Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un blogueur révisionniste condamné en Suisse pour "discrimination raciale"

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Le blogueur suisse Frank Brunner a été condamné mercredi par le tribunal de police de Genève à six mois de prison avec sursis pour un certain nombre d’articles qu’il avait publiés sur son site interet-general.info entre 2010 et 2013.

L’accusation portait sur des contenus à caractères antisémites et révisionnistes. Ce n’est pas la première fois que Brunner doit faire face à la justice, il avait déjà fait l’objet de plaintes, de condamnations et de passages en prison. En 2009, il avait d’ailleurs raconté en détail ses dernières aventures judiciaires et carcérales [1].

Sa condamnation hier a été précédée de cinquante cinq jours en prison, le blogueur ayant refusé de pleinement coopérer lors de son interpellation en juin dernier. En premier lieu, il avait été condamné à quatre mois de prison ferme. Comme par le passé, c’est la CICAD (Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation) qui a déposé plainte.

Brunner publiait ou relayait sur son blog des articles traitant de sujets très divers (écologie, social…). Comme pour d’autres sites bien connu en France, on y prônait avec conviction la liberté d’expression et la nécessité de la protéger. Il s’est vu reprocher en premier lieu ses remarques sur la prépondérance communautaire, son intérêt pour la discussion historique, et surtout sa critique des agissements de l’entité sioniste en Palestine. C’est d’ailleurs ce dernier point qui avait provoqué les premières attaques de la CICAD en 2009.

Ainsi, en Suisse, porter un regard critique vis-à-vis d’Israël, dans le cadre purement géopolitique des tensions au Proche-Orient, semble suffisant pour que les organisations communautaires crient à l’antisémitisme et vous traînent en justice. Pour faire un parallèle avec la France, rappelons que la LICRA a déposé plainte contre les éditions Kontre Kulture en prétextant le caractère « antisémite » de certains ouvrages, cependant édités par d’autres maisons, et ce depuis longtemps.

Il semblerait que les institutions communautaires, agacées de voir leurs mensonges et manipulations de plus en plus dévoilés, aient tendance à se montrer de plus en plus agressives, via des attaques en justice notamment. Ces offensives, très éprouvantes pour les courageux dissidents ciblés, sont néanmoins de parfaits révélateurs des contradictions, des intentions véritables et du niveau de pouvoir réel de ces organisations.

Approfondir le cas français avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De tous temps les véritables détenteurs du pouvoir n’ont, et pour cause, jamais toléré la critique ; on pouvait critiquer Louis XIV, mais pas son banquier et son maitre Samuel Bernard .


  • La Suisse ? Une lessiveuse IsraélHyène .

     

    • La Suisse IsraélHyène ? LOL.

      La Suisse doit être un des pays en Europe les moins infiltrés par le Sionisme...


    • Une lessiveuse tout-court, une des plus grande de la planète et les banques privées juives y sont très commodes à côté des grosses banques ptotestantes n’oublions pas : UBS, crédit suisse, bordier, pictet et donc s’ils travaillent mains dans la mains logiquement il ne peuvent qu’être sionistes. Seule la Coop mentionnais sur les étiquettes des fruits et légumes s’ils provenaient des territoires occupés, j crois que ça a pas fait long feu dans quel but ??? Si tu les vends qd même....


  • 1972 : le sale rat René Pléven rapporteur de la loi qui crée le délit ubuesque d’incitation à la haine raciale : à l’annonce de son adoption toute la juiverie "Française" a exulté ! Et pour cause ! Cette loi scélérate n’aurait jamais été votée par une assemblée élue à la Proportionnelle, et ils le savent bien ces enculés, c’est pourquoi dès 1958 la racaille IsraélHyenne " Michel Debré " a tué la république et la démocratie en substituant à la Proportionnelle l’escroquerie du scrutin majoritaire à deux tours . Depuis cette date, tout ce qui est institutionnel est illégitime en France, dirigée illégalement par 700 000 Israéliens .


  • "L’accusation portait sur des contenus à caractères antisémites et révisionnistes"

    Bon déja je pense qu’on peut critiquer les juifs puisque ce n’est pas une race ni une ethnie. Au mieux c’est un adepte du judaïsme donc critiquable en tant que tel, au pire un socio-culturel, ce qui revient au même puisque pas assujettis à une ethnie mais plutôt à une pensée sociale.

    Et "révisionniste", j’aimerai bien savoir en quoi c’est une infraction à la base. Si quelqu’un ment, et bien ses contradicteurs n’auront que plus de facilité à le trainer dans la boue.
    D’ailleurs j’estime que dans une société laïque et saine, lorsqu’une chose est sortie du profane pour être mis sur le plan du sacré tout en étant protégé et rendu obligatoire par la puissance d’Etat, l’individu a le droit d’apostasier.

     

    • D’ailleurs j’estime que dans une société laïque et saine, lorsqu’une chose est sortie du profane pour être mis sur le plan du sacré tout en étant protégé et rendu obligatoire par la puissance d’Etat, l’individu a le droit d’apostasier.

      Vous avez parfaitement raison.
      Cette phrase résume selon moi, à elle-seule, une grande partie des "problèmes sionistes". Je met des guillemets pour ne froisser personne, même si je pense que ce n’est pas le cas !


  • une bien belle quenelle, bien profonde, annonciatrice de quenelles à venir...


  • L’amalgame est donc fait , si l’on est antisionniste on est antisémite et vic versa !? C’est vrai que la toile révèle les intentions diaboliques et ça s’énerve dans les limbes ... Une bonne guerre va diluer tout ça . ça veut dire quoi révisionnisme .
    Et puis Celle que l’on préfère en contrée réconciliationniste n’est elle pas notre merveilleuse MARION SIGAUD ?
    Et puis , est-ce que l’on doit prendre peur , Est-ce que notre Soral va lui aussi se retrouver en cabane ?
    Et puis est-ce que chacun de nous ici peut être inquiété ? Faut-il se taire et acheter une burette d’huile !!! Grinçant ça !
    Ya-t-il des avocats spécialisés dans la défense de la dissidence au NOMZI , un peu comme Vergès ...


  • Le fait que les non-juifs ne puissent jamais critiquer les juifs ce n’est pas de la discrimination raciale ?


  • #481232

    J’espère maintenant que nos camarades français arrêterons de faire systématiquement l’éloge de la Suisse sur les questions de liberté d’expression. La Suisse est un pays qui fait très attention à son image mais croyez-moi que les débordements ne sont pas tolérés et je dirais même qu’ils sont moins tolérés qu’en France.

     

    • Si les gens savaient le nombre de crimes liés a la drogue ou autres qui sont passés sous silence dans la presse pour pas que Genève par exemple perde son image parfaite de ville internationale où d’ ailleurs les diplomates prennent les tous les appartements font augmenter les prix. Le patronat genevois qui se permet d engager que des frontaliers, oui ça existe des entreprises ou que des frontaliers travaillent les cotas ça n existe pas encore. Donc quand Sarkozy était en haute Savoie se féliciter de sa bonne prospérité il a omis de dire que plus de 250 000 frontaliers français viennent ts les jours travailler en suisse et gagne 2 à 3 fois un salaire français. Sans compter les multiples acquisitions de résidence par des Suisses.


  • Il y a encore trop de gens qui sont dans le délire de la liberté d’expression et qui ignorent que certains articles, en Europe, peuvent entrainer la prison ferme.

    A faire circuler au maximum, s’il vous plait camarades.


  • lesquels trop fameux agissements sionistes en Palestine sont contraires au droit international...parait que çà existe !...droit international de fermer sa gueule et de s’faire enfiler, oui !!


  • Je ne sais pas si mon message est passé car j’ai eu un problème technique.

    Je disais :
    La loi "fabius-gayssot" suisse est plus tolérante que la loi française : il n’y a infraction que s’il y a "intention manifeste de heurter la communauté juive".

    Il faut vérifier ce que je dis pour plus d’exactitude, mais je suis totalement sûr de moi sur le fond.

    Je pense que le procès de Frank Brunner était truqué.
    Il faut savoir que genève est l’une des capitales internationales du judaisme : lobbys israéliens, juifs, bnai brith, etc. y ont leur siège.

    En tout cas, vous savez pourquoi le lobby communautaire juif est si susceptible. C’est leur seule manière de réussir à nous faire condamner.

