Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un village du Var préfère faire barrage à Marine Le Pen qu’aux 72 migrants envoyés par l’UE

 

 

Regardez ces pauvres Français intoxiqués par 40 ans de propagande massive antifrançaise hurler leur haine contre leurs semblables et accepter l’arrivée massive de 72 migrants dans leur village.

 

Pourquoi « massive » ? Parce que 72 arrivants sur 462 habitants, ça fait 15% de la population qui vient d’un coup d’ailleurs. C’est le tarif européiste, la punition globale, le remplacement électro-choc ! Là, pour le coup, on peut parler de « submersion migratoire » ! Mais ça ne suffit pas pour les habitants et les médias, qui jugent que la présidente du RN va trop loin...

« En déplacement à Châteaudouble, un village du Var, Marine Le Pen a été chahutée par des habitants, visiblement pas ravis de sa venue. La présidente du Rassemblement National s’est déplacée dans cette commune car elle doit accueillir un centre de demandeurs d’asile. Ce qu’elle qualifie de “submersion migratoire imposée par l’Union européenne”. » (Sud Ouest)

 

« Marine Le Pen a toutefois dû écouter sa visite dans ce village, qu’elle juge "symbolique de ce qui se passe dans la France d’aujourd’hui". Une cinquantaine de villageois ont protesté contre sa venue, avec notamment une pelleteuse installée pour lui barrer l’accès à une partie du village. »

Les journalistes aux ordres des intérêts socialo-sionistes de BFM TV ou de l’émission Quotidien ont beau se frotter les mains – de voir la propagande fonctionner à merveille sur les esprits simples (ne loupez pas l’hystérique anti-Marine de la seconde vidéo en tweet) –, on assiste là à un désastre mental et à une inversion des valeurs caractéristiques de notre époque.

« C’est un petit village de 470 habitants dans lequel, sur ordre de l’Union européenne, on installe 72 migrants, sans avoir demandé son avis à la population, sans avoir demandé son avis au maire. C’est comme si demain on imposait 12 millions de migrants en France en l’espace d’une nuit. » (Marine Le Pen)

Les habitants, du moins une partie des habitants de Châteaudouble, préfèrent donc 72 gentils migrants à une méchante patriote. C’est leur choix. Ils s’en mordront les doigts, les mains, les bras et le reste.

Comme quoi, pour ceux qui en douteraient, les médias de masse, ça marche. La télé est toujours l’instrument de soumission mentale des masses numéro un. Elle fait défendre à des télévisés des choix suicidaires. Les adeptes du il faut couper ou jeter sa télé ont tort : c’est laisser l’instrument de domination dans les mains de l’ennemi. La télé, il faut la reprendre à ceux qui nous l’ont volée.

Pour en revenir à Châteaudouble, les habitants verront donc 72 « demandeurs d’asile de sexe masculin », précise pudiquement Sud Ouest, investir le centre d’accueil et d’orientation (CAO) de leur paisible village. Ils resteront, selon les autorités, « entre un et neuf mois ». Cependant, « l’autorisation donnée par la préfecture à ce centre géré par l’association Forum Réfugiés est de deux ans ». Autant dire que ça sent la grosse incruste !

 

 

Les récriminations du maire RN de Fréjus, David Rachline, n’y changeront rien. L’Union européenne sorossée à mort a décidé, la France plie. Et plie sous le poids des migrants, habilement saupoudrés dans une myriade de petites villes... Un jour, ces soldats du mondialisme aux ordres des apprentis sorciers serviront bien à quelque chose. Ce jour-là, les collabos intoxiqués de la coalition des médias et du mondialisme comprendront leur erreur... fatale !

 

Ce qui se cache derrière les « droits de l’homme », sur E&R :

 

Les racines profondes de la défrancisation,
à lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

166 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Attention avec votre article qui aurait tendance à nous faire baisser les bras.

    Il faut quand même vérifier que ces excités habitent réellement le village ; il est évident que si des gauchistes apprennent que Marine Le Pen vient visiter une commune, ils se déplaceront pour la faire chier même s’ils habitent à 30 km.

    Je suppose donc que seulement une très faible minorité de ces gauchistes est installé sur la commune, sans doute dans une logique de néoruralité financée par le RSA, et qu’ils ont rameuté leurs copains, quelques punks à vache, et les 3 vieux votant coco encore en vie.
    Les résultats du premier tour de 2017 sont équivoques : Marine Le Pen arrive en tête (suivie, il est vrai de Mélenchon).
    Quelques débiles pro-migrants dans un village de ce type, empli d’enracinés ayant encore une conscience de leur identité, doivent plutôt habituellement faire profil bas.

