Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vladimir Poutine en meeting devant 100 000 partisans : "Nous voulons que notre pays brille"

Vladimir Poutine, président sortant et candidat à l’élection présidentielle russe du 18 mars, a promis des « victoires brillantes » à son pays, lors d’un meeting électoral à Moscou en présence de plus de 100 000 sympathisants, le 3 mars.

 

Plus de 100 000 partisans du président-candidat Vladimir Poutine ont participé au meeting « Pour une Russie forte », organisé le 3 mars dans le stade de Loujniki à Moscou, à deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle (18 mars).

« Nous avons des objectifs clairs et nobles. Nous voulons que notre pays brille, tourné vers l’avenir parce que nos ancêtres ont habité ici, nous habitons ici, nos enfants habitent et habiteront ici, ainsi que nos petits-enfants. Nous ferons de notre mieux pour les rendre heureux, nous le ferons n’est-ce pas ? », a-t-il lancé à la foule, sous les acclamations.

Devants ses soutiens, Vladimir Poutine a de nouveau interrogé :

« Personne ne le fera à notre place mais si nous le faisons dans les décennies à venir, tout le XXIe siècle sera placé sous le signe de nos victoires brillantes. Nous le ferons n’est-ce pas ? ».

Son discours s’est conclu par l’hymne national, entonné par le stade entier – dont le chef de l’État et candidat à l’élection présidentielle.

 

 

Des stars de la chanson, des athlètes olympiques ou encore des cosmonautes ont exprimé, lors de l’événement, leur soutien au président sortant.

Ce meeting est le premier de Vladimir Poutine depuis le début sa campagne, lancée officiellement après l’enregistrement de sa candidature par la Commission électorale russe le 6 février.

 


 

Du côté de la presse française mainstream, on s’évertue à noircir l’image du président russe. Tous les coups sont permis, et Vanity Fair (du 16 février 2018), mensuel de mode devenu un des fers de lance de l’atlanto-sionisme, a trouvé comment faire chuter Poutine. La CIA aurait-elle été vexée par l’élection de Trump ?

 


 

L’escort-girl et l’opposant politique qui pourraient faire tomber Poutine

Si Vladimir Poutine est quasiment assuré d’être réélu à la présidence le 18 mars prochain, un nouveau scandale pourrait venir éclabousser sa campagne sans vague. Son principal opposant vient de révéler une sombre histoire dans laquelle sont mêlés le vice-Premier ministre russe, un milliardaire et une escort-girl qui dit « tenir le sort du Kremlin entre ses mains ».

À ce jour, la vidéo a été vue plus de 5 millions de fois sur Youtube. Un chiffre affolant pour le Kremlin qui, faute de pouvoir censurer la plateforme américaine, a bloqué, jeudi 15 février, l’accès au site d’Alexei Navalny, opposant numéro 1 au pouvoir en place. C’est lui qui est à l’origine de ce nouveau scandale. Dans cette vidéo postée le 8 février, assis comme un présentateur de journal télévisé, il accuse l’influent vice-Premier ministre russe, Sergueï Prikhodko, de recevoir des pots-de-vin. Il souligne qu’au cours d’une enquête, il a découvert que l’homme politique serait propriétaire de nombreuses villas, toutes aussi luxueuses les unes que les autres, qui seraient bien au-dessus de ses moyens et de ses revenus de haut-fonctionnaire. Selon lui, Sergueï Prikhodko entretiendrait une amitié plus que lucrative avec Oleg Deripaska, oligarque et propriétaire du géant de l’aluminium Russal. Pour preuve, Alexei Navalny dévoile un drôle de souvenir de vacances : quelques secondes filmées où l’on voit Oleg Deripaska sur son yatch, avec un homme qui ressemble à s’y méprendre à Sergueï Prikhodko. Où s’est-il procuré ces images ? Sur le compte Instagram d’Anastasiya Vashukevich, connue de tous sous le nom de Nastya Rybka. La jeune femme est une célèbre escort-girl qui se présente elle-même comme une « chasseuse d’oligarques, mannequin et écrivaine ».

 

 

Portrait d’une ambitieuse

Nastya Rybka, call-girl biélorusse, est connue dans son pays pour avoir écrit un manuel de conseils original qui se résume en quelques mots : « comment séduire un oligarque ». Il faut dire que la jeune femme est une experte en la matière. On ne compte plus ses richissimes amants et on lui prête également une liaison avec le fameux Oleg Deripaska. Loin de garder sa vie secrète, Nastya Rybka l’affiche sur Instagram où elle est tout de même suivie par plus de 90 000 abonnés. Elle y étale ses voyages de rêve, ses soirées et parfois même ses aventures sexuelles. On y apprend également qu’elle est une proche d’Alex Lesley, un « gourou du sexe » – comme il s’est auto-proclamé – qui avait annoncé l’an dernier qu’il comptait défier Vladimir Poutine aux prochaines présidentielles. Nastya Rybka, de son côté, ne revendique aucune affinité politique, mais a tout de même affirmé qu’elle refusait de supprimer les photos et les vidéos que les autorités russes lui avaient sommé d’effacer. « Je ne supprimerais pas mes photos et mes vidéos », a-t-elle déclaré sur le réseau social. Avant d’ajouter : « je tiens entre mes mains le destin du Kremlin, de Youtube et d’Instagram sur le territoire russe ».

 

 

Lire l’article entier sur vanityfair.fr

Comprendre Poutine et la Russie
avec Kontre Kulture :

 

La marche triomphale de Vladimir Poutine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Même si la prédatrice d’oligarques a les atours d’une poupée irrésistible, je crois qu’il en faudra plus pour faire tomber l’Ours du Kremlin.. la méthode est éculée et les chantages de prostituées vénales n’ont plus beaucoup de prise dans l’opinion sauf chez quelques accros de presse à scandale qui ont un déficit certain de discernement..

     

  • Donc comme les occidentaux n’arrivent pas à déloger Poutine du pouvoir ,ils en viennent aux histoires en dessous de la ceinture... pffff !Ils font pareil avec Trump ,avec tous ceux qui dérangent le système ,ils en viennent à créer le chaos dans les pays non soumis via les révolutions colorées , à l’emprisonnement des dirigeants ( Gbagbo ,Milosevic.. ) et même à l’assassinat.. Saddam ,Qaddafi etc...

    Cette prostituée arrive-t-elle à se regarder dans la glace ? Qu’est-ce qu’elle fait concrètement pour son pays à part le salir,et salir la femme russe ..Poutine travaille pour son pays et son peuple ,elle ,n’est qu’un parasite insignifiant qui vend son âme au diable ! Elle se croit surpuissante lol ! Ce genre de femmes m’insupportent !

     

    • Vous avez raison le problème c’est que de nos jours ce genre de femme sont présentées comme étant des modèles à suivre pour les adolescentes dans pratiquement tout les médias, la télé-réalité et le monde du Show Bizz sont l’un des plus grands fléaux de notre époque.


  • Quelle bel hymne russe ,le plus beau du monde pour moi ,et pourtant je suis français et fier du miens ,il y a pas le cinéma à l’ américaine ,qui est beau aussi(leur hymne ) ,mais la main sur le cœur ... que bien sur beaucoup de nation copie ,ben oui les ricains petes alors tout le monde fait pareil...

     

  • Putain (désolé) que ça fait du bien de voir un peuple digne et fier en route vers son avenir ... pas une nation dégénérescente à laquelle on a appris l’amour de l’autre et la détestation de soi ... je suis Russe.


  • "Nous voulons que notre pays brille" Vladimir "la classe" Poutine
    à comparer avec "Je ne connais pas la culture francaise" E. Macron

    Bref, il aura deux équations fondamentales à résoudre au terme de son prochain mandat :
    1-Assurer sa succession (nécessairement)
    2-Reprendre la main sur la Banque Centrale Russe (idéalement)

    Autrement toute son oeuvre n’aura été qu’une parenthèse enchantée !

     

    • Sa succession, c’est justement ce qui m’inquiète. Même si je suppose qu’il a sûrement déjà une idée pour sa relève.


    • C’est sûr que la comparaison fait peur @boule&bill. Là au moins on sent la fierté, ça ressemble à quelque chose. Et j’ajoute que je partage aussi les craintes de @VIVACHAVEZ, mais concernant l’après-Poutine. En effet, Poutine écrasant tout de sa superbe, et tout le monde sachant cela, je crois que les américains, du moins l’état-profond, jouent déjà le coup d’après. La question est donc : Poutine sera-t-il en mesure d’assurer la transition, et si oui avec qui ? On aimerait être rassuré mais cela me paraît peu évident. Je serais assez intéressé par l’avis de Xavier Moreau sur cette question fondamentale.


  • Et pendant ce temps la,macron s’invite avec pierre et le loup.Ironie du sort.un conte Russe.


  • il faut que ce soit un homme politique étranger qui me donne de l’espoir et des frissons !!! merci et dommage pour notre peuple d’être diriger par des caniches.


  • A propos de déripaska.



    Poutine contraint le PDG de Rusal, Oleg Deripaska à ouvrir une usine de ciment



    https://www.youtube.com/watch?v=Q2s...

     

  • " Nastya tu donnes combien à ton maquereau, 80 ou 90% de tes gains ? "

     

  • Refuser de voir qui nous empêche d’avancer,est l’un des pires malheurs qui puisse frapper les individus comme les peuples. Poutine et ses partisans ,depuis la tragique et désastreuse trahison gorbatchovienne,détournement leur regard du drame chronique de la Russie. Cet incroyable drame,qui sape la marche des russes vers un
    destin fait de dignité et de grandeur,prend racine en Russie même,avant
    d’être mis à profit parl’ennemi éternel de l’empire russe. Cet ennemi est,bien évidemment,de croire aveuglément aux"valeurs"de l’Occident oligarchique. Depuis des temps mémoriaux,les russes se dévalorisent eux mêmes face à cet occident. Et l’Histoire nous apprend que la Russie se relève de ses chutes les plus graves,dès qu’elle reprend confiance en elle-même et s’attribue le statut de pays puissant méritant respect et égards. Les issues des guerres d’agression napoléonienne et nazie sont là pour souligner cette Vérité éternelle.
    L’innommable tragédie,qui a accompagné la monstrueuse trahison
    gorbatchovienne confirme ce qu’attend tout pays qui commence à se
    renier et à croire aux chimères venimeuses venues d’horizons hostiles.
    Arrêtons nous,un instant,sur cette incroyable trahison,et méditons les
    propos de la réponse d’Alexandre Zinoviev à une question accordée à un journaliste :
    - Question : La lutte contre le communisme aurait donc masqué une volonté d’élimination de la Russie ?
    Réponse de Zinoviev : Absolument. La catastrophe russe a été voulue et programmée ici, en Occident. Je le dis, car j’ai été, à une certaine époque, un initié. J’ai lu des documents, participé à des études qui, sous prétexte de combattre une idéologie, préparaient la mort de la Russie. Et cela m’est devenu insupportable au point où je ne peux plus vivre dans le camp de ceux qui détruisent mon pays et mon peuple. L’Occident n’est pas une chose étrangère pour moi, mais c’est une puissance ennemie.Poutine se perd dans de futiles"campagnes électorales"à l’occidental. Ce s’attend le,peuple russe,c’est de remettre le pays sur le chemin de son Destin. Cette remise des pendules à l’heure de l’Histoire est indissociable :

    1) du procès solennel de la trahison gorbatchovienne est d’en tirer toutes les conséquences aux niveaux : historique,politique,économique,sociale,... Faire table rase sur ce grave événement,risque -presque à coup sûr -de le voir se répéter,mais cette fois-ci en termes de disparition pure et simple de la Russie. ( à suivre )


  • ( Suite et fin ) 2) de la décision,d’ampleur historique,de rompre tous les liens avec l’empire du Mal,et revenir à l’univers socialiste,seul univers compatible avec la vocation des russe ;celle de porter haut l’étendard de l’humanité,et non de se noyer dans l’abîme du"libéralisme"et du délire de Satan... ( Fin )


  • I have a dream : un Vladimir Poutine pour la France, mais je peux rêver. Il n’y aura qu’à se pencher ce 07/03/2018 pour comprendre.......
    POUTINE, la virilité, la classe, la fierté de son pays et de son peuple, insoumis, la DIGNITÉ.
    Bref, tout ce qui nous fait défaut en France.
    Il n’est pas si bête il a déjà organisé son après quand on arrive à un tel niveau on ne laisse rien au hasard.

     

    • @PJ Poutin n’a même pas encore été réélu, que vous faites déjà des plans sur la comète sur un improbable successeur. Lorsque l’on a un chef d’état d’une telle envergure, on le garde jusqu’au bout, de se fait Poutin se doit de rester au pouvoir jusqu’à se dieu le rappelle à lui, se que les français auraient pu avoir la jugeote de faire avec De Gaulle au lieu de le virer comme un malpropre. Aujourd’hui on n’en paie le prix avec une ribambelle de félons à la tête de la France.


    • Mef quand même .
      Obama aussi avait organisé sa succession.


  • Je suis très étonné qu’il y ait encore si peu de réactions d’observateurs ou de dirigeants aux annonces de Vladimir Poutine sur les avancées technologiques russes en matière d’armements et qui bouleversent fondamentalement la donne stratégique.
    En particulier les missiles "à propulsion nucléaire" furtifs, hypersoniques, changeant à tout moment de trajectoire, de portée quasi-illimitée et impossibles à intercepter avec des antimissiles.
    Poutine n’est pourtant pas un plaisantin ! Sont-ils anéantis au point de faire comme s’ils n’avaient rien entendu ?


  • Il y a au moins un President qui pense à sont pays, tous les autres penses à Israel et la Chaud Ananas.


  • Voilà ça, ça a de la gueule ! Poutine pendant son dernier mandat actuel a mis en déroute le projet du grand israel en venant au secours de la Syrie et d’une manière plus indirecte à l’Irak et au Liban. Son soutien à l’Iran fait que les sionistes sont tenus par les cou.... et ne peuvent pas faire 100 % de ce qu’ils veulent non plus, raison suffisante pour que les néo cons (israel aux US) veuillent abattre la Russie effronté et insoumise dans une guerre frontale et nucléaire avec ses vassaux européistes et otanisés !


  • Poutin fait partie de ses grands dirigeants qui rentreront dans l’histoire de l’humanité (non trafiquée), avec Kim Jong Un, Donald Trump, Rodrigo Duterte et Xi Jinping. Longue vie à Poutin et vive la Russie, harasho !


  • Vive la grande Russie !

    De Kiev à l’Alaska en passant par Constantinople ...

    Ce n’est plus un doux rêve avec Poutine, ça peut être une ambition !!


Commentaires suivants