Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

8 mai : les interventions de Marion Sigaut, Damien Viguier, Alain Escada et Pierre Hillard

Dimanche 8 mai 2016 avait lieu le traditionnel défilé en hommage à sainte Jeanne d’Arc organisé par Civitas, qui réunissait quelques milliers de fidèles de tous les horizons à Paris entre la Place Saint-Augustin et la Place des Pyramides. Tout au long de la journée, de nombreuses personnalités ont pris la parole.

 

Le discours d’Alain Escada :

 

 

Le discours de Marion Sigaut :

 

 

Le discours de Damien Viguier :

 

Le discours de Pierre Hillard :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 
 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le bon peuple de France de vérité en vérité ils rendent témoignage a la raison .Merci les justes


  • Quel incroyable, émouvant et combatif discours que celui de Mme Sigaut !

     

  • Alain Escada fait un discours a la papa, Marion Sigaut parle de son pote Voltaire d’une façon qu’a un moment, je croyais qu’elle parlait de BHL . Damien Viguier m’a fait vibré le cœur et Pierre Hillard dont je moderniserait et globaliserait le discours entre : les humains qui privilegient "l’être" contre ceux qui privilegient "l’avoir".


  • J’aime beaucoup toutes ces personnalités, mais ne fait-on pas fausse route en s’appuyant sur des mythes et des contes ? Les religions sont des courroies de la mondialisation ( j’ai déjà expliqué pourquoi dans de précédents posts ), et des organes de contrôle social depuis toujours. Pourquoi et comment deviendraient -elles aujourd’hui la solution à nos problèmes ? Si les monothéismes ont restreint la liberté de culte et d’expression, en Afrique comme en Europe, et causé d’innombrables souffrances des siècles durant, par quelle magie ou révolution de l’esprit en irait -il autrement en 2016 ? Et seule la matière peut arrêter la matière , la nostalgie et les souvenirs d’un temps que l’on n’a pas connu ne produisent que du vide...j’ai l’impression que la foule est prête à tout gober, même et surtout les mythes les plus loufoques, du moment que cela repose sur l’irrationnel et que la Vérité n’est pas invitée à la fête !

     

    • Des mythes et des contes ????
      Mon pauvre ami vous affichez bien clairement votre inculture !
      Si vous pensez arrivez à quelque chose dans votre vie avec l’aide du "matériel" c’est que vous n’avez pas beaucoup évolué et que vous êtes un pur produit du monde moderne...
      De tous temps et jusqu’à la fin c’est Dieu qui donne la victoire, il y aurait mille exemples à citer dans ce sens pour peu qu’on cherche vraiment la Vérité et qu’on ai un minimum de bonne foi....
      Ces mythes comme vous dites sont tous des faits historiques authentifiés par des clerc et des laics dans des procès plus que sérieux....Mais c’est de bon ton aujourd’hui pour les incultes de prendre les gens d’autrefois pour des imbéciles qui racontaient n’importe quoi...Sauf votre respect, les naïfs prêts à gober des chimères ne sont pas ceux que vous pensez !
      salutations


    • Les organes de contrôle social ne sont pas inhérentes aux religions seules. Tu mélanges tout.


    • A Adile 111...
      Tout ce qui se rattache au passé relève du mythe ou de la légende - les rois de France, de Gaulle, la révolution de 1789, la religion, etc...
      Ca ne signifie pas que tout est à jeter, loin de là : moi-même, je ne me lasse pas de déambuler dans Paris et d’admirer les chefs d’œuvre du passé ( les églises, Notre-Dame, la Tour Eiffel...), mais le progrès technique est plus fort que tout et impose les changements, quelle que soit la force ou la détermination affichées par les populations...à quoi cela sert-il d’en appeler à Jeanne d’Arc ou au christianisme ( qui fut IMPOSÉ aux populations européennes par la terreur ; ne pas l’oublier ) ? En quoi cela freinera-t- il la marche en avant du mondialisme ? Si vous avez lu Marx, vous savez déjà que c’est le Capital qui impose les changements aux hommes, non l’inverse...pour finir, je comprends que les gens paniquent devant les ravages de la mondialisation et qu’ils sont prêts à croire dans la magie ( en appeler à Jeanne d’Arc, à la monarchie, à Dieu...reléve de la parole prélogique, un peu comme les Indiens qui faisaient la danse de la pluie) , mais l’histoire a démontré que ce genre de mouvement ne mène à rien et finit par s’essouffler...


    • la pythie,

      Tu fais pitié, tout ton bobard gauchiste montre que tu fonctionnes complètement à l’inverse, comme un mouton, et je m’étonne que ton post soit publié sur ER.
      En bref, parce que je n’ai pas le temps de corriger toutes tes âneries, trop nombreuses :

      - Jeanne d’Arc n’est pas un mythe
      - le Christ n’est pas un mythe, il a existé, bouddha aussi, etc, mais si tu préfères le gauchisme libéral athée et décadent qui détruit l’occident, libre à toi.
      - la religion est la base INDISPENSABLE pour bâtir une civilisation, même les athées un tant soit peu élairés le reconnaissent ; tape "Onfray, la mort de l’occident" sur youtube et tu verras.
      - l’athéisme matérialiste est LA courroie de la décadence et de la mondialisation.
      - il faut contrôler le pays pour le bâtir, sinon c’est le boxon, et seule la projection vers le haut mobilise les hommes
      - c’est le matérialisme qui réduit la liberté d’expression, regarde aujourd’hui, c’est le boulot des athées et non celui de l eglise !
      - seul le spirituel peut arrêter la matière, c’est élémentaire, mais même ça, tu n’es pas au courant...
      - seul le matérialisme débile produit du vide, la religion, elle, produit des grandes civilisations, et aucune n’a pu s’en passer. Forme toi en philo un peu, parce que là, t’es au fond du trou, camarade.
      - les foules décadentes ont gobé quelque chose, oui, pour détruire une civilisation comme ça.
      et qu’ont elles gobé ? le matérialisme athée et gauchard, rationalisto-con, voilà ce qu’elles ont gobé.
      - la vérité, c’est le fait spirituel, et non les débilités matérialistes.

      pfuii, ya du boulot, j’espère que t’as l’excuse d’avoir 15 ans...


    • A Adile 111...
      pour qui cherche la vérité, elle n’est assurément pas du côté des religions- constructions mentales destinées à contrôler les populations à partir de mythes et des contes ( pourquoi pas, j’admets que l’homme a besoin d’illusion,comme de pain, pour vivre...). Ensuite, qu’attendre de plus de la monarchie, de la religion à part une sorte de folklore coloré qui fleure bon le passé mais qui n’a aucune efficience ici bas et qui ne peut rien contre la matière ? Car le fond du problème est là : comment vaincre la matière ?


    • La Pythie fidèle à elle même. Cela dit vous marquez un point : en effet, les choses n’iront pas en s’arrangeant.

      Cela dit, il n’est ici nullement question de telle ou telle religion, tel ou tel concept ect. Il est question de l’incapacité de l’Homme à vivre selon l’Esprit et non la Loi, qui le mènera nécessairement à la fin des Temps, où Dieu devra venir mettre un terme à nos bêtises.

      Rassurez vous donc, vous êtes dans le vrai, la religion n’a pas marché hier, elle ne marchera pas demain. En revanche, l’échec de la religion n’est pas à imputer à Dieu pour en conclure qu’il n’existe pas et que nous n’avons à faire qu’à des fables. C’est l’échec de l’Homme tel que Dieu nous avait prévenu.

      Enfin au lieu de vous enfermer dans une posture résolument (ou plutôt prétendument) rationnelle, il pourrait être de bon ton de chercjer à comprendre réellement le message du Christ. Alors se révèle ce qui doit être révélé : il est la Vérité, le Chemin et la Vie, pas parce que ça me rassure, pas parce que ça m’arrange, parce qu’il tient un message, et que ce dernier est, évidemment, LE bon message, quand on prend le temps de vraiment le comprendre.


    • Les religions oui, mais elles n’ont pas grand chose à voir avec Dieu. Le Christ ne nous demande pas de nous appuyer sur des religions mais sur Dieu, il n’a pas inventé de religion mais a envoyé son fils pour nous donner une fois pour toute la marche à suivre. La parole du Christ est la parole divine, c’est ça qui compte.


    • La religion est indissociable de l’ordre, sans religion il n’y a pas d’ordre.

      Le principe fondamental de l’idée de Dieu, c’est l’homme qui réalise son imperfection et son incapacité à atteindre la Vérité qui est par définition horizon. On peut y tendre mais jamais on ne la touchera.
      Or, la Vérité est le prémisse essentiel à toute Justice, si la Vérité n’est pas révélée, alors la Justice est impossible, puisque l’homme est incapable de distinguer dans la complexité de l’Histoire le bien du mal.
      Enfin, sans Justice, la Paix est impossible, car l’injustice permanente de ce monde provoquera toujours des violences et des guerres.

      Sans le concept de Dieu, il n’y a pas de réponse à la question de la création de l’Univers, et pire, il y’a la certitude que l’Homme est voué au chaos et à la guerre éternelle.

      La religion c’est l’espoir, et sans elle, l’Humanité se serait déjà auto-détruite, car le pardon est impossible sans la foi. On pardonne car on sait qu’on ne peut pas juger des conséquences de nos actes sur le long terme, or on ressent l’injustice et seul l’espoir d’une Justice absolue nous permet d’outrepasser un nihilisme mortifère.
      La foi c’est la Vie, car sans la foi, nous aimerions la mort. Il suffit de voir comment la civilisation matérialiste s’enferme dans la consommation, la débauche ou la drogue pour palier à sa douleur et à son incompréhension.
      La drogue a l’avantage de nous soulager du poids du monde à petite dose, mais elle nous pousse à une augmentation constante des doses pour qu’il nous soit permis de continuer à en ressentir les effets. Le monde capitaliste est une drogue, et plus l’Homme en devient dépendant, plus il en consomme, l’augmentation des doses mène à sa propre et lente destruction, mais le sevrage serait terrible sans foi.
      La religion est l’opium du peuple, mais l’Homme se droguera toujours, et la religion est la meilleure de ses drogues, car une dose bien administrée lui donne la force de tendre vers la Vérité et vers plus de Justice dans un monde pourri, tout en sachant qu’il ne l’atteindra jamais en ce monde et qu’il devra passer par la foi et la mort pour enfin toucher cet amour qu’il désire tant : La Vérité.
      Dieu est par définition au delà du temps, de la matière et de l’énergie, et l’Homme est lié à lui car il est le seul être capable de penser au delà du temps, de la matière et de l’énergie. Il est le seul à pouvoir comprendre les lois de Dieu qui le régissent en dehors de son instinct animal.


    • A Rosseur de poulardes...
      tu t’étonnes que E&R publie les posts ? On n’aurait donc pas le droit de penser autrement ?
      Ensuite, tu écris " Jésus a existé, Bouddha a existé..." Rien n’est moins sûr : tape " Messie solaire" sur ron moteur de recherche et tu en apprendras de belles ...associer Jésus et Bouddha est une entreprise périlleuse vu que les deux compères partagent curieusement des analogies ahurissantes ( né le 25 décembre, ont accompli des miracles comme marcher sur l’eau, multiplier les petits pains- ou gateaux- etc...)je te repose la question : es- tu sûr que Jésus a bel et bien existé ( même question pour la " vierge " Marie ) ? Si tu aimes la vérité au pont de la chercher passionnement, comme c’est mon cas, tu arriveras à des conclusions radicalement différentes...


    • @ la pythié
      Tu feras quoi quand tu seras le nez dans ta propre merde ?
      Tu continuera à dire que c’est des mythes des idéologies moyenâgeuse ?
      Il faut faire des liens avec notre histoire et notre futur, croyant ou non...


    • Que vous le vouliez ou non Satan est à la besogne depuis la création, la seule antidote à ce maléfique c est Dieu, jusqu’au retour du Christ attendu aussi bien par les chrétiens que les musulmans


    • #1463216

      Les religions sont des structures sociétale créées pour sauvegarder notre lien avec le guénos .
      Les religions gérent le coté spirituelle et les républiques le coté matèriel des vestiges des communautées humaines .
      Ces mythes et légendes sont des gardes-fous pour empecher l’humanitée de sombrer dans l’inhumanitée .
      Il est impossible de revenir en arrière l’Histoire avance toujours et que dans un sens ; l’histoire s’est la mise en mouvement de la marchandise .
      Il ne reste donc que deux alternative raisonnable ; résister à la marche de l’histoire pour la ralentir ( etre conservateur ) ou l’accompagner en tentant de la canaliser ( etre progressiste ) .
      Une chose est sur , que se soit pour le meilleur ou pour le pire , la fin de l’histoire est proche .


    • r. de poularde : Ne pas confondre Religion et spiritualité, et je pense que Pythie décrit cela très bien. Les religions ne sont que des dogmes, mais il est vrai que certaines, plus que d’autres, ont des valeurs humaines. La chrétienté pratiquée actuellement a été détournée par les différents courants, mais elle n’en reste pas moins utile. Que ce soit un homme, ou un concept, le message n’en reste pas moins vrai. Et à aujourd’hui, vu qu’une certaine religion en utilise une autre pour détruire la chrétienté, il faut bien que la chrétienté, qu’on soit croyant ou pas, reprenne sa place, la France est celte/chrétienne et doit le rester.


    • Pour approfondir ce que dit Rosseur de poulardes : ça va même plus loin car même les athées ne peuvent pas se passer de religion, sauf que ça prend la forme de religions sécularisées et ça donne des choses comme les droits de l’homme, la laïcité, la démocratie etc

      Les gens qui disent que le catholicisme est une invention, devraient nous expliquer par exemple pourquoi l’on peut observer les corps non-corrompus des saints catholiques comme le Padre Pio aujourd’hui et ce conformément à ce qui a été annoncé par le Christ de manière explicite ?


    • la pythie,

      Je me souviens vous avoir déjà lu concernant le Messie Solaire.
      La notion de messie solaire provient de Gerald Massey :

      "À l’origine des analyses actuelles sur ce sujet, il y a l’égyptologue Gerald Massey (1828-1907). Ce membre de l’Ordre des druides était également rationaliste. Avec sa découverte du culte d’Horus, il se lancera dans de nombreuses études de religion comparée."

      Ce qui est intéressant avec Massey c’est qu’il appartient à l’ordre des druides. Ordre qui a des connivences avec les Franc-Maçons. D’ailleurs on remarquera que son travail porte essentiellement sur l’Égypte... Comprendra qui pourra.

      De plus, ses corrélations notamment avec Horus reste vraiment très douteuses...
      Quand on lit la biographie de Massey on remarque qu’il étudiera de son côté pour interpréter à sa façon les hiéroglyphes. Ce genre de prouesse ne naît pas spontanément. Étant donné l’ordre auquel il appartient on peut supposer qu’il a pu avoir accès à quelques sciences hermétiques, donc Franc-Maçonnes et que l’interprétation qu’il a des religions c’est tissée au regard de ses connaissances.

      Maintenant, reprenons les choses à l’endroit. Ce qui est important avec le Christ c’est le message qu’il véhicule : vérité, relation directe Homme-Dieu, combat contre les pharisien, etc... Qu’il est des points communs avec d’autres religions est normal. Car les religions ont évoluées dans le temps. Toutefois, le Christ représente en soi une réelle rupture avec les religions précédente notamment au niveau du message véhiculé. Il s’agit là d’une évolution réelle et nécessaire et il est normal que cette figure de l’histoire soit attaquée afin de détruire son message qui prend sa forme la plus naturelle dans le catholicisme.

      En complément, il est possible démontrer l’existence et l’évolution chez l’être humain d’une fonction dite de religiosité. Celle-ci est très fortement liées aux pathologies de type alzheimer (Voir Gernez).

      Il est aussi possible de démontrer l’existence de dieu juste par l’usage de la raison (Voir Frédéric Guillaud), ce qui appuie les propos de Gernez et la présence de la fonction religieuse chez l’Homme. A partir de là, il ne reste plus qu’à choisir qu’elle forme va prendre votre religion. Personnellement mon choix est déjà fait depuis longtemps.


    • En complément de mon post précédent, voici un bout de notre ancienne conversation avec la pythie,

      Ce qui est important c’est de comprendre que l’être humain a besoin d’une religion pour pouvoir se développer. C’est démontrable de tout temps, du paléolithique jusqu’à aujourd’hui. Feu Gernez avait remonté des travaux tendant à montrer une atrophie du cerveau limbique si une approche métaphysique de la vie n’étant pas abordée dans la jeunesse des enfants. Atrophie amenant une dégénérescence des neurones à partir d’un certain âge.

      Cela signifie que c’est gravé en nous. D’ailleurs il est à noter que peu importe le courant de pensé des personnes remettant en cause l’existence de dieu tel que les laïque, agnostique, ou autre, on retrouvera toujours chez eux certaines constantes qui n’appartiennent qu’au domaine de la religion. Par exemple les sacro-saintes mathématiques.

      Là où le débat est intéressant, c’est que les socles des civilisations correspondent aux morales des religions qui forgent les peuples. De ce fait on comprend mieux pourquoi certaines religions s’implantent plus facilement à certains endroits et s’enracinent dans certains peuples plus particulièrement que d’autres.
      Concernant la religion catholique, n’oublions pas l’essentiel, son dogme est censé être immuable (discutable avec Vatican II), il est universel et place chaque personne face à ses responsabilités (face à dieu) et cela sans intermédiaires (très important), ses vertus sont basées sur la vérité, la charité et la justice parce que c’est une logique vertueuse qui est une base stable pour le développement de la civilisation et qui a su le démontrer.

      Si on sort de ce périmètre, on sait ce que cela donne puisqu’on le vit au quotidien. Demain l’homme connecté, l’homme programmable, machine automatisée qui pourra louer ses neurones pour traiter des données. Homme programmable donc modifiable. Fin de l’esprit critique, fin de la partie. Les seuls êtres non modifiés seront bien sûr nos chères élites qui seront les intermédiaires nécessaires au salut de nos âmes… âme dont nous serons certainement privés.

      Bref, si nous devons avoir une raison de nous battre pour quelque chose, je pense que défendre la morale catholique est une chose honorable.


    • à M...
      il fait être de mauvaise foi pour nier que le christianisme est un plagiat intégral de la religion égyptienne ( comme du reste les autres monothéismes )...l’immaculée conception, le baptême, la vie apres la mort, la résurrection etc...sont des principes égyptiens et qui préfigurent d’au moins 3000 ans l’avènement du christianisme...
      Quant à Jésus, il n’est que le dernier avatar en date d’une longue lignée de messies solaires ( Horus, Bouddha, Attis, Bacchus, ...), tous représentations anthropomorphes dû SOLEIL...il n’existe pas, n’a jamais existé, pas plus lui que la " vierge " Marie, Moïse ...tous personnages fictifs.
      les travaux de Dorothy Murdock ( accessibles sur la toile ) ne manquent pas, pour qui veut accéder à la vérité...


    • @ M : trés intéréssant ce que vous dites, néammoins je ne suis pas tout a fait d’ accord sur l’ unicité du message christique, les mystères de l’ antiquité, c’ est à dire l’ ésotérisme antique, mettaient l’ accent sur l’ union avec la divinité, par la gnose et non la simple croyance qui ne peut concevoir "dieu" que comme un etre séparé (et en fait une "chose" ou une idole mentale)
      Cette "union" est concomitante de l’ amour qui en est la condition et en découle, amour désintéréssé conséquence de la mort de l’ égo (la mort sur la croix), d’ ou par ex. le symbole du vin signifiant l’ ivresse d’ un tel amour, que l’ on retrouve entre autres dans les mystères orphiques , la figure de Dionysos et celle du Christ, dont les ressemblances sont plus que frappantes ...
      R. Guénon considérait à juste titre le christianisme comme un ésotérisme exotérisant, c’ est à dire que la particularité du message christique, et là je vous rejoins, est que les mystères ont été révélés par le Christ , mais uniquement au travers des symboles, le tort de l’ église catholique ayant été de condamner la gnose et de confondre histoire et mythe au sens de symbolisme transcendant,ce qui n’ invalide pas l’ existance historique de Jesus "incarnation vivante" du mythe...
      Une église se substituant à la médiation du Christ et empechant ses fidèles de participer directement à la nature divine en les soumettant et assurant par là la victoire des "pharisiens" et de "l’ adversaire", celui qui sépare, ce n’ est pas pour rien que certains ont appelé l’’ église la "synagogue de Satan"...
      Cette "séparation" typiquement juive, il faut bien le dire, étant si l’ on regarde bien le principe meme du capitalisme et de la transformation de tout etre en "chose", niant par là la vision dialectique des anciens concevant l’ etre comme unité et donc la médiation avec le particulier par l’ amour, l’ etre ou "logos" étant relation et non une figure abstraite anthropomorphique séparée, ce que je voulais dire par "idole mentale" ...
      Pour en revenir à nos moutons, la voie christique est une voie d’ amour et de dévotion , elle n’ est pas unique si l’ on considère l’ hindouisme et la voie de la "bhakti" bien antérieure au christianisme et à l’ occident, ce qui explique l’ échec des missionnaires chrétiens en Inde, les hindous ne comprenant pas l’ argument de nouveauté de ces derniers puisqu’ ils avaient déja la meme chose dans leur propre tradition...


    • suite : Je vous suis totalement quand vous affirmez que la religion est consubstantielle de l’ etre humain, je ne connais pas Gernez mais vais m’ y intérésser...
      Je vous suggère d’ étudier les travaux de C.G.Jung, véritable "anti-Freud", qui affirmait que toute l’énergie psychique ne relevait pas d’une sexualité refoulée mais bien des archétypes et de la fonction "transcendante", fonction religieuse inhérente au psychisme humain, dont son principal contenant, la figure "divine" devait permettre ce qu’ il appelait "le principe d’ individuation",soit le développement normal de toute individualité en la "spiritualisant", la négation de ce dernier et son maintien dans l’ inconscient ne pouvant engendrer que névrose et pathos, à l’ échelle humaine comme sociétale, le monde moderne étant l’ illustration de cette catastrophe...
      Désolé pour les puristes de Jung, impossible de résumer son oeuvre faramineuse en quelque lignes, mais je suggère à la rédaction de E&R de s’ y pencher également, cela devrait intérésser vos lecteurs et opposer des arguments de "choc" à la vermine freudienne rationnaliste et contemporaine....
      @ la pythie : merci pour vos posts qui invitent toujours à la réflexion et tranchent avec un certain conformisme présent chez bien des commentateurs. Je vous suis totalement dans ce que vous avancez mais pas dans vos conclusions. Si les religions se ressemblent ce n’ est pas parcequ’ elles se plagient comme des marques d’ automobile, cela indique plutot une origine commune, celle de la Tradition primordiale ou ésotérisme immuable, noyau vivant et éternel de toute tradition car d’origine non-humaine,c’ est l’ argument de tout le courant "traditionnaliste révolutionnaire" de Guénon, Schuon, Coomaraswamy,...
      Ne réduisez pas le sacré à la triste image que s’ en font les religions abrahamiques, pour reprendre A.Daniélou : " Il est évident que le principe à l’ origine de l’ explosion initiale dont sont issus l’ espace et le temps, les galaxies, les astres et les principes de la vie n’ est pas sur le meme plan qu’ une sorte d’ ange gardien de village qui s’ inquiète de savoir si nous avons observé le sabbat ou gouté d’ un soi-disant fruit défendu et donne quelques instructions à quelques prophètes, dans l’ interet du bon ordre de la cité. Le danger du monothéisme est qu’ il aboutit à une réduction du divin à l’ image de l’ homme, une appropriation de dieu au service d’ une race élue". (Shiva et Dionysos, chap I,p.19)


    • @ La Pythie :

      Courte vue et pauvre imagination vont de paire, mais on en guérit bien. Tu trouveras des similarités entre toutes les religions du monde, ce qui semble tout à fait naturel étant donné qu’elles s’expriment sur une même matière "Le Monde" et "L’Homme", leur origine et le sens de leur existence. Jésus, surnommé Christ ("oint" , l’onction des Rois, des Prophètes), il est, dans la religion Catholique, l’incarnation du Verbe Divin. Or le Verbe Divin s’exprime évidemment de toute éternité étant donné qu’il émane de l’Absolu. Les ressemblances dans les messages et la symboliques des religions des différentes nations, n’est pas un hasard ou la preuve d’un "vol", mais l’expression relativement protéiforme et nécessairement limitée d’un même Principe, ce qui ne signifie bien évidemment pas que toutes les religions se valent.

      Exprimer du mépris pour la religion en général, en ignorant de quoi il s’agit et quelle fonction ce phénomène remplit, c’est faire preuve d’une arrogance et d’un orgueil sans nom. Evoquer les deux zigotos Francis Cousin et Dorothy Murdock pour prétendre balayer le principe religieux d’un revers de la main sur un ton péremptoire, c’est fort de café !

      Pour info, les trips sur les origines Égyptiennes d’à peu près tout et n’importe quoi, sont la marque de la Franc-Maçonnerie (qui revendique tenir de l’initiation des temples Egyptiens ses rites et son origine), tout le XIXeme siècle spiritualiste n’a que cela à la bouche avec l’Atlantide, et, chose "extraordinaire", toute la nébuleuse New Age "occidentaliste" (ceux qui ne tripent pas sur les maitres cachés Tibétains ou Hindoues) qui en est le rejeton direct, a précisément les mêmes obsessions.

      Les choses ne sont jamais simples, pour le meilleur comme pour le pire ;)


    • @Kelmeth
      Ne vous fatiguez pas avec tous ces individus qui se croient "libérés" de la foi et de leur lien avec le Créateur, vous n’arriverez à rien car comme vous dites , ce sont des orgueilleux ( doués de surcroît d’une ignorance qu’ils affichent fièrement comme une connaissance ) . Pauvres hommes....on peut juste les plaindre....leur discernement sur les religions ne vient même pas d’une recherche sincère , ils ne font que répéter les idées délétères qui soufflent depuis la Révolution....L’idée d’une source commune des religions ne leur ai jamais venu à l’esprit....il faudrait avoir lu pour ça les hommes providentiels que sont tout d’abord Guénon et les gens du même esprit comme Lings, Schuon, Hani, Berman...etc . Mais sûrement leur orgueil les hisse à un niveau supérieur à ces gens là ( n’en doutons pas un instant ).
      Comme je le disais dans mon premier message, " les naïfs prêts à gober toutes les couleuvres du monde moderne ne sont pas ceux qu"ils croient...
      bien à vous


    • Merci Shaka pour vos précisions.

      pythie, l’approche de la religion par Dorothy Murdock met en avant des points communs avec les religions précédentes, ce qui est normal et cohérent.
      Toutefois, je remarque ceux-ci après quelques recherches sur le net concernant les théories qu’elle plébiscite :
      https://en.wikipedia.org/wiki/Chris...

      - Il n’y a pas de référence non chrétienne à Jésus datant du premier siècle.
      Discutable car après on recherche sur le net on peut trouver des références non chrétienne le mentionnant et prouvant qu’il a réellement existé en tant qu’être.

      - Le christianisme a des racines mythiques et païennes :
      Il y a une partir de vrai sur ce point. Le christianisme hérite de ses prédécesseurs et c’est normal. Toutefois, j’ajouterais que le christianisme n’a pas uniquement des racines mythiques et païennes.

      - Le nouveau testament n’a pas de valeur historique
      De loin, le point le plus intéressant car pour notre société actuelle il est primordial de désacraliser le nouveau testament. La problématique va très loin, si on retire la valeur historique du nouveau testament on déracine l’Homme et de se fait on autorise toute dérive. C’est la marque de la bête et de notre monde moderne.


    • @ la pythie
      Tu dis "tout ce qui se rattache au passé relève du mythe ou de la légende".
      A part pour les exemples qui t’arrangent quand tu parles de "innombrables souffrances des siècles" qu’auraient pu causer les religions. Là bizarrement ça ne relève plus du mythe ou de la légende. Lâche le morceau, tu t’enfonces mon pauvre....


  • France debout

    Nuit à genoux


  • Hillard est plus cohérent que beaucoup d’athées ou autre agnostiques.


  • Pierre Hillard envoie la pâté !

    Il y a des gens qui ne comprennent pas ce qu’il dit. Pierre Hillard a une vision des choses trop élevé pour être compris par la masse.


  • Belle manifestation ..... Un jour il y en aura dans toutes les villes et villages !!!


  • Il commence à y avoir du plus que très beau monde dans l’entourage de Soral. Les prémices d’une vraie force d’opposition politique ?

     

  • Magnifiques discours ! C’est autre chose que Vals ou Hollande...


  • Merci Maître VIGUIER de tenir un tel discours courageux devant la foule.


  • Alain Soral a raison de s’entourer de ces bonnes personnes qui aiment la France.


  • Un Pierre Hillard sans concession notamment vis-à-vis du FN. Il a raison la France EST Chrétienne...et la peur a changé de camp. A tous, je vous invite à lire ABSOLUMENT Mgr H. Delassus, la conjuration antichrétienne. Un auteur qui a marqué la pensée de Pierre Hillard mais aussi et sans aucun doute Alain Soral.

    Magistrale l’intervention de Damien Viguier qui une fois de plus utilise les termes parfaitement adéquats lorsqu’il parle de déportation en référence ’’aux flux migratoires’’ et lorsqu’il redonne son sens premier c’est-à-dire chrétien au terme universel, tellement galvaudé...Maître Damien n’est pas un avocat éloquent pour rien. Merci à lui. Dernière remarque, j’ai toujours eu un problème avec le terme ’’migrant’’ qui est utilisé à tort et à travers par la sa****rie journaleuse, dorénavant j’utiliserais le terme DEPORTE et j’invite tout le monde à en faire autant, déportation organisée par nos gouvernants oxydés.

     

  • Vous êtes l’espoir


  • La France debout !


  • Oh é la France, demain il nous faut rallier notre drapeau,
    Jean-Marie Lepen a créé les comités
    " Au secours Jeanne " sur tous les départemants,
    reste plus qu’à nous rallier à ce panache pour 2017 !!


  • Jeanne d’Arc est celle qui a remis la France entre les mains de son dirigeant légitime et qui a viré l’étranger et c’est ce qui lui a rendu sa souveraineté. Actualité s’il en est !!! Mais si vous voulez en savoir un peu plus sur le pourquoi de cet acharnement de détruire la chrétienté en Europe et la France en particulier, je vous conseille cet excellent livre ( romancé mais historiquement vérifiable ) : " Jeanne d’Arcadie ou la Secrète Couronne " de Jack Minier. Bien des révélations plus que surprenantes, qui donnent un éclairage assez pertinent du pourquoi de ce qui se passe en ce moment en France, et pour cause ! L’Histoire réelle n’est peut-être pas celle qu’on nous inculque depuis des siècles...


  • Ameen !

    Merci

    Et que Dieu fasse miséricorde à la France.


  • Maitre Viguier ..

    Mes respects ...


  • Que de beaux discours !...Pierre Hillard est énorme !!...petite remarque, d’aucuns auront remarqué comme moi, la présence du très compétent et sérieux Youcef Hindi sur les videos d’Alain Escada et de Pierre Hillard .


  • Au moins , ça change des discours de nos intellos autoproclamés que l’on voit en boucle à la téloche et qui n’apportent absolument rien..les Attali, Finkelkraut, Zeymour, Stora.....

    J’aime bien Alain Escada ( mais j’adore également les autres )...je lui trouve un petit coté Léon Degrelle ; ce merveilleux catho belge , orateur hors pair et combattant téméraire infatigable ! Salut Tintin !!!


Commentaires suivants