    Pour moi c’est donc une affaire montée en épingle, mais par contre un avertissement : un jour, les vieux enracinés ne seront plus là, et si les campagnes ne se peuplent que de bobos gauchisants, ce sera un paradis pour migrants.
    Il faut que nous, qui sommes contre l’immigration, réinvestissions les campagnes massivement ! Quitte à faire de la route pour aller bosser, quitte à créer son emploi, quitte à faire du télétravail, à changer de vie, à ne prendre qu’un mi-temps et à cultiver le reste du temps...
    Recréons, non pas des communautés - il faut laisser ça aux gauchistes car la petite communauté est systématiquement vouée à l’échec, l’homme a trop besoin de liberté individuelle, il ne peut s’épanouir dans un cadre trop étriqué - mais des villages vivants, comme autrefois, comme aussi au Moyen-Age, qui conjuguent à la fois une certaine liberté, et en même temps une solidarité essentielle.

     

    Répondre à ce message

  • Apparemment, les même qui avaient annoncé la crise de 2008, remettent le couvert depuis plusieurs jours et chose bizarre, la lobotom en parle déjà ?..Pas si grave, s’il n’y a plus un rond, les migrants auront toujours de quoi becter avec ces veaux.. J’en parlais avec un pote sénégalais qui lui est venu il y a 15 ans par ses propres moyens (avion) et qui bosse dans le bati depuis : "mais ils sont fous de faire venir tous ces gens"..."demain, ils peuvent tous devenir fous et vouloir tuer tout ce qui bouge"...et même lui le dit : "ca va tres mal finir". Vivement que la crise arrive, qu’il n’y ai plus de monnaie et que l’économie s’arrete...pour ceux de la vidéo, le retour de la réalité (ou du concret) va être sanglant..tant pis pour eux et même tant mieux car nous ne pourront rien faire tant qu’ils seront là ; en fait, ils sont déjà mort car ils ne pensent plus.

     

    Répondre à ce message

  • Laissez-les bouffer leur propre merde...certains ne comprennent que comme ça !

     

    Répondre à ce message

  • Si ce village du Var pouvait faire sa justice , Esteban Morillo, Samuel Dufour et Alexandre Eyraud seraient lynchés sur l’autel de l’anti-fascisme, de l’anti-racisme, de la bien-bien-pensance et de l’anti-extrême-droite à coups de poings, de pieds, de barres et de bâtons, dans une liesse , une ivresse, une euphorie hystérique qui transcenderaient le village en feu de joie et de colère punitive pour une justice collective, une nuit des longs couteaux de la gauche
    Peuple de merde que nous sommes devenu
    Nous méritons bien tous les Macron, Attali, BHL, Meyer Habib et autres merdasses qui nous gouvernent

     

    Répondre à ce message

  • Petit village pas si content que ça en vérité. .. car aujourd’hui , a 10 h 40 , sur la même chaîne télé, un petit reportage : on y voit une habitante inquiéte : ’’ si c’était des familles oui , mais il n’y a que des hommes jeunes , seuls . J’aime aller me promener seule dans la nature , je ne pourrai plus , enfin , si, avec mes chiens !’’

     

    Répondre à ce message

  • Je pense sérieusement à me faire passer pour un migrant afin de bénéficier d’un petit logement gratuit. Je vous tiens au courant.

     

    Répondre à ce message

  • La beauté de ces petits villages de moins de 400 habitants, en étant moi-même originaire, c’est que les enfants pouvaient à mon époque sortir tard le soir et jouer sur la place. Pas sur que je laisserais ma fille jouer innocemment sous les yeux d’une bande de jeunes Montaigne morts de faim aujourd’hui ! Si on rajoute le fait que l’on peut faire de la zonzon si on empêche un viol de se produire....

     

    Répondre à ce message

  • #2043528
    Le 16 septembre à 16:42 par Les peuples ne sont pas fait pour vivre ensemble
    Un village du Var préfère faire barrage à Marine Le Pen qu’aux 72 migrants (...)

    Selon Valeurs actuelles, le propriétaire du batiment qui accueillera ces nouvelles chances pour la France s’appelle Jean Michel Cohen, ce batiment, à la base, devait servir de maison de retraite, mais le projet a été avorté, M. Cohen est donc content de pouvoir, de cette façon, rembourser son investissement.
    On peut se demander d’ailleurs de quelle manière il va le rembourser, grâce aux associations antifrançaises ?

     

    Répondre à ce message

  • Ça lui apprendra de trahir son père.

     

    Répondre à ce message

  • Encore à faire de la pub pour cette europeiste philosémite ?
    Elle pensait miser sur le bon cheval en taclant les musulmans et en faisant la danse du ventre aux sionistes... au final elle finira dans les oubliettes de la politique, lâché par les mêmes qu’elle voulait séduire .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents