Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Valls à contretemps

Au lendemain de ce qu’il faut bien appeler l’une des pires défaites subies par la « gauche de gouvernement » dans des élections locales, une défaite qui vit des villes gagnées par les socialistes il y a plus de 100 ans passer à droite (comme Limoges), le Président s’est décidé à remercier le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault et à nommer à sa place Manuel Valls.

Le discours dans lequel cette décision importante fut annoncée fut pénible à entendre et encore plus à regarder. Un homme fatigué, au visage inexpressif, récitait ces banalités que savent trouver les politiques en ces moments-là, tel un oncle de province venu à un enterrement d’un vague cousin et qui récite sans trop y croire des condoléances.

On a eu droit à « gouvernement de combat », et « équipe resserrée », des mots qui n’ont strictement aucun sens et qui sont usés d’avoir trop servi. La voix était mal posée et le Président buta à deux reprises sur les mots, comme si la décision lui coûtait. Et il est vrai que pour un homme d’habitudes, dont il est dit qu’il n’aime pas trancher, c’était tailler dans le vif que d’annoncer une telle nomination. Pourtant, cette décision pourrait s’avérer une redoutable erreur, et l’obliger à faire sous peu des choix qui seront autrement plus dramatiques.

Lire l’intégralité de l’article sur russeurope.hypotheses.org

 

Voir aussi, sur E&R : Chômage

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #775102
    le 01/04/2014 par karel
    Valls à contretemps

    Des fois, je demande aux gens si ils pensent que Hollande va rester au pouvoir jusqu’en 2017, au vu des événements.

    Ils doutent.

     

    • #775202
      le 01/04/2014 par Larsen el blankoss
      Valls à contretemps

      Ils doutent mais :
      Soit ils ont votes pour lui en 2012
      soit ils s appretent a voter pour Juppe Fillon ou un autre en 2017
      Ils ont les politiques qu ils meritent


  • #775105
    le 01/04/2014 par fredu80
    Valls à contretemps

    Valls à contretemps "poison d’avril"

     

    • #775475
      le 01/04/2014 par alex
      Valls à contretemps

      la passation de pouvoir a eu lieu un 1er avril, exactement le symbole d’une farce :) et ça sera une farce de tout façon. Valls fera une tournée dans 15 jours en israël, y chercher ses ordres et allègences.
      Ainsi il continuera à vouloir nous faire taire sur internet, c’est son souhait. les Européennes= je vote FN.
      à mourir de rire, Mélenchon déprimé de son recul , il refuse de briguer un mandat européen. il était prévenu.
      Une question se pose dans mon entourage : peut-on virer un président , le déstituer ? et comment ?


  • #775117
    le 01/04/2014 par Bryan
    Valls à contretemps

    Valls était le moins détesté dans les suffrages avec 31% des français qui le voient au poste de 1er Sinistre...Que dire des 69% qui restent ??? Ils se manifesteront bien assez tôt...


  • #775121
    le 01/04/2014 par Dédé
    Valls à contretemps

    La synagogue a confié à Valls une seule mission : anéantir l’hydre antisémite . C’est la seule chose qui compte pour les racailles au pouvoir .


  • #775130
    le 01/04/2014 par gorezin
    Valls à contretemps

    Nommer en tant que bras droit celui qui veut voir le 3e Reich arriver en France mais Reich raciste envers les blancs hétéros (option chrétien) et les FRANCAIS d’origine immigrée, les immigrés (illégaux) non français eux sont les bienvenus apparement.
    Je ne sais pas s’il y’a eu rééllement un village gaulois à resister à Rome pendant longtemps mais si ce n’est pas le cas A.Uderzo et R.Goscinny ont eut une vision et ce village nous représente aujourd’hui plus que jamais. Astérix et obélix ; Soral et Dieudo. Et Faurisson c’est panoramix ! Jules César c’est Rottenchild !

     

    • #775374
      le 01/04/2014 par Bertrand
      Valls à contretemps

      Et Vincent Reynouard dans le rôle d’Ordralfabetix ! Par contre, qui jouera Falbala ...


    • #776941
      le 03/04/2014 par solmed
      Valls à contretemps

      @Bertrand
      ...Par contre, qui jouera Falbala ...
      Farida Belghoul, c’est évident, qui porte en son prénom les deux premières lettres de la gauloise, et dont le sens, en langue arabe, en fait authentiquement l’Unique son acabit... ;)


  • #775132
    le 01/04/2014 par Soda
    Valls à contretemps

    ...Hollande a été élu par défaut pour évincer Sarkozy, Valls a été nommé par défaut suite au refus de Le Drian...comment voulez vous que notre pays se sorte de la panade avec un gouvernement pareil...

     

    • #775412
      le 01/04/2014 par Byblos
      Valls à contretemps

      Je crois plutôt que c’est pour le brûler une fois pour toutes (tant mieux) et lui interdire l’accès à la course à la présidence en 2017.

      Si Vals est un danger public et un führer (à tout le moins un caudillo) en puissance, Flamby lui est incapable de s’élever au dessus des petites manoeuvres politiciennes.

      Le congédiement d’Eyrault ressemble étrangement à celui de l’ex « première dame » de la cuisse gauche.


  • #775138
    le 01/04/2014 par Romuald_93
    Valls à contretemps

    Monsieur François HOLLANDE est tellement déconnecté des réalités qu’il prend à contrepied les membres de son propre camp.

    En effet, quand plusieurs grands barons socialistes diagnostiquent que l’éloignement de l’aile gauche dans les réformes est à l’origine de la monumentale raclée des municipales, le président de la Gauche Molle nomme le ministre le plus ultra-libérale à la tête du gouvernement.

    S’il se croit malin en jouant au billard à trois bandes dans l’espoir de plomber son adversaire directe pour les élections de 2017, il se met le doigt dans l’œil.

    Ou peut-être cherche t-il à appliquer la stratégie de la terre brulée en se disant qu’après son passage plus rien ne poussera ?

    Une chose est sûre, c’est que la parenthèse socialiste à la tête du pays ne risque plus d’arriver avant des décennies...


  • #775161
    le 01/04/2014 par PROFANE
    Valls à contretemps

    Alain Bauer, l’influence d’un ami de 30 ans

    VIDÉO - Le criminologue forme, avec Manuel Valls et l’homme de communication Stéphane Fouks, un trio d’anciens rocardiens, intimes depuis les bancs de la fac. Dans l’ombre, il ne saurait rester inactif.

     

    • #775361
      le 01/04/2014 par alcofribas nasier
      Valls à contretemps

      salut à toi "profane"
      je vois que toi aussi tu connais ce trio de frangins qui refaisait le monde après les agapes...


  • #775163
    le 01/04/2014 par voronine
    Valls à contretemps

    Ce que je trouve admirable , dans cette histoire, c’est la belle unanimité qui s’impose dans les médias, et chez les politiques, y compris de "droite" , tel RAFFARIN ce matin interviewé par Elkabach sur Europe pour identifier la cause de l’échec : c’est le chomage ! ...C’est à dire , pratiquement une cause exogène, contre laquelle on ne peut rien , qui s’impose à nous depuis 40 ans , un peu comme la peste du Moyen age .Une manière commode de dédouaner l’ensemble des incapables de l’UMPS , de la presse et des experts .
    L’echec , n’est pas causé par le chomage , qui n’est que la cerise sur le gateau . Il est causé par l’incroyable accumulation de mépris à l’égard du Peuple :
    - Attaques contre la famille , mariage des invertis, théorie du genre dans les écoles, GPA , fiscalité défavorable aux mères de famille ...etc
    - Comportement des ministres : Taubira, Valls, Filipetti ,Peillon, Belkacem,Cahuzac...et tous les autres
    - Fraudes, Cahuzac
    - Arrogance de Trierweiler, croissants de Gayet...
    - Comportement irresponsable du chef de l’Etat qui , à l’intérieur comme à l’étranger se conduit avec un manque de dignité préjudiciable à notre pays
    - Leonarda.....
    Enfin , bref , en cherchant un peu , ALI BABA et les 40 voleurs en font une par jour, et cette accumulation est insupportable . Ce n’est meme pas le fait qu’ils se prétendent de gauche , il n’y a aucune différence entre Coppé et Mosco ou entre Bricq et Lagarde, quant à Valls , il ne vaut pas mieux que Sarko .


  • #775169
    le 01/04/2014 par lazard
    Valls à contretemps

    je ne dirait qu une chose TIRELIPIMPON ET CHIOIOI

     

    • #775268
      le 01/04/2014 par MaxC
      Valls à contretemps

      tirelipimpon sur le chiwawa

      Mais on a compris l’idée quand même ;)


  • #775180
    le 01/04/2014 par hahaha
    Valls à contretemps

    François Hollande c’est le Louis XVI du 21ème siècle

     

    • #775348
      le 01/04/2014 par Maître Escoffier
      Valls à contretemps

      Francois le dernier va bientot finir son regne


  • #775241
    le 01/04/2014 par ed ng
    Valls à contretemps

    joli titre et tres belle analyse


  • #775243
    le 01/04/2014 par modeTurbo
    Valls à contretemps

    C’est une décision qui était attendue. Certes les grands hommes ont la faculté, en fait l’habilité, de surprendre et de ne pas faire ce que l’on attend qu’il fasse. A ceux qui en doutait encore :

    Non F. Hollande n’est pas un grand homme.

    Les seules fois ou il m’a surpris concernent ses histoires de fesses...Pas pour ses conquêtes, mais par le fait que cela ait fuité ?

    Cela montre par où il est tenu par ses maîtres.

    Sinon, encore merci pour cette nomination, cela répond à deux question que je me posait ces derniers temps , pourquoi les sondages le fessait remonter gentiment, et pourquoi ne s’est-il pas représenté à la maire d’Evry.

    C’est bon j’ai compris.

    A nous de jouer maintenant mettons nous en ordre de marche pour amplifier la défaite au prochaine élection.


  • #775261
    le 01/04/2014 par Paul
    Valls à contretemps

    Hollande a commis une erreur en nommant Valls, il aurait du nommer carrément un Israélite, par définition intouchable : car le point faible de Valls c’est sa SERVILITE absolue et assumée à l’égard du peuple d’Israel, et il faut tout faire pour que tous les Français s’en rendent compte, que trop c’est trop .


  • #775270
    le 01/04/2014 par marianne
    Valls à contretemps

    c’est une véritable déroute qui s’annonce.Il va y avoir de grosses turbulences......ce choix m’inquiète car valls est dangereux, prêt à tout pour le pouvoir et très proche d’israel , plus proche d’israel que de notre pays.Vive la France !


  • #775283
    le 01/04/2014 par vladimir poutine
    Valls à contretemps

    hollande a choisi les banques aux français ,les gens vont descendre dans la rue mais valls sera la pour éteindre l’incendie et diabolisé les maires ump ,la dissidence,la révolte ,la colère .

     

    • #775496
      le 01/04/2014 par milmul
      Valls à contretemps

      Pour toi l’UMP = dissidence ?

      Je me demande alors pourquoi tu n’adore pas Manuel Valls (clone de Sarkozy), Moscovichy (clone de CoppéloVichy), parce que l’UMP est encore plus gauchiste que les gauchistes. Dans leur "front républicain", la gauche a souvent appellé à voter UMP, je ne comprends vraiment pas pourquoi tu n’es pas fan du socialisme, vu que tu sembles aimer son maître, sa caricature : l’UMP.


    • #775644
      le 01/04/2014 par vladimir poutine
      Valls à contretemps

      non bien évidement mais vous verrez que les maires ump vont probablement posez pas mal de problème aux gouvernement
      socialiste dans l’optique de la présidence 2017 .
      dans l’assemblé sa été pas mal tendu entre les deux parti même si je sais que sa reste du cinéma et qu’ils sont a peu prés d’accord sur tout .


  • #775303
    le 01/04/2014 par lephil
    Valls à contretemps

    Avec cet homme c’est le début de la tyrannie les amis, on va tous se retrouver en préventive dans des camps de rétention en espérant un jour obtenir un jugement le motif : atteinte à l’unité de la république .... non je rigole poisson d’avril !....


  • #775341
    le 01/04/2014 par trismus37
    Valls à contretemps

    Cela peut vouloir dire que Hollande :
    en premier, crame son rival de 2017 (Valls)
    En second... Après la déroute des Européennes, il s’apprêterait à dissoudre le parlement.
    Il table sur une victoire par défaut de l’UMP qui s’userait en gérant la France jusqu’à 2017.
    Ainsi, il espère pouvoir être réélu en 2017 ???

     

    • #777126
      le 03/04/2014 par solmed
      Valls à contretemps

      @ trismus37
      L’analyse serait totalement vraie si Hollande était réellement maitre de son destin, ce qui n’est pas le cas. Ses choix ne sont que l’exécution d’une stratégie décidée par les maitres des lieux qui tentent toujours d’installer la feuille de route sionisto-néoconservatrice du choc des civilisations. Et qui d’autre mieux que le vallseur pour préparer le terrain et le miner après un passage par l’intérieur où la toile d’araignée a commencé à être installée ;)
      Après, il est clair que la mission du nouveau premier ministre est précise. Il n’est là que pour être utilisé comme un kleenex ce qu’il ne sait toujours pas, tellement il est "intelligent" et tellement son ambition est démesurée au point de l’aveugler. C’est le drame de l’ambition des incompétents obligés de passer par les réseaux pour obtenir leur petit nonos....


  • #775355
    le 01/04/2014 par pascale
    Valls à contretemps

    Comme si toute cette dangereuse mascarade n’était pas orchestrée depuis longtemps !!! S’il met en pratique toute sa haine contre les goy , les musulmans, les catholiques, les croyants en général n’est-ce pas une manipulation pour provoquer ce qui va s’ensuivre ? ...


  • #775401
    le 01/04/2014 par Byblos
    Valls à contretemps

    Avec la désignation d’Emmanuel Vals à la tête du gouvernement, la France vient de tomber de façon définitive sous la tutelle israélienne.

    Il n’y a plus d’espoir cette fois-ci. Hollande/Pétain kif kif. Vals/Laval kif kif bourricots.

    https://www.youtube.com/watch?featu...


  • #775426
    le 01/04/2014 par roro
    Valls à contretemps

    Valls premier ministre, petit toutou transformé en Pitt bull pour contrer toute forme alternative de liberté d’expression, racketter les citoyens, museler le peuple de France, anéantir le PS et permettre l’avènement de la droite en 2017. le F.N s’il s’y prend bien et s’il n’est pas infiltré d’ici là a sa carte à jouer.
    P.S : je n’ai jamais voté et chaque jour qui passe me conforte dans ma vision de la politique.


  • #775772
    le 02/04/2014 par PROFANE
    Valls à contretemps

    C EST MEME A CA QU ON LES RECONNAIT.

    Quand François Hollande parlait de démissionner de la présidence
    Le Point.fr - Publié le 01/04/2014 à 06:17
    En cas de crise profonde, le candidat Hollande estimait que le président se devait de démissionner. Mais ça, c’était avant... d’être président !

    Quand François Hollande n’était pas encore président...
    Quand François Hollande n’était pas encore président...

    Adieu le remaniement, bonjour Manuel Valls. Au lendemain de la plus grave défaite à des élections locales jamais connue par le PS, Jean-Marc Ayrault quitte donc l’hôtel Matignon. Une première, là aussi, au lendemain d’élections municipales. Mais au fond, à quoi bon changer de Premier ministre si ce n’est pas pour changer de politique ? Le Premier ministre, simple fusible présidentiel, comme toujours sous la Ve République ?

    Les étudiants en sciences politiques se plaisent à dire qu’en la matière Mitterrand avait chaussé les bottes de De Gaulle, et Chirac, les pantoufles de Mitterrand... Alors que Nicolas Sarkozy qualifiait son Premier ministre, François Fillon, de simple "collaborateur", le premier secrétaire du PS, un certain François Hollande, estimait pour sa part qu’en cas de crise grave, il appartenait au président de la République d’en tirer personnellement toutes les conséquences, dans le pur style gaullien post-référendaire...

    Ainsi, dans Devoirs de vérité, (éd. Stock), rédigé en 2006 avec Edwy Plenel, François Hollande ne mâchait pas ses mots : "Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. (...) Si d’aventure, à l’occasion de cette vérification, une crise profonde se produisait, ou des élections législatives intervenaient, contredisant l’élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence." Démissionner en cas de crise profonde au lieu de se contenter de changer de Premier ministre ? Mais ça, c’était avant


  • #776006
    le 02/04/2014 par VJ
    Valls à contretemps

    OK sur tout, sauf sur le sens de “gouvernement de combat”. A juger de l’extrême virulence qu’il a démontré contre Dieudonné, et ses déclarations concernant Israël, on sait très bien ce qu’un gouvernement emmené par un tel énergumène va combattre : la France et les français.


Afficher les commentaires suivants