Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
          Contact | Forum | Boutique | Atelier

+ E&R

+ Partager cet article

Recommander à un ami
A A A
imprimer

Etude française sur le maïs OGM et le RoundUp®

L’étude la plus longue et la plus complète sur la toxicité des OGM et du RondUp.
OGM = Cancer et Mort. Une exagération ?

 

Rats cobayes consommant :
l’OGM seul (J) l’OGM et le Roundup (K) le Roundup seul (L)

 

  PROTOCOLE ET RÉSULTATS.

Cette étude, réalisée dans le plus grand secret par un laboratoire français indépendant, évalue les conséquences d’un OGM, maïs transgénique NK 603 tolérant au Roundup et du pesticide le plus utilisé sur la planète, le Roundup lui-même.

200 rats ont été portés en observation dans des conditions environnementales courantes : à partir de 11% d’OGM dans l’alimentation et 0,1ppm (partie par milliard) de Roundup dans l’eau pendant deux ans (jusqu’alors, les études n’avaient duré que 90 jours).

Les résultats sont affolants. Chez la femelle : tumeurs mammaires, perturbations hypophysaires et rénales largement supérieures au groupe témoin. Chez le mâle : pathologies lourdes des reins et du foie.

Peut-on en conclure pour autant que ces pathologies se développeraient de façon identique chez l’humain ? Pas forcément systématiquement, mais la moindre preuve de toxicité devrait remettre en cause les autorisations de commercialisation. Et peut être devrions-nous chercher dans nos alimentations et modes de vie les causes des taux exponentiels de cancers, notamment du sein chez la femme.

Pourquoi la publication des résultats de cette expérience, largement diffusée en septembre 2012, n’a-t-elle pas entraînée le retrait immédiat des autorisations de mises sur le marché de (au moins) ces deux produits ?

 

 

  CONTEXTE ET CONSÉQUENCES.

Le « Roundup Express » est un pesticide vendu pour les jardiniers amateurs, c’est un « désherbant systémique, non sélectif, qui élimine rapidement jusqu’à la racine tous végétaux traités, et qui permet de replanter rapidement. » (selon son fabriquant).

Deux OGM (Maïs MON810 et Pomme de terre Amflora) sont autorisés à la culture dans certains pays européens, et plus d’une quarantaine, dont le NK603, ont obtenu l’autorisation commerciale pour les alimentations animale et humaine. 

La culture des OGM est interdite en France, mais ils peuvent se retrouver dans nos assiettes par les produits importés sans aucune interdiction, aucune limite, ni aucune obligation d’étiquetage (!).

Les études précédemment menées auraient dû être publiées publiquement et être soumises à des contre-expertises indépendantes. Pour obtenir les autorisations de mise sur le marché les fabricants et industriels peuvent financer des études privées (non dévoilées), sur un temps limité (3 mois) et sans contre-expertises. Études forcément remises en cause pour conflits d’intérêts sans que cela ne gène les autorités sanitaires. Incroyable, mais vrai.

Per BERGMAN, de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), a rejeté l’étude du laboratoire français ce 4 octobre 2012 la jugeant « insuffisante et inadéquate ». Pourquoi alors ne pas recommencer ces études avec les moyens européens ? À noter que « l’EFSA considère qu’il n’est pas nécessaire qu’elle réexamine l’évaluation précédente réalisée sur la sécurité du maïs NK603 ».

Après celle du Téflon®, de l’Aspartame (E951), du Bisphénol A en contact alimentaire, voici l’innocuité des OGM et du Roundup, Europe-Approuved.

Jean-Marc Ayrault avait annoncé en septembre que si le danger était vérifié, la France "défendrait au niveau européen" l’interdiction des OGM. On attend Cécile Duflot et Delphine Batho à Bruxelles.

Si nous étions adeptes des théories du complot, on croirait qu’on se moque de nous...

 

Retrouvez les produits sains et enracinés sur www.aubonsens.fr !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Décidément, E&R peut être tellement à la pointe en matière de sociologie ou encore de politique qu’il en est dommage d’observer de telles lacunes dans le domaine scientifique.

    Si cette étude a été réfutée c’est pour des raisons de méthodologie et de rigueur scientifique qui n’ont pas été respectées. Le nombre de sujets était trop faible, et le type de souris mal choisi. De plus, le tapage médiatique et la clause de confidentialité entourant cette étude montrent bien que le chercheur voulait faire avant tout un "coup médiatique", plutôt qu’une démonstration scientifique dans les règles de l’art.

    Un conseil : vous devriez engager quelqu’un qui baigne un minimum dans le domaine de la Biologie ou de la Médecine, pour éviter de défendre de telles études qui entache la respectabilité de chercheurs qui eux, se cassent le cul pour pondre des études corrects sans aucune couverture médiatique.

     

    • #259180

      " Per BERGMAN, de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), a rejeté l’étude du laboratoire français ce 4 octobre 2012 la jugeant « insuffisante et inadéquate ». Pourquoi alors ne pas recommencer ces études avec les moyens européens ? "


    • #259188

      Je confirme !
      L’étude en question est une sinistre plaisanterie vue sous l’angle des statistiques. C’est affolant de voir une équipe passer deux ans sur un tel travail sans s’adjoindre les services d’un statisticien, même moyennement compétent, qui aurait mis le holà à ce protocole avant que l’ensemble de l’étude ne se couvre de ridicule au niveau planétaire. La lecture des publications du reste du monde au sujet de ce travail est peu réjouissante pour ma petite fierté nationale, je résume en une simple phrase ce que j’ai pu lire à longueur de forums : "Vraiment des rigolos ces français !"
      Pour ce qui est du tapage médiatique organisé "avant" la publication de l’étude... ça me laisse rêveur...


    • #259193

      « Clause de confidentialité » pour une étude portant sur l’alimentation des peuples ?
      « Règles de l’art » respectées par les études complaisantes, jamais discréditées, commanditées et payées par les marchands d’intrants et OGM eux-mêmes ?

      Ferme-la à tout jamais pauvre Diafoirus.
      Et travaille ton orthographe.


    • #259195

      Pas besoin d’avoir fait biologie ou médecine pour filer des croquettes d’OGM à un rat et de noter l’évolution de son comportement et de sa morphologie.
      Qui pond la méthodologie à suivre ?
      Cette étude confirme simplement ce que l’on savait déjà. Que les OGM, c’est de la merde ultra-toxique.
      Alors, qu’ils aient pris de vieux rats ou des rats qui avaient un cancer, les dégats sont là.
      Et je rajouterais que l’étude a été réfutée par les mêmes personnes malhonnêtes faisant pression sur des assoc comme Kokopelli.
      De grands groupes pharmaco-agroalimentaires comme Monsanto ou Novartis (maïs) sont représentés au parlement européen et dans toutes sortes de commissions.
      Même si l’étude avait été faite par un labo officiel indépendant et sérieux, la réponse aurait été identique.


    • #259248

      pouvez vous lire ceci.
      http://www.sylviesimonrevelations.c...

      un appel à signature a été réalisé afin qu’une nouvelle étude soit réalisée


    • #259256

      désolé, mais je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites les études ont étaient très bien faite et ses souris étaient en bonne santé avant leur test, de plus l’expérience sur ces souris à bien démontré la toxicité du mais OGM,
      de plus on vois bien les tumeurs grosse comme des balles de ping pong .... à un moment donné faut arrêter le blabla ....


    • #259280
      le 11/11/2012 par francaisGaulliste
      Etude française sur le maïs OGM et le RoundUp®

      Les etudes pourries de monsanto qui sont confidentielles, personne ne les critique.

      Alors la moindre des choses, c’est d’eplucher les etudes monsanto avec une rigueur scientifique avant d’autoriser ce mais !!!
      Idem pour l’aspartame QUI EST Passé par les pots de vins qu’on recu les fonctionnaires de l’état


  • #259075

    Slt ...

    Entièrement d’accord avec ceux " aubonsens ", dans la Bonne direction =)
    Si on dit qu’on est adeptes des théories du complot, on se moque de nous...
    Mais au final qui se moque de nous ?
    - le 4éme REICH ( heu pardon , l’Europe )
    Il faut arrêter de prendre les être humains pour des esclaves sans cervelle
    qui plus est ...

    - Hum ... La vrai richesse n’a pas de valeur marchande , elle se transmet par l’altruisme , le partage , le respect ...
    Ces bonne qualités vertueuses que même la crusification n’a pu ternir ...

    - Continions tous nôtre combat celui de la vie respectable sur terre.

    - D’après certains specialistes, avec la perma-culture nous pourrions subvenir à l’alimentation de 21 milliards d’être humains ...
    aujourd’hui nous sommes un peu moins de 7,5 milliards et en plus on s’entre tue ...

    - Voilà il n’y a pas à paniquer ... les OGM n’ont jamais étaient une prouesse biotechnologique mais une ARMES DE DESTRUCTION MASSIVES

    Merci pour l’article et la réflexion ...

    Sur ceux restons positif en ces temps sombre ... =)

    (HS)


  • Un bon petit papier plein d’arguments pour répondre vite et simplement à tous ceux qui n’ont que le mot "complotiste !" à la bouche :

    http://www.mecanopolis.org/?p=26616


  • #259116

    Mardi 6 novembre 2012 :

    "Etats-Unis : La Californie rejette l’étiquetage des aliments à base d’OGM

    Les électeurs de Californie se sont prononcés mardi contre une mesure qui aurait fait de l’Etat de la côte Ouest le premier aux Etats-Unis à exiger un étiquetage spécial pour les aliments renfermant des organismes génétiquement modifiés (OGM).

    La mesure a été rejetée par 53% des voix contre 47% en sa faveur, d’après les résultats définitifs de la « proposition 37 » baptisée « Droit de savoir ».

    Cette proposition avait été soutenue par plus de 60% des inscrits lors d’une consultation précédente. Un tel engouement résulte d’une initiative populaire dans un Etat qui a longtemps montré la voie sur une variété de sujets environnementaux et dispose d’un mouvement bio et d’alimentation issus des producteurs locaux en pleine expansion.

    Mais la campagne publicitaire choc de 46 millions de dollars financée largement par Monsanto Co, PepsiCo et d’autres groupes d’alimentation et de boissons a eu raison du soutien des Californiens.

    Le matraquage publicitaire insistait notamment sur le danger d’une telle législation qui risquait de faire augmenter les prix alimentaires et de créer un ensemble confus de règles pour les agriculteurs et épiciers de l’Etat.

    Les Etats-Unis sont le premier marché au monde d’alimentation à base d’OGM. De nombreux aliments transformés, dont le lait de soja, la soupe et les céréales du petit-déjeuner, sont composés de soja, maïs et d’autres cultures issues de la biotechnologie dont les caractéristiques génétiques ont été modifiées, généralement pour les rendre plus résistantes aux insectes et aux pesticides."


  • #259144
    le 11/11/2012 par francaisGaulliste
    Etude française sur le maïs OGM et le RoundUp®

    Les etudes les plus alarmistes peuvent sortir.

    Mais les agences de santé sont corrompus et ne se contrediront JAMAIS !!!


  • Monsanto a fabriqué l’agent orange utilisé au vietnam, il n’y a qu’un pas à penser que le roundup n’est qu’une variante à peine moins offensive vendue aux particuliers occidentaux (pour avoir vu les dégats de ce produit, je sais de quoi je parle).

    Monsanto a racheté les usines d’aspartame dont la Coca-cola company (entre autres) raffole. L’aspartame est un produit cancérigène et si beaucoup de gens sont au courant, il est encore largement utilisé dans de nombreux produits, de même que les additifs déclarés également cancérigènes comme le E150c et d (présent dans la plupart des sodas, quasiment tous les produits coca-cola company, alors qu’ils sont interdits dans certains pays pour ces même raisons et qu’ils devraient bientôt disparaitre de la version américaine).
    Je vous renvoie à l’excellent site de Corinne Gouget pour creuser ses sujets.

    Depuis, Monsanto concocte des ogm à tour de bras, et nous devrions leur faire quasi-aveuglément confiance ?
    Comme pour les additifs, à quand une étude sur la consommation croisée de plusieurs ogm ?
    C’est comme pour les pesticides néo-nicotinoides, on nous affirme que les pesticides a et b sont sans danger, jusqu’à ce que deux chercheurs courageux prouvent que si cela est vrai, l’utilisation croisée des 2 variétés est mortelle.

    Je n’évoquerais même pas le principe de précaution qui est un véritable mythe.


  • #259172

    Je continue à me méfier des OGM mais l’opinions de statisticiens sur cette étude me laisse sceptique.
    Elle est selon eux non statistiquement significative. De part le petit nombre de cobayes (20 groupes de 10) et les résultats qui ne permettent pas de conclure une toxicité face à ceux du groupe témoin. Néanmoins, les résultats paraissent quand même affolants, c’est vrai. Je ne comprends pas comment autant de tumeurs peuvent paraître statistiquement normales. Peut-être que ces rats sont hypersensibles d’où leur place en laboratoire.

    Voir : images.math.cnrs.fr/Y-a-quelque-chose-qui-cloche-la.html

     

    • #259658
      le 12/11/2012 par Laurent Jamer
      Etude française sur le maïs OGM et le RoundUp®

      Les test qui valident la mise sur le marché des ogm se font sur un plus petit nombre encore.


    • #259983

      Elles sont statistiquement normales, car contrairement à ce que les gens au dessus peuvent dire (et qui démontre clairement une méconaissance totale, mais on est dans une époque où chacun veut absolument avoir un avis sur tout), c’est que la souche de rat utilisée développe spontanément des tumeurs de ce type dans 45% en conditions normales (pas d’alimentation particulière dans un sens ou un autre), et ce pourcentage grimpe si on les nourri avec des aliments très riches en glucides (ici maïs, riche en amidon, qui est un polymère de sucre...).
      Donc tu comprends bien, que le type a voulu faire une étude choc, mais que quand on creuse un peu, on comprend que c’est une fumisterie.


    • #260249

      J’ai un solide background en statistiques et je peux affirmer avec certitude que le nombre est largement suffisant pour appliquer des tests puissants (paramétriques).

      Quant au fait que les rats développeraient spontanément des tumeurs dans 45% de la population, c’est tout à fait extraordinaire. On nous dit que 45% des rats sont déficients ! c’est fabuleux. La sélection naturelle ne s’applique pas sur eux, apparemment ce sont des rats magiques.
      C’est comme pour le 911, les lois de la physique classique n’existent plus pendant un moment, juste pour que ça puisse se produire.
      (Je rappelle que des pompiers du ground zero ont trouvé des rivières de métal en fusion plus de 2 semaines après les "crashs". Quiconque a un minimum de connaissances à ce sujet sait que c’est impossible : trop d’énergie et le métal sublime. Pas assez et il refroidit. Pour obtenir ce résultat, il est obligatoire que quelque chose continue de chauffer le métal durant tout ce temps. Bref, ce n’est pas le sujet.)

      Il faudrait éventuellement creuser un peu pour voir si ces idioties à propos des rats sont vraies mais le doute est plus que permis et ce ne serait possible qu’après une sélection artificielle pour des rats déficients (en gros : des mutants). Le type sauvage n’a évidemment pas 45% de tumoraux dans sa population. Vous avez vu la taille des tumeurs ? un rat comme ça n’est pas viable en milieu hostile (qui est le milieu normal du rat).


    • #260297

      C’est quand meme osé de qualifier de fumisterie une étude qui a été acceptée par une revue à comité de lecture. J’ai un ami qui a fait sa carrière dans la partie, avec expérimentation animale et traitement statistique des résultats. Il me dit que s’il y avait un problème avec la partie statistique l’étude n’aurait pas été publiée par la revue. C’est un peu facile de critiquer ces aspect auquel on ne comprend rien si on est pas spécialiste, d’autant qu’en meme temps ils disent maintenant qu’effectivement il serait préférable dorénavant de faire des études sur une plus longue durée. C’est justement ce que Séralini a fait. Et puis demain on sera passé à autre chose.


    • #260651

      MagnaVeritas> Solide formation en statistiques, et vous trouvez que 10 est un nombre suffisant ?....
      Vous ne connaissez pas les biostats dans ce cas là.
      C’est une souche de rat, pas un rat sauvage, pas une souche dite sauvage, il existe des dizaines de souches de rats, obtenues par croisement, puis croisement consanguin pour maintenir les lignées et homogénéiser le fond génétique.
      Bref tu ne trouveras jamais cette souche dans la nature, en fonction des études, toutes les souches ne se valent pas, ceux-ci sont clairement pas à utiliser dans une étude qui prétend montré des effets toxiques.
      Il est rare d’utiliser des souches "wild type" dans les études avec expérimentations sur l’animal.
      Bref oui cette étude est nulle et non avenue, je sais bien qu’ici tout le monde est enclin à sauter sur le moindre morceau de papier qui va dans le sens des grands complots, soit, c’est pas mon cas, mais pourquoi pas, nous sommes en démocratie, mais au moins, s’informer sérieusement un minimum, parce que je lis ici des aberrations, du genre le mec plus qui te sort que nul besoin d’une formation pour étudier des comportements de rats....
      Bref, chacun se fera son avis, mais j’espère avoir apporté un peu d’eau au moulin de la réflexion.

      J’ai rien contre les OGM d’un point de vue sanitaire, en effet, si je simplifie, pour les gènes s’exprimant et étant traduit, 1 gène = 1 ou plusieurs protéines, bref, la modification apporté s’arrête là, vous pouvez boire 50 litres d’huile OGM, 40 kg de sucres etc... ce n’est pas "muté" et d’ailleurs il n’y a pas de mutations dans ces cas là (voila à quoi ça sert d’avoir des bases, ça sert à ne se faire enfumer par personne).

      Je suis contre parce que je ne veux pas voir des agriculteurs tenu par les couilles par des semanciers verreux qui auront tout droit sur leur champ (de le détruire entièrement), sous réserve qu’il y a présence de leur maïs breveté.


  • ppm = partie par million
    ppb = partie par milliard

    donc 0.1 ppm = 100 ppb

    Petit détail qui mérite d’être corrigé (dsl chimiste de formation ^^).
    Ce qui n’enlève rien à la pertinence de l’article.


  • #259222

    Bon article d’Aubonsens.

    Juste une précision : L’absence d’étiquetage est autorisé tant que l’aliment ne comporte pas plus de 0,9% d’OGM. Au delà, c’est obligatoire.
    Sinon c’est vrai que quand un animal a été nourri exclusivement en OGM, il nous les transmet sans qu’il n’y ait aucune obligation d’étiquetage.


  • #259324

    Pas besoin d’études, il suffit de voir dans quel état sont les Américains pour comprendre le danger des OGM et des produits transformés.


  • Oh, les trolls de Monsanto sont de sortie !
    Ils paraît donc (car les accusations du camp d’en face ne sont évidemment pas étayées) que ce sont les protocoles et les statistiques qui ont fichu les boules à ces pauvres rats de laboratoire !
    En effet, je trouve tout ceci "gonflant". Je suis bien rassuré que ces rats n’aient pas gonflé d’overdose d’OGM mais d’overdose de protocoles.
    J’espère que "Protocole" n’est pas une marque d’herbicide déposée par Monsanto.
    Bref, Monsanto, au lieu de nous gaver avec vos conneries, gavez-vous avec vos OGM et arrêtez de nous gonfler. Est-ce clair ?


  • #259460

    regardez la liste de green peace.
    mais constatez quand même que la nourriture pour bébés est plus contaminée que la nourriture pour animaux
    http://guide-ogm.greenpeace.fr/guide
    je pense qu’une bonne partie des futures générations vont se taper des maladies à la pelle et que ça aura un cout sur la sécurité sociale...


  • lol la compagnie fermière de rotschild eux ils utilisent pas d’ogm. La saloperie c’est pour les bouseux pas pour le baron de mes deux.


  • Bonsoir,

    cet article contient 1 gros problème qu’il faut considérer.

    Aucun rat n’a été nourri sans OGM pour voir si, en condition de laboratoire, il y aurait un développement de cancers aussi. C’est un contrôle négatif minimum pour comparer avec-sans OGM, avec-sans Roundup. Ils ne l’ont pas fait, ce qui décridibilise totalement cette étude et enlève tout propos scientifique. De plus que les rats utilisés proviennent d’une espèce qui développe des cancers facilement (selon d’autres études effectuées dont je n’ai pas les noms ici).

    En plus de cela, il est intéressant de constater que la revue qui a publié cet article, n’avait rien publié d’intéressant depuis 5 ans. Dans le monde de la science, cela signifie la mort du journal. Alors publié un "article scandale" histoire de se refaire n’est pas une idée farfelue.

    Enfin bref, tout cela pour dire que même si je suis contre les OGM, cet article ne vaut rien scientifiquement, ce qui a été dit par plusieurs scientifiques.
    Et c’est dommage parce que cette étude aurait pu porter ses fruits.

     

    • #260255

      Ce que vous affirmez est tout à fait faux.
      Même si l’étude ne comporte pas de contrôle, il y a tout de même des données exploitables, d’autant que le développement de ces rats dans des conditions standards est connu.
      Et s’il le faut, il suffit de faire un contrôle a posteriori, ce qui est fréquemment effectué dans certaines études publiées même dans des revues prestigieuses telles que Nature et Science.

      De plus, je rappelle que cette étude a été soumise a un comité de révision externe au laboratoire, condition sine qua non a toute publication scientifique.

      Le sophisme que vous suintez en prétendant que la revue avait besoin d’un bon scandale pour se relancer est ri-di-cule. La mort d’une revue scientifique est précisément le manque de fiabilité. Un bon scandale infondé ne ferait que précipiter sa faillite.
      De plus, vos suspicions sont fallacieuses et frisent le procès d’intention.

      En outre, comme ça a été mis en évidence dans l’article publié ici, si l’étude est si bancale que ça, pourquoi ne pas en faire d’autres ?
      Et pourquoi une telle étude est inédite ? Cela aurait bien évidemment dû être fait il y a des années sinon des décennies, au nom du principe de précaution.

      Evitez d’affirmer n’importe quoi dans le vide désormais.

      NEXT


    • MagnaVeritas c’est vous qui affirmez n’importe quoi dans le vide. Il n’y a aucune données exploitable dans cette étude. Tout est bancal et biaisé.
      Cette étude est le pire coup porté à la lutte contre les OGM qui sont une réelle menace pour la survie de l’humanité.
      Cette menace ne réside pas dans des cancers développés par une souche de rats spécialement créé pour étudier le développement des tumeurs cancéreuses mais dans le fait que les OGM sont des produits commerciaux qui obligent le cultivateur de base à s’approvisionner obligatoirement et exclusivement aupres de multinationales dont le seul but est de faire du fric.

      Vous avez raison sur un point : il faut absolument faire une autre étude !
      Sérieusement cette fois.
      Avec une équipe de statisticiens compétent, en choisissant une souche de cobaye "clean" et surtout en évitant d’organiser un battage médiatique "AVANT" la publication des résultats.

      Cette étude a eu un succès planétaire, il n’y a pas de doute... le problème est que le reste de la planète se paye notre tête en ce moment !

      Vous parlez du principe de précaution et vous avez bien raison, il est grande temps que les scientifiques de tous horizons appliquent à leurs travaux ces "principes de précautions"

      Ne pensez pas que je puisse être un employé de Monsanto... je suis un vrai partisan du "Bio", un vrai fan de la permaculture, un éleveur de vers de terre, un producteur de purin d’ortie apprécié pas ses voisins, mais ça ne fait pas de moi un "religieux" du tout bio, un admirateur du premier anti OGM venu. Quand je vois un bidonnage médiatique je sais le reconnaitre.


    • #260587

      Les medias, sous contrôle des gouvernements, ou des multinationales comme monsanto (ce sont les complexes industriels/financiers/ corporatifs qui manipulent nos pitoyables gouvernants) commencent a faire campagne pour décrédibiliser cette étude car les revenus générés par les ogm sont ÉNORMES !

      C’est le même débat que pour l’impact des cigarettes sur la santé dans les années 70/80. Selon l’industrie du tabac, rien ne permettait de lier les cancers a la consommation de cigarettes. Le message était matraqué dans le médias avec l’aide de pseudo "scientifiques" et lobbys financés par ces industriels (USA).

      Jusqu’à ce qu’ils perdent tous leurs procès et que le bon sens finisse par prévaloir...

      C’est aussi le même type de discours que Bush et ses amis du complexe militaro-pétrolier ont essayé de faire avaler a la planète entière. L’Irak devait être envahi car possédait des armes de destruction massives, avec a l’appui une campagne de propagande gigantesque incluant la fabrication de fausses preuves et intimidation des gouvernements qui refusèrent de participer a cette agression (dont la France).

      Comme toujours, ce sont les mêmes médias, les mêmes portes paroles, les mêmes lobbys qui essaient d’endormir les citoyens, de nier ou de dénigrer la réalité des études.

      Malheureusement, certains, comme ici, tombent trop facilement dans le panneau.

      Pourquoi les gouvernements européens ferment-ils les yeux (incluant la France) ?

      Pourquoi, d’après-vous, ne vous fait-on plus voter quand un traité Européen décidé par une extrême minorité modifie la constitution d’un pays souverain ? Pourquoi, d’après vous, c’est avec vos taxes que des banques privées, organismes financiers internationaux, sont renfloués suite a leurs pratiques criminelles et leurs investissements désastreux ?

      Les ogm, comme le pétrole, l’énergie, l’industrie pharmaceutique, ou les armes, c’est trop sérieux et ça rapporte trop d’argent pour se soucier des conséquences sur la santé des cons qui votent et payent les taxes.

      DE plus, les ressources alimentaires mondiales ne seront bientôt plus suffisantes pour subvenir aux besoins des milliards d’individus qui devront être nourris. monsanto se fichent qu’ils attrapent le cancer, tant que la paix sociale règne et que les bénéfices rentrent.
      Il est plus facile de donner de la merde a manger aux pauvres que d’implémenter des politique de planning familial.

      Même débat que la pollution et le réchauffement climatique.


    • MagnaVeritas, quelle réponse bête et agressive...

      J’ai dit que cet article ne valait rien SCIENTIFIQUEMENT. C’est le cas. Sans ce contrôle négatif on ne peut rien affirmer, juste supposer. Cet article je l’ai lu, je suis allez à la source et j’ai pu juger de son manque de professionnalisme par moi même.
      Pour reparler de cette revue, vérifiez ses publications et posez-vous des questions. Il n’est pas rare que des personnes profitent d’idées louables pour se remplir les poches (cf. féminisme, agriculture biologique, etc.). J’ai dit qu’il était intéressant de le constater, je n’ai rien affirmer de plus...
      Si cet article avait voulu paraître dans Nature ou Science, il n’aurait jamais été accepté par le comité de révision externe de scientifique et non à cause de lobby mais à cause de rigueur scientifique. De plus j’aimerais rappeler que ce n’est pas parce qu’un article paraît dans ces "revues prestigieuses" qu’il est exact. Ceci à été prouvé à plusieurs reprises. Voilà ce qui me met la puce à l’oreille.

      Vous avez en revanche raison sur un point : il faut refaire une étude et sérieuse ! je pense que l’on est tous d’accord.
      Mais veillez à réfléchir au lieu de répondre sous le coup de la colère provoquée par un avis divergeant.

      Merci d’avance


    • #260954

      @ Djan

      Il existe des groupes contrôles dans cette étude. 20 groupes, de 10 rats chacun comme suit pour les mâles et les femelles séparément :

      11%GMO ; 22%GMO ; 33%GMO

      11% GMO + Roundup ; 22% GMO + Roundup ; 33% GMO + Roundup

      Roundup 1 ; Roundup 2 ; Roundup 3

      Groupe contrôle sans Round up et avec maïs non OGM le plus proche génétiquement du NK 603

      Il y a donc un groupe contrôle mâle et un groupe contrôle femelle de 10 rats chacun.
      Cependant les résultats n’en demeurent pas moins non statistiquement significatifs.


    • J’ajouterais au commentaire de Magna veritas que les critiques portées contre cette étude sont d’autant plus malhonnêtes que les études effectuées par Monsanto, et qui ont menées à la commercialisation des Ogm, ont été menées en suivant la même méthodologie, à ceci près que la durée d’exposition aux OGM des rats était très largement inférieure.
      Pourquoi donc valider les travaux de Monsanto, et aller même jusqu’à commercialiser ce poison, et rejeter cette étude en particulier ?


  • Un bon conseil :
    allez voir sur Paris le film de JP Jaud "tous cobayes ?" qui m’a marqué par sa qualité et les questions qu’il soulève sur l’évidence de la nocivité des ogm et l’inaction des politiques semblent-ils soumis aux lobbys.
    Peu de villes le diffusent en France, et là aussi, les adeptes des théories du complot vont croire qu’on se moque de nous...


  • #260250

    Il faudrait éventuellement creuser un peu mais quoiqu’il en soit les industries renversent la charge de la preuve en affirmant qu’elles n’ont pas à prouver l’inocuité des produits mis en vente, ce qui est un sophisme grossier et scandaleux.

    Au lieu d’être précautionneux à l’endroit des études "contre", soyez-le aussi à l’égard de celles qui sont "pour" les OGM.

    Il est évident que d’innombrables collusions existent entre certains labos et certaines industries puisque les industries financent les labos. Quel chien mord la main qui le nourrit ?

    Beaucoup ici parlent de monsanto mais c’est loin, très loin, d’être le seul groupe de tarés. Evidemment syngenta, merck serono, baxter (impliqué dans des scandales de machines de dialyses dysfonctionnelles, entre autres), servier, l’oréal, biotherme, etc. mais aussi les gigantesques groupes tels que le groupe carlyle, kellog’s, nestlé, etc. la liste est longue !
    Si ce ne sont pas des médocs c’est de la bouffe, des cosmétiques, des banques, etc. on attaque et notre corps et notre esprit et nos biens (et nos enfants, je pense que ce sont les mêmes dégénérés multifonctions qui nous font le coup).
    Et comme par hasard, tous ces groupes (les labos j’entends) pratiquent la vivisection.
    Là je dis bravo à Marc-Edouard Nabe qui, même s’il s’est égaré sur certains sujets, a parfaitement compris que la vivisection est l’une des grandes abominations de notre époque. Alain de Benoist l’a sans doute exprimé aussi.

    De toute façon, le vrai problème des OGM n’est pas sanitaire mais mystique : c’est le principe même de l’ingénierie du vivant et du génie génétique qui est à remettre radicalement et fermement en question.
    Cette sordide mascarade doit cesser et les instigateurs doivent être punis avec sévérité, avec cruauté même, pour l’exemple. Il n’y a strictement aucun doute là-dessus. Et quiconque prétend mollement que c’est utile est soit un idiot soit un menteur car il n’y a aucune utilité pour le citoyen, uniquement pour le Système de surveillance, de destruction et de contrôle mondialisé qui se profile.

    Au lieu de pleurnichailler contre ces enfoirés, il y a une méthode simple pour les faire chialer eux : le boycott. Même avec 5% de clients en moins ça va être la panique chez eux. Boycottez, renseignez-vous, "faites des listes" et consommez moins connement.
    Mais c’est vrai qu’ils font tout pour nous avoir, ce n’est pas facile. La connaissance sera l’une des voies de salut.

     

    • #260900

      T’es bien content de manger du maïs, t’as déjà vu la tronche du maïs ancestral ? Du choux ancestral ? Du blé ancestral ? J’ai l’impression que non.
      L’amélioration génétique, ça fait au moins 4000 ans qu’on la pratique à l’échelle de populations.
      Idem pour ta charolaise, c’est pas une espèce apparu spontanément, c’est le fruit d’une sélection par l’homme en fonction de plusieurs critères (la viande ici, et peu importe si la vache a des tares qui ne se voient pas), maintenant on le fait à l’échelle du gène, en contrôlant le gène implanté.

      - L’ADN te fait peur : T’en mange tous les jours, et il ne s’est pas inséré dans ton génome, on n’a jamais observé un transfert d’ADN d’un aliment vers son consommateur...
      - Le produit de l’ADN ? : Comme je l’ai dit plus haut, maximum c’est une protéine qui peut avoir une activité enzymatique donnant par exemple sucre ou un lipide, sauf qu’il n’y a pas de sucre ou lipide mutés...

      Le site manque cruellement de scientifiques dans le domaine de la biologie et du médical, je vois ici beaucoup de fantasmes à la Saïd Laïbi qui est dentiste, et non pas médecin ou autre, une formation bien loin du niveau d’un biologiste même médiocre vis à vis de la génétique, physiologie etc.... pures et dures, et ce n’est pas 3 pauvres formations en "sciences sanitaires" qui sauvent la mise.
      Je vais abonder dans le sens d’un type qui a posté précédemment, mais l’article de Séralini est une des pires choses qui pouvait arriver à la lutte anti-OGM.

      Par contre, il n’y a eu sur le site aucune mention de la décision de Justice dans le procès opposant la société Baumaux à l’association Kokopelli, association de passionnés qui promouvaient l’échange de graines bios, de variétés anciennes (vous pouviez leur en acheter et partager en retour des graines qui vous obtenier) et qui promouvait l’échange libre de semences avec des agriculteurs du monde entier, action qui a bien emmerdé Baumaux (grainetiers parmis d’autres), qui a réussi à obtenir une décision de justice aberrante, ou le juge a statué que ces semences (issues d’agriculteurs enracinés et respectueux), étaient dangereuses !
      La perte de variétés agricoles est une catastrophe à long terme, moins de diversité, c’est moins de chance, en cas de contamination par un nouveau pathogène, d’avoir au moins une variété résistante, et de pouvoir par croisement de rendre des variétés sensibles, résistantes.
      Si vous voulez contrer les OGM, c’est plutot par là, et non pas avec ce genre d’études fumeuses.


  • #260270

    Il me semblait que ppm signifiait "Partie par million" et non par milliard . Dommage pour l’article qui en vaut la peine.


  • #260917

    1/2
    Bonsoir,

    Je m’étais procuré l’article scientifique de Séralini à sa sortie, je vous incite à le lire et à ne pas reposer uniquement sur les points de vue des autres tels que le mien par exemple. Je ne peux malheureusement pas le diffuser comme ca puisque c’est la propriété de la revue Food and Chemical toxicology, mais ca se trouve facilement.

    SCHEMA EXPERIMENTAL : Le schéma expérimental m’a l’air correct, beaucoup de groupes avec des quantités croissantes de maïs NK 603 et/ou de roundup. Ils ont comparé les groupes exposés aux groupes témoins sur un très grand nombre de paramètres (survie, tumeurs, anatomie pathologique, nombreux paramètres sanguins et urinaires etc).
    C’est très hasardeux mais c’est exactement ce qu’il faudrait faire avec des effectifs plus importants, quand on vérifier si une substance est toxique, mais avec aucune idée ou compréhension du mécanisme de toxicité qui serait à l’oeuvre. A priori les gènes et les protéines sont des molécules 100% biologiques pour la plupart entièrement dégradées en acides aminés et bases azotées inoffensives par les enzymes digestives, on en mange tous les jours, celles des OGM peuvent elles être dangereuses ? On est bien là dans un contexte de principe de précaution sanitaire avant d’introduire massivement ces produits sur nos surfaces agricoles ou dans notre alimentation. La question est parfaitement légitime. Je pense comme pratiquement tout le monde qu’il faut être irresponsable pour laisser participer ou faire ces études par les multinationnales de l’agroalimentaire, celles là même qui parmis leurs lourds antécedents ont empoisonné nos agriculteurs en ne recommandant aucune protection au début de l’utilisation des pesticides.

    RESULTATS : En revanche les résultats ne montrent AUCUNE différence significative entre les groupes exposés et témoins sur les critères les plus importants (survie, tumeurs). Les seuls résultats statistiquements significatifs (cad avec une probabilité d’être vrai de 95% seuil standard en médecine) sont une augmentation des concentrations sanguines et urinaires de Na+ et Cl- chez les femelles 33%GMO vs control. Et encore on peut se poser la question de la signification des ces 2 résultats pour une raison simple : si on compare 18 groupes de 10 animaux contre 2 groupes contrôle sur 48 paramètres sanguins, ca fait un total 864 comparaisons entre des groupes à variabilité énorme (10 animaux). Rien de surprenant que 7 comparaisons sur 864 reviennent positives dans ces conditions.

     

    • #261265

      Je le répète, il ne peut y avoir de résultats concluants, il a utilisé une souche qui pond des cancer dans presque la moitié des cas et qui en pond encore plus si tu lui donnes un aliment glucidique donc bon...

      Son protocole, il l’a réalisé secrètement, sans autorisation, sauf que si il était passé devant le conseil d’éthique, il aurait été débouté, là il a clairement infligé des souffrances inutiles à des animaux.


  • #260919

    2/2
    Pour les photos chocs largement diffusées, là on est dans l’émotionnel le plus total. Parmis les 200 rats suivis presque toute leur vie, en dénicher 3 qui sont mort de cancer bien dégueu quand on sait que le taux de cancer chez cette souche est naturellement très élévé, c’est pas très dur...

    CONCLUSION : Un bon travail, sans doute le plus aboutit à ce jour, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous : je le répète aucun résultat statistiquement significatif en ce qui concerne la mortalité et les tumeurs, ceci pouvant (ou pas) être dù à des effectifs trop faibles (et donc au manque de financement...).
    Ironiquement la conclusion honnête de cet article, c’est qu’une étude bien ménée et très large sur des petits groupes de 10 rats ne met pas en évidence une éventuelle toxicité du maïs NK 603 seul ou avec Roundup. C’est donc un EPIC FAIL, ce qui peut arriver quand on ne sait pas trop ce qu’on cherche à démontrer, mais il fallait bien que quelqu’un fasse ce boulot pour les raisons citées plus haut... Evidemment c’est emmerdant pour Séralini et ses colaborateurs qui vivent de la dénonciation des OGM depuis qqes années, alors l’honnêteté et la rigueur scientifique ils s’assoient dessus de la même façon que les multinationnales et aussi pour des raisons lucratives (même si ils ne jouent pas dans la même cours).


  • #261250

    Chiffre d’affaire de monsanto dans le monde en 2007 : 11 milliard de dollars.
    Chiffre d’affaire du bio en Europe en 2009 : 17 milliard d’euro.

    Qui est le plus gros lobbie ?

     

    • Incroyable d’arriver à produire ce genre de raisonnement. Etudie un peu la politique de Monsanto et dis moi en conscience que ce ne sont pas des assassins et des truands...
      Je connais personnellement un fermier canadien qui a eu, par la dissémination du vent, des plans d’OGM sur sa parcelle. Monsanto lui a fait un procès car ces plans leurs appartiennent juridiquement, et il a payer une lourde amende.

      Tout est normal


    • C’est vrai que c’est rigolo ça !

      Quid est du lobby "bio" ?

      Quand je regarde le prix des produits "bio" au supermarché du coin je me pose parfois quelques questions.

      C’est une idée à creuser ça... Y aurait-il quelqu’un à E&R qui puisse pondre une étude correcte et impartiale là dessus ?


  • Afficher les commentaires suivants