Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une Israélienne soupçonnée de soutenir et de recruter pour l’État islamique arrêtée aux États-Unis

Arrêtée aux États-Unis, Waheba Issa Dais vantait les mérites du groupe terroriste Daech sur les réseaux sociaux et facilitait le recrutement de combattants. Elle est également soupçonnée d’avoir appris à des militants à fabriquer de la ricine.

Une Israélienne domiciliée aux États-Unis a été arrêtée le 13 juin à Cudahy, une ville située près de Milwaukee au bord du lac Michigan, pour des soupçons de soutien à une organisation djihadiste violente.

Waheba Issa Dais, 45 ans, divorcée et résidant légalement aux États-Unis depuis 1992, a utilisé plusieurs comptes sur les réseaux sociaux pour promouvoir l’État islamique et faciliter le recrutement de combattants, selon l’acte d’accusation établi par la justice américaine.

Elle possédait en outre une « bibliothèque virtuelle comportant des instructions sur la manière de fabriquer des bombes, des armes biologiques, des poisons et des vestes explosives », afin d’aider les partisans de Daech à perpétrer des attentats, selon la justice américaine.

Waheba Issa Dais est également soupçonnée d’avoir expliqué à une personne, apparemment un informateur de la police, comment fabriquer de la ricine, et d’avoir « suggéré à cet individu de verser de la ricine dans des réservoirs d’eau ».

Les autorités judiciaires américaines la soupçonnent enfin d’avoir suggéré des cibles pour de potentielles attentats à la bombe, dont des festivals de rue et autres fêtes estivales.

La destruction du monde arabe est l’objectif n°1 d’Israël,
voir sur E&R :

 

Pour comprendre, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents