ramassée, je rédige depuis un téléphone.


    • #2225095

      "Quand à Soral, il ne popularise pas Clouscard depuis 20 ans mais 10."

      Faudrait se renseigner avant de dire n’importe quoi.

      Avant-propos de Sociologie du dragueur, publié en 1996 :

      Merci à Laurent le Kabyle dit Brutus pour sa pratique
      exemplaire, à Michel Clouscard pour son aide théorique et à
      Maylis ma femme pour son amour.

      Isabelle Chazot raconte qu’à la fin des années 90, Soral allait partout avec une copie de L’Être et le code afin de sortir Clouscard de l’anonymat.

      Quant à ma remarque sur Pagani, qui ne portait pas sur ses compétences intellectuelles, soit vous faites semblant de ne pas comprendre, soit vous n’avez pas les moyens de comprendre.

      @Marcus a très bien résumé l’affaire !


    • #2225101

      @ Atos, Portos et Aramis, @anonyme,
      à 12:15 de cette video conférence, faisant suite à la projection du film "Le jeune Karl Marx" de Raoul Peck, D.Pagani dit avoir grassement vécu aux frais des contribuables jusqu’à ce qu’il commette son suicide social, sans autres précisions "qu’il ne s’est pas loupé" :
      https://m.youtube.com/watch?v=PoFWe...

      Vous qui semblez bien le connaître, savez-vous les tenants de ce "suicide" ?


    • #2225188
      le 24/06/2019 par Atos, Portos et Aramis
      Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

      Pour Clouscard je parlais surtout d’une promotion a grande échelle (celle qui compte vraiment) et à l’édition de ses livres qui n’a débuté que plus récemment avec l’ouverture des éditions KontreKulture. Je me doute bien que le Président l’a déjà cité ou qu’il en a parlé autour de lui. C’est le stricte minimum quand il s’agit de son propre mentor.

      Pour le reste je ne retire pas une ligne. Pagani n’a jamais été mondialiste point. Il suffit de se renseigner un minimum sur lui pour s’en rendre compte (chose que visiblement vous n’avez pas faite et qui pourtant ne vous a pas empêché de dire du mal de lui gratuitement.)

      @Bakloe :

      Je n’ai pas vu ce passage dans votre lien mais il me semble qu’il parle du fait qu’il a cessé de travailler en tant que consultant/professeur de philo pour un programme spécial en Afrique/Asie, subventionné par l’UE.


    • #2225339

      Veuillez m’excuser Atos & Co, Pagani évoque (avec amusement) "son suicide social" à partir de 7:55 de la vidéo.


    • #2225444

      @Atos, Portos et Aramis

      La chose que vous n’avez visiblement pas lu, ce qui ne vous a pas empêché d’argumenter à côté, c’est le pseudonyme de celui qui a reproché à Pagani son mondialisme. Je n’ai jamais parlé de ça, et soit vous faites semblant de ne pas comprendre que le débat n’est pas là, soit vous avez peur de vous l’avouer.

      Soral passait à C’est mon choix puis chez Ardisson au tournant des années 2000. Ces livres se vendaient alors très bien, et ont influencés des dizaines de milliers de jeunes hommes. Tous les militants des débuts d’ER connaissaient Clouscard, bien avant que Kontre Kulture existe. En 2006 dans la série Videodrom par exemple, qui faisait beaucoup de vues relativement à l’époque, Soral faisait la promo de Clouscard. "Celle qui compte vraiment" : ben oui, et ça n’a jamais été Pagani, malgré sa brillance de salon.

      Donc un petit "Merci à Alain Soral" au lieu de "C’est fâcheux que l’extrême droite s’approprie Clouscard", ce serait trop demander ?


    • #2225501

      Méa Culpa pour la promo de Clouscard alors. J’avais déjà vu les passages de Soral aux différentes émissions que vous citez sans me souvenir qu’il en faisait la promo du maitre marxiste. Ceci dit ca fait tellement longtemps qu’il est bien possible que j’ai oublié. Dans ce cas je veux bien reconnaitre que je me suis trompé. Pardon

      Méa Culp également pour vous avoir confondu avec la personne qui diffamait Pagani en le traitant d’immigrationnite/mondialiste sans même rien connaitre de lui. J’ai confondu vos messages dans l’euphorie.

      Quant aux commentaires de Pagani sur cette récupération, m’est-avis qu’ils étaient surtout a destination de Zemmour et sa horde de petits identitaires haineux plutôt qu’a Soral.


  • #2224015

    Conseil de lecture :
    « De la question juive - Synthèse », un ouvrage magistral de l’abbé Olivier Rioult, sorti en 2019 aux les éditions Saint Agobard, disponible sur le site de lasapiniere.info.
    C’est le complément théologique catholique des ouvrages d’Hervé Ryssen sur le même sujet.


  • #2224022
    le 22/06/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    La différence entre Notre-Dame et le musée du Louvre, c’est que la cathédrale est un lieu saint.

    Tandis que le Louvre ne pouvait pas demeurer tel quel dans la concurrence planétaire des grands musées.
    Il faut être attractif, compétitif.
    La pyramide de Ieoh Ming Pei ne l’a pas non plus transformé en Disneyland...

    Maintenant, je ne doute pas que le site Notre-Dame risque malheureusement d’être transformé en centre commercial.
    Pour le Louvre, c’était bénéfique : j’y vais régulièrement depuis plus de 20 ans, je sais de quoi je parle.

     

    • #2225640

      Défiguré le Louvre qui fut le palais des rois de France était une première étape de désacralisation de la France et de la royauté. Cette pyramide est une immondice, les franc-maçon sont le Daech de la France pour la destruction culturelle et historique.


  • "La révolution ne passera pas par les urnes mais par les burnes !" J’adore !!!!

     

    • La Révolution nous sommes sous son ordre (en fait désordre). Il reste la révolte et la contre-Révolution. Et le démon (Lucifer qui trône à la Bastille) ne le veut vraiment pas. Cela pour dire que c’est un combat d’ ordre surnaturel.
      Les subversifs de Vatican II ont avoué que le "concile" qu’ils ont prétendu non doctrinal (ces menteurs) était 1789 dans l’Eglise : La Révolution.
      Voilà, c’est clair ! L’astre qui éclipse l’ Eglise, c’est la fausse cléricature aux ordres de la maçonnerie. L’hérésie moderniste instaurée par la maçonnerie ecclésiastique a été condamnée et recondamnée de manière claire, infaillible et à perpétuité par les vrais Papes. Les boomers de l’apostasie, préoccupés à jouir sans entraves peu importe le vernis conservateur (tout sauf contre-révolutionnaire), n’en demandaient pas temps. Le mensonge "Pie XII pape des nazis" et la nouvelle religion de lumière...faisaient bloc dans les consciences subjuguées pour que personne ne regarde derrière.
      Et voilà comment l’épouse mystique du Christ qui est l’ Eglise, vit sa Passion à l’image de son divin époux.Lien vers ce carme brésilien traditionaliste pour approfondir cette Passion : https://www.youtube.com/watch?v=5bd...


  • #2224052

    Vincent Lambert ne peut pas être débranché puisqu’il n’est branché à rien du tout !
    Il ne peut simplement pas se nourrir, ni boire, tout seul.
    Par contre c’est clair qu’au niveau de sa conscience y a un gros problème, mais personne ne peut être affirmatif et définitif sur son état réel et lui retirer son droit à être soigné et à ne pas être tué.

     

  • #2224057

    Concernant la réponse de Soral sur le livre de Moujid Oukacha, il y a un intellectuel et jazzman (alors c’est vrai c’est pas un rabbin) qui critique vertement le judaïsme, c’est Gilad Atzmon ! Il en prend plein la gueule d’ailleurs...

     

  • #2224145
    le 22/06/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Encore une fois, le masochisme français fait des ravages. A savoir qu’on est plus indulgent vis-à-vis des trahisons de la gauche qu’envers une supposée trahison de la droite.
    Jusqu’en 2002, le système s’est maintenu grâce à la trahison systématique de l’extrême-gauche. Avec Le Pen au second tour, le pouvoir profond comprend que le gauchisme a vécu et découvre, merveille des merveilles, que l’extrême-droite jouera ce rôle à la perfection, les négocations et politicailleries en moins. Ce qui n’empêchera pas de continuer à utiliser l’extrême-gauche comme flotteur d’appoint si nécessaire.
    Petite précision : c’est Dupont-Aignan qui a demandé à Marine le Pen de changer d’avis sur l’euro contre son soutien.
    Ensuite, si la sortie de l’euro était payant électoralement, ça se saurait. Bref, impasse totale.
    Si Marine le Pen est si incompétente que ça (à comparer aux autres, ça reste à voir), Mélenchon est par contre la pire ordure existante, comparable aux Cohn-Bendit et Collard dont parle Alain. Il n’a jamais été un opposant, mais il est plus malin que les autres, encore que servi par tout le système médiatique (qui vote à gauche, ne pas l’oublier !) pour le faire croire.
    Je méprise autant ce type que Macron et les autres. Il n’y a pas la moindre once d’indulgence ou de crédit à lui attribuer. Sa stratégie diabolique a fonctionné à la perfection (conçue dans et par les Loges).
    Je suis convaincu que même son effondrement aux dernières élections était recherché pour ne pas jouer les trouble-fêtes dans le duel Macron/le Pen, au contraire de 2017 où il était arrivé très haut dans un mouchoir de poche avec Fillon. Si trucages il y a, comme certains le prétendent, on les trouve simplement en étudiant les trajectoires et stratégies adoptées, qui produisent toujours les effets escomptés. Magique ? Non. Il fallait se débarasser de Mélenchon, éviter que le mouvement des Gilets Jaunes puissent s’incarner politiquement, finir de vampiriser la droite pour avoir un score qui tienne la route face au FN. Les écoloq étaient là pour récupérer l’électorat désorienté et dépolitiser les conflits (manifester contre le climat a fait très peur au climat !). Point de trucage, juste une bonne connaissance des rapports de force politique et des moyens de les atteindre sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi. Chacun a été "briefé" sur le rôle qu’il devait jouer, et avant la musique.

     

    • #2225643

      On en serait pas là si les français n’avaient pas été aussi cons pour faire un barrage de castor à Le Pen père en 2002, car le sortie de l’euro fait partie de son programme depuis 2002. Maintenant en est train d’en chier à cause de ses PNJs qui voient la menace inexistante du fascisme partout sauf au sain de leurs politiques pour qui ils votent comme des veaux depuis 40 ans.


  • Concernant Notre-Dame de Paris et l’île de la Cité :

    Pour avoir côtoyé des médecins urgentistes qui ont travaillé à l’Hôtel-Dieu de Paris, ce projet de glissement de cet hôpital historique situé en face de Notre-Dame vers des intérêts privés traîne dans les cartons depuis au moins 2010. L’Hôtel-Dieu était le seul hôpital de l’APHP au bilan comptable positif, non déficitaire. La stratégie employée par l’APHP a été de forcer les différents chefs de service à accepter un transfert à l’Hôpital Cochin pour vider progressivement l’Hôtel-Dieu des services à forte activité (chirurgie, ophtalmologie, réanimation, cancérologie…). C’est un sabordage en règle pour ensuite prétexter une indispensable valorisation économique des lieux laissés volontairement vacants. Si la récente loi "Notre-Dame" permettant de s’affranchir du contrôle des monuments historiques est confirmée, la physionomie de l’Hôtel-Dieu et de ses jardins intérieurs sera sûrement sacrifiée sur l’autel du tourisme de masse.

    Il a été promis aux soignants de les déménager dans les deux tiers restants de l’Hôtel-Dieu, ce qui est aberrant car les urgences et le service de radiologie ont été rénovés récemment. Ces services sont parfaitement fonctionnels et pratiques pour les patients car ils donnent directement sur le Parvis Notre-Dame. L’État en faillite va donc dépenser des sommes astronomiques pour construire dans le même hôpital dans les couloirs de l’arrière-cour des services qui existent déjà et sont quasiment neufs ? C’est du gaspillage d’argent public pour réaliser des services qui seront moins fonctionnels, et rien ne dit que la promesse faite aux soignants sera tenue, même avec un accord signé. Le même scénario avait eu lieu en 2000 lors de la vente de l’Hôpital Laënnec dans le 7ème arrondissement de Paris (à côté du Bon Marché) : https://www.latribunedelart.com/la-.... L’Hôpital Laënnec est finalement devenu un ensemble d’appartements de luxe.

     

  • un peu surpris pour deux choses qui ne me semble pas à la hauteur du reste : Vincent Lambert n’a besoin que d’être nourri. Sa mère ne me parait pas une fanatique. Sa femme, affligée d’un légume depuis trop longtemps voudrait bien en finir, quand au neveu, il aimerait pas se faire dépouiller au nom de la solidarité financière par la sécu. mais pour le reste Marion Sigaut a raison il s’agit bien de le tuer !
    Quand à Dreyfus, il n’en a certes pas la tête, mais il est innocent. Il n’y a d’ailleurs pas de coupable à part les imbéciles qui ont déclenché cette affaire pour un papier "trouvé" dans une corbeille de l’ambassade d’Allemagne. Le plus économique des pièges à cons ! je vous recommande : l’affaire dreyfus, la clef du mystère. Michel de Lombares.
    Pour finir, je tiens à vous dire que j’admire votre sang froid quand à votre place je ne tiendrais pas cinq minutes.

     

    • #2225268

      Je recommande personnellement L’Affaire sans Dreyfus de Marcel Thomas dont le titre décrit le propos et rejoint assez ce que dit Soral tant sur Dreyfus que sur Lambert. Qu’un officier des services de renseignements militaires soit innocent ou coupable de se trouver mêlé à des intrigues d’ambassades importe assez peu devant l’ampleur du scandale et de ses suites dans la société.
      Il me semble que la tradition et l’honneur militaires auraient exigé qu’il ne se prête pas à la campagne autour de son nom ce qui paraît avoir été le cas au début, même si on peut comprendre humainement au bout du compte, et au point où en étaient allées les choses, qu’il finisse par en retirer quelque avantage en refusant d’endosser le rôle de bouc émissaire.
      La position de Zola est plus complexe qu’il n’y paraît si on considère que le fil conducteur de son grand œuvre était l’hérédité et ses tares, avec la bonne conscience progressiste qui sous-tendait encore à cette époque (et globalement jusqu’à la seconde guerre mondiale) le darwinisme social et ses conséquences eugénistes. Mais il avait fini, comme d’autres, par se douter de l’embrouille, d’où, peut-être ses fanfaronnades soudaines qui ouvrent le bal de la mauvaise conscience antiraciste où nous nous trémoussons tous aujourd’hui.
      Il faudrait aussi insister sur la médiocrité et le manque total de dialectique de la bourgeoisie anti-dreyfusarde bien pensante. Y eut-il une prise de position intelligente des milieux catholiques (Bernanos pourrait en illustrer de beaux restes) ? Certains anarchistes ont vu assez clair et l’ont parfois payé.
      Ce qui transparaît dans le commentaire de Soral, et qui est rarement évoqué, c’est aussi, en France, l’importance du complotisme pan-germanique qui, jusqu’au début du 20e siècle, intègre et entretient l’antisémitisme.
      L’ignorance de tout ce contexte explique pour partie l’incapacité actuelle de comprendre certains ressorts anti-dreyfusards.
      La réponse peut, certes, être nuancée, mais dénote, au pied levé (fouetté) une bonne connaissance d’aspects désormais largement inaccessibles si l’on s’en tient à la vulgate.


    • #2228746

      @paco
      en fait vous êtes d’accord avec Soral sur Dreyfus
      puisque, de votre point de vue, cela n’était pas crédible dès le départ (du niveau des passeports retrouvés au pied du WTC), donc comme pour le 11./09 vous estimez que tout a été fait pour fabriquer une affaire et s’assurer que la presse allait foncer dessus (réseaux, réseaux..), avec suffisamment de preuves contre l’accusé pour entraîner facilement une bonne partie de l’opinion (je ne me souviens plus bien mais de mémoire c’était assez accablant, et puis il y a l’épisode de la comparaison de l’écriture qui s’est avérée positive, et où il est rapporté que Dreyfus tremblait : comme s’il avait du s’appliquer pour écrire d’une manière convenue ?).

      Bref, un numéro semblable à l’affaire Léo Taxil, au même siècle, où un type (Taxil) se déclare franc-maçon "défroqué", devient un personnage de premier plan du nouveau monde catholique de l’époque (profitant de bcp de publicité... toujours cette presse stipendiée..), un peu avant-gardiste, new-age, etc, mais aussi symbole de la lutte anti-maçonnique. Raconte des tas d’horreurs, sacrifices humains, etc. Entretient la polémique, emmène avec lui plein de cathos de bonne foi, ravis d’avoir un si bel argument à fournir.., pour tout à coup, un beau jour, révéler que tout est canular (sauf le fait, sans doute, qu’il était bien franc-mac, et l’était toujours). Et ainsi le camp anti-maçon tout à fait humilié ne pouvait plus l’ouvrir pendant des années.
      Idem avec les Protocoles des Sages de Sion, où le "canular" serait sensé discréditer le contenu de ce qui y est révélé, alors que ça n’a aucun rapport...En gros il suffirait de publier un livre avec toutes les vérités dérangeantes, d’en assurer la promotion, puis un beau jour de déclarer : "tout ça c’était pour déconner !!" pour que ces vérités et ceux qui les professent deviennent inaudibles ??

      une pratique bien courante à l’époque (l’équivalent du false flag actuel) dont l’affaire Dreyfus a pu être un des exercices : je fais monter le cours d’une opinion, et quand elle est à son paroxysme, je ruine tout avec un coup d’éclat bien senti, et ensuite l’action est au plus bas, et pendant un bout de temps !


  • #2224299
    le 23/06/2019 par Encore une fois
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Avec vous on « touche le fond ! ».. Avec cœur et raison de surcroît.
    Nul besoin d’adhérer aux idées, davantage qu’à celui qui les porte.
    Mille fois merci Mr AS. Et chapeau bas !


  • #2224332

    Vous confondez franc maçon, rose croix et martiniste...
    Aujourd’hui les papes son initiés, et doivent suivre le plan...Celui qui a démissionné n’a pas respecter le cadre de son mandat.

    Cette initiation vient de la tradition initiatique templiere.

    Donc oui ,le catholicisme est infiltré..

     

    • #2225368

      Vous insinuez un lien entre maçonnerie opérative et maçonnerie spéculative alors qu’elles s’opposent, l’une sert Dieu, l’autre Lucifer.

      Concernant les templiers, ils ont été les victimes d’un roi stupide et de son conseiller particulièrement cupide


    • #2225658

      @Bakloe Le maçonnerie opérative et spéculative sont la face d’une même pièce. Je ne me prononcerai pas sur les templiers vu que je ne connais que l’histoire officielle et non pas se qu’il y avait derrière, ce serait bien que Marion Sigaut ou Claire Colombi debunked cette affaire.


  • 100% d’accord sur l’affaire Lambert ca fait plaisir de voir un avis dépassionné sur la question


  • #2224350

    Vraiment du lourd surtout les parties 10:00 et 14:42 !
    Les masses d’abrutit vont devoir se réveiller illico car ce pouvoir, ce sont les mêmes monstres totalitaires qui ont prit la Russie en 1917 et qui ont gagnés en 1945, sauf que depuis ils ont massivement aiguisés leurs techniques et leur propagande et on en voit le résultat catastrophique pour les européens et les blancs en général !
    La propagande(divertissement massif pro-multiculturel, porno, dégénérescence etc..) est tellement puissante et son effet sur les masses d’abrutit est tout bonnement hallucinant !
    Ça fais peur sans déconner !


  • #2224367
    le 23/06/2019 par Jean Christophe
    Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !

    Petite remarque sur un lapsus intéressant à 24’52’’ avec Vincent Lapierre et Lambert, en évoquant un "légume" pour essayer de symboliser le respect de la vie, une confusion peut être inconsciente avec d’autre respect des valeurs initialement acquises auprès d’ER par un autre Vincent qui aurait pris une autre orientation professionnelle moins respectable ....

     

  • Philippot a proposé liste commune à NDA et Asselineau, du pognon à lui et de leur laisser les deux premières places, et on a dit qu’il bouffait à tous les rateliers.
    Aujourd’hui, on lui reproche de ne pas avoir fait liste commune.
    Je dis pas que j’aime tout chez lui, mais à un moment, on ne peut pas faire mieux.

    Le perspective électorale est en effet nulle. Le Frexit aura le destin de la révolution à la sauce Arlette : une idée sans soutien reproposée à chaque élection. Même le souverainisme light façon "union des droites" n’a pas d’avenir, le RN uni à trois pelés de LR ne dépassant pas 30%.
    L’opposition à LaREM ça pourrait bien être le Parti socialiste.


  • #2224482

    Soral,aujourd’hui chef de la dissidence,
    Demain...chef d’état ?

    Progressivement ,inexorablement,naturellement,
    Soral endosse le costume de Chef d’Etat .
    L’alliance des couches sociales et des corps de défense
    et de sécurité est indispensable .
    Les circonstances historiques décideront de l’avènement .

     

  • #2224537

    Vous avez entendu la réponse d’Alain sur : "Être un homme" ??

    C’est exactement ce qu’il fallait repondre...
    Je n’ai qu’une chose à dire :

    Alain, si tu me lis - sait-on jamais - veux-tu m’épouser ?

     

    • #2224648

      Vous avez entendu la réponse d’Alain sur : "Être un homme" ??



      J’ai hâte d’entendre une femme lui demander ce que c’est que d’être une femme. Je crois sincèrement que ça répondrait en partie à votre question.


  • #2224634

    Il n’y a pas d’acharnement thérapeutique dans les cas "Vincent Lambert". Ce sont des personnes handicapées ne pouvant pas se nourrir seules. Il n’y a aucune assistance respiratoire ou médicamenteuse pour les maintenir en vie.

    Dans son cas, le corps hospitalier qui l’a pris en charge s’est toujours opposé à toutes possibilités de stimulation et de rééducation dans un centre spécialisé à la demande de spécialistes. Selon votre raisonnement, il n’y aucune possibilité de savoir ce qu’il veut. Nous pourrions en dire autant des fœtus.

    Voir discours du neurologue qui soutient la famille Lambert, qui ne se résume pas qu’à sa mère, ce que vous auriez su si le sujet vous avez intéressé, et de l’un de ses frères lors de la dernière manifestation de soutien. Des hystériques aussi ?

    Un peu de sérieux !

     

  • #2224703

    Au delà des sujets abordés et de la vision qu’on peut en avoir (ou pas), je suis toujours frappé par la manière dont AS les traite.
    Non seulement il est capable de s’exprimer sur un nombre impressionnant de thèmes, quasiment tous (grande culture).
    De plus avec une cohérence, une franchise et une pédagogie remarquable (grande intelligence).
    Je ne parle même pas de la capacité à encaisser, à répondre et à assumer avec les burnes qui manquent à beaucoup (Force et Honneur).
    Y’a pas de gourou la dedans, juste un Bonhomme qui met les fiottes à poil et qui fait et fera des émules (loi naturelle).
    Amusant le lapsus, V. Lapierre, à 24’’30 (grand humour ;-).
    Il (re)faut des Bonhommes, Je suis un quidam à 100% sur sa ligne.
    Bien à vous.


  • #2225094

    Monsieur Soral,
    J’ai écouté votre émission sur Notre-Dâme, avec les gens de « Faits et Documents », et également, dans son ensemble, la conférence avec l’architecte Dominique Perrault concernant la réhabilitation urbaine de l’Île de la Cité.
    Vous avez dit ici que « on sait que » ce projet urbain était bloqué, semble t’il par Notre-Dâme sous sa forme précédente. Existe-il, pour étayer cette allégation, quelques faits et documents ?
    Merci d’avance,
    Lolo


  • #2225143

    A faire circuler d’office, là Soral fait vraiment très fort, vous rendez-vous compte qu’il est le seul sur 67 millions d’habitant a pouvoir dire les quatre vérités, heureusement que cet homme existe pour réveiller les consciences du danger qui nous guette. Longue vie à Soral.


  • Pas de souverainisme avec Asselineau...

    https://www.medias-presse.info/lupr...


  • #2226291

    Dans la partie "qu’est-ce qu’un homme" Soral se pose la question profonde de la présence de déchus sur le plan humain -ie dépourvus de virilité, inversés, lâches, traîtres- aux postes de commandement de la société, normalement dévolus à des hommes capables, affirmés, virils.

    Et la profonde réponse est : ces hommes sont déchus sur le plan humain naturel mais échus sur le plan humain christique ie tel que l’humain supérieur, premier, est défini par le Christ.

    En effet il inverse l’échelle humaine naturelle par l’implacable "les derniers seront les premiers". C’est cette morale d’inversion des valeurs qui fait que les derniers sur le plan de l’espèce, les LGBTQx, c’est à dire les déchus de la sélection naturelle sexuelle, qui est source causale de l’espèce, deviennent les premiers et sont au pouvoir.

    Evidemment le Christ n’a pas voulu la dévastation que nous subissons, il voulait détoxifier le judaïsme en inversant le dieu de haine psychopathe en dieu d’Amour, mais la toxicité vient justement de la mentalité d’inversion et l’inversion de l’inversion c’est de l’hyper-inversion.

    La question implicite qu’on entend dans son questionnement : pourquoi maintenant et pas au début du christianisme ?

    Parce que le catholicisme est la résistance de l’humain naturel à l’injonction christique d’abandonner toute réalisation positive pour s’immerger dans la relation négative à soi-même et le suivre jusqu’à l’auto-destruction complète. La forme humaine christique parfaitement réalisée est celle de l’étron du lion qui a dévoré une jeune fille chrétienne venu se sacrifier dans un amphithéâtre romain pour témoigner de sa Parole et le rejoindre dans l’au-delà. Le catholicisme a essayé de protéger les structures humaines naturelles en ne relevant que les aspects positifs -le Dieu d’Amour de Charité et de Miséricorde, qui est simplement l’inversion logique du dieu de haine de l’ancien testament- mais ça ne marche pas, la logique active est celle de l’inversion des premiers en derniers.

    Cette réaction de l’humain naturel a tenu 2000 ans et finalement la subversion christique a fini par tout emporter et maintenant le terme christique est échu, les derniers sont devenus les premiers.

     

    • #2228705

      Il faut déjà comprendre ce que veut dire premier et dernier. C’est premier au sens du monde, aux yeux du monde. Cela a toujours été compris comme cela (traduit autrement : celui qui fait tout pour être à la première place dans les satisfactions du monde va nécessairement renier suffisamment l’Etre, et donc arriver au ciel avec un bilan et une "oeuvre" qui ne plaideront pas pour lui..).

      Il n’y a pas d’inversion, il y a l’instinct de ce qui renvoie à l’Etre, à la Vérité de l’être dans sa forme parfaite, achevée, et cela ne dénie pas la possibilité de virilité, de grandeur, bien au contraire. Un soldat qui combat avec courage au risque de sa vie, c’est beau, et il n’est pas premier, ou bien il serait planqué au chaud quelque part.. Un type qui tabasse un autre par plaisir, ce n’est pas beau, et il a sans doute choisi une satisfaction facile qui lui donne le sentiment d’appartenir aux premières places du monde, pour un moment. Ce n’est pas une inversion car nous sommes faits pour sentir cette distinction-là, et la souffrir... Même pour le spécialiste des uber-mensch, Nietzsche himself, il était apparemment insupportable de voir frapper un cheval, alors il va falloir qu’il nous explique quelle "inversion" aurait provoqué cela chez lui...

      Bref c’est un proverbe à l’adresse individuelle, pas collective. Cela ne remet pas en cause les institutions, l’autorité des Rois et des Papes. Et cela a été étayé par St Paul, qui rappelait qu’il fallait être premier arrivé au Paradis (donc bien une notion de dépassement, mais dans l’ordre des abnégations, des sacrifices, du don de soi, et non de la débauche et des coups-bas, qui au contraire, à mon avis, ramollissent corps et esprit..pas très viril tout ça..)

      L’inversion (la haine de l’autorité, de la hiérarchie, du fait même qu’il y ait des dominants), ce n’est pas l’humilité chrétienne qui l’a inséminée, c’est le messianisme *biiiiip*, anti-chrétien par définition, arrogant, envieux, destructeur et déicide. Il n’y a rien de christiquement accompli dans la société actuelle, il faut vraiment être de mauvaise foi pour le prétendre. La doctrine catholique est imparable à ce sujet, encore faut-il la connaître.

      Aujourd’hui on pourrait presque dire que les LGBT font partie des premiers, en tout cas d’une classe bien plus agissante, dominatrice (tout ça n’ étant bien sûr qu’à moitié vrai étant donné que tout passe par quantités de réseaux de domination, et le travelo lambda n’est pas en soi un "premier").


    • #2228714

      J’ajoute également :

      - que se lamenter sur les premiers de ce monde (ceux qui jouissent et dominent CONTRE Dieu) mais en les jalousant secrètement, et en étant un "petit premier" dans son environnement médiocre, ce n’est évidemment pas être un de ces derniers qu’on nomme premiers en paradis. Au moins les premiers de ce monde auront excellé (dans le mal), et certains peuvent devenir des saints quand ils se convertissent car ils ont (parfois) en eux le sens d’un absolu, et une certaine suite dans les idées...Nous n’avons donc pas le choix : exceller dans le vrai et le bien, ou bien n’être rien... pas tellement un proverbe pour les médiocres...

      - il y a également un volet Soralien qui flirte allègrement avec ce qu’on pourrait appeler l’esthétique fasciste, ou bien simplement grecque (mais je trouve qu’il y a quelque chose de moins caricatural, moins machiniste et hygiéniste, dans l’héritage antique, c’est pourquoi je préfère dire fasciste). Le goût de l’athlète, le dégoût du marginal... d’abord concernant l’athlète : il ya une obsession corporelle morbide à ce sujet de nos jours. Jusqu’à Hollywood et ses acteurs tous façonnés au même moule... Je trouve qu’un paysage plus rustique, un paysan qui pourra très bien avoir les mains calleuses, des bras durs mais pas bodybuildés, un ventre bien rond, sans tablette de chocolat, est bien plus sain, bien plus puissant esthétiquement parlant, dans son être achevé, qui tire sa valeur du Réel, de son Etre réel. L’hygiénisme ne peut pas être beau en tant qu’il est déconnecté du Réel et qu’il ne transmet donc pas de valeur : c’est passer 2h dans une salle tous les jours pour faire mentir le réel de sa vie de cadre du tertiaire. C’est la superficialité même. Ensuite, la marginalité : je veux dire, d’Etre (pas le paraître travelo, signe d’aliénation mentale), non, plutôt le trisomique par exemple. Bien sûr que la grandeur c’est de sanctifier la vie dans tout ce qu’elle est, y compris ses formes les plus "petites". Un couple qui irait adopter des trisomiques rejetés par leurs parents, et qui élèverait cette pépinière dignement, dans toute l’adversité qu’elle présente, comment ne serait-ce pas PREMIER au sens de l’Etre PARENT accompli, c’est à dire image du Dieu Père qui prend soin de toute sa création, de l’aigle jusqu’à l’asticot ? Comment n’y aurait-il pas un tonnerre dans la poitrine de celui qui contemplerait ce spectacle, un tonnerre d’amour, un déchirement ?? L’inversion, c’est bien le monde (Satan) qui la suscite..


  • #2226709

    Quelle analyse ! Merci Alain pour ton travail. Que dire ? Force et honneur !? Humilité, courage. Bonne continuation à toi et à E&R. Je suis "fan" (admirateur) et de plein esprit avec vous.


Commentaires suivants