Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Sionisme : le plan messianique – Conférence de Youssef Hindi et Jean-Michel Vernochet à Nice

L’association Culture Populaire recevait Youssef Hindi et Jean-Michel Vernochet le 12 mars 2016 à Nice pour une conférence sur le thème : « Sionisme : le plan messianique. »

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

Retrouvez Youssef Hindi et Jean-Michel Vernochet sur E&R :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une question aux soraliens musulmans : peut-on refuser le réductionnisme Daesh = application du Coran, tout en plongeant dans le réductionnisme Israël = application de la Torah/Talmud ?

    C’est embêtant, parce que soit on accepte les deux, soit on rejette les deux...

     

    • Aucun musulman sérieux n’affirme qu’Israël est conforme à la Thora. Hindi a écrit un livre sur le sujet, tu ferais bien de le lire.
      Tu reconnaitras qu’une application strict de la thora sur une terre prônant la gay-pride, c’est quelque peu incongru.
      Et d’ailleurs le problème n’est pas là. Le vrai problème c’est la place qu’occupe le sionisme sur la scène international et en particulier en France. A la limite le français moyen s’en fiche un peu de ce qui se passe là bas...c’est loin.

      ps : si Daesh ne passait pas son temps à couper les têtes des musulmans et n’était pas financé par Fabius & co, on aurait pu prendre ta remarque au sérieux.


    • Ma remarque ne sort pas de nulle part, le titre de la conférence sur le "messanisme" entretient l’amalgame que je sache...

      Quelle est la différence entre Soral qui sort une citation de l’Ancien Testament et la met en perspective avec Gaza, et Zemmour qui sort une citation du Coran pour la mettre en perspective avec l’EI ?


    • "Quelle est la différence entre Soral qui sort une citation de l’Ancien Testament et la met en perspective avec Gaza, et Zemmour qui sort une citation du Coran pour la mettre en perspective avec l’EI"
      La différence tient à une nuance importante. Le messianisme Juif est en œuvre par ses propres moyens, alors que le califat "EI" est un pion dans le grand échiquier messianique.
      Si ton intention était destinée à rappeler aux petites gens que l’Islam a vocation à se propager si les conditions lui sont favorables ; c’est une lapalissade que de le dire, le Coran le mentionne.
      Le problème de ta remarque c’est qu’elle met sur le même plan une organisation comme Daesh, entendu comme entité religieuse à visée expansionniste, et le sionisme messianico-kabbalistique, de même nature mais de religion concurrente.

      Je te rappelle que Xavier Raufer, criminologue, a fait référence à une étude officielle qui aurait montré que, parmi les 50 plus hauts dirigeants de l’Etat islamique (al-Baghdadi n’étant, pour sa part, qu’une baudruche, un pantin), il n’y avait AUCUN islamiste. Il s’agit essentiellement de généraux de l’armée de Saddam Hussein, le plus souvent laïques.



    • Le messianisme Juif est en œuvre par ses propres moyens, alors que le califat "EI" est un pion dans le grand échiquier messianique.



      Il n’y a qu’un seul « grand échiquier pseudo-messianique » et il est maçonnique. Ni juif, ni musulman, parce que l’échiquier en question ne voudra plus ni « juifs » ni « musulmans » ni quoi que ce soit, c’est ce que l’on peut déduire facilement de la finalité d’un transhumanisme mondiale (qui est l’achèvement final voulu). Ceci n’est pas connu d’hier ni depuis que ce sujet est à la mode, mais depuis longtemps.

      Le Judaïsme est messianique par essence puisqu’il naît suite à la destruction du Temple de Jérusalem, et pas avant (contraire à l’anachronisme qui voudrait qu’il y eut des juifs depuis le prophète Abraham). Le Messianisme juif est tout autant manipulé que tout ce qui peut se rapporter à la religion dans la modernité, quelle qu’elle soit, ni plus ni moins. Le problème vient de la manipulation des cercles "initiés" qui à partir des religions susciteront toujours des coquilles vides idéologiques, horribles et destructrices : sionisme, islamisme, neoconservatisme...

      L’erreur des rabbins modernes étant que bien qu’ils aient reconnu le sionisme comme une coquille vide (parce qu’ils sont informés du fait) se sont « rangés » en le considérant candidement comme un « mal nécessaire » pour l’avènement messianique. Cela participe de la doctrine dualiste des cercles initiatiques considérant qu’il faut encourager le mal pour susciter le bien : ordo ab chaos (principe repris par le sabbataïsm).

      L’infiltration de cette doctrine au sein du monde musulman signifierait que « Daesh » (qui reprend une sorte de messianisme califale « non-orthodoxe » sur le fond) serait un vitriol qui permettrait au monde musulman de trouver la « véritable lumière », de se réformer pour se rendre soluble dans le projet maçonnique « nimrodien ». Cela explique entre autres choses que les véritables chefs de cette armée soient d’ancien membre du Baas « laïc », donc loin d’être étranger à la chose maçonnique et à sa finalité...

      Étant entendu que tout ceci n’étant que du « conspirationnisme », les gens raisonnables doivent s’en désintéresser.


    • @Iskandaar

      Nous sommes en accord sur les grandes lignes. Les écrits de William Guy Carr, Nesta Webtrer, Douglas Reed vont dans ce sens, et tout croyant est informé de l’issue finale et de l’entité ayant pour dessein la perte des descendants d’Adam.

      Youssef Hindi explique très bien dans son ouvrage la lente évolution du messianisme Juif. Ce qui sème le trouble dans notre esprit, c’est l’emploi du mot Juif...ça ne veut RIEN dire. Il y a la thora, le talmud, la kabbale, le lien du sang, etc.
      Lorsque Lloyd Craig Blankfein déclare qu’il n’est qu’un banquier qui accompli le projet de Dieu : que veut dire cette phrase dans son esprit ? Manipulation maçonnique ? Non, c’est un humain qui pense réellement être animé d’une mission divine en se fondant sur un délire religieux !
      Les musulmans qui se font exploser par des dynamites y croient eux aussi. Il existe certain Hadiths délirant qui les y autorisent.

      Le califat existe, le messianique juif existe, le messianisme protestant existe !
      Après, que l’ensemble des religions soient infiltrées et manipulées par des loges maçonniques, cela est notoire, les auteurs cités ci-dessus en ont allègrement parlé. La hiérarchie des hommes est de forme pyramidale et les concepts comme les niveaux d’explications du monde s’articulent les uns aux autres en suivant une trajectoire descendante. Lorsque je réponds à notre camarade "Doute" sur Daesh, il n’est pas opportun de livrer une explication maçonnique des problèmes du monde, et surtout, ça ne répond pas à sa question.

      En somme, je suis d’accord avec vous mais dans la pratique, mis à part quelques initiés, vous ne convaincrez personne en fournissant une grille de lecture maçonnique, certes pertinente, mais inaudible pour le quidam. Autour d’une table, lors d’un dîner, pour parlerez de messianisme juif ou de califat.
      Il faut faire preuve de pédagogie à la manière de la maïeutique socratique.

      Bien à vous


  • Il paraîtrait que le troisième temple soit dans les tuyaux sous le grand patronage de la FM...


  • Mais il n’y a pas de complot, les amis ! Le Capital, mondialiste par essence, finira par détruire les nations - et les sionistes, à la pointe de la modernité, connaissent par coeur ce processus historique et ne se paient pas de mots, eux : ils savent que l’on ne peut jamais revenir en arrière, pas plus qu’on ne peut arrêter le cours de l’histoire...c’est ce qui explique leur réussite...et les échecs répétés et continus des " autres " !