Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Procès de l’infirmier d’Auschwitz reporté : il est intransportable

Les parties civiles auront tout essayé pour traîner l’homme de 95 ans devant le tribunal

Le tribunal de Neubrandenburg vient de reporter à nouveau le procès de Hubert Zafke, cet Allemand de 95 ans qui a eu le malheur de stationner pendant UN MOIS à Auschwitz en tant que médecin-infirmier SS et qui, pendant ce mois, aurait vu arriver 14 trains dont 3681 déportés auraient, avec sa complicité, été « tués dans des chambres à gaz ».

 

La dernière fois que le procès avait été reporté, un médecin urgentiste ayant expliqué que le prévenu était « intransportable » et « dans l’incapacité d’être jugé », les ignobles parties civiles et même le parquet avaient invoqué la partialité du tribunal et déposé, sans succès, une demande de récusation du juge, M. Klaus Kabisch, et de ses assesseurs !

Nous ignorons si ce nouveau report, justifié par le retard de certains résultats d’examens médicaux, vaudra à ces derniers de nouveaux ennuis mais, en tout cas, une nouvelle date sera fixée « rapidement ».

Nous avons parlé à plusieurs reprises de ce nonagénaire mais souhaitons rappeler un élément qui nous paraît tout de même capital : M. Hubert Zafke a déjà été condamné le 10 mars 1948 par la Cour de Cracovie à 4 ans de prison et il a bel et bien PURGÉ ces quatre années de prison !

 

Traduction inspirée du site allemand wetter.de

Après le procès des nonagénaires, bientôt le procès des morts ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants