Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Daech s’est excusé d’avoir attaqué Tsahal"

L’ancien ministre israélien de la Défense semble en confiance

Alors qu’il parlait de la « neutralité » de Tel-Aviv dans le conflit syrien, Moshe Ya’alon a rapporté une anecdote surprenante : il a déclaré que Daech s’était excusé auprès de Tsahal pour l’avoir attaqué par erreur sur la plateau du Golan.

 

« Il y a eu un cas récemment où Daech a ouvert le feu [sur l’armée israélienne] et s’est excusé », a confié l’ancien ministre israélien de la Défense Moshe Ya’alon lors d’un évènement culturel le 24 avril, cité par le Times of Israel.

Alors qu’il dissertait sur la politique de « neutralité » défendue par Israël sur la question syrienne, l’ancien ministre se serait-il laissé emporter par son exposé et en aurait-il révélé plus qu’il n’aurait souhaité ?

Moshe Ya’alon a glissé ses commentaires sur les « excuses de Daech » en référence à un incident qui a eu lieu en novembre dernier dans la partie du plateau du Golan occupée par Israël. Des soldats israéliens avaient essuyé des tirs d’armes automatiques et d’obus de mortier de combattants de la Brigade des martyrs de Yarmouk, liée à l’organisation terroriste État islamique. Tsahal a répliqué par des tirs, puis l’aviation israélienne a mené des raids et tué les quatre individus à l’origine de l’attaque.

Les commentaires de l’ancien ministre sont d’autant plus polémiques qu’ils attestent de l’existence d’une ligne de communication entre le groupe terroriste et l’État hébreu, ce qui est illégal selon la loi israélienne. Pressé par le journal de développer ses propos, Moshe Ya’alon ne s’y est pas risqué. L’armée israélienne s’est également refusée à tout commentaire.

L’État juif qui défend une politique « non-interventionniste » dans le conflit syrien mène fréquemment des frappes aériennes contre les positions des troupes de Bachar el-Assad, en représailles de tirs sur la partie du plateau du Golan occupée par Israël.

Dans une récente interview citée par le média israélien en ligne Ynet, le président syrien a pour sa part affirmé que dans ce conflit, les terroristes se battaient aux côtés d’Israël : « S’ils ne font pas partie de l’armée régulière israélienne, ils se battent pour Israël. »

« Israël s’emploie à aider ces terroristes partout où l’armée syrienne avance », a-t-il ajouté, estimant que l’État hébreu attaquait sous une forme ou une autre pour leur fournir une assistance et empêcher l’avancée de l’armée syrienne face aux terroristes.

 

À ne pas manquer, pour comprendre la situation au Proche-Orient :

Qui sponsorise Daech, et dans quel intérêt ?
Tout est expliqué dans le dernier Soral répond ! :

 

Pour comprendre l’alliance objective entre Daech et Israël,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents