Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des paysans appellent au boycott du Salon de l’agriculture

Y croiser les énarques responsables de leur ruine ne les enchante pas

Sale temps pour nos paysans et leur traditionnel salon transformant, une fois l’an, Paris en plus grande ferme de France. Interrogé ce jeudi par France Bleu, l’un d’eux annonce qu’il ne se rendra pas au salon en question, appelant même ses confrères à le boycotter. Mieux : cet auditeur-agriculteur en colère estime qu’hommes et femmes politiques devraient également y être interdits d’accès.

[...]

C’est dans ce climat qui s’annonce des plus tendus que François Hollande – l’exercice est obligé – devra aller, à son tour, gratter le cul des vaches et, au passage, celui de leurs propriétaires. Lesquels sont, malheureusement pour lui, aussi des électeurs, mais de plus en plus tentés par le vote lepéniste.

Sûr que ça va le changer de son périple polynésien et sud-américain. [...] Que pourra-t-il leur dire ? Que la fin de la paysannerie traditionnelle fut de longue date programmée ? Que l’avenir appartient aux exploitations agricoles gigantesques, gérées sur fond d’informatique et de pesticides ? Que les employés des abattoirs passent maintenant pour des tueurs en série ? Qu’ils ne sont, finalement, rien d’autre que des « salauds de pauvres » ?

Attention, toutefois, les « salauds » plus haut évoqués sont ceux qui nous font manger, alors qu’eux sont en passe de crever de faim. « Les grands embrasements naissent de petites étincelles », disait Richelieu. L’incendie n’est pas loin.

Lire l’intégralité de l’article sur bvoltaire.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1406177

    Ce boycott serait une grande claque envers cette entité oligarchique ,et pas cher...pourquoi venir au salon alors que certains éleveurs n’y seront plus l’année prochaine,leur venue à cette mascarade à un cout ,alors autant garder leur argent,durement et "légalement" gagné à la sueur de leur front.


  • L’agriculture a besoin d’etre repsectee, la terre et ceux qui la travaille ...des conditions de vies tres decentes doivent etre les leurs. Les pesticides et autres OGM definitivement bannis, et la permaculture encourage.
    L’agriculture doit enfin etre a l’abri de la speculation ...aussi bien sur ses methods que sur ses moyens que sur ses resultats

     

    • Je propose l’exception "agri-culturelle"... comme pour nos amis artistes.


    • #1406411

      Comme je lis tous les commentaires, donc vite et quelquefois en diagonale, j’ai lu "L’agriculture a besoin d’être rapiécée"... Elle en a bien besoin aussi de toute façon. Je ne crois pas qu’il y aura boycott du salon, juste quelques uns qui vont siffler et faire Hou hou et qui vont être écartés rapidement. C’est mort pour eux, ils ont trop laissé faire, ils vont disparaitre (sauf miracle), d’ailleurs, ils ont déjà disparu... Nous n’en sommes plus au point (que vous évoquez) de tenter de redresser quelque chose, c’est trop tard, je crois.
      Désolé (malgré le sérieux de votre intervention respectable et son côté amer) de ne pas partager en fait, disons, votre "espérance".
      Bien à vous,


  • Cette semaime agricole de Paris va être très tendue avec des actions ou symboliques, ou agitées .


  • Un peuple ou la presque la totalité de ses composants ’de souche’ sont d’origine rurale ou paysanne qui en arrive à boycotter le SIA...
    Adieu veaux, vaches, cochons, couvées.ma grand-mère et ses quinze vaches en Haute Bretagne, la 2 pattes grise et le cheval de trait, Ouest France pour toute info,, le mégot gitane de mon oncle et son béret, les chiottes au fond de la basse cour , le puits, le cellier, la baratte et le four à pain, les locutions de patois, etc etc.. il y avait tout pour faire un musée de la France rurale des années 60 ;même le décalage horaire avec Paris.. C’était pas forçément la belle vie, loin de là, mais tout cet univers reste collé à la peau de celui qui à connu tout çà...
    Il y avait même de la sensualité dans tout çà...Les odeurs, les bruits, les images...Maintenant c’est juste ...money . ;(


  • Le penser c’est bien, le dire c’est mieux, le faire serait parfait !


  • Notre pays est beau, tout le monde s’accorde à le dire... Quand le Tour de France se ballade dans ces régions si soignées, qui s’occupe de ces paysages sinon nos paysans ?

    Eh oui, soyons fiers d’eux car ces hommes de la nature font un travail considérable d’entretien de notre patrimoine paysager, et ça on l’oublie trop souvent... et pour tout un chacun qui connait un peu le travail de taille des haies au gouillat ou au goyart selon les régions, connait aussi la sueur au front...

    Alors, c’est sûr, quand on voit la saucisse de Morteau à binocle venir se goinfrer au salon, ça fait pas envie de lui serrer la botte d’asperges qui lui servent de doigts pas plus que le nabot à ressort qui vient insulter les paysans aux mains calleuses ou encore l’écolo de service qui a le syndrome de l’amende pas payée...

    Pas un micheton au salon !!! les allées désertes, les boxes sans vache, les politicards qui claquent du bec... mais c’est de l’ Audiard ça madame... on peut rêver !!!

     

  • La politique agricole devient Foll.


  • Le titre est très bien choisi :

    "Des paysans appellent au boycott du Salon de l’agriculture
    Y croiser les énarques responsables de leur ruine ne les enchante pas"

    Voilà. C’est exactement ça.
    Un agriculteur connait sa terre mieux que quiconque. Il lui appartient à lui, et lui seul de décider quels produits cultiver, et comment le faire (et donc pas à : des fonctionnaire d’état, des chambres d’agricultures, des normes européennes ubuesques, ou toute une floppée de gens payées par lui pour penser savoir mieux que lui ce qui est bon pour lui).
    Je ne fais aucunement confiance à MM Hollande et Le Foll pour décider comment doivent être cultivées nos terres. Qu’ils lâchent donc la bride aux agriculteurs.
    Laissons donc ceux qui nous nourrissent le faire avec leur savoir faire ; ça sera carrément mieux que tous ces produits bien hygiénisés/normés et insipides...


  • #1406246
    le 26/02/2016 par Libre de penser ce que je veux
    Des paysans appellent au boycott du Salon de l’agriculture

    Notre loukoum indigeste purulent et dégoulinant élyséen s’y rendra avec sa boîte à outils de farces et attrapes ; les spectateurs-acteurs de ce salon riront-ils de ce sinistre magicien, le mépriseront-ils, l’attendront-ils de pied ferme afin d’en découdre avec guignol ? Non loin de lui veillera Gnafron, aka le cassoulet péteux, fort en gueule, un pois chiche dans la tête, aux muscles atrophiés mais près à tous les coups tordus qui s’avèrent perdant dans toutes les scènes finales car on se joue des lâches perfidies de cet orgueilleux o’ tocs.

    De qui s’agit-il ? La clef de l’énigme se trouve au sein de notre sommet. Est-ce un b dans l’o ?


  • Espérons qu’un jour les agriculteurs aillent en masse déverser du fumier au pied du parlement européen !


  • Le boycotte du salon de l’agriculture, serait une très bonne leçon pour l’oligarchie, et ferait une économie certaine pour les agriculteurs. Et puis, que Flamby, ne puisse pas aller s’y goinfrer serait la cerise sur le gâteau.


  • Le bordel va troubler sa digestion, il ne va pas venir ou il passera en catimini : jusqu’en mai 2017, Flamby a prévu de faire toutes les salles des fêtes et tous les banquets.

     

  • Commentaires suivants