Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral sur le juif laïc

 

 

Dans cet extrait de l’entretien d’avril 2012, Alain Soral revient sur la distinction entre juif laïc et juif religieux :

 

Visionner l’entretien en intégralité :

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Retrouvez Alain Soral sur Kontre Kulture :

Lutter contre le communautarisme en soutenant la réconciliation nationale :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1061115
    le 16/12/2014 par agri
    Alain Soral sur le juif laïc

    caricatural , mais juste.
    toutefois, il existe de nombreux juifs non religieux, non arrogants et souvent anti-sionistes .
    Et se sont eux, les vrais élus, qui cherchent à guider leur communauté complètement pervertie.
    E et R nous en a montré quelques uns.

     

    • #1061501
      le 17/12/2014 par Idriss
      Alain Soral sur le juif laïc

      pas faux mais pour les autres ? musulmans non religieux ? chrétiens non religieux ? y’a un problème quelque part au niveau de l’idée :/


    • #1061860
      le 17/12/2014 par rectificateur
      Alain Soral sur le juif laïc

      Entièrement d’accord. On connaît bien ici un certain Gilad Atzmon, par exemple ! Il a beau dire qu’il renonce à son "élection", c’est un sacré bonhomme qui montre la voie avec autant d’intelligence que d’humanisme.


  • #1061139
    le 16/12/2014 par befa34
    Alain Soral sur le juif laïc

    Génial.
    Tout est dit en moins de 3 minutes.
    Très intéressant : Bravo Mr Soral.


  • #1061148
    le 16/12/2014 par l
    Alain Soral sur le juif laïc

    Le temps si bref nous prends fébrilement et même la douleur ne le rend pas plus lent . En plusieurs fois recueille .


  • #1061164
    le 16/12/2014 par titi
    Alain Soral sur le juif laïc

    Serge Klarsfeld, juif apparemment peu religieux, interrogé par Esti, déclara à peu près ceci : " Ceux qui pérennisent le peuple juif, ce sont les purs et durs , les rabbins ; ils m’ont dit que, finalement, j’étais un bon Juif" . Cela signifie que meme le juif laic reconnaît ce qu’il doit à la religion .


  • #1061256
    le 16/12/2014 par kbouadi
    Alain Soral sur le juif laïc

    Tres pertinent, tres juste, encore une analyse a point de Soral


  • #1061480
    le 17/12/2014 par Clara Imbert
    Alain Soral sur le juif laïc

    Tout est dit de façon très clair, rien à ajouter !
    Bravo !


  • #1061495
    le 17/12/2014 par neilY
    Alain Soral sur le juif laïc

    Pas vraiment d’accord avec ca ! Le judaisme est un projet de domination, point. Que le juif soit modeste ou pas.

     

    • #1061681
      le 17/12/2014 par valdo
      Alain Soral sur le juif laïc

      je pense que ce commentaire devrait être creusé parce que, finalement, il est difficile de trouver dans l’Histoire des exemples où les juifs-religieux aient réalisé "l’opus dei", çàd pour rappel, obéir à la volonté et à la loi de Dieu...bien sur, je me réfère ici à une éthique universaliste et humaniste, pas au trafic d’esclaves à la manière des rothschild
      d’où le problème de la praxis des juifs-religieux ? où sont les preuves de leur bienveillance ? de leur rôle positif dans l’Histoire ?
      Valdo, le communiste belge (donc goy..)


  • #1061541
    le 17/12/2014 par xmut001
    Alain Soral sur le juif laïc

    Bonjour ER,

    Toutes les photos que vous montrez sont des membres de la communauté organisée ? Je ne savais pas qu’il y en avait autant. Pourriez vous tous les montrer, svp ?

    Merci, joyeux noel


  • #1061547
    le 17/12/2014 par Djé
    Alain Soral sur le juif laïc

    C’est peut-être la médiatisation télévisuelle plus que le talmudo-sionisme qui rend arrogant au final non ?...
    Et si Internet était la méthadone pour se défaire de l’héroïne des médias de masse ?

    Le métadon individuel serait-il en train de prendre la place du héros des masses ?

    La fin de l’idolâtrie.
    La fin de la jalousie envers les corps ou les esprits...
    Du soi et de l’autre.
    C’est tout.

    Et au-dessus, le soleil !


  • #1061559
    le 17/12/2014 par PrinceMychkineUtile
    Alain Soral sur le juif laïc

    Le juif religieux peut aussi être un problème dans notre république puisque la Torah est un code civil (à l’instar du Coran ).
    Les bons juifs religieux sont ceux qui s’assimilent au pays qui les accueillent(à Rome on fait comme les romains),en respectent les lois et -comme tout est affaire d’interprétation- s’attardent sur le message universel de l’Ancien Testament en laissant de côté la double éthique du Talmud (dénoncée par Douglas Reed entre autres)
    La question juive est trop complexe pour tenir dans une vidéo de quelques minutes.
    Mais tout cela je l’ai appris de la bouche de Soral qui se saigne aux 4 fromages depuis des années pour ne pas être caricatural sur la question....alors pourquoi diable lui enlever sa complexité et sa hauteur de vue en diffusant ce genre de vidéos ?

     

    • #1061622
      le 17/12/2014 par 100%
      Alain Soral sur le juif laïc

      Il n’y a rien de complexe dans le judaïsme, les juifs suivent deux livre haineux (la Torah et le Talmud) qui leur apprend à mépriser le goy et à suivre un dieu vengeur qui leur a promis la domination des nations qu’ils réduiront en esclavage. Essayer de faire des catégories de juifs est juste se voiler la face ! Ca fait quand même 2000 ans qu’on leur reproche pas mal de chose partout ou ils mettent les pieds.


    • #1061841
      le 17/12/2014 par riama
      Alain Soral sur le juif laïc

      @100% par pitié évitez les déballages de haine ! ! Bien évidemment que la question est complexe le judaïsme est une religion multi-millénaire il y a forcément de nombreux courants de pensée.


    • #1062671
      le 18/12/2014 par 100%
      Alain Soral sur le juif laïc

      @riama Plusieurs pensées de quoi ? Le judaïsme est basé sur la domination des autres, point à la ligne !


  • #1061571
    le 17/12/2014 par Rollers
    Alain Soral sur le juif laïc

    Très bonne analyse !!


  • #1061574
    le 17/12/2014 par Clémence
    Alain Soral sur le juif laïc

    "Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu" Matthieu 21:32


  • #1061575
    le 17/12/2014 par Jean Parle
    Alain Soral sur le juif laïc

    "Jeteur de pierre" du groupe Sniper est toujours d’actualité, ils avaient réussit à les faire taire pour ça. On peut aussi suivre l’abrutissement (choisi et voulu) de notre société par le rap surmédiatisé.
    L’Arrière Garde vous salut.


  • #1061610
    le 17/12/2014 par 100%
    Alain Soral sur le juif laïc

    Les très belle paroles comme celle là sont bien à écouter, mais la réalité est tout autre ! Les juifs suivent leur 2 de livres "sacrés" (la Torah et le Talmud), chacun de ces livres est rempli de mépris et de haine pour les non juifs, et ils suivent clairement un dieu vengeur qui leur a promis la domination des nations qu’ils réduiront en esclavage. Donc tout est dit, qu’ils soient juifs dit du quotidien, laic etc... ils suivent tous les deux même livre haineux. Ca fait quand même 2000 que les nations leur reproche pas mal de chose, alors il faut un moment arrêter avec cette histoire de juif laic, du quotidien etc... Un juif reste un juif, si il ne suit pas les enseignement haineux de ses livres, c’est qu’il n’est plus juifs tout simplement ! Dans l’ancien temps certains juifs quittaient le judaïsme, car ne supportant plus de vivre en autarcie et la haine du non juif.


  • #1061618
    le 17/12/2014 par Dempy
    Alain Soral sur le juif laïc

    Alain, je ne suis pas sûr que le Talmud et Maïmonide soient laïcs ; ni que saint Louis fit condamner et chasser de France des non-religieux, il y a 8 siècles...


  • #1061629
    le 17/12/2014 par Faraway
    Alain Soral sur le juif laïc

    Pas convaincu ! Le juif religieux, c’est le juif talmudique, n’est-ce pas ? Ni le Talmud ni la Torah n’engage le juif religieux à s’élever moralement au sens où l’entend le christianisme ou l’islam, en tout cas pas au dans son rapports aux goys. Le juif religieux se croit punit par Dieu non pas quand il trahit sa mission de faire progresser l’humanité, mais quand il dévie des commandements de Yahvé, et en particulier quand il tolère les mariages mixtes, ou plus généralement lorsqu’il tente de s’assimiler : telle est la leçon récurrente que les Juifs apprennent dans leur histoire sainte. Cela dit, si être juif laïc signifie être raciste, c’est encore pire. Mais laissons une place aux juifs laïcs qui se considèrent simplement comme d’origine juive ; ce sont les juifs assimilationnistes qui, de tout temps, ont été combattus et culpabilisés par les juifs religieux et/ou racistes-sionistes. Accueillons-les à bras ouverts.


  • #1061655
    le 17/12/2014 par bilderberg
    Alain Soral sur le juif laïc

    Les Juifs laïcs travaillent pour qu’un autre holocauste s’abatte sur les Juifs religieux et ainsi perpétuer leur mafia.


  • #1061840
    le 17/12/2014 par Nico
    Alain Soral sur le juif laïc

    ça doit être d’une pression énorme, de devoir guider l’humanité.
    Ce qu’il dit, valide le fait que quelque part, les juifs doivent se considérer comme le peuple élu.

     

    • #1062360
      le 17/12/2014 par serge
      Alain Soral sur le juif laïc

      Je reste stupéfait par les commentaires que je lis. Chacun finalement a sa définition du juif. La constante est que chaque fois il reste diabolisé. Etre juif, vraiment, c’est croire en l’existence d’un D’ieu unique créateur de tout ce qui existe. C’est aussi depuis le "brit" "l’alliance" être les témoins de la parole divine sur terre. En aucun cas cette alliance n’est un acte de suprématie souhaité par D’ieu et voulu par le peuple juif. C’est simplement un acte qui fait reposer sur les épaules d’Israel la constante du divin, de Ses lois, au niveau des hommes. Appliquer la Thora s’est simplement appliquer cette célébre maxime "Aime ton prochain comme toi même". Ni complot, ni haine, ni volonté de suprématie n’existe dans le judaïsme. La seule vérité réside en D’ieu, dans sa Thora qu’il a donné à Israel et que ce dernier a transmis à l’humanité, même si celle ci ne veut en appliquer qu’une petite partie. Sans judaïsme, ni la chrétienté, ni l’islam n’aurait pu naitre. Israel doit rester fidèle à sa mission et respecter l’ensemble des commandements que D’ieu lui a donné. Je tente de faire tout cela au mieux. Jamais je ’ai eu de sentiment de supériorité ni de haine envers ceux qui ne partagent pas ma foi. Si vous connaissiez réellement le coeur et l’âme d’Israel jamais vous ne choisiriez de l’attaquer et de le salir comme vous le faites avec vos commentaires. "Shema Israel Hachem Elokenou Hachem Erad" "Ecoute Israel Hachem et nôtre D’ieu, Hachem est Un"
      Voilà mon moteur. Rien d’autres. Ni haine, mais plutôt amour et respect pour tout être humain d’où qu’ils viennent.
      Chabat Chalom


    • #1065170
      le 21/12/2014 par zuleya
      Alain Soral sur le juif laïc

      Bien serge, tant mieux pour toi.
      Pour les non juifs il y a eu historiquement des problèmes dans l interaction avec les communautés juives ( et d ailleurs presque jamais dans l interaction de personne à personne) et la réécriture de l histoire a fait que dans tous les cas cela a toujours été de la faute des goyim qui " ne voulaient pas la paix’’. Genre les palestiniens.c est tellement ridicule. On est chez nous, on a construit un pays et une civilisation où l on accueille des juifs et c est systématiquement pousses- toi de là que je m y mette. Là le déplacement à été tellement grand que même les couches supérieures catholiques bourges avec raie que le côté ont été déplacées, ce qui est le signal que les choses ne vont pas durer car eux ont pas la patience des petites gens.
      Il y a une volonté des juifs de ne vivre qu’ entre juifs dans les hautes sphères et de dominer les non juifs, que l on voit de plus en plus éclater au grand jour en France.
      Jusqu’à dire que les français ont exterminé 6 millions de juifs pour les culpabiliser ( parceque l hypocrisie n’a jamais de sens que d essayer de manipuler les gens)
      Ou dans la défense tribale grotesque de pervers comme dsk ou Polanski contre des femmes goyim, ou plus fréquemment la façon dont les lepen sont traités dans les médias depuis 35 ans. La " haine" .
      Défendre toujours la perte de souverainété nationale et l’immigration massive( pour les goyim, jamais pour les juifs) en se mettant faussement du côté de cailleras et ensuite s émouvoir si une agression concerne un juif.
      Il y a un moment ou on en a marre et on dit stop.
      On essaye de comprendre et au coeur revient toujours cet aspect dominateur impitoyable mêlé de mauvaise foi pilpouliqueuse.
      On se sent agressé par la bêtise de la communauté juive et par ses actions parceque elle nous agresse constamment, et pas l inverse.
      Défendre une société de la délation ( genre elfassi), du poypoy, du mensonge Comme mode d interaction avec les autres, du " tout à un prix", des attaques constantes contre le catholicisme, heurtent nos valeurs morales et chretiennes donc à la fin ça fait des bulles.
      Trop simple de se présenter en victime messager de la paix. Fais le ménage dans ta communauté et je te renverrai ton shalom.
      Parceque ton message est que l on est obsédés par la question juive parceque on est soit intrinsèquement violents intolérants et/ ou jaloux. Ça commence à être insultant.


  • #1061868
    le 17/12/2014 par Hervé
    Alain Soral sur le juif laïc

    Juif religieux=rabbin=juif talmudique, c’est-à-dire la base pour être rabbin. 12 ans paraît-il pour l’étudier. 65 volumes.

    Non le juif religieux n’est pas meilleur que le laïcard. Les juifs religieux aux USA étaient surnommés les "hommes en noir" tellement ils étaient craints. Des gens comme Attali - gouvernement mondial - ou comme BHL - "si les musulmans avaient un talmud, etc..." - sont des faux laïcs. Ou plutôt la laïcité chez les non-juifs fait partie de leur religion. Un très bon exemple souvent oublié de ça, c’est Alain Juppé, qui, devant David Pujadas et Marion Maréchal Le Pen, a déclaré : "la première des choses que font les fidèles de la synagogue de Bordeaux, c’est de prier la République". Alain Juppé est maire de Bordeaux. MMLP est, du reste, restée de marbre alors qu’elle aurait dû bondir.

    Etre juif, c’est se servir de la crainte de Dieu pour imposer la crainte chez les goyes partout où ils s’implantent, via la laïcité et les révolutions. C’est la raison pour laquelle ils sont si nombreux dans les révolutions comme en France en 1789 mais aussi en Allemagne en 1918/19, en Russie en 1917, sapant la croyance en la miséricorde, sapant le pardon, volant la réconciliation, brisant l’espérance des non juifs et imposant partout la leur, le mondialisme messianique. Facile de comprendre que la consommation d’anxiolytiques explose là où ils sont.
    Etre juif aujourd’hui, c’est imposer le terrorisme intellectuel via la Shoah et les prix Nobel de la Paix et d’économie, ou la prise de contrôle des cerveaux par l’émotionnel dès le plus jeune âge, afin de brider toute réflexion, d’anihiler tout désir d’action et saper l’espérence en des jours meilleurs - puisque le mondialisme messianique n’est fait que de guerres, de mensonges et de haines.

    Hervé

     

    • #1061952
      le 17/12/2014 par Hervé
      Alain Soral sur le juif laïc

      PS : Il est bien évident que tout juif qui ne se reconnaît pas dans cette description a cessé de l’être, tant ce sont là les fondamentaux de la pensée juive.

      Hervé


    • #1062134
      le 17/12/2014 par jpgrillon
      Alain Soral sur le juif laïc

      A Hervé : auriez vous des ouvrages serieux a recommander ayant pour sujet la presence des juifs pendant les revolutions, en France, Allemagne, Russie ? Merci.


    • #1062223
      le 17/12/2014 par Josépha
      Alain Soral sur le juif laïc

      @JPGRILLON

      "La Conjuration Antichrétienne" de Monseigneur Henri Delassus en vente sur ce site même ! (KontreKulture). Tout y est...


    • #1062364
      le 17/12/2014 par Alec
      Alain Soral sur le juif laïc

      À jpgrillon :

      Il y a, justement, les livres de Hervé comme Les espérances planétarienne, Le fanatisme Juif ou encore La guerre eschatologique. Procurez-les vous sans tarder.

      Bonne lecture.


    • #1062584
      le 18/12/2014 par laurent
      Alain Soral sur le juif laïc

      Juif religieux=rabbin=juif talmudique, c’est-à-dire la base pour être rabbin. 12 ans paraît-il pour l’étudier. 65 volumes.




      Cher Hervé,
      La différence entre un adepte de la religion juive ( ou toute autre religion ) avec un athée est simple à voir. L’adepte d’une religion croie sincèrement à un certain nombre de choses. La République laïque tolère ces croyances en tant que croyance. Pas plus. On peut discuter avec lui pour la réciprocité laïque. Chaque religion possède ses croyances plus ou moins bizarres. La laïcité n’est pas autre chose que la neutralité du public par rapport à ces croyances.
      Tandis que un athée qui se présente comme " juif " et à ce titre, il se dit " sioniste " en l’occurrence, n’est qu’un escroc. Il dit en substance : " Dieu n’existe pas mais il m’a légué cette terre en exclusivité " . C’est exactement le cas de la majorité des sionistes. Donc, au lieu de stigmatiser les adeptes de la religion juive ( ou chrétienne, musulmane, scientologie etc) , il faut dénoncer l’escroquerie des sionistes athées.


    • #1062674
      le 18/12/2014 par Hervé
      Alain Soral sur le juif laïc

      Oulalaa, Alec.

      Non, je m’appelle Hervé moi aussi, mais pas Ryssen. Du reste, je n’ai pas eu besoin de lui pour comprendre tout ça. L’autoanalyse de ma scolarité m’a amplement suffi.

      Sinon il y a tout simplement le livre du Français Ambroise GOT pour la Bavière : "La Terreur en Bavière" - que je tire de la dernière vidéo de Vincent Reynouard où VR nous explique qu’AG a assisté aux évènements de 1918/19-23, et qu’il a écrit ce livre à l’époque justement.

      Hervé


    • #1062691
      le 18/12/2014 par Hervé
      Alain Soral sur le juif laïc

      Je dis que les "juifs laïcs" ne sont pas vraiment athées, justement parce qu’ils sont sionistes. Le juif religieux croyant est lui aussi sioniste. MAIS il pense que seul Dieu a - avait - le droit de livrer Israël contrairement au laïc qui, lui, a fait ce qu’il fallait pour le créer sur Terre. Il a substitué sa volonté à la volonté divine, il s’est mis à la place de Dieu. Or un laïc authentique ne peut en aucun cas avoir l’outrecuidance de se mettre à la place de Dieu. C’est du moins ce que je croyais. Mais je ne prétends pas avoir la science infuse non plus.

      Hervé


  • #1061870
    le 17/12/2014 par Bordi
    Alain Soral sur le juif laïc

    Les juifs religieux sont tout aussi méprisants et arrogants que les juifs laïcs. Vous pensez vraiment que les Loubavitchs ultra-religieux veulent le bien des nations et des peuples européens ?

     

  • #1061914
    le 17/12/2014 par ole
    Alain Soral sur le juif laïc

    On n’entend rien au Judaïsme si on ne comprend pas qu’il s’agit avant tout du rejet du Christ et donc du rejet de Dieu.

    Un authentique "bon juif" reconnait que Dieu s’est incarné dans la personne de Jésus pour le salut de l’humanité et se convertit donc au Christianisme.
    Le Judaïsme n’a plus de raison d’être et par conséquent ceux qui s’en réclament ethniquement, culturellement ou religieusement, contrarient Dieu par ignorance ou orgueil, ce qui les livre au démon. Raison de leur malfaisance à travers les siècles.

    Il n’y a donc aucun intérêt à distinguer les juifs laïques des religieux et de distinguer des catégories parmi ceux-ci. C’est se tromper de combat.

     

  • #1061930
    le 17/12/2014 par Patibulaire
    Alain Soral sur le juif laïc

    En somme, le juif religieux se voit comme une caste que l’on pourrait qualifiée d’aristocratie cléricale. En se cultivant et en se disciplinant afin de s’élever au-dessus de la masse, la plèbe, et de leur servir de "berger".
    Et le juif laïc est un eugéniste qui se croit de la race supérieure.
    Finalement c’est juste le passage d’un point de vue clérical (d’un système de caste) à celui d’un point de vue scientiste, avec comme constante la certitude de sa supériorité...


  • #1061991
    le 17/12/2014 par djdjef
    Alain Soral sur le juif laïc

    Je suis bien content de constater que beaucoup des futurs électeurs de Soral aient adopté un antijudaisme pur et dur !

    Evidemment que le juif religieux lui aussi n’est pas clair : parce que son talmud ne l’est pas... Et à moins qu’il ne se dise clairement d’un courant sur la voie décrite par Soral, il est pareil que les laïcs. D’ailleurs la plupart des religieux juifs sont sionistes. Ils ne l’étaient pas à l’origine mais maintenant le sont ; c’est normal, Israel est le produit de la Torah et du Talmud : MEME SI CE SONT DES ATHEES QUI ONT CREE LE SIONISME !


  • #1062051
    le 17/12/2014 par solaine
    Alain Soral sur le juif laïc

    Exact Alain ! Le juif religieux a toujours pratiqué sa religion en bonne intelligence avec les autres religieux (ou pas) dans le monde (sans jamais penser à envahir la Palestine) parce qu’il craint Dieu l’Éternel, Créateur du ciel et de la terre, en revanche le juif “laïc” (déjà c’est un non sens “juif laïc”, pffff !) lui, a pour dieu Satan (ou l’argent, c’est-à-dire les biens matériels terrestres, son âme -l’immatériel- il n’en n’a rien à foutre, trop peu pour lui !) il est belliqueux et emmerde tout le monde (les soi-disant goyim) bref, il est insupportable, si on veut vivre en paix mieux vaut l’avoir à très bonne distance de soi.


  • #1062097
    le 17/12/2014 par amar rabah
    Alain Soral sur le juif laïc

    MISE AU POINT SUR LES JUIFS LES GOYS ET LE SÉMITISME : Ce dont il s’agit et ce dont il a été toujours question dans la "question juive" parmi les nations , ce n’est pas le rejet du juif (comme peuple ou comme individu) en tant que catégorie anthropologique mais du pouvoir juif en tant que problématique politique et sociale au sein des états nationaux ... En France , Drumont lui-même, le plus radical des contestataires de l’emprise sémitique proclamait en 1898 ; lors de la reconstitution de l’ancienne Ligue Patriotique , que :" l’antisémitisme n’a jamais été une question religieuse , il a toujours été une question économique et sociale " ; thèse reprise par Marx lui-même dans la "question juive" ...Au 19éme siècle déjà , cette réfutation du sémitisme comme pouvoir de fait et l’hostilité qui l’accompagnait avaient mobilisé d’abord les masses populaires sensibilisées à ce problème par les thèses socialistes du Blanquisme , de Toussenel , de Proudhon , d’Albert Regnard , d’’Auguste Chirac ; pour qui le Sémitisme des élites juives est d’abord un mode de vie tribal dont la conception du monde repose sur la subversion de la nation et de la démocratie par la domination par l’argent et par l’exploitation du peuple par le capital ... La contestation du Sémitisme est restée une donnée politique dans la société française tant que le Sémitisme est restée cette conception qui a permis la décadence de la France par la corruption parlementaire , la faiblesse des gouvernements , le monopole des banques , du commerce et de l’économie du pays par ces élites juives qui refusaient l’assimilation à la citoyenneté et complotaient contre l’identité nationale française ... Après la seconde guerre mondiale et surtout après la prise de pouvoir par le clan mitterandiste , il faut ajouter d’autres éléments nouveaux qui ont donné de la force à l’argumentaire nationaliste français qui conteste désormais une forme de domination sémitique qui n’est plus seulement oligarchique , mais encore totalitaire théologique et dictatoriale , tant que celui-ci a imposé sa conception éthique et idéologique du monde à la communication de masse (les médias) , au principe du Droit aux instruments géopolitiques et géostratégiques et diplomatiques et en fin à la mémoire collective et à l’histoire elle-même de la nation française


  • #1062141
    le 17/12/2014 par chardonnet
    Alain Soral sur le juif laïc

    Faudrait pas qu’on nous raconte la Shoah encore une fois : le talmudisme est clairement un satanisme à l’instar de la franc-marçonnerie et des adorateurs de Mammon (Medef).


  • #1062217
    le 17/12/2014 par CURTIS NEWTON
    Alain Soral sur le juif laïc

    Analyse imparable, objective, honnête. En seulement 3 minutes, vous avez toute l’explication nécessaire à l’ostracisation de Soral du débat public et médiatique. On comprend aisément pourquoi "la clique" n’a que le chantage à l’antisémitisme à lui opposer à défaut d’arguments clairs et étayés...


  • #1062625
    le 18/12/2014 par anony
    Alain Soral sur le juif laïc

    LA matrice de toute les questions ;....en effet, comment et pourquoi le judaisme ? c’est aussi une des quelques fois ou je vois des désaccords passionants sur le seul enjeu réel....
    Personnellement, j’ai une explication symbolique de l’origine du judaisme : d’abord, il va de soi que c’est une identité hybride, donc fabriquée de toute pièces ;" juif, ça n’existe pas" comme a dit quelqu’un....(on a voulu donner une terre à un peuple, mais il n’ y a PAS de peuple juif ; les berbères cotoient les khazars, les sionistes les assimilés, religieux, circoncis ou pas...)
    L’origine la plus probable serait subtile, de type quasi anthropologique, pour moi ; donc une disposition consubstantielle de l’âme humaine à dominer, à se proclamer "élite" existant depuis toujours dans l’humanité afin de s’élever du reste de la populace et de dominer le plus grand nombre...( explication "junguienne", disons.....) En ce sens, la franc-maçonnerie est une duplication de ce sentiment suprémaciste pour les goys.

    Comment se fait il donc que d’autres (arméniens polonais) n’aient pas accedés à ce statut de peuple prêtre ?
    Pour moi, l’aspect religieux,( à savoir chez les juifs un messianisme hysterisé) a crée une solidarité tribale unique dans l’histoire, surmontant les aléas de l’histoire et les objections de la science (voir les effets de la circoncision précoce selon le pr Dommergue)
    De ce fait, je ne suis pas trop d’accord avec Soral , le juif laic est une vision démocratisée du religieux (si l’on excepte ceux qui ont serré la main à ahmadinejad ! )
    En tout cas le but est le même ; on arrive au noahchisme bien décrit par Hillard ( a savoir un messianismme délirant, qui après avoir fait sauter les verrous des états nations imposeront aux peuples un nomadisme mortifère, un métissage genéralisé et un mode vie atomisé.... il va de soi que les élites, bien que pas toutes juives, seront, elles protégées de cet enfer eschatologique....)
    Toute personne rompant avec cette arnaque pluri-millénaire ne peut plus se dire juive (cf atzmon), bien qu’elle puisse en garder les oripeaux si elle souhaite....
    Sinon pourquoi tout les grands esprits shakespeare,hugo, rousseau, mahomet, voltaire, aurait ils critiqué ce projet ?
    Je me suis toujours dit judéophobe et non antisémite, car comme drumont, je pense que c’est une idée que je combat, et non un peuple.
    Pour combattre le mondialisme, il faut d’abord comprendre que c’est un projet d’ordre religieux... Le monde moderne reste une maladie juive


  • #1063651
    le 19/12/2014 par blah
    Alain Soral sur le juif laïc

    Topo irréprochable, mais qui traduit tout de même une passion pour la question juive… Passion dont le juif se nourrit, dans un mouvement perpétuel.


  • #1063697
    le 19/12/2014 par lapin dans la lune
    Alain Soral sur le juif laïc

    Peut-être faut-il distinguer entre :
    1) laïque sioniste
    2) laïque antisioniste
    3) religieux sioniste
    4) religieux antisioniste
    Soral parle de (1) et de (4) en oubliant (2) et (3).

    On pourrait aussi encore distinguer entre fondamentaliste et non fondamentaliste, ainsi qu’entre juif du quotidien et juif au pouvoir. Ce qui ferait 4 distinctions donc 16 possibilités (2 puissance 4) ou types différents. Donc la question est complexe.
    Il y a des croyants sincères et éclairés (se basant sur une bonne interprétation des textes) et des hypocrites ou/et des idiots. Idem pour les non croyants, certains vivent avec des valeurs humanistes authentiques et d’autres pas.
    Et cela vaut pour toutes les communautés, il ne suffit pas de se dire chrétiens, musulmans, ... ou humaniste pour l’être vraiment.
    Soral a le mérite de poser une première distinction.
    Ici comme ailleurs l’amalgame (considérés tous les juifs comme un seul) dénote une emprise de la passion sur la raison. La vertu ne réside pas dans la négation de la raison (pour retomber au niveau des passions) mais dans son dépassement.


  • #1064847
    le 20/12/2014 par zuleya
    Alain Soral sur le juif laïc

    Très bonne analyse très posée de Soral.
    Mais il me semble qu’ il y a un hic. Le dilemme du menteur.
    À quel moment un menteur compulsif comme bhl dit-il la vérité ?
    Que Attali ou Peillon se déclarent laïcs, moi je veux bien, mais je ne les crois pas. Attali apparaît quand il peut avec la kippa, et Peillon le va t en guerre anti religion donne des prenoms de prophètes hébreux à ses enfants, et organise leur bar mitsva en grande pompe...
    Je pense que c est comme le maranisme. C est une posture calculée par intérêt. D ailleurs le maranisme à toujours été par calcul pour tromper le goy et non pas pour protéger sa vie des persécutions des méchants goyim mangeurs d enfants.
    La nouvelle tactique ( peut être parceque c est très contraignant d’aller à l église le dimanche ?) est de passer pour laïcs.
    L idée est de se poser comme leader d opinion et de faire avancer l athéisme chez la masse goy déboussolée pour un peu plus affaiblir l eglise, mais ils restent très très attachés à leur tribalisme qui n a de sens qu’ a travers leur texte sacré.
    Désolé je ne crois pas à l athéisme de Attali, Peillon, bhl...
    Pas plus que je ne crois au catholicisme de Hollande, Fabius ou Sarkozy.
    Les faits sont trop têtus.
    Si un individu juif se la joue perso et met son tribalisme avant toute chose, ça pose un problème. Comme ça L a toujours posé. Il est étonnant que la question se pose encore après 2000 ans de vie ensembles. Comme quoi on est très très gentils et manipulables


Afficher les commentaires suivants