     

    • La loi suisse sur ce thème est en effet plus nuancée. Il s’agit de l’article 261 bis du code pénal dont voici un extrait (c’est moi qui souligne) :

      "celui qui aura publiquement, par la parole, l’écriture, l’image, le geste, par des voies de fait ou de toute autre manière, abaissé ou discriminé d’une façon qui porte atteinte à la dignité humaine une personne ou un groupe de personnes en raison de leur race, de leur appartenance ethnique ou de leur religion ou qui, pour la même raison, niera, minimisera grossièrement ou cherchera à justifier un génocide ou d’autres crimes contre l’humanité..."

      Ainsi les critères délictueux sont de nier, grossièrement minimiser ou de chercher à justifier un génocide en vue de porter atteinte à la dignité humaine, cela laisse le champs libre à la recherche historique pour autant quelle soit respectueuse des personnes ; contrairement à la loi française qui rend intouchable une certaine interprétation de l’histoire et de fait entrave le travail de l’historien. On voit aussi que la communauté juive n’est pas spécifiquement nommée, si on parle beaucoup des juifs c’est parce qu’elle semble être effectivement la communauté la plus susceptible et la plus prompte à saisir la justice.


  • #481618

    On a le sentiment dans cette « affaire » que la justice genevoise a été instrumentalisée par un lobby communautariste qui cherche depuis 2002 à censurer, ostraciser, discriminer, persécuter et faire incarcérer Frank Brunner pour ses articles soi-disant antisémites sur le lobby juif et Israël. Mais il n’y a que la vérité qui blesse ! C’est peut-être la raison de cet acharnement judiciaire contre lui…

    Il est scandaleux au XXIe siècle qu’un homme soit emprisonné pour ses idées dans un pays démocratique et de liberté tel que la Suisse.


  • La liberté d’expression est garantie aussi longtemps qu’on n’en fait pas usage …..


  • Pire qu’en France !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Sylvia Stolz née le 6 août 1963 à Munich est une avocate allemande.
    Biographie

    Elle a défendu Ernst Zündel lors de son procès remettant en cause l’existence de l’Holocauste en février 2007. Elle affirma pendant le procès que « le tribunal militaire allié international n’a rien été d’autre qu’une inquisition talmudique conduite par des ennemis de l’Allemagne. Il a produit des témoignages fabriqués de toute pièce et les dépositions des Juifs n’ont jamais pu être mises à l’épreuve ou authentifiées. ».
    Zündel fut condamné à cinq ans de prisons et son avocate Sylvia Stolz à trois ans et demi. Elle fut libéré de la prison d’Aichach le 13 avril 2011.
    Elle est en relation de couple avec Horst Mahler

     

    • Oui cette affaire est très représentative de la question du révisionnisme. Le révisionniste a toujours tord, il est coupable de fait, et s’il est trop bien défendu, alors même son avocat(e) est susceptible de plonger avec son client. Après un cas comme ça, on imagine très bien que les avocats acceptant les dossiers sur le sujet ne doivent pas se bousculer au portillon.


  • Si cela se passait en Russie, on en parlerait partout dans les médias occidentaux comme entrave de la dictature poutinienne à la liberté d’expression. Oui Poutine persécute ses opposants et oui, les démocraties occidentales persécutent leurs opposants.

    La démocratie est un discours, un maquillage, rien de plus.

     

    • pour bien connaitre la Russie :

      entre :

      avoir un Poutine qui persécute ses opposants ...

      ou

      un pays "Si éclairé" occidental qui fait de même ...

      perso. ... je préfère Poutine !

      même si le résultat est le même , dans un cas la SEULE raison de la persécution est le bien ou son contraire vis-à-vis de l’état ... dans l’autre , l’action naît de groupes de pression , de politiquement correct , d ’intérêts particuliers , d’amis à ménager , etc ... etc ...

      à vous de trouver lequel est lequel ! ;-))


    • Parfaitement d’accord avec vous. Mon message était destiné justement à détricoter le discours dominant des médiats occidentaux où d’un côté on a la démocratie des gentils occidentaux et de l’autre la barbarie russe poutinienne.

      Si Snowden avait été russe et avait révélé un programme d’écoute russe, on nous l’aurait présenté comme un dissident russe que la "démocratie" se doit de défendre en lui accordant l’asile. On aurait sauté sur l’affaire pour "démontrer" le caractère dictatorial de la Russie. Allez savoir pourquoi, ce discours n’est plus du tout tenu dés qu’il s’agit de notre "ami" américain. Et je ne parle même pas de la condamnation toute récente de Bradley Manning (dont on a pas trop parlé sur E&R - dommage).

      En ce sens Poutine n’est pas mieux et pas moins bien que les USA - il défends les intérêts de l’Etat russe, a une haute idée de la puissance Russe et de ce fait agit en protecteur et défenseur du peuple Russe. L’anomalie ne vient pas des USA ou de la Russie, elle vient des élites d’Europe Occidentale qui non seulement ne défendent plus des intérêts nationaux ou leur peuple, mais travaillent contre lui.

      Il s’agissait de rappeler que la politique, ce n’est pas une affaire de morale, de gentils ou méchants. Le discours dominant nous ramène toujours à cela et c’est de ce discours qu’il faut absolument sortir. La politique, c’est le choix, c’est se fixer des objectifs et agir en conséquence, ce n’est pas de la morale (visage actuel de la propagande qui doit nous pousser tantôt à soutenir une guerre, tantôt à la refuser, tantôt à soutenir un régime politique, tantôt en dénoncer un autre).


  • C’est impossible de faire de la discrimination raciale puisque les mêmes nous disent que les races n’existent pas. A moins qu’ils valident l’hypothèse d’une race juive... Ce qui reviendrait à valider les thèses de Herr Adolf.
    Conclusion : poursuivre toute personne pour discrimination raciale favorise l’antisémitisme.
    C’est ce qu’ils veulent ? Ah, ok !

     

  • "L’accusation portait sur des contenus à caractères antisémites et révisionnistes."

    Comprenez par là .. des vérités qui dérangent


  • Plus cinq étoiles pour l’article et son auteur...Moins cinq étoiles pour la "CICAD" et autres associations auxiliaires de "police" et de ’justice" au service de la pensée dictée et obligatoire, telles les LICRA, CRIF et autres sur le territoire de ce qui fût jadis La France...

    Citoyens Adultes, co-souverains permanents et corollairement co-responsable de ce pays, il est temps de sortir de l’état de "citoyens" consumèrisés auquel nous ont réduits la bande de sangsues médiatico-politiciennes usurpant notre souveraineté à l’occasion de votations précédées de grands cirques médiatiques, au profit des lobbys quelles représentent...

    Vive la liberté de la pensée et de son expression publique !

    Vive la libération de l’Histoire et de la Sociologie !

    Vive Egalité et Réconciliation !

    Tant pis pour les "apologues" d’un "marché commun"européen incluant l’ "israël" et désormais étendu à un "grand marché nord-atlantique" !...


  • Mettre deux g au mot blogueur est d’un extrême mauvais goût.


  • Les Israéliens dirigent la Suisse comme la France , et visiblement ils ont fait voter des lois scélérates " comme chez nous " - ou nous sommes en fait " chez eux " !


  • Maintenant que nous sommes très nombreux à être d’accord sur le fond, il faudrait que nous agissions. Comment nous organiser pour défendre cette liberté d’expression ? Comment faire pour renverser le pouvoir sioniste ? Quand on est respectueux de la loi et de ses ennemis, rien ne se fait ! Les pouvoirs totalitaires mis en place nous poussent implacablement vers la violence armée ... A quand l’insurrection armée, la révolution ? Bientôt ? Ok, mais sous quel mot d’ordfre, sous quel commandement ? Sans parti politique structuré, je crains fort que nous restions des aboyeurs frustrés !

     

    • Commencez déjà par faire la promotion d’un patriotisme culturel sain : drapeau de taille modéré, montres aux couleurs de sa patrie etc, les changements ce font à petite échelle, un pas après l’autre.

      Pas besoin de cherchez plus loin, en tout cas pas sans commencer par là (et pas uniquement 2 mois avant des éléctions). C’est pas plus compliqué croyez moi :) !


  • Français, le Torchon du dimanche, en vente sur tout le territoire, vous révèle que votre personnalité préférée est un certain Goldman. ... sans doute jamais condamné pour révisionnisme, celui-là.
    Déjà récemment, le même torchon vous avait révélé que deux d’entre vous sur trois voyaient en Manuel Gaz un héros des temps modernes.
    Résumons : pour savoir ce que vous pensez, consultez le Torchon du dimanche.


Afficher les commentaires suivants