Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Michel Drac – La stratégie de la tension au service des élites mondialisées

Invité sur TV Libertés, Michel Drac, éditeur et essayiste, revient sur le concept de mondialisme. L’auteur de Triangulation, repères pour des temps incertains évoque la stratégie de la tension appliquée actuellement en Europe et exerce notamment un parallèle avec l’époque italienne des années 70 et 80.

 

 

Retrouvez Michel Drac chez Kontre Kulture :

Lire également, sur la stratégie de la tension, chez Kontre Kulture :

Michel Drac, sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1613785

    À 22mn, paroles de grande sagesse :

    « Le jour où les populations ont compris qu’elles ne doivent pas raisonner en fonction de l’acte terroriste parce qu’on ne sait pas ce que c’est, pratiquemment les terroristes ont perdu automatiquement. »

    Toujours un plaisir d’écouter Drac.

     

    Répondre à ce message

  • #1613791
    Le 1er décembre à 17:05 par Monsieur Michu
    Michel Drac – La stratégie de la tension au service des élites (...)

    D’habitude, je le trouve trop prudent avec son discours sur la nébuleuse mondiale des acteurs surdéterminants qui surdéterminent les autres acteurs qui ne sont que des pantins comme Hollande ou Al Kaïda.
    Encore trop prudent avec son discours sur la nébuleuse financière mondiale qui ne travaille pas forcément pour le peuple américain (bien qu’il en utilise l’armée).

    Mais dans la vidéo d’aujourd’hui, il donne une dizaine d’exemples, et ça prend une autre couleur, et on voit concrètement ce que veut dire "surdéterminés".
    Du coup, je vais acheter son livre ("Triangulation") , et en prime celui des chinois ("La guerre hors limites").

    J’ai bien aimé l’idée qu’avec un million d’euros, on n’est pas avec les riches parce qu’il faut être milliardaire pour pouvoir bouger les frontières d’un pays ... ou bien les conserver où elle sont.

     

    Répondre à ce message

    • #1614903

      Bonsoir M. Michu,
      Même constat. On doit cette évolution ponctuelle à cette journaliste qui connait le sujet mais qui, au lieu de se mettre en valeur ou d’argumenter pour argumenter, a amené honnêtement son invitè à "élargir ses points de vue" à notre profit et au sien (elle agit comme notre ambassadrice pour le coup). Si M. Drac l’a fait, c’est évidemment en conscience. Tant mieux s’il a ainsi rendu hommage à l’intelligence et à l’honnêteté intellectuelle.
      On en est là, nous extasier sur du travail journalistique bien fait ! C’est dire où en sont nos merdias subventionnés habituels.

       
  • #1613853

    très belle pédagogie quand il suggère à la journaliste : que devenez vous si vous avez un milliard d’euros ?.....Tv libertés invite pour une fois un essayiste qui ne fait pas d’anti islam primaire ,c’est bien mais une fois n’est pas coutume... la journaliste mène très bien le débat.. On peut souhaiter qu’ils invitent Soral, Asselinau.. mais là c’est peut être trop leur demander.

     

    Répondre à ce message

    • #1614401

      Soral accepterait certainement et avec plaisir parce que lui (Soral) a compris que le monde d’aujourd hui et de demain etait sur internet, mais Asselineau refuserait certainement (TV Liberté, vous n y pensez pas quand même.....) parce que lui (Asselineau) vit encore dans l’ancien monde - celui d hier - et que "son rêve" c est de passer en prime time sur TF1... Le pauvre !!!!

       
    • A mon avis, cette métaphore pour déterminer la motricité de la domination comme une immanence matérialiste est un sophisme.

      Pour deux raisons : on ne change pas de religion si on ne change pas sa façon de voir le monde donc un changement de religion n’est pas un préalable mais une conséquence.

      Ensuite sur le même modèle, on ne cherche pas à accumuler un milliard sauf à être déjà dans l’hybris.

      Dans les deux cas, ce sont les idées qui déterminent et précédent le réel. Apres ça ne veux pas dire qu’il ai tort, je n’ai pas la réponse…

       
  • #1613858

    Passionnant. Et puis M. Drac est très intelligemment interrogé par une "vraie" professionnelle attachée au "fil conducteur". Malgré l’humilité dont il fait preuve, M Drac donne les clefs... Tristes perspectives.

     

    Répondre à ce message

  • #1613934

    Le politologue néo-conservateur Zbigniew Brzezinski (1928-…), obnubilé par l’exigence de la suprématie et de la domination américaine dans le monde à la seule fin de défendre ses intérêts économiques et sa puissance économique, a développé une doctrine, que l’on connaît sous le nom de doctrine Brzezinski, qui synthétiquement défend la suprématie hégémonique à n’importe quel prix des États-Unis dans le monde. On pourrait aussi y voir tant elle s’inspire de sa théorie-mère la théorie politique du chaos. Pour Brzezinski, la suprématie américaine est un impératif géostratégique et il est primordial qu’à n’importe quel prix aucun pays challenger n’émerge. Il a exposé sa théorie dans un livre publié en 1997, Le Grand Échiquier, qu’il a réactualisée en 2004 sous le titre The Choice : global domination or global leadership. Elle se base sur l’idée que l’amélioration du monde et sa stabilité dépendent du maintien de l’hégémonie américaine ; toute puissance concurrente doit être considérée comme une menace pour non seulement la stabilité mondiale mais aussi pour les intérêts américains. Le leadership américain seul, dit-il en guise de prétexte, peut sauver le monde du chaos. Il est plus précisément vitale pour l’Amérique, pense-t-il réellement, qu’aucune puissance soit capable de prendre un ascendant en Eurasie, une région qui détient 40 % des réserves pétrolières et gazières dans le monde. Selon lui, l’Amérique ne doit donc pas hésiter, dans la prévention de ses intérêts politiques et économiques, à user, au travers de ses officines, de manœuvres, de manipulations, et de tous les moyens possibles pour déstabiliser intérieurement et extérieurement tout challenger potentiel, mais à utiliser aussi ce qu’on appelle le « valse flag », c’est-à-dire à faire commettre par les services secrets américains des attentats terroristes sur le territoire américain même afin d’orienter les esprits à l’acceptation des mesures prises en toute amoralité en faveur de la défense des intérêts américains .

     

    Répondre à ce message

  • #1613938

    C’est agréable de voir une journaliste qui laisse parler son invité, et qui manifestement comprend ce que dit l’invité. Ca change de la télévision "mainstream"...

     

    Répondre à ce message

    • #1614351

      Exact !...

      Je me suis fait la même réflexion de façon presque étonné d’ailleurs...

      Nous sommes désormais tellement habitué à ne plus avoir que des propagandistes hystériques dans les merdias que lorsque l’on tombe enfin sur un journaliste qui fait correctement son boulot on en vient à ce demander de quelle planète vient cet oiseau rare.

       
  • #1614006

    Toujours un plaisir d’écouter M. Drac, dans toute l’humilité qui le caractérise, ce qui le rend d’ailleurs très accessible.

     

    Répondre à ce message

  • #1614541

    Michel Drac est quelqu’un de sérieux qui réfléchit son discours, chez lui pas " d’emporte-pièce ", on est dans le sérieux et l’honnêteté de l’analyse...l’humilité ne fait qu’ajouter du crédit à ce qu’il dit, merci à lui...ainsi qu’à la journaliste qui mène bien l’interview, exercice périlleux s’il en est .

     

    Répondre à ce message

  • Très bonne analyse. " Donnez moi le controle de la finance mondiale,alors je vous imposerai la plus grande dictature mondiale que la terre n’a jamais connue " Peut importe les marionnettes à la tete des états.La grande finance détient les soi-disant hommes des états nations, donc des armées et armements nucleaires ect...donc de la dissuasion et du pouvoir absolu.les peuples sont insignifiant à leurs yeux et sacrifier quelques millions de moutons serait sans conséquences.Remontez l’histoire,et comprenez que c’est toujours la puissance de la finance qui a été au pouvoir réellement et elle seule qui est responsable des guerres donc des vies humaines dans le monde.La création de la finance s’est accaparée,approprier,monopoliser toutes les ressources naturelles de vies sur terre,avec la participation des esclaves ignares et de quel droit ???

     

    Répondre à ce message

  • #1616177

    Excellent Mr Drac !